Click here to load reader

Jean-Pierre Chevalier

  • View
    70

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Jean-Pierre Chevalier. Pour une habilitation à diriger des recherches. Géographie. Carte Images Enseignement Diffusion des savoirs. Cinq axes de recherche. Approche didactique de la carte (1989-1997) Usages de l’iconographie dans l’enseignement de la géographie (1989-2002) - PowerPoint PPT Presentation

Text of Jean-Pierre Chevalier

  • Jean-Pierre Chevalier

    Pour une habilitation diriger des recherches

  • GographieCarteImagesEnseignementDiffusion des savoirs

  • Cinq axes de rechercheApproche didactique de la carte (1989-1997) Usages de liconographie dans lenseignement de la gographie (1989-2002)Enseignement de la gographie (1997-2002) Pratiques dcriture des Gographies universelles (1998-2003) Histoire de lenseignement de la gographie lcole (1997-2003) Une modlisation du fonctionnement de la gographie scolaire

  • 1. Approche didactique de la carte.Il faut apprendre lire une carte comme on apprend lire un livre;et aussi apprendre en concevoir et en raliser, comme on apprend rdiger.Raymond Regrain

  • Croquis de ville

  • Carte dleOuessant reprsent par Damien avant son sjour dans lle

  • Carte dleOuessant figur par Damien aprs une semaine de sjour actif dans lle

  • Cartes de FranceTempratures,spatialisation, catgorisation, gnralisation.

  • Cartes de FranceLes cartes expriment des conceptions

  • Publications en rapport avec la didactique de la carteLa carte et lenseignement de la gographie aux enfants de 5 11ans, Thse universit Paris 1.Position de thse, Intergo bulletin. Apprendre la carte avec les manuels de l'cole lmentaire, Historiens et Gographes. Quelques enjeux de l'enseignement de la carte l'cole primaire, Ressources 95.Les coliers, les cartes et les territoires, diversit et complmentarit des regards disciplinaires, Mappemonde. La carte lcole : une carte jouer, CDDPoint. Avec G. Mottet et M. Picrel, Images et construction de lespace. Apprendre la carte lcole, INRP. La carte dans les manuels scolaires, entre les documents et les images ?, IREHG.

  • 2. Usages de liconographie dans lenseignement de la gographie Entre la carte et limage, il y a des zones de chevauchement plus quune frontire nette.Christian Jacob

  • Limagerie gographiqueDes images de la vue paysagre au grapheDes activits de lecture-criture dimages en gographieDes images comme marqueurs de la gographie enseigne

  • Carte dEuropeLes lieux photographis dans les manuels scolaires

  • Carte dEurope. Les cadrages des espaces europens cartographis dans les manuels

  • Publications en rapport avec les usages de liconographie dans lenseignement de la gographie Avec G. Mottet et M. Picrel, Images et construction de lespace, INRPAvec J. Wallet, Quelques pistes sur l'utilisation des images en gographie, Images, langages. Recherches et pratiques enseignantes.Avec J. Wallet et S. Puechberty, Autour de la ralisation du DVD Mtropoles en mutation, le premier DVD-vido pdagogique du CNDP, Historiens et gographes.Images de lEurope dans les manuels de gographie, Cahiers des Travaux de lInstitut de Gographie de Reims.

  • 3. Enseignement de la gographie La gographie enseigne est une production sociale constamment mise en uvre et renouvele selon des rgles quil convient dlucider. Franois Audigier

  • La gographiedes programmes scolairesGographie ou sciences sociales ?Gographie tous les ans ou certaines annes ?

  • La mesure des mots des programmes Des mondes lexicaux

    Le dire et le faire

  • Publications sur lenseignement de la gographie A l'cole lmentaire grecque : Ptolme plutt qu'Hrodote?, Historiens-Gographes.La gographie dans les programmes scolaires en Europe, Cybergo.Avec I. Lefort, Enseigner la gographie, quelques dcennies de rflexions didactiques en France, Ltat de la gographie. Autoscopie dune science.En 1999, faire de la gographie, est-ce narrer de la gologie et de lhistoire?, Former des matres.Conceptions et pratiques de la gographie, de l'histoire et de l'ducation civique l'cole lmentaire, Re-source.Sdimentation et mtamorphisme de la gographie l'cole lmentaire, Historiens et Gographes.A quoi sert la gographie, Voies libres. La gographie scolaire : un des quatre ples gographiques?, Cybergo.Avec J. Garcia lvarez et D. Maras Martinez., LEspagne dans les manuels scolaires de gographie franais et espagnols, IREHG.La gographie : nomenclatures et leons de choses, Lcole rpublicaine et la question des savoirs.

  • 4. Pratiques dcriture des Gographies universellesOn notera la fcondit de la productiondes richesses des Gographies universelles comme jalons pistmologiques.

    Antoine Bailly et Robert Ferras

  • ParcoursDcoupes du texteDcoupes du monde

  • DiscoursComparaisons de villes

    Types

    Modles

  • Parcours et moments descriptifsMUNICH

  • Parcours et moments descriptifsVARSOVIE

  • Modes ou modles descriptifs ?

  • Images et discoursJuifs dEurope et dAfrique du NordMalte-BrunElise ReclusDe Martonne, dAlmeida et BernardBrunet, Riquet, Rey et Mutin

  • Publications sur les pratiques dcriture des Gographies universellesAvec D. Mendibil, Des graphes pour tudier les textes de gographes, L'Information Gographique. Avec D. Mendibil, Les textes descriptifs de vingt villes entre Rhin et Neva dans quatre gographies universelles, Mappemonde.Modlisation de lvolution du mode descriptif et de ses thmatiques en gographie: les descriptions des villes situes entre Rhin et Neva dans les Gographies Universelles (1842-1996), Hommes et terres du Nord. Les images des Juifs dans les gographies universelles, XIXe XXe sicles, colloque Images et reprsentations des Juifs (1848-1939).

  • 5. Histoire de lenseignement de la gographie lcole

    Aucune vrit rvle na tabli la ncessit de leons de gographie au long des tudes primaires et secondaires, et encore moins leur contenu actuel.Marie-Laure Debesse-Arviset

  • Des cartes pour une gographie historique

  • Quand lcole devient une affaire dEtat

  • Publications sur lhistoire de lenseignement de la gographie Des cartes pour figurer lcole en 1833, Resource. La rgion, un cas de figure de la gographie scolaire in Enseigner la rgion. Le lent dclin de la monographie gographique dans lenseignement primaire, Les Etudes sociales. Les gographes parlent de la gographie lcole (1882-1963),Perspectives documentaires en ducation. La place de la gographie dans la formation des enseignants du premier degr, des coles normales dinstituteurs aux IUFM in Actes du colloque du 119e congrs du CTHS. Les quatre mondes lexicaux des programmes de gographie du primaire et les trois nuages dinstructions officielles de 1977 1995 in Concepts, modles, raisonnements.

  • 6. Un modle lpreuveLa gographie lcole primaire dans le champ de la gographie

  • Des modles pour la gographie scolaireUne transposition/transformation de la gographie savante

    Une matire/culture scolaire

    Une polarit du champ de la gographie

  • Le modle initialChamp multipolaire de la gographie Go grand publicGo scolaireGo scientifiqueGo applique

  • 1833Champ multipolaire de la gographie Go grand publicGo scolaireGo scientifiqueGo applique

  • 1833Champ multipolaire de la gographie Ecole et son contexte socialChamp multipolaire de la gographie

  • 1833Champ multipolaire de la gographie Ecole et son contexte social

  • 1882Un momentdecristallisation

  • 1911Unepriodeclassique

  • 1938Lesvidalienset lcoleprimaire

  • 1980

    Lveil

  • 2002Unecolelmentaire

    DesFentresOuvertessur lemonde

  • Reconstruire le modle

  • Autourdu champ de la gographiePolitiquescolaire

    Autres savoirsde rfrence

    MdiasDemandeducativeChamp des savoirs gographiques

  • Autourdu champ de la gographieDemande ducative, Politiquescolaire

    Autres savoirsde rfrence

    MdiasChamp des savoirs gographiques

  • Autourdu champ de la gographieDemande ducative,

    Autres savoirsde rfrence

    MdiasChamp des savoirs gographiques

    Politique scolaire,

  • Autourdu champ de la gographieDemande ducative,

    Autres savoirsde rfrenceChamp des savoirs gographiques

    Politique scolaire,Mdias,

  • Autourdu champ de la gographieDemande ducative, Champ des savoirs gographiques

    Politique scolaire,Mdias,

    Autres savoirs de rfrence.

  • Dans le champ de la gographie

  • Dans le champ de la gographieCentres dintrt en gographie du grand public

  • Dans le champ de la gographieCentres dintrt en gographie du grand public

    Outils de la go applique

  • Dans le champ de la gographieCentres dintrt en gographie du grand public

    Outils de la go appliqueConcepts de la go scientifique

  • Dans le champ de la gographieCentres dintrt en gographie du grand public

    Outils de la go appliqueConcepts de la go scientifique

    Contenus denseignement de la go scolaire

  • La gographie commeun champ de savoirsLa gographie scolaire comme une de ses polaritsDes systmes complexes pour expliquerses contenus

    lve-professeur, enseignant dans le second degr, professeur dcole normale dinstituteurs, matre de confrences luniversit, directeur adjoint dun institut de formation des matres; la gographie et lenseignement ont t les fils rouges de ma vie professionnelle, lenseignement de la gographie le centre de mes activits de recherche.

    Les grandes tapes de cet itinraire de recherche en sciences sociales peuvent se dfinir par les collaborations de recherche et les travaux dquipe. Aprs un DEA de didactique des disciplines Paris7 sous la responsabilit de Pierre Ansart, je me suis rapproch de Philippe Pinchemel qui a dirig mon travail de thse et donc du groupe Epistmologie et Histoire de la gographie quil dirigeait. Jai continu jusqu ce jour mon travail dans cette quipe, aujourdhui anime par Marie-Claire Robic au sein du laboratoire Gographie-cits. Dans ce cadre jai plus particulirement travaill avec Didier Mendibil sur liconographie en gographie, avec Martine Cabon, Pascal Clerc, Anne-Marie Grin Grataloup et Micheline Roumgous sur la gographie dans lenseignement.Simultanment jai particip plusieurs travaux conduits par lINRP. Jy ai longuement travaill sur lenqute Guizot avec Jean Hbrard, puis Anne-Marie Chartier. Jai collabor avec lquipe des technologies nouvelles et avec celle des didactiques des sciences sociales, en particulier avec Franois Audigier dans le cadre dune enqute sur ltat de lenseignement de lhistoire et de la gographie lcole primaire.Dans les annes quatre-vingt et le dbut des annes quatre-vingt dix, ces activits taient menes en liaison ou paralllement avec un certain activisme pdagogique. Ces travaux taient alors plus didactiques qupistmologiques, et les lieux de publication, plus souvent des revues comme Historiens et gographes, ou des publications du Centre de Documentation pdagogique, que des revues de gographie comit de lecture. Aujourdhui, comme en tmoigne le rapport de synthse, mes recherches ont pris une dimension nettement plus pistmologique que didactique. Si lon peut distinguer ces deux grandes phases dans mes recherches, il existe aussi une continuit certaine, au long de ces quinze dernires annes, autour des questions lies la communication et la mdiatisation des savoirs en gographie. Celles-ci se dclinent autour de cinq grands thmes: dune part lenseignement de la gographie, sa mise en oeuvre aujourdhui, son histoire en gnral et lapproche de la didactique de la carte en particulier; dautre part et plus largement, les usages de liconographie et les pratiques dcriture en gographie.

    1. Approche didactique de la carte.Il faut apprendre lire une carte comme on apprend lire un livre;et aussi apprendre en concevoir et en raliser, comme on apprend rdiger.Raymond Regrain[1]Les recherches sur la didactique de la carte se sont dabord concrtises par la soutenance en 1992 dune thse sur les cartes et lenseignement de la gographie lcole lmentaire[2]. Ces travaux ont t raliss sous la direction de Philippe Pinchemel. Au dbut de ces recherches, la dmarche essentiellement didactique, tait centre sur les pratiques denseignant et de formateur de matres[3]. La position de thse[4] montrait la tension qui existait alors entre les tenants dune pdagogie de lveil[5] qui, sappuyant sur certains travaux de la psychologie piagtienne, rservaient lusage de la carte aux lves les plus gs, et des approches tenant compte des dimensions sociologiques des usages de la carte[6], pratiques qui familiarisent trs jeunes les enfants cet outil.Ces travaux proposaient une approche didactique de la carte prenant en compte les usages familiers en dehors de lcole et sur les types dexercices observs en classe. En mme temps tait trac un dbut de rflexion pistmologique sur les apports spcifiques de la carte la construction de la pense gographique du jeune colier[7].Diverses publications ont permis de diffuser les principaux acquis du travail de thse, ceux-ci furent une premire fois approfondis dans un article publi dans la revue Mappemonde en 1995 dont le titre[8] posait le cadre de ce quon aurait pu alors dcrire comme un triangle didactique, caractris par ses trois sommets: les territoires, les cartes et les coliers. Il sagissait de prsenter les trois grandes orientations possibles pour des travaux de recherche sur lusage des cartes lcole. Les productions cartographiques des lves peuvent tre tudies dun point de vue technique: sont-elles plus ou moins justes? Les procds de codage utiliss sont-ils pertinents? Les cartes produites par les lvespeuvent tre tudies en tant quindicateurs des conceptions que lcolier a du territoire figur: quest-ce que les indices tracs sur la carte rvlent de limage mentale du territoire[9]? Enfin, cest le rle assur par les cartes qui peut-tre tudi tant dans la construction des images mentales que dans le cadre de son dveloppement intellectuel: en quoi la figuration cartographique modifie-t-elle la conception du monde?[10]. Le mot carte est dailleurs utilis de faon diverse la fois pour nommer une feuille de papier ou de faon mtaphorique pour dsigner aussi bien les performances topologiques des enfants que leurs images mentales du monde. Il sagit donc de distinguer ce qui relve des habilets cartographiques (formes singulires ou grammaire graphique)[11] de ce qui est une expression de lintelligence gographique du lieu (conceptions enfantines de la ville)[12] ou identification de configurations types.La publication de louvrage collectif Images et construction de lespace. Apprendre la carte lcole a t un premier aboutissement de ces travaux sur lutilisation de la carte lcole lmentaire. Lessentiel des acquis du travail de thse est ainsi publi, souvent enrichis dans le cadre de chapitres rdigs seul ou en collaboration avec Martine Picrel et Grard Mottet, partir de recherches que nous avons menes ensemble avec lINRP[13]. Armand Frmont indique dans la prfacequil a rdig pour cet ouvrage: La dcouverte du monde par les enfants et les jeunes, la structuration de leurs raisonnements et de leur esprit dpendent en partie des reprsentations de lespace quils construisent peu peu au cours de leur scolarit, en particulier en laborant des cartes et des schmas de gographie.[14]Ce livre permet de diffuser ainsi les acquis de la recherche conduite dans le cadre de la thse de doctorat. Par la suite, larticle La carte dans les manuels scolaires, entre les documents et les images[15] poursuit bien sr la rflexion antrieure sur les usages scolaires de la carte, mais il se place plus prcisment dans le champ de lenseignement en collge et en lyce ce qui est une orientation nouvelle de mes travaux. Surtout cette contribution considre la carte avant tout comme une image. Par son titre, cet article se place, volontairement, contre-pied des commentaires des programmes de lenseignement secondaire. En effet, les programmes et leurs commentaires officiels distinguaient alors carte et image, comme si liconographie se rduisait en gographie au doublet image de paysage carte, symtrique dun doublet dans lenseignement de lhistoire du couple document crit - non crit, comme si la carte ntait pas avant tout une forme dcriture iconique du monde difficilement rductible au verbal comme toutes les images[16]. [1] REGRAIN, R., Les documents cartographiques, in DESPLANQUES, P., (dir.), 1994, Profession enseignant, La gographie en collge et en lyce. Paris: Hachette, p.152.[2] CHEVALIER, J.-P., 1992, Les cartes et l'enseignement de la Gographie aux lves de 5 11 ans depuis 1969, Thse de doctorat de l'Universit de Paris 1 - Panthon- Sorbonne en gographie, (jury: Philippe Pinchemel (Paris 1) directeur, Michel Sivignon (Paris X) rapporteur, Denise Pumain (Paris 1), Marie-Claire Robic (CNRS), juin 1992.401p.[3] CHEVALIER, J.-P., 1989, Les lves de 5 11 ans, grapheurs et lecteurs de cartes (apprentissages et rgulations), Actes du 4e colloque sur la didactique de l'Histoire de la gographie et des sciences sociales, INRP, mars 1989, p.154-155.CHEVALIER, J.-P., 1988, Les cartes, un outil danalyse, Journal des Instituteurs, Paris: Nathan, n5 janvier, p.5, 11-12, 54-56. [4] Publication 1.1. CHEVALIER, J.-P., 1993, Position de thse, Paris: Intergo bulletin, n11, 1993, p.15-18, reproduit infra.[5] Debesse-Arviset, M.-L., 1969, La gographie l'cole. Paris: P.U.F., 122p.[6] PECHEUX, M.-G., 1990, Le dveloppement des rapports des enfants lespace. Paris: Nathan, 335p.[7] CHEVALIER, J.-P., 1993, Systmes et situations d'apprentissage de la carte dans les ouvrages de gographie de l'cole lmentaire Bulletin d'information sur les manuels scolaires. Paris: Universit Paris7, n28, mars 1993, p.23-27.Publication 1.2. CHEVALIER, J.-P., 1993, Apprendre la carte avec les manuels de l'cole lmentaire Paris: Historiens et Gographes, supplment au n 342, dcembre 1993, p.3-9, reproduit infra.Publication 1.3. CHEVALIER, J.-P., 1993, Quelques enjeux de l'enseignement de la carte l'cole primaire Image et enseignement, revue Ressources 95. Pontoise: CDDP du Val d'Oise, novembre 1993, p.129-137, reproduit infra.[8] Publication 1.4. CHEVALIER, J.-P., 1995, Les coliers, les cartes et les territoires, diversit et complmentarit des regards disciplinaires Mappemonde. Paris: Belin, n4, 1995, p. 1-5, reproduit infra.[9] MATTHEWS, M. H., 1984, Environmental cognition of youngchildren: images of journey to school and home area, Trans. Inst. Br. Geogr. , n9, p. 89-105.[10] LURCAT, L., 1974, tudes de lacte graphique, Paris-La Haye: Mouton, p. 14 et sq.[11] Publication 1.5. CHEVALIER, J.-P., 1996, Cartes dle in La carte lcole : une carte jouer, CDDPoint n11, Dcembre 1996. Pontoise: CDDP du Val-dOise, 4 p., reproduit infra.[12] Une ville de papier, Garges rinvent, ibidem.[13] Publication 1.6. Images et construction de lespace. Apprendre la carte lcole, MOTTET G. (dir.), INRP, Dpartement ; in technologies nouvelles et ducation, dcembre 1997, (Prface dArmand Frmont), reproduit infra: CHEVALIER, J.-P., Enfance des cartes, cartes denfants, p. 19-20; CHEVALIER, J.-P., Enjeux didactiques de la carte, p. 49-63 ; CHEVALIER, J.-P., MOTTET, G.., PICREL M., Des images pour quoi faire, en gographie?, p. 63-70 ; CHEVALIER, J.-P., PICREL M., Points, lignes et surfaces. Vers une syntaxe visuelle de lespace ?, p. 113-133.CHEVALIER, J.-P., La carte, mmoire des formes.2.Lle dOuessant, 3. Hexagone et quadrillages, p. 137-152; CHEVALIER, J.-P., Les croquis de ville. 2. De llment lensemble : favoriser lorganisation de lespace, p. 155-179; CHEVALIER, J.-P., MOTTET G., PICREL M., Les croquis de ville. 4. Synthses et mises en perspectives, Bibliographie, p. 203-215, 249-255.[14] FREMONT, A., ibidem, p. 9.[15] Publication 1.7. CHEVALIER, J.-P., 1997, La carte dans les manuels scolaires, entre les documents et les images ?, IREGH, revue des Instituts de Recherche pour lEnseignement de lHistoire Gographie. Clermont-Ferrand: CDDP dAuvergne, n5, p. 29-38, reproduit infra.[16] JACOB, C., 1992, Lempire des cartes Approches thorique de la cartographie travers lhistoire, p.248 et sq.

    La forme, le vcuPublications en rapport avec la didactique de la carte reproduites ci-dessousp. 321.1. CHEVALIER, J.-P., 1993, Position de thse, Paris: Intergo bulletin n11p. 361.2. CHEVALIER, J.-P., 1993, Apprendre la carte avec les manuels de l'cole lmentaire Paris: Historiens et Gographes, supplment au n 342.p. 431.3. CHEVALIER, J.-P., Quelques enjeux de l'enseignement de la carte l'cole primaire Image et enseignement, revue Ressources 95. Pontoise: CDDP du Val d'Oise, novembre.p. 521.4. CHEVALIER, J.-P., 1995, Les coliers, les cartes et les territoires, diversit et complmentarit des regards disciplinaires Mappemonde. Paris: Belin, n4.p. 571.5. CHEVALIER, J.-P., (1996), La carte lcole : une carte jouer, CDDPoint n11, Dcembre 1996. Pontoise: CDDP du Val-dOise.p. 61p. 62p. 64p. 68p. 86p.107p.123p.1461.6. Images et construction de lespace. Apprendre la carte lcole, MOTTET G. (dir.), INRP, Dpartement ; in technologies nouvelles et ducation, dcembre 1997, (Prface dArmand Frmont):CHEVALIER, J.-P., Enfance des cartes, cartes denfants p.19;CHEVALIER, J.-P., Enjeux didactiques de la carte p.49-54 ; CHEVALIER, J.-P., MOTTET, G.., PICREL M., Des images pour quoi faire, en gographie? p.63-70 ; CHEVALIER, J.-P., PICREL M., Points, lignes et surfaces. Vers une syntaxe visuelle de lespace ? p.113-134 ; CHEVALIER, J.-P., La carte, mmoire des formes.2.Lle dOuessant, 3. Hexagone et quadrillages p.137-152 ; CHEVALIER, J.-P., Les croquis de ville. 2. De llment lensemble : favoriser lorganisation de lespace p.155-178 CHEVALIER, J.-P., MOTTET G., PICREL M., Les croquis de ville. 4. Synthses et mises en perspectives p.203-216;Bibliographie, pp 249-255.p.1591.7. CHEVALIER, J.-P., La carte dans les manuels scolaires, entre les documents et les images ?, IREGH, revue des Instituts de Recherche pour lEnseignement de lHistoire Gographie. Clermont-Ferrand: CDDP dAuvergne, n5.

    Les images de toutes sortes abondent aujourdhui dans lenseignement de la gographie. Au dbut du XIXe sicle les livres scolaires de gographie ne contenaient pas dimages et les cartes taient rares en classe[1]. Pourtant ds 1878, dans larticle Gographie du Dictionnaire de pdagogie de Ferdinand Buisson, Franz Schrader voquait trs rapidement les gravures et les projections lumineuses. Lusage des images entre en effet en pleine harmonie avec la pdagogie fonde sur lintuition, donc sur la perception visuelle. Les dveloppements technologiques facilitent le dveloppement de ces supports: gravures en couleur puis photographies dans les livres de gographie, diagrammes multiformes, images fixes et images animes[2]. La rflexion sur la place des images dans lenseignement de la gographie est largement partage[3]. Mes travaux sur les images dans lenseignement de la gographie se sont drouls dans la suite logique de la recherche sur les usages de la carte qui avait conduit dfinir les activits intellectuelles lies la carte au sein dun triple processus: processus dabstraction et de catgorisation (de la vue au croquis figuratif et la carte), processus de basculement du point de vue (des vues horizontales ou en profil au point de vue znithal) et processus diconisation, de dverbalisation pourrait-on dire, par la rduction de lcrit, voire sa quasi-disparition (cartes muettes). Ainsi la spcificit de la carte a t prcise par rapport aux autres images: profils en long qui croisent laltitude avec une seule variable horizontale, diagrammes qui priorisent les donnes quantitatives sur leur localisation, vues paysagres qui compactent la disposition spatiale Cette approche a cherch dfinir dun point de vue cognitif les images utilises ou produites en gographie[4].Les recherches que nous avons poursuivies sur les images ont connu par la suite deux dveloppements, dans un premier temps une rflexion didactique sur leurs usages, ensuite une rflexion plus pistmologique sur le sens propos par les images qui illustrent les manuels de gographie.La rflexion didactique est partie du constat que les images sont souvent invoques dans les programmes de gographie, ce sont dabord des images voir: [1] CHEVALIER, J.-P., 2003, Rapport de synthse: Du ct de la gographie scolaire. Matriaux pour une histoire et une pistmologie de la gographie lcole primaire en France (chapitre 1).[2] WALLET, J., 1998, Lemploi du cinma en histoire-gographie dans un rapport de 1920, Historiens et gographes, n362, p. 63-66.[3] GRATALOUP, C., 1998, Fausses vidences des images gographiques, Colloque IREHG Cartes et images dans lenseignement de lhistoire et de la gographie. 26-27 novembre 1997. Clermont-Ferrand: CRDP. p.15-24.[4] Publication 1.7. CHEVALIER, J.-P., La carte dans les manuels scolaires, entre les documents et les images?, IREGH, revue des instituts de recherche pour lenseignement de lhistoire gographie. Clermont-Ferrand: CDDP dAuvergne, mai 1997, reproduit infra.

    Les regards croiss sur lEspagne que nous proposons au travers dune confrontation des programmes espagnols et de liconographie des manuels scolaires franais[1] se situent dans le prolongement dune logique comparatiste que nous avions amorce il y a une dizaine dannes. La premire publication fut motive par une raction un article publi en 1993 dans la revue Historiens et gographes. De retour dune mission en Grce, javais une image diffrente de la gographie enseigne dans ce pays. Ceci tait facilit par le fait que la Grce fonctionnait suivant le modle autoritaire et centralis: le mme manuel et les mmes cahiers dexercices sont fournis par ltat dans toutes les coles du pays. Le titrede ma contribution lcole lmentaire grecque: Ptolme plutt quHrodote[2], pointait un certain dsaccord avec larticle prcdent publi dans cette revue et qui sous couvert de prsentation de lenseignement de lhistoire et la gographie, nous parlait surtout de lhistoire, nous renseignait sur lenseignement secondaire et pas du tout sur lcole lmentaire. Or, semble-t-il, lcole primaire grecque confrait plus de place aux dimensions gographiques quhistoriques. Ceci importe dautant plus quen Grce la gographie nest plus enseigne comme discipline obligatoire, ni au lyce technologique o elle cde la place des rudiments de science politique, ni au lyce denseignement gnral o elle se fond dans une approche globale des sciences sociales. Mais, dans ce pays o tous les lves, loin de l, naccdent pas lenseignement secondaire long, la gographie est une discipline des dernires annes de lcole primaire et de lenseignement correspondant au niveau de nos collges. Cette approche comparatiste a t systmatise au niveau europen [1] Chevalier, J.-P; Garcia lvarez, J., Maras Martinez, D., (article paratre).[2] Publication 3.1. CHEVALIER, J.-P., 1993, l'cole lmentaire grecque : Ptolme plutt qu'Hrodote? Paris: Historiens-Gographes, supplment au n 342, dcembre 1993, p.10-12, reproduit infra.

    Article Cybergo