La religion aux États-Unis || Hautes Terres (La guerre de Canudos)by Euclides Da Cunha

  • Published on
    15-Jan-2017

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • EHESS

    Hautes Terres (La guerre de Canudos) by Euclides Da CunhaReview by: Michael LwyArchives de sciences sociales des religions, 38e Anne, No. 84, La religion aux tats-Unis (Oct.- Dec., 1993), p. 267Published by: EHESSStable URL: http://www.jstor.org/stable/30127282 .Accessed: 16/06/2014 18:11

    Your use of the JSTOR archive indicates your acceptance of the Terms & Conditions of Use, available at .http://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jsp

    .JSTOR is a not-for-profit service that helps scholars, researchers, and students discover, use, and build upon a wide range ofcontent in a trusted digital archive. We use information technology and tools to increase productivity and facilitate new formsof scholarship. For more information about JSTOR, please contact support@jstor.org.

    .

    EHESS is collaborating with JSTOR to digitize, preserve and extend access to Archives de sciences socialesdes religions.

    http://www.jstor.org

    This content downloaded from 188.72.96.141 on Mon, 16 Jun 2014 18:11:39 PMAll use subject to JSTOR Terms and Conditions

    http://www.jstor.org/action/showPublisher?publisherCode=ehesshttp://www.jstor.org/stable/30127282?origin=JSTOR-pdfhttp://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jsphttp://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jsp

  • gustinisme est donn6e une interpr6tation mo- d6r6e. Saint Thomas est bien entendu pr6sent. Le groupe n'ignore pas son temps. Il reprend les prdoccupations des 6conomistes r6forma- teurs du temps. S'il prolonge le mouvement des d6vots du d6but du sidcle, il rejette l'ul- tramontanisme. Un F6nelon renonce g tout mo- dule thdocratique. Pour finir, l'auteur souligne tout ce qui, de cette pens6e sociale catholique est r6affirm6 dans la doctrine sociale de l'E- glise, telle que l'exprime aujourd'hui par exemple l'encyclique . Les soubassements thdologiques: la thdologie de la cr6ation qui d6finit l'homme image et fils de Dieu, la thdologie de la pauvret6, l'affirma- tion de la destination universelle des biens, fondent encore, note F.-X. C., les encycliques du xxe sitcle. On mesure par 1h ce que ce livre apporte, non seulement g la connaissance de la pens6e catholique au xvIe sibcle, mais i la compr6hension de l'histoire, dans la longue du- r6e, du catholicisme social.

    Jean-Marie Mayeur.

    84.32 CUNHA (Euclides Da).

    Hautes Terres (La guerre de Canudos). Pa- ris, Ed. Metaili6, 1993, 529 p. (Traduction et pr6sentation de Jorge Coli et Antoine Seel).

    Cet ouvrage monumental, publi6 en 1901, est un des mythes fondateurs de la nation br6- silienne. Son auteur, ex-militaire converti au journalisme, d6crit, en tant que tdmoin direct, l'affrontement sanglant entre l'Armde de la nouvelle R6publique br6silienne (proclamee en 1889) et un village de paysans mill6naristes du Nordeste (Canudos), fonde par un prophtte messianique, Antonio Conselheiro, qui refuse de reconnaitre les nouvelles autorit6s. Cette guerre entre deux mondes et deux civilisations, qui va durer deux ans (1896-97), verra les rus- tres, les sertanejos (habitants du sertdo, les semi-d6sertiques du Nord-Est br6silien) vaincre plusieurs exp6ditions mili- taires gouvernementales, avant de voir leur vil- lage d6truit par les canons et leur population massacr6e par une division de six mille soldats command6e par un g6ndral.

    Ecrivain doud, E. D. C. est un r6publicain, homme d'>; fdru de positi- visme, il essaye d'expliquer, de fagon >, les racines du mill6narisme de Canudos. Son maitre A penser est le sociologue autrichien Gumplowicz, auteur de La lutte des races (1883), ouvrage quelque peu oubli6 de nos jours mais fort appr6cid A cette 6poque, pour son analyse raciale des conflits sociaux.

    BULLETIN DES OUVRAGES

    Suivant les axiomes du >, E. D. C. analyse le phdnombne mes- sianique de Canudos en termes... raciaux. Le m6tissage est pr6judiciable, et le m6tis est, presque toujours, > : or la re- ligion du sertanejo . En d'autres termes : Antonio Conselheiro n'est que l'expression d'une > d'origine ethnique. Le (sic) explique le de ce chef religieux primitif, de ce produit du - a moins que ce ne soit I'expression du de l'A. nous en apprend plus sur la mentalit6 positiviste des l61ites urbaines br6- siliennes de cette 6poque que sur la religion messianique des paysans. Cependant, le texte fourmille de notations ethnographiques fort 6clairantes. Et surtout, vers la fin du livre, un 6tonnant renversement de perspectives s'ophre, qui donne toute sa valeur i l'ouvrage : I'A. ne peut s'emp~cher d'admirer l'hdroi'sme des dd- fenseurs de Canudos et de d6noncer la barbarie civilis6e des militaires qui 6gorgent syst6mati- quement tous les prisonniers.