L’AUBETTE 1928 - .de Hans Arp et Sophie Taeuber-Arp. Le couple d’artistes s’associe en septembre

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of L’AUBETTE 1928 - .de Hans Arp et Sophie Taeuber-Arp. Le couple d’artistes s’associe en...

  • LAUBETTE 1928 Location des Salons Classs

    LAubette 1928 31, place Klber

    67000 STRASBOURG

    Contact :

    Aline Martin

    Tl : +33(0)3 68 98 75 04

    aline.martin@strasbourg.eu

    www.musees.strasbourg.eu

    Dcouvrez lAubette 1928. En empruntant lescalier au dessin gomtrique, vous pntrerez au cur des annes folles,

    dcouvrirez le Cin-dancing, et son dcor lmentariste, le Foyer-bar qui permettait de prendre un

    verre en suivant la projection, et limpressionnante Salle des ftes qui dcline une stricte composition

    orthogonale. Chapelle Sixtine de lArt moderne ralise par trois artistes davant-garde (Theo Van

    Doesburg, Jean Arp et Sophie Taeuber-Arp), lAubette 1928 est un lieu unique au monde, au coeur de

    Strasbourg.

    mailto:aline.martin@strasbourg.euhttp://www.musees.strasbourg.eu/

  • Historique de lAubette 1928

    La ralisation de lAubette est confie en 1765 larchitecte royal Jacques-Franois Blondel. En 1778, lAubette devient un btiment militaire accueillant un corps de garde, la chambre des logements et la

    chambre de la marchausse. Aprs avoir abrit ds 1845 un caf dans une partie de ses locaux, lAubette accueille en 1869 le muse municipal de peintures, cre en 1803, qui sera ravag par un incendie

    le 24 aot 1870. La rhabilitation du btiment intervient entre 1873 et 1875.

    En 1922, les mulhousiens Andr et Paul Horn, respectivement pharmacien et architecte, arrivs Strasbourg pour mettre en oeuvre certains grands travaux durbanisme traant les axes de la ville actuelle,

    louent laile droite de lAubette en vue dy crer un complexe de loisirs. Paul Horn ralise de 1922 1926 les premiers plans intrieurs. Cette mme anne, les entrepreneurs sadjoignent les comptences

    de Hans Arp et Sophie Taeuber-Arp. Le couple dartistes sassocie en septembre 1926 Theo Van Doesburg, peintre et architecte hollandais. Initialement charg de la ralisation de nouveaux plans, Van

    Doesburg, qui envisage lAubette comme une Gesamtkunstwerk (oeuvre dart totale), propose aux commanditaires de raliser aussi certains dcors, le design du mobilier et le graphisme de la typographie.

    Le complexe de loisirs de lAubette comprend alors quatre niveaux dont les trois artistes se rpartissent la dcoration. Au sous-sol se trouvaient le bar amricain et le caveau-dancing dcors par Hans Arp

    de formes souples dinspiration biomorphique qui tranchent avec lesprit gomtrique des autres dcors. Au rez-de-chausse, lamnagement du caf-brasserie et du restaurant ft confi Van Doesburg

    tandis que Sophie Taeuber dcora le Five OClockou salon de th-ptisserie et lAubette-bar. Seul espace ouvert au public lentresol, la salle de billard tait dcore par Sophie Taeuber-Arp. Au premier

    tage, le Cin-bal et la salle des ftes aux dcors gomtriques sont raliss par Van Doesburg; le foyer-bar, trait-dunion entre les deux salles De Stijl, est imagin par Sophie Taeuber.

    Redcouverts par des sondages dans les annes 1970, puis classs monument historiques entre 1985 et 1989, les dcors des salles du 1er tage ont t restaurs entre 1993 et 2006 puis confis aux muses de la ville de Strasbourg en 2009.

  • Un lieu de prestige de 1928 aujourdhui

    Le complexe de loisirs de lAubette ouvre

    ses portes le 17 fvrier 1928.

    Les trois artistes voyaient leur complexe

    comme un btiment de passage, oeuvre

    dart totale, o la clientle se rencontrait

    au milieu de la peinture, de la musique,

    de la danse et du cinma.

    De nombreuses ftes taient organises

    dans toutes les salles : soire japonaise

    au restaurant, soire Strasbourg-plage au

    caveau, ftes de travestis pour carnaval...

    Elles taient loccasion dinviter de

    clbres orchestres de jazz ou vedettes de

    cabarets.

    Les amis du cinma organisaient au cin-

    bal des projections de films surralistes de

    Ren Clair ou de Man Ray.

    Enfin, le lieu tait prestigieux par sa

    restauration : on y mlait par exemple

    gastronomie et fte lors de th et dners

    dansants.

    Ce lieu culturel accueillera le tout

    Strasbourg jusquen 1938.

    Confies aux muses de la ville de Strasbourg depuis 2009, les salles classes sont ouvertes au public individuel du mercredi au samedi aprs-midi. Le service ducatif accueille sur demande le public scolaire et les groupes. LAubette 1928 vit galement au rythme de lvnementiel en sassociant de nombreux temps forts culturels de la ville ou de la rgion : le festival de musiques actuelles Ososphre, lexposition dart contemporain Rgionale 13, les journes de larchitecture... Enfin, les muses de la ville de Strasbourg invitent rgulirement un artiste proposer une intervention contemporaine en rsonance avec les dcors et la destination initiale du lieu.

    La location des salons classs de lAubette

    permet de financer ces actions.

    Rendez-vous sur www.musees.strasbourg.eu,

    rubrique AUBETTE 1928, pour une visite virtuelle des salons du 1er tage.

    http://www.musees.strasbourg.eu/

  • Cin-dancing, Foyer-bar et Salle des ftes

    Au coeur de Strasbourg, le btiment de

    lAubette se situe au nord de la place

    Klber.

    Les salons classs se situent au premier

    tage, do lon accde par le passage

    Sophie Taeuber-Arp depuis la place

    Klber. En empruntant lescalier, vous

    parvenez lentresol, tage o se

    trouvait en 1928 la salle de billard.

    Lescalier monumental imagin par les trois artistes vous mne au palier central

    du premier tage. Une musographie

    fixe y indique lhistorique du complexe

    de loisirs. Ce palier distribue les 3 salles

    du 1er tage.

    Sur votre gauche, la vaste Salle des ftes de 140 m permet un amnagement trs

    libre. Sur votre droite, le clbre Cin- dancing de 250 m est dot de 12 boxs donnant sur un espace central. Enfin,

    trait-dunion des deux salles De Stijl,

    le Foyer-bar de 120 m, est plus intime et donne une agrable vue sur la place

    Klber.

    cour de lAubette

    Entre

  • Cin-dancing, Foyer-bar et Salle des ftes

    Cuisine

    Salle des ftes

    Cin-dancing

    N

    cot de la location

    6000 TTC TVA non rcuprable

    Foyer-bar

  • Entresol et escalier

    Ascenseur

    Aubette 1928

    Passage Sophie

    Taeuber-Arp

    Dessin par Van Doesburg, lescalier de lentresol permettant de rejoindre le premier

    tage, se trouve lemplacement prvu par Paul Horn dans ses avant-projets. La

    cage rectangulaire trois voles est claire par une vaste baie. Le dcor peint est

    attribu Sophie Taeuber-Arp et Arp. Les longues bandes verticales grises et bleues

    sopposent aux lignes brises de lescalier et accentuent le mouvement ascendant.

    Le vitrail, dont le Muse dArt moderne et contemporain de Strasbourg conserve

    la maquette, est attribu Arp. Il se compose de trente carreaux rectangulaires de

    verre press, dclins dans des tons de gris, bleu et beige.

  • Salle des Ftes

    Pour ce dcor, Van Doesburg

    adopte une composition exclusive-

    ment orthogonale anime de lignes

    verticales et horizontales crant

    carrs et rectangles. La gamme

    chromatique est faite de couleurs

    lmentaires (jaune, bleu, rouge,

    noir et blanc) chres lesthtique

    noplasticiste. Deux nuances dune

    mme couleur sont juxtaposes

    cte cte dans le but de crer une

    dissonance. Certains modules

    accueillent des plaques dmail

    contenant chacune seize ampoules

    qui crent ainsi un clairage artifi-

    ciel. Le projet originel comprenait

    un sol en linolum color. Celui-ci

    fut finalement trait en parquet par

    commodit dusage.

    HSP 7m

    cot de la location

    2000 TTC TVA non rcuprable

    m

    salle des ftes 140 50 80 120 130

  • Lespace trapzodal du Foyer-bar a t pens par Van Doesburg comme un trait

    dunion reliant la Salle des ftes et le Cin-dancing. Il sagissait dun lieu ouvert

    dans lequel le visiteur pouvait se dsaltrer tout en suivant le film projet dans

    le cin-dancing. La destination de cet espace correspond au souhait de Van

    Doesburg de favoriser la circulation entre les diffrents espaces afin que le visiteur

    puisse profiter des multiples loisirs proposs. Le dcor du Foyer-bar a t ralis

    par Sophie Taeuber-Arp. La composition dcline diffrents aplats rectangulaires

    de nuances de gris et de rouge. Van Doesburg dessina une esquisse pour le sol

    mais celui-ci, qui reprend les dcors des murs et du plafond, a certainement t

    ralis sur place.

    Foyer-bar

    HSP 3m

    foyer-bar 120 0 0 50 80 cot de la location

    1500 TTC TVA non rcuprable

    m

  • Cin-dancing

    Tenant compte de la rpartition orthogonale des lments

    architectoniques et de la prsence du mur cran

    rectangulaire, Van Doesburg compose pour les dcors des

    murs et du plafond de cette salle, une grille oblique de carrs,

    rectangles et triangles de couleurs noire, blanche, jaune, vert,

    bleu et rouge. De nombreuses esquisses permettent de

    distinguer les diffrents tats de recherche pour le dcors de

    cette salle de 250m2. Van Doesburg met en espace les thories

    esthtiques de llmentarisme, mouvement quil fonde en

    1924, et qui affirme lutilisation de loblique par opposition au

    noplasticisme de Mondrian, tabli sur la seule utilisation des

    verticales