of 28 /28
Buss Saint-Georges n°83 Meiningen, c'est signé ! p. 4 La Fête de la mi-automne p. 5 Inauguration officielle de la Médiathèque p. 7 « Les Violennes » : 20 ans déjà ! p. 17 BUSSY SAINT-GEORGES et le SDRIF LE MAGAZINE MUNICIPAL DINFORMATIONS - NOVEMBRE 2006 y

Journal de bussy numéro 83

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Journal de bussy numéro 83

  • 1. Meiningen, La Fte de la Inauguration officielle Les Violennes :cest sign ! p. 4 mi-automne p. 5 de la Mdiathque p. 7 20 ans dj ! p. 17 Bussy LE MAGAZINE MUNICIPAL DINFORMATIONS - NOVEMBRE 2006 n83 Saint-Georges BUSSY SAINT-GEORGES et le SDRIF
  • 2. 4 Vie de la cit10 Dossier16 Vie municipale18 Magazine20 Sports24Pratique Sommaire - Edito 3 4. Vie e la cit 4. Dlgations buxangeorgiennes en visites officielles 5. Tet Trung Thu 6. Cap sur les Antilles L un de nos concitoyens vient de madresser une missive incen- diaire dans laquelle il maccuse davoir cd sur la question du logement social. Mon correspondant voque notamment len- 12.Bussy Saint-Georges gagement pris dans le PLU de raliser 900 logements sociaux dici une et le SDRIF dcennie. Ce chiffre qui lui semble calamiteux ne traduit que lobliga- 13. Amliorer les dessertes tion lgale des 20 %. Je dis bien lgale car je navais pas cder; les lois 15. Encourager une politique SRU (Solidarit et Renouvellement Urbains) et ENL (Engagement environnementale forte National pour le Logement), plus notre statut dOpration dIntrt National (OIN) donnent au prfet la facult de rejeter notre PLU si nous naffichons pas - avec un calendrier de ralisation - les fameux 20 %. Le vrai dbat ne rside donc pas sur un lment quantitatif mais qualitatif. Les logements sociaux se feront. Il mappartient que ces habi- tations couvrent cependant tout le spectre sociologique possible, des 16. Coup de pouce plus dmunis aux familles aux revenus stables. En location ou en acces- la cration dentreprises sion, car je lutte contre Epamarne depuis un an pour raliser des mai- 17. Violennes : sons 100 000 euros qui rentrent dans le calcul des 20 %. Jajoute 20 ans dj ! que le logement social aura respecter notre identit rsidentielle. Ce qui signifie des immeubles de taille rduite, en un cadre paysag, avec ses partis pris - balcons et enduit, tuiles et grilles - qui ont fait le charme de Bussy. Et enfin, travers un choix par la commune des bailleurs sociaux. Nous slectionnerons ceux dj prsents sur le territoire com- munal pour ne pas fragmenter encore notre parc locatif aid et serons 18. La mmoire du souvenir ! lcoute des oprateurs travaillant de concert avec notre CCAS pour 19. Association Cration et que soient privilgis nos habitants. Tours de mains Jai compris que le temps dune opposition strile au logement 19. CrArtive sagrandit ... social ntait plus de mise. A nous daccompagner le mouvement pour conserver les quilibres urbains et sociologiques de Bussy Saint-Georges. Pendant prs dune dcennie, je me suis oppos des oprations sociales dampleur. LEpamarne y trouvait son compte financier. Lquipe municipale approuvait cette prservation du centre-ville o des HLM supplmentaires conduisaient immanquablement 20. Ecole dInitiation Sportive un effet de ghetto. Les rsidants des zones de villgiature prs du 21.Les bienfaits du yoga golf y trouvaient une cohrence. Je ne suis pas en mesure de tenir 23. "FCB" cette ligne. Il me reste intgrer le logement social - invitable - dans un Bussy dharmonie, vraie ville des parcs et jardins Marne- la-Valle. Cest un dfi. Jentends le relever. Votre Maire, Hugues RONDEAU 24. Courrier des lecteurs 25. Tribunes 26. Informations commerces Consulter le site de la ville 27. Informations pratiques www.ville-bussy-saint-georges.fr Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 3. 4 Vie de la cit Meiningen, cest sign ! L a charte de jume- lage a t signe en deux temps. Le 12 mai dernier, Reinhard Kupietz, Maire de Meiningen accompagn dune dlga- tion nous faisait lamiti de nous rendre visite pour signer le pacte de jumelage. Pour sceller dfinitivement cette rcente relation, monsieur le Maire de Bussy accompagn de quelques lus, et des membres du comit de jumelage, se sont rendus leur tour en Allemagne, dans cette belle cit historique dOutre-Rhin, le 7 octobre dernier. Dans son discours au moment de la signature de la charte, notre Maire rap- pelait combien la poigne de mains change entre Meiningen et Bussy rev- tait dimportance soulignant que les blessures du pass se sont montres finale- ment fcondes en engendrant une entente vritable . Lamiti entre nos deux cits, une ralit concrte et vivante. TOUT SAVOIR SUR MEININGEN : DLGATIONS www.meiningen.de DISCOURS ET COMPTE-RENDU SUR : BUXANGEORGIENNES www.ville-bussy-saint-georges.fr ou huguesrondeau.com EN VISITES OFFICIELLES L es jumelages font voyager et les voyages scellent lamiti !E n m m oi re d un e b a ta il l e Dans le cadre de nos relations amicales avec nos cits Apporter notre soutien M jumelles, de petites dlgations buxangeorgiennes se P our la troisime algr lam- anne, Bussy tait sont rendues Meiningen, Kyriat-Ekron et San-Giuliano - b i a n c e prsente aux cts de Milanese, pour, respectivement signer la charte de jumelage, conflictuellenos amis italiens loccasion de la comm- soutenir nos amis en cette priode difficile et assister la qui rgne en Isral, Olivier Martel etmoration de la bataille des Gants. En souve- commmoration de la bataille des Gants. Thierry Delage, Maires-adjoints, accom-nir de la Bataille de Marignan, Dominique pagns dagents de la collectivit, se sontBijard, maire-adjoint et Stphane Barnier, rendus Kyriat-Ekron et Daliat-el-conseiller municipal se sont rendus San Giu- Carmel, en septembre, pour conforter nos liens damiti. Lors dune allocution,liano Milanese pour le 490e anniversaire de loccasion dun prcdent voyage,cette bataille incroyable qui a fait date dans Hugues Rondeau avait form le vulhistoire et dont chaque petit colier italien et que les liens du jumelage dpassent large-franais connat la date, dailleurs ne dit-on pas ment le cadre de simples contacts, et que 1515, cest Marignan ! nous consolidions lavenir nos relations chaque fois que cela serait possible . CestA la tribune,Dominique Bijard, dans cet esprit, quune invitation loc-Maire-adjoint casion de la clbration de la nouvelle anne a t lance nos amis Israliens. Nous serions heureux de les accueillir en janvier 2007. Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 4. Vie de la cit 5 Tet Trung Thu La fte de la mi-automne lorigine, la mi-automne ou Trung thu, en vietna-mien, tait une fte agricole et astrologique. Elle estclbre depuis longtemps, dans plusieurs pays rizi-coles dAsie comme la Chine, la Core du Sud, le Japonet le Vietnam. De nos jours, la Fte de la mi-automneest devenue essentiellement la Fte des Enfants.P our cette 3e dition buxan- ingnieux comme des Den keo georgienne, le 5 novembre, quan (lanterne aux ombres chi- la municipalit mettait noises), des Den ong sao (lanternesdisposition de lassociation des en forme dtoile), et des masques en Jeunes Vietnamiens de Paris , formes danimauxorganisatrice de cette aprs-midi, Le 15e soir du huitime mois lunaire,le gymnase Maurice-Herzog, pour les enfants masqus portant des lan-accueillir la communaut vietna- ternes et des jouets font le tour dumienne. Mam co trung thu (table des vic-Prs de 1 000 personnes se sont tuailles), plac au milieu de la coursretrouves loccasion de la Fte de la maison. Ils chantent et fontdes Enfants. une parade de lanternes et partici-Ce jour-l, tout est fait pour eux ! pent aux danses la licorne auxJeux, animations, chants, sons des tambourins.danses ils sont lhonneur. Cest une sorte de grande kermesse,une fte qui nous permet de faireconnatre la culture vietnamienne CONCOURS DE DESSIN ET DE MANGAnos enfants et de maintenir les tradi- HTTN (lassociation des jeunes vietnamienstions nous explique madame de Paris) et AZN Community , le site webTran, Buxangeorgienne et membre ddi la communaut asiatique, ont organisde lassociation. Tous les ans, les conjointement un concours de dessin et de mangaassociations mettent en place des sur les thmes la Lune : mythes et lgendes nouveauts, ainsi cette anne, pour et Voyage en Asie .la premire fois, llection mini- Vingt-deux candidats gs de 6 27 ans ont faitmiss a vu le jour, dsignant parvenir leurs dessins, afin de concourir cette premire dition. Affichs au gym-Diem-Toan Tran, ge de 2 ans et nase Maurice-Herzog, les participants la Fte de la mi-automne ont dcouvert lesdemi, mini-miss 2006, Martine uvres de nos talentueux dessinateurs et procd un vote, plbiscitant le dessinBui et Mai-Linh Nguyen respec- de Bao Anh, dans la catgorie des 16 ans et plus.tivement premire et deuximeDauphine. Autre nouveaut, de CATGORIE 16 ANS ET PLUSjolis petits mannequins asiatiques re 1 : Bao Anh (26 ans), Elancourt (78), 48,3% des votesont propos un dfil de mode, e 2 : Marie LY (27 ans), Caulmiers (45), 13,1% des votesprsentant les tuniques tradition- e 3 : TRAN Thanh Mai (16 ans), Fontenay-aux-Roses (91),nelles vietnamiennes. Puis, aprs le 11,4% des votesspectacle, la traditionnelle faran-dole aux lampions et danse du lion CATGORIE 15 ANS ET MOINS reont achev cette aprs-midi. 1 : TRAN Thanh Van (15 ans), Fontenay-aux-Roses (91), 36,5% des votesEn Asie, la fte de la mi-automne e 2 : Nguyen Da Lan (14 ans), 29,3% des votesse passe un peu diffremment ; e 3 : TRAN Diem (12 ans), Bussy Saint-Georges (77), lapproche de cette fte, toute la 13,4% des votesfamille prpare des gteaux et desjouets. Les femmes saffairent en PRIX SPCIAL DU JURYcuisine, les filles sculptent des ani- CATGORIE 15 ANS ET MOINSmaux partir de fruits comme les Emilie LAY (12 ans), Bussy Saint-Georges (77)caramboles, les pamplemousses, Catgorie 16 ans et plusles kakis, les bananes... et les er NGUYEN Nha Khanh (18 ans), Clamart (92) Jean-Claude Lamagnre, 1 adjoint au Maire,hommes fabriquent des jouets en prsence de Christophe Nguyen Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 5. 6 Vie de la cit Fantmes et Dracula Cap sur dans les rues les Antilles I l faisait chaud, il faisait beau, le 22 octobre, salle Maurice- Koehl. Lassociation Ka Fra- ternit nous invitait mettre les voiles pour une journe dcou- verte saveurs antillaises . Acras, Ti-punch, madras, zouk tout y tait ! La dcouverte des Antilles passe par les 5 sens. Vritable invitation au plaisir, cette journe fut un pur bonheur ! Le buffet garni de spcialits locales tait apptissant, ananas, noix de coco, colombo et autres lheure dHalloween, les enfants font trembler les plats pics taient au rendez- commerants de Bussy ! Dfilant en cortge, dgui- ss sur le thme de lpouvante, en fantmes, lutins, draculas, morts-vivants et autres sorciers et grims sui- vous, quant la boisson, comme le disent les Antillais, ti-punch- l, l amne la chaleu alors vant la tradition, les marmots des Centres de tout va bien ! Loisirs ont sillonn les rues de Bussy, faisant du porte porte chez les commerants et obtenant, Ct animations, biguine et zouk ont rythm laprs-midi. Lexposition par la formule Trick or Treat (un mauvais tour culturelle, et la prsence de stands prsentant des objets du pays ont permis ou une douceur), bonbons et chocolats. Cest un grand nombre de dcouvrir la culture locale. Quant au madras plus aussi le jour pour acheter une citrouille et de la flamboyant que jamais, il saffichait haut en couleur, grce au dfil de mode sculpter en forme de tte effrayante, rappelant prsent dans laprs-midi. la lgende de Jack OLantern, trop avare pour aller au paradis et condamn errer sur terre avec sa lanterne. Comme la plupart de nos clbrations, Hal- loween est une fte dont les origines sont lointaines. Aujourdhui, charge de traditions, elle revient en Europe. Ce jour-l, la lgende veut que les fantmes des morts se mlent aux vivants Musique au Bleu du Ciel D urant les vacances de la Tous- saint, le Centre de Loisirs Le Bleu du Ciel avait orga- nis un atelier musical, anim par Boris, de lassociation Les petits djembs La communaut venu exceptionnellement de Nmes, en collaboration avec Lydie et Franois ani- musulmane en liesse P mateurs dans nos Centres de Loisirs. Une activit qui aura sduit 45 enfants our fter la fin du ramadan, une soire tait organise par Paul Faye, gs de 3 11 ans. Une semaine et demie aura suffi nos jeunes musiciens pour prsident de lassociation Bussy Solidarit Cap Sud , sous lim- crer leur propre instrument de musique, bton de pluie, cithare, luth du Brsil... pulsion de Mustapha Sebbah. Tous mirent rellement du cur louvrage. Il fallait en effet tre la hauteur La fte de lAd el fitr runissait familles et amis, de la communaut magh- du challenge final qui leur avait t lanc; lanimation dun spectacle, salle Mau- rbine musulmane de Bussy, le 28 octobre au gymnase Michel-Jazy. Chaque rice-Koehl. Les parents, amis et petits camarades de nos jeunes musiciens taient famille prparait et apportait des plats typiques, ptisseries orientales et th donc convis, en fin daprs-midi, le 3 novembre, pour un spectacle musical la menthe, mis en commun sous forme de buffet pour un repas convivial. de 45 minutes. Une prestation apprcie et fortement applaudie. Musiques ra et danses orientales taient galement au programme. Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 6. Vie de la cit 7Mdiathque de lEurope Inauguration officielle Aprs laccueil musical sur le parvis de la mdia- thque, assur par le jeune quatuor du Conser- vatoire de musique Jean-Sbastien-Bach, les festivits se sont succd dans ce nouvel espace. Hugues Rondeau, dans son discours, a remer- ci tous les partenaires ayant permis la ralisa- tion de cet ouvrage, et soulign que cette mdiathque de 1 500 m2 est parfaite- ment calibre pour la population buxangeorgienne daujourdhui , quant Jeanne Chedhomme, elle a voqu lintrt du tissu associatif de notre ville, sans omettre de rappeler que le Conseil Claude Louis, Maire-adjoint charg de la culture rgional a financ 30% de cette ralisation. et de Jeanne Chedhomme, Conseillre Rgionale Pour permettre tous de visiter ce nouvel espace culturel, La Compagnie 3M33O uverte depuis quelques mois, avenue du tait en charge des animations et sketches, Gnral-de-Gaulle, la Mdiathque de baladant les invits dune salle lautre au lEurope a t officiellement inaugure, ven- rythme de leur propos. Une faon inusite dredi 13 octobre, en prsence de Jeanne Chedhomme, de faire dcouvrir la Mdiathque de Conseillre rgionale, de notre Maire Hugues Ron- LEurope. deau, de Claude Louis, Maire adjoint aux affaires cul- turelles, de reprsentants des autres mdiathques de Le 14 octobre, cette mme srie Marne-la-Valle, ainsi que de nombreuses autres per- danimations tait propose toute sonnalits et invits. la population. 5e mois de la photographie : Des photos et des mots A loccasion de lexposition du 5e mois de la photographie, les uvres accroches aux cimaises de la mdiathque rivalisaient de beaut et doriginalit. Sans thme prcis, les six artistes ont laiss libre cours leur imagination. Cest ainsi quau fil de lexposition, nous pouvions dcouvrir les photographies de Patrice Fautrat, les Photos Pomes indits de Roland Lagoutte, les distorsions des nus de Philippe Vercelot, apprcier le u 10 au 28 octobre, dans le cadre de loprationD Lire en fte , ROLAND LAGOUTTE exposait ses Rimages la Mdiathque de lEurope.Les visiteurs pouvaient ainsi dcouvrir les photos- Regard floral dHenriette Hirth, le Regard sur Willi Ronis de Raphal Soret, ou encore, rver devant les paysages dHerv Sentucq, invit dhonneur de cette trs bellepomes de cet artiste buxangeorgien, habile de laplume tout autant que de lobjectif. Tantt joyeux, amou- exposition. Aprs le cocktail servi locca-reux ou loufoque, ses textes ne laissent personne indif- sion du vernissage, Herv Sentucq propo-frent. A terme, lorsque Roland estimera avoir sait un dbat technique et artistique, unesuffisamment de matire et pour pouvoir toucher explication dimages, aux invits, amateursun plus large public, ses uvres seront dites. Alors, duvres photographiques. Herv dvoilesi vous avez manqu ces deux expositions, un peu depatience, vous pourrez prochainement vous procurer ses motions, explique sa mthode de tra-son ouvrage ! vail, son amour du clich. Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 7. 8 Vie de la cit Repas des Vignerons L a soire annuelle de lassocia- tion des Coteaux de la Brosse accueillait membres et amis, le 13 octobre, salle Mau- riceKoehl, loccasion de son tradi- tionnel repas des vignerons . Direction sud-ouest cette anne, pour une petite dgustation de plats rgionaux. Voue la renaissance du Vins et produits vignoble buxangeorgien, cette dyna- mique association inscrit dans son calendrier annuel danimations de plus en plus du terroir de manifestations. Alliant plaisir du palais et culture, ils vous ont convi en 2006, L es 28 et 29 octobre, Le Lions Club de Lagny orga- leur premier rallye automobile ainsi qu leurs premires vendanges. Lors de cette nisait pour la 3e anne conscutive son salon des vins soire festive, petit clin dil fut fait ces premires vendanges, en prsentant un et de la gastronomie, la ferme de la Jonchre. mathusalem et un salmanazar tiquets Coteaux de la Brosse 2007 cru class. Le Lions club, ce sont des hommes et des femmes qui veulent Il ne reste maintenant qu attendre le printemps pour une vraie dgustation ! amliorer les conditions de vie de leur communaut. Soucieux du bien-tre social et moral de la communaut, pleinement enga- gs dans la vie conomique et culturelle, les Lions accordent des Dgustation du nouveau cru aides financires, matrielles, sociales, morales ou donnent de leur temps . L e Beaujolais : Un nom Dominique Bijard, maire adjoint clbre dans le monde avait revtu le tablier de sommelier Fidles leur devise Servir , ces deux jours ont t orga- entier pour un territoire niss par Les Lions au bnfice de la cration dun centre de empreint dune vraie authenti- jour pour malades Alzheimer. cit. Entre Macon et Lyon, entre la Sane et le dpartement de la Loire, le pays Beaujolais reprsente 1750 kms, 154 com- munes et des milliers dhecto- litres produits chaque anne. Depuis 1985, pour faciliter la mise sur le march de ce vin nouveau, un Fort de la convivialit quil reprsente, dcret fixe au troisime jeudi de novembre prs de cent cinquante personnes se la date de la mise la consommation du sont donc retrouves, dans une Beaujolais nouveau. Une date toujours en ambiance festive, pour fter son arrive ! vigueur aujourdhui, dignement fte par Consomms avec modration, locca- lassociation des Coteaux de la Brosse en sion fut donne galement de dgus- partenariat avec la municipalit, le 17 ter les crus classiques de cette novembre dernier, salle Maurice-Koehl. appellation. Lions au grand cur L e gymnase Maurice-Herzog sest transform en thtre le temps dune soire, le 28 octobre. Un grand spectacle au profit des uvres sociales du Lions a runi amis et membres du Club, pour une soire festive. Les associations flac floc de Bussy, Ttes de lart de Montry mais, galement, les membres du Lions, ont, tour tour, chauff les planches. Les Lions avaient, pour loccasion, prpar une srie de sketches mis en scne par Dominique Suzanne et Jean-Claude Pin. Reconduit tous les deux ans, ce spectacle devrait prendre sa place dans le calendrier des manifestations buxangeorgiennes. Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 8. Vie de la cit 9 Lire tout ge T el pourrait tre le slogan de la Mdiathque de LEurope. Parmi les nombreuses animations de cet espace culturel, il y en a une qui tra- verse toutes les gnrations : la lecture. Pour latelier Les livres cest bon pour les bbs ! , tous les jeudis matin de 10h 11h, les portes souvrent pour les tout-petits gs de moins de 5 ans, pour une heure dhistoires racontes par Patrick Guerrier, enrichie dun ate- lier dveil musical, anim par Tatiana Raillart, du Conservatoire municipal. Les mercredis conts sadressent aux enfants de plus de 5 ans, qui sou- haitent dcouvrir le plaisir de la lecture. Quant aux adolescents, leur rendez- vous Dfi lectures ados est fix les derniers samedis du mois de 17 18h. Dans un genre diffrent et plus complet, les adultes assisteront aux dgustations littraires et musicales , savant mlange pour les gour- mands de mets, de mots, de bons livres et de musiques exquises . RENSEIGNEMENTS AUPRS DE LA MDIATHQUE DE LEUROPE AU 01 64 66 30 85Latelier de Exposition de peinture :poterie sagrandit motions et rves sur toiles ! F ada Chaa- choisis et une approche toute en sensibilit. bane est Cest beau, cest chaud, cela fait rver ! dit en tunisienne. passant un visiteur. Cest un grand bol dair ! Brune, lgante, ajoute un autre. Ces quelques mots, plus que au charme cer- de longues phrases, rsument parfaitement lau- tain, elle a, depuis thentique plaisir ressenti par chacun. Guillaume toujours, comme Apollinaire demandait la peinture quelle passion dvorante llve au rang des motions de la musique et de de saisir, sur une toile, personnages, nature et la posie. Un but, sans nul doute, atteint parD u 19 au 22 octobre, latelier Kan an scnes de sa terre natale. Fusain, aquarelle, pein- Fada Chaabane ! Douar ( le chant de la terre en breton) ture lhuile, son talent se complat et spanouit accueillait les amateurs de poteries artisa- dans la diversit Mais avoue-t-ellecest quandnales, loccasion des journes portes ouvertes. mme lhuile qui a ma prfrence . Ceci tant,Installe depuis 4 ans, au 21 rue deTorcy, au cur du vil- quel que soit le style mis en uvre, le rsultatlage, Chantal Hamet initie petits et grands la poterie. irradie dun mlange subtil denthousiasme etForte dune quarantaine dlves, gs de 8 75 ans, de pudeur. Vingt toiles de lartiste taient expo-elle vient dagrandir et de restructurer son atelier, offrant ses la Mdiathque de Bussy du 10 au 29ainsi un plus bel espace pour travailler et pour exposer novembre. Femme au hammam, rue de lales uvres de ses apprentis potiers en fin danne. Mdina, Sidi Bousad ou paysages du sud tuni- sien, chaque uvre possde sa propre nergie.Pour apprendre la poterie, du tournage la dcora- Mes tableaux me permettent de communiquer.tion, pour raliser vos projets artistiques, Mes personnages comme les paysages me parlent! .des stages, o vous concevrez vos objets de dcora- Une conversation intime que lartiste traduit partion dintrieur, vous sont galement proposs. un trait de velours, des pigments justement P OUR TOUT RENSEIGNEMENT, CONTACTEZ LE 06 62 07 66 70 Vietnam solidarit C ollecter de largent pour aider des orphelins au Vietnam et pour dautres buts caractres humanitaires, telle est la vocation de la grande fte annuelle organise conjointement par les associations but non lucratif Vietnam Fraternit prsid par monsieur Vo Xuan Minh et Vietnam Libert prsid par monsieur Nguyen Gia Kieng. Organise le 12 novembre, salle Maurice-Koehl, en prsence dHugues Rondeau et de Stphane Barnier, conseiller municipal, cette soire aura runi dans la convivialit plus dune centaine de membres sympathisants. Madame To Lien artiste chanteuse et musicienne de renom, monsieur Quach Vinh Thien artiste guitariste com- positeur et musicien et mesdames Nguyen Thuy Lan et Le Thanh, chanteuses bnvoles et invites de lAsso- ciation ont gnreusement particip lanimation de cette soire musicale, prsente par Christophe Nguyen. Encore quelques bons moments de dtente sous les auspices de la gnrosit. Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 9. 12 Dossier LES COLLECTIVITS DE MARNE-LA-VALLE AYANT CONTRIBU LA RVISION DU SDRIF T BUSSY SAINT-GEORGES T NOISY-LE-GRAND T SAN DU VAL-MAUBUE T SAN DU VAL-DEUROPE T COMMUNAUT DAGGLOMRATION DE MARNE-ET-GONDOIRE BUSSY SAINT-GEORGES et le SDRIF Document de planification, le SDRIF vise fixer sur 15 20 ans lorganisation des espaces franciliens et des flux qui les traversent. Dix ans aprs lentre en vigueur du SDRIF actuel, ses prescriptions nont pas toutes t appliques, faute de plan dactions prcis et de dispositifs de suivi et dvaluation. Ces constats, parmi dautres, ont conduit la Rgion dcider la mise en rvision du SDRIF en sappuyant sur les observations et contributions des collectivits territoriales, dont Bussy Saint-Georges. Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 10. Dossier 13F orte de ses 265.000 habitants, 125.000 emplois, 7.500 entreprises et 20.000 tudiants, Marne-la-Valle se devait dtre pleinement partie prenante dans ce dbat essentiel pour lavenir. Cest la raison pour laquelle, les principales collectivits territoriales de ce secteur (voir encadr) ont dcid de mener ensemble une rflexion sur la rvision de ce schma, dans le droit fil des travaux engags depuis cinqans au sein du contrat territorial. Pour la premire fois dans lhistoire de la ville nouvelle prcise Hugues Rondeau, Maire de Bussy -les lus de Marne-la-Valle portent ainsi, indpendamment de laction de ltat, une vision commune de la poursuite du dveloppement denotre agglomration. Cette contribution qui a pour ambition de reflter la place et le rle que ce secteur entend jouer dans lessor de la rgion, a pour origineun simple fait, savoir que, 30 ans aprs sa naissance, Marne-la-Valle, et notamment Bussy Saint-Georges, sont, plus que jamais, au curdes enjeux rgionaux des prochaines annes, quil sagisse du rquilibrage en faveur de lest francilien, du renforcement de notre comp-titivit conomique, de la lutte contre ltalement urbain, du dveloppement dune offre dhabitat diversifi ou de la protection de nosespaces naturels. La contribution buxangeorgienne sest articule autour de 4 grandes priorits.1 - FAVORISER UNDVELOPPEMENTCONOMIQUE DURABLE PAR LE DVELOPPEMENT DIM-PLANTATIONS DE BUREAUX ETDACTIVITS. Cette mixit, de par lagrande diversit des mtiers proposs, est laseule susceptible damliorer le ratio habi-tat/emploi tout en accompagnant la finde lurbanisation. Ces parcs dactivitsdoivent, dautre part, tre conus selon uncahier des charges veillant la qualit deleur insertion dans le site et les paysagesavoisinants. Cest l une des caractristiquesde notre Bussy conomique prcise 3 - DOTER LA VILLE DEPhilippe Naudin, Conseiller dlgu en GRANDS QUIPEMENTScharge du Dveloppement Economique - CONFORTANT LE DYNAMISMEqui, dans sa quasi totalit, a t imagin DE SON IMAGEcomme une transition harmonieuse avec les EN FAISANT DE BUSSY UN PLEespaces naturels ou agricoles des alentours CULTUREL DINTRT SUPRA PAR LESSOR DU PLE DENSEI- COMMUNAL . avec mdiathque, centreGNEMENT SUPRIEUR ET DE 2 - AMLIORER culturel de formation image, musique,RECHERCHE. Bien quen ce domaine, LES DESSERTES son. Prendre en compte dit ClaudeBussy ne soit pas directement concern, il PAR LES TRANSPORTS EN Louis, Adjoint en charge de la Culture - leapparat vident que les 12 grandes coles, COMMUN. Le futur SDRIF doit pri- bouillonnement cratif de notre Ville, notam-les nombreux laboratoires de recherche, et vilgier la mise en place dune desserte ment en matire musicale et picturale, commeles 20.000 tudiants du ple universitaire en transports en commun efficace. la vigueur de son tissu associatif socio-culturelont un rle dimportance pour favoriser lac- Celle-ci, finance travers la solidarit nous parat un juste retour des choses tivit conomique aux alentours. Les spcia- rgionale doit tre adosse un rseau PAR LA DIVERSIFICATION DElisations ainsi que les filires professionnali- de voirie susceptible den favoriser la cir- LACTIVIT TOURISTIQUE. La densitsantes qui y sont dispenses constituent un culation le plus possible en site propre. du patrimoine architectural et forestier envi-vritable aimant pour attirer des entre- PAR DES FRANCHISSEMENTS ronnant Bussy doit tre mieux mis enprises innovantes et cratrices demplois. NORD/SUD. Ceux-ci doivent tre valeur. De mme, doit tre privilgi le PAR LA DIVERSIFICATION DE requalifis et restructurs afin de per- dveloppement dun tourisme daffaires parLACTIVIT TOURISTIQUE. La densit mettre la liaison entre la Ville Nouvelle la construction dun quipement de dimen-du patrimoine architectural et forestier environ- et les territoires situs au-del de la sion internationale susceptible daccueillirnant Bussy doit tre mieux mise en valeur. De Marne. Pour Bussy, cest le franchisse- expositions, conventions et vnementsmme, doit tre privilgi le dveloppement ment en liaison douce la reliant majeurs dont les retombes bnficieraient dun tourisme daffaires par la construction Ferrires et la cration dun axe, doubl lconomie locale.dun quipement de dimension internationale dune liaison douce consquente fran- PAR LA RALISATION DUN PLEsusceptible daccueillir expositions, conventions chissant lA4, entre la ville et Jossigny SPORTIF DINTRT RGIONALet vnements majeurs dont les retombes pour desservir le futur hpital ou la avec la construction dune piste dathltismebnficieraient lconomie locale. Zone dactivits de la Rucherie. couverte. Suite du dossier page 15 UUU Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 11. Dossier 15 UUU Suite de la page 13 4 - ENCOURAGER UNE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE FORTE EN MAINTENANT LES QUILIBRES ENTRE LES ESPACES OUVERTS ET URBANISS travers, notamment, la mise en uvre dune politique durbanisation claire et dune politique foncire volontaire. Tel est - ajoute Jean Claude Lamagnre, premier Adjoint - le sens de lurbanisation caractre paysager que nous avons localement imagine pour faire cohabiter, en limite de ville, extension urbaine et prservation de la nature EN FAVORISANT LA MISE EN PLACE DITINRAIRES DE CIRCULATION DOUCE de qualit reliant les secteurs 2, 3 et 4 de la Ville Nouvelle. EN PRENNISANT UNE ACTIVIT AGRICOLE CONO- MIQUEMENT VIABLE par la prservation des espaces cul- tivables de la pression urbaine. Bussy, la ville des parcs et jardins - conclut Hugues Rondeau - a, depuis lorigine, mis en avant lenviron- nement comme un facteur dquilibre indispensable la qualit de vie des habitants comme la vitalit du Le SDRIF territoire. Il est donc important pour tous les une vision prospective de notre developpement ! Buxangeorgiens de voir reconnue dans la contribution locale au SDRIF, la place de Bussy comme maillon Le schma directeur de la rgion dIle-de-France est dfini par des dispositions particu- fort de la Ceinture Verte de lIle-de-France . lires (article L141-1) du Code de lUrbanisme et a pour objectif de matriser la croissan- ce urbaine et dmographique ainsi que lutilisation de lespace tout en garantissant le rayonnement international de cette rgion. Il prcise les moyens mettre en oeuvre pour corriger les disparits gographiques, sociales et conomiques de la rgion, coordonner BUSSY SAINT-GEORGES loffre de dplacement et prserver les zones rurales et naturelles afin dassurer les CONTRIBUTION DE ville ouverte sur les autres est convaincue que son avenir ne peut se dfinir quen concertation et collaboration avec les collectivits voisines. Elle affirme donc conditions dun dveloppement durable de la rgion. Il dtermine, notamment, la destina- BUSSY SAINT-GEORGESsa volont de participer pleinement llaboration du nouveau Schma Directeur de la Rgion le-de-France. LA RVISION DU SCHMA DIRECTEUR Dans le cadre de llaboration de celui- ci, tous les acteurs dle-de-France, et tion gnrale de diffrentes parties du territoire, les moyens de protection et de mise en DE LA RGION LE-DE-FRANCE en particulier ceux de Seine-et-Marne, ont t invits se prononcer sur les enjeux de leur territoire. lchelle du valeur de lenvironnement, la localisation des grandes infrastructures de transport et des >>> >>> dpartement, le Conseil Gnral a rdig une contribution que nous soutenons. Plaquette dite De plus, consciente de la forte imbri- cation des enjeux socio-conomiques, dmographiques et territoriaux de len- semble des communes de la ville nou- grands quipements. Il dtermine galement la localisation prfrentielle des extensions par la municipalit, velle, Bussy Saint-Georges a galement souhait participer la contribution commune des lus de Marne-la-Valle urbaines, ainsi que des activits industrielles, artisanales, agricoles, forestires et touris- llaboration du SDRIF. portant sur la contribution Cependant, agglomration nouvelle au positionnement stratgique dans lamnagement de Marne-la-Valle, la tiques. Le SDRIF constitue un outil de premire importance pour lamnagement moyen de Bussy Saint-Georges la ville de Bussy Saint-Georges concentre sur son territoire au statut unique des problmatiques et des enjeux urbains conomiques tels, quil nous est apparu rvision du Schma Directeur essentiel de les faire remonter lchelle rgionale. et long terme du territoire francilien et cela deux niveaux. Tout dabord parce quil est Ce document vous prsente la synthse de la Rgion Ile-de-France de limplication de Bussy Saint-Georges la concertation pralable de llabo- ration du SDRIF. lexpression dune vision prospective et globale de son dveloppement. Ensuite, parce que A votre disposition, en mairie. Votre Maire Hugues Rondeau cest un document durbanisme de porte rgionale, opposable aux documents locaux durbanisme tels les schmas de cohrence terri-DU PARP au SDRIF toriale (SCoT) ou les plans locaux durbanisme (PLU). Ces derniers doivent tre "compatibles"Dates cls de lamnagement de la Rgion Parisienne avec les orientations et les dispositions prescrip-1934 : Larchitecte Henri Prost propose un premier plan damnagement au 1/50000, dans lequel tives du SDRIF en matire dorganisation spatia- figure dj un certain nombre de grands principes tels que les voies de communications pn- le, de rgles dutilisation des sols et autres dis- trantes et de contournement, les zones protges, les zones urbanisables... positions durbanisme.1939 : Plan dAmnagement de la Rgion Parisienne (PARP).1960 : Le Plan dAmnagement et dOrganisation Gnrale (PADOG) prvoit de dvelopper des villes situes la priphrie de lagglomration parisienne.1965 : Le Schma Directeur dAmnagement et dUrbanisme de la Rgion de Paris (SDAURP), lance les projets de villes nouvelles, de rseau express rgional (RER) et dautoroutes de banlieue afin de canaliser la croissance rapide de lagglomration parisienne.1976 : Le Schma Directeur dAmnagement et dUrbanisme de la Rgion le-de-France (SDAURIF) rvise la baisse les objectifs du Schma de 1965.1994 : le Schma Directeur de la Rgion le-de-France (SDRIF), toujours en vigueur, prend en comp- te la protection des espaces naturels et prvoit la mise en place de rseaux de transports en commun efficaces en banlieue.1995 : la loi dorientation pour lamnagement et le dveloppement du territoire du 4 fvrier 1995 confie au Conseil Rgional dle-de-France la comptence dlaboration du schma directeur rgional, en association avec ltat.2005-2006 : rvision puis adoption du nouveau SDRIF par le Conseil Rgional prvue pour la fin 2006. Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 12. 16 Vie municipale COUP DE POUCE A LA CREATION DENTREPRISES Favoriser lclosion dentreprises et demplois Bussy, amliorer la viabilit des projets de cration et de reprise, tels sont les objectifs de la convention signe rcemment entre la Ville et Nord Seine-et- Marne Initiatives L QUILIBRE HABITAT/EMPLOI outils que la ville met en uvre pour aider les est un objectif que toute ville se crateurs. Outre lapport dun prt dhonneur, doit de rechercher, non seulement ils bnficieront dun accompagnement et pour assurer ses rsidants une bonne qua- dun parrainage par un dirigeant dentrepri- lit de vie mais, aussi, pour se doter des se pendant leurs premiers pas. Ce suivi per- moyens aptes disposer de ressources sonnalis assur par NSMI ou par ses parte- financires galement partages entre tous naires (experts-comptables, techniciens des les acteurs de la vie municipale. A Bussy chambres consulaires, cadres dentreprises prcise Hugues Rondeau, Maire - dont les- actifs ou retraits), est destin aider les sor, Ville Nouvelle oblige, est plus rapide crateurs dfinir leurs choix stratgiques quailleurs, il est indispensable dtre comme simplifier leurs dmarches admi- constamment attentif aux conditions dac- nistratives. Le tout ayant, bien videmment, cueil offertes aux entreprises, mais aussi aux pour finalit de permettre une parfaite outils nous permettant de les attirer, voire de autonomie de la conduite de lentreprise et les aider se crer ou se dvelopper . Cest den assurer la prennit au-del du seuil dans cette perspective que vient dtre fatidique des 3 annes dexistence. Sans signe, entre la ville et Nord Seine-et- oublier nous dit Christelle Petit, respon- Marne Initiatives (NSMI), une convention sable du projet que ces entreprises, en plus de partenariat daide la cration et reprise de faire la joie de leur crateur, rendent, de dentreprises. Lengagement de la collectivi- par la cration demplois, actifs et attractifs t permettra aux projets des les territoires o elles simplantent . Buxangeorgiens dtre ligibles aux prts Philippe Naudin, Conseiller municipal dlgu aux Pour en savoir plus - Christelle Petit : dhonneur dispenss par Nord Seine-et- entreprises a t nomm administrateur de NSMI 01 64 33 55 11 ou [email protected] Marne Initiatives (NSMI) en partenariat actif avec les organismes publics (France Initiative Rseau (FIR), Caisse des Dpts PRETS DHONNEUR. EXPLICATIONS et Consignations, Conseil Rgional dle- A QUI ? de-France, Conseil Gnral de Seine-et- Le prt dhonneur sadresse, sauf exception, tous les crateurs, quels que soient la taille Marne, Seine-et-Marne Dveloppement, et le domaine dactivit de leur entreprise dsirant simplanter sur le territoire de Bussy CCI 77) et les oprateurs techniques daide Saint-Georges. au montage de projets (CCI 77, Chambre Son montant, qui ne peut tre suprieur lapport personnel du crateur, vient renforcer ce der- de Mtiers et de lArtisanat Nord Seine-et- nier tout en favorisant lobtention dun prt bancaire. En contrepartie, lentreprise doit crer un Marne, Boutique de Gestion, Chambre emploi dans ses 4 premires annes dactivit. Syndicale 77 des Experts-Comptables). QUEL MONTANT ? Philippe Naudin, Conseiller municipal Au maximum, 22.500 Euros. Le prt est sans intrt et sans garantie personnelle. Cependant, dlgu aux entreprises a t nomm admi- lors de son octroi, la souscription une assurance en cas de dcs ou dinvalidit totale du crateur est effectue auprs du CMAV et le prt dhonneur bnficie, dautre part, de la nistrateur de NSMI. Il nous prcise : garantie SOFARIS. Les primes verser ces deux organismes seront dduites du montant prt. Il nous est apparu que nos concitoyens sont COMMENT ? encore plus quailleurs tents par la cration Lexamen du dossier complet de demande de prt dhonneur est effectu par un Comit dentreprises. Or la commune voit ses moyens dAgrment qui est compos de professionnels (chefs dentreprises, experts-comptables, dactions limits par son statut de ville nou- reprsentants des chambres consulaires). Le remboursement du prt seffectue sur 36 mois velle. Ladhsion Nord Seine-et-Marne avec la possibilit dun diffr de 1 3 mois pour le 1er remboursement sur proposition du Initiatives de mme que la cration prochai- Comit dAgrment. ne dun htel dentreprises sont de nouveaux Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 13. Vie municipale 17 VIOLENNES : VINGT ANS DJ ! Un bel ge pour la plus vieille cole de Bussy 1986 Il fait chaud en cet aprs- Deux mois se sont couls. Aujourdhui, cest la rentre de lcole des midi ensoleill de fin juin. Violennes, premier groupe scolaire du Bussy, ville nouvelle. Un joyeux La rcration a chahut o se mlent le bruit des retrouvailles avec les copains et la dur plus longtemps qu laccoutume. curiosit de dcouvrir un lieu inconnu o mme les anciens ne Tout le monde a lesprit ailleurs. Les trouvent pas de points de repres. enfants attendent naturellement le 2006 top dpart pour les grandes Ce 21 octobre, un anniversaire en forme de vacances. Linstituteur, quant lui, les bond en arrire. Ici et l se croisent cheva- regardent avec sa gentillesse habituel- liers et gentes dames. Un retour au Moyen le tout en se disant quune page va Age comme un clin dil rappelant que Bussy nest pas une ville aussi bientt se tourner. Et la prsence, nouvelle que cela, mais aussi, ainsi que le rappelle Annie Stephen, ses cts, du Maire, lui confirme Directrice du Primaire, parce que princesses et chteaux forts consti- cette impression. Cette fin danne tuent un thme fdrateur plaisant tous les enfants, des petits de la scolaire est bien la dernire se maternelle aux grands du primaire . La fte, durant toute la matine, va drouler dans lcole du village qui, battre son plein alternant chants, danses et comptines avant de se retrouver aprs plus dun sicle et demi de bons autour dun buffet mdival de sucreries dbordant de niflettes, darioles, tal- et loyaux services, va, dsormais, servir mouses, rissoles et autres pains dpices ou gaufres, auxquels les quelque 200 un autre usage. participants vont faire un sort. Gourmandises LES COPAINS DAVANT dautrefois NIFLETTES : Spcialits de Provins AVIS DE RECHERCHE base de pte feuillete et de crme Ils sont plus de quarante anciens lves des Violennes se anglaise. retrouver sur le site :DARIOLES : Gourmandise bretonne la crme et aux amandes. http://copainsdavant.linternaute.com/etablissement/122441/1/ecole_les_vio-TALMOUSES : Petites ptisseries sales dont le pote Franois Villon raffolait. lennes_bussy_saint_georges/RISSOLES : Sortes de beignets savoyards pouvant tre truffs de viande, poisson,champignons ou fruits. POURQUOI PAS VOUS ! Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 14. 18 Le magazine La mmoire du souvenir ! puis dans le civil conseiller funraire agr durant 30 ans, ayant ctoy linimaginable comme dautres un quotidien sans asprit, ait eu envie de crer, il y a quelques annes, lAmicale des Anciens Combattants de Bussy Saint-Georges, forte aujourdhui de 40 membres. Une Amicale indpendante et laque Nous revendiquons haut et fort ce titre damicale car cest vritablement lamiti qui nous lie, ce qui nempche aucunement chacun dentre nous dadhrer titre individuel telle ou telle association nationale correspondant plus prcisment lexprience personnellement vcue reconnue par la Prfecture et membre actif du Comit National de la Flamme ddie au soldat inconnu de lArc de Triomphe, prsid par le Gnral Combette. Le devoir de mmoire est, pour nous, une vidence. Comment pour- rions-nous ne pas tre reconnaissants tous ceux qui, pour prserver notre libert ou restaurer celle M ONSIEUR MSILI est ce quil est convenu dappeler des autres sont alls jusquau sacrifice ultime ? Cette convic- un homme de bonne compagnie. Ses sourires et tion se traduit naturellement par la prsence de tous, porte dra- jovialit brisent naturellement et immdiatement la peau en tte, lors de chaque commmoration non seulement glace. Cest peine si au dtour de la conversation, on devine, locale mais aussi, et titre de tmoignage buxangeorgien solidaire, un plissement dil o pudeur et tristesse se disputent la prmi- extrieures la commune. Mais la dmarche du souvenir nence, lmotion lancinante davoir perdu une enfant adore. cest aussi informer les gnrations actuelles et futures. Et cest avec Trs vite, devant la prcision des mots soigneusement choisis et beaucoup de plaisir que nous accueillons toutes demandes de conf- de phrases o mme le superflu semble indispensable, on devi- rences au sein des tablissements scolaires . ne lexprience de lancien militaire pour qui lefficacit passe dabord et avant tout par la conviction du propos. Pas tonnant, AMICALE DES ANCIENS COMBATTANTS dans ces conditions que cet ancien navigant de larme de lair, Renseignements auprs de Monsieur MSILI au 01 64 76 80 08 Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 15. Le magazine 19Aquarelle :leau peinture !L ASSOCIATION CRATION ET Directeur du Centre Municipal dArts Plastiques des adultes plutt dbutants il est plus ais de TOURS DE MAINS accueille, de Chelles. Ds 1999, soucieux de faire partager sadresser la dmarche spontane de ceux-ci qu depuis septembre dernier, un nouveau sa passion, il commence animer des ateliers lapproche plus scolaire des enfants y apprennentprofesseur, Dominique Roi. Ancien des Beaux daquarelle au sein de diverses structures associa- les rgles de base de cette technique dite duArts de Nantes, celui-ci a choisi laquarelle tives et municipales, tout en exposant rgulire- lavis , de sa construction du fond au premiercomme principal moyen dexpression. Avec ment ses uvres dans divers salons artistiques de plan au choix des matires, de la texture. Uncomme thmes de prdilection le sud de la Seine-Saint-Denis et Seine-et-Marne. Un par- travail demandant une grande attention car cetteFrance, les bateaux ou les rivages des les de cours qui va, naturellement, lamener rencontrer discipline picturale est, sans doute celle quilAtlantique. Il ralise actuellement toute une CRATION ET TOURS DE MAIN alors demande le plus de dextrit et de comprhensionsrie daquarelles portant sur lle de Noirmoutier la recherche dune solution pour rpondre de la thorie des couleurs . Jaime avant tout le travail en extrieur, car cela une forte demande de cours en ce domaine.donne plus dexpression, plus de vie aux uvres ! Deux groupes dune douzaine de personnes sui- Renseignements : Association CrationDominique Roi, a t, plusieurs annes durant, vent, dores et dj, son enseignement. Les lves, et Tours de mains au 01 64 66 10 75 CrArtive sagrandit D epuis la prestigieux diplmes Aujourdhui, elle est chanteu- rentre se professionnelle au sein de groupes pop-rock tels 2006, Atom ou Afunk ainsi que dans la compagnie CrAr tive, Open Side Elle fait dcouvrir le plaisir de chan- propose aux ter, dinterprter et de travailler la technique vocale Buxangeorgiens, grce un rpertoire de musiques actuelles allant du outre un nou- Jazz la varit en passant par le funk et les comdies veau cours de musicales Quant Marion, aprs une solide for- danse Modern-Jazz, des cours de chant et de Hip- mation et lobtention dun diplme dEtat, elle Hop. A cet effet, trois nouveaux professeurs, diversifie ses expriences en dansant aussi bien pour Laetitia, Delphine et Marion, ont rejoint lquipe. des compagnies contemporaines que jazz, vne- Nous les avons choisis - prcise Cline Boschiero, mentielles ou dans des comdies musicales. Cette Directrice artistique - tant pour leur talent que pour artiste, membre des compagnies Open Side et la passion quils ont de faire partager leur savoir ! Vincent Ansart enseigne un style brillant et per- Ainsi de Laetitia, danseuse sportive et ptillante la sonnel mlant rythmes africains, jazz et moderne solide formation Elle est issue de lAcadmie Avec ces nouvelles activits, CrArtive senrichit et Internationale de la danse ayant trouv dans le Hip se diversifie. Notre but est de constamment compl- Hop le moyen dexprimer entirement ses mo- ter notre dmarche artistique et dapporter un plus tions. Elle donne dj des cours dans de nombreux nos adhrents comme nos futurs spectacles . Clubs M.Pokora la eue pour coach ! et fait partie de la compagnie Hip Hop de Denis Moncan. Pour Renseignements : Marjorie au 06.68.71.75.82 sa part, Delphine, vit depuis toujours dans lunivers DERNIRE MINUTE : du chant et de la musique. Sa formation est impres- Cours Free Dance la carte pour adultes sionnante et couvre naturellement le chant mais aussi (Dcouvertes de styles, loisirs et plaisirs). le solfge, piano et guitare, le tout sanctionn par de Bussy Saint-Georges N83 - Novembre 2006
  • 16. 20 Activits sportives Envie de sports ? Stages multi-sports Toujours un succs E ncadrs par Aline et Nicolas, les stages multi-sports proposs par le service des sports de la muni- cipalit, ont une fois de plus, remport L association buxangeor- gnral en dbut danne scolaire, ils sadonneront la corde, cer- un vif succs. Durant les vacances de la gienne Ecole dInitia- mais lEIS vous informe quil reste ceau, ballon, massues et ruban, Toussaint, du 30 octobre au tion Sportive (EIS), encore quelques places disponibles plus rien naura de secret pour eux! 3 novembre, les 22 enfants gs de 8 cre en 1989, compte actuelle- pour les enfants de 3 11 ans. Et pour apprendre bouger en 13 ans ont profit dun large ventail Pour les enfants ns entre musique, danse pour tous ! dactivits ; badminton, gymnastique, ment plus de 900 membres. Elle accro sport (figure acrobatique), hand- vient dtre reconnue par la Direc- 1998 et 2003 (3 8 ans), les En fin danne, pour permettre ball, freesbee et la traditionnelle tion Dpartementale de la Jeu- jeux et sports collectifs avec ou aux parents dapprcier la dext- balade vlo, malheureusement sous nesse et des Sports (DDJS) sans ballons, athltiques (courir, rit et les progrs de leurs enfants, la pluie en cette priode automnale, les comme la plus importante cole lancer, sauter), dopposition, un grand spectacle est organis. aura mens de Bussy Guermantes, multi-sport de Seine-et-Marne. gymniques (poutre, trampoline, en passant par lEtang de la Broce, roulades ), de raquettes, leur Pour tous renseignements lEtang de la Loy et Gouvernes. Ouverte tous, cette association Mais le moment le plus apprci, une propose, comme son nom lin- sont proposs. complmentaires, vous pouvez heure trente pour sadonner au plaisir dique, un large ventail dactivits Pour les plus grands, de 8 11 ans, contacter lECOLE DINITIA- de la glisse et virevolter sur la glace, sportives pour toutes les tranches dcouverte dactivits gymniques TION SPORTI