Isra«l Actualit©s n°259

  • View
    225

  • Download
    6

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Toute l'Information en Provenance d'Israël

Text of Isra«l Actualit©s n°259

  • GRATUIT - Numro 259 - Edition du 29 Mai au 4 Juin 2013 Journal Isralien en langue franaise

  • 3Linformation en provenance dIsralEdition du 29 Mai au 4 Juin 2013

    Directeurs de la publication

    Alain SayadaTel: 06 68 17 25 55

    Rdacteur en chefEliahou Ben YouchouaIsral Actualits est une marque dpose en France

    Directeur commercial Israel:Sigalit Siksik Sitbon06 67 78 40 00Rgie publicitaire exclusiveEpsilon Media Associs77bis, rue Robespierre93100 MontreuilFrance

    Crdits photoAFP, Reuters, Alain Azria :

    Abonnement : 06 67 44 3000

    Directeur commercial France:Yohann Azoulay06 68 75 46 26

    Commerciaux :

    Patrick Haddad

    Tl : 01 48 97 46 85

    Publicits IsralSygal Siksik-Sitbon

    Tel : 06 67 78 40 00Publicits MarseilleDavid Botbol

    Tel : 06 66 70 09 96

    Cest parti ! Lvnement de lanne que toute la communaut juive atten-dait depuis prs de 10 ans revient di-manche 23 Juin 2013. A lpoque, cet vnement avait runi, il y a dix ans, prs de 50 000 personnes qui avaient apport leur soutien lEtat et au peuple dIsral. A lpoque, organis par Gil Taieb, la communaut juive tait venu nombreuse ainsi que beau-coup damis hors communaut qui avaient apport leur soutien cet v-nement. Les Nouveaux 12 Heures pour Isral auront lieu sur plus de 5000 m aux Docks Pullman Auber-villiers avec entre autres les prsences de partenaires privilgis comme lOSM (Organisation Sioniste Mon-diale), le KKL, la FOSF, INFIMMO, Maguen David Adom, EL AL et bien dautres encore seront prsents pour soutenir Isral dans cette priode trouble et incertaine o beaucoup de nos ennemis esprent nous voir dispa-raitre ...

    Mais Isral est un tat fort, que ce soit au niveau conomique ou bien militaire et na de leon recevoir de personne. Lorsque que lon voit ce qui se passe en Syrie o lONU a donn son accord pour fournir des armes aux rebelles syriens qui sont en grande majorit des groupus-cules issus de la mouvance djihadiste, on croit rver. Ce sont les mmes que la France a combattu au Mali et qui nous sommes prts fournir des armes contre le prsident syrien Bachar el As-sad. Alors, les conseils, lOccident peut se les garder ! Nous pouvons nous poser la question quoi sert lONU. Cette humble institution na-t-elle t cre que pour condamner Isral ? 80% des rso-lutions qui sont votes son gnralement

    pour condamner Isral ... Alors oui, nous, Juifs de France et amis dIsral, nous allons rpondre et venir nombreux soutenir Isral contre ses ennemis aux 12 heures pour Isral et montrer quIsral nest pas isole. Des dbats et confrences auront lieu avec des interve-nants de premier plan venant dIsral et de France pour dbattre sur la situation des Juifs de France, de lantismite et dIsral ...

    Le salon sera divis en plusieurs thmes : limmobilier en Isral, lAlyah, le sio-nisme, la cacheroute, le tourisme, la femme juive, lducation Des anima-tions auront lieu pour les enfants. Il est important de venir fter Isral aux 12 heures pour Isral . De plus, lentre du salon sera gratuite pour tous les visiteurs qui pourront ainsi passer une bonne journe aux couleurs dIsral et apporter ainsi leur soutien Eretz Isral ...

    En clture des 12 heures pour Isral , dimanche 23 juin aura lieu un after dan-sant 100 % Isral , une faon pour nous aussi participer la fte de la mu-sique mais aux couleurs et au nom dIs-ral. Cette soire aura lieu avec la parti-cipation exceptionnelle de DJ Eliko, DJ n1 en Isral et animateur vedette de la plus grande station de radio dIsral Lev Hamedina. Son show sera suivi dun concert priv avec le chanteur Benel Tavori, ltoile montante isralienne ... Alors ne ratez pas loccasion unique qui vous est offerte de passer une journe exceptionnelle pour soutenir Isral. Bleu et Blanc, telles sont nos couleurs ...

    Am Israel Hai

    Alain Sayada

    12 heures pour Isral

  • 4Linformation en provenance dIsralEdition du 29 Mai au 4 Juin 2013

    Depuis un moment on imagine le spectre dune guerre civile. Des affrontements ont clat ce week-end en banlieue de Tunis entre les forces de lordre et des militants salafistes, aprs linterdiction dun congrs salafiste. Des centaines de salafistes, qui ont rig des barri-cades laide de pneus en feu dans les rues de Kairouan (fief islamiste par excellence), ont alors jet des pierres sur les policiers qui ont rpondu par des tirs de gaz lacry-mognes. Des blinds de la garde nationale sont arrivs en renfort ainsi que des camions de larme tunisienne pour tenter de disperser les militants salafistes. Quinze po-liciers ont t blesss, trois grive-ment dont un en ranimation. Trois manifestants ont t blesss et un est mort, a rsum le porte-parole du ministre de lIntrieur, Moha-med Ali Aroui. Lhpital Mongi Slim a prcis que le manifestant, Moez Dahmani n en 1986, avait t tu par balle. Dans la soire des heurts sporadiques avaient encore lieu mais la police semblait contr-ler ces quartiers. Pour le gouverne-ment, ce sont les militants dAnsar Ashariaa qui ont dclench les vio-lents heurts dimanche dans les rues de la banlieue ouest de Tunis. An-sar Ashariaa est une organisation illgale (compos notamment dan-ciens repris de justice), qui dfie et provoque lautorit de ltat, a prcis le Premier ministre, Ali La-rayedh la tlvision publique. Ce groupe est en relation et est impli-qu dans le terrorisme, a ajout ce haut responsable du parti islamiste Ennahda. La semaine dernire, son chef en fuite Abou Iyadh, un vtran dAl-Qada en Afghanis-tan libr de prison la faveur de lamnistie post-rvolutionnaire, a menac le gouvernement tunisien dune guerre, accusant Ennahda de mener une politique anti-islam

    au profit (comme dhabitude) des Etats unis et dIsral.

    Cest la premire fois quAli La-rayedh, bte noire des salafistes, qua-lifie Ansar Ashariaa de terroriste. Ce groupe est pourtant considr de-puis longtemps comme proche dAl-Qada, alors que la Tunisie connat un essor des groupuscules jihadistes depuis la rvolution de 2011. Samedi soir, Al-Qada au Maghreb islamique (Aqmi) a exprim son soutien Ansar Ashariaa, tout en appelant les militants tunisiens faire preuve de sagesse et de patience.

    Ansar Ashariaa est galement accu-s par les autorits de lattaque de lambassade amricaine Tunis en septembre 2012.Cest faute davoir pu tenir son congrs Kairouan, 500 km de Tunis, boucle par un impressionnant dispositif de scurit, quAnsar Ashariaa a appel ses parti-sans se rassembler Cit Ettadhamen, un bastion salafiste 15 km louest de la capitale. Le gouvernement avait interdit le congrs en estimant quil reprsentait une menace Ennahda a longtemps t accus de laxisme face aux groupuscules jihadistes. Il a considrablement durci sa position depuis que 16 militaires et gendarmes ont t blesss gravement entre fin avril et dbut mai par des mines po-ses par des groupes arms lis Al-Qada la frontire avec lAlgrie.

    Depuis la rvolution, la Tunisie a vu se multiplier les violences salafistes. Le pays est aussi dstabilis par une profonde crise politique et le dve-loppement de conflits sociaux dus la grande misre. Ltat durgence est en vigueur dans le pays depuis la chute de Ben Ali que beaucoup aujourdhui regrette.

    Y.Lellouche

    Tunisie : La situation se dgrade

    Plus de 4 ans ont pass depuis loffre dEhud Olmert aux pales-tiniens, une offre aberrante ou il offrait une souverainet partage sur Jrusalem et 100% de la Jude-Samarie (avec quelques changes de territoires). Aujourdhui Olmert lavoue: jattends encore que Mahmoud Abbas me rappel !

    Dans une interview donne au site The Tower, Olmert explique quil a entendu les arguments des palesti-niens, mais quau final, Abbas nest pas un hros: il a eu peur de la paix.

    Ils disaient quils viendraient me rencontrer la Maison Blanche mais juste quelques jours avant le dpart de Geoges W. Bush de Washington, ils ont annul le rendez-vous. Ils affir-ment que cest parce que jtais fini politiquement. Mais en ralit, ctait

    une excuse. Ils ont trs peur. Abbas a peur. Erekat a peur.

    Jtais mme prts parler de la souverainet sur la vieille ville, diviser Jrusalem ajoute t-il, fier de lui.

    Jtais prt accueillir 5.000 rfu-gis sur 5 ans se remmore t-il aussi.

    Pourquoi 5.000 ? Parce que pendant les ngociations, Abbas a dit Suzan Rice quil voulait des colonies avec des centaines de milliers de palesti-niens en Isral. Elle lui a alors pro-pos la mme chose pour les isra-liens de Jude-Samarie. Il est alors descendu 5.000.

    Je vous le dit, sil tait prt faire la paix, mme avec 10 ou 15.000 rfu-gis, jaurais accept.

    Olmert: Abbas nest pas un hros. Il a eu peur de signer un accord historique.

    Horrifie est un terme trop faible pour dcrire ma raction lors de lentrevue de ladite courageuse conciliante mre de deux enfants, qui stait confronte aux gor-geurs du soldat anglais, il y a deux jours

    Non, je nai pas eu peur, dclarait Ingrid Loyau-Kennett. Il ntait ni drogu, ni soul juste branl, bou-levers (Il y a de quoi, il venait dgorger un soldat et tenait encore dans ses mains ensanglantes le ha-choir et le couteau dont il stait servi pour perptrer son crime).

    Ingrid ne semblait ni mue, ni com-

    motionne par tout ce scnario, elle tait dune humeur pragmatique assommer un lphant. Elle arrivait mme par moments rire et sourire aux questions quon lui posait et aux-quelles elle rpondait avec une froi-deur dacier.

    Ctait accablant. A ct delle, les deux femmes qui linterviewaient ressemblaient des mauviettes. Le plus abasourdissant tait quelle sem-blait en toute franchise, compatir la cause de ces deux assassins, surtout lorsquelle nona dune voix claire et en fronant les sourcils, les raisons pour lesquelles ces deux monstres avaient commis leur effroyable crime

    Il ma dit que la victime tait un sol-dat britannique, ajoutant quil la tu parce que ce militaire avait tu des musulmans et quil en avait marre des gens qui tu