Click here to load reader

Les lettres manuscrites de Cocteau et de cocteau maritain... · PDF fileJean Cocteau et Jacques Maritain de tristesse et fait pour un autre monde 1 », écrira avec beau-coup de justesse

  • View
    227

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Les lettres manuscrites de Cocteau et de cocteau maritain... · PDF fileJean Cocteau et...

  • Extrait de la publication

  • Extrait de la publication

  • Extrait de la publication

  • ditions Gallimard, 1993.

    Extrait de la publication

  • PRFACE

    par

    Michel Bressolette

    et Pierre Glaudes

    Extrait de la publication

  • REMERCIEMENTS

    C'est un plaisir pour nous de remercier ceux qui par leur dispo-nibilit, leur rudition et leur dvouement nous ont aids runir

    ces lettres indites et en prparer l'ditionMme Paule Coquand, dont les encouragements nous ont souvent tprcieux.M. Pierre Chanel, dont les notes et les renseignements si prcis surCocteau nous ont permis d'clairer de nombreuses allusions,M. et Mme Ren Mougel qui n'ont cess de nous apporter avec tantde comptence et de gnrosit lettres indites et documents pr-cieux sur les Maritain.

    Qu'ils soient assurs de notre reconnaissance amicale.

    M. Bressolette et P. Glaudes

  • Carte envoye Jacques Maritain le 15 fvrier 1933.

    Les documents ici reproduits nous sont aimablement communiqus par leCercle d'tudes J. et R. Maritain.

    Extrait de la publication

  • Dessin de Jean Cocteau ddi Jacques Maritain. Frontispice A' dipe roi,Romo et Juliette, Paris, Plon, collection Le Roseau d'or , 1928.

    Extrait de la publication

  • Lettre de Jean Cocteau Jacques Maritain, Nol 1962.Extrait de la publication

  • Lettre de Jacques Maritain Jean Cocteau, 29 dcembre 1962.Extrait de la publication

  • LE FRRE PORTIER ET L'ACROBATE

    Comment ne choquerais-je personne? L'allured'acrobate ne se quitte pas en un jour.

    (Jean Cocteau, Lettre Jacques Maritain,Paris, ditions Stock, 1964, p. 64.)

    Confiant dans mes vertus de frre portier, vousm'envoyiez ces mes que votre exemple clairait. .

    (Jacques Maritain,Rponse Jean Cocteau, ibid., p. 92.)

    1

    L'amiti entre Jacques Maritain et Jean Cocteau continuede susciter la surprise elle n'a pas t phmre, contraire-ment aux analyses aussi rapides que rptes qui affirmentque la publication en 1926 de la clbre Lettre JacquesMaritainet de la Rponse Jean Cocteau marque une rupture et unadieu la foi. Cette amiti n'a pas t non plus superficielleelle a nou entre ces deux hommes des relations de profondeaffection humaine et spirituelle. Voil ce que rvle la cor-respondance indite qui commence au mois de mai 1923 ets'achve quarante ans plus tard, en septembre 1963, douzejours avant la mort de Jean Cocteau le 11octobre. JacquesMaritain et Jean Cocteau ont chang au moins cent cin-quante-cinq lettres ou billets. ce jour, toutes les lettres n'ontpas t retrouves, en particulier celles que Maritain adressait Cocteau qui, dans la lettre du 11dcembre 1960, voque le naufrage de ses lettres et de ses manuscrits parpills parMaurice Sachs 1.

    1. Toutes les pertes ne sauraient tre imputes Maurice Sachs, carmme aprs sa disparition en 1945, des lettres de Maritain manquent. Ainsi

    Extrait de la publication

  • Cahiers Jean Cocteau

    La premire rencontre entre Jacques Maritain et Jean Coc-teau semble avoir eu lieu le 20 dcembre 1922, lors de la

    premire d'Antigone. Dans Art et Scolastique, publi en 1920,Maritain citait des passages du Coq et l'Arlequin. Cocteau, deson ct, admirait Maritain et lui avait envoy Thomas l'Im-posteur et Le Grand cart en signant chaque ddicace sonadmirateur, Jean Cocteau .

    Maritain, g alors de quarante ans, est dj clbre.Converti la foi catholique en 1906, connu comme le filleulde Lon Bloy, l'ami de Pguy et de Psichari, disciple de saintThomas d'Aquin, il est professeur l'Institut catholique deParis et auteur de livres importants, tels La Philosophie berg-sonienne, Art et Scolastique, paru en 1919, Thonas en 1921,Antimoderne en 1922 et De la vie d'oraison crit en collaboration

    avec Rassa, sa femme1.

    La gloire de Cocteau, g de trente-trois ans, est plus mon-daine. Le jeune homme prodige, vibrant de toute la jeunessedu monde, esprit brillant apprci des salons parisiens, s'estfait connatre comme le pote du Prince frivole, l'auteur deParade, des Maris de la Tour Eiffel. Il frquente l'avant-gardemusicale, chorgraphique et picturale de Paris 2. C'est l'poqueo il imagine la pantomime pour Le Buf sur le toit, sur lamusique de Darius Milhaud.

    Je vous regardais comme une espce de djinn, occup surprendre les jeux purs et impurs des fes, au surplus rassasi

    la lettre de Cocteau du 15 juillet 1963, celle du 18 aot 1963 font allusion des lettres de Maritain qui n'ont pas t, ce jour, retrouves. Le textede la plupart des lettres de Maritain qui seront publies a t tabli partirde brouillons qui avaient t, heureusement, conservs. Dans l'tat actuel,nous publions cent vingt-deux lettres de Jean Cocteau et trente-deux lettresde Jacques et Rassa Maritain.

    1. De la vie d'oraison l'poque tait hors commerce et sans nom d'au-teurs. La premire dition en librairie paratra en 1925 sans nom d'auteurs.

    2. Cocteau a publi, entre autres en 1918, Le Coq et l'Arlequin; en 1919,Le Cap de Bonne-Esprance; en 1920 Posies (1917-1920) et en 1922, LeSecret professionnel.

    Extrait de la publication

  • Jean Cocteau et Jacques Maritain

    de tristesse et fait pour un autre monde 1 , crira avec beau-coup de justesse Maritain dans la Rponse jean Cocteau. Vousme faisiez trs peur; devant vous je sentais ma gaucherienative accrue de l'impdiment de mes syllogismes. Paysan duciel? Du Danube aussi, et qui pis est, de la montagne Sainte-Genevive 2.

    Entre le philosophe thomiste et le pote du Secret profes-sionnel va s'changer une correspondance dont on pourraitdistinguer trois grands moments. De 1923 avril 1927, lelecteur assiste la naissance d'une grande amiti qui seconstruit, marque par l'estime et la tendresse rciproques.Puis, de 1927 1931, cette amiti doit affronter l'preuvede la souffrance et de l'incomprhension. Les lettres prennentun ton pathtique, deviennent tendues, douloureuses, svreset franches. Mais la fidlit tenace empche toute rupture.Enfin, de 1931 1963, l'amiti connat un climat plus apaiset durant les trois dernires annes qui prcdent la mort deCocteau, cette correspondance est alors claire de la doucelumire du soir de la vie.

    La mort brutale de Raymond Radiguet, en dcembre 1923,avait laiss Cocteau dans une grande dtresse. Avant cet v-nement, les quelques lettres consistent en remerciements,hommages ou apprciations sur les oeuvres changes. Enjuillet 1924, Georges Auric conduit son ami Cocteau Meu-don, chez les Maritain. Le ton des lettres change de dtach,il devient plus confiant. De Villefranche, Cocteau avoue Maritain sa douloureuse solitude au milieu d'une usine de

    cristal en miettes J'habite un cauchemar, un autremonde [.].Sans doute au lieu de me laisser tomber faudrait-il tendre les mains vers le haut(lettre d'aot 1924). Rou

    1. Rponse Jean Cocteau, p. 83.2. Ibid., p. 87.

    Extrait de la publication

  • Cahiers Jean Cocteau

    de coups par la vie, dpouill, Cocteau, comme le bless dela parabole vanglique abandonn sur la route de Jricho,attend celui-l seul qui pourrait le secourir. C'est Jacques. Maritain, votre nom rime avec un des plus beaux noms dumonde celui de qui donne boire (16 mars 1925). Et defait, Maritain, avec toute sa dlicatesse exquise, s'emploie consoler son ami qui s'imagine avec dsespoir que sa puissancecratrice lui est retire Cette usine de cristal que la mortde Radiguet a mise en miettes, dans sa ralit spirituelle elleest toujours debout. Cet enfant n'a pas emport votre meavec lui et, j'en ai la certitude, vous tes seulement au seuilde votre uvre et de votre action (5 septembre 1924). Mari-tain persuade Cocteau d'entrer en clinique pour une cure dedsintoxication et, en mme temps, il l'associe au projet defonder une collection littraire chez Plon qui deviendra leclbre Roseau d'or.

    Les maisons d'dition, en qute de formules nouvelles, mul-tipliaient les collections de toutes sortes, cahiers, crits, docu-ments, revues. Une vritable mode, presque une pidmie ence temps d'efflorescence littraire et de printemps spirituel!La formule des Cahiers de la quinzaine lance avant-guerre parPguy, reprise par Crs en 1914 avec ses Proses et ses Matresdu livre, Grasset l'utilisait Les Cahiers verts naissaient, dirigspar Halvy. Fleurirent aussi les sries des Textes des chefs-d'uvre, de la Bibliothque romantique, de la Collection mdivalede Boivin, sans oublier les Cahiers fminins chez Bloud et Gay,uniquement rdigs par des femmes. La prudente maisonPlon apporta au jardin des lettres L'Aubier et Le Roseau d'or.Ce beau titre, inspir de l'Apocalypse, tait symbole de juge-ment et signe de rigueur. Le Roseau d'or, pour travailler auredressement spirituel de l'poque, dsirait, dans l'ordre dela pense, faire revivre la grande ide de sagesse, contribuer la restauration mtaphysique et thologique et offrir, enmme temps, un terrain de rencontre tous les crateursintresss par les efforts de renouvellement essentiels la viede l'art. Ainsi, mois par mois, sous leurs couvertures gris de

  • Jean Cocteau et Jacques Maritain

    lin, surgirent l'horizon littraire les volumes du Roseau d'or.La collection proposait tantt une uvre d'amples dimen-sions, roman, thtre, essai, tudes historiques, tantt,sous le titre de Chroniques , un volume rassemblant decourts ouvrages. Cinquante-deux volumes furent publis de1925 juillet 1932. Grand fut alors le prestige du Roseau d'or.Le marxiste Henri Lefvre dplorant la place importanteprise par Maritain dans la pense franaise constatait que lephilosophe faisait figure de rocher vers lequel on voyait des-cendre les cargaisons de noys! Lourde cargaison assurmentque celle qui transporta Bernanos, Berdiaeff, Julien Green,Graham Greene, Massignon, -Mounier, Guardini, Papini,Chesterton, Max Jacob, Ramuz, Reverdy et bien sr Cocteau.Ce dernier s'intressa ds le dbut cette entreprise n'a

Search related