La santé et la sécurité – Des choix pour la .La santé et la sécurité ~ Des choix pour la

Embed Size (px)

Text of La santé et la sécurité – Des choix pour la .La santé et la sécurité ~ Des choix pour la

  • La sant et la scurit ~ Des choix pour la vie

    Cahier dactivits labor par Travail scuritaire NB pour les coles no-brunswickoises,

    de la maternelle la 12e anne

    TABLE DES MATIRES Remerciements 3 nonc de vision pour la formation en matire de sant et de scurit 4 Raison dtre de la formation en matire de sant et de scurit 4 Les blessures non intentionnelles 5 Aperu du cahier pdagogique

    Thmes de sant et de scurit dcouvrir 6 Facteur de sensibilit 6

    Comment lire les exercices pratiques 7 Rsultats globaux de la formation en matire de sant et de scurit 9 Liens avec le programme dtudes 10 Exercices pratiques en matire de sant et de scurit

    La sant et la scurit en gnral Section A Exploration du march du travail Section B Rgles, droits et responsabilits Section C La reconnaissance des dangers : un aperu de tous les types de dangers Section D Dangers particuliers Section E La protection personnelle et la protection des autres Section F Prvenons tous les accidents Section G En cas durgence Section H

  • 2

    Annexe gnrale Ressources audiovisuelles recommandes 427 Documentation recommande 433 Sites Web sur la sant et la scurit 434 Questionnaire sur la sant et la scurit Rponses 439 Questionnaire sur la sant et la scurit (copie de llve) 445 Transparents 450 Travail scuritaire NB 460

    Bibliographie 461

  • 3

    Remerciements Le prsent document pdagogique doit toute sa force lappui continu reu du personnel du ministre de lducation du Nouveau-Brunswick. Sans son apport, ainsi que celui des districts scolaires, des directeurs dcole et la prcieuse collaboration des enseignants, il aurait t impossible de prparer le prsent cahier. Nous remercions vivement les personnes suivantes qui ont particip llaboration du prsent cahier pdagogique : Ministre de lducation du Nouveau-Brunswick Gisle St-Amand Directrice, Direction des services pdagogiques Comit consultatif des enseignants et des enseignantes Rose-va Comeau cole Mare-Montante

    Paul-mile Rioux Polyvalente Marie-Esther

    Jean-Guy Frenette lizabeth Robichaud cole Franois-Xavier-Daigle cole Franois-Xavier-Daigle David Hogan Claude Roy Conseiller pdagogique Polyvalente A.-J.-Savoie

    Patrick P. Long Linda Savoie cole Ernest-Lang Polyvalente Louis-J.-Robichaud Le programme Des choix pour la vie a t conu et rdig par : Silvy Moleman Coordonnatrice des programmes lintention de la jeunesse Commission de la sant, de la scurit et de lindemnisation des accidents au travail du Nouveau-Brunswick (Travail scuritaire NB) Travail de prparation : 1998 2000 Mise en uvre : Janvier 2001

  • 4

    nonc de vision pour la formation en matire de sant et de scurit

    Le prsent document vise faire comprendre que la sant et la scurit relvent de chacun, veiller la conscience et former une attitude responsable en matire de sant et de scurit.

    Raison dtre de la formation en matire de sant et de scurit Les statistiques qui suivent confirment la ncessit de former les travailleurs de lavenir en matire de sant et de scurit et de perfectionner les habilets requises pour faire des choix judicieux en matire de sant et de scurit dans la vie de tous les jours. Au Canada, (DRH Canada, 1998)

    tous les jours, 3 personnes perdront la vie au travail en raison dun accident;

    plus de 820 000 accidents du travail surviennent chaque anne, dont plus de 600 savrent mortels;

    toutes les 9 secondes, un travailleur est bless au travail; en 1995, il y a eu un total de 16 milliards de jours de travail perdus; chaque anne, les accidents du travail cotent 10 milliards de dollars

    lconomie canadienne; chaque minute cote 82 500 $ en frais dindemnisation des travailleurs

    blesss et de leur famille.

    Au Nouveau-Brunswick, il y a 1 accident du travail mortel toutes les 3 semaines; il y a une moyenne de 15 000 accidents du travail par anne, ce qui

    reprsente 2 accidents par heure; les accidents du travail reprsentent 1 600 $ par minute en frais

    dindemnisation, ce qui cote 200 millions de dollars par anne lconomie du Nouveau-Brunswick.

  • 5

    Les blessures non intentionnelles Les citations qui suivent sont tires du rapport du Comit consultatif fdral-provincial-territorial sur la sant de la population intitul, Pour un avenir en sant : Deuxime rapport sur la sant de la population canadienne, 1999. Les blessures non intentionnelles constituent encore la cause principale de dcs chez les enfants et les adolescents, de mme quune source dincapacit tragique et coteuse pour ces jeunes Canadiens. Les blessures accidentelles sont plus frquentes et plus graves chez les garons et les adolescents que chez les fillettes et les jeunes femmes. (p. ix) Les blessures non intentionnelles constituent la troisime grande cause de dcs, ayant caus la mort de 8 663 personnes (29 pour 100 000) en 1996. Par ailleurs, elles demeurent la cause premire de dcs des Canadiens de 1 an 44 ans. En ce sens, elles contribuent grandement aux annes potentielles de vie perdues. Bien que de nombreuses sources persistent qualifier ces vnements daccidents, lon estime que 90 p. 100 des dcs causs par des blessures non intentionnelles sont vitables. (p. 23) Le niveau de scolarit () comporte une association positive avec ltat et les habitudes de sant. (p. 50) Le texte intgral du rapport Pour un avenir en sant : Deuxime rapport sur la sant de la population canadienne est disponible sur Internet ladresse suivante : www.hc-sc.gc.ca. Le Rapport statistique se trouve galement www.statcan.ca et www.cihi.ca.

    La sant et la scurit au travail est une responsabilit partage.

  • 6

    Aperu du cahier pdagogique Thmes de sant et de scurit dcouvrir Les exercices pratiques du programme Des choix pour la vie englobent un contenu vari li la sant et la scurit. Les exercices pratiques destins aux plus jeunes lves sont axs sur le milieu scolaire en tant que lieu de travail, la scurit faisant ainsi partie intgrante de la prise de dcision quotidienne. Les lves commenceront tudier les choix de carrire qui leur sont offerts et reconnatre les dangers prsents dans les activits quotidiennes. Les exercices pratiques des niveaux intermdiaire et secondaire portent sur le rle et les responsabilits des personnes et les dcisions quotidiennes quelles doivent prendre, que ce soit la maison, lcole, dans les activits sociales ou au travail. Les exercices pratiques proposs montrent galement comment reconnatre les comportements risque lev, les dangers et les moyens de rduire les risques de blessure. En franchissant les tapes de leur formation et en passant dune anne scolaire lautre, il est important que les lves tablissent des liens entre la scurit et les dcisions quils doivent prendre continuellement. Par exemple, devrait-on tondre le gazon en sandales? Devrait-on courir dans les corridors de lcole? Devrait-on porter son casque protecteur au travail? Les exercices pratiques labors peuvent tre utiliss dans le cadre dautres cours. On recommande aux enseignants dadapter le contenu des cours aux besoins particuliers de leur classe. En excutant les exercices pratiques du programme Des choix pour la vie, les lves acqurront des connaissances en matire de sant et de scurit quils mettront profit tout au long de leur vie. Facteur de sensibilit Dans les discussions au sujet daccidents ou de personnes blesses ou dcdes des suites dun accident ou dune dcision risque, il est recommand de faire preuve de tact et de doigt. On trouvera dans le programme Des choix pour la vie le symbole du cur () qui sert signaler les exercices pratiques dont lenseignement peut ncessiter une plus grande part de tact.

    Personne ne devrait tre bless, contracter une malade ou mourir en raison de son travail.

  • 7

    Comment lire les exercices pratiques Tous les exercices pratiques du programme Des choix pour la vie sont structurs de la manire suivante : 1. Code de lexercice pratique : Chaque exercice pratique est dsign

    laide dune lettre (qui reprsente la section) et dun chiffre (qui reprsente lendroit o lexercice pratique se trouve dans la section). titre dexemple, lExercice pratique C3 dsigne le troisime exercice pratique de la section C.

    2. Niveau scolaire

    P Primaire, de la maternelle la 2e anne lmentaire, de la 3e la 5e anne I Intermdiaire, de la 6e la 8e anne S Secondaire, de la 9e la 12e anne

    3. Titre de lexercice pratique 4. Objectif : Rsultat quon se propose datteindre par lexercice pratique. 5. Concepts-cls : Rsum du contenu et dfinitions. 6. Matriel requis : Matriel suggr pour lexercice pratique (adapt aux

    exigences de lenseignant et des lves). 7. Liens avec le programme dtudes : Titre des matires enseignes.

    Remarque : Lorsque la matire ducation la carrire figure sous la rubrique Liens avec le programme dtudes , on peut supposer un lien avec un ou plusieurs des programmes suivants : Programme dorientation la carrire, Programme dducation cooprative, Invitons nos jeunes au travail ou Stage pratique en milieu de travail.

    8. Comptences : Les aptitudes et les habilets mises profit au cours de

    lexercice pratique.

    9. Plan daction : Directives dtailles et mots cls pour lexcution de lexercice pratique (par exemple, Discussion, Priode de questions, Cration par les lves, Recherche, Travail dirig par lenseignant).

  • 8

    10. valuation : Mthodes dvaluation suggres. 11. Suivi : Peut comprendre des mthodes ou des suggestions p