LA ZONE D'EMPLOI DE CHARTRES - Centre-Val de 67,2 % de la population totale occupent un emploi dans

Embed Size (px)

Text of LA ZONE D'EMPLOI DE CHARTRES - Centre-Val de 67,2 % de la population totale occupent un emploi dans

  • La population et l'emploi dans

    LA ZONE D'EMPLOI DE CHARTRES

    Caractéristiques de la zone - Tendances 1982 - 1999

    Observatoire Régional de la Formation et de l'Emploi (ORFE)

  • Directeur de la publication : Jean-Claude GAPIN-FREHEL, Délégué général du GIP ALFA CENTRE

    Ce dossier a été réalisé par Caroline FRANÇOIS, chargée d’études.

    Conception, méthodologie : Marie-Béatrice ROCHARD, directrice de l’O.R.F.E. Bases de données, cartographie, maquettage : Claude CHOUILLET, chargée de mission

    Mise en ligne : juillet 2004 Dernière mise à jour le : juillet 2004

  • PRESENTATION

    Chiffres-clés :

    Population : 194 152 habitants (8 % de la population régionale)

    Emplois au lieu de travail : 74 648 Actifs résidents : 95 021

    -en emploi : 86 124 -au chômage : 8 897

    Frontalière de la région Ile-de-France, la zone d'emploi de Chartres est l'une des quatre zones du département de l'Eure-et-Loir. Capitale de la Beauce et chef-lieu de département, la zone de Chartres a su développer autour de son centre administratif et agricole une industrie économique moderne, tournée principalement vers l'industrie du parfum et des cosmétiques, et vers la "chimie, caoutchouc, plastique".

    La situation privilégiée des femmes

    La situation des femmes est particulièrement privilégiée puisque plus de 61 % d'entre elles travaillent (56,1 % en moyenne). Le nombre de femmes actives sur la zone de Chartres augmente de plus de 2 % par an en moyenne depuis 1982. Depuis une dizaine d'années, elles possèdent le taux d'activité le plus élevé de la région, s'élevant à 69,2 % en 1999.

    Une dynamique de l'emploi qui limite la progression du chômage

    La croissance du nombre d'actifs est très élevée, deux fois supérieure à celle de la région entre 1990 et 1999. La dynamique de l'emploi, tout aussi rapide, a permis à la zone de Chartres d'absorber la forte progression de la population active, limitant fortement la hausse du chômage.

    Les créations d'emplois tertiaires, au nombre de 8 269 entre 1990 et 1999, ont largement compensé les pertes d'emplois qui ont eu lieu dans les secteurs de l'industrie (- 1 125), du bâtiment (- 1 112) et de l'agriculture (- 733 emplois).

    Une situation favorable de la population et de l'emploi

    Troisième zone d'emploi de la région, la zone de Chartres présente une situation favorable de la population et de l'emploi au regard des 22 autres zones d'emploi de la région Centre. Elle se caractérise par :

    - de nombreux emplois administratifs et financiers, bénéficiant de l'essor considérable du secteur tertiaire au cours des vingt dernières années,

    - une population jeune, bien formée et d'un bon niveau de qualification,

    - une situation de l'emploi marquée par l'importance des mobilités alternantes, les plus nombreuses de la région. Près de 22 500 actifs résidents se déplacent quotidiennement pour aller travailler à l'extérieur, principalement vers l'Ile-de- France. A l'inverse, 10 000 personnes viennent de l'extérieur occuper un emploi dans la zone.

    Quelques indicateurs pour la zone d’emploi de Chartres :

    - Part des jeunes (moins de 25 ans) : 32,3 % (Centre: 29,9 %) - Part des sans diplôme (25-29 ans) : 13,3 % (Centre: 13,9 %) - Part des emplois industriels : 23,4 % (Centre: 22,2 %) - Part des ouvriers : 31,3 % (Centre: 30,5 %) - Part des employés : 28,5 % (Centre: 28,6 %) - Part des professions intermédiaires et cadres : 31,8 % (Centre: 31,2 %)

  • SOMMAIRE

    POPULATION ET ACTIVITE

    - La population totale.........................................................p. 3 - La population active........................................................p. 4 - 5

    FORMATION

    - Le taux de scolarisation...................................................p. 6 - Le niveau de formation....................................................p. 7

    EMPLOI

    - Les secteurs d’activité économique.................................p. 8 - 9 - Le statut des emplois occupés.........................................p. 10 - Les qualifications (CSP)..................................................p. 11 - Les familles professionnelles...........................................p. 12 - 13 - Les actifs résidents et les emplois....................................p. 14 - 15

    DEPLACEMENTS DOMICILE – TRAVAIL

    - Les mouvements quotidiens domicile – travail...............p. 16 - 17

    POPULATION ET ACTIVITE

    - Evolution de la population totale..................................................p. 19 - Evolution de la population active.................................................p. 20 - 21 - Evolution des taux d’activité........................................................p. 22 - 23 - Evolution du taux de chômage.....................................................p. 24 - Evolution du taux d’emploi..........................................................p. 25

    FORMATION - Evolution du niveau de formation................................................p. 26 - 27

    EMPLOI

    - Evolution du statut des emplois occupés......................................p. 28 - Evolution de l’emploi...................................................................p. 29 - Evolution de l’emploi par secteurs d’activité économique..........p. 30 - 31 - Evolution de l’emploi par qualifications......................................p. 32 - 33 - Evolution de la situation de l’emploi............................................p. 34

    DEPLACEMENTS DOMICILE – TRAVAIL

    - Evolution des mouvements quotidiens domicile – travail..............p. 35

    CARACTERISTIQUES TENDANCES 1982 - 1999

    2

  • CARACTERISTIQUES : POPULATION ET ACTIVITÉ

    La population totale

    Une zone d'emploi fortement peuplée

    Avec 194 152 habitants recensés en 1999, la zone préfectorale de Chartres totalise 8,0 % de la population de la région Centre. Il s'agit de la zone d'emploi la plus peuplée de la région, après celles d'Orléans et de Tours, regroupant chacune plus de 15 % de la population régionale. La part des femmes est inférieure à 51 % (50,8 % contre 51,2 % en région). Comme la zone de Pithiviers, celle de Chartres présente une situation sociale plutôt favorable, comparée aux deux autres zones

    franciliennes, Dreux et Montargis1.

    Une population plus jeune que la moyenne

    L'âge moyen de la population, de l'ordre de 37 ans, est nettement plus jeune que celui de la région (40 ans). Deux groupes d'âge sont sur-représentés : les jeunes de moins de 20 ans, avec 26,8 % de la population (24,1 % en moyenne) et les adultes de 25 à 49 ans (37,8 % contre 35,3 % en région). En revanche, la zone de Chartres compte peu de retraités, puisque seuls 18,6 % de la population ont plus de 60 ans, contre 23,3 % pour la région.

    Une sous-représentation des 20 - 24 ans

    Génération moins nombreuse née entre 1975 et 1979, les jeunes âgés de 20 à 24 ans ne représentent que 5,4 % des habitants. Ils sont de plus sous-représentés dans la zone par rapport à la région (5,8 % de la population).

    ________________________________ 1 - Cf. "Franges franciliennes en région Centre" - Préfecture de la région Centre - Juin 2002.

    Répartition de la population par âge et par sexe

    4 3 2 1 0 1 2 3 4

    0-4

    5-9

    10-14

    15-19

    20-24

    25-29

    30-34

    35-39

    40-44

    45-49

    50-54

    55-59

    60-64

    65-69

    70-74

    75-79

    80-84

    85-89

    90-94

    95-99

    100 et +

    Hommes Chartres Femmes Chartres Hommes Centre Femmes Centre

    Source : Recensements de la Population - INSEE

    3

  • CARACTERISTIQUES : POPULATION ET ACTIVITÉ

    La population active

    Le taux d'activité des hommes selon l'âge

    0 10 20 30 40 50 60 70 80 90

    100

    15 - 19

    20 - 24

    25 - 29

    30 - 34

    35 - 39

    40 - 44

    45 - 49

    50 - 54

    55 - 59

    60 - 64

    65 et +

    Centre France Chartres

    Une population composée de 95 000 actifs en 1999

    95 021 personnes actives sont comptabilisées en 1999, dont 46,4 % de femmes. Parmi la population active, 86 124 exercent un emploi, et 8 897 sont au chômage à la date du dernier recensement.

    De nombreux actifs au-delà de 40 ans

    Les actifs les plus nombreux se situent dans les classes d’âge supérieures à 40 ans : ces générations nombreuses de l’après-guerre commenceront à partir à la retraite à partir de 2005. Se posera alors la question du renouvellement de la population active, si le niveau d'activité et le tissu industriel se maintiennent.

    Le taux d'activité le plus élevé de la région

    De l'ordre de 74,2 %, le taux d'activité est le plus élevé de la région, loin devant le second, celui de Pithiviers (72,6 %). Il est supérieur de près de quatre points à la moyenne régionale (70,4 %). Les femmes comme les hommes de la zone de Chartres possèdent le taux d'activité le plus élevé des 23 zones d'emploi : 79 % des hommes sont actifs (75,6 % en région), et 69,2 % des femmes (contre 65,2 %).

    Un taux d'activité élevé quel que soit l'âge, en particulier pour les plus jeunes

    Le taux d'activité observé est supérieur à la moyenne et ce quel que soit l'âge et le sexe. Il est en particulier très élevé pour les jeunes de 20 à 24 ans : 68,2 % d'entre eux sont actifs, contre 56,3 % en région. Pour les fem