Les tours de refroidissement - .Présentation Bureau Veritas _ Date 3 Selon les températures souhaitées

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Les tours de refroidissement - .Présentation Bureau Veritas _ Date 3 Selon les températures...

  • 1Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Les tours de refroidissement

  • 2Prsentation Bureau Veritas _ Date

    APPROCHE TECHNIQUE

    Dune faon gnrale, tout procd li une activit de type industriel, de conditionnement dair ou de rfrigration, produit une certaine quantit dnergie perdue sous forme de chaleur. Cette chaleur perdue devra tre rejete dans lenvironnement et ncessite donc un refroidissement.

    De manire gnrale, quel que soit le procd, plus la temprature laquelle peut seffectuer ce rejet sera basse, meilleur sera le rendement du procd

  • 3Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Selon les tempratures souhaites pour obtenir le rendement optimal du process, lon peut distinguer quatre catgories de technologie de refroidissement :

    leau, avec refroidissement par passage unique; entranant pollution, nuisance pour lenvironnement et gaspillage de ce si prcieux lment quest leau. Il est donc primordial de prendre en compte dautres systmes;

    lair vaporatif : ce principe, appel refroidissement vaporatif, est celui utilis dans les tours de refroidissement. En rutilisant 95% de leau de refroidissement, il est le plus adapt pour le refroidissement de procds ncessitant des tempratures comprises entre 25C et 45C;

    lair sec, utilis dans tous les arorfrigrants secs, est destin au procd ayant un rendement optimal avec des tempratures suprieures 45C. Dans les applications de conditionnement dair, beaucoup de procds utilisent aujourdhui des condenseurs air pour vacuer la chaleur gnre. Ces systmes entranent la fois des consommations lectriques et des cots dinstallation trs levs;

    le refroidissement mcanique par groupes frigorifiques qui sera utilis pour des tempratures de refroidissement infrieures 25C et pour tout besoin en tempratures ngatives.

  • 4Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Les deux grands types de refroidissement

  • 5Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Le refroidissement vaporatif : principe et avantages

    Le refroidissement vaporatif est bas sur un principe naturel simple. Dans une tour ouverte leau refroidir est pulvrise sur une surface de ruissellement alors que de lair est souffl ou aspir au travers de cette surface de ruissellement. Une petite quantit deau est vapore, provoquant ainsi le refroidissement de leau restante. Cette eau froide tombe dans le bac de la tour, et la chaleur est extraite par lair sortant de la tour.

  • 6Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Comparaison

    Ces exemples dmontrent sans ambigut les avantages du refroidissement vaporatif. Utiliss

    depuis plus dun demi-sicle, ces systmes consomment peu dnergie et permettent

    dconomiser plus de 95 % de leau en circulation. Ils sont simples utiliser et entretenir.

  • 7Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Toutefois les vnements rcents ont rendu lopinion publique et les utilisateurs trs soucieux du risque du dveloppement de la bactrie Legionnella dans les systmes de refroidissement vaporatif.

  • 8Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Lgionellose et les moyens de la prvenir

    Bien que de rares cas de lgionellose aient t associs des systmes de refroidissement vaporatif, lesquels ntaient pas bien suivis ni entretenus, aucun cas de lgionellose na pu tre rattach un systme qui tait suivi correctement et disposant des lments de contrle de prolifration bactrienne ncessaires

  • 9Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Enchanement des vnements

    Les cas de lgionellose engendrs par une tour de refroidissement ou un condenseur vaporatif ncessitent lenchanement de quatre vnements conscutifs dcrits ci-dessous et ce, imprativement dans lordre indiqu. Si cette chane est interrompue, nimporte o, le risque de lgionellose est vit.

  • 10Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Prvention

    Une approche de bonne pratique globale, ainsi que la mise en uvre de mthodes planifies et systmatiques de gestion de la qualit de leau et de maintenance du systme, ont prouv quelles permettaient de minimiser la possibilit de dveloppement de la bactrie Legionnellaet de prolonger ainsi la dure de vie de lquipement sans risque de dveloppement de corrosion ou de formation de tartre.

  • 11Prsentation Bureau Veritas _ Date

    TYPES D'QUIPEMENTS DE

    REFROIDISSEMENT

  • 12Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Tour de refroidissement ouverte

    La tour ouverte est

    l'quipement vaporatif qui

    offre les plus grands

    avantages en matire de

    rendement, d'encombrement,

    de cot unitaire et de

    consommation

    nergtique, prsentant

    galement le poids

    d'installation le plus faible.

  • 13Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Tour de refroidissement ouverteAvantages :Cot

    Rendement

    (change direct)

    Encombrement

    Poids

    Inconvnients :

    Volume du circuit deau

    plus important traiter

    Dveloppement du

    tartre et des bactries

    dans le circuit primaire

    Difficult de nettoyage

    et de dsinfection du

    systme

    Pollution possible du

    process

  • 14Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Tour de refroidissement circuit ferm

    En matire de gestion du risque, la tour ferme avec changeur arros offre donc de nombreux avantages. Ce principe permet ainsi de confiner l'eau de pulvrisation la seule tour de refroidissement. Le circuit primaire est ferm et totalement confin, sans entrer en contact avec l'air. L'eau de pulvrisation ne peut donc pas tre contamine par les bactries qui se dveloppent dans les bras morts des tuyauteries ou dans les autres quipements externes au refroidisseur vaporatif (ex. condenseur).

  • 15Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Tours fermes

  • 16Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Tours fermesAvantages :

    Un seul appareil (pas

    dchangeur externe)

    Grand dbit deau

    constant sur

    changeur

    Pas de pollution du

    process (circuit

    primaire

    ferm et propre)

    Temprature deau de

    pulvrisation basse

    Surface changeur

    lisse et accessible

    pour

    nettoyage

    Volume deau traiter

    trs limit et

    confinement sanitaire

    au bassin

    Inconvnients

    (par rapport

    une tour

    ouverte) :

    Encombrement

    Poids

    Prix

  • 17Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Condenseurs vaporatifs

    Les condenseurs vaporatifs sont de construction quivalente celle des tours de refroidissement circuit ferm. En lieu et place d'une surface d'change dans une tour de refroidissement conventionnelle, on trouve une batterie de condensation dans laquelle circule le frigorigne

  • 18Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Tour de refroidissement circuit ferm hybride

    Les systmes de refroidissement hybrides conjuguent le meilleur des deux systmes: le refroidissement vaporatif en t, alliant temprature basse et consommation d'nergie infrieure et le refroidissement sec dans les saisons plus fraches.

  • 19Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Tours fermes hybrides

  • 20Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Tour de refroidissement circuit ferm hybride

  • 21Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Tour de refroidissement circuit ferm hybride

  • 22Prsentation Bureau Veritas _ Date

    LES COMPOSANTS

  • 23Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Le corps dchange ou packing :

    Il peut tre constitu :

    d'un empilement de parois ondules ou en nid dabeille sur lesquelles les gouttelettes deau scoulent sous forme de film,

    d'un empilement de lattes sur lesquelles leau sclate en gouttes successives.

  • 24Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Le pare-gouttelettes, encore appel liminateur de

    gouttes, sparateur de gouttelettes ou

    dvsiculeur :

    Celuici est trs important pour prvenir le risque dentranement de gouttelettes potentiellement infectes par les lgionelles. Sa conception doit tre telle que le taux d'entranement soit limit le plus possible.

    Le taux dentranement ne doit pas tre suprieur 0,01% du dbit deau en circulation.

  • 25Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Les rampes de dispersion (encore couramment

    appeles rampes de pulvrisation) :

    Cellesci servent la dispersion du fluide sous forme de gouttelettes sur le corps dchange

  • 26Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Le bassin de rtention :

    Il est situ sur la partie basse de la tour afin de rcuprer leau non vapore aprs le passage sur le corps dchange

  • 27Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Ventilateur :

    Pour assurer la circulation de l'air travers le corps d'change*, deux types de ventilateurs sont utiliss sur les tours de refroidissement :

    les ventilateurs axiaux,

    les ventilateurs centrifuges.

  • 28Prsentation Bureau Veritas _ Date

    Traitement d'eau prventif, tour de refroidissement

    En matire de scurit et dhygine les tours de refroidissement circuit ouvert ou ferm et les condenseurs vaporatifs sont classs de la mme faon. Les mmes standards de qualit de suivi de la qualit de leau, de la propret de linstallation et de la bonne maintenance doivent tre appliqus quel que soit le type dquipements en jeu.

    Le refroidissement vaporatif est obtenu par lvaporation de leau de circulation. Cette eau svaporant, les solides dissous prsents restent dans le systme. La concentration de solides augmente rapidement et peut atteindre des proportions inacceptables. De plus, la tour agit comme un laveur dair et les impurets apportes par lair ainsi que les matires organiques se retrouveront dans leau de circulation.

  • 29Prsentation Bureau Veritas _