Click here to load reader

La PEC orthophonique des enfants avec TED FNO / ANCRA

  • View
    112

  • Download
    6

Embed Size (px)

Text of La PEC orthophonique des enfants avec TED FNO / ANCRA

  • Page 1
  • Page 2
  • La PEC orthophonique des enfants avec TED FNO / ANCRA
  • Page 3
  • Pr.A.Jacquard Communiquer, cest mettre en commun, cest lacte qui nous constitue. Si lon estime que cet acte est impossible, on refuse tout projet humain
  • Page 4
  • S. Baron Moi, lenfant autiste Je commenais raliser que les gens se servaient du langage pour communiquer entre eux, mais je ne savais pas comment ils sy prenaient
  • Page 5
  • n 2002-721 du 2 mai 2002 relatif aux actes professionnels et l'exercice de la profession d'orthophoniste Dcret de Comptences n 2002-721 du 2 mai 2002 relatif aux actes professionnels et l'exercice de la profession d'orthophoniste Art. 1er : L'orthophonie consiste n prvenir, valuer et prendre en charge, aussi prcocement que possible, par des actes de rducation constituant un traitement, les troubles de la voix, de l'articulation, de la parole, ainsi que les troubles associs la comprhension du langage oral et crit et son expression ; n dispenser l'apprentissage d'autres formes de communication non verbale permettant de complter ou de suppler ces fonctions.
  • Page 6
  • Rapport Andem (1994) Intrt et Efficacit des rducations individuelles en orthophonie et en psychomotricit
  • Page 7
  • n La rducation orthophonique est accompagne, en tant que de besoin, de conseils appropris l'entourage proche du patient. Dcret de Comptences Art. 4
  • Page 8
  • B. Rog Lautisme, Comprendre et agir, Ed Dunod,2005 n lorthophonie ne fait partie que depuis peu de temps de larsenal thrapeutique indispensable pour un soutien efficace et prcoce au dveloppement et pour la mise en place dun moyen de communication, quil sagisse du langage ou dun systme alternatifOr la communication reprsente lun des axes de travail prioritaires et mme chez un enfant qui naccde pas au langage, lorthophoniste joue un rle essentiel pour lui donner des outils de communication
  • Page 9
  • Ainsi La prise en charge des enfants atteints de TED est reconnue comme devant faire partie intgrante du projet individualis propos lenfant et sa famille.
  • Page 10
  • Le Cadre de lintervention de lorthophoniste n valuer les troubles de la communication et du langage n Contribuer ainsi au diagnostic dautisme n laborer une prise en charge en partenariat avec les parents dans un cadre pluridisciplinaire n Envisager la mise en place dune communication augmente ou alternative
  • Page 11
  • Bilan n Entretien / Anamnse n Observation clinique n Passation de tests et/ou de grilles n Synthses n Hypothses et organisation de la prise en charge, prospective de dveloppement de la communication
  • Page 12
  • Le cadre de la prise en charge n deux trois sances par semaine n en prsence ou non des parents qui seront rgulirement reus et informs n contacts rguliers avec lcole et/ou linstitution
  • Page 13
  • Connaissances et expriences n Dveloppement du tout-petit n Langage et communication n Connaissance des Troubles Envahissants du Dveloppement n Exprience en matire de prise en charge prcoce
  • Page 14
  • Qualit de la relation n Cette qualit est fondamentale, elle dtermine en partie le cadre thrapeutique (attention, empathie et bienveillance). n Elle est la base des premiers essais dinteractions et de communications. n Elle permet chaque acteur dajuster, de supporter les frustrations et les sentiments dincomptence.
  • Page 15
  • Communication et Acquisition du langage n Interactions avec lenfant n Communications multimodales sons gestes mimiques faciales attitudes corporelles...
  • Page 16
  • Les fondamentaux n Qualit de la relation n Reconnatre les amorces de communication n Rpondre de faon adapte n tre attentif au message de lenfant n Reconnatre lenfant comme tre communicant
  • Page 17
  • Le traitement perceptif n Les enfants ont, des niveaux divers, des difficults pour traiter les informations perceptives tactiles kinesthsiques olfactives Do des consquences sur leur oralit alimentation et langage
  • Page 18
  • LAttitude de la mre / du pre n Grande sensibilit dcoute n Ajustement de sa conduite n Utilisation de lexclamation des questions de la dnomination de la reformulation
  • Page 19
  • Conversations mre/enfant n Dans des squences routinires bain habillage repas promenade
  • Page 20
  • Une Vocalisation Systmatique n Rptition de la question n mission dune hypothse Reformulation
  • Page 21
  • LAjustement du registre de parole n Exagration des lments prosodiques n Utilisation dun timbre plus lev n Vocabulaire simple, dans le contexte n Structures simples, comprhensibles n Discours redondant n Utilisation de mimiques expressives n Bain de langage
  • Page 22
  • Mre et Enfant deux acteurs part entire Quen est-il de cette interaction quand lenfant est porteur dautisme ?
  • Page 23
  • Interactions perturbes n Attitude de lenfant n Attitude de la mre
  • Page 24
  • Comportement de lenfant n Regard n Sourire n Manque de raction n Peu dintrt n Temps de latence n Hyperactivit n Tb. du comportement n Tb. du sommeil n Pb. comprhension n Difficults dalimentation
  • Page 25
  • Ractions des parents n Colre, agressivit n Ressentiment n Culpabilit n Dngation n Sentiment dimpuissance n Vulnrabilit n Dpression...
  • Page 26
  • Comportement des parents n En gnral, inadapt aux demandes de lenfant Surprotection/Rparation Adoption dun rle dducateur Dsengagement/Difficult de sparation Difficult: communiquer accder la notion de plaisir reconnatre son enfant
  • Page 27
  • Do la ncessit dune intervention la plus prcoce possible
  • Page 28
  • Accompagnement parental n Information sur le dveloppement en gnral n Information sur le dveloppement du langage n Reprise de linformation sur lautisme n Formation des parents n Banque de conseils...
  • Page 29
  • Observation de lenfant n Quand n Comment n A propos de quoi n Pour quoi communique-t-il?
  • Page 30
  • Ses Tentatives de Communication n Sourire n Mouvements du corps n Strotypies n Mimiques n Sons n Bruitages n Echolalie n Gestes n Mots, phrases...
  • Page 31
  • Lorthophoniste et lEnfant deux apprenants de la communication Quen est-il de cette interaction quand lenfant est porteur dautisme ?
  • Page 32
  • Objectifs n Essayer de dvelopper une communication, attitude de communication positive (attention et bienveillance) n Reconnaissance de lenfant comme tre communicant n Reconnaissance des amorces de communication n Rponses adaptes n Confirmation du message
  • Page 33
  • Des Conseils... n Utilisation de supports visuels, de gestes n Accentuation et prononciation modrment exagres n Dbit lent n Mimiques et gestuelle accentues n Registre lexical simplifi
  • Page 34
  • Des Conseils... n Phrases courtes, simples n Exclamation, interrogation n Rptition, reformulation n Questions fermes n Efforts de communication la charge de lindividu non autistique (U.Frith), lAnalyse conversationnelle (Milroy & Perkins, 1992)
  • Page 35
  • Attitude de communication favorable: le verbal n Utilisation de supports visuels, de gestes n Intrt port lenfant n Tentatives pour comprendre le message n Rponse immdiate et Comprhension n Rponse aux productions sonores n Imitation n Tour de rle n Reformulation positive n Questions adquates n Encouragements, Persvrance, Enthousiasme et Plaisir Partag
  • Page 36
  • Attitude de Communication favorable, le non-verbal n Le regard n Lattention conjointe n Lorientation au son n Les demandes non verbales n Limitation n Les tours de rle
  • Page 37
  • Le Renforcement de la stimulation langagire Indispensable mais non suffisant pour amliorer la comprhension et lexpression Ncessit davoir recours certaines modifications des processus dapprentissage Ncessit dun apprentissage alternatif
  • Page 38
  • Communication bimodale Elle permet: - de visualiser la prsence et lordre des mots - de renforcer le canal auditif - un effet facilitateur - une communication fonctionnelle
  • Page 39
  • Pour obtenir lattention conjointe n Limitation joue un rle dans lacquisition de savoir-faire pragmatiques de communication. n Elle pourrait tre un prcurseur de lattention conjointe.
  • Page 40
  • VISION Contact oculaire Poursuite visuelle MOTRICITE Bonne coordination des gestes pour les raliser AUDITION Orientation au son Discrimination auditive IMITATION ATTENTION CONJOINTE + ALTERNANCE JEU SYMBOLIQUE ET COMMUNICATION PRAGMATIQUE
  • Page 41
  • Informer sur... n Le dveloppement du langage n Les objectifs de travail se fixer dans les diffrents domaines motricit dveloppement sensoriel communication langage.
  • Page 42
  • Parents, comment bien prparer votre enfant au langage. Livret dinformation destin aux parents. FNO
  • Page 43
  • Lorthophoniste n Outre ses connaissances gnrales en matire de pathologies TED et des sciences du langage, en particulier de la communication pragmatique n Se doit dtre capable de