Les Theories de McGregor

  • Published on
    09-Jul-2016

  • View
    215

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

theorie X et theorie Y de Mc gregor

Transcript

Les thories de McGregor

Les theories de McGregor

Nadia Courtane

PLAN :La thorie "X" de McGregor Principe de base Principales caractristiques Effets pervers La thorie "Y" de McGregor Principe de base Principales caractristiques Effets pervers X ou Y ?Conclusion

La thorie "X" est le modle de management le plus courant.

Le management est exclusivement centr sur la production.La thorie "X" de McGregor

Principe de base L'homme au travail est seulement un outil Principales caractristiques la dcomposition du travail en tches lmentaires

la sparation des fonctions entre concepteurs, prparateurs, oprateurs et contrleurs

les primes de rendement la quantit (mais pas la qualit)

les tudes ergonomiques, conception d'un modle "scientifique"d'excution de la tche qui sera excute par quelqu'un d'autre

la rduction des dures d'immobilisation des machines.

la suppression des temps d'immobilisation des ouvriers Effets pervers :

le cot social lev

la manque d'intrt des travailleurs

_la ncessit de surveillance permanente : petits chefs l'absentisme lev

le "turn over" lev

les conflits individuels et collectifs frquents

le contrle complet de la production indispensable pour obtenir une qualit bonne et homogne en "sortie"La thorie Y de McGregor

La thorie "Y" est un modle de management considr pour certain comme utopique. Elle est base sur le dveloppement simultan de l'homme et de l'organisation. Principes de base

la dpense d'efforts physique et mental dans le travail est aussi naturelle l'homme que le jeu et le repos

il n'y a pas d'aversions innes pour le travail mais seulement une ventuelle aversion pour ses conditionsl'homme peut se contrler lui-mme lorsqu'il travaille en direction d'objectif dont il se sent responsable

l'individu moyen apprend, dans les conditions voulues, non seulement accepter mais rechercher des responsabilitsles ressources d'imagination, d'ingniosit et de crativit pour rsoudre des problmes organisationnels sont trs largement distribues dans la population

le potentiel intellectuel de l'individu moyen est largement sous employ dans les conditions de vie industrielle moderne

Principales caractristiques

une confiance de l'encadrement envers les subordonns

une participation de l'individu la dfinition de sa tche

une participation de l'individu la rpartition des tches au sein de son groupeune responsabilisation individuelle ou collective quant la production,aux dlais, la qualit..

une diminution des conflits de l'absentisme et du "turn over" Effets pervers :Le principal effet pervers est, les risques de "rat", c'est--dire dans le cas dedlgation dans des secteurs hors de la comptence des subordonns(connaissances techniques ou culturelles).

X ou Y ?

Lhomme est paresseux, il naime pas le travail, il doit donc tre contrl, dirig, soumis des sanctions. Dans la mesure o le travail est ncessaire, seul le salaire peut compenser la dsutilit du travail. Le systme de sanction et de contrle externe nest pas le seul moyen damener les hommes satisfaire les besoins et objectifs de lorganisationLhomme prfre tre dirig, il vite toute responsabilit. Lhomme a la capacit de sauto-diriger et de sauto-contrlerIl a peu dambitions et il prfre la scurit. Il naime pas le changement, il prfre les tches routinires parce quil les connat bien. Il a la capacit dexercer son imagination, sa crativit au service dune organisation La thorie X

rpandue, mais ses mthodes sont peu efficaces et sont inadaptes car elles reposent sur des motivations peu importantes Le style Y

est plus efficace car il repose sur des motivations plus profondes qui permettent dintgrer les buts individuels et ceux de lorganisationConclusion