Click here to load reader

Ideologie Allemande

  • View
    217

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Ideologie Allemande

  • 7/29/2019 Ideologie Allemande

    1/59

    Karl MarxFriedrich Engels (1845)

    Lidologieallemande

    Premire partie

    FEUERBACHTraduction franaise, 1952.Un document produit en version numrique par Jean-Marie Tremblay,

    professeur de sociologieCourriel: jmt_sociologue@videotron.ca

    Site web: http://pages.infinit.net/sociojmt

    Dans le cadre de la collection:"Les classiques des sciences sociales"

    Site web: http://www.uqac.uquebec.ca/zone30/Classiques_des_sciences_sociales/index.html

    Une collection dveloppe en collaboration avec la BibliothquePaul-mile-Boulet de l'Universit du Qubec ChicoutimiSite web: http://bibliotheque.uqac.uquebec.ca/index.htm

  • 7/29/2019 Ideologie Allemande

    2/59

    Karl Marx et Friedrich Engels, Lidologie allemande (1848) 2Premire partie : FEUEURBACH

    Cette dition lectronique a t ralise par Jean-Marie Tremblay,professeur de sociologie au Cgep de Chicoutimi partir de :

    Karl Marx et Friedrich Engels (1845)

    Lidologie allemande. Premire partie : FEUERBACH.

    Une dition lectronique ralise partir du livre de Karl Marx etFriedrich Engels, Lidologie allemande. Premire partie : FEUERBACH.

    (1845)Traduction franaise, 1952.

    Polices de caractres utilise :

    Pour le texte: Times New Roman, 11 points.Pour les citations : Times New Roman 10 points.Pour les notes de bas de page : Times New Roman, 10 points.

    dition lectronique ralise avec le traitement de textes MicrosoftWord 2001 pour Macintosh.

    Mise en page sur papier formatLETTRE (US letter), 8.5 x 11)

    dition complte le 2 avril 2002 Chicoutimi, Qubec.

  • 7/29/2019 Ideologie Allemande

    3/59

    Karl Marx et Friedrich Engels, Lidologie allemande (1848) 3Premire partie : FEUEURBACH

    Table des matires

    Note de lditeur

    Prface

    FEUERBACH

    A. L'idologie en gnral et en particulier l'idologie allemande

    1. Histoire

    2. De la production de la conscienceB. La base relle de l'idologie

    1. changes et force productive

    2. Rapports de l'tat et du droit avec la pro prit

    3. Instruments de production et formes de proprit naturels et civiliss

    C. Communisme - Production du mode d'changes lui-mme

    Annexe: Thses sur Feuerbach

  • 7/29/2019 Ideologie Allemande

    4/59

    Karl Marx et Friedrich Engels, Lidologie allemande (1848) 4Premire partie : FEUEURBACH

    Note de lditeur

    Retour la table des matires

    On trouvera ici la premire partie de L'Idologie allemande. Nous avons en effet pen-s que l'importance de ce texte, o Marx et Engels donnent un premier expos des basesdu matrialisme historique, justifiait une dition spare, sans attendre la mise au point de

    la traduction de ce gros ouvrage.Ce n'est pas ici le lieu de faire l'histoire de la gense de cette oeuvre. Rappelons

    seulement qu'elle est le fruit de la collaboration directe de Marx et d'Engels et qu'elle futconue et rdige entre le printemps 1845, date laquelle Engels vint rejoindre Marx Bruxelles, et la fin de 1846. Les raisons qui ont donn naissance L'Idologie allemande,Marx les a exposes brivement dans la prface de la Contribution la critique de l'co-nomie politique (1859)

    Nous rsolmes de travailler en commun dgager l'antagonisme existant entre notremanire de voir et la conception idologique de la philosophie allemande: en fait, de rglernos comptes avec notre conscience philosophique d'autrefois. Le dessein fut ralis sous la

    forme d'une critique de la philosophie post-hglienne. Le manuscrit, deux forts volumes in-octavo, tait depuis longtemps entre les mains de l'diteur en Westphalie, lorsque nous appr-mes que des circonstances nouvelles n'en permettaient plus l'impression. Nous abandonnmesd'autant plus volontiers le manuscrit la critique rongeuse des souris que nous avions atteintnotre but principal; voir clair en nous-mmes.

    L'Idologie allemande est donc une oeuvre polmique, comme l'tait dj La SainteFamille. Cependant, elle prsente par rapport celle-ci un progrs manifeste. Dans la

  • 7/29/2019 Ideologie Allemande

    5/59

    Karl Marx et Friedrich Engels, Lidologie allemande (1848) 5Premire partie : FEUEURBACH

    prface qu'il rdigea en 1885 pour la rdition des Rvlations sur le procs des commu-nistes Cologne, Engels crivait:

    Marx n'tait pas seulement arriv la mme opinion [qu'Engels], il l'avait aussi

    gnralise dj dans les Annales franco-allemandes (1844): ce n'est pas somme toute l'tatqui conditionne et rgit la socit bourgeoise, mais la socit bourgeoise qui conditionne etrgit l'tat; il faut donc expliquer la politique et son histoire en partant des conditions cono-miques et de leur dveloppement et non le contraire. Lorsque je rendis visite Marx Paris,

    pendant l't 1844, il apparut que nous tions en complet accord dans tous les domaines de lathorie et c'est de l que date notre collaboration. Lorsque nous nous retrouvmes Bruxelles,au printemps 1845, Marx avait dj tir de ces bases une thorie matrialiste de l'histoire quitait acheve dans ses grandes lignes et nous nous mmes en devoir d'laborer dans le dtail etdans les directions les plus diverses notre manire de voir nouvellement acquise.

    C'est donc sur la base de leur conception, acheve dans ses grandes lignes, du matria-lisme historique que Marx et Engels rglent leurs comptes avec leur conscience philoso-

    phique d'autrefois . Et c'est pratiquement l'expos de cette conception nouvelle qu'estconsacre la premire partie du manuscrit qui porte le titre: Feuerbach .

    Dans la prface de Ludwig Feuerbach et la fin de la philosophie classique allemande(1888), Engels dit lui-mme:

    Avant d'envoyer ces lignes l'impression, j'ai ressorti et regard encore une fois levieux manuscrit de 1845-46. Le chapitre sur Feuerbach n'est pas termin. La partie rdigeconsiste en un expos de la conception matrialiste de l'histoire qui prouve seulement com-

    bien nos connaissances d'alors en histoire conomique taient encore incompltes. La critiquede la doctrine mme de Feuerbach y faisant dfaut, je ne pouvais l'utiliser pour mon butactuel.

    En dpit de son titre, cette premire partie de L'Idologie allemande est donc essen-tiellement un expos positif des fondements de la doctrine de Marx et d'Engels, Et malgrles rserves qu'Engels pouvait faire plus de quarante ans aprs sa rdaction, malgr soncaractre inachev, elle reste un texte extrmement prcieux et riche, ainsi qu'un admira-ble document sur la gense du marxisme. D'ailleurs, il semble bien que l'intention desauteurs ait t de faire de ce chapitre sur Feuerbach une sorte d'introduction thorique l'ensemble de leur ouvrage et c'est pourquoi l'on y trouve un expos plus cohrent quedans le reste du livre de ce qui constitue la base du marxisme.

    Il n'en reste pas moins que l'ensemble de l'uvre tait conu comme un vastepamphlet, destin rgler leur compte aux personnages les plus marquants de la gauche

    hglienne, Bruno Bauer et Max Stirner (dnomms plaisamment saint Bruno et saintMax). Aussi cette premire partie n'est-elle pas exempte non plus d'allusions polmiques.

    Nous ne possdons pas de L'Idologie allemande un texte dfinitif, prt pour l'impres-sion. Nous n'avons qu'une srie de manuscrits et les annotations qu'ils portent de la mainde Marx et d'Engels montrent qu'il S'agit l essentiellement d'une premire laboration,d'une accumulation de matriaux dont le plan aurait sans doute t remani avant la misesous presse. Cela explique le caractre fragmentaire de certains dveloppements etl'absence peu prs totale de transitions. Cela explique galement que l'ordre dam lequel

  • 7/29/2019 Ideologie Allemande

    6/59

    Karl Marx et Friedrich Engels, Lidologie allemande (1848) 6Premire partie : FEUEURBACH

    nous prsentons les diverses parties du livre diffre de celui dans lequel une traductionfranaise l'a dj prsent.

    Car ces manuscrits, comme tous les manuscrits de Marx, ont une histoire. Il fallutattendre jusqu'en 1933 pour qu'ils fussent rvls au public. Ils parurent d'ailleurs simul-tanment dans une version de Landshut et Mayer Leipzig et dans l'dition critique desoeuvres de Marx tablie sous la direction de l'Institut Marx-Engels-Lnine Moscou.Mais tandis que Landshut et Mayer s'taient borns reproduire le manuscrit sans ordre etavec de nombreuses fautes de lecture, l'Institut Marx-Engels-Lnine, tenant compte desindications marginales de Marx et d'Engels, s'tait efforc de le reproduire en suivant leplan auquel ses auteurs s'taient enfin de compte arrts. La version de l'dition MEGAest donc beaucoup plus claire et plus cohrente et l'on y suit mieux le mouvement de lapense des auteurs qui y est authentiquement respect.

    Notre traduction a t tablie sur la base de l'dition MEGA. Nous n'avons pas jugutile de donner les variantes que cette dition reproduit en fin de volume, non plus que ladescription des manuscrits. Qu'il suffise de savoir que l'ouvrage est rdig sur des sortes de

    cahiers dont chaque page est divise en deux colonnes. La rdaction occupe la colonne degauche, celle de droite ayant d tre rserve aux corrections. Nous avons donn en noteles remarques de la colonne de droite quand elles n'taient pas de simples variantes devocabulaire.

    Les notes marques du signe * font partie du texte de Marx et Engels et sontprsentes en bas de page conformment la disposition de l'dition MEGA.

    Avril 1952. E. B.

  • 7/29/2019 Ideologie Allemande

    7/59

    Karl Marx et Friedrich Engels, Lidologie allemande (1848) 7Premire partie : FEUEURBACH

    PRFACE

    Retour la table des matires

    Jusqu' prsent les hommes se sont toujours fait des ides fausses sur eux-mmes, surce qu'ils sont ou devraient tre. Ils ont organis leurs rapports en fonction des reprsenta-tions qu'ils se faisaient de Dieu, de l'homme normal, etc. Ces produits de leur cerveau

Search related