Click here to load reader

LE PETIT PRI CE · Lorsque Le Petit Prince est publié à New York le 6 avril 1943, ... AU· 3 . R el1istration Nu=b er . ... Le chapitre de Terre des hommes intitulé «

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of LE PETIT PRI CE · Lorsque Le Petit Prince est publié à New York le 6 avril 1943, ... AU· 3 . R...

  • Le magazine du patrimoine crit

    www.plume-mag.com

    VNEMENT luard vian

    Hugo dans son ile

    -= DOSSIER

    LE PETIT PRI CE ~~:: SOUFFLE SES 70 VOLCANS !

  • ,

    ANTOINE DE SAINT-EXUPERY

    Je crois qu'il profita pour son vasion, d'une migration d'oiseaux sauvages.

    A vec dessins par l'auteur

    REYNAL & HITCHCOCK NEW YORK

  • --

    ------

    DOSSIER '" ~ "Q

    LE PETIT PRINCE,

    -' -'

    UNE HISTOIRE PLEINE DE VERITE IT IS NOT A TRUE STORY BUT IT IS A STORY FULL OF TRUTH. Lorsque Le Petit Prince est publi New York le 6 avril 1943, Saint-Exupry se prpare quitter l'Amrique qui fut sa terre d'exil et d'accueil pendant plus de deux ans (janvier 1941 - avril 1943). Tourment d'tre spar des siens et de son pays, dsespr d'tre coup de l'action et du combat, il ne pense qu' retrouver ses camarades du Groupe de reconnaissance 11/33 quitt aprs sa dmobilisation en juillet 1940 : Mon premier tort est de vivre New York quand les miens sont en guerre et meurent .

    1 embarque donc en avril 1943 bord d'un convoi de trente navires, une vritable ville en marche de 50 000 hommes, 50000 soldats amricains prts combattre pour librer l'Europe du joug nazi.

    Saint-Exupry part-il avant ou aprs la sortie de son livre en librai rie ? On sait qu'il n'emporte pas de version anglaise mais un unique exemplaire en langue franaise reli, dit-on, en toute hte par ses diteurs Reynal et Hitch coc k. Disparu e n mission le 31 juillet 1944 sur un avion am ricain Lockheed P 38 Lightning, il ne connatra pas l'incroyable destine de son ouvrage.

    46 ACTUA LITS DE L'CRIT

    Coli . prive

    Un livre pour les enfants? Les critiques dcouvrent donc en avril 1943 la nouvelle publication de l'cri vain franais, l'un des plus clbres en Amrique et dont la renomme de pilote et d'homme de lettres est connue depuis Vol de nuit (Night F/ight est couronn

    Fo:r:m. AU 3 R e l1is tration Nu=b er 7589

    AllEN REG ISTRATION RECEIPT CARD

    Al:TOINE De SAI NT EXUPEHY 240 Cent r a l Park Sout h Ne ,; York, New York

    KEEP THIS CARO. Keep a record of th. numb. r.

    This Alien Reiistration Receipt Card should he ' sent ta the Allen Registration Division, Depnrtment of Justice, Washington, D. C ., (1) if it i5 found; or (2J if the persen named hereon departs from the United States, or becomes naturnlized, or dies.

    ,4, . ' -- w~:.':;.~'"'j:..~~~~~~all.-LD!

    570 U NITED STATES DEPART MENT OF J USTICE

    IMM IGRAT ION AN D NATURAUZATION SERVICE

    ALlEN REGISTRAT ION DIVISION

    WASH INGT ON, D . C. ~ To the ReAistrant :

    YOur reAistr a tion under t he Alion Re~iatration Act , 1940, has beenrecei ved a nd ~iven the number shown above your nS l7Je. This card la your receip t , a nd is evidence only of such reAistration. In w ritint to the Dep artment

    of JU5t..io lfl 4lway. e numbcrabout YourS~i~ o n

    thi. ='le ~,,-,,..,.~J:~ V I(ft~' . -u. 4J

    lfliMl Dire tor of ReAlstratlon.

    ..". ~ , ~ ..

    ADDRESS REPORTS-Rend Carefully

    The Alien Registration Act. 1940. requires ail re~ide nt alien. to report each ch3nge of 3ddresi within 5 day$ of such ch3nge. Other aliens, for eX3mple: Vilitors, students, and others not ad mitted for permanent residence in the United States, must report their addreHs every 3 monthe whether they change tbeir address or not . Prepared forms for such addrcss changes and reports mny he obtained at any po:::t office. A pent:.lty of ne and Unprisonment is provided by 13.w for failure ta make the required reports. Addrcss letten and reports ta the Alien R egistra tion Division, D epa rtment of Justice, Waahinc:ton, D. C.

    Whon reporting, l1ive both your nUlT2ber and nnme.

    choix tonnant d'un conte pour enfants et se demandent si le livre leur est vritablement desti n. Anne Morrow Lindbergh, dans son Journal en date du 29 mars 1943, n'hsite pas: Non, pas du tout pour enfants. [ ... ] C'est un adulte au cur d'enfant. L' authentique "pur de cur", comme l'Idiot de Dostoevski. Mais

    {j c'

    t .~. g- ~... dl , ~ ,.; Vl C o

    . ~

    ~ ~

    ~ '--.-1\-

    ~I t: .\.... C'oj... ' ......... f ..

    Antoine de SaintExupry avait pris l'habitude de dessiner un petit personnage sur sa correspondance ou aussi sur des nappes de restaurant. Ils forment les prototypes du Petit Prince.

    Book of the Month Club en 1932), Terre des hommes (Wind, Sand and Stars reoit le trs honorable National Book Award en 1939, catgorie Non-fiction) et Pilote de guerre (Flight to Arras, premier ouvrage centr sur une exprience de guerre, est un des dix bestsellers de l'anne 1942). Les critiques s'interrogent donc sur le

    ce n'est pas un Carte d e rsident a mri ca in d'A nto ine de SaintExupry, qu ' il a obtenu lors d e son d part aux tatsUnis a u mili eu de l'ann e 1940. enfant . Le jour

    Double page prcdente : Deuxime d e co uverture et page de t itre de la prem ire d it io n d u Petit Prince, publ i en fra nais New Yo rk en 1943.

    de sa sortie, John Chamberlain crit un article dans le New York Times et exprime des rserves, pensant que l'ouvrage ne peut pas toucher le jeune lectorat. Le Il avril, dans le New York Times Book Review, Beatrice Sherman souligne: Le Petit Prince est une parabole pour les grandes personnes dguise en une banale histoire pour enfants . Le mme jour, Pamela Lyndon Travers, l'auteur de Mary Poppins, rdige une critique dans le New York Herald Tribune: Est-ce un /ivre pour les enfants? Non que la question soit importante, car les enfants sont comme des ponges. Ils s'imbibent de la matire des /ivres qu'ils lisent, qu'ils les aient compris ou non. [ ... ] Le petit renard les meut simplement parce qu'il est un renard. Ils ne cherchent pas connatre son secret. Ils l'oublieront et il leur faudra le retrouver. C'est pourquoi je pense que Le Petit Prince va clairer les enfants d'une lumire indirecte. Il va les atteindre, les pntrer au plus secret d'eux-mmes et demeurer en eux comme une petite lueur qui se rvlera quand ils seront capables de la comprendre . La question du destinataire dconcerte les lecteurs, et les diteurs s'emparent du trouble pour faire la promotion de l'ouvrage: 100 %

    disent: c'est et ce n'est pas un /ivre pour les enfants; 100 % disent: c'est et ce n'est pas un /ivre pour les adultes ; 99,45 % disent: c'est un /ivre pour moi .

    Ddicace, confidence et souvenirs Saint-Exupry offre une clef de lecture subtile dans sa ddicace son ami Lon Werth ; Je demande pardon aux enfants d'avoir ddi ce /ivre une grande personne . Il s'adresse sans ambigut au jeune public mais aussi l'enfant qu'a t Lon Werth et qu'il n 'est plus: Je veux bien ddier ce /ivre l'enfant qu 'a t autrefois cette grande personne. Toutes les grandes personnes ont d'abord t des enfants. (Mais peu d'entre elles s'en

    souviennent.) Je corrige donc ma ddicace : Lon Werth quand il tait petit garon. Cette double destination lui permet ainsi d'atteindre tous les lecteurs travers un lecteur idal, sans ge, l'enfant qui en chacun demeure. L'auteur invoque la part d'enfance que les grandes personnes oublient ou refoulent. Il sollicite le regard de l'enfant, sa candeur et son innocence, cette navet grce laquelle il nous est permis d'imaginer l'lphant dans le boa ou de voir le mouton travers la caisse. Le dessin du boa ferm , que les grandes personnes ne comprennent pas, agit comme un symbole: il incite chercher l'essentiel par del les apparences et les traits graphiques, il invite lire le sens cach et le sens intime, entre les lignes. Dans un passage non retenu issu du manuscrit conserv la Morgan Library and Museum, l'auteur nonce une poignante confidence : Comme je suis hors du jeu, je n'ai jamais dit aux grandes personnes que je n'tais pas de leur milieu. Je leur ai cach que j'avais toujours cinq ou six ans au fond du cur.

    Plume N' 64 1AVRIL 1MAI l JUIN 2013

  • D. R.

    T.fu iUtRt 11wna 4'-::)

    Couverture de la premire diti o n du Petit Prince en a ngla is, dite chez Reynal et

    Est-ce un livre pour les enfants? Non que la question soit importante, car les enfants sont comme des ponges. Ils s'imbibent de la matire des livres qu'ils lisent, qu'ils les aient compris ou non

    Hitchcock, New Yo rk en 1943.

    Je leur ai aussi cach mes dessins. Mais je veux bien les montrer mes amis. Ces dessins, c'est des souvenirs.

    Il tait une fois une gense Il est difficile d'attribuer avec certitude l'origine de l'criture du Petit Prince. On a voqu un projet de publication avant guerre chez l'diteur-imprimeur Marne, Tours, connu pour ses ditions de littrature jeunesse depuis 1796. Malheureusement, le bombardement des archives de la maison d'dition en 1940

    48 ACTUALITS DE L'CRIT

    n 'a laiss aucune trace aux historiens (cf , Alban Cerisier, Il tait une fois le Petit Prince, Gallimard, 2006, coll. Folio, p . 57-59). On peut toutefois supposer que le nombre de dessins de petits personnages sans ge crayonns par Saint-Exupry dans les annes 1930 corrobore une telle intention (cf , Antoine de Saint-Exupry, Dessins, Gallimard, 2006). L'exprience de la longue marche de Saint-Exupry dans les sables aprs son accident d'avion lors de son raid Paris-Saigon, dbut 1936, est une des sources du rcit. Le chapitre de Terre des hommes intitul Au centre du dsert , voque le pilote face aux mirages et aux hallucinations, la gorge noue par la soif et la langue transforme en parchemin: c'est alors que tout se change en livre d'images et en conte de fes un peu cruel . Il anticipe aussi la rencontre avec le renard-fennec, qui offre une image de survie quand la vie mme est prte s'vanouir. Sans oublier l'allusion au puits permanent et la pompe rouille dont la recherche devient qute essentielle. Ces souvenirs de 1936 resurgiront dans le conte, six

    ~

    ans aprs la disparition du petit prince et correspondent l'anne 1942, date de l'criture de la fable: Il y a six ans dj que mon ami s'en est all . Enfin, notons que Saint-Exupry choisit de terminer Terre des hommes sur l'image d'un enfant endormi qui voque les petits princes des lgendes , figure de l'enfant ternel. Mais c'est pendant la guerre, dans une lettredessin adresse Lon Werth en 1940, que la prsence du personnage s'exprime plus clairement sous les traits d'un petit garon debout sur un nuage nomm Bloch 174, l'avion de reconnaissance pilot par Saint-Exupry, et qui n'est autre qu'un autoportrait de l'auteur poursuivi par un diablotin allemand juch sur un nuage Messerschmitt (Lon Werth, Saint-Exupry tel que je l'ai connu, Viviane Hamy, 1994 et 2010) . On y aperoit aussi un village en feu, une rose et un mouton-blier. Dans d'autres dessins de la mme poque, le personnage est ail. On saisit a insi l'volution de la silhouette enfantine: le nuage boule se transforme en plante et les ailes disparaissent au profit d'une charpe flottant dans le vent.

    uo '"" iillll! "grrrlllent, .,.d. .... 26th d>.y of Jon "" , " , .. by on be\w"" Antoin' de ..,ot-""".6,.", 35 B.''''''' Pl..' , " ." York , ,ao York partY 01 th'" part. th. Auth' "'1'" propne\O' (h".i""It" in cithe>' "" _ 01 "th. Autho' " ) .

    don 1>EYNAL & IilT atoel'" dolend the "id WOM d-"". the A_' """ bave thet right te .....ina thi.~pt of

    te

    agrta""'t on ,epa,.....t 01 any .....,. advaneol te h'" on aeooon 01 .... ",ou>P .::tIw::4p!' , 1 I ii" .. _ thia book sha11 not0 be r egnrded ns in fulflllment ot the optioDls provide tor in tte D. (7ooCient botwoen t he Author and t h" Publ115her dated J~n.;t.ry 19 , l SZ8 and Deo-.ber 21 , lEU Whioh options ren:.a.1n ln f\ll1 toroo Ilnd otfect o.s or i;.inn.lly written . 1

    20 . The Author hereby ll8GilJllI to and authorizon hiG a&cnt . o..nxiJni l18,n .bocker al 1 545 Firth Aven e . (j'cm York . l, 0 Y. , to recelve and retnin ten percent (lO'~) ot ..11 IIUln15 or nonoy p~yable to the'mthor l1.'lder the toms ot thiG agroer:'lcr:.t in conalderat of ser vioe .. r ondJre' in the prop"\r.o.t ion Lnt hlI..:ltlit.g or th1a book , Md d~olarell thnt the IInld ...rucimi l1an ;;Iecler is h.eroby e:::lpOlftlred to Ilot in the fl.uthor ' ti behalt Ut a 11 mtltters .rhinr out of this asreernont . l'hia same authori.u.tion sha ll alno 1 app1y to nny nurna of t'loney pnyablo to the.! thor under previOU8 o.eom.onh betwMn the Author and Publ1sho r

    This :agreement shall he binding upen and mure ta the benefi.t of the exocutora, administrators and assigns of the Aulhar and upon and 10 the successors and auigns of the P ubI.isbeT.

    IN WlT NESS WHEREOF the said parties have hert:to set thcir hand.!! and _ Is in duplicate the day and ycar first above written.

    In the presence o f

    A.....-.... ~, """'u ai 'u ~", ., -] LS.M (Witnus sign herc) (Author sien hue) "" REYNAL & HITCHCOCK, IIIC.

    ~~.~~ \ BY~~-----'_S.

    Contrat d 'dit io n du Petit Prince, la bor en janvier 1943 par Antoine de Sa int-Exupry et les diteurs Reynal et Hitchcock.

    Vrit des lgendes et des contes de fes Mais la vritable naissance du Petit Prince est amricaine, lorsque SaintExupry entreprend New York, au milieu de l'anne 1942, la rdaction du conte. Les tmoignages des amis de l'poque s'inscrivent eux aussi dans la lgende. L'actrice Annabella se souvient d 'avoir lu La Petite Sirne d'Andersen avec Saint-Exupry, alors qu 'il avait

    / t opr, l'hpital de Los Angeles, ,/ l't 1941, cause de fortes pousses de

    fivres. Convalescent, cette lecture lui aurait inspir l'criture du Petit Prince. Les pouses des diteurs amricains Reynal et Hitchcock, quelques mois plus tard, l'auraient incit rdiger un conte pour enfants en voyant Saint-Exupry dessiner des petits personnages sur les nappes de papier des restaurants de New York. Paul-mile Victor, l'explorateur, et Ren Clair, le cinaste, apportent aussi leurs tmoignages : le premier en disant avoir conseill l'utilisation de crayonsaquarelles, le second en lui offra nt d gouaches pour les premlrC's C'S(1 \1 ISS(lS.

    1'1111111' N"M 1 AVR IL 1MA I l JUIN 2013

    http:ren:.a.1nhttp:J~n.;t.ryhttp:oontro.ot

  • _ DOSSIER

    Coli. prive

    .:.": !,:,, t'!p ~,,'"

    1)11

    2)~

    .3

    4

    5

    F "" New York, le 7 Janvier 1943 Editions. de la Maison Franaise,Inc.

    610 lUth Avenue

    New York, N.Y.

    Ilessieursl

    Je VQus aocorde le droit exclusif de publier et de distribuer, sous forme de livre et en langue franqsise seulement, mon ouvrage ayant oomme titre provisoire ",

    Il est bien enten4u que la ~son Gallimard de ~ Paris retient l'exclUSivit absolue de cet ouvrage pour toute l'Europe, l'Afrique du Nord et , les oloniee franaises. Toutefois je vous rserve pJ'oviso!relllent, pour la dure de la gue les droits de vendre lRon livre en Angleterre, dans les JIlB,ndats angl.a1s euro~e~s ains1 qu'aux colonies !rangaisee qui sont actuellel!lent soua l'gide brita~q~, et lesquelles ne sont pas accessibles au gouvernement franais actuel. A la fi de, la guerril!, cet:be' clause provisoire est annule et vous retensl$ alors 1ndfi' niment le droit exclusif, sauf 'pour l'Europe, l'Afrique du Nord et 1&6 colonie fra:rla1ses.. '

    Je suis le seul auteur et propritaire de cet ouvrage et JI a1 seul, pl~~ pOuvoir pour faire cet arrangement avec vous. Le manuscrit complet vous sella remi les preJB1ers jours de Kars en vue de sa publioation. Vous devrez. le publier r!lpidement et A vos frais en faisant un premier tirage minimum de 10,000 exem: lires. le vous autorise ' publier et distribuer mon livre le mme jour que l'dition anglaise. n est entendu que vous n'annoncerez le livre et que vous 'ne ferez la publicit et n"adresserez des exepla!res la criUque que quinze jours aprs la pavution de l'dition anglaise.

    Vous aurez le droit d'utiliser la prsentation que vous jugerez la plus etriEEe . pour la vente au prix de catalogue qui ne sera pas infrieur A $l,50 Itexemp , . e. Je tiens A ce que le livre prsente le format ordinaire des diti~ns franaise, J comme ceux que vous avell l'habitude de publier actuellement. D'ailleurs avant la pQblication de l'ouvrage il sera laiss Amon choix le bon Atirer sur la maquette que vous Ile prsenterez, en ce- qui concerne la prsentation du volume la typo et le format.

    n est bien .enteDdu que vous ne ferez. rien que ce soit pour em.p&cher ou nuire

    Ala vente ou la distribution de l'dition anglaise publie par Raynal & Bit

    cock, mes diteurs amricains.

    Je tiens A ce qu'un effort tr~ lIIIportant soit fait pour la dj,stribution au

    Caaada et l'Afrique du Nord, afin de faire Une dJ,lItribution efficace.

    n . ellt entendu 'que vous imprimerez sur le ' premier tirage, un certain nOll\bre

    d'exemplaires sur papier de luxe, ne dpassant pas 250 eXElmplaires qli consti,

    ' 1:1 tueront l'dition originele sans, illustrations. . , '.' . Je recevrai un droit d'auteur de 10% du prix de vente au dtail sur les premrs 5000 exemplaires veDdus, et 15% au dessus de ce nobre. n me sera vers A titre d'acompte une somme de $l250.00 ! la si gnature du contrat.

    ,n es~ spc:l,f'iquem~nt entendu que je retiens ,tous les droits sur la pr~enta'1on . au thltre, le cinma et la radio, ,ainsi que tout autre droit qui n'est pas

    mentionn dans le contrat. En outre j e ne suis pas li d'au\lune faon pour d'autres ouvrages ' que Je pourrai crire l 'avenir. Si les circonstances l e permet tent et si je le dsire, je vous donnerai la prfrence. En ce qui oncerne le Copyright, Je vous donnerai des indications .ultrieures n me sera offert Atitre gratuit ' 25 exemplair~s de ce livre. Le manusorit vous sera livr en vue de l'impression immdiate et il est entendu que je ne ferai pas des changements radicaux sur les preuves. Vous devez me rendre des compte 's li A la fin de chaque semestre. Les tats de vente accolllpagns du chq devront Atre envoys mon adresse, 35 Beekman Place, New York City, ou quelque autre adresse que j e vous aurai indique par crit.

    ' Dans le cas o~ je suis appel A lII ' absenter des Etats-Unis, J e vous autorise

    rgler t oute questi on financiue ou autre avec mon agent littraire 1I0nsie

    Yaximilien Becker, 545 Fifth Avenue, New York City.

    ANTOIBE DE SAINT EXUPERX ~~ ,Dt:~SO~:)CAI5E'INC .

    "'A '' t _(0.4."""-"", I. " " ". ,;-~ Lo. '"'.~

    Contrat d 'dition en franais du Petit Prince qu i permet aux ditions de la Maison Fra naise de publier le livre en 1943 New York,

    50 CAHIERS DE L'CRIT

    Saint-Exupry aurait achet son matriel dans une droguerie de la 8e avenue. Silvia Hamilton, une amie journaliste trs proche, confie qu'une partie de la rdaction de l 'ouvrage fut accomplie chez elle et qu'il y trouve quelquesunes de ses sources d'inspiration: une poupe aux cheveux blonds, un petit caniche pour le mouton et un boxer nomm Hannibal pour le tigre! Silvia lui conseille mme, ainsi que la peintre Hedda Sterne, d'illustrer lui-mme le conte afin de garder une fracheur et une navet dans ses dessins, alors que Bernard Lamotte aurait tout d'abord t sollicit pour cette tche. Consuelo, l'pouse et l'inspiratrice du personnage de la rose, est venue retrouver SaintExupry New York fin 1941. Elle a trouv la proprit de Bevin House sur l'le de Long Island, o Saint-Exupry rdige, dans ce petit paradis loin de l'agitation de la grande ville et des conflits avec les Franais de New York, une partie de son conte. Son tmoignage est confirm par les amis Denis de Rougemont et Andr Maurois, qui sont sollicits pour servir parfois de modles aux poses du Petit Prince. Si l'on en croit les tmoignages rpts de ses amis, Saint-Exupry avait pris la fcheuse habitude de tlphoner des heures incongrues, en pleine nuit, pour lire les nouveaux chapitres de son uvre. Et cette extravagance ne fut pas une lgende car tous en tmoignent! C'est dans son livre que Saint-Exupry confie qu'il aurait aim commencer son livre la faon des contes de fes : Il tait une fois un petit prince qui habitait une plante peine plus grande que lui, et qui avait besoin d'un ami. .. Et il ajoute: Pour ceux qui comprennent la vie, a aurait eu l'air beaucoup plus vrai, Car je n'aim' pas qu'on lise mon livre la lgre . Ce petit rsum dit l'essentiel: la fable et les contes nous apprennent des vrits pleines de gravit et elles sont srieuses comme l'est la vie. Quelques mois avant de disparatre en mission de guerre, Saint-Exupry crit dans une lettre une amoureuse: Les contes de fes c'est comme a, Un matin on se

    J...

    1'1 }, n , 1 (

    Un dessin va, et l'autre ne ressemble plus Le pilote noue av.ec le Petit Prince une relation de confiance qui nat des dessins. Au milieu du dsert, dans un lieu o en apparence on ne voit rien , on n'entend rien , mille

    t:;{ );;(

    ~

    milles de toute terre habite , le Petit Prince rveille le pilote et lui demande le dessin d'un mouton: premier dsir, premier mouvement de vie. Grce l'injonction du Petit Prince, l'aviateur se remet dessiner: il rapprend le langage de l'enfance et l'immdiatet aux images. Expression primitive, les dessins dvoilent ce que les mots ne parviennent pas formuler. Alors que le pilote ne russit pas dessiner un mouton, il dcide de refaire son tout premier dessin . Quelle ne fut pas sa surprise en coutant le Petit Prince lui rpondre: Non! Non! Je ne veux pas d'un lphant dans un boa. Aprs quelques tentatives maladroites, il renonce et dessine la caisse et offre son premier cadeau en lui disant: Le mouton que tu veux est dedans , Le vrai mou Ion, l'o l})

  • DOSSIER__

    Fonds Lon Werth , Mdi athque Albert Ca mus, Issoudu n

    t..t1ct.~, ~lf I Vo(~ VC

    VQ \..1 l .. 11.-1,). fiN" c:'l....t 1 ~ !.t -t-' ' (;JJ.' rot 1 lh'

    ~Il l. \

    Ir J-Gr 'U , Q .' o val! 1 ,,< 'Cr 1 a.: J\I\. ' l'

    S'o,'o r> 1'4, '" ; ~:~ f !-~

    ~

    1 0 I l (

    o , )

    /' /...

    1

    Lettre c rite Lon Wert h par Anto ine de Saint-Exupry. Le prototype du Petit Prince est encore prsent sur ces lettres.

    du dsir, reste ainsi cach la vue mais l'enfant peut l'imaginer et est heureux: il se plongea dans la contemplation de son trsor. Ainsi, ce dessin lui permet de loger dans une mme ralit le visible et l'invisible, l'phmre et le permanent, ce monde et l'autre. Un grand consentement lie l'individu et l'univers. Le regard pntre le sacr que les formes sensibles enveloppent et dont

    ~ CAHtERS DE L'CRIT

    elles sont les messagres. L'intuition et l'innocence de l'enfance ne font que retrouver, par-del des millnaires de civilisation, par-del les diffrences, un regard originaire, total et absolu. Le Petit Prince tablit un dialogue entre le texte et l'image qui s'enrichit indistinctement de ces deux formes d'expression. Dans sa gense mme, l'un et l'autre inspirent mutuellement son auteur. Le dessin est

    un langage universel comme le sourire lie deux tres dans un instant silencieux et lumineux. D'un ct, la vision de l'image est immdiate et d'un autre, elle cache toujours quelque secret, la part inalinable d'invisible qu'elle porte en elle. J'essaierai, bien sr, de faire ~ portraits le plus ressemblant possible. Mais je ne suis pas tout fait certain de russir. Un dessin va, et l'autre ne ressemble plus.

    Fonds Lon Werth, Mdia thque Albert Camus, Issoudun

    ~ d' fa.'f

    /1,.-,-, '/ 'U to '.,lLJ

    r;;, 1tJ.' WV> f"-< ;-/H1- 0 ((. L f'~,-

    "JrC'~'1 " "-> a ~ ..u."" co u-- /r 1 10 J rc"(. -v-l "aV'(!Atv,:a... ' ( l'~' /.-!.~w.

    N

    ~

    2' ~ ?""'" ", YI bb Clv ("td- ~ ( ' ''lA.'

    J')vr:.' .,.uu..."'", ~:Z"1"'IAD'" 1-- ~/r 'i'V~ ,r. :-L

    oL ""'-'-~ ~ '-'" 6f\..J"p1'-~r;;, ""','2~ O-'-'N,

    Lettre crite Lon Werth par Antoine de Saint-Exupry. Le prototype du Petit Pri nce est ici a il. Ses ailes sont ensuite remplaces par une charpe qui Aotte .

    Je me trompe un peu aussi sur la taille, Ici le petit prince est trop grand, L il est trop petit. J'hsite aussi sur la couleur de son costume, Alors je ttonne comme ci et comme a, tant bien que mal, Je me tromperai enfin sur certains dtails plus importants. Mais a, il faudra me le pardonner. Mon ami ne donnait jamais d'explications. Il me croyait peut-tre semblable lui. Mais moi, malheureusement, je ne sais pas voir les moutons travers les caisses. Je suis peuttre un peu comme les grandes personnes. J'ai d vieillir . Comme le langage, dont le narrateur n'hsite pas dire qu'il est source de malentendu - n'oublions pas

    cette leon du renard - le dessin est lui aussi incertain et approximatif. Il trahit malgr lui son sujet, comme si justement le motif peindre et la chose dcrire, ne pouvaient tre donns dans leur plnitude ou leur totalit. Difficile de voir, de saisir: les dessins et les mots semblent ne pas suffire. L'invisible et le silence s'imposent face aux tentatives et sont comme ces nigmes traces par le serpent dans le sable et que le vent emporte. L'essentiel, nulle expression ne peut le donner car il n 'est sensible qu'au cur. Il est sollicitation silencieuse, rvlation, et demande que chacun le retrouve en soi.

    . ---'II

    Telle l'aventure d'Ulys~( pour qui Ithaque a offert le beau voyage, Le Petit Prince est une invitation au voyage intrieur, travers le temps et l'espace, dans les contres de la mmoire o le sens est tout entier construire

    L'crivain construit un monde o la parole est donne l'enfant crateur. Cette parole est faite d'images et de symboles: la fleur rejoint l'toile, le souvenir se fait sourire et l'homme retrouve le pays de l'enfance perdue. L'univers de Saint-Exupry est peupl d'une foule de figures imaginaires, compagnes de route de sa mlancolie. Telle l'aventure d'Ulysse pour qui Ithaque a offert le beau voyage, Le Petit Prince est une invitation au voyage intrieur, travers le temps et l'espace, dans les contres de la mmoire o le sens est tout entier construire.

    Plume N' 64 1AVRI L 1MAil JUIN 2013 5 3

  • 1

    /

    Il

    Un trsor qui enchante et qui fonde Ainsi, cet essentiel, invisible pour les yeux, est un trsor enfoui dans la mmoire, enfoui dans l'enfance, enfoui dans le sable. Sa richesse tient dans son existence mme, qu'il soit maison, toile ou dsert. "Ce qui embellit le dsert, dit le Petit Prince, c'est qu'il cache un puits quelque part.. . " Je fus surpris de comprendre soudain ce mystrieux rayonnement du sable. Lorsque j'tais petit garon, j'habitais une

    4 CAHIERS DE L'CRIT

    Dessin de Saint-Exupry dans Le Petit Prince illustrant la plante d'un paresseux envahie par les baobabs.

    I1lQ{son ancienne, et ra lgende racontait qll 'un trsor y tait enfeui. Bien sr, jamais personne n'a su le dcouvrir, ni peut-tre mme l'a cherch. Mais il enchantait toute cette maison. Ma maison cachait un secret au fond de son cur ... - " Oui, dis-je au petit prince, qu'il s'agisse de la maison, des toiles ou du dsert, ce qui fait leur beaut est invisible fil La rvlation du mystrieux rayonnement du sable se dcouvre alors, non dans la chose en soi, mais par analogie, dans notre capacit retrouver le vritable sens des choses et ce qui nous lie elles dans l'paisseur du temps, par del le temps objectif et linaire. Ce sont les liens invisibles que nous avons tisss avec les choses et avec les tres, que nous avons ourdis dans notre esprit et dans nos souvenirs, qui

    donnent du sens nos vies et font natre une vrit qui est la fois prsence et absence. Dans les mome ts les plus tra giques de son existence, Saint-Exupry s'est nourri de ses souvenirs: Je dispose de tous mes souvenirs, crit-il dans Pilote de guerre, et de toutes les provisions que j'ai faites, et de toutes mes amours. Je dispose de mon enfance qui se perd dans la nuit comme une racine. J'ai commenc la vie sur la mlancolie d'un souvenir. . L'univers de Saint-Exupry est tran gement plong dans l'enfance du monde, aux sources du jardin d'Arcadie. L'invisible se donne dans une mtaphore musicale, dans le chant de la poulie, dans le rire du Petit prince~ui transforme les toiles en grelots, qans les champs de bls qui vibrent sous le vent

    et voquent le Petit Prince. L'invisible se femme ou l'ami - la rose, le renard ou de signes o tout semble s'orienter. manifeste aussi dans le parfum de la rose le pilote -, les choses qui nous entourent Le livre cre lui aussi un lien unique qui embaume. L'auteur s'invente son - l'eau, les bls, les toiles - deviennent si avec son lecteur, lien qui volue dans roman de la rose: prexiste la rose , importants, si prsents, si essentiels. Les le temps selon les ges - de l'enfant l'lue de tout bouquet, la sublime, celle tres sont certes fragiles et phmres, l'adulte, de l'ge adulte l'enfance qui est sans pourquoi, l'ternel fmi c'est alors que peut se dessiner l'an et permet ainsi de voir la vie dans nin inaccessible qui peut apaiser de la goisse d'un abme et d'une sparation sa perspective . Le Petit Prince est une mlancolie. La rose invoque l'nigme puisque Se faire printemps c'est prendre invitation reconsidrer ce qui nous lie littraire de l'amour. Cet amour cache le risque de l'hiver. Se faire prsent, c'est au monde, dans un rapport singulier qui une image, qui est amour de l'amour: prendre le risque de l'absence (Lettres est aussi un appel retrouver en chacun Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une Natalie Paley, Gallimard, 2007) . Mais notre part d'universel. Ce grand cart toile, c'est doux, la nuit, de regarder le ciel. donner du temps aux choses que l'on qui mle le singulier et l'universel, qui Toutes les toiles sont fleuries . L'amour aime, c'est aussi les couvrir de sens et permet d'changer du symbolique entre devient essentiel et les toiles sont belles, de lumire. Le temps perdu devient les gnrations, entre les enfants et les cause d'une fleur que l'on ne voit pas ... " un temps gagn. Crer des liens re grandes personnes, fait simplement de Qu'il soit question d'amour ou d'ami vient inventer un sens - un langage ce livre un ouvrage majeur du XX sicle. ti, une ncessit s'impose, celle de ou une image - qui permet d'tablir crer des liens uniques qui font que la un rseau de directions, de pentes et DELPHINE LACROIX ET ALBAN CERISIER

    - DITIONS ORIGINALES AUX TATS-UNIS ET EN FRANCE L'dition originale du Petit Prince est publie le 6 avril 1943 par les Librairie Gallimard. Cette dition a t tire 12 750 exemplaires, ditions Reynal & Hitchcock New York (386 Fourth Avenue), en dont 30 hors commerce numrots. Elle est relie d'une toile bleue, anglais et en franais. L'dition en langue anglaise est constitue estampe selon le modle amricain d'une illustration en premier de 525 exemplaires dont 25 hors commerce et de 260 exemplaires plat et du sigle nrf en premier et second plat, et protge d'une dont 10 hors commerce pour l'dition en langue franaise, chacun jaquette imprime. La mention de copyright est date de 1945. numrot la main et sign par l'auteur. Ces L'achev d'imprimer, suivi d'un numro deux volumes sont relis et couverts d'une toile Gallimard de compostage orange, indique: Achev havane estampe chaud d'une illustration et d'imprimer sur les / presses des imprimeries protge par une jaquette rabats illustre en Paul Dupont, Paris / le 30 novembre 1945 couleurs. Chaque dition porte une mention / N d'imp. : 569. N d'd. : 437 / Dpt de copyright date de 1943. Seule l'dition lgal: 4' trim. 1945 .

    en langue anglaise prsente en dernire page Les dessins imprims dans cet exemplaire et un achev d'imprimer. plus gnralement dans les ditions qui se la page 63 de la seule dition en langue succderont jusqu' l'dition Folio en 1999, franaise, l'illustration du Petit Prince perch sont diffrents de ceux de l'dition amricaine au sommet d'une montagne est macule d'une car ne disposant pas des dessins originaux, tache d'imprimerie, situe droite au pied du l'diteur les a fait redessiner partir de l'dipic s'levant gauche. Les bibliophiles l'ont tion amricaine. On note l'absence d'toile baptise la marque au corbeau . Cette l'horizon du tlescope de l'astronome, marque disparat dfinitivement la sixime quelques coquilles typographiques, la cou dition de l'ouvrage en langue franaise . leur bleue du costume royal du petit prince Les premires ditions courantes en langue (vert l'origine) et le nombre des couchers franaise et anglaise diffrent de l'dition ori de soleil, qui est malencontreusement pass ginale par la couleur de la toile de couverture. de 44 43, jusqu' ce que l'dition de poche Une version broche de ces ditions, sans car rectifie ces quelques diffrences en s'inspirant tonnage ni jaquette, a galement t publie. de l'dition originale. Certaines coquilles de De 1943 aux annes 1950, le numro de l'di l'dition de 1946 seront toutefois corriges tion figure la suite de la mention de copyright ds la seconde dition, l'exception notoire

    Couverture de la premire dition du Petit Prince chez< First printing , Second printing ). Ce du numro de l'astrode 325 (3251 Paris; Gallimard en 1946.

    numro d'dition figure de la 2' la 6' dition cette erreur sera corrige en 1999). Mais pour la version anglaise et de la 2' la 7' dition pour la franaise. une erreur s'est glisse partir des annes 1950 dans le nombre de L'adresse de l'diteur figurant sur la jaquette devient 8th West couchers de soleil auxquels le Petit Prince assiste: 44 dans l'dition Street pour la 5' dition anglaise et la 6' dition franaise, puis originale, 43 aprs 1950. Ce dtail est troublant car Saint-Exupry 383 Madison Avenue pour la 7' dition franaise. Une dition lui-mme a hsit sur ce nombre si l'on en croit l'un des tapuscrits canadienne a paru en 1943 issue du premier tirage, l'enseigne de connus du conte. La premire dition broche est imprime le 12 Beauchemin - Montreal / Reynal & Hitchcock - New York . novembre 1947 ; la premire dition relie d'aprs une maquette de Le Petit Prince a paru en France titre posthume en avril 1946 la Paul Bonet, le 30 novembre 1950.

    Plume N'64 1AVRIL 1MAil JUIN 2013 55

  • ~NDIRECT OLIVIER D'AGAY: PILOTE DE

    , >1"LA SUCCESSION SAINT-EXUPERY

    1" >

    '0

    t "'

    . i~ Vl c o

    .~

    :6l

    Olivier d 'Agay, neveu d 'Antoine de Saint-Exupry, qui cogre la Succession Saint-Exupry.

    Nous avons permis que Saint-Exupry, qui tait un visionnaire, retrouve sa vraie place dans la littrature, l'histoire de la pense, ['histoire de France, dans les milieux culturels, ducatifs

    titi 1 MIIlIt\ 111 l:tCRIT

    Olivier d'Agay est l'un des nombreux hritiers qui continuent faire vivre en France et dans le monde la mmoire de Saint-Exupry travers la Succession Saint-Exupry. Il nous parle de la Succession, des 70 ans du Petit Prince, des 70 ans venir de la mort de SaintEx et de son glorieux anctre. Rencontre avec le Petit Prince de la Succession Saint-Exupry, qui la pilote de main de matre.

    lume : Dans quelles circonstances et en quelle anne a t fonde la Succession Saint-Exupry?

    Olivier d'Agay : La Succession Saint

    Exupry est un terme gnrique pour dsigner les ayants-droits d'Antoine de SaintExupry. Celle-ci a exist immdiatement aprs la disparition de l'crivain-aviateur en 1944. En 1947, la Succession est reprsente par sa propre mre, Marie de Saint-Exupry, et ce jusqu'en 1972, date de sa mort. Pourquoi elle? Parce que c'tait la volont de son fils qui voulait qu'elle s'occupe de son uvre au cas o il disparatrait. partir de 1972, ce sont les surs d'Antoine de Saint-Exupry, Gabrielle et Simone, qui ont gr l'hritage jusqu'en 1986. Ensuite, ce fut la gnration suivante, les quatre enfants de Gabrielle qui, en 1988-1989 ont dcid de se constituer en socit civile et de prendre en main la gestion de cette uvre. Depuis ce temps-l, la famille n'a cess d'accrotre les moyens de la Succession pour dvelopper par exemple la Fondation Antoine de Saint-Exupry, en 2009.

    Quelle est la vocation de cette Succession ?

    D'abord une vocation patrimoniale : grer l'hritage meuble qui est lui seul considrable. La notorit de Saint-Exupry dans le monde fait que c'est un hritage important sur le plan littraire, sur le plan culturel, sur le plan de la francophonie, sur le plan financier. Les partenaires ditoriaux sont nombreux ainsi que la communaut des fans dans le monde, que nous avons dcouverts au dbut des annes 1990. Rapidement, la Succession est devenue une fourmilire,

    une termitire pour reprendre les termes de Saint-Exupry, au service de l'uvre et de l'homme. Dans le domaine littraire, c'est l'une des successions les plus importantes et les plus actives dans le monde. Sa vocation est de grer les droits, notamment le droit moral et de dvelopper toutes les actions au service de l'homme: expositions, muses, ditions. La Succession aide, par exemple, les diteurs dans des pays o il y a peu de moyens et peu d'argent. La Succession gre aussi la mmoire - et c'est important -, et les relations avec les diteurs pour promouvoir l'uvre par de nouvelles traductions et des expositions. Au dbut des annes 2000, Internet a aussi permis de constituer et de grer un rseau d'amis disperss sur toute la plante, et d'identifier les sites ddis Saint-Exupry et au Petit Prince. Cette communaut est aussi appele tmoigner de ce qu'elle fait au nom des idaux de SaintExupry et du Petit Prince, comme en 2009 Paris la chapelle des Bernardins. Nous essayons d'pouser le potentiel, ce qui est assez ambitieux et orgueilleux. Nous avons permis que Saint-Exupry, qui tait un visionnaire, retrouve sa vraie place dans la littrature, l'histoire de la pense, l'histoire de France, dans les milieux culturels, ducatifs. Et le travail n'est pas termin. Mais cela a bien avanc depuis le dbut des annes 2000 avec le renouvellement des gnrations.

    Vous tes aussi la tte d'un patrimoine crit important

    Il n 'est pas aussi important que cela en fait. Saint-Exupry attachait peu d'importance aux biens matriels. Il donnait beaucoup. Son hritage tait donc purement spirituel et littraire. Il donnait tout, surtout vers la fin de sa vie. Depuis son dernier passage chez sa

    '0

    t

    i "'

    ~ c o

    .~ Vl19

    Mariage d'Antoine de Saint-Exupry et Consuelo, en 1931 , Agay. Le garon Antoine de Sa int-Exupry, en 1940, avec son fil leul Franois. tout droite est Franois d'Agay.

    sur en 1940, la famille ne l'a pas revu. Il est parti ensuite pour les tats-Unis. Beaucoup de choses ont aussi t gardes par sa veuve, Consuelo, qui avait pour sa part des trsors absolus notamment les dessins du Petit Prince, que possdent aujourd'hui ses hritiers. Le manuscrit original du Petit Prince est quant lui New York, la Morgan Library, qui possde aussi les dessins qui n'ont pas t retenus pour le livre. Saint-Exupry avait offert le tout Silvia Reinhardt, une de ses amies, le jour de son dpart, vers le 2 avril 1943. La fille de Silvia, sa mort, les avait ensuite revendus la Morgan Library qui les avait acquis pour. .. 3000 dollars. Nombreux sont les collectionneurs de Saint-Ex travers le monde : signalons parmi eux Nelly de Vog qui a beaucoup lgu l'association des Amis de Saint-Exupry, cre en 1948. Elle a aussi cd ses archives Saint-Exupry la Bibliothque nationale de France et a demand une stricte confidentialit pendant cinquante ans aprs sa mort. Nelly de Vog s'est toujours attache faciliter la vie matrielle de Saint-Exupry, l'a suivi, a crit la premire biographie sous le pseudonyme de Pierre Chevrier, elle a contribu la mise en formes de Citadelle. Elle est reste longtemps dans l'ombre, presque jusqu' sa mort en 2002.

    Depuis la France, on a du mal percevoir l'influence de Saint-Exupry dans le monde. Comment la percevezvous pour votre part ?

    L'influence de Saint-Exupry dans le monde passe d'abord par ses livres. C'est l'un des auteurs les plus traduits au monde. Le Petit Prince constitue lui seul un record absolu avec 220 traductions: c'est l'uvre non religieuse la plus traduite dans le monde. Le reste de l'uvre est quant lui traduit dans plus de 50 langues. C'est donc un auteur lu, avec des ventes consquentes, et cela ne se dment pas. C'est un auteur

    important pour la francophonie dans le monde. Les gens qui apprennent le franais lisent Saint-Exupry. Hormis l'uvre qui est primordiale, la notorit de l'homme n'en est pas moins significative: on peroit l'importance de celle-ci dans les contacts que l'on a avec la communaut des fans, avec les muses Saint-Exupry au Japon, en Core, en Argentine, au Maroc. Mme au Qatar ils connaissent trs bien Le Petit Prince! Il Y a une vraie fascination pour sa vie comme on peut le voir aussi travers les projets de films, les documentaires pour la tlvision en Russie, en Angleterre, au Japon, en Core. Le Petit Prince est aussi un ambassadeur de l'ONU grce l'un de ses dirigeants, un Japonais, qui avait pour livre de chevet Le Petit Prince . Beaucoup d'crivains, d'acteurs, d'hommes politiques, de chefs d'entreprise sont attachs Saint-Exupry et au Petit Prince. Dominique de Villepin, par exemple, s'est fait photographier dans ParisMatch avec Le Petit Prince sur son bureau.

    Soixante dix ans aprs sa publication, Le Petit Prince est toujours en tte des ventes de livres jeunesse en France en 2012 avec plus de 80 000 exemplaires vendus. Comment expliquez-vous cette prennit?

    Je ne savais pas qu'il tait toujours en tte! Oui cette uvre est prenne et je dirais qu'elle suscite de plus en plus d'intrt. Il y a un message fort, puissant dans cette oeuvre. Le nombre de traductions est colossal. Quand on veut faire passer un message dans une langue, on puise dans les livres religieux, la Bible, le Coran puis Le Petit Prince. Il y a dans ce livre un ct prcieux et mythique, un message devenu universel et qui apporte des rponses. La forme du conte y est pour beaucoup: sobre, accessible, ramasse. C'est le genre de livre que l'on lit tous les dix ans et qui apporte des rponses diffrentes parce que l'on a mri soi-mme et que l'on

    Y voit d'autres choses. C'est une uvre cls, d'une richesse absolue. C'est l'image de la bote du mouton avec l'intrieur 26 mgatonnes. Il y a aussi un passage travers les gnrations. La meilleure vente d'e-books Nol 2012 est... Le Petit Prince. Gallimard a lanc cet e-book enrichi et ludique. L'uvre subsiste travers les gnrations et travers les supports. La fascination pour ce petit prince demeure parce que je ne pense pas que l'homme change considrablement. Les questions que l'on se pose sont toujours les mmes. On se les pose juste diffremment. SaintExupry tait un visionnaire : les valeurs que vhicule le Petit Prince comme la paix, la protection de la plante, la protection de l'enfance, l'ducation font partie du programme Millenium Goals de l'ONU. Le Petit Prince est devenu l'une des dix marques non commerciales les plus connues au monde. L'image du Petit Prince est la mme pour un Coren, un Belge ou un NewYorkais. Il est d'une modernit indpassable.

    Qu'avez-vous prvu pour clbrer les 70 ans du Petit Prince?

    Nous avons d'abord des projets New York puisque Le Petit Prince a paru pour la premire fois New York en 1943 quand Saint-Exupry y rsidait avant d'embarquer pour l'Afrique du Nord. Il a juste eu le temps de voir le livre imprim et de signer les envois. C'est mme une tierce personne qui lui en a apport un exemplaire. Il savait que le livre se vendait bien mais n 'imaginait pas que son uvre allait avoir une telle ampleur. Nous allons donc fter sa publication avec la Morgan qui possde le manuscrit original, avec l'Institut Franais, le Consulat, la Columbia University, notre diteur amricain Harcourt, les amis de Saint-Exupry New York, et puis Montral aussi puisque la ville a fait partie de l'aventure nord-amricaine en 1943. Nous allons avoir avec nos amis

    Plume N"64 1AVRI L 1MAi l JUIN 2013 (

  • _ EN DIRECT

    canadiens une exposition et un colloque. Nous clbrerons galement cet anniversaire Paris au mois d'avril avec des partenaires prestigieux comme le Muse des Lettres et Manuscrits, les ditions Gallimard et France Tlvisions pour ne citer qu'eux. Nous avons donc un programme de clbrations pendant une semaine mais aussi un festival du film au Balzac, sur les Champs-lyses ainsi qu'au salon de Montreuil.

    Quel est votre ouvrage prfr de Saint-Exupry?

    Longtemps ce fut Terre des Hommes, le plus accessible, le plus riche, le plus humaniste. Depuis quelques temps, j'aime aussi beaucoup Pilote de guerre dont on a clbr les 70 ans en 2012. Il contient aussi des trsors et rvle, aux dires des spcialistes, que l'auteur fut le premier auteur rsistant et l'un des premiers lutter contre l'antismitisme. Apparat ainsi dans ce livre un Saint-Exupry politique, que l'on ne connaissait pas sous cet angle et qu'il faut absolument rhabiliter. Lettre un otage fait aussi partie de mes prfrs. Pilote de Guerre, Lettre un otage et Le Petit Prince forment ainsi une trilogie new-yorkaise : ces uvres apparemment spares sont en ralit runies par le mme message.

    Saint-Exupry c'est aussi la grande aventure de l'Aropostale. Est-il un pilote qui crit ou un crivain qui pilote?

    C'est l la question. On va dire que c'est un crivain qui pilote. Ce qui ne veut pas dire que c'est un mauvais pilote. C'est un super pilote, un pilote extraordinaire. Tous les vrais pilotes vous le diront. C'est un pilote l'instinct. Au dernier moment, il est dans le noir, il lve le manche, il ne sait pas pourquoi. Mais devant, il y a un camion. Voil Saint-Exupry. Par contre, au volant d'un 747, pas terrible. C'est pour cela qu'Air France ne l'a pas recrut comme pilote civil, pas plus que Mermoz. Saint-Ex et ses compagnons n'taient pas des pilotes de taxis mais des pilotes d'essais. L'accomplissement d'Antoine est dans l'criture. Il n 'aurait cependant pas pu crire sans avoir pilot. Et la fin, il termine au manche d'un avion. C'est difficile de trancher.

    connat le pilote et l'crivain mais moins l'inventeur qui a dpos une dizaine de brevets techniques. Pouvez

    IS nous en parler?

    On connat aussi moins bien le journaliste, le cinaste, il avait normment de talents.

    (,K 1 AIIIIIIS DE L'CRIT

    En tant qu'inventeur, on connat surtout deux brevets. Celui concernant l'atterrissage sans visibilit qui est l'origine des brevets qui ont permis de valider le systme d'atterrissage sans visibilit. Et puis celui concernant le problme des mitrailleuses qui gelaient en proposant l'utilisation de glycol pour les rchauffer. Nous savons peu de choses sur l'histoire de ces brevets, et leur destin, bien que nous possdions toutes les archives sur ceux-ci. Mais nous ignorons s'ils ont t exploits. Certains auraient t dtourns et auraient inspir certaines inventions notamment aux tats-Unis. Il conviendrait d'effectuer des recherches sur ces brevets avec le Muse Air France et l'Aronautique. De l'avis gnral, ces brevets sont des brevets importants, au moins dans les problmatiques qu'ils soulvent.

    Succession Saint- Exupry - d 'Agay.

    Franois d 'Agay, Prsident de la Succession , neveu et fi lleu l d 'Antoine de Saint Exupry.

    En 2014, nous fterons le 70 anniversaire de la disparition de SaintExupry. Avez-vous des projets pour cette anne-l?

    Nous prvoyons une grande exposition avec la Runion des Muses Nationaux et avons d'autres projets. Il y aura un grand programme de clbrations en France et l'tranger. Autre dossier en souffrance, depuis vingt-cinq ans dj, celui de la rnovation de la maison d 'enfance de Saint-Exupry. Le jour de la signature de notre convention avec la commune qui est devenue propritaire des lieux, le conseil municipal a dmissionn. Nous n'avons donc pas pu voter ce mandat. Une nouvelle quipe est arrive en juin, avec une approche diffrente. Nous sommes

    par consquent repartis pour un nouveau round en attendant les nouvelles lections qui auront lieu l'anne prochaine. Le projet tait de rebtir la maison en Maison du Petit Prince avec un htel, un restaurant gastronomique, un centre de sminaires pour les entreprises axs sur Saint Exupry. Malheureusement, avec la crise, les investisseurs sont partis puisque plus personne ne veut investir dans ce beau pays de France. Mais nous ne lcherons rien!

    Derrire la figure du Petit Prince, on sent poindre une angoisse existentielle. Saint Ex avait-il des regrets sur sa vie et la faon dont les vnements se sont drouls ?

    Il tait angoiss oui, existentiellement, par rapport au sens de sa vie, sa mission, son destin qui n'tait pas d'avoir une famille et de faire des enfants, mais qui tait d'essayer d'clairer l'humanit. Sa grande question tait: que faut-il dire aux hommes? . On retrouve ce questionnement notamment dans Lettre un otage. Et la rponse est Le Petit Prince. Mais il ne le savait pas. Pour les Amricains, Le Petit Prince est la meilleure rponse que le monde occidental pouvait apporter Mein Kampf. Pour Saint-Exupry, la rponse dans son uvre c'est Citadelle. Mais il s'est tromp. Les gens qui lisent Le Petit Prince s'en sortent mieux aprs la lecture parce qu'il y a des rponses, des consolations. Pour ce qui est des regrets, je pense qu'il tait prmaturment vieilli 44 ans cause de tous ses accidents et parce que tous ses amis taient morts. C'est un survivant Saint-Exupry! En 44, ils sont tous morts les pilotes de l'Aropostale, les pionniers. Donc il se dit, quoi bon? Chaque jour qui passe est une victoire. Sa vie n 'a plus trop de sens la fin. Il veut juste participer l'effort de guerre et librer la France. La politique l'cure mais je ne crois pas la thse du suicide. Et je le sais parce que nous avons des tmoignages. Le premier tant celui du commandant Gavoille qui commande le GR 2/33. Il crit en 1945 ma grand-mre et lui dit : je dois vous dire que j'ai vu Saint-Exupry la veille de sa disparition et il m'a dit: Mon commandant, soyez certain d'une chose, j'ai le respect du matriel et je reviendrai toujours! . Ce qui voulait dire ce que cela voulait dire. Que ce serait-il pass s'il n 'avait pas disparu? Cala aurait t trs dur pour lui, horrible. Heureusement peut-tre finalement qu'il a disparu ce 31 juillet 1944. Aprs la guerre, les Gaullistes voulaient sa peau. Il avait intgr une

    avec l'uvre d'Emmanuel Levinas. Oui , je pense l'avoir apprivois en termes de responsabilit . C'est un peu l'esprit de la Succession mme si l'on partage cette responsabilit avec des millions d 'autres personnes. Dans notre famille, c'tait un culte rserv des femmes : mon arrire grand-mre, ma grand-mre , ma tante. Et elles n'ont pas su le passer aux jeunes gnrations. Nous avons dcouvert Saint-Exupry l'cole, comme auteur. Puis nous avons compris l'impact incroyable de cet homme, sa vie, cette poque, sa faon de vivre. Et puis on redcouvre toujours Saint-Exupry. Cette anne, on a redcouvert Saint-Exupry en tant qu'auteur engag, rsistant. Deux livres sont parus rcemment ce sujet, le livre de Franois Gerber notamment, Saint-Exupry, crivain en guerre aux ditions Jacob Duvernet. Avant Le Silence

    unit franaise mais sous commandement dans son approche, comme Camus. La marques commerciales, des trademarks. Le amricain avec des avions amricains. Et philosophie est aussi un aspect de Saint Petit Prince est une marque. Les dessins puis il aurait aussi eu contre lui les vichystes Exupry que l'on redcouvre. du Petit Prince sont une marque. Ce sont qui sont rests puissants dans l'arme et des investissements de la Succession pour

    Toute l'uvre de Saint-Exupryquelques postes cls aprs la guerre. protger leur usage et leur exploitationtombera bientt dans le domaine dans le monde aprs cette date. Certains

    Tu deviens responsable pour toujours public. Comment le grez-vous pays respectent assez le droit moral. En de ce que tu as apprivois . Avez-vous puisqu'il y a la dimension financire gnral il suffit de s'en donner les moyens. apprivois Saint-Exupry? mais aussi la dimension morale? Avec une uvre aussi considrable que Le Pour moi, c'est la phrase la plus impor L'uvre de Saint-Exupry est dj dans Petit Prince, le monde entier et les juristes tante du Petit Prince. C'est le thme de la le domaine public en Asie, except au plus prcisment savent que cette uvre responsabilit. Il y a d'ailleurs des parallles Japon. Mis part la France et les Etats- existe, la respectent et donc on relve peu

    Coli. p,;ve

    IILt. lI ""-'!.ux C';. \ ) q. ,,)1 ! '"sl\r

    1:., VI> .. f-k.. "" ""h. '~,a~ \