info info info info info info. - 2014-11-21آ  info... info... info... info... info... info... e. EPS

  • View
    6

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of info info info info info info. - 2014-11-21آ  info... info... info... info... info... info... e....

  • info... in fo . . . in fo . . . in fo . . . in fo . . . info. Comptes rendus\ LA PRATIQUE SPORTIVE DES FRANÇAIS

    C'est sous ce titre que trois professeurs du Laboratoire de Sociologie de l'INSEP, Paul Irlinger, Catherine Louveau et Mi- chèle Metoudi, viennent de nous livrer, en un ouvrage de plus de 700 pages, les résultats d'une enquête effectuée pour le compte du Ministère de la Jeunesse et des Sports, et financée par le Ministère de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur. Cette étude considérable est essentiel- lement un travail statistique, réalisé sur un échantillon de 3 000 personnes, considérées comme représentatives de la population française, auxquelles il avait été demandé de répondre à un questionnaire en 99 points. Par son caractère authentiquement scien- tifique, elle va constituer un document de référence, aussi bien pour les chercheurs que pour tous ceux dont la tâche est de connaître et de prévoir l'évolution de la demande et des goûts : en particulier aux fonctionnaires chargés, sur le plan national ou sur le plan local, de la construction d'installations sportives ré- pondant exactement aux besoins de la collectivité ; ou encore à la multitude de chefs d'entreprises qui, sur le marché de l'équipement ou du vêtement sportif, ont affaire à une demande sans cesse plus diversifiée, et qu'il est essentiel pour eux, d'anticiper... Mais sa lecture a aussi le mérite de distraire et d'instruire par les choses souvent très inattendues qu'elle nous révèle sur les motivations et les choix sportifs de nos compatriotes. Bref, une sorte d'encydopédie de nos goûts spor- tifs, aussi utile que plaisante à lire, et qui vient à son heure.

    ART ET SPORT Un nouveau « Mundial » est né, celui des artistes-peintres, créé par un fanatique du ballon rond, Raphaël Ruvuelto, direc- teur de la galerie Art-Vie. La finale du « Mundial artistique 87 », qui s'est dé- roulée au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, s'est terminée par la victoire de la France, avec l'oeuvre de Michel Ducourtieux : « Souvenir d'en- fance » (les toiles, toutes inspirées par le football, sont notées par le public] Art-Vie propose aux dubs. Maisons de la Culture, Musées, Mairies... la location de cette magnifique exposition, unique en son genre (plus de 200 tableaux prove- nant de 24 pays) et prépare activement une nouvelle exposition sur le thème des Jeux Olympiques à laquelle peintres- sportifs ou sportifs-peintres sont invités à participer. Renseignements : Art-Vie - 69, rue des Entrepreneurs - 75015 Paris.

    SPORT ET CULTURE Le 8 mars dernier, sous le haut patro- nage de M. Jacques Chaban Delmas, M. Christian Bergelin a remis le Grand Prix de Littérature Sportive à Louis Nu- cera pour son livre « Mes rayons de soleil » et le Prix Marie Thérèse Eyquem à Christian Mandel pour « Le guide du jeune sportif » et à Jacques Personne pour « Aucune médaille ne vaut la santé d'un enfant ». En 1985, C.Dubois et J.P.Robin pour « Natation » et en 1986, E. Chêne, C. Lamouche et D. Petit, pour « Volley- ball ». édités par les Editions Revue EPS dans la coll. « de l'école... aux associa- tions », avaient obtenus le prix Marie Thérèse Eyquem (Grand Prix de Techni- que et de Pédagogie Sportives).

    RYTHMES INDIVIDUELS ET RYTHMES SCOLAIRES

    Pour faire avancer ce problème en sus- pens depuis tant d'années, le Comité National Olympique et Sportif Français avait décidé une opération médiatique spectaculaire, avec le grand amphithéâ- tre de la Sorbonne comme cadre. Opéra- tion réussie pour le nombre et la qualité des participants, qui représentaient l'en- semble des parties prenantes dans cette vaste affaire : gouvernement, université, économie, enseignants, élèves...

    Après les discours d'accueil du président du CNOSF, M. Nelson Paillou, et de Mme Ahrweiller, au nom du Recteur de l'Académie de Paris, ta matinée fut consacrée aux communications, particu- lièrement remarquées, des experts en chronobiologie : MM. les professeurs Rutenfranz, de l'université de Dortmund, Testu, de l'université de Tours, Monk, de l'université de Pittsburgh, et Montagner, de l'université de Montpellier. Après avoir démontré qu'il était impératif de respecter les rythmes biologiques de l'enfant, tous conclurent à la nécessité de réformer les rythmes scolaires actuels, en plaçant les activités physiques dans ce qu'il est convenu d'appeler les « temps d'acquisition ».

    Dans l'après-midi, E. Solal exposa la situation comparative des rythmes sco- laires en France et dans 14 autres états, soulignant que notre pays était le seul à accorder 5 heures d'éducation physique par semaine à l'Ecole primaire. Après lui, M. Clare rappela les expériences fran- çaises antérieures d'aménagement du temps scolaire, et notamment celle de Vanves.

    Après une série de « tables rondes », animées par F.H. de Virieu, la réunion s'est terminée sur la désignation, d'une Commission de 4 « Sages », chargée de fournir, d'ici à la fin de l'année, un rap- port circonstancié sur « Les rythmes sco- laires et la qualité de l'enseignement, la santé de l'enfant, la vie familiale et la vie économique », dans le but de répondre à la volonté du gouvernement de donner une impulsion décisive à cette délicate question.

    « QUELS ESPACES POUR LES JEUX ET JOUETS DE PLEIN AIR » ?

    Les enfants s'approprient tous les espa- ces, même les plus ingrats, pour organi- ser leurs jeux. Doit-on repenser l'espace urbain ou ne plus aménager de lieux spécifiques ? La question reste posée après le colloque organisé en mars, à Orly, par le Comité pour le Développ- pement de l'Espace de Jeu (CODEJ). Créé en 1971, le CODE], qui regroupe des spécialistes de l'enfance et de l'éduca- tion, de l'aménagement de l'espace..., a pour objectif de favoriser la création d'un environnement intégrant le jeu des en- fants et des adolescents en milieu amé- nagé, principalement urbain. Il a travaillé à promouvoir des types d'aménagement particulier : terrains d'aventure, termes pour enfants, cours d'écoles, espaces aquatiques de jeu... Depuis quelques années, le contexte économique, social, culturel des opérations d'urbanisme ayant changé, un souci de qualité se développe : améliorer l'environnement, ne pas isoler loisirs, habitat, commerce, travail...

    CODEJ - 36, rue de Tlemcen - 75020 Paris - Tél. 43 49 46 18

    En bref L'UGSEL (Union Générale Sportive de l'Enseignement Librel, fédération sportive scolaire nationale assurant l'animation sportive dans les établissements privés, organise pour les 8/17 ans des séjours sportifs et vient d'éditer un dossier « Sé- jours sportifs de jeunes 1988 » (calen- drier des séjours, renseignements prati-

    3ues, modalités d'inscription...), Pour en savoir plus : UGSEL - 277, rue Saint-Jacques - 75005 Paris. * LES AMIS DE JEUDI-DIMANCHE » (Association reconnue d'utilité publique) recherche des animateurs bénévoles ( 18 ans minimum) pour encadrer dans le Gard, du 1 au 24 août, un camp d'ado- lescents difficiles (cas sociaux, caracté- riels, délinquants...) Renseignements : A.J.D. - 3. montée du Petit Versailles - 69300 Calluire. c LES ENFANTS ONT DES DROITS » - L'exposition INRP/UNICEF qui s'est tenue à l'Institut National de Recherche Péda- gogique, à Paris, du 16 au 31 mars 88, avait pour objectif de sensibiliser l'opi- nion publique, la jeunesse et les ensei- gnants sur les problèmes des enfants dans le monde. L'UNICEF souhaite que 1989 (bicentenaire de la déclaration des droits de l'homme) devienne l'année de la Convention des droits de l'enfant. LES JEUX DE LA FRANCOPHONIE viennent d'être confirmés par la 18e conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports des pays d'expression française ; ils s'inspirent de la Charte Olympique : compétitions culturelles as- sociées aux compétitions sportives, pé- riodicité de 4 ans, et organisation en alternance dans les différents pays de la Communauté Francophone. L'athlétisme constituera la discipline de base, à la- quelle pourront s'ajouter d'autres sports, et notamment ceux que l'on souhaite développer dans le pays organisateur. Le financement évalué à 57 millions de francs, sera assuré par la France 135 %), le Canada (25 %), les recettes publicitai- res et les retransmissions télévisées. Les premiers Jeux auront lieu au Maroc, du 8 au 22 juillet 1989. NOMINATION - Jean-Claude Burel qui était Chef de département de la haute compétition au Secrétariat d'Etat à la Jeunesse et aux Sports a été nommé Directeur Technique National à la Fédé- ration Française des Sports de Glace ; il succède à M. Delavier qui occupait ce poste depuis 1984.

    MEDECINE ET ESCALADE - Pour la première fois, un colloque a été consacré aux différentes recherches engagées sur le rapport « médecine-escalade ». Parmi les thèmes abordés : - paramètres physiologiques sur l'esca- lade en falaise ; - anoxémie, métabolisme anaérobie ; - l'épaule douloureuse, le coude du grimpeur, les doigts ; - rachis et escalade... Pour en savoir plus : Centre Pilote d'Esca- lade et d'Alpinisme - 55, rue de la République - 69120 Vaulx-en-Velin.

    L'UNSS ET SA PREMIERE RADIO SCOLAIRE - Les radios scolaires exis- tent déjà et sont regroupées en associa- tion (L'ANAREMS) ; certaines fonction- nent en vase dos, d'autres possèdent leur propre fréquence. Pour couvrir les championnats de France UNSS de ski de fond, en mars, à La- moura et le 2e Tournoi International de Judo « Roger Serzian », en mai, à Bel- fort, Jean-Marie Vernet, Direc