Jobs Emplois Fra

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Marché de l'emploi au CANADA

Text of Jobs Emplois Fra

  • R A P P O R T S U R L E M P L O I :

    L E P O I N T SUR LE MARCH DU TRAVAIL CANADIEN

    Department of FinanceCanada

    Ministre des FinancesCanada

  • Sa Majest la Reine du Chef du Canada (2014) Tous droits rservs

    Toute demande de permission pour reproduire ce document doit tre adresse au Ministre des Finances Canada.

    Pour plus de renseignements, communiquez avec Service Canada 1 800 O-Canada (1-800-622-6232)

    ATS : 1-800-926-9105

    No de cat. : F1-23/3-2014-1F ISBN : 978-0-660-21734-5

    Ce document est diffus sur Internet ladresse suivante : www.fin.gc.ca.

    This document is also available in English.

  • Rapport sur lemploi Le point sur le march du travail canadien

    i

    Table des matires Introduction .............................................................................................................. 3

    Chapitre 1 - Le point sur le march du travail canadien Rsultats rcents .............. 6

    Chapitre 2 - Scolarit, comptences, mobilit et dsquilibres entre loffre et la demande de comptences ........................................................... 23

    Chapitre 3 - Lavenir du march du travail Tendances .......................................... 43

    Chapitre 4 - Mettre en place les conditions propices un march du travail dynamique et la cration demplois de haute qualit ............................................ 54

    Conclusion ............................................................................................................... 66

  • Rapport sur lemploi Le point sur le march du travail canadien

    3

    Introduction Depuis 2006, le march du travail du Canada a t plus performant que celui des autres conomies du Groupe des Sept (G-7), ayant cr prs de 1,6 million demplois nets dun bout lautre du pays (se reporter au graphique ci-dessous). La solidit fondamentale du march du travail canadien a t particulirement manifeste au lendemain de la rcession mondiale. En dpit dune conjoncture mondiale dfavorable, lconomie canadienne a connu une expansion plus rapide que celle des autres pays du G-7, et le march du travail du Canada a t rsilient : plus de 1 million demplois nets ont t crs depuis lamorce de la reprise en juillet 2009. Parmi toutes les conomies du G-7, aucune autre na enregistr de rsultats aussi levs. En outre, les emplois spcialiss, bien rmunrs et temps plein au sein du secteur priv ont constitu la principale source de cration demplois au fil de la reprise.

    Progression de lemploi depuis 2006, pays du G-7

    Nota De janvier 2006 janvier 2014 pour le Canada et les tats-Unis, dcembre 2013 pour lAllemagne, le Japon et lItalie, et au troisime trimestre de 2013 pour la France et le Royaume-Uni. Sources : Statistique Canada, Enqute sur la population active; Haver Analytics, Inc.; Banque centrale europenne, Systme europen de comptes conomiques intgrs; Office fdral de la statistique dAllemagne, comptes de lemploi; Institut national de statistique dItalie, enqute sur la population active; ministre japonais de la Sant, du Travail et du Bien-tre, enqute sur la population active; Office of National Statistics du Royaume-Uni, enqute sur la population active; Bureau of Labor Statistics des tats-Unis, statistiques actuelles sur lemploi; calculs du ministre des Finances

    9,8

    7,8

    3,5

    1,6 1,5

    -0,4

    -2,3

    -4

    -2

    0

    2

    4

    6

    8

    10

    12

    Canada Allemagne Royaume-Uni

    France tats-Unis

    Japon Italie

    %

  • 4

    Toutefois, il reste des dfis relever. Le Canada, linstar des autres conomies avances, subira les effets des changements importants qui touchent la composition de la population, de la poursuite du processus de mondialisation et des exigences de plus en plus grandes au chapitre des comptences en raison des progrs technologiques. Pour relever ces dfis, il faudra compter sur une population active la fois qualifie, mobile et capable de sadapter.

    Lobjet du prsent rapport est de fournir une valuation de ltat actuel du march du travail canadien et de ltat de prparation de celui-ci en vue de rpondre ces dfis futurs. Le rapport aborde certains dveloppements rcents observs sur le march du travail ainsi que des aspects comme le niveau de scolarit, les qualifications des travailleurs canadiens et les dsquilibres potentiels entre loffre et la demande de travailleurs qualifis. Dans sa conclusion, le rapport prsente un expos de mesures prises par le gouvernement pour instaurer un environnement propice alimenter le dynamisme du march du travail et la cration demplois de grande qualit.

    Le Canada a fait preuve dune performance remarquable au chapitre de la cration demplois au cours des dernires annes. En outre, le pays soutient avantageusement la comparaison avec dautres pays en ce qui touche les taux de scolarit postsecondaire. Dans lensemble, le Canada compte sur une population assez mobile qui sadapte bien en fonction des possibilits conomiques et des carts rgionaux au chapitre des conditions du march du travail. Le Canada devra continuer de miser sur ces points forts sil veut relever avec brio les dfis venir.

    Diffrents aspects pourraient cependant tre amliors, considrant les pressions touchant le march du travail. En dpit dune importante mobilit de la main-duvre au pays, les entreprises canadiennes ont plus de difficult embaucher des travailleurs que ce quoi ils pourraient sattendre compte tenu du taux de chmage actuel, et des dsquilibres entre le chmage et les postes vacants persistent dans certaines rgions et certains groupes professionnels.

    Les donnes indiquent un dcalage entre les comptences que possdent les personnes sans emploi et celles dont ont besoin les employeurs; en particulier, les taux de postes vacants sont plus levs pour les mtiers spcialiss et les professions dans le domaine scientifique. Il existe effectivement un besoin de continuer amliorer le processus servant lappariement de la main-duvre canadienne et des emplois disponibles.

    On observe quun certain nombre de groupes natteignent pas leur plein potentiel sur le march du travail, ce qui inclut les personnes peu qualifies, les nouveaux immigrants, les Autochtones, les personnes handicapes et les Canadiens gs.

    Comparativement de nombreux autres pays membres de lOrganisation de coopration et de dveloppement conomiques (OCDE), la proportion de diplms universitaires canadiens est peu leve dans des domaines en forte demande, comme les sciences, les mathmatiques et lingnierie, et le Canada semble aussi accuser du retard par rapport ses pairs en matire de perfectionnement des comptences dans le domaine des affaires.

    Le nombre de personnes ayant termin un programme dapprenti et reu leur accrditation a doubl entre 2000 et 2011, mais le taux dachvement ne stablissait qu environ 50 % en moyenne au cours de cette priode.

  • Rapport sur lemploi Le point sur le march du travail canadien

    5

    Le gouvernement a pris de nombreuses mesures afin de renforcer le march du travail canadien et dinstaurer un environnement propice aux nouveaux investissements, la croissance conomique et la cration demplois. Depuis 2006, il a nettement amlior la comptitivit du rgime canadien de limpt des entreprises, a uvr llargissement des horizons commerciaux et louverture de nouveaux marchs, a modernis les infrastructures du pays, a appuy la recherche, linnovation et la cration de fonds de capital de risque de grande taille, a rationalis le processus dexamen des grands projets conomiques, a bonifi les incitatifs lpargne et au travail, et a renforc le systme de revenu de retraite du Canada.

    De plus, le gouvernement a mis de lavant un ventail dinitiatives afin dappuyer plus directement lessor dune population active qualifie, mobile et inclusive au sein dun march du travail efficace. Il a instaur des mesures pour mieux jumeler les Canadiens aux emplois disponibles correspondant leurs comptences, et il a fait en sorte que le Programme dassurance-emploi soit quitable et appuie les Canadiens sans emploi lorsquils en ont besoin. Il a galement pris dimportantes mesures pour assurer la concordance entre la formation et les besoins du secteur priv. En outre, le gouvernement a fait la promotion des tudes postsecondaires et du perfectionnement des comptences et institu des mesures de soutien cibles lintention des apprentis ainsi que des employeurs qui les embauchent. De plus, il a accord un soutien important en vue damliorer la participation au march du travail des groupes sous-reprsents. Enfin, il a mis en uvre un certain nombre dinitiatives pour aider attirer des travailleurs trangers qualifis. Ces efforts font partie des facteurs qui ont permis lconomie canadienne darriver en tte des pays du G-7 au chapitre de la cration demplois depuis les sept dernires annes.

    Le prsent document est structur comme suit :

    Le chapitre 1 traite des rsultats rcents observs sur le march du travail canadien. Le chapitre 2 prsente une valuation des niveaux de scolarit et de comptences des Canadiens; on y

    aborde aussi la question des dsquilibres entre loffre et la demande de comptences. Le chapitre 3 porte sur les tendances cls qui influeront sur le march du travail du Canada lavenir. Le chapitre 4 traite des conditions requises pour instaurer un march du travail dynamique et

    performant et pour assurer la cration demplois de grande qualit; galement, il expose les mesures prises par le gouvernement pour atteindre ces objectifs.

  • 6

    Chapitre 1 Le march du travail canadien Rsultats rcents

    Points saillants Le march du travail canadien a dmontr sa robustesse dans le contexte dune conjoncture

    conomique mondiale difficile, ce qui a permis au Canada de se classer au premier