Click here to load reader

La Gifle - Collège Lionel- ... Page 1 [email protected] La Gifle Le journal étudiant du collège Lionel-Groulx Le journal étudiant du Collège Lionel-Groulx, Volume 13, Numéro

  • View
    1

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of La Gifle - Collège Lionel- ... Page 1 [email protected] La Gifle Le journal étudiant...

  • Page 1 [email protected]

    La Gifle Le journal étudiant du collège Lionel-Groulx

    Le journal étudiant du Collège Lionel-Groulx, Volume 13, Numéro 1, Octobre 2015

    Ne manquez pas notre section Club photo

    En page 5

    La grève est-elle toujours le meilleur moyen de pression?

    Benjamin Tavernier-Labrie Page 4

    La nouvelle bibliothèque de Blainville: un lieu à découvrir

    Loïc Beaulieu Page 4

    Jérémie Boudreau Page 3

    La crise des réfugiés syriens

    Cet automne, votez pour l’environnement!

    Vincent Scully Page 2

    Critique de livre:

    Le controversé vélo festif Naomie Parent Page 6

    Jessica Charbonneau-Vaudeville Page 6

  • ÉditorialPolitique

    Page 2 [email protected]

    Comme vous le savez sûre- ment, depuis que M. Harper s’est fait élire à la tête du Parti conservateur du Canada, il ne fait que détruire tou- tes les bonnes choses que les autres gouvernements avant le sien avaient mises en marche pour protéger l’en- vironnement.

    Pour commencer, M. Harper nous a retiré du protocole de Kyoto en disant que le protocole n’allait pas dans le même sens que « nos » prio- rités. Depuis peu, M. Harper a même commencé à mettre un grand nombre de scientifiques sous silence pour les empêcher de parler de leurs recher- ches et des changements climatiques. M. Harper est même prêt à éliminer toutes les recherches faites par les historiens canadiens, jusqu’à main- tenant, pour mettre de plus en plus d’importance sur la guerre de 1812 et sur le fait que nous sommes une ancienne colonie britannique.

    Nous pouvons facilement dire que M. Harper est prêt à négliger l’envi- ronnement au profit de notre histoire commune avec l’Angleterre car, pour lui, la monarchie anglaise est très importante et plus importante encore que l’histoire de notre propre pays et du monde qui l’entoure.

    Par le biais de cet article, je vous demande de penser à l’environne- ment en faisant votre choix lors des élections fédérales du 19 octobre. N’oubliez surtout pas que l’avenir est entre vos mains!

    Par Vincent Scully

    Deux publicités de compagnies pétrolières

    le Canada va commencer à changer son image. Si on veut changer l’ima- ge qu’on donne aux autres pays, on devrait porter une plus grande atten- tion à notre environnement, car on n’a qu’une planète. Cette planète, malheureusement, on ne peut pas la remplacer par une autre!!

    Comme Canadien, je vous demande aussi de signer la pétition suivante pour faire en sorte que le gouverne- ment conservateur canadien redonne son emploi à Tony Turner (le scienti- fique, auteur de Harperman, a protest song). https://secure.avaaz.org/en/harper- man_loc/?bArhuab&v=64168 (le lien pour signer la pétition)

    Comme vous pourrez le voir, les deux publicités ne représentent pas vraiment la protection de l’environ- nement.

    Comme vous le voyez dans la deuxiè- me publicité, il arrive que les grandes compagnies pétrolières disent qu’el- les font tout pour protéger l’environ- nement en faisant leur travail, mais on peut sérieusement se demander si ces compagnies ne font que dire cela uniquement pour embellir leur image. De toutes les annonces de ce genre à la télévision, on en voit un bon nombre que le gouvernement de Stephen Harper endosse lui-même pour, dit-il, « créer de l’emploi ».

    Selon moi, ce n’est pas en tournant notre économie vers le pétrole que

    Cet automne, votez pour l’environnement!

    http://harperman.ca/ (pour en savoir plus sur le projet)

    Voici maintenant les liens sur les- quels je me suis basé pour faire mon article : h t t p s : / / w w w. y o u t u b e . c o m / watch?v=Y9O1Z3Pi_TY h t t p s : / / w w w. y o u t u b e . c o m / watch?v=s4i_qe9W6Dk h t t p s : / / w w w. y o u t u b e . c o m / watch?v=PMC9fsn-3is (documen- taire à voir absolument)

    Un autre site que vous pourriez visi- ter pour en apprendre davantage sur pourquoi ne pas voter pour Harper est le suivant : http://www.cana- dawhocares.org/

    Logo de Canada, Who Cares?

    Tony Turner, l’auteur de Harperman

    LA COURSE DU GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE 14 ET 15 MAI 2016

    INSCRIVEZ-VOUS D’ICI LE 9 NOVEMBRE Local E-105 / [email protected]ca / 450-430-3120 poste 2685

    Défi : Courir des relais de 1 à 2 km pendant 30 heures consécutives, entre Montréal et Québec, pour un total de

    20 à 30 km par personne.

    Programme d'entraînement fourni par le département d’éducation physique

    40 participants recherchés

    Aucune expérience requise !

    Coût : 60 $

    Allez visiter la toute nouvelle page

    Facebook CLG LOL!

    Vous pourrez publier vos

    meilleurs « fails » de l’année en vidéo et peut-être voir vos publications

    mentionnées dans un article du

    journal!

    Retour à la page 1

    https://secure.avaaz.org/en/harperman_loc/?bArhuab&v=64168 https://secure.avaaz.org/en/harperman_loc/?bArhuab&v=64168 http://harperman.ca/ https://www.youtube.com/watch?v=Y9O1Z3Pi_TY https://www.youtube.com/watch?v=Y9O1Z3Pi_TY https://www.youtube.com/watch?v=s4i_qe9W6Dk https://www.youtube.com/watch?v=s4i_qe9W6Dk https://www.youtube.com/watch?v=PMC9fsn-3is https://www.youtube.com/watch?v=PMC9fsn-3is http://www.canadawhocares.org/ http://www.canadawhocares.org/ https://www.facebook.com/CLG-LOL-169820490026506/ https://www.facebook.com/CLG-LOL-169820490026506/ https://www.facebook.com/CLG-LOL-169820490026506/

  • International

    Page 3 [email protected]

    La crise des réfugiés syriens

    Par Jérémie Boudreau

    Depuis la publication de la photo du petit Alan Kurdi dans les médias, les mots les plus répétés par les lecteurs de nouvelles et les journalistes à travers le monde sont « réfugiés » suivi du qualificatif « syriens ». Cette nouvelle s’inscrit dans le contexte de l’arrivée récente et massive de nombreux réfugiés de guerre syriens en Europe. Ce sujet est omniprésent dans l’actualité in- ternationale. Difficile d’imaginer une journée sans qu’un média abor- de cette sensible question. C’est un sujet sur lequel il est impératif de s’arrêter, étant donné l’ampleur qu’a pris la crise humanitaire en Syrie au cours des dernières années.

    Une mise en contexte C’est dans la foulée du « printemps arabe » de 2011 qu’a eu lieu « l’in- surrection » des rebelles syriens, s’opposant au président en place, Bachar al-Assad. L’armée syrienne s’est opposée militairement aux groupes rebelles, causant ainsi une guerre civile. Cela a apporté de grands bouleversements au sein des frontières syriennes. Ces bouleverse- ments sont d’ordre social, économi- que ainsi que démographique. C’est d’ailleurs sur ce dernier aspect que nous allons nous arrêter puisqu’il est difficile d’être plus actuel qu’un tel sujet.

    Quelques chiffres Il est clair que nous, occidentaux, sommes confrontés à une énorme crise humanitaire dans laquelle nos gouvernements nous ont traîné de force. Dans les dernières semaines, nombreuses étaient les voix à s’éle- ver par rapport à l’arrivée imminen- te de plusieurs réfugiés syriens. Plu- sieurs de celles-ci se montraient en désaccord avec la position de notre gouvernement canadien sur le fait d’accueillir généreusement 10 000 réfugiés. À vrai dire, que représen- tent 10 000 personnes dans la crise qui fait rage au Moyen-Orient? C’est ici qu’il faut nuancer nos propos et faire face à la réalité.

    Les pays du Moyen-Orient ayant une frontière avec la Syrie font am- plement leur part en ce qui a trait à l’accueil de réfugiés. Se concentrent dans cinq pays, soit le Liban, la Jor- danie, l’Irak, la Turquie et puis, fi- gure d’exception, l’Égypte, 95% des réfugiés syriens, soit plus de quatre millions d’individus. Il est d’ailleurs important de mentionner qu’ils sont cloîtrés dans des camps de réfugiés où les conditions de vie y sont exé- crables. Le Liban accueille à lui seul

    1,2 million de réfugiés, la Jordanie, près de 650 000 (ces réfugiés compo- sent 10% de la population du pays), la Turquie, environ 1,9 million, l’Irak, 249 463 et puis l’Égypte, 132 375 ré- fugiés. En 2013, ces pays criaient déjà pour de l’aide humanitaire, alors la si- tuation ne fait qu’empirer d’année en année.

    De plus, seulement 40% du montant de l’appel de fonds de l’ONU destiné à l’aide humanitaire a été obtenu. Situa- tion qui n’aide en rien la précarité de pratiquement tous les réfugiés en exil dans les pays arabes. Par exemple, au Liban, les réfugiés obtiennent la mo- dique somme de 13,50$ par mois, soit à peine 50 cents par jour. En Jordanie, près de 80% des réfugiés se retrouvent sous le seuil de la pauvreté.

    Les conséquences humanitaires du conflit Depuis 2011, le conflit en Syrie a cau- sé plus de 220 000 morts et a contraint 12,8 millions d’individus à avoir re- cours à de l’aide humanitaire. Et cela, uniquement à l’intérieur des frontières syriennes. Aussi, plus de 50% de la po- pulation de la Syrie a dû être déplacée. On inclut