Intentions de vote présidentielles / Sondage ELABE pour LES

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Intentions de vote présidentielles / Sondage ELABE pour LES

  • Prsidentielle 2017 :Les intentions de vote 3 mois et demi du scrutin

    Sondage ELABE pour LES ECHOS et RADIO CLASSIQUE

    5 janvier 2017

  • Echantillon

    Fiche technique

    2

    Mthodologie

    Mode de recueil et dates de terrain

    La reprsentativit de lchantillon national a t assure selon la mthode des quotas applique aux variables suivantes :sexe, ge et profession du rpondant aprs stratification par la rgion de rsidence et la catgorie dagglomration.

    Echantillon de 995 personnes reprsentatif de la population franaise ge de 18 ans et plus. Au sein de cet chantillon,a t extrait un sous-chantillon de 925 personnes inscrites sur les listes lectorales pour ltablissement des intentionsde vote.

    Interrogation par questionnaire auto administr sur Internet les 3 et 4 janvier 2017.

    5 janvier 2017

    Prsidentielle 2017 : intentions de vote 3 mois et demi du scrutin

    ELABE rappelle que les rsultats de ce sondage doivent tre interprts comme une indication significative de ltat du rapport de forcepolitique actuel en France mtropolitaine dans la perspective de llection prsidentielle de 2017.Ils ne constituent en aucun cas un lment prdictif des rsultats le jour du vote.

    La notice de ce sondage peut tre consulte sur le site internet de la Commission des sondages : www.commission-des-sondages.fr

    Etude Elabe ralise pour Les Echos et Radio Classique.

  • Note sur les marges derreurPrincipes gnraux

    35 janvier 2017

    Prsidentielle 2017 : intentions de vote 3 mois et demi du scrutin

    Comme toute enqute statistique, un sondage prsente une incertitude appele marge derreur ou marge dincertitude . La marge

    derreur ou dincertitude dun sondage dpend de la taille de lchantillon interrog et du rsultat observ. Pour un chantillon de 1 000

    personnes interroges, les marges derreur sont les suivantes avec un niveau de confiance de 95% :

    Exemple de lecture :

    Pour un rsultat observ de 25 %, il y a 95% dechances pour que le rsultat rel soit comprisentre 22,3 % et 27,7 %.

    Pourun pourcentage de :

    La marge derreurest de :

    Le rsultat rel se situe dans une fourchette entre :

    5% +/- 1.4 3.6 et 6.4

    10% +/- 1.9 8.1 et 11.9

    15% +/- 2.2 12.8 et 17.2

    20% +/- 2.5 17.5 et 22.5

    25% +/- 2.7 22.3 et 27.7

    30% +/- 2.8 27.2 et 32.8

    35% +/- 3 32 et 38

    40% +/- 3 37 et 43

    45% +/- 3.1 41.9 et 48.1

    50% +/- 3.1 46.9 et 53.1

    55% +/- 3.1 51.9 et 58.1

    60% +/- 3 57 et 63

    65% +/- 3 62 et 68

    70% +/- 2.8 67.2 et 72.8

    75% +/- 2.7 72.3 et 77.7

    80% +/- 2.5 77.5 et 82.5

    85% +/- 2.2 82.8 et 87.2

    90% +/- 1.9 88.1 et 91.9

    95% +/- 1.4 93.6 et 96.4

  • Note sur les marges derreurA propos des intentions de vote

    45 janvier 2017

    Prsidentielle 2017 : intentions de vote 3 mois et demi du scrutin

    Les rapports de forces lectoraux prsents dans ce document sont calculs sur la base des personnes ayant exprim une intention de vote

    et se disant certaines ou quasiment certaines daller voter, soit 600 700 personnes selon les hypothses prsentes dans ce document.

    Ainsi, pour un pourcentage observ de 25 %, la marge derreur est au maximum de +/- 3,2 points avec un niveau de confiance de 95%. Ceci

    signifie que pour un rsultat 25% il y a 95% de chances pour que le rsultat rel soit compris entre 21,8 % et 28,2 %.

    Pour un pourcentage de : La marge derreur est de : Le rsultat rel se situe dans

    une fourchette entre :

    5% +/- 1.6 3.4 et 6.6

    10% +/- 2.2 7.8 et 12.2

    15% +/- 2.7 12.3 et 17.7

    20% +/-3 17 et 23

    25% +/- 3.2 21.8 et 28.2

    30% +/- 3.4 26.6 et 33.4

    35% +/- 3.5 31.5 et 38.5

    40% +/- 3.6 36.4 et 43.6

    45% +/- 3.7 41.3 et 48.7

    50% +/- 3.7 46.3 et 53.7

    55% +/- 3.7 51.3 et 58.7

    60% +/- 3.6 56.4 et 63.6

    65% +/- 3.5 61.5 et 68.5

    70% +/- 3.4 66.6 et 73.4

    75% +/- 3.2 71.8 et 78.2

    80% +/-3 77 et 83

    85% +/- 2.7 82.3 et 87.7

    90% +/- 2.2 87.8 et 92.2

    95% +/- 1.6 93.4 et 96.6

  • LES PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS

    5 janvier 2017

    Prsidentielle 2017 : intentions de vote 3 mois et demi du scrutin 5

  • Les principaux enseignements

    65 janvier 2017

    Prsidentielle 2017 : intentions de vote 3 mois et demi du scrutin

    Le terrorisme (51%) et le niveau du chmage (43%) restent en tte des proccupations des Franais.

    A trois mois et demi du premier tour de llection prsidentielle, le terrorisme reste en tte des proccupations exprimes par les Franais. Eneffet, invites dsigner les grands sujets quils considrent comme les plus importants aujourdhui pour la France, 51% (+3 points par rapport finnovembre) des personnes interroges citent cet enjeu, devant le niveau du chmage (43%, +1).Plus en retrait, limmigration (30%) reste le troisime sujet de proccupation, mais semble reculer progressivement dans le dbat public (-2 pointsdepuis fin novembre et -5 points depuis dbut novembre).Faisant cho lactualit politique de ces dernires semaines, lavenir de la protection sociale (29%) est en revanche un sujet de proccupation quicontinue de progresser (+3 points depuis fin novembre et +7 points depuis dbut novembre).Viennent ensuite les ingalits et les injustices sociales (22%, -1) et le manque dactivit conomique (20%, -4). La pollution et ses effets sur la santconstitue un sujet de proccupation en hausse (+6 points), consquence probable des pics de pollution successifs ces dernires semaines.

    Cette hirarchie des sujets considrs comme les plus importants pour la France varie toutefois assez sensiblement selon les prfrences politiquesdes personnes interroges :

    Les sympathisants de gauche citent en premier lieu le niveau du chmage (47%, -5) et le terrorisme (46%, +5), et savrent particulirementsensibles lavenir de la protection sociale (39% de citations contre seulement 22% parmi les sympathisants de la droite et du centre, et 21%chez ceux du Front national).

    Les sympathisants de la droite et du centre placent en tte la menace terroriste (52%, +2) et le niveau du chmage (50%, +3), puis le niveaudes dpenses publiques et sociales (32%, +5) et le manque dactivit conomique (32%, -3).

    Les sympathisants du Front national se distinguent quant eux nettement des deux autres camps politiques. Ils sont ainsi 62% (+1) citer leterrorisme, soit le score le plus lev toutes familles politiques confondues. Toutefois, ce sujet narrive quen deuxime position derrirelimmigration, cite par 69% (-1) des sympathisants frontistes. Enfin, cest le niveau de chmage (30%, +9) et la place de lIslam (32%, -6) quiarrivent en troisime et quatrime positions.

  • Les principaux enseignements

    75 janvier 2017

    Prsidentielle 2017 : intentions de vote 3 mois et demi du scrutin

    En perte de vitesse depuis sa victoire la primaire, Franois Fillon conserve une lgre avance sur Marine Le Pen dans lesintentions de vote pour le premier tour de la prsidentielle. Emmanuel Macron, en hausse, sinstalle dans la position du troisime homme .

    Arriv nettement en tte des intentions de vote mesures la fin du mois de novembre, Franois Fillon ne devance plus que dune courte tteMarine Le Pen dans les intentions de vote exprimes, quel que soit le candidat PS test. En labsence de Franois Bayrou, son avance serait plusconfortable (2 4 points selon le candidat PS), alors quelle ne serait que dun point dans lhypothse dune candidature du prsident du MoDem. Ilrecueille 23% 25% des intentions de vote exprimes dans lhypothse dune candidature de Franois Bayrou, et de 26% 28% en labsence de cedernier.La dynamique post-primaire mesure fin novembre semble donc smousser, le dbat sur le programme de Franois Fillon dans le domaine de lasant et de la protection sociale y contribuant probablement. Pour rappel, dans un sondage Elabe pour Les Echos et lInstitut Montaigne datant du8 dcembre 2016, 90% des Franais considraient pas acceptable la baisse des dpenses publiques en matire de sant.

    Marine Le Pen arrive rgulirement en deuxime position, crdite de 22% 24% des intentions de vote exprimes. Dans lhypothse dunecandidature de Franois Bayrou, elle devance systmatiquement Emmanuel Macron. En labsence de Franois Bayrou, elle est toujours deuximeen cas de candidature de Manuel Valls ou de Benot Hamon. En revanche, toujours en labsence de Franois Bayrou, elle est devance parEmmanuel Macron si Arnaud Montebourg est le candidat du PS et ex-aequo avec le candidat du mouvement En Marche ! si Vincent Peillon estdsign.

    Emmanuel Macron parvient sinstaller seul en troisime position dans la plupart des configurations testes. Il arrive mme en deuxime positiondans lhypothse o Franois Bayrou ne se prsente pas et que le candidat PS dsign est Arnaud Montebourg (24% pour Emmanuel Macron et22% pour Marine Le Pen). Dans son duel avec le futur candidat du PS, il devance nettement Vincent Peillon, Benot Hamon et Arnaud Montebourg,avec des scores allant de 20% 22% dans lhypothse dune candidature de Franois Bayrou, et de 23% 24% en labsence de ce dernier. Dans lecas dune victoire de Manuel Valls la primaire du PS, Emmanuel Macron bnficie dune avance plus lgre (4 5 points selon lhypothse),crdit de 16% (avec Franois Bayrou) 18% (sans Franois Bayrou) des intentions de vote.

    Jean-Luc Mlenchon conserve la quatrime place, avec 13% 15% des intentions de vote exprimes selon lhypothse de premier tour teste. Ildevancerait ainsi assez largement le candidat PS en cas de candidature dArnaud Montebourg (7% 9%), Benot Hamon (6%) ou Vincent Peillon(3%). En cas de candidature de Manuel Valls (12% 13%), Jean-Luc Mlenchon conserve une courte avance avec 14% des intentions de vote.

    A date et considrant ces huit hypothses de premier tour, trois c