Latin Esperanto

  • View
    322

  • Download
    7

Embed Size (px)

Text of Latin Esperanto

Teksto de 24.01.2005

LesprantoUn nouveau latin pour lglise et pour lhumanitTraduction-adaptation franaise de l'original en espranto d'Ulrich Matthias Travail collectif de Michle Abada-Simon, Jean Amouroux, Philippe Cousson, Christian Lavarenne, Mireille Le Buhan, Franois Simonnet Coordination : Michel Arls Relecture finale : Claude Piron

En couverture : Quelques esprantistes sur la place St Pierre de Rome le jour de Pques 2004

****

"La parole humaine est charge d'unir"(Cur d'Ars, patron des curs du monde)

(FKEA)

*

Lespranto, un nouveau latin pour lglise et pour lhumanit

Note liminaire importante:

Souhaitant la plus grande lisibilit possible nous avons explicit tous les sigles et abrviations et traduit les trs nombreuses expressions en langues trangres, y compris, leur premire mention, les titres d'ouvrages, de revues et d'articles de ces revues. La premire occurrence d'une abrviation ou expression trangre, y compris en espranto, dans le corps du texte, est, selon le cas, explicite ou traduite aussitt entre guillemets "". Dans le cas d'une expression rptitive, un chiffre romain en petits caractres, en exposant et entre parenthses apparat galement ds la premire occurrence. C'est un renvoi aux notes de fin d'ouvrage, chapitre 10 "Abrviations lexique". titre de rappel quelques occurrences suivantes sont renvoyes aux mmes notes au moyen de lettres minuscules prsentes sous la mme forme.

2

Lespranto, un nouveau latin pour lglise et pour lhumanit

1. Avant-propos1.1. Prface du Pre1 Gyrgy-Miklos Jakubinyi, Archevque dAlba Iulia, Roumanie (ann. 2 b fiche 74)2Je ressens toujours de la nostalgie quand on parle du latin. Dans mon enfance, malgr les difficults dues au rgime communiste, jai t enfant de chur pendant dix ans. Nous apprenions les prires latines -- les rponses des enfants de chur, que je trouvais belles -- et nous les rcitions par cur sans connatre la langue. Et pourtant nos formateurs veillaient ce que nous ayons une ide de ce quelles signifiaient. Larrive des langues nationales dans la liturgie du rite latin effaa ces difficults. Reste cependant la comprhension internationale. Dj avant Vatican II, on me disait souvent quun catholique se sentait chez lui dans le monde entier, parce que la liturgie tait partout dans la mme langue... Allez en Chine et, l aussi, vous comprendrez la liturgie parce quelle est clbre en latin, me disait-on. Do lhistoire des deux Hongrois de Transylvanie qui, ltranger, vont le dimanche lglise. Quand ils entendent la messe en latin, lun des deux chuchote son voisin : Tiens ! Ici aussi on parle hongrois ! Bien entendu, on ne peut pas cacher le grave problme qui se dissimule derrire de telles anecdotes. Combien taient-ils de catholiques qui pouvaient bnficier de lunit de la liturgie latine ? Combien taient-ils de catholiques qui pouvaient aller ltranger comme touristes ou travailleurs ? Cest pourquoi le Concile Vatican II dcida dintroduire, pour ceux qui restent chez eux (ce sont les plus nombreux), la liturgie en langue maternelle. Le concile nadmit les langues maternelles dans la liturgie que pour favoriser la comprhension:Lusage de la langue latine doit tre conserv dans le rite latin si cela ne prsente aucun inconvnient. Mais dans les cas frquents o lusage de la langue maternelle est utile au peuple, quil sagisse de la messe, des sacrements et dautres domaines de la liturgie, il est permis de lui attribuer une plus grande place, notamment dans les lectures et les sermons, dans quelques paroles et chants selon les rgles dfinies dans les chapitres suivants.3

Dans la pratique il en alla tout autrement : les langues maternelles remplacrent compltement le latin. Je suis moi-mme un latiniste enthousiaste, pas seulement en raison de ma formation de prtre romain, cest dire de rite latin, mais aussi en ma qualit dhomme form aux humanits qui a dj enseign le latin dans un petit sminaire. Ce serait trs beau si tout le monde comprenait le latin ! On trouve parfois des guides de voyages ou des livres de conversation en latin avec de belles tournures de phrases : Apud tonsorem, "chez le coiffeur", etc.4 Mais o, dans quel pays un coiffeur comprend-il le latin ? Quand on ouvre l'annuaire allemand Fischer Weltalmanach 2000 "annuaire mondial Fischer 2000", on peut constater que, dans le monde entier, il nexiste quun seul tat o le latin soit langue officielle, cest Status Civitatis Vaticanae ou Stato Citt del Vaticano, "ltat de la Cit du Vatican". Daprs dautres sources, la Reppublica di San Marino ou Res Publica Sancti Marini, "Rpublique de Saint-Marin" a galement le latin comme deuxime langue officielle. La diffrence entre les deux est quau Vatican, le latin est la premire langue officielle et litalien, la deuxime, tandis qu SaintMarin, cest linverse. Pourtant, il en va autrement dans la pratique, car il est vain de sadresser en latin au boucher du Vatican, cit o on ne parle quitalien. Le latin y a bien une place dhonneur, mais pas dans la vie quotidienne. Il en est de mme pour lglise. Le latin tait la langue officielle jusquau Concile Vatican II et il lest encore. Mais, en raison de lintroduction des langues maternelles dans la1

Tenant compte de l'avis unanime des prtres catholiques interrogs ainsi que de celui d'un esprantiste protestant trs actif, nous avons rsolu de donner uniformment tous les prtres et vques catholiques mentionns ici le titre de Pre, tout en mentionnant ventuellement aussi leur titre honorifique, juridictionnel ou autre, chaque fois quil est connu de nous. Pour les mmes raisons nous avons adopt pour le chef de lglise catholique romaine le seul titre de Pape. Nous avons cependant respect la lettre le texte des citations. Pour ce qui est des autres confessions chrtiennes nous avons essay d'employer les titres traditionnels utiliss dans ces diverses confessions. 2 L'annexe 2 b en fin d'ouvrage contient des fiches biographiques numrotes dans l'ordre alphabtique des noms propres de diverses personnalits spirituelles. 3 Constitution de la Sainte Liturgie Sacrosanctum Concilium "Sacro-saint Concile" (1965) 36, 1-2. 4 Voir par exemple : Angela Wilkes, Latin for Beginners "latin pour les dbutants" (Londres : Usborne, 1995).

3

Lespranto, un nouveau latin pour lglise et pour lhumanit

liturgie, le latin a t vinc. Pourquoi apprendre encore le latin sil rgresse dans la ralit ecclsiale ? La liturgie tait le principal domaine o il se pratiquait. En 1970, les universits pontificales de Rome ont introduit litalien partout. Bien entendu, elles ont laiss une place honorifique au latin, mais les lves qui ont eu le choix ont gnralement opt pour litalien. Quand, en 1970, je suis arriv Rome pour des tudes bibliques suprieures, les professeurs ont demand aux lves sils voulaient continuer utiliser le latin. Ce fut un refus unanime. Quelques professeurs surtout non Italiens nen ont pas moins continu utiliser le latin dans leur enseignement, car ctait possible. Si le nombre de leurs tudiants ne diminua pas, cest quils taient renomms. Les universits pontificales doivent accepter les travaux des tudiants en six langues : latin, italien, anglais, franais, espagnol, et allemand. Dans les preuves orales, lexaminateur doit accepter le latin et litalien, ventuellement dautres langues quil indique lui-mme. Cest ainsi que j'ai pu passer un examen dans ma langue maternelle, le hongrois. Lglise catholique mit fin lpoque latine par lintroduction des langues maternelles dans la liturgie. Le bon Pape Jean XXIII soutenait dun ct lusage de la langue maternelle, de lautre le maintien du latin. Bien entendu, cela ne fonctionna pas. Le futur Pape Paul VI, alors vice-secrtaire, cra la fondation pour le latin quil porta au rang dinstitution pontificale sous le nom dOpus fundatum Latinitas "Latinit, travail de base" par la lettre Romani sermonis "De la langue romaine" du 30 juin 1976. Selon les informations de lAnnuario Pontificio 2000 "Annuaire Pontifical 2000", p. 2029, la fondation a pour tche de promouvoir ltude du latin classique et du latin dglise, mais aussi du latin littraire et du latin mdival, ainsi que de soutenir lutilisation du latin principalement dans les sphres de la littrature ecclsiale. Le Pape dcerne lui-mme tous les ans un prix appel Certamen Vaticanum "concours Vatican"5 pour le meilleur ouvrage en langue latine de nimporte quelle catgorie (littrature, science etc.). Le latiniste du Pape est le Pre abb augustin (CRSA) (i) du Sud-Tyrol, Carlo Egger, qui, dans ses manuels, utilise une nouvelle mthode, fonde sur lide quil faut enseigner le latin comme une langue vivante, et non comme une langue morte. La fondation dite galement une revue, Latinitas (ii), "Latinit" dans ce but. Voici une citation extraite de sa mthode dapprentissage et dcrivant une situation actuelle :Cum, die XIII mensis Decembris anno MDCCCCLXXXIII, in placida sede domestica mea, poculum cervisiae absorbans et fistulam nicotianam sugens, televisificum instrumentum aspicerem, rem, quam alii forsitan flocci faciant, me nonnihil commovit. (Alors que, le 13 dcembre 1983, jtais assis devant la tlvision dans ma maison tranquille, en buvant un verre de bire et en fumant un cigare, quelque chose, qui aurait sembl ntre rien aux yeux des autres, me troubla sensiblement.)

Le Pre Egger cre pour le Saint Sige et pour ses publications officielles par exemple les Acta Apostolicae Sedis "Actes du Sige Apostolique" de nouveaux mots et de nouvelles expressions en latin. Il a mme publi un Lexicon recentis Latinitatis6 "dictionnaire du latin moderne"7. Pourtant, ce nest pas satisfaisant. Au Vatican, on parle italien partout. Les vingt et un dicastres (cest dire l'quivalent de ministres) du Vatican acceptent tous les documents dans les six langues prcites. Mais, si lon souhaite quun document soit trait rapidement, on a intrt le prsenter en italien, parce que si tous les titulaires de fonctions du Vatican