20
L’AURICULOTHÉRAPIE Et si la kinésithérapie utilisait le pavillon de l’oreille pour ses soins ? François DEBSI masseur kinésithérapeute, CH Le Mans Grand merci à Bernard Noizet, masseur kinésithérapeute, CH Le Mans synaute, auriculothérapeute, conseiller du grand Môghol au XVIe siècle PRÉSENTATION L’introduction L’anatomie La physiologie Le concept Les moyens TRAITEMENT DES POINTS RÉFLEXES AURICULAIRES La détection ou le diagnostic Le traitement L’acupressure, approche concrète Les indications et contre-indications Les études Conclusion

Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

  • Upload
    others

  • View
    9

  • Download
    0

Embed Size (px)

Citation preview

Page 1: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

L’AURICULOTHÉRAPIE

Et si la kinésithérapie utilisait le pavillon de l’oreille pour ses soins ?

François DEBSI masseur kinésithérapeute, CH Le Mans Grand merci à Bernard Noizet, masseur kinésithérapeute, CH Le Mans synaute, auriculothérapeute, conseiller du grand Môghol au XVIe siècle PRÉSENTATION

L’introduction L’anatomie La physiologie Le concept Les moyens

TRAITEMENT DES POINTS RÉFLEXES AURICULAIRES

La détection ou le diagnostic Le traitement L’acupressure, approche concrète Les indications et contre-indications Les études Conclusion

Page 2: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 2

L’introduction

. l’hologramme

Des pratiques pouvant être identifiées comme de l’auriculothérapie remontent à des temps anciens (les égyptiens calmaient déjà certaines douleurs par la stimulation de points du pavillon ; un médecin portugais du XVIIe siècle rapportait le bon effet de cautérisations de l’oreille dans les sciatiques ...). De tels faits ne sont pas étonnants si l’on considère le corps humain comme un hologramme polarisé (représentation fictive en trois dimensions de la réalité). Dans un hologramme, "chaque partie contient le tout". Ce fait est particulièrement évident au niveau des organes des sens, où la tradition a développé de multiples approches réflexes : Pour l’Oeil ... l’iridologie Pour l’Oreille ... l’auriculopuncture Pour le Nez ... la naso-sympathicothérapie Pour la Bouche ... la somatotopie gengivo-dentaire Pour le Tact ... la chiromancie, mais aussi la réflexothérapie podale (mais aussi de la main). . la somatotopie auriculaire

La représentation de la surface cutanée sur la surface du cortex de manière proportionnelle à la densité des récepteurs se retranscrit sur des cartes. Cette position relative dans le système nerveux des structures correspondant à différentes parties du corps s’appelle la somatotopie.

La somatotopie présente au niveau de l’oreille utilise le pavillon de l’oreille à des fins thérapeutiques ; c’est l’auriculothérapie.

Cette somatotopie précise que l’image du corps qui se retrouve sur l’oreille externe, projette la représentation d’un fœtus dont la tête se retrouverait au bas de l’oreille tandis que les pieds et les mains se localisent au sommet de l’auricule.

Page 3: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 3

. la définition

L’auriculothérapie est l’utilisation du pavillon de l’oreille à des fins thérapeutiques. Cet emploi de l’auricule s’explique par l’innervation très riche et les multiples connexions qu’elle présente avec le système nerveux central. Chaque point du corps représente une correspondance auriculaire. Lorsqu’une région du corps perd son équilibre physiologique, son point de projection au niveau de l’oreille peut être détecté car il devient douloureux.

La thérapeutique consiste à stimuler un ou plusieurs points détectés. Une modification des troubles est espérée par mécanisme réflexe. (1) L’anatomie

. la description du pavillon de l’oreille

. les représentations topiques cutanées

En auriculothérapie, c’est autant la partie antérieure du pavillon de l’oreille que sa partie postérieure qui intéresse le thérapeute.

Reconstituant grossièrement l’image d’un fœtus inversé : - tête dans la zone du lobule - rachis et membres sur les branches de l’anthélix et la gouttière de l’hélix - viscères dans la conque,

les organes du corps ont des représentations cutanées sur le pavillon de l’oreille.

Page 4: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 4

Sommairement, . le lobe correspond à la tête . la conque aux viscères . l’anthélix aux membres . la crête de l’anthélix aux vertèbres. . la racine de l’hélix, au plexus hypogastrique, c’est la zone dite du « point zéro ». . l’innervation

Le plexus cervical supérieur (branche auriculaire et mastoïdienne) Il innerve la partie cachée de l’oreille qui correspond d’un point de vue so-matotopique, à des localisations ectodermiques.

Le trijumeau (nerf auriculo temporal) Il innerve la partie qui correspond à des localisations mésodermiques.

Le nerf pneumogastrique (ou Vague) Il innerve la partie qui correspond au point de vue somatotopique à des localisations endodermiques.

Le plexus cervical supérieur (branche auriculaire et mastoïdienne) innerve la partie cachée de l’oreille et sa bordure externe et le lobule.

Le trijumeau (nerf auriculo temporal) innerve le corps de l’hélix (partie moyenne et supérieure).

Le nerf pneumogastrique (ou vague) innerve la conque.

Page 5: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 5

La physiologie

. les points de l’oreille

Ils sont liés directement au système nerveux central par l’intermédiaire du tronc cérébral. Leur innervation est complexe. Une stimulation de ces points permet de traiter la partie du corps à laquelle ils correspondent et donc de soulager des troubles ou des maladies.

. Les points essentiels (2) Trois points essentiels de l’oreille externe coexisteraient en acupuncture auriculaire : - le point zéro qui se situe en haut de la racine de l’hélix. - le point merveilleux - le point de plexus qui se situent tous les deux à la racine de l’hélix. Le point zéro Point majeur de l’oreille, il « allume » les autres points. Sa stimulation est souveraine pour régulariser le flux nerveux (qui s’écoule à partir du pavillon) et pour agir contre les algies et les spasmes. Autour du point zéro s’articule radialement l’organisation métamérique. Les trois niveaux organiques anatomiquement définis par trois diaphragmes (tente du cervelet, diaphragme thoracique et diaphragme pelvien), reliés par le ligament postérieur du rachis ont des correspondances avec ce point zéro

Il y aurait plus de 200 points par pavillon auriculaire.

Page 6: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 6

Le point merveilleux Sa stimulation permet de lutter contre les spasmes et les douleurs et d’aborder le problème de l’hypertension

Le point de plexus Il est la représentation réflexe du plexus hypogastrique, qui correspond au centre de gravité (Dan tien chinois, hara japonais, chakra svadistana indien). Il est sollicité également pour enrayer les douleurs grâce à ses multiples correspondances.

. Les points « organiques » Les points pour les zones : - de la tête sont focalisées au dessus du lobe de l’oreille, - des viscères abdominaux, thoraciques et génitaux se trouvent dans la partie médiane - du rachis ainsi que des membres inférieurs sont localisés sur l’anthélix. . Les zones charnières Il y en a quatre cadrans: - Au niveau antérieur, racine hélix / tragus : rapport plexus pelvien / rhinencéphale. - Au niveau inférieur, échancrure tragus / antétragus : ganglions sympathiques cervicaux supérieurs. - Au niveau postérieur, antétragus / antelix : ganglions stellaires. - Au niveau supérieur, antélix / hélix : ganglions semi-lunaires.

L'examen rapide des quatre cadrans (au niveau de l'avant-mur de la conque) permet de mettre en évidence en quelques secondes les "métamères à problème".

Le point zéro (1), le point du plexus (2) sont décrits comme des points essentiels.

Page 7: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 7

Le concept

. le principe

Le principe de départ est de déterminer des points spéciaux. Ces points, douloureux à la pression, possèdent des aspects microscopiques et électriques spécifiques. En traitant ces points, l’action engendre une perturbation sur les voies nerveuses se dirigeant vers le cerveau. Le cerveau est alors stimulé à induire des moyens thérapeutiques plus efficaces pour résoudre le problème au niveau du corps. Le cerveau est comparable à un ordinateur qui dirige tout. L’oreille travaille comme le clavier par lequel le cerveau reçoit ses instructions. Lorsqu’un point du corps est excité, la représentation nerveuse, segmentaire, métamérique de ce point présente une réaction au niveau du pavillon de l’oreille.

En exemple, lorsque la zone de la cheville ou du poignet réagit à un dysfonctionnement, au niveau du pavillon de l’oreille, il se trouve un point correspondant à la représentation segmentaire de la cheville ou du poignet. . la technique L'auriculothérapie se réfère au schéma du fœtus pour traiter (contrairement à l'acupuncture qui insère des aiguilles sur le cheminement des méridiens afin de permettre à l’énergie qui circule dans tout le corps - le Chi - de s'exprimer). Le thérapeute doit repérer : les correspondances entre chaque point à stimuler et les organes à soigner.

Le cadran antérieur (tragus) correspond à la zone céphalique corticale. Le cadran inférieur (antétragus et lobule) correspond a la zone cervico-faciale. Le cadran postérieur (anthélix) correspond à la zone dorso-thoracique. Le cadran supérieur (hélix) correspond a la zone lombo-sacrée.

Page 8: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 8

Les moyens (3)

. le procédé

Les choix sont multiples : - le massage (par bâtonnet de verre) Si la contracture est importante, la stimulation se fera plutôt sur la face postérieure de l’oreille mais aussi en symétrie sur sa représentation externe (à un relief correspond un creux).

- les aiguilles d’acupuncture Le temps d’application varie selon les réponses du pouls.

- les aiguilles semi permanentes Elles s’utilisent pour des douleurs et des contractures tenaces. Elles sont déposées et doivent tomber seules.

- les courants de faible intensité L’appareil qui les envoie possède une touche pour détecter, une touche pour traiter (ex: Diascope).

- l’irradiation par laser athermique

Les dermalgies réflexes représente au niveau de la peau une somatisation nerveuse du plexus nerveux du viscère.

Page 9: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 9

C’est une stimulation électromagnétique qui peut être visible ou infra-rouge, continue ou pulsée, avec ou sans fibre optique. Si le laser est pulsé, les fréquences se choisissent en fonction de l’effet recherché : . cadences lentes pour la sédation (spasmes et douleurs), . cadences rapides pour la stimulation (inflammations) et pour la cicatrisation (plaies, ulcères).

- la chromatothérapie Les couleurs correspondent à des plages de fréquences oscillantes de 4,6 à 7,3 Hz. . les ustensiles

- la lampe de Heine C’est une lampe à éclairage progressif.

- les filtres et les anneaux - tests Il existe toute une gamme de filtres couleur, filtres métal, magnétiques ou polarisés. Le Programme Couleur Fréquentiel a également été mis au point par le Dr Paul Nogier (association de 7 filtres correspondant aux 7 fréquences fondamentales ).

L’émission d'un faisceau de lumière blanche provoque une réaction au pouls lorsqu'il est projeté sur le corps ou l'oreille.

Utilisés à l'approche, au contact ou à l'écart de la peau du corps ou de l'oreille, filtres ou anneaux sont destinés à diagnostiquer un état pathologique par mesure du Réflexe auriculo-cardiaque RAC (pouls de Nogier). Association de 7 filtres correspondant aux 7 fréquences fondamentales – 1973.

Page 10: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 10

- le détecteur (et /ou stimulateur) de points d'Acupuncture et d'Auriculothérapie Il permet l’électro-diagnostique (appareils Diascope® ou AgiscopD® ou DT).

- le palpeur de pression Il permet deux moyens de détection pour établir un diagnostic :

Par un simple contact, le palpeur à pression va révéler un point plus sensible Par une stimulation électrique, un petit potentiomètre mettra en évidence un point de faible résistivité.

- le bâtonnet de verre

Pour la détection, une différentielle se crée par capteur bi-électrode.

Pour la stimulation, il y a choix de 2 fréquences et de 2 niveaux d'énergie.

Si chaque point du corps a sa correspondance auriculaire, celle-ci ne peut être mise en évidence que lorsqu’elle perd son équilibre physiologique.

La stimulation se crée par une manœuvre massante en pression statique sur les points d'auriculothérapie.

Page 11: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 11

TRAITEMENT DES POINTS RÉFLEXES AURICULAIRES

- Pour être efficace, il demande une très bonne maîtrise des techniques -

La détection ou le diagnostic

. la peau, le récepteur

Le revêtement cutané est un vaste système de réception d’informations inconscientes. Notre peau capterait des ondes électromagnétiques, dont la lumière, et utiliserait cette propriété pour stimuler, réguler une partie du système nerveux en modifiant la neuro-médiation chimique (travaux de J.Tinel, 1937). Cette propriété va être utilisée à l’aide d’appareils qui émettent des lumières pulsées à des fréquences variables. Sur la cartographie réflexe des zones métamériques du corps humain, la première étape est de détecter la zone réflexe, au niveau du pavillon de l’oreille, qui répond comme étant déréglée (pathologique). . le procédé

- Palpeur à pression (un peu sensible) - Détecteur électrique (indolore) à la fréquence ou à la couleur - Détection par le réflexe auriculo-ventriculaire (RAC) appelé aussi signal vasculaire autonome (VAS: Vascular Autonomic Signal) : « pouls de Nogier ». Une modification du pouls intervient pour de très nombreuses stimulations. Découverte par le toucher, le docteur Nogier vérifie aussi que la modification pulsatile est aussi déclenchée par la pression, la lumière, les couleurs, l’approche de molécules chimiques ou biologiques, et toutes sortes de stimulations qu’il inventorie. . la technique

Une fois la zone réflexe détectée, elle sera stimulée sur chaque point de l’oreille en correspondance avec les zones du corps. La zone ne peut être mise en évidence que lorsqu'elle perd son équilibre physiologique.

- Examen des quatre cadrans Il permet de repérer sur le pavillon (au niveau de l'avant-mur de la conque) les "métamères à problème". D’abord, le pavillon est délaissé pour rechercher sur le corps ce qui peut correspondre à un foyer irritatif qu'il faudra traiter localement (cicatrice toxique, irritation dentaire, dysfonction vertébrale, souffrance organique vraie ...).

Page 12: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 12

Ensuite, recherche sur l’oreille d’une stimulation visant à agir sur ces phénomènes au niveau du "contrôle de porte" du tronc cérébral (mémorisation des voies algiques). - Évaluation du réflexe auriculo-cardiaque Par réaction tissulaire, le pouls réagit différemment suivant la pression exercée sur l’oreille et suivant la profondeur du tissu cutané exploré.

Ces réactions sont anormales si la plage de l’oreille correspond à un organe malade. Lorsque des points pathologiques sont éclairés à la lumière blanche, le pouls réagit plus fortement si le point est malade. Lorsque la lumière est déplacée sur la peau, il y a des zones où le pouls réagit, d’autres où il ne le fait pas. On parle ainsi de bons ou de mauvais transferts de la lumière. Lorsque chaque plage est stimulée par une fréquence lumineuse spécifique, le réflexe réagit. Il existe une hiérarchie des fréquences suivant le niveau du système nerveux mis en jeu pour le contrôle des organes représentés dans les plages stimulées (Nogier, 1973).

La stimulation peut être lumineuse mais aussi mécanique.

Plus la zone stimulée est désorganisée, plus le réflexe d’alerte neurovégétatif va durer, atteignant les 20 pulsations dans les cas extrêmes. Ce réflexe est facilement perceptible, s’exprimant par un aspect "tranchant" de l’onde vasculaire sur l’endothélium des vaisseaux ( objectivé par effet doppler).

Le RAC ou VAS Lorsqu’un flash de lumière éclaire un patient sur la peau, le pouls radial crée un choc surajouté (rebond). Ce phénomène physiologique appelé VAS, perdure en général sur 3 pulsations et traduit une adaptation de l’organisme face à une nouvelle situation électromagnétique. Le docteur NOGIER a rapidement introduit l’utilisation d’un réflexe neurovégétatif (appelé RAC, puis VAS), perceptible au niveau des tuniques vasculaires, comme outil d’évaluation de la capacité d’une zone du corps de s’opposer à une contrainte calibrée.

Page 13: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 13

La difficulté consiste à : - calibrer la contrainte (une simple pointe peut suffire par sa charge magnétique) - présenter rythmiquement et reproduire cette même contrainte aux différentes zones du corps (ou de l’oreille) pour obtenir un comparatif fiable.

Le phénomène du RAC est ressenti le plus souvent par le praticien comme une variation qualitative de la perception du pouls. Il se déclenche dans un délai de 1 à 3 cycles après le déclenchement d’une stimulation. Ce signal se fait sans altération du rythme cardiaque et peut s’étendre sur 8 à 15 cycles de révolution cardiaque. Le traitement

. le procédé

- Massage avec une pointe mousse - Extension des tissus Plicature de l’oreille (saisir le pavillon entre le pouce et l’index de chaque main) et retenir le sens le moins douloureux.

Le pouls est conventionnellement pris à l’aide du pouce, placé perpendiculairement à l’artère radiale contre l’apophyse styloïde. D’une main, l’opérateur tient un détecteur approprié posé sur le pavillon de l’oreille du patient et de l’autre, il prend le pouls du patient.

L’examinateur va envoyer sur la peau des stimulations lumineuses ou fréquentielles tout en observant les modifications du pouls radial. Les réactions sont validées et les examens standardisés. Aussi, est-il possible de détecter chez certains malades des réactions anormales qui peuvent être traitées en général par auriculothérapie.

Page 14: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 14

- Manipulation Prendre entre le pouce et l’index, entre les pouces, la zone à traiter. La traction est très douce (fasciathérapie). Étirer la zone projetée dans le sens longitudinal (étirer la « colonne vertébrale » ou étirer « le membre supérieur »).

- Piqûre soit avec des aiguilles d'acupuncture, soit à l'aide de mini - aiguilles dites "semi-permanentes" qui restent en place quelques jours et tombent toutes seules.

- Microcourants corrigeant les points de façon pratiquement indolore. La fréquence à utiliser peut être déterminée avec précision par l'étude, à l'aide des réflexes cutanéo - vasculaires (auriculomédecine), du parasitage fréquentiel du point pathologique.

Traitement d’un point sensible en auriculothérapie

Étirement de la zone cervicale Travail de part et d’autres de la colonne lombaire

Page 15: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 15

. le protocole

En pratique, il est bon de se limiter à stimuler trois points d’oreille seulement, selon la formule suivante :

D’abord, stimulation du point de l’avant-mur (plexus sympathique).

Ensuite, stimulation du point du métamère (axe du point 0 - point de l’avant-mur) correspondant au tissu qui souffre : si l’organe en souffrance est endodermique, dans la conque, si l’organe est mésodermique (ex: articulaire), à l’extérieur de l’avant-mur, si l’organe est ectodermique (ex: brûlure cutanée), sur l’hélix.

Enfin, stimulation du point 0 à la limite antérieure du tragus (somatotopie corps calleux / hypophyse) qui semble agir favorablement sur les dyslatéralités.

Représentation tissulaire dans la conque

Stimulation du point du plexus Stimulation du point zéro

Page 16: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 16

L’acupressure, approche concrète (4)

. le type de traitement

Il est préférable de traiter plusieurs points en une seule séance (30 secondes par point, avec 15-20 minutes de pause entre deux points). Dans ce cas, il est important d’observer les règles suivantes : - Débuter toujours une séance d’acupressure avec le point correspondant à l’organe accusant un problème (points du cœur, des reins ou de l’estomac). Si le problème est d’ordre inflammatoire et métabolique, commencer avec le point endocrinien (« pharmaceutique »). Si un « mal-être » est accompagné de spasmes, à la place du point endocrinien débuter plutôt l’acupressure par le point correspondant au système neurovégétatif. Si les points sont massés plus d’une fois par jour, commencer par l’un de ces points, puis à la séance suivante par l’autre.

. l’exemple du membre inférieur

Pression sur le point des orteils Pression sur le point du genou Pression sur le point de la hanche

L’acupressure traite en général trois points, sachant que celui du cortex doit toujours être massé en dernier

Page 17: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 17

. la représentation graphique de points auriculaires

(1) (2) (3) (4)

Le point « pharmaceutique » (endocrinien et anti-inflammatoire) (1) Le point du système neurovégétatif (2) Le point du cortex (3) Le point du cœur et des poumons (4)

(5) (6) (7) (8) (9) (10)

Le point de l’estomac et du système digestif (5) Le point des lombaires et le point du cou (6) Le point stimulant l’appétit sexuel (7) Le point de la vue (8) Le point anti-stress (9) Le point de tonicité (10). . les exemples de traitement Les trois points de base sont par ordre d’importance : le point endocrinien, le point neurovégétatif, le point du cortex. Ils préparent à tout traitement. - En cas d’inflammation et ulcère de l’estomac : points du matin : estomac, système neurovégétatif, cortex points durant la journée : estomac, endocrinien, cortex points du soir : estomac, système neurovégétatif, cortex.

Page 18: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 18

- En cas de lombalgies : points du matin : lombaires, endocrinien, cortex points durant la journée : lombaires, système neurovégétatif, cortex points du soir : lombaires, endocrinien, cortex.

- En cas de douleurs cardiaques : points du matin : cœur, système neurovégétatif, cortex points durant la journée : cœur, endocrinien, cortex points du soir : cœur, système neurovégétatif, cortex. Les indications (5) (et toujours suivant l’avis médical)

. Pour les douleurs plus chroniques : - en complément des thérapeutiques classiques - en remplacement des antalgiques ou des anti-inflammatoires en cas de contre-indications de ces derniers - afin de remplacer les traitements symptomatiques habituellement proposés, en traitant l'origine des douleurs.

. Pour les séquelles douloureuses : - zona, moignon d'amputation, maladies dégénératives - intoxications (tabagique, alcoolique...) - problèmes psycho-affectifs - dysfonctions et dystonies neurovégétatives sont accessibles à l'auriculothérapie mais plus orientés vers l'auriculomédecine dont l'étape diagnostique évitera les traitements symptomatiques plus souvent proposés. Les contre – indications - les femmes enceintes. - les grands vieillards. - les sujets sous anticoagulant (éviter les aiguilles). Chaque fois que la logique médicale ne le permet pas. Tout traitement en auriculothérapie devra de toute façon s'effectuer en accord avec le médecin traitant.

Page 19: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 19

Les études

. les publications défavorables

- Selon Alimi et coll., dans le Journal of Clinical Oncology, l'efficacité de l'auriculothérapie serait supérieure à celle du placebo dans les douleurs cancéreuses. Mais la méthodologie de cette étude a été critiquée. - Selon une autre étude, publiée dans le Journal of American Medical Association, l'auriculothérapie ne soulage pas davantage la douleur chronique que le placebo. - Selon une seule méta-analyse Cochrane, l'auriculothérapie échapperait à ce jour à faire la preuve de son efficacité dans le traitement de la dépendance à la cocaïne.

. les publications favorables : - Selon la thèse de sciences du Professeur P. Rabischong (chaire d'anatomie) et du docteur C.Terral (Unité INSERM 103) en 1972, portant sur l'histologie des points d'auriculothérapie, l’auriculothérapie aurait des effets significatifs. - Des travaux récents (2007- 2009) effectués aux États-Unis, ou publiés par des revues américaines, tels que ceux de l'ICMART (États-Unis); ou ceux de l'association américaine d'électrothérapie rapportent les effets thérapeutiques de l’auriculothérapie. Conclusion

L’auriculothérapie entre dans le cadre des thérapeutiques réflexes. Une action localisée sur un territoire particulier de l'oreille peut permettre la rupture d'une boucle informative au niveau du filtre nerveux thalamique. Ainsi douleur, spasme et inflammation peuvent disparaître dans le territoire correspondant du corps du sujet traité. Elle peut être adoptée comme un adjuvant de la kinésithérapie. Références

1 . G.L.E.M., Articles fondamentaux - Travaux de thermographie de l'oreille 30/04/2010 www.glem.org

2 . http://www.bloc.com/article/sante/pratique/auriculotherapie-2008-10-20.html#ixzz2elrxwcw4

3 . http://www.sedatelec.com/france/cadre.htm

4 . A. Strasny, Manuel familial des médecines alternatives http://www.astra-lit.com/medecinenatur/acupressure.htm

5 . RJ. Bourdiol, « Auriculothérapie, éléments d’auriculothérapie » 307- 1980 Films . http://www.youtube.com/watch?v=g99KSRLhmR4 . http://www.youtube.com/watch?v=7pTOgYHSUYc

Page 20: Kinesitherapie et Auriculotherapie[1]

François DEBSI - Masseur-Kinésithérapeute 20