of 189/189
Jean-Pierre Demets N.D.

Jean-Pierre Demets N

  • View
    2

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Jean-Pierre Demets N

Jean-Pierre Demets Ndraconien de 500 calories ou à peine plus, ne
vous emballe pas. Bref, vous aimeriez perdre du
poids et manger à votre faim.
Vous avez raison ! Se priver de manger n’a
jamais résolu le problème de l’obésité ou de
quelques livres en trop. Pourquoi se priver, alors
qu’il est prouvé que l’on peut maigrir en
mangeant à sa faim...en mangeant à volonté !
De plus, ce sera la seule méthode efficace pour
conserver votre nouvelle silhouette et votre poids
santé.
Oui, j’ai bien écrit à volonté, mais attention je
n’ai pas dit en mangeant n’importe quoi, ou
en mangeant de tout ! Il y a une petite nuance à
respecter. Mais lorsque je dis de ne pas manger
n’importe quoi, je ne dis pas régime de famine.
En fait, je désire que vous suiviez une
alimentation favorisant la santé, et vous
constaterez rapidement que ces aliments sont très
nombreux et savoureux, alors que les aliments
interdits ne sont que quelques-uns. Ils sont
interdits parce qu’ils ne nourrissent pas votre
organisme, ils l’encrassent; en fait ce ne sont pas
3
votre état de santé en général.
Réjouissez-vous ! Voici enfin entre vos mains
une méthode traitant de la perte de poids en
utilisant les meilleurs moyens connus à ce jour.
En quelques pages, résolument pratiques, vous
découvrirez comment manger à volonté et de
façon gastronomique, tout en perdant du poids !
Vous découvrirez également comment procéder
pour contrôler votre taux de sucre sanguin, si
important pour l’appétit (et de nombreux
problèmes de santé tels que le diabète,
l’hypoglycémie, la dépression, etc.), et comment
régulariser, par certaines techniques, votre centre
de la faim.
d’éliminer efficacement. Nous vous expliquons
comment aider votre système et vos émonctoires,
pour éliminer les nombreux déchets produits par
une perte de poids.
"dynamiter" votre métabolisme et contrôler vos
émotions.
4
méthode spéciale et particulière, de différentes
techniques éprouvées, dont l’ensemble forme la
"Méthode Dynamique".
repose sur l’application de toutes ces techniques,
réunies en une méthode.
isolément. L’efficacité vient de l’application de
toutes ces techniques, ce qui produit entre elles
un effet de synergie renforçant l’efficacité de
chaque technique.
livre. Elles vous prouvent que l’on peut manger
une cuisine raffinée, à volonté et maigrir.
Rappelez-vous que pour bien maigrir il est
préférable de maigrir lentement. En perdant
lentement du poids, vous augmentez
considérablement vos chances de conserver votre
nouvelle silhouette.
deux kilos par semaine (2,5 à 4,5 livres).
Pour connaître votre poids idéal, je vous suggère
d’utiliser le calcul de l’indice de masse corporel :
Poids
5
C’est à dire de diviser votre poids par votre taille
en mètre au carré. Par exemple si vous mesurez
1,70 mètres et pesez 75Kg, vous divisez 70 par
1.70² (2.89) votre taille au carré, pour un
résultat de : 25.95, ce qui vous donne un léger
excès de poids. Voici en effet l’interprétation des
résultats :
méthode vous aidera à garder votre ligne et
surtout votre santé !
Entre 26 et 29, vous souffrez d’un excédent de
poids...
Plus de 30, il s’agit d’obésité, votre santé est en
danger.
point à cette échelle de valeur.
Sur le site de www.masantenaturelle.com,
dans la section Contrôle du poids, vous
trouverez plusieurs outils pour vous aider à
calculer le poids idéal.
Je n’ai aucun doute que si vous respectez les
conseils et les techniques de notre méthode, vous
aujourd’hui, et améliorerez votre santé.
Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne
lecture et bon appétit !
manger et encore perdre
conteste le plus important. C’est certainement
celui qui vous permettrait de maigrir, et de
retrouver la santé, de la façon la plus importante
s’il était utilisé isolément. Mais utilisé en même
temps que les autres facteurs de notre méthode,
chacun apporte un effet "dynamiteur" dont le
résultat est véritablement explosif du point de
vue de la perte de poids.
C’est également le point de la méthode que j’ai
découvert par hasard, sans en rechercher l’effet
produit. C’est une petite histoire que je désire
vous raconter, elle vous démontrera que bien
souvent, les petites comme les grandes
découvertes sont simplement le fruit du hasard !
A l’époque j’étudiais la naturopathie, et bien
entendu je m’intéressais à tous les régimes
alimentaires préconisés par les différents
"Maîtres" en la matière.
différents recommandés en matière de santé
naturelle.
alimentaire, qu’il justifiait par une belle
démonstration théorique. Celle-ci semblait
9
qu’il y avait autant de théories que de régimes !
De plus il existait de telles différences entre eux,
qu’ils ne pouvaient certainement pas tous avoir
raison ! Alors, de toutes ces théories, qu’en était-
il en pratique ? Le meilleur moyen était de les
essayer tous, sans parti pris, sans idées
préconçues. C’est ce que je fis !
Je vous rappelle que ces régimes n’étaient pas
destinés à faire maigrir, mais qu’ils étaient
recommandés comme un mode alimentaire
normal pour favoriser une bonne santé. Il y avait
des régimes végétariens, végétaliens, céréaliens,
macrobiotique, naturel, cartonien, etc.
alimentation sur la santé, il faut se donner du
temps, parce que les effets bénéfiques peuvent
apparaître assez rapidement, mais s’il possède
des effets néfastes à la santé, ceux-ci peuvent
survenir beaucoup plus tard.
particulièrement intéressé, parce qu’elle me
semblait pleine de bon sens, et qu’elle
connaissait un grand succès auprès de certains
10
l’américain Shelton, et appelée la méthode des
"combinaisons alimentaires". Shelton explique
tels que protéines et hydrates de carbone ne
doivent pas être mangés ensemble pour éviter les
fermentations et la mauvaise digestion qui s’en
suit.
Shelton sur la physiologie de la digestion sont
très convaincantes sur le bien-fondé de sa
théorie.
donc d’essayer celui-là, afin de le tester sur ma
santé.
je constatais était une perte de poids assez
significative. Ce n’était évidemment pas l’effet
recherché. Je pesais 81kilos, mais avec une taille
de 1m82 ce poids constituait l’idéal pour moi. En
un mois j’avais perdu 4,5 Kg (10 livres), et en
deux mois 9 Kg (20 livres) ! ! À ce stade de
l’expérience je revenais à un régime normal
pendant quelque temps et je retrouvais mon
poids normal.
chaque fois que je suivais le régime de Shelton,
11
constatais que ce phénomène se produisait chez
toutes les personnes suivant ce régime.
J’ignorais toujours s’il pouvait être favorable à la
santé, par contre j’avais la certitude qu’il faisait
maigrir !
Cependant j’ignorais pour quelle raison. Parce
que ce qui était étrange, c’est que l’on pouvait
manger n’importe quelle quantité d’un aliment,
par exemple un steak de 2 livres avec une grande
salade et l’on perdait du poids !
La quantité de nourriture ingérée pouvait être
aussi grande que voulue, et la perte de poids se
faisait tout de même ! particulièrement avec des
aliments protéinés (viandes, poissons).
de naturopathe, lors d’un cours pratique avec
André Passebecq, un spécialiste en médecine
naturelle respecté mondialement, que je compris
pourquoi l’amaigrissement se produisait.
En fait, bien des années auparavant, le Docteur
Carton avait compris cette règle alimentaire, que
les recherches modernes en diététique ont
confirmées depuis.
repas doit comprendre une protéine plus un
hydrate de carbone.
besoin l’un de l’autre, ensembles pour être
utilisés et assimilés par l’organisme.
Or Shelton, lui, ne se préoccupait pas de
l’assimilation, mais de la digestion. Ce qui n’est
absolument pas la même chose.
Lorsque Shelton dit : ne prenez pas de sucre avec
un hydrate de carbone (par exemple une tranche
de pain à la confiture ou un bol de céréales
parsemées généreusement de sucre en poudre) il
a raison, il n’y a pas d’assimilation en cause
entre l’hydrate de carbone et le sucre.
Cependant, les deux éléments pris ensemble
produisent des fermentations, très nuisibles à la
santé, pouvant produire de l’alcool dans
l’organisme.
est un élément hautement calorique, n’apportant
aucun élément nutritif à votre organisme. Mais je
reviendrai un peu plus tard sur ce problème du
sucre.
13
régime idéal pour perdre du poids, celui-ci
permettant de manger en grandes quantités, ou à
sa faim, sans tenir compte des calories, ceci
parce que la combinaison des aliments, telle qu’il
la préconise, empêche leur assimilation.
Ceci est un facteur très intéressant, les personnes
devant perdre du poids ont toujours beaucoup de
problèmes à restreindre en quantité leur
alimentation.
En combinant les combinaisons alimentaires
au choix d’aliments ayant un indice
glycémique bas ou moyen, vous augmentez
considérablement votre taux de perte de
poids. Pour l’indice glycémique (IG) des
aliments, voyez le document accompagnant le
CD.
Depuis toujours, les médecins, les diététiciens,
parlent en terme de calories dans leurs régimes,
et particulièrement lorsqu’il s’agit de maigrir.
14
régimes amaigrissants.
commencent lentement à s’en apercevoir.
Voici les raisons pour lesquelles la teneur
calorique d’un aliment n’a que peu d’intérêts
dans un régime amaigrissant.
les pendant deux semaines à un régime de 4.000
calories par jour, ce qui est pas mal élevé !
Après les deux semaines, nous constaterons que
l’un a vu son poids augmenter considérablement,
alors que l’autre aura "pris" tout au plus 2 livres !
Cependant ils ont été soumis tous les deux au
même régime hypercalorique ! Alors ?
différemment face aux mêmes aliments et au
même nombre de calories.
Parce que ce qui est important ce n’est pas le
nombre de calories au départ, mais c’est le
nombre de calories à l’arrivée dans le sang.
Je m’explique ! Une alimentation riche en fibres
réduit considérablement l’absorption des gras
et réduit l’indice glycémique de l’aliment. Cela
15
le courant sanguin.
exemple, sont assez caloriques, mais leur
richesse en fibres en font un aliment à indice
glycémique moyen ou bas, avec conséquence
qu’elles ne peuvent vous faire grossir, au
contraire, elles protègent votre taux de
cholestérol et de triglycérides.
connaissances, sur les fibres, l’indice glycémique
et le métabolisme, pour faire en sorte que les
calories à l’arrivée soient "neutralisées".
Pour ce faire il sera nécessaire d’augmenter la
ration de fibres de votre alimentation et
également de favoriser les aliments à indice
glycémique bas et moyen.
On ne les trouve que dans les végétaux, mais en
qualités et quantités très variables d’un végétal à
l’autre.
pouvoir être digérées, d’augmenter le volume du
bol intestinal et d’en faciliter le transit.
16
quantité importante de gras et glucides qui ne
pourront être utilisés par l’organisme. Cela a
pour effet immédiat d’abaisser les taux de
cholestérol et de sucre du sang, avec les
conséquences bénéfiques que cela entraîne sur le
système cardio-vasculaire et les troubles de types
diabétiques.
l’absorption de gras et sucres dans le sang, cela
apporte également une aide importante aux
personnes désirant perdre et contrôler leur poids.
Il existe différentes sortes de fibres. La plus
connue, et la première dont on ait parlé est le son
de blé.
Mais depuis quelque temps le son d’avoine s’est
fait connaître et est réputé supérieur au son de
blé.
intestinal et abaisse le taux de cholestérol.
Des études de dix jours portant sur plusieurs
personnes ont démontré qu’une consommation
riche en fibres provenant du son d’avoine,
amenait une diminution de 18% de leur taux de
cholestérol !
17
pectine. Rappelez-vous le dicton : "Une pomme
chaque jour éloigne le médecin". Il y avait
beaucoup de sagesse et de "science" dans ce
dicton. Mais nous savons maintenant que si la
pomme est très riche en pectine, ce n’est pas le
seul fruit à en contenir. Les oranges et bien
d’autres fruits en contiennent également. La
pectine, au niveau intestinal, régularise en
douceur cette fonction. Comme le son elle agit
sur le taux de cholestérol, mais également sur le
taux de sucre du sang.
Mais voici qui vous intéressera au plus haut
point. Le Docteur Luis Guerra de New York,
spécialiste du traitement de l’obésité, utilise la
pectine dans ses régimes amaigrissants. Ses
menus régimes commencent toujours par un plat
de légumes dans lequel on ajoute une certaine
dose de pectine.
également manger quelques fruits un quart
d’heure avant votre repas. La condition est de
manger une seule sorte de fruits à la fois, (par
exemple uniquement des pommes, ou des
ananas, etc.) mais vous pouvez en manger autant
que vous le désirez.
particulièrement efficace. Selon les chercheurs
d'une clinique de San Diego, les personnes qui
ajoutent un demi pamplemousse à chacun de
leur 3 repas quotidiens, peuvent perdre 10
livres et plus sur une période de trois mois, et
cela sans rien modifier à leur diète habituelle.
Selon ces chercheurs, le pamplemousse agit en
abaissant le taux de glucose sanguin et abaisse
la production d'insuline par le pancréas, tout en
augmentant le métabolisme qui permet de
brûler les gras.
peut être prise comme apéritif quelques minutes
avant le début des repas :
Découper en tranches très fines trois citrons et
deux pamplemousses. Ajouter un litre d’eau et
faire bouillir 15 minutes. Ajouter 30g de miel pur
non pasteurisé et faire bouillir pour 5 minutes de
plus. Passer la préparation et garder au frais.
Boire un petit verre de cet apéritif 10 à 20
minutes avant les repas.
remplacez les pamplemousses par deux
citrons ou oranges.
offrent moins d’intérêts pour nous.
Pour être valable, votre ration de fibres
quotidienne doit être de une once et demie.
Pour augmenter votre dose, composez vos repas
en choisissant les aliments les plus riches en
fibres. Saupoudrez vos salades et légumes de son
d’avoine aux fines herbes (voir recettes).
Les faux et les vrais aliments.
Le but de mon plan alimentaire est de vous faire
perdre du poids mais également et surtout de
vous faire perdre vos mauvaises habitudes afin
de ne pas reprendre de poids après avoir
maigri.
vous le désirez, sans calculer les fastidieuses
calories. J’ai également promis que vous
mangeriez savoureux. Mais je ne peux pas vous
laisser manger n’importe quoi ! Il y va de votre
succès, si vous ne désirez pas reprendre le poids
perdu, mais surtout de votre santé.
20
Il y a des aliments qui n’en sont tout simplement
pas. Ils en portent seulement le nom. Par contre
ce sont d’insidieux poisons qui minent votre
santé.
de poids et mettre toutes les chances de votre
côté, il y a deux sortes d’aliments qu’il vous faut
proscrire de votre alimentation quotidienne.
Ce sont les gras saturés, principalement d’origine
animale et les mets sucrés (voir le paragraphe sur
le fructose et comment déjouer le problème du
sucre).
ennemis mortels d’une perte de poids, mais
également de votre santé.
Lorsque je parlais du faux problème des calories,
je vous disais "il y a des calories au départ et les
calories à l’arrivée".
céréales complètes, riches en calories au départ,
mais beaucoup moins riches à l’arrivée, du fait
de leur richesse en fibres, mais aussi en
vitamines du groupe B et en minéraux,
indispensables au bon métabolisme des glucides.
Nous avons avec les gras saturés (principalement
d’origine animale), les sucres et l’alcool, un
21
calorique au départ est toujours la même à
l’arrivée.
apportent rien et ils "encrassent" votre
organisme !
même que l’usage de l’indice glycémique des
aliments (voir paragraphe sur ce sujet), vous
aideront à vous libérer de l’envie de consommer
ces "faux aliments".
animale
spécialistes de la nutrition, médecins et
chercheurs. Il semble de plus en plus évident que
les gras saturés ne soient pas aussi redoutables
concernant la prise de poids ou notre taux de
cholestérol. Les gras tellement redoutés lorsqu'il
s'agit de perdre du poids ne sont pas l'ennemi
principal, au contraire ils peuvent même être un
allié de ...poids, surtout pour les gras riches en
Oméga-3.
22
Évitez simplement de consommer trop de
viandes et de fromages très riches en gras. Soit
les viandes rouges et du côté des fromages il n'y
a pas de problème avec le fromage blanc (ou
caillé) et concernant les types Gouda ou
Jarlsberg, vous pouvez les consommer
modérément. Tout autre type de fromage, plus
gras, doit être consommé seulement
occasionnellement. Surtout ne consommez pas
les produits sans gras! Ils contiennent
généralement beaucoup de sucre (sous une forme
ou l'autre) qui est votre plus grand ennemi! Si
vous désirez réduire le gras des produits laitiers
optez alors pour le 2%.
Le problème du sucre.
personnes souffrant d’un excédent de poids
consomment trop de sucres commerciaux
raffinés. Ils en consomment parce qu’ils en
éprouvent l’envie, une envie irrésistible !
Cette envie est provoquée le plus souvent par un
problème d’hypoglycémie.
Qu’est-ce que l’hypoglycémie ?
Il s’agit d’un niveau de sucre sanguin trop bas.
De nombreux symptômes l’accompagnent, et ce
à des niveaux très variables d’un individu à
l’autre, et d’une hypoglycémie à l’autre.
Il semble cependant que les symptômes les
premiers à se manifester, et les plus fréquents
sont d’une part la somnolence, les bâillements
accompagnés d’un désir de faire la sieste !
Également une envie plus ou moins forte de
consommer soit des aliments sucrés, soit des
aliments salés ou un excitant comme le café par
exemple.
Comment peut-on souffrir d’un niveau de sucre
sanguin trop bas lorsque l’on consomme
beaucoup de sucres ? Pourquoi peut-on avoir
envie de consommer soit du sucre, du sel ou un
café, lorsque l’on est en hypoglycémie ?
Pour comprendre tout cela, je vais vous expliquer
le mécanisme de ce phénomène physiologique,
en simplifiant au maximum un processus (le
métabolisme des sucres) qui en réalité est
beaucoup plus complexe.
Le sucre le plus fréquent à pénétrer dans le sang
est le glucose et le taux de glucose du sang doit
rester dans certaines normes, ni trop haut, ni trop
bas. Dans le diabète le taux de glucose sanguin
est trop haut, dans l’hypoglycémie il est trop bas.
Supposons que vous veniez d’avaler un gâteau
au chocolat. Voici un aliment très sucré. Votre
taux de glucose va rapidement monter. Pour
contrôler cette hausse, votre organisme va
utiliser l’insuline. Mais voilà, le pancréas de bien
des personnes a été tellement sollicité par des
abus d’aliments sucrés, que son fonctionnement
n’est plus ce qu’il devrait être, ou les cellules de
l’organisme deviennent résistantes à l’insuline
Lorsque le taux de glucose augmente, le pancréas
tarde à produire l’insuline. Ensuite il en produit,
mais comme pour combler son retard, il en
produit trop ! Résultat, d’un taux de glucose trop
élevé on passe à un taux trop bas,
l’hypoglycémie.
ressent l’envie de consommer à nouveau un
aliment sucré ; c’est normal puisqu’il y a baisse
du taux de sucre sanguin. Mais l’envie pourra
être également de consommer un met salé ou un
excitant tel que le café.
25
glandes surrénales. Et l’adrénaline a pour
propriété de libérer du glucose de réserve dans le
sang.
inquiet, insatisfait, parfois même dépressif et
stimule le mécanisme de la faim.
Pour apaiser tous ces symptômes, la personne
mange, et ce sera malheureusement des aliments
sucrés.
Il est essentiel de rechercher une alimentation qui
contient des hydrates de carbone absorbés
lentement que l'on retrouve dans certains
produits céréaliers tels que le riz complet,
l'avoine sous toutes formes, l'orge mondé et
surtout la grande famille des légumineuses
(fèves rouges, pois chiches, lentilles, lima, etc.).
Tous ces aliments renferment des hydrates de
carbone complexes, c'est-à-dire des féculents et
des amidons, ainsi que des fibres, des vitamines
et des minéraux. Ils libèrent graduellement dans
26
sécrétion d'insuline ni une baisse importante de
la glycémie.
Index glycémique
plus cet aliment augmente rapidement la
glycémie. Par conséquent la sécrétion d'insuline
sera élevée et concentrée ce qui abaissera le taux
de sucre sanguin et qui conduira éventuellement
à l'hypoglycémie.
ralentissent l'absorption des glucides dans le
sang. Donc lorsque l'on consomme des glucides
avec des gras et des aliments riches en fibres, on
ralentira la montée rapide du taux de glucose
dans le sang et par le fait même l'appel
d'insuline.
consommer un acide juste avant le repas ou
durant le repas, réduisait l'indice glycémique des
27
citron, de pamplemousse ou d'orange, avant un
repas. Ou inclure au repas une salade assaisonnée
de vinaigre de vin rouge, ou de vinaigre de cidre.
Ces habitudes auront pour effet de réduire
l'indice glycémique des aliments absorbés lors
d'un repas et donc de prévenir l'hypoglycémie.
Régularité des repas
Il est important de prendre des repas à des heures
régulières. Il est bon de prendre des petites
collations régulières qui ont pour but de
maintenir la glycémie stable et d'empêcher les
baisses anormales du taux de sucre dans le sang
tout au long de la journée.
Évitez l'alcool et le café
Évitez l'alcool et le café sucré car ils font
augmenter la glycémie, pour la faire chuter par la
suite à cause de la sécrétion d'insuline qu'ils
provoquent. Essayez de ne pas dépasser une tasse
de café par jour et utilisez un édulcorant tel que
le stévia ou le sirop d'agave. Essayez de boire
plusieurs tasses de thé vert durant la journée. Il
n'est pas nécessaire de boire des litres! Deux à
28
trois tasses par jour serait parfait. Il ne faut pas
ajouter d'édulcorant, ni de lait, à votre thé vert!
Contrôlez votre stress
émotionnel car les hormones du stress, soit
l'adrénaline et le cortisol, peuvent influencer la
baisse de la glycémie. Cette baisse peut à son
tour entraîner une panne d'énergie.
Donc pour corriger et prévenir l'hypoglycémie il
est important d'apprendre à gérer le stress
émotionnel qui relève des émotions, de la
pensée, de l'attitude mentale et de notre
perception ainsi que de notre interprétation des
évènements et des personnes avec qui nous
entrons en relation ou en communion chaque
jour.
comme un aliment, mais comme un ennemi
hautement calorique à éviter à tout prix ! Pour
ce faire et pour aider à contrôler notre appétit
utiliserons de préférence le stévia ou le sirop
29
calories, n'affecte pas le taux de sucre sanguin et
n'intervient pas sur l'insuline et est naturel. C'est
un sucre peu connut mais tout à fait sécuritaire.
Plan alimentaire de la méthode
Dans cette méthode, vous êtes autorisé à manger
des protéines, des glucides et des lipides ; c’est à
dire :
(sucres) et des lipides (graisses), de même qu’un
généreux apport de fibres, vitamines et minéraux,
sous la forme de légumes.
C’est un fait, c’est la vérité ! Vous devez
simplement ne pas les manger ensemble (sauf
30
pour les lipides) et en respectant la clef qui vous
a été donnée. Mais également et surtout, il nous
faut nous entendre sur ce que sont les viandes,
les sucres et les graisses.
Protéines.
Toutes ces viandes doivent être débarrassées
des morceaux de gras et les volailles de leur
peau.
le saumon de l'Atlantique qui est un saumon
d'élevage), les sardines et le thon (riches en
acides gras essentiels oméga-3). Également la
morue, la sole, le turbot, l'aiglefin. Les fruits
de mer sont également autorisés.
Les meilleures sources de protéines animales
sont les poissons et les viandes blanches
31
Favorisez des animaux élevés et nourris le plus
naturellement possible.
Les légumes :
légumes racines. Les légumes verts poussent au-
dessus du sol, les légumes racines, sous le sol.
Je rappelle que les légumes verts peuvent être
mangés avec tous les autres aliments, tandis que
les légumes racines ne doivent jamais être
mangés avec les protéines.
concombres, courges, courgettes, épinards,
salades, les tomates (la tomate est un fruit,
mais utilisé comme légume).
32
en sucres naturels, mais aussi en protéines et
en fibres. Favorisez les pois chiches qui sont
excellents pour maintenir un taux de glucose
stable. Les lentilles sont également un
excellent aliment santé. Cependant dans le
cadre de notre programme, il ne faut pas les
consommer avec des protéines (viandes,
poissons, fromages à pâte dure) ni avec les
hydrates de carbone (céréales, pain, etc.) ni
avec des légumes racine (pomme de terre,
etc.), mais uniquement avec des légumes
verts (salades, choux, brocolis, etc.).
Les sucres :
autorise les sucres. Cela ne signifie pas LE sucre.
Par sucres, dans l’alimentation, nous voulons
indiquer les fruits riches en sucres naturels, en
vitamines, minéraux, diastases, etc.
êtres consommés seuls (entre les repas, ou 20
minutes avant ceux-ci). Ils peuvent constituer à
eux seuls un repas.
protéines légères (yogourt ou fromage blanc).
L’idéal serait de ne jamais manger de fruits après
un repas, mais toujours 20 minutes avant.
Par sucre nous voulons également parler des
hydrates de carbone complets, c’est-à-dire riches
en fibres et à absorption lente.
Le pain complet, le riz, le millet, l’orge, le
sarrasin et toutes les autres céréales complètes,
j’insiste sur ce point. Elles sont autorisées, elles
ne vous feront pas grossir.
Les céréales raffinées, sont déconseillées, elles
vous nourrissent mal et vous feront prendre du
poids.
plat de céréales, buvez quelques minutes avant le
repas un verre d'eau auquel vous ajoutez 1 à 2 c.
à table de vinaigre (de cidre ou de vin). Cette
boisson évitera un pic de glucose qui favorise
une augmentation de votre poids.
Les graisses ou lipides (les bons gras vous
maintiennent en santé et vous aide à maigrir et
les mauvais gras néfastes pour la santé, eux font
grossir) il n'y a pas de problème à les consommer
avec l'un des deux groupes que sont les protéines
et les hydrates de carbone :
34
gras essentiels dans son alimentation. Ce sont les
gras monosaturés et polyinsaturés, tels que
présents dans certaines graines (tournesol) fruit
(olive) fève (soja) noix (de Grenoble et arachides
par exemple).
fameux oméga-3. Ceux-ci stimulent le
métabolisme et aident à brûler les gras
indésirables et le mauvais cholestérol. Ils aident
également à éliminer l’excès d’eau dans le corps.
Mais attention, toutes les huiles vendues dans le
commerce ne sont pas de qualité. Pour être en
santé et maintenir ou perdre du poids, il est
indispensable de n’utiliser que des huiles de
qualité, c’est à dire de première pression à froid,
par procédé mécanique, et filtrage non chimique,
sans additifs et en bouteille de verre, opaque de
préférence. Vous trouverez ces huiles dans les
bons magasins d’aliments naturels.
Vos meilleures sources de gras pour perdre du
poids:
réputation d'huile contenant du gras saturé, cette
huile, lorsqu'elle est de qualité et vierge est un
aliment santé et minceur). Le gras contenu dans
35
recommandés.
L’huile de graine de lin est également
recommandée pour sa richesse en oméga 3, mais
elle doit être très fraîche et il ne faut pas la
chauffer ou la cuire.
et fromages sont saturés, ce sont de mauvais
gras.
recommandés, ils sont riches en oméga-3 (sardines, saumon, thon, maquereau, hareng).
Aucune friture, la graisse est devenue saturée,
et empêche en plus une bonne assimilation des
aliments.
aliments ou suppléments alimentaires, qui ont
une qualité nutritionnelle très importante, tout en
ne nuisant pas à l’amaigrissement. Ils sont
surtout utilisés dans l’alimentation végétarienne,
que vous serez peut être tenté d’essayer de temps
en temps, en vous inspirant de nos recettes.
36
la minceur ! Excellent apport en protéines de
bonnes qualités, il ne contient ni cholestérol,
ni gras d’aucune sorte (4.3% de gras, pour
près de 20% à la viande de boeuf). Le tofu est
un aliment sain et bon marché. Son goût
neutre permet de l’utiliser sous des centaines
de formes différentes, que ce soit de l’entrée
au dessert. De plus le soja est maintenant
reconnu posséder des propriétés préventives
et curatives de certains cancers (du sein,
prostate), et d’abaisser le taux de cholestérol.
Il aurait également des effets bénéfiques sur
la ménopause et l’ostéoporose.
Les levures : Leurs richesses en protéines
(50% de leur poids) et en vitamine du groupe
B, ainsi qu’en certains minéraux, font des
levures alimentaires, un complément de choix
dans l’alimentation végétarienne, et dans la
cuisine minceur. Vous pouvez en saupoudrer
vos salades. Attention de n’utiliser qu’une
levure de qualité, sans vitamines et sucres
ajoutés.
cuisine macrobiotique, et originaire du japon,
37
les rendre utiles dans le régime minceur. Le
véritable tamari (en vente dans les magasins
d’aliments naturels) est issu de la
fermentation naturelle de fèves de soja, de sel
marin et d’eau pure, pendant 12 à 18 mois
dans des fûts de cèdres. C’est un produit qui
se présente sous forme liquide de couleur
brun très foncé. Sa teneur en protéines est
d’environ 7% et en sel de 18%. On l’utilise
surtout comme condiment à la place du sel.
Le miso, lui, est de consistance pâteuse. Sa
fabrication s’étale de 6 mois à 3 ans, suivant
les différentes sortes (nombreuses) de miso.
C’est un aliment très nutritif, riche de 12 à
20% de protéines. C’est également une des
rares sources de vitamine B12 pour les
végétariens. On utilise le miso comme
condiment, mais il est surtout réputé pour la
fameuse soupe de miso.
notre méthode les algues dans les bains
chauds (chapitre 3), mais elles constituent
également un excellent aliment. N’oublions
pas, la mer origine probable de la Vie,
contient tous les éléments nutritifs
indispensables. Les algues alimentaires sont
38
alimentation, particulièrement en minéraux.
évidente. Les plus populaires nous viennent
du Japon.
pour ses vertus rajeunissantes.
iode. Elle est recommandée pour
l’arthrite et les troubles
vasculaires.
vitamine B ! », elle a une action
bienfaisante sur la peau, les
cheveux, et les ongles.
maigrir, est de ne manger que de VRAIS
ALIMENTS, tels que ceux décrits.
Éliminez complètement les FAUX ALIMENTS,
(sucre blanc ou brun, mélasse) les gras animaux,
c’est-à-dire saturés (beurre cuit, crème fraîche,
charcuteries, abats, fritures) et l’alcool !
39
manger les hydrates de carbone et
les protéines ensemble. Inspirez-
cette règle.
carbone. Pris séparément ils
former de la graisse.
Introduisez des menus végétariens
savoureux et je peux vous certifier
que je ne connais pas de végétarien
obèse !
préférablement des aliments à IG
(indice glycémique) bas ou moyen,
selon la table qui accompagne ce
CD.
clés:
au lunch et un repas de protéines le soir.
40
Entre le lunch et le repas du soir, vous pouvez
prendre une collation à base de yogourt et fruit
(un smoothies)
Une bonne façon de contrôler l’IG total d’un
repas est de débuter celui-ci par un des jus
recommandés dans ce livre et dans les
documents accompagnant le CD (jus à base de
pamplemousse ou citron).
Le jus peut-être remplacé par une boisson au
vinaigre de cidre, soit 2 c. à table de vinaigre de
cidre pour 1 verre d'eau, ajouter 2 c. à thé de
sirop d'érable ou de sirop d'agave (facultatif). Le
Dr Ozz conseille d'ajouter 1 c. à table de fibres à
base de psyllium, tel que le Métamucil.
Un autre moyen efficace est de débuter le repas
par un aliment riche en acide gras essentiels (un
avocat, une poignée d’amandes ou de noix de
Grenoble, saumon, sardines, etc.).
surtout si l'on prend l'habitude de les associer à
des aliments à IG plus bas. En effet un aliment à
41
beurre d'arachide, dont l'IG est de 40, verra son
IG descendre à 70, et d'un indice élevé au départ,
devient finalement un indice moyen.
Exemple de mauvaises combinaisons :
pain), c’est interdit !
pommes de terre ou frite. Encore ici,
protéines plus hydrates de carbone,
plus graisse (pour les frites),
INTERDIT ! !
42
courgette, choux, etc.)
sport ? Les sports les plus gourmands en calories,
tels que la natation, l’aviron, le ski, le jogging,
peuvent vous enlever de 250 à 350 calories en
une heure, lorsqu’ils sont pratiqués à un rythme
de "sport" et non pas de promenade.
Cette perte ne représente pas grand chose
comparé à des entrées d’environ 3.000 calories
pour une journée, lorsque ce n’est pas plus.
Bien entendu si vous suivez une diète de 500 ou
800 calories par jour, la perte de 300 calories
devient intéressante. Mais je vous défie de
trouver le courage et l’énergie de pratiquer
intensément une heure de jogging ou de natation,
pendant une diète à 500 calories ! Je ne suis pas
certain que cela soit favorable à votre santé.
Pourtant le sport est un besoin vital pour l’être
humain. Nous possédons tous les organes
nécessaires à l’action, et nous nous devons de les
utiliser, afin qu’ils ne s’atrophient et ne se
détériorent pas.
nous démontrer qu’il est possible de perdre du
45
sous certaines conditions.
en période de digestion, notre température
corporelle augmente pour procéder au processus
digestif. Il s’agit d’une augmentation de notre
métabolisme. Ce processus utilise une certaine
quantité de calories.
phénomène se produit, notre métabolisme
augmente. L’idée a été de combiner les deux
causes du métabolisme.
dynamitez votre métabolisme, et la perte de
calories devient très importante. Cette méthode
est utilisée avec succès, depuis quelques temps,
par des médecins ou Centres spécialisés dans
l’amaigrissement.
dynamique utilise également cette technique.
Lorsque vous avez mangé, vous pouvez pratiquer
un peu de culture physique, ou une marche
rapide, ou de la bicyclette sportive.
Il a été démontré que de marcher, de façon
suffisamment rapide pour s’essouffler, 4 fois par
46
suffisant pour perdre du poids.
J’ai longtemps cherché un moyen efficace
d’augmenter votre métabolisme sans devoir
pratiquer une activité pendant une heure après
son repas, d’autant plus que les personnes
souffrant d’un excédent de poids, manquent
généralement du courage nécessaire à une telle
pratique.
demandant aucun équipement spécial, pouvant
être pratiqué n’importe où, et efficace. De plus,
et c’est là que réside son grand intérêt, cet
exercice ne vous prendra pas plus de deux
minutes après votre repas ! Contrairement à ce
que l’on pourrait croire, il aidera votre digestion
et en plus il renforcera votre système cardio-
vasculaire et il vous donnera de belles jambes !
Pratiquer cet exercice équivaut à près d’une
heure de jogging ! La seule règle à respecter est
de l’aborder progressivement, si votre cœur est
un peu faible.
comme sauter à la corde, mais sans la corde,
inutile ici.
série de 100 sauts, sur environ une minute. Vous
arrêtez une minute et vous refaites 100 nouveaux
sauts sur une minute.
Il en existe de petits qui sont parfaitement
adaptés à une maison ou même un appartement,
pour peu que vous ayez l’espace minimum
requis.
de calories.
début, selon vos capacités cardio-vasculaire.
Mais en le pratiquant tous les jours après vos
repas, vous constaterez qu’il deviendra plus
facile, et qu’il vous aidera à brûler vos calories,
en dynamitant votre métabolisme, donc il vous
fera maigrir.
augmenter la durée de vos sauts jusqu’à un
maximum de dix minutes ! Mais vous pouvez
éventuellement vous contentez de deux à cinq
minutes.
48
votre colonne vertébrale à chaque saut) ou de
pratiquer cet exercice sur un tapis assez épais.
Pour les personnes qui en auraient la possibilité,
le saut sur trampoline est excellent.
Où en est votre système cardio-vasculaire ?
Afin d’évaluer le rythme auquel vous allez
aborder cet exercice, il est utile que vous
connaissiez l’état de votre système cardio-
vasculaire. Il existe un test très facile à pratiquer,
mis au point par le Dr Ruffier, un médecin
français spécialisé dans le conditionnement
physique.
La formule du Dr Ruffier est basée sur le nombre
de pulsations du cœur dans une unité de temps.
Elle se traduit par la formule suivante :
IC= P+P’+P’’-200
10
P’= le pouls pris immédiatement après un
exercice précis
49
debout.
Prenez votre pouls sur une période d’une
minute.
secondes.
vous et prenez votre pouls sur une durée de
15 secondes. Multipliez par 4 pour avoir le
pouls sur une minute.
Reposez vous une minute.
secondes et multipliez par 4.
Prenons l’exemple d’une personne ayant 70
pulsations cardiaques au repos, 100 pulsations
immédiatement après l’exercice et 75 pulsations
après une minute de repos. Nous aurons donc
l’indice cardiaque suivant :
10
L’indice cardiaque est donc de 4,5 ce qui est
excellent. La personne possédant un tel indice est
capable de donner instantanément un effort et de
revenir rapidement à la normale.
Par contre avec une pulsation au repos de 88, une
pulsation après effort de 160 et après repos de
120, cela nous donne :
10
L’indice cardiaque est donc ici de 16,8 ce qui
représente un très mauvais indice.
Plus vous êtes proche du zéro, meilleur est votre
cœur. La normale se situant autour de 3 ou 4 ; les
cœurs d’athlètes se situant sous le zéro.
Maintenant que vous connaissez votre indice
cardiaque vous êtes en mesure d’évaluer si vous
pouvez exécuter l’exercice avec plus ou moins
d’intensité. Je vous conseille cependant de ne
jamais trop forcer au début, surtout si votre
51
d’exécuter les 200 sauts dès le début.
Allez-y progressivement !
Nous venons de voir qu’en dynamitant notre
métabolisme après les repas, nous brûlerons plus
de calories.
respirer et oxygéner vos poumons.
Comme je le mentionne au chapitre 3, nos
poumons ont un rôle important à jouer dans
l’amaigrissement. Ils purifient notre corps en
apportant de l’oxygène frais, cet oxygène qui est
le carburant indispensable pour brûler quoi que
ce soit dans notre organisme et nous débarrasser
du gaz carbonique, mais également pour brûler
les graisses.
qu’enseignée au chapitre de la relaxation, vous
aidera à emmagasiner plus d’oxygènes dans vos
poumons.
52
plupart des personnes ne savent plus respirer et la
conséquence est une cage thoracique plus petite
avec une capacité réduite d’oxygénation réduite.
La capacité respiratoire se définit en litres
d’oxygène. La capacité normale devrait être
autour de 4 litres. La plupart des personnes ont
dans la réalité une capacité respiratoire d’à peine
plus de 1,5 litres!
indispensable d’apprendre et de pratiquer une
technique de respiration complète et si possible
d’apprendre certains exercices de déblocage
thoraciques et de rééducation cardio-respiratoire.
Ces techniques sont enseignées dans nos ateliers
pratiques de la méthode dynamique (voir
informations à la fin de ce livre).
Il est également très important de faire une large
part aux légumes verts, et notamment les salades,
épinards et autres, très riches en chlorophylle et
fer, fournisseurs d’hémoglobine pour votre sang,
qui en sera donc plus oxygéné.
53
vivement de pratiquer une activité physique telle
que le body building, surtout lorsque vous aurez
commencé à perdre quelques livres. En effet, si
cette activité ne brûlera pas nécessairement
d’énormes quantités de calories, quoi que c’est à
voir ! Par contre pensez que les muscles
prendront la place de la graisse !
Où il y a du muscle, il n’y a pas de graisse, et un
muscle est riche en oxygène, qui brûlera la
graisse !
lorsque l’on perd du poids, il est important de
raffermir les tissus du corps en les musclant.
En résumé.
Pour résumer ce chapitre, le sport est bon pour la
santé, mais pour maigrir pratiquons une activité
physique intense après le repas pour dynamiter
notre métabolisme.
Les sauts après le repas sont l’équivalent d’une
heure de jogging et nous aiderons à maigrir en
brûlant plus de calories.
perte de poids.
Il y a deux façons d’éliminer. D’abord en
brûlant correctement les nutriments pendant le
métabolisme, ensuite en évacuant tous ces
déchets hors de l’organisme.
Généralement nous utilisons mal nos aliments,
particulièrement lorsqu’ils sont abondants, et
nous les évacuons encore plus mal, et c’est
particulièrement vrai chez les personnes à
excédent de poids.
importance aux "émonctoires", c’est à dire les
organes d’éliminations.
reins, les intestins, les poumons et la peau.
Si nous ne sollicitons pas au maximum ces
véritables usines de désintoxication, nous ne
pouvons espérer éliminer tous les déchets de
notre organisme et nous ne pouvons espérer
perdre du poids, ni connaître une véritable santé.
Et pour solliciter au maximum ces émonctoires il
faut les aider, en les ménageant, mais également
en les stimulant.
organe.
57
mais s’il fallait attribuer une médaille d’or, ce
serait incontestablement le foie qui serait l’élu.
Par le nombre et la complexité d’opérations et
leur diversité, c’est l’organe "Roi" de la santé.
On peut difficilement espérer perdre du poids
avec un foie "engorgé" et fatigué. Et l’on a
rarement un foie en bon état lorsque l’on
accumule des livres excédentaires !
d’éviter la consommation de gras animal,
d’alcool et de sucre, tel que défini dans le
chapitre I.
en consommant ces "faux aliments", impossible
d’être en santé, d’avoir un foie solide.
Vous pouvez stimuler votre foie en utilisant les
tisanes décrites au chapitre des recettes de santé.
L’usage du curcuma comme condiment, dans vos
recettes, sera également très bénéfique.
58
certains aliments, tels que les viandes, ou le sel
qu’il faut utiliser très modérément. Certains
médicaments, comme l’aspirine sont également
néfastes pour vos reins.
J’ai cité la viande comme aliment fatiguant les
reins, il y a donc ici un dilemme, étant donné que
dans notre alimentation "minceur" nous utilisons
beaucoup les viandes, c’est à dire les protéines.
L’alimentation végétarienne, convient donc
beaucoup mieux à la santé et à l’amaigrissement.
Mais c’est une question de goût, d’habitudes et
surtout de "savoir faire".
et ensuite plus régulièrement et progressivement
des plats végétariens dans vos menus.
Les intestins.
Mais voyez comme dans la nature tout est lié : le
bon fonctionnement intestinal dépend d’un bon
fonctionnement de la vésicule biliaire, et celle-ci
dépend d’un foie en bon état !
59
occupent la place leur revenant sera
indispensable, et comme par hasard, nous l’avons
vu dans le chapitre sur l’alimentation, ces fibres
sont également indispensables à notre perte de
poids.
intestinal.
approvisionner en oxygène tout en nous
débarrassant du gaz carbonique, ils ont
également d’autres fonctions, dont celle de brûler
les graisses !
respiration et surtout d’une bonne capacité
respiratoire.
capacité pulmonaire seront excellents, mais la
respiration complète abdominale, telle que
pratiquée lors de la relaxation, vous sera très
utile, mais également votre exercice de
"dynamitage du métabolisme" avec ses sauts.
60
concerne notre amaigrissement.
S’il est un organe pouvant nous aider à mieux
brûler et éliminer nos déchets, c’est bien la peau.
La peau respire comme un troisième poumon, et
elle élimine également comme un troisième rein.
En réalité chaque pore de la peau présente les
caractéristiques d’un rein miniature.
La technique du bain d’algue.
Nous abordons ici un des points les plus
importants de la méthode, la sollicitation des
qualités de la peau par la technique du bain.
Ici également il s’agit d’une technique facile et
très efficace, ne devant pas prendre de votre
temps. Chaque jour vous utilisez une partie de ce
temps à votre hygiène et même à la détente. La
technique du bain peut s’intégrer dans ce temps.
De quoi s’agit-il ? Avec cette technique nous
utiliserons les pouvoirs d’absorption,
d’élimination et d’hyperthermicité (pouvoir
d’augmenter la température) de la peau.
61
et thérapeutiques. Associés aux huiles
essentielles il y a effet de synergie. Les algues et
les huiles essentielles possèdent chacune leurs
qualités propres, associées ces qualités se
complètent et se renforcent.
corps, produira les effets suivants :
1. Ouverture des pores de la peau, permettant
aux éléments actifs des algues et des huiles
essentielles de pénétrer par osmose dans
l’organisme. Ces éléments actifs agiront
directement sur la fonte des graisses, la
dissolution des déchets du métabolisme.
2. Élimination des déchets par stimulation des
éléments actifs des algues et des huiles
essentielles, et par la transpiration provoquée
par l’augmentation de la température.
3. L’augmentation de seulement 1° Celsius du
corps double la vitesse des réactions
chimiques. Donc le bain chaud va également
contribuer à augmenter notre métabolisme et
nous avons déjà constaté que cela contribue à
brûler des masses de calories, donc de
graisses !
62
Pour un bain, prévoir un sachet d’algues (le tout
est vendu en magasins d’aliments naturels) de
même que 10 gouttes des huiles essentielles
suivantes :
genévrier
cyprès
citron
térébenthine
dans une base de gras, tel qu'une huile végétale
(olive, amande douce, etc.) ou tout simplement
un jaune d'œuf.
Pénétrez dans le bain à température du corps,
c’est à dire 37° C.
Une fois installé confortablement, augmentez la
température de l’eau à 38° C. Restez dans le bain
10 minutes.
température de l’eau et la durée du bain.
63
Avant de quitter le bain douchez rapidement le
corps à l’eau froide, en insistant sur le haut des
seins et les jambes, pour les femmes.
Ensuite, enveloppez-vous d’une grande serviette
et allongez-vous confortablement. Vous pouvez
vous recouvrir, en plus de la serviette, d’une
couverture.
pendant un temps double de la durée du bain. Si
le bain était de 10 minutes, le repos sera de 20
minutes. Vous profiterez de ce repos pour
transpirer encore plus.
pratiquer votre relaxation (voir chapitre IV).
L’effet du bain chaud favorise énormément la
détente.
poids. Dès les premiers bains vous constaterez
une diminution de votre poids. Mais pour qu’il
soit vraiment efficace, il est indispensable de
prendre chaque jour un bain, pendant une durée
minimum de 20 jours. Ensuite vous pouvez les
interrompre une semaine ou deux, et
éventuellement recommencer une nouvelle cure
de 20 jours.
médicales à ces bains :
l’hypertension élevée
l’insuffisance cardiaque
N’oubliez jamais de pénétrer dans l’eau à
température du corps et d’augmenter cette
température seulement lorsque vous êtes dans le
bain et progressivement.
rapide.
De vous allonger au chaud le double de la durée
du bain.
SIGNE DE MALAISE.
comme maximum.
65
De boire un ou deux grands verres d’eau après le
bain, pour compenser la perte subie par votre
organisme.
L’idéal est de prendre ce bain le soir avant le
coucher (et avant la séance de relaxation telle
que décrite dans le chapitre suivant).
66
4
beaucoup de vérité concernant la perte de poids.
En effet, l’utilisation pratique de nos nouvelles
connaissances en alimentation, et la mise en
pratique des exercices requis pour "dynamiter"
notre métabolisme, nous ferons maigrir.
Toutes ces livres superflues s’envolent, tout en
mangeant à notre faim des plats délicieux, et cela
sans aucune frustration.
constante ? De rechercher sans cesse à
s’alimenter ou de manger d’importantes
quantités d’aliments à chaque repas ?
Peut-être n’est ce pas votre cas, et votre excédent
de poids n’était pas dû à un excès d’aliments,
mais vous "profitiez" trop de ce que vous
mangiez. Dans ce cas les trois premiers chapitres
vous feront perdre les livres non désirées et votre
problème sera réglé (à moins que vous ne
souffriez de tensions internes, d’émotions
affectant votre inconscient. Dans ce cas ce
chapitre vous sera d’une aide inestimable).
Mais si vous appartenez à la catégorie des gros
mangeurs, des gourmands ou des boulimiques; et
je sais par expérience qu’ils sont la majorité chez
68
sera peut-être pas réglé !
poids, mais vous continuerez sans doute à
vouloir trop manger, et ce comportement n’est
pas physiologique, il n’est ni naturel, ni normal.
N’oublions pas que l’acte de manger a pour but
unique et primordial de nourrir notre corps. Les
besoins réels de votre organisme en éléments
nutritifs sont bien moins importants que ce que la
plupart d’entre nous consommons
quotidiennement.
une ligne svelte en perdant vos livres
excédentaires est une bonne chose, mais qu’un
appétit trop grand est anormal, alors vous
déciderez peut être d’aller un peu plus loin dans
votre action, et ce chapitre pourra vous y aider.
Mais quel que soit votre problème, je vous
conseille fortement d’appliquer la technique
enseignée dans ce chapitre, elle vous sera d’une
aide inestimable dans votre vie quotidienne.
En la pratiquant tous les jours, tel qu’enseignée
ici, non seulement votre amaigrissement sera
favorisé, mais votre santé en général sera
grandement améliorée.
sur le stress, établissent que nos pensées, nos
états d’esprits, nos états d’âme, qu’ils soient
conscients ou inconscients, agissent directement
sur notre santé, et sont certainement responsables
d’au moins 80% de nos maladies.
Par exemple le fait d’être inquiet en permanence
peut se répercuter sur notre santé sous la forme
d’un ulcère d’estomac, ou d’une hypertension.
Ces différentes émotions ou états mentaux
agissent sur un point du cerveau très important,
parce qu’il agit lui même de façon directe ou
indirecte sur toutes les fonctions et organes de
notre corps ; toutes les fonctions, y compris la
faim et le taux de sucre sanguin.
Nous avons déjà vu au chapitre sur
l’alimentation le problème de l’hypoglycémie et
l’utilisation du fructose.
physiologique, c’est à dire un appétit conforme à
nos besoins réels en alimentation.
Les états mentaux perturbateurs et provocateurs
de stress sont nombreux et généralement
difficiles à identifier.
Cela peut être la crainte ou la peur. Cette crainte
peut-être déterminée par un fait précis, mais
également plus général ; elle peut-être
parfaitement consciente ou simplement
l’amour, la haine, un problème affectif, sexuel,
une frustration, et bien d’autres encore !
La psychanalyse s’attache à rechercher et
identifier ce genre de problèmes, mais cela peut-
être long et très coûteux !
Depuis quelques années des techniques nouvelles
ou très anciennes (mais associées à certaines
philosophies, et donc marginales) sont apparues
sur le marché, et nous sont proposées comme un
moyen de contrer ou d’atténuer les effets négatifs
de nos "états mentaux" ou stress.
Ces techniques ne nous permettent pas
d’identifier l’agent stresseur, mais de supprimer
ses effets nocifs. Elles peuvent nous rendre de
grands services dans la recherche d’un appétit
normal. En nous libérant de nos tensions, elles ne
perturbent plus notre centre de la faim, et notre
taux de sucre sanguin subit moins de variations.
71
généralement le même effet, procurer un grand
calme intérieur, dont les conséquences physiques
sont les suivantes :
diminution du rythme cardiaque, etc.
La relaxation et la méditation sont deux
méthodes très efficaces pour lutter contre le
stress, et vous aiderons à contrôler votre appétit.
La relaxation.
méthode lorsque je dirigeais, à Bruxelles
(Belgique), un Psycho-Center, institut spécialisé
dans l’amaigrissement "psychosomatique".
Marcel Rouet, un ancien culturiste très populaire
en France.
temps de nombreux centres l’appliquèrent dans
toute la France et d’autres pays d’Europe.
Il existe de nombreuses méthodes de relaxation,
et certaines sont très sophistiquées et doivent être
pratiquées avec l’aide d’un thérapeute spécialisé.
72
contraire simplifiée le plus possible, elle peut
facilement être pratiquée chez vous, et elle a
donné les preuves de son efficacité.
Pour cette partie de la méthode le mieux est
d'écouter le ou les CD audio, selon que vous ayez
la méthode de base ou la version luxe.
Ces CD ont été conçus spécialement pour
contrôler le stress, un élément qui favorise la
prise de poids (et empêche de maigrir) et de
programmer inconsciemment votre mental à une
prise de conscience alimentaire plus saine tout en
favorisant le contrôle de votre centre de l'appétit.
La lecture des paragraphes suivants de ce
chapitre ne remplacent pas l'écoute et la
pratique des CD. Ils ont pour but de vous
donner un aperçut des techniques de relaxation et
de contrôle mental.
Avant de procéder à la relaxation il est bon
d’apprendre à mieux se connaître, et surtout
prendre conscience de son corps.
C’est une chose relativement simple, mais que
nous ne pratiquons généralement jamais !
73
allonger. Fermez les yeux, et prenez conscience
de votre respiration. En temps normal nous ne
nous préoccupons pas de cette fonction vitale
parce que nous respirons inconsciemment et
automatiquement. Alors prenez conscience du
rythme et de l’amplitude de votre respiration.
Est-elle profonde ou plutôt courte ; est-elle
rapide ou lente ; respirez-vous avec le haut du
thorax ou appliquez-vous la respiration
abdominale avec le ventre ?
quel point votre respiration habituelle est
probablement assez superficielle.
rapide ? Lent ?
tensions de votre corps. Les endroits
généralement les plus tendus sont la nuque et le
cou, la zone du bas du dos, la région abdominale
vers le haut de l’estomac.
Les mains sont généralement tendues, serrées,
prêtes à fermer les poings....pour attaquer ! Les
mâchoires sont également souvent trop serrées.
Vos mains peuvent êtres moites, signe de stress.
74
tendance à se plisser, sous l’effet de la réflexion
ou des soucis !
certainement étonnés de découvrir des zones de
tension dont vous n’aviez pas conscience en
temps normal.
pas indispensable d’une bonne alimentation.
Exercices préliminaires.
conscience de l’existence de votre corps, de son
rythme et de ses tensions, il est nécessaire pour
pouvoir obtenir par la suite une parfaire
relaxation, de pratiquer quelques exercices
destinés à atténuer les zones de crispations les
plus fréquentes et les plus impliquées dans une
bonne détente.
est sans aucun doute possible le cou et la
nuque. Pensez-y, il s’agit là d’une véritable
zone stratégique, tous les groupes de nerfs
75
colonne vertébrale passent par cet endroit,
assez mobile et très vulnérable. Détendre
la nuque permet le passage d’un meilleur
influx nerveux vers toutes les zones du
corps et vers tous les organes.
Placez vous debout, jambes légèrement
écartées, afin de garder un bon équilibre, le
haut du corps bien droit. Laissez tomber
lentement la tête en avant (seule la tête
bouge, le reste du corps reste bien droit).
Lentement faites pivoter votre tête vers la
gauche, ensuite vers l’arrière, maintenant
vers la droite et enfin revenez vers votre
position de départ, tête penchée vers
l’avant.
tête d’un mouvement circulaire. Veillez à
faire ce mouvement bien à fond, et en
étirant suffisamment la tête pour que
l’articulation de la nuque soit bien
"dérouillée" !
76
2.
la nuque, il est important de détendre
également la large zone des épaules.
Cette zone est importante notamment par la
présence d’importants points d’acupuncture,
dont celui du foie.
zone. Il suffit de soulever lentement les
épaules tout en gardant les bras allongés le
long du corps, en inspirant au maximum. La
fin de l’inspiration doit coïncider avec la
position élevée maximum des épaules. A ce
stade, bloquer quelques instants sa
respiration, garder les épaules levées et
prendre conscience des tensions dans cette
zone du corps. Ensuite expirer rapidement,
comme un ballon se dégonflant, et laisser
tomber d’une masse les épaules.
Exercice à répéter cinq fois.
3.
thorax, dans le creux de l’estomac, cette
77
zone régit tout le bas du corps et même le
coeur subit son influence.
Allongez-vous, nous allons maintenant
pratiquer une respiration abdominale
massage sur cette région, dont la
conséquence sera un relâchement des
tensions.
environ 20 secondes à l’inspiration et 15
secondes à l’expiration. En faisant gonfler
l’abdomen à chaque inspiration et bien
rentrer le ventre à chaque expiration.
Pratiquez 10 fois cette inspiration.
4.
Toujours allongé, soulevez votre jambe
gauche. Maintenez là soulevée et crispez
tous ces muscles. Cuisse, mollet, jusqu’au
bout des orteils.
78
jambe.
la jambe gauche.
jambe droite.
mettre en position assise.
côtés. Il faut étirer le plus possible, comme pour
vous écarteler ! En prenant bien soin de serrer en
même temps et très fort, les poings.
Comme pour les jambes essayez de maintenir la
tension environ 20 secondes et ensuite relâchez
complètement.
Maintenant vous avez franchi deux étapes
essentielles sur le chemin d’une meilleure
relaxation.
l’existence de votre corps, de vos organes, de la
Vie existant en vous, et également des tensions
79
subir.
faciles à exécuter, le terrain pour une profonde
détente est maintenant réalisé. Une fois atteint,
cet état de relaxation vous permettra de vous
déconditionner d’un mauvais mode de vie
alimentaire, et de vous reconditionner un
appétit sain et naturel, cela en utilisant la
technique de la suggestion.
immédiatement après les exercices préliminaires
de détente.
en utilisant un petit coussin pour bien soutenir la
nuque. Vous pouvez éventuellement placer un
autre coussin sous le pli des genoux, afin de
détendre la région lombaire et abdominale.
Une fois confortablement allongé, gardez les
yeux ouverts et fixez un point au plafond. Fixez
le intensément pendant 1 minute. Ensuite fermez
80
le point fixé.
de recommencer l’opération.
à chaque fois votre point et en le visualisant bien
chaque fois que vos yeux sont fermés.
Après la troisième fois, fermez vos yeux pour de
bon en pensant :
plus lourds, j’ai l’impression qu’ils sont
de plombs. Il m’est impossible de les
rouvrir. "
nécessaire à ressentir avec suffisamment
d’intensité la lourdeur des paupières.
La phase suivante va faire un grand appel à la
respiration, comme moyen de descendre de
plusieurs niveaux votre état de détente et de
conscience.
provoquer une relaxation physique, mais
81
afin de le rendre plus sensible à la suggestion.
En respirant lentement par le nez vous allez
imaginer que l’air inspiré pénètre dans votre
corps par le bout de vos doigts, passe dans vos
mains, vos bras, vos épaules, emplissent d’air
bienfaisant vos poumons ; ensuite expirez et
imaginez l’air descendant vers votre région
abdominale, dans vos cuisses, vos mollets, vos
pieds, et ressort enfin par vos orteils.
Pratiquez cette phase de la relaxation lentement
et poussez votre imagination au maximum pour
bien visualiser cet air vivifiant parcourant tout
votre corps. Il est important de bien visualiser
cela par l’image mentale (voyez l’air parcourant
vos bras, vos poumons, votre ventre, vos jambes)
donnez-lui une couleur, de préférence une
couleur ayant un effet apaisant sur vous. Utilisez
également votre sens tactile, ressentez la
chaleur que vous procure le passage de l’air,
sentez cette chaleur envahir votre corps en
même temps que progresse le fluide vital.
En pratiquant correctement cet exercice vous
ressentirez rapidement les premiers effets de la
détente. Cela ne devrait pas vous prendre plus de
cinq bonnes minutes.
relaxation, en utilisant toujours la respiration
comme véhicule pour nous mener dans les bas
niveaux de notre conscience.
s’élever comme un ballon vers le haut du ciel.
A chaque expiration sentez vous redescendre,
toujours très lentement. Il ne s’agit pas de vous
sentir tomber comme une pierre ! Mais plutôt
comme un ballon pris avec les caprices de l’air et
du vent.
vent ralentit et le ballon redescend lentement,
pour ensuite remonter à la prochaine inspiration.
Pratiquez également cet exercice pendant cinq
minutes ou le temps nécessaire à l’obtention
d’une profonde détente.
exercices, la relaxation obtenue devrait être
suffisante et le niveau de conscience doit vous
rendre sensible aux suggestions. Cependant
chaque individu est différent, et certaines
83
profondément que d’autres. Pour cette raison je
vais ajouter deux exercices supplémentaires pour
approfondir l’état de relaxation.
Ces exercices peuvent éventuellement se
substituer aux deux exercices précédents utilisant
la respiration. C’est à chacun de vous de trouver
la méthode et le processus lui convenant le
mieux.
contrôle mental, consiste à visualiser dans un
certain ordre, différentes couleurs.
effet hypnotique très "efficaces".
couleurs, il est bon de procéder à un compte à
rebours de 10 à 1, en procédant de la façon
suivante :
temps imaginez que ce chiffre vous procure la
détente.
84
jusqu’au chiffre 1.
9 : mon corps se réchauffe lentement
8 : cette chaleur s’accentue et me
procure une détente agréable
profonde
4 : mon corps est léger, très léger
3 : tellement léger que je me sens flotter
dans l’air
2 : je flotte au gré du vent, tel un ballon
dans le ciel
détendu(e) et mon corps n’est plus
qu’une bulle dans l’espace
Nous sommes maintenant prêts à passer à la
visualisation des couleurs.
Visualisation des couleurs.
Les couleurs à visualiser sont dans l’ordre : le
rouge, l’orange, le jaune, le vert, le bleu et enfin
le violet.
stimulation sur notre esprit, leur effet va de
l’action à la détente profonde.
Pour vous aider à mieux visualiser les couleurs,
vous pouvez les associer à un objet, surtout si
celui-ci peut contribuer à associer la couleur avec
la relaxation. Particulièrement le vert, qui
pouvant être associé à la nature, un beau gazon,
des arbres, le bleu peut-être associé à la mer, au
ciel, un lac, l’important est de choisir
l’association renforçant le mieux votre état de
relaxation.
couleurs, d’ajouter des suggestions telles que
celles utilisées lors du décompte, seule
l’association aidant et renforçant la visualisation
est suffisante.
et de conscience beaucoup plus profond.
2)
ajoutée aux autres, ou se substituer à l’une
d’elles, fait appel encore une fois à la
visualisation, l’imagination et éventuellement
aux souvenirs.
que vous ressentez comme particulièrement
relaxante.
chaud d’une plage tropicale, ou dans n’importe
quelle autre situation du genre vous procurant la
sensation d’un grand bien-être et d’un calme
profond.
Au bord d’un lac, dans une forêt, près d’un
ruisseau, peu importe ! ce peut être le souvenir
d’un tel moment que vous auriez vécu un jour,
ou d’une situation complètement imaginée.
Cela n’a aucune importance. Seulement vous
mettrez à l’épreuve le pouvoir imaginatif de tous
vos sens.
tropicale, il vous faudra progressivement sentir la
chaude caresse du soleil sur votre peau, le souffle
doux de la brise. Sentir, avec votre sens olfactif
maintenant, l’odeur caractéristique de la mer, de
la plage (pour vous aider, plongez dans vos
souvenirs, vous serez étonnés de voir comme
votre mémoire subconsciente vous restituera des
odeurs oubliées !)
vous serez surpris de constater à quel point votre
état de relaxation s’en trouvera approfondi.
En résumé.
brièvement les différentes étapes de notre
relaxation, avec les exercices et techniques
obligatoires et ceux facultatifs, où pouvant se
substituer à d’autres, suivant les résultats
personnels que vous obtiendrez.
3. Fixation d’un point au plafond et
fermeture des paupières.
mains, sort par vos pieds.
Ces quatre premiers exercices sont la partie
obligatoire. Parmi les suivants vous pouvez en
choisir un seul, ou tous, c’est à vous de trouver
l’exercice vous convenant le mieux.
I. Respiration ballon. J’inspire, je
monte. J’expire, je descends.
II. Compter de 10 à 1 avec suggestions.
III.Visualiser les couleurs de rouge à
violet.
scène relaxante pour vous.
A ce stade nous devrions avoir obtenu un état de
relaxation et de conscience assez bas pour
pouvoir entamer la phase de suggestion.
Je tiens à vous signaler que toute cette phase de
relaxation peut vous sembler très longue à
décrire, mais elle ne devrait pas vous prendre
plus de 10 grosses minutes.
89
suggestible.
Qu’est ce qu’une suggestion et quel est son but ?
Il a été découvert, il y a déjà pas mal de temps de
cela, que l’esprit ne fait pas la différence entre
une expérience réellement vécue et ce qui très
fortement imaginé.
pénétrer fortement et sans la juger, une idée dans
notre esprit, afin qu’elle y soit acceptée comme
une réalité acquise.
On peut faire de la suggestion à l’état de veille,
mais c’est beaucoup plus difficile, parce que
l’esprit exerce dans cet état, son sens critique.
Mais nous pouvons donner l’exemple du placebo
(un médicament fictif, qui n’est en réalité qu’une
pilule de sucre). Si le patient croit que le placebo
est un médicament, il aura une action
thérapeutique réelle ! C’est de la suggestion.
Cependant c’est en état de relaxation profonde,
lorsque notre cerveau émet les ondes "alpha" que
nous sommes le plus suggestibles.
90
du comportement alimentaire ?
effets de la relaxation sur le centre de notre
appétit. Voilà déjà un point d’acquis.
Nous pouvons maintenant le renforcer en nous
suggérant l’idée d’une modification de notre
comportement alimentaire.
ne doit jamais être négative, mais toujours
positive.
Pas de suggestion du genre : je n’ai plus faim, je
ne mange plus de "cochonneries". Ceci sont des
suggestions négatives.
celles-ci :
Mon appétit devient normal et je ne
mange que des aliments sains.
De jour en jour mon appétit se
régularise et je prends plaisir à
manger seulement des aliments
favorables à ma santé.
de préférence au mot "faim", ce dernier
suggérant trop le rationnement.
appétit, vous ajouterez également des
suggestions renforçant l’idée de maigrir.
De jour en jour, je maigris...je sens
diminuer mon poids...je maigris...
servir d’exemples, vous pouvez les
personnaliser, mais toujours il vous faudra
respecter l’orientation positive de sa
construction.
je suis bien détendu, parfaitement
relaxé, et je pourrai atteindre à
nouveau et facilement cet état,
Lorsque je penserai : ‘Je me relaxe
profondément , je serai à nouveau
dans cet état’.
moins de cinq minutes.
minutes. Pour être efficace vous devriez pouvoir
pratiquer cette technique deux fois par jour.
Lorsque la période de suggestion est terminée,
préparez-vous à revenir à votre état de
conscience normal.
vais lentement me réveiller. Je sens
mes idées bien claires, je suis bien
réveillé, prêt à l’action. Je suis en
pleine forme.
occupations, étirez bien votre corps, faites bien
circuler le sang dans tous vos membres. Repartez
en douceur !
viens de vous décrire, vous rendra de grands
services dans votre programme
93
votre timidité ou accroître votre confiance en
vous, améliorer votre travail, etc. il n’y a de
limites que votre propre imagination.
Pour chaque cas il suffit d’utiliser les suggestions
adéquates, en respectant toujours le principe de
la construction positive des suggestions.
La méditation.
pour atteindre un état de conscience modifié,
c’est la méditation.
religion, particulièrement en Orient. Cette
technique a été fort popularisée en Occident par
Maharishi Mahesh Yogi, sous le nom de
Méditation Transcendantale. Elle a connu un
immense succès et des Centres de méditation ont
vu le jour un peu partout dans le monde.
Les milieux universitaires l’ont adoptée, de
nombreuses personnalités dans tous les domaines
l’ont recommandée. Elle a connu l’honneur
d’articles et de co