Le Message de Marie-Anne Blondin - MAB no 223.pdf · Le Message de Marie-Anne Blondin Mot de l’éditrice…

  • View
    214

  • Download
    2

Embed Size (px)

Transcript

  • 1

  • 2

  • 3

    Hiver 2017 No 223

    Le Message de Marie-Anne BlondinMot de lditriceEn ce dbut danne, je profite de ce numro pour offrir tous les lectrices et lecteurs du Message les meilleurs vux de toute lquipe de rdaction.Moment darrt et de rflexionMisricorde, esprance, confiance, abandon Cest, une fois de plus, en sinspirant des derniers crits et messages de notre pape Franois, que sur Pierrette nous invite rflchir lorientation profonde du cur de Mre Marie-Anne au cours de sa vie. Une invitation entrer dans lesprance qui fut la sienne!Tmoignages reusVous trouverez ensuite aux pages 8 et suivantes un aperu de la correspondance qui parvient nos bureaux au jour le jour. Ces mots de gratitude tmoignent du rayonnement de la bienheureuse Marie-Anne Blondin qui continue faire son chemin travers le monde. propos de la Cause la page 11, vous trouverez une courte prcision concernant un ventuel miracle accord par notre Bienheureuse. Nouvelles coordonnesLe 8 aot dernier, ladministration gnrale amnageait dans ses nouveaux locaux. Nous vous faisons part de nos nouvelles coor-donnes la fin de ce numro. Veuillez en profiter pour nous crire. Nous avons hte de vous lire.

    En terminant, je reprends le souhait que Mre Mre Marie-Anne adressait ses surs le 26 dcembre 1856 : que nous ne fas-sions toutes quun cur et quune me . Que son cur et son me nous accompagnent vraiment au cours du nouvel an!Bonne, heureuse et sainte anne 2017 chacune et chacun!

    Madeleine Lanoue, s.s.a.Secrtaire gnrale

  • 4

    Il neige de la misricorde, et lesprance souffle

    semblable date, lan dernier, jintitulais mon texte: Il neige de la misricorde, et cette anne, jajoute: Et lesprance souffle. Gros flocons pousss par le vent, des flocons comme plumes doie, comme ouates en petites boules. Tel est le spectacle rafrachissant et dynamisant de ce jour!

    Nous sommes au lendemain de la Nol 2016. Lactualit nous parle de difficults majeures entre des pays, de dcisions suspectes et navrantes, danantissements, de guerres, de dsastres naturels. Oui, comme disait Mre Marie-Anne : Les vnements sont si varis dans le temps o nous sommes quil faut avoir sans cesse les yeux fixs vers le cleste Ple; il faut sattacher fortement au giron de la volont de Dieu () Jai besoin davoir continuellement dans la bouche, encore plus dans le cur, ces paroles: jai espr en vous, Seigneur, et je ne serai pas ternellement confondue (La Correspondance de Mre Marie-Anne, pp. 161-162). Deux expres-sions retiennent mon attention. Dabord: le giron de la volont de Dieu qui voque le sein maternel de Dieu qui nous porte en Lui et dans lequel nous pouvons toujours nous blottir pour nous rassurer. Puis, le jai espr en vous, Seigneur qui nat sous la plume de Mre Marie-Anne, comme le cri du psalmiste qui en ap-pelle Dieu. Les vnements sont vraiment varis ; une ques-tion nous tenaille: O est Dieu dans tout cela? Que fait Dieu? Et la rponse nous est donne claire et nette : Cest Dieu quon crucifie, encore aujourdhui, dans lenfant qui meurt.

    Une voix prophtique slve :Celle de notre pape Franois. Ces derniers temps, il nous invite conjuguer misricorde et esprance , comme si cela al-lait de soi. Dans sa dernire lettre apostolique du 20 novembre 2016, Misericordia et misera, Franois nous prsente licne de Jsus avec la femme adultre, un Jsus qui nous rvle lamour

  • 5

    de Dieu qui sait lire dans le cur de cha-cun pour en saisir le dsir le plus cach. () Il ny a chez Jsus aucun jugement qui ne soit marqu par la piti et la com-passion pour la condition pcheresse. ceux qui voulaient juger la femme, Jsus rpond par un long silence, pour laisser la voix de Dieu se faire entendre dans les consciences. Jsus aide la femme se tourner vers lavenir avec esprance (#1). Revtue de la mis-ricorde, elle sera comme recouverte par lamour qui permet de regarder plus loin et de vivre autrement (#1). Ce premier numro nous relance de la misricorde lesprance. Revtus damour, nous sentons jaillir en nous un filet, que dis-je, une source desprance! Que devient celui qui est pardonn, si ce nest un tre renouvel, retremp, enhardi par une force neuve, inconnue jusque-l? La misricorde est une action concrte de lamour qui, en pardonnant, transforme et change la vie (#2). Il faut tout prix mditer ces perles pour en vivre. La misricorde suscite la joie, elle brise le cercle de notre gosme et fait de nous des instruments de misri-corde (#3). Je dois affirmer avec force, crit encore le Pape, quil nexiste aucun pch que ne puisse rejoindre et dtruire la misri-corde de Dieu quand elle trouve un cur contrit qui demande tre rconcili avec le Pre (#12). Le Pape mentionne toutes les facettes de la misricorde qui apporte consolation (#13), qui induit au silence (#13), qui accepte mme la mort, ultime acte damour envers les personnes quon laisse et envers Dieu vers lequel on va (#15) et qui entoure le dfunt dune prire riche desprance pour lme du dfunt et pour consoler ceux qui souffrent du dpart de la personne aime (#15). Je ne saurais oublier que le Pape nous invite donner libre cours limagination de la misricorde pour faire natre de nombreuses uvres nouvelles (#18). La misri-corde exagre; elle va toujours plus loin, elle est fconde. Elle est comme le levain, comme la graine de moutarde (#19).

  • 6

    Mais pourquoi donc une si longue citation de notre pape Franois?

    Simplement parce que Mre Marie-Anne a par-couru ce chemin dans sa vie. Elle a pardonn tous ceux qui ont suspect ses actes. Elle a fait misricorde ceux qui lui ont fait du mal.

    Souventes fois, elle na rien dit, elle a tout cd, mmes les lettres intimes quelle avait caches dans son porte-manteau et quon lui a drobes, quand elle sest absente pour sa retraite. En toutes cir-constances difficiles, elle sest rfugie dans la prire, sans omettre de dire la vrit quand il le fallait. Elle a consol tout un chacun; ctait devenu sa spcialit, pourrait-on dire. Elle a invent de petites choses vendues au bazar pour les uvres de la communau-t; elle tait toujours occupe quelque travail utile. Et, dabord et avant tout, elle a os linconcevable: crer des coles mixtes pour les enfants pauvres des campagnes, alors que ce ntait pas permis son poque. Elle, lillettre qui na appris lire et crire qu lge de 22 ans!

    En guise de conclusion

    De la misricorde lesprance! Cest lobjectif que nous propose notre pape qui vient dentreprendre, depuis le 7 dcembre, une s-rie daudiences gnrales sur le thme de lesprance, une esprance qui donne joie, une esprance qui redonne le sourire, une esp-rance qui peut devenir une autoroute belle et large, a Highway for the Lord, clame Le Messie de Haendel (7 dc.), une esprance qui donne la joie de Nol, la surprise dun Dieu Enfant qui abandonne sa grandeur pour se faire proche de nous (14 dc.), une esprance qui peut nous sauver, une esprance qui nous donne de marcher avec Jsus vers le Pre qui nous attend, une esprance qui sexprime dans la louange et laction de grce Dieu qui a inaugur son Rgne damour, de justice et de paix (21 dc.), une esprance la manire de celle dAbraham qui, esprant contre toute esprance (Rm 4,18),

  • 7

    est all au-del de la sagesse humaine. Il a rv de ce qui ntait mme pas imaginable. Sa seule scurit fut sa confiance en Dieu (28 dc.).

    Je viens de retrouver un beau texte de Jean Guitton, grand ami de Paul VI, qui se marie bien notre sujet. On croirait que le texte est de Mre Marie-Anne! Chez lui, comme chez tous les saints, lesp-rance devient abandon. Comme les saints se ressemblent dans leur prire! Souvent ils choisissent les mmes mots pour prier! coutez:

    Mon Dieu, je suis si persuad que Vous veillez sur ceux qui es-prent en Vous, et quon ne peut manquer de rien quand on attend de Vous toutes choses, que jai rsolu de vivre lavenir sans aucun souci, et de me dcharger sur Vous de toutes mes inquitudes. ()Je Vous espre Vous-mme de Vous, mon Crateur, et pour le temps et pour lternit. Ainsi soit-il.

    Que notre chre Mre Marie-Anne nous soit en aide pour vivre vraiment cette prire!

    Pierrette Petit, S.S.A.

  • 8

    TMOIGNAGES DE RECONNAISSANCE POUR FAVEURS OBTENUES

    Mon mari hospitalis, souffrait dun cancer et tait confus. Je devais le placer car mon tat de sant ne me permettait plus de le garder la maison. Aprs une neuvaine Mre Marie-Anne, jai t exauce. Mon mari a t plac tout prs de chez moi et je peux aller le voir chaque jour. Merci aussi pour plusieurs autres demandes exauces.

    DD, Saint-Charles-Borrome, Qubec.

    Mon conjoint qui nest plus jeune, sest retrouv un emploi prs de la maison et mon garon a t opr lil avec succs. Merci Mre Marie-Anne en qui jai trs confiance.

    GB, Halifax, Nouvelle-cosse.

    Nous avons mis une image de Mre Marie-Anne dans la terre et peine quelques semaines plus tard, nous avons vendu la maison. Nous partageons notre joie avec dautres personnes et nous avons trouv une autre habitation.

    PH, Saint-Gabriel-de-Brandon, Qubec.

    La vente de la maison de ma petite fille, qui avait de gros ennuis, est ralise. Je suis maintenant soulage que tout soit rentr dans lordre. Merci Mre Marie-Anne davoir exauc mon vu.

    GGB, Napierreville, Qubec.

  • 9

    Mon fils a obtenu un emploi de pompier, suite mes prires Mre Marie-Anne.

    DAK, Worcester, MA, U.S.A.

    Je profite de cette fin danne pour faire une offrande en remer-ciement pour tous les bienfaits reus durant lanne. Je prie Mre Marie-Anne tous les jours et jai confiance en elle.

    LSH, Sainte-Marie de Beauce, Qubec.

    Merci Mre Marie-Anne pour un grave problme pulmonaire rsolu.

    ME, Terrebonne, Qubec.

    Devant la difficult de se trouver un logement trop coteux Vic-toria, mon petit fils a choisi de sacheter un condo. Il en a trouv un qui correspondait ses g