Info SIL - automne 2014

  • Published on
    04-Apr-2016

  • View
    230

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Dcouvrez l'origine de votre lectricit

Transcript

  • www.lausanne.ch/sil

    DCOUVREZ LORIGINE DE VOTRE LECTRICIT

  • AUTOMNE 2014 | 32 | AUTOMNE 2014

    L'lectricit fournie a t produite partir de:

    Energies renouvelables 88.12% 88.12%

    Energie hydraulique 82.60% 82.60% Autres nergies renouvelables 3.12% 3.12% Energie solaire photovoltaque 0.18% 0.18% Energie olienne 0.29% 0.29% Biomasse 2.65% 2.65% Gothermie 0.00% 0.00% Courant au bnfice de mesures dencouragement2 2.40% 2.40%

    Energies non renouvelables 7.92% 7.92%

    Energie nuclaire 7.40% 7.40% Energies fossiles 0.52% 0.52% Ptrole 0.00% 0.00% Gaz naturel 0.52% 0.52% Charbon 0.00% 0.00%

    Dchets 2.65% 2.65%

    Agents nergtiques non vrifiables 1.31%

    Total 100.00% 98.69%

    Do provient llectricit des SiL?

    Composition de votre produit dlectricit

    Total De Suisse

    Conformment aux prescriptions de la lgislation fdrale, les Services industriels de Lausanne vous informent de la composition et de la provenance de llectricit quils ont fournie en 2013.

    De nouveaux clients optent chaque anne pour lun de nos produits nativa. En 2013, vous avez t 97% faire ce choix et contribuer ainsi au dveloppement des nergies renouvelables. Nous vous remercions de votre confiance et de votre soutien.

    La politique nergtique des SiLLes SiL poursuivent leur politique nerg- tique active. Ils ont notamment pour objectifs de promouvoir une utilisation efficace de lnergie et de garantir un approvisionnement sr et durable. Depuis 2005, ils nont cess daccrotre la part dlectricit produite par-tir dnergies renouvelables, passant de 66% plus de 88% du total fourni leurs clients.

    Dans les annes venir, les nombreux projets en cours, tels que linstallation de panneaux solaires photovoltaques et doliennes ainsi que laugmentation de la production de lam-nagement hydrolectrique de Lavey, contri-bueront rpondre la demande croissante en nergies renouvelables.

    Actuellement, lappareil de production des SiL permet de couvrir plus de 38% des besoins en nergie du rseau lausannois et de celui de la rgion de St-Maurice (VS).

    Dont 0.13% au bnfice de mesures dencouragement cantonales vaudoises2 Courant au bnfice de mesures dencouragement fdrales: 44.5% dnergie hydraulique, 10.0% dnergie photovoltaque, 3.7% dnergie olienne, 41.8% dnergie de biomasse et de dchets issus de la biomasse, 0% de gothermie. Les Services industriels de Lausanne participent aux objectifs de production partir dnergies renouvelables de la Confdra- tion et bnficient ce titre des mesures dencouragement pour les ouvrages suivants: Centrale de biomthanisation de la ferme des Saugealles (hauts de Lausanne); Petite centrale hydrolectrique du Capelard (Lausanne, Valle de la Jeunesse); Eolienne Mont-dOttan (Vernayaz, Valle du Rhne); Centrales photovoltaques (Mange du Chalet--Gobet, chantier naval de la CGN).

    MARQUAGE DE L'LECTRICITVotre fournisseur d'lectricit: Services industriels de Lausanne (SiL)Contact: Tl. 0842 841 841 / www.lausanne.ch/silAnne de rfrence: 2013

    96.35%

    Ene

    rgie

    bio

    mas

    se

    issu

    ed

    u re

    cycl

    age

    3.50%

    Ene

    rgie

    olie

    nne

    0.09%

    Ene

    rgie

    pho

    tovo

    ltaq

    ue

    0.06%

    Ene

    rgie

    p

    etite

    hyd

    raul

    ique

    53.00%

    Ene

    rgie

    olie

    nne

    45.00%

    Ene

    rgie

    phot

    ovol

    taq

    ue

    2.00% 52.91%

    Ene

    rgie

    nucl

    aire

    33.24%

    Ene

    rgie

    foss

    ile

    13.85%

    Ene

    rgie

    hyd

    raul

    ique

    Age

    nts

    ner

    gtiq

    ues

    non

    vrif

    iab

    les

    Energie nuclaire 62.34%Part non renouvelable des dchets incinrs 22.32%Agents nergtiques non vrifiables 11.00%Energies fossiles 4.34%

    96.35%

    Ene

    rgie

    bio

    mas

    se

    issu

    ed

    u re

    cycl

    age

    3.50%

    Ene

    rgie

    olie

    nne

    0.09%

    Ene

    rgie

    pho

    tovo

    ltaq

    ue

    0.06%

    Ene

    rgie

    p

    etite

    hyd

    raul

    ique

    53.00%

    Ene

    rgie

    olie

    nne

    45.00%

    Ene

    rgie

    phot

    ovol

    taq

    ue

    2.00% 52.91%

    Ene

    rgie

    nucl

    aire

    33.24%

    Ene

    rgie

    foss

    ile

    13.85%

    Ene

    rgie

    hyd

    raul

    ique

    Age

    nts

    ner

    gtiq

    ues

    non

    vrif

    iab

    les

    Energie hydraulique 96.37%Energie biomasseissue du recyclage 3.36%Energie olienne 0.21%Energie photovoltaque 0.06%

    96.35%

    Ene

    rgie

    bio

    mas

    se

    issu

    ed

    u re

    cycl

    age

    3.50%

    Ene

    rgie

    olie

    nne

    0.09%

    Ene

    rgie

    pho

    tovo

    ltaq

    ue

    0.06%

    Ene

    rgie

    p

    etite

    hyd

    raul

    ique

    53.00%

    Ene

    rgie

    olie

    nne

    45.00%

    Ene

    rgie

    phot

    ovol

    taq

    ue

    2.00% 52.91%

    Ene

    rgie

    nucl

    aire

    33.24%

    Ene

    rgie

    foss

    ile

    13.85%

    Ene

    rgie

    hyd

    raul

    ique

    Age

    nts

    ner

    gtiq

    ues

    non

    vrif

    iab

    les

    Energie petite hydraulique 53.00%Energie olienne 45.00%Energie photovoltaque 2.00%

  • AUTOMNE 2014 | 32 | AUTOMNE 2014

    L'lectricit fournie a t produite partir de:

    Energies renouvelables 88.12% 88.12%

    Energie hydraulique 82.60% 82.60% Autres nergies renouvelables 3.12% 3.12% Energie solaire photovoltaque 0.18% 0.18% Energie olienne 0.29% 0.29% Biomasse 2.65% 2.65% Gothermie 0.00% 0.00% Courant au bnfice de mesures dencouragement2 2.40% 2.40%

    Energies non renouvelables 7.92% 7.92%

    Energie nuclaire 7.40% 7.40% Energies fossiles 0.52% 0.52% Ptrole 0.00% 0.00% Gaz naturel 0.52% 0.52% Charbon 0.00% 0.00%

    Dchets 2.65% 2.65%

    Agents nergtiques non vrifiables 1.31%

    Total 100.00% 98.69%

    Do provient llectricit des SiL?

    Composition de votre produit dlectricit

    Total De Suisse

    Conformment aux prescriptions de la lgislation fdrale, les Services industriels de Lausanne vous informent de la composition et de la provenance de llectricit quils ont fournie en 2013.

    De nouveaux clients optent chaque anne pour lun de nos produits nativa. En 2013, vous avez t 97% faire ce choix et contribuer ainsi au dveloppement des nergies renouvelables. Nous vous remercions de votre confiance et de votre soutien.

    La politique nergtique des SiLLes SiL poursuivent leur politique nerg- tique active. Ils ont notamment pour objectifs de promouvoir une utilisation efficace de lnergie et de garantir un approvisionnement sr et durable. Depuis 2005, ils nont cess daccrotre la part dlectricit produite par-tir dnergies renouvelables, passant de 66% plus de 88% du total fourni leurs clients.

    Dans les annes venir, les nombreux projets en cours, tels que linstallation de panneaux solaires photovoltaques et doliennes ainsi que laugmentation de la production de lam-nagement hydrolectrique de Lavey, contri-bueront rpondre la demande croissante en nergies renouvelables.

    Actuellement, lappareil de production des SiL permet de couvrir plus de 38% des besoins en nergie du rseau lausannois et de celui de la rgion de St-Maurice (VS).

    Dont 0.13% au bnfice de mesures dencouragement cantonales vaudoises2 Courant au bnfice de mesures dencouragement fdrales: 44.5% dnergie hydraulique, 10.0% dnergie photovoltaque, 3.7% dnergie olienne, 41.8% dnergie de biomasse et de dchets issus de la biomasse, 0% de gothermie. Les Services industriels de Lausanne participent aux objectifs de production partir dnergies renouvelables de la Confdra- tion et bnficient ce titre des mesures dencouragement pour les ouvrages suivants: Centrale de biomthanisation de la ferme des Saugealles (hauts de Lausanne); Petite centrale hydrolectrique du Capelard (Lausanne, Valle de la Jeunesse); Eolienne Mont-dOttan (Vernayaz, Valle du Rhne); Centrales photovoltaques (Mange du Chalet--Gobet, chantier naval de la CGN).

    MARQUAGE DE L'LECTRICITVotre fournisseur d'lectricit: Services industriels de Lausanne (SiL)Contact: Tl. 0842 841 841 / www.lausanne.ch/silAnne de rfrence: 2013

    96.35%

    Ene

    rgie

    bio

    mas

    se

    issu

    ed

    u re

    cycl

    age

    3.50%

    Ene

    rgie

    olie

    nne

    0.09%

    Ene

    rgie

    pho

    tovo

    ltaq

    ue

    0.06%

    Ene

    rgie

    p

    etite

    hyd

    raul

    ique

    53.00%

    Ene

    rgie

    olie

    nne

    45.00%

    Ene

    rgie

    phot

    ovol

    taq

    ue

    2.00% 52.91%

    Ene

    rgie

    nucl

    aire

    33.24%

    Ene

    rgie

    foss

    ile

    13.85%

    Ene

    rgie

    hyd

    raul

    ique

    Age

    nts

    ner

    gtiq

    ues

    non

    vrif

    iab

    les

    Energie nuclaire 62.34%Part non renouvelable des dchets incinrs 22.32%Agents nergtiques non vrifiables 11.00%Energies fossiles 4.34%

    96.35%E

    nerg

    ie b

    iom

    asse

    is

    sue

    du

    recy

    clag

    e

    3.50%

    Ene

    rgie

    olie

    nne

    0.09%

    Ene

    rgie

    pho

    tovo

    ltaq

    ue

    0.06%

    Ene

    rgie

    p

    etite

    hyd

    raul

    ique

    53.00%

    Ene

    rgie

    olie

    nne

    45.00%

    Ene

    rgie

    phot

    ovol

    taq

    ue

    2.00% 52.91%

    Ene

    rgie

    nucl

    aire

    33.24%

    Ene

    rgie

    foss

    ile

    13.85%

    Ene

    rgie

    hyd

    raul

    ique

    Age

    nts

    ner

    gtiq

    ues

    non

    vrif

    iab

    les

    Energie hydraulique 96.37%Energie biomasseissue du recyclage 3.36%Energie olienne 0.21%Energie photovoltaque 0.06%

    96.35%

    Ene

    rgie

    bio

    mas

    se

    issu

    ed

    u re

    cycl

    age

    3.50%

    Ene

    rgie

    olie

    nne

    0.09%

    Ene

    rgie

    pho

    tovo

    ltaq

    ue

    0.06%

    Ene

    rgie

    p

    etite

    hyd

    raul

    ique

    53.00%

    Ene

    rgie

    olie

    nne

    45.00%

    Ene

    rgie

    phot

    ovol

    taq

    ue

    2.00% 52.91%

    Ene

    rgie

    nucl

    aire

    33.24%

    Ene

    rgie

    foss

    ile

    13.85%

    Ene

    rgie

    hyd

    raul

    ique

    Age

    nts

    ner

    gtiq

    ues

    non

    vrif

    iab

    les

    Energie petite hydraulique 53.00%Energie olienne 45.00%Energie photovoltaque 2.00%

  • AUTOMNE 2014 | 54 | AUTOMNE 2014

    Chic! Bientt l'hiver!Lhiver est aussi synonyme de soires cocooning. Pour vous aider affronter les tempratures hivernales, voici quelques trucs et astuces pour garder un climat chaleureux dans votre mnage sans consommer trop dnergie.

    Purgez vos radiateursSi le haut du radiateur est plus froid que le bas, collez votre oreille contre lappareil. Un bruit de goutte goutte indique que de lair bloque la circulation de leau. Astuce: avant la mise en route du chauffage, faites

    sortir lair au moyen de la cl ad hoc jusqu ce que de leau schappe (placez un rci-pient en dessous!).

    Librez vos radiateursPour assurer une bonne diffusion de la chaleur dans les pices, vitez de couvrir les radiateurs avec des vtements, rideaux ou meubles. Astuce: sur les radiateurs sche-serviettes, placez

    les serviettes le plus larrire possible pour permettre la diffusion de la chaleur et vitez de les laisser toute la journe.

    Rglez les vannes thermostatiquesPour maintenir une atmosphre agrable dans un appartement, les vannes thermostatiques ouvrent et ferment automatiquement larrive deau dans le radiateur en cas de baisse (fentre ouverte) ou de hausse (soleil, four) de la temprature. Celle-ci est idalement de 20C, soit la position 3 de la vanne.Astuce: en cas dabsence de plus de deux jours,

    baissez les vannes thermostatiques dun cran.

    Arez en grandPour renouveler lair dans votre intrieur en limitant les dperditions de chaleur, ouvrez plusieurs fentres en mme temps pour crer un courant dair pendant cinq minutes trois fois par jour.Astuce: baissez les vannes thermostatiques pendant

    laration pour viter quelles ne souvrent par raction au froid.

    Profitez de la chaleur du soleilDurant la journe, le soleil rchauffe les pices bien orientes. Profitez-en pour le laisser entrer au maximum. Mais ds la nuit tombe, fermez stores et volets afin de garder la chaleur lintrieur.Astuce: le soir, tirez les rideaux en plus des stores et

    volets (sauf sils couvrent les radiateurs). Evitez les radiateurs dappointPour un usage trs modr, il existe deux types de radiateurs lectriques dappoint : - Le radiateur soufflant, pour chauffer rapide-

    ment un espace restreint (p.ex. une salle de bain).

    - Le radiateur bain dhuile, pour un fonction-nement de plus longue dure.

    Astuce: si vous avez froid, mettez des habits chauds

    et confortables, mme lintrieur.

    Nouvelle

    exposition sur

    les cogestes

    du chauffage

    D'OCTOBRE

    JANVIER 2015

    Action: une co

    uverture CH

    F 5.

    au lieu de CHF

    30.

    (jusqu puisem

    ent du stock,

    rserv aux Lau

    sannois).

    Centre Contact Ene

    rgies

    pl. Chauderon 23

    contact.energies@

    lausanne.ch

    tl. +41 21 315 8

    3 83

  • AUTOMNE 2014 | 54 | AUTOMNE 2014

    Chic! Bientt l'hiver!Lhiver est aussi synonyme de soires cocooning. Pour vous aider affronter les tempratures hivernales, voici quelques trucs et astuces pour garder un climat chaleureux dans votre mnage sans consommer trop dnergie.

    Purgez vos radiateursSi le haut du radiateur est plus froid que le bas, collez votre oreille contre lappareil. Un bruit de goutte goutte indique que de lair bloque la circulation de leau. Astuce: avant la mise en route du chauffage, faites

    sortir lair au moyen de la cl ad hoc jusqu ce que de leau schappe (placez un rci-pient en dessous!).

    Librez vos radiateursPour assurer une bonne diffusion de la chaleur dans les pices, vitez de couvrir les radiateurs avec des vtements, rideaux ou meubles. Astuce: sur les radiateurs sche-serviettes, placez

    les serviettes le plus larrire possible pour permettre la diffusion de la chaleur et vitez de les laisser toute la journe.

    Rglez les vannes thermostatiquesPour maintenir une atmosphre agrable dans un appartement, les vannes thermostatiques ouvrent et ferment automatiquement larrive deau dans le radiateur en cas de baisse (fentre ouverte) ou de hausse (soleil, four) de la temprature. Celle-ci est idalement de 20C, soit la position 3 de la vanne.Astuce: en cas dabsence de plus de deux jours,

    baissez les vannes thermostatiques dun cran.

    Arez en grandPour renouveler lair dans votre intrieur en limitant les dperditions de chaleur, ouvrez plusieurs fentres en mme temps pour crer un courant dair pendant cinq minutes trois fois par jour.Astuce: baissez les vannes thermostatiques pendant

    laration pour viter quelles ne souvrent par raction au froid.

    Profitez de la chaleur du soleilDurant la journe, le soleil rchauffe les pices bien orientes. Profitez-en pour le laisser entrer au maximum. Mais ds la nuit tombe, fermez stores et volets afin de garder la chaleur lintrieur.Astuce: le soir, tirez les rideaux en plus des stores et

    volets (sauf sils couvrent les radiateurs). Evitez les radiateurs dappointPour un usage trs modr, il existe deux types de radiateurs lectriques dappoint : - Le radiateur soufflant, pour chauffer rapide-

    ment un espace restreint (p.ex. une salle de bain).

    - Le radiateur bain dhuile, pour un fonction-nement de plus longue dure.

    Astuce: si vous avez froid, mettez des habits chauds

    et confortables, mme lintrieur.

    Nouvelle

    exposition sur

    les cogestes

    du chauffage

    D'OCTOBRE

    JANVIER 2015

    Action: une co

    uverture CH

    F 5.

    au lieu de CHF

    30.

    (jusqu puisem

    ent du stock,

    rserv aux Lau

    sannois).

    Centre Contact Ene

    rgies

    pl. Chauderon 23

    contact.energies@

    lausanne.ch

    tl. +41 21 315 8

    3 83

  • AUTOMNE 2014 | 76 | AUTOMNE 2014

    Depuis quelques semaines, des clients Citycable sont victimes de-mail de phishing ou hameonnage. Cette technique frauduleuse consiste envoyer des messages en notre nom pour usurper votre identit. Ils se reconnaissent gnralement ladresse denvoi, qui diffre de ladresse officielle.

    Dans ces messages, lmetteur vous demande de cliquer sur un lien dans le but dobtenir vos informations personnelles. Ne le faites sous aucun prtexte!

    En effet, Citycable ne demande jamais ses clients de transmettre des coordonnes ou toutes autres donnes personnelles par cour-rier lectronique.

    Ces techniques illgales de rcolte de don-nes sont traques par le service national de coordination de la lutte contre la criminalit sur Internet.Plus de conseils: Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sret de l'information. www.melani.admin.ch

    Comment reconnatre un e-mail frauduleux:

    Vrifiez ladresse e-mail Sil est sens provenir de Citycable, ladresse

    doit toujours tre xxxx@lausanne.ch et non pas citycable@xxxx.ch

    Lisez attentivement le texte Prtez attention en particulier la m...

Recommended

View more >