Les Classes Moyennes

  • View
    614

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Classes moyennes et inégalités de conditions de vie« Conditions de vie et Aspirations des Français »CREDOC (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie)

Text of Les Classes Moyennes

1

Classes moyennes et ingalits de conditions de vie

Rgis BIGOT Directeur adjoint du dpartement Conditions de vie et Aspirations des Franais CREDOC (Centre de recherche pour l'tude et l'observation des conditions de vie)

Sminaire Ingalits INSEE 4 dcembre 2009

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

2

Les classes moyennes selon Aristote Or, tout tat renferme trois classes distinctes, les citoyens trs riches, les citoyens trs pauvres et les citoyens aiss, dont la position tient le milieu entre ces deux extrmes. Puis donc que l'on convient que la modration et le milieu en toutes choses sont ce qu'il y a de mieux, il s'ensuit videmment qu'en fait de fortunes, la moyenne proprit sera aussi la plus convenable de toutes . Il est vident que l'association politique est surtout la meilleure quand elle est forme par des citoyens de fortune moyenne; les tats bien administrs sont ceux o la classe moyenne est plus nombreuse et plus puissante que les deux autres runies, ou du moins que chacune d'elles sparment. [ ] Partout o la fortune extrme est ct de l'extrme indigence, ces deux excs amnent ou la dmagogie absolue, ou l'oligarchie pure, ou la tyrannie; la tyrannie sort du sein d'une dmagogie effrne, ou d'une oligarchie extrme, bien plus souvent que du sein des classes moyennes, et des classes voisines de celles-l Aristote, Politique, livre iv, chapitre ix, paragraphe 3. Traduction en franais d'aprs le texte collationn sur les manuscrits et les ditions principales par J. Barthlemy-Saint-Hilaire, 3e dition revue et corrige, Paris, Ladrange, 1874.

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

3

La crainte du dclassement Serge Bernstein : sentiment de (non)appartenance (ni proltaire, ni suprieur) Aspiration rejoindre les strates suprieures Conscience de la fragilit de ce statut et crainte du dclassement K. Marx et F. Engel : les couches moyennes [ ] tombent dans le proltariat Bas revenus "Classes moyennes" Hauts revenus80 70 70 59 76 71 62

Proportion (en %) dindividus partageant lopinion selon laquelle il est probable que nos enfants auront demain un niveau de vie infrieur au ntre Source : CREDOC, enqutes sur les Conditions de vie et les Aspirations des Franais

70 60 50 40 30 20 10 0

1997 2006 Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

4

Linstrumentalisation de la notion Historien Christophe Charle : culture du flou [ qui] tient lhistoire accumule des senssuccessif [que cette notion] a revtus

Stratgie politique (cf. thorie de llecteur mdian) Stratgie mdiatique Stratgie commerciale

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

5

Quels critres pour dfinir les classes ? Nomenclature Profession Catgorie Sociale Capital culturel (niveau de diplme) Capital conomique (revenu, patrimoine) Capital social (rseau social) Statut demploi (stable / prcaire, secteur public / secteur priv) Nationalit (local / tranger / immigr) Langue maternelle Modes de vie, etc.

p La ralit correspond un enchevtrement de marqueurs statutaires

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

6

Monte du salariat et tertiarisation de lconomie

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

7

volution des effectifs des PCS45 40 35 30 25 Employs 39

15 10 5

16 11

5 0 1960 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000

Source : INSEE, recensements de la population de 1962, 1975, 1982, 1990 et 1999 ; enqute emploi 2005

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

20

18

Professions intermdiaires griculteurs e ploit. Cadres, prof. intel. sup.

uvriers 30 25

22 14

rtisans, commer a nts, chefs d e nt. 6

2 2005

8

PCS : qui appartient aux classes moyennes ?

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

9

Le sentiment dappartenanceA quelle catgorie sociale avez-vous le sentiment dappartenir ? (en %)66 50 44 40 27 30 21 20 5 10 0 Dfavoris Classe populaire Classe moyenne infrieure Classe moyenne suprieure Aiss Privilgis 6 3 22

2

Source : CREDOC, enqute sur les conditions de vie et les aspirations des Franais , juin 2008

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

10

Un dcalage de perceptionDcalage entre la perception des classes sociales et notre typologie en trois catgories de revenus100% 80% 95%

Classes moyennes

60% 40% 27% 20% 0%

Classes moyennes

Typologie utilise dans notre prcdente recherche

Perception des Franais

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

11

Les riches, cest les autresA quelle catgorie sociale avez-vous le sentiment dappartenir ? (en %)60

E semble de l o l tio Les 20% de l o l tio les l s v es34 50 44 36

50

40

30 29 20 1 7 21 1 0 1 Dfavo riss 6 1 0 0 5 Classe po pulaire Classe mo yenne infrieure Classe mo yenne suprieure 22

Les 20% de l o l tio les l s iches

9 6 1 Gens aiss 2 1 Privilgis

Source : CREDOC, enqute sur les conditions de vie et les aspirations des Franais , juin 2008

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

12

Qui pense faire partie des classes moyennes ?d 31 -31 -1 -23 / 1,

23 1

/ / /

2,

9

M

d 9

/

2, 1, 1,3

2,

E

3, 3,

d

1,

I d

d

t

1,

d

1,

B

c

2,

N

-d

2,3

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

1

2

3

B c

$" $ " # " !

Source : Crdoc, enqute sur les conditions de vie et les aspirations des Franais , juin 2008 Lecture : les personnes percevant entre 1500 et 2300 par mois dans leur foyer ont 4,5 fois plus de chances que celles qui gagnent plus de 3100 de dclarer appartenir aux classes moyennes.

t

d

1,

Odds ratio rsultants dun modle de rgression logistique

$ % $ $ ## '$& ( $ $ 0" ) $ ( " #1 $ 1 "

Et d t f

t

t

1,

t

, ,

# #$" # # #$" # #$" # #$" # #$" #"&

Probabilit relative de dclarer appartenir aux classes moyennes

13

tre riche, cest gagner combien ?O se situe le seuil de la richesse selon les Franais ?

8

6 5 4

2 1 0Source : partir de donn es I SEE DGI, enqute Revenus iscaux , 2004. ote : sur l axe vertical, on trouve la proportion d individus ayant le niveau de vie indiqu sur l axe horizontal (par tranche de 100 ). Le niveau de vie correspond au revenu disponible (aprs impt) du m nage pond r par les unit s de consommation de ce mme m nage.

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

6

2

6

0

500

1000

1500

2000

9 9

2

2

22

5

2

4 3 2

7

8

7

3

7les 20% de la population ayant les plus aibles niveaux de vie (moins de 24 euros/mois)

Seuil partir duquel les Franais estiment que lon peut les 20% de la se sentir duquel Seuil partir riche population ayant 4660 euros avant impt les Franais estiment que les niveaux de vie les plus l'on peut se sentir riche (env. 4000 euros aprs impt)lev s (plus de 1905 euros/mois)

62500 000 500 4000 4500mensuel

5000

14

Des rponses qui varient peu selon les groupesSelon vous, partir de quel revenu mensuel peut-on considrer quune personne est riche ?Plus de 3000 euros/mois 2000 3000 euros/mois 1500 2000 euros/mois 1000 1500 euros/mois Moins de 1000 euros/mois 3 988 4 209 3 825 4 632 5 413

Profession interm diaire

I

65 74 a s 50 64 a s 40 49 a s 30 39 a s 25 29 a s 18 24 a s 0 1 000 2 000 2 959 3 000 4 000 4 138 4 180

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ingalits, INSEE, 4 dcembre 2009

A A A A A A B

@ @ @ @ @ @

A

Source : CSA, enqute Etre riche aux yeux des Franais , juin 2006

75 a s et pl s

D BC

FEA

en euros mensuels, rponses mdianes pour chaque catgorie de la population

Empl y

pendant v ier

FG

F

@ @ @

Cadre

4 878 4 684 4 569 4 491 3 924

5 415 4 978 5 469 4 868

5 000

6 000

15

tre riche, cest possder combien ? Rponse mdiane : 480 000 Le patrimoine mdian en France : 98 000 Seuil de dclenchement de lISF : 770 000 (565 000 foyers concerns) 10% de la population dtiennent un patrimoine suprieur 382 000 Ch f d' n r pris d plus d 10 salaris

Agricul ur Ch f d' n r pris d m ins d 10 sa aris

168 560 164 640 1 3 480 73 500 7 440Source : Enqute Patrimoine 2004, INSEE

Ouvri r qua ifi

Ouvri r n n qua ifi0

9 8001 00000 200000 300000 400000 500000

Rgis Bigot, Classes moyennes et ingalits de conditions de vie, Sminaire ing

Recommended

View more >