Israël/Palestine : la nation, le territoire, le sacréaeb.fr/wp-content/uploads/2014/03/conflit-  ·…

  • Published on
    14-Sep-2018

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Isral/Palestine : la nation, le territoire, le sacr

    Introduction - Le conflit dans sa forme actuel est ancien de plus dun sicle

    - Une gographie trs rduite (2/3 de lAquitaine) et population relativement rduite :

    Isral compte 8 millions dhabitants dont 75 % de juifs mais aussi des palestiniens arabes, musulmans ou chrtiens

    Les territoires palestiniens compte un peu plus de 4 millions dhabitant dont prs de 2 millions dans la toute petite bande de Gaza (4280 hab/km2 !). Mais plus de 5 millions de

    rfugis palestiniens hors de Palestine.

    - Mais, en dpit de cette gographie rduite et de cette population relativement imite, les incidences diplomatiques de ce conflit sont considrables, au niveau rgional et

    international (guerre du Liban trs lie la cration dIsral, Ben Laden revendiquant le

    11sept2001 au nom du sang vers par Isral). Risques de polarisation communautaire en

    raison de ce conflit. Actuellement, la diplomatie franaise nest absolument pas libre sur ce

    sujet.

    - Le conflit isralo-palestinien est la mre de tous les conflits (Romano PRODI).

    - Certains parlent de choc des civilisations (Samuel HUNGTINGTON Thorie : choc Orient/Occident invitable, approche culturaliste et populiste. Substrat intellectuel de

    ladministration Bush). Il est prfrable de parler de choc des ignorances .

    1) Retour vers la gense : deux nations, une terre - La dimension religieuse a t pendant trs longtemps absente, voire inexistante dans ce

    conflit (contrairement lide que lon sen fait :).

    - Tout commence en Europe la fin du 19me : priode daffirmation nationale (les allemands commencent se considrer comme allemands, les italiens, idem) - ide que les hommes

    partagent une mme communaut de langue, dhistoire, qui appelle la cration dun Etat-

    Nation. Mme processus tabli par les penseurs juifs dissmins en Europe (langue : hbreu,

    religion et histoire commune) : apparat lide dun Etat-Nation juif. Cest Thodore

    HERZL qui exprime lide du sionisme (= les juifs sont appels retourner Jrusalem).

    Autrichien, il na pas fait cette dmarche pour des motifs religieux (ce nest pas quelquun de

    religieux), mais politiques. IL y a toujours une quivoque au sujet du judasme qui est la fois

    une religion et une culture/ethnie. Le Judasme devient un projet politique de par lhistoire

    des juifs, au nom du droit historique suppos bas sur lhistoire sainte (la Torah). Les juifs ont

    t chasss de Palestine par les Romains au 2me sicle. Les ides de Thodore HERZL sont

    trs mal reues et mme rcries par les responsables juifs de Jrusalem et dEurope ; elles

    sont considres comme areligieuses par les religieux.

    - Mais alors quest-ce qui va favoriser et faciliter la monte du sionisme ?

  • Cest dabord en raison de laugmentation du sentiment anti-juif en Europe jusque dans les

    annes 30. Lantismitisme massif va entraner une massification de limmigration juive en

    Palestine. A partir des annes 1920, ces immigrations sont non seulement penses, mais

    aussi finances. Ces vagues dimmigration sappellent des Allyah .

    Et cest ensuite en raison des calculs stratgiques britanniques. Isral / Palestine se situent

    sur le passage de la route des Indes. La France et la Grande-Bretagne ont cr des tats quils

    taient censs accompagner : cration dun tat/espace palestinien et dun foyer national

    juif (pour assurer les intrts britanniques) en 1917. Enjeux gopolitiques du Canal de Suez.

    Aprs la chute de lempire ottoman, cration des territoires : Jordanie, Irak, Palestine,

    Syrie, Liban.

    - Comment a sest pass sur le terrain ? Une vritable stratgie sest mise en place, porte par le Fonds National Juif. Achat de terres par ce FNJ, pour la rdemption (pas au sens

    religieux, mais symbolique du travail de la terre) des juifs, par rapport ce quils vivent en

    Europe. Une stratgie foncire. Utilisation du secteur de lagriculture, du socialisme (travail

    de la terre) pour favoriser le nationalisme. Les relations entre arabes et juifs vont se

    dtriorer au fil des vagues dimmigration. Politique dimplantation dans lespace fond sur

    lagriculture. La trs grande majorit des arabes de Palestine taient des paysans, mais

    pauvres, sans terres ; ce sont donc des mtayers. De grandes familles possdent les terres.

    Dans les annes 20, le FNJ achte des terres aux grandes familles arabes. Les paysans sont

    de plus en plus en dshrence. En 1936-39, un premier soulvement arabe se fait contre les

    juifs, un soulvement paysan. Intifada . La situation devient inextricable.

    - Suite cela, les anglais dcident de fermer les frontires aux juifs. En raction, les juifs se radicalisent contre les anglais et entrent en guerre contre eux. Ceci en parallle de la mise en

    place de la solution finale en Europe. Point dorgue : attentat de 1946. A ce moment-l, les

    anglais prennent la mesure de leur chec.

    - En 1947, ils font appel lONU pour trouver des solutions.

    Deux tats, un palestinien et un juif, avec une ville internationale (Jrusalem). Les juifs

    lacceptent, les arabes non, car ils ny voient ni quilibre, ni respect de leur

    autodtermination. Les juifs acceptent une rvaluation tout en masquant leur stratgie de

    conqute de territoires supplmentaires. Leur stratgie : user de la peur pour faire fuir les

    populations arabes des zones peu peuples et rcuprer leurs territoires. Massacre de Deir

    Yassine 1948. Un mois aprs, Isral sauto-promulgue Etat (14 mai 1948). Le 15 mai, les

    pays arabes dclarent la guerre Isral. Durant cette guerre (qui dure jusquen 1949), Isral,

    non seulement gagne, mais conquiert galement de nombreux territoires, la base arabes.

    Consquence 1 : On est pass de 57% du territoire aux juifs 78%. Les palestiniens se

    trouvent clats entre Gaza et la Cisjordanie. La Jordanie administre cette dernire, et

    lEgypte administre Gaza.

    Consquence 2 : Importance des rfugis palestiniens. La majorit des arabes sont Gaza,

    en Cisjordanie, en Syrie ou au Liban. On est pass de 700 000 rfugis 4 millions, sachant

  • que ce statut se transmet de gnration en gnration tant que le problme nest pas rsolu.

    Question forte charge motionnelle, mmoire encore trs vive.

    Les arabes qui sont rests sont devenus israliens, mais nont pas les mmes droits que les

    juifs.

    - Pour vivre dans cette rgion, impossible sans eau, do limportance du Lac de Tibriade

    2) 1967-1993 : le sacr se dvoile - Les israliens ne se satisfont pas de leur territoire de 1948. Nasser provoque les israliens

    (blocus de la Mer Rouge), ce qui donne lieu la Guerre des 6 jours . Isral gagne et occupe

    Gaza et la Cisjordanie. Nouvelle rsolution (242) de lONU qui exige quIsral rtrocde les

    territoires occups palestiniens, juin 1967.

    - Le nationalisme arabe est un chec, et partir de 1967 commence merger un nouveau phnomne : lislamisme.

    - Plan ALLON : colonisation par les israliens de la valle du Jourdain pour contrler la frontire avec la Jordanie.

    En 1978, un 2me plan de colonisation voit le jour : le plan DROBLESS, beaucoup plus agressif

    qui prvoit des colonies dans les rgions arabes trs peuples. Ce plan est mis en place par

    Ariel SHARON sous influence du parti des ultra-sionistes (le Likoud ). Celui-ci sappuie sur

    les sionistes religieux, qui ne vont tre que de simples aiguillons.

    Cette implantation continue toujours. Il existe rellement une ingnierie territoriale de cette

    colonisation isralienne. Imposition de quotas dirrigation par les israliens aux palestiniens :

    encore plus de pression.

    - Possession de la charge motionnelle religieuse.

    3) Un processus de paix dans le mur - 1987 : intifada : guerre des lanceurs de pierre . Ce soulvement pousse le leadership

    palestinien vouloir faire bouger les choses.

    La population isralienne se mobilise contre la colonisation.

    -1993 : la guerre du Kowet qui a vu se mettre en, place une une coalition internationale pour

    librer le Koweit va chnager la donne. Cette coalition est constitue de pays arabes et

    occidentaux : les USA font faire pression sur Isral pour avancer dans le processus de paix

    Cela donnera lieu aux accords dOslo : Leaders palestiniens et Israliens ont t forcs de

    discuter dun processus de paix : accords dOslo.

    Ce processus devait permettre :

    - la reconnaissance de lun par lautre. Yasser Arafat, leader de lOLP (Organisation pour la

    Libration de la Palestine qui depuis 1967 luttait, y compris par la violence) ngocie sous la

  • pression occidentale avec Isral. Est cre lAutorit Palestinienne sense administrer les

    territoires palestinien (Gaza et Cisjordanie). Le projet est ldification dun Etat de Palestine,

    un statut pour Jrusalem et un statut pour les rfugis (le tout en 5 ans).

    - lEtat Palestinien nexiste pas encore rellement dans les faits : officiellement, depuis 2011

    il est reconnu comme un membre observateur non membre de lONU. Mais concrtement la

    ralit de lEtat Palestinien nexiste pas.

    - Au niveau territorial, les accords dOslo sont un chec :

    > La rtrocession des territoires na pas abouti : aujourdhui, 70% de la Cisjordanie est sous

    contrle isralien. 20% seulement du territoire est sous autorit palestinienne.

    > La colonisation sest intensifie et acclre. On consacre les implantations (exemple

    dHbron).

    > Isral a intensifi la construction de routes qui relient les colonies Isral.

    > La question des rfugis na pas du tout avanc.

    > Rien ne sest pass sur le statut Jrusalem, les colonies ont t dveloppes

    - Devant ses checs dOslo, la population palestinienne, trs frustre, sest souleve depuis 2000, seconde intifada qui dure jusquen 2005. Pendant cette intifada, les israliens ont

    construits un mur de sparation/protection . En vrit, cest un mur dannexion qui vise

    dvelopper la colonisation supplmentaire. Ce mur ne suit pas rellement la ligne verte

    (frontire de 1949) mais annexe de nouveaux territoires

    - En 2007, le Hamas (Mouvement de rsistance islamique) qui stait oppos aux accords dOslo et lAutorit Palestinienne a pris le pouvoir Gaza

    - En 2008 clate la guerre de Gaza qui durera plus de 6 mois. Exasprs par lenvoi de roquettes par le Hamas depuis la bande de Gaza vers le territoire Israliens, larme

    isralienne procde des bombardements intensifs sur Gaza faisant 1.500 morts dont plus

    de la moiti de civils

    Aujourdhui, la situation a atteint dans un statut quo. Les tensions ne sont plus aussi fortes que dans

    les annes passes notamment en Cisjordanie o Isral a cherch favoriser un dveloppement du

    niveau de vie. Le mur a mis fin aux attaques terroristes sur le territoire dIsral mais ne rsout aucun

    problme de fond. Le processus de paix semble bel et bien embourb sans que lon ait redouter

    aujourdhui un nouvel embrasement de la rgion. Le conflit syrien qui est une guerre entre

    musulmans (sunnites/chiites) semble cristalliser toutes les tensions laissant Isral dans une paix

    relative.