L'état du vélo au Québec en 2010 • Zoom sur Montréal

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Montral sest dote depuis quelques annes dun environnement plus favorable pour les cyclistes. Dans la foule du plan durbanisme (2004) et du plan de transport (2008) qui font une part importante au vlo pour les dplacements, les nouvelles voies cyclables, la modration de circulation et BIXI font de mtropole qubcoise une des plus cyclables dAmrique du Nord. La moiti de la population adulte y fait du vlo, le tiers sy adonne une fois par semaine, et la Route verte traverse la ville et la raccorde au reste du Qubec. Voici quelques faits saillants de ce Zoom sur Montral ralis dans le cadre de Ltat du vlo au Qubec en 2010, vaste tude disponible sur le site www.velo.qc.ca.

    1251, rue Rachel EstMontral (Qubec)Canada H2J 2J9

    www.velo.qc.ca

    Ltat du vlo au Qubec en 2010 Zoom sur Montral

    quipeDirecteur la recherche Marc Jolicoeur

    Charge de projet- rechercheFrance Dumesnil

    Assistants de recherche Valrie Zummo et Alexandre de Lorimier

    SondeurAndr Poirier, cho Sondage

    Professionnels de recherche Pr. Catherine Morency, Franois Godefroy et Audrey Godin, cole Polytechnique de Montral

    RdacteurLuc Belley

    RviseureDiane Boucher

    PhotographesMathieu Lamarre et Didier Bertrand

    GraphisteMlanie Plamondon

    Charge de projet-communication Danielle Cyr

    Coordination administrative et financement Jean-Franois Pronovost et Lucie Lanteigne

    PartenairesMinistre des Transports du Qubec Ministre de lducation, du Loisir et du Sport Ministre de la Sant et des Services sociaux Socit de lassurance automobile du Qubec Agence mtropolitaine de transport Direction de sant publique de Montral

    Ville de Montral Ville de Gatineau Ville de Laval Ville de Qubec Ville de Longueuil Ville de Trois-Rivires Destination Sherbrooke

    Centre de mobilit durable de la Socit de transport de Sherbrooke

    RemerciementsMarc Blanchet, Serge Lefebvre, Michel Bdard, Yannick Roy, Normand Vaillancourt, Marc-Andr Lavigne et Maryse Trudeau, Ville de Montral

    Alain Ayotte, Nicolas Blain et Brengre Thriault, BIXI

    Jean-Franois Rheault, co-Compteur

    Marc Panneton, ministre des Transports du Qubec

    Mario Montgiani, Socit de lassurance automobile du Qubec

    ric Wagner, ministre de lducation, du Loisir et du Sport

    Louis Drouin et Patrick Morency, Direction de sant publique de Montral

    Yovan Fillion, ministre de la Sant et des Services sociaux

    Bertrand Nolin, Institut national de la sant publique du Qubec

    Les hbergements Bienvenue cyclistes ! MD

    Merci galement tous les organismes et leurs reprsentants qui ont collabor la ralisation des enqutes en nous fournissant des donnes.

    La reproduction de ce document est permise condition den citer la source.

    Logo FSC

    LTAT DU VLO AU QUBEC EN 2010

    ZOOM SUR

    MONTRAL

  • 2 Ltat duvloauQubecen2010ZoomsurMontral Ltat duvloauQubecen2010ZoomsurMontral 3

    18 74 ans, fait du vlo. Cela correspond 731 000 cyclistes. Ce rsultat est une hausse de 10 % par rapport 2000 et 2005, et se situe trs prs de la moyenne qubcoise, tablie 54 %.

    Montral compte un nombre important de cyclistes assidus puisque plus du tiers des adultes (36 %) roule une fois par semaine ou plus. Par ailleurs, les cyclistes montralais parcourent en moyenne 500 kilomtres par an, soit annuellement un total de 367 millions de kilomtres. Tous ces kilomtres ont t parcourus sans mission de gaz effet de serre ! Vu limportance que le Qubec accorde la protection de lenvironnement et la sant de sa population, le chiffre a du poids.

    Monter vlo, un jeu denfant On noublie jamais sa premire exprience bicyclette, souvenir prcieux que partagent la plupart des Qubcois. En 2010, 90 % des Montralais dclarent en effet avoir fait du vlo un moment ou un autre de leur vie, alors que cette valeur atteint 94 % pour lensemble des Qubcois. Mais quen est-il des jeunes ? Alors quon sinquite de plus en plus de leur sdentarit et de leur mauvaise alimentation, o en est leur pratique du vlo ?

    En 2010, 82 % des Montralais de 6 17 ans font du vlo, comparativement 84 % des Qubcois du mme ge. Pour le Qubec il sagit dune baisse de 9 points de pourcentage en cinq ans. Tout de mme, durant la priode estivale, prs de 120 000 jeunes Montralais font du vlo au moins une fois par semaine.

    Pour les Qubcois de 13 17 ans, alors quon observe une diminution chez les cyclistes, on constate une augmentation de lactivit physique chez les filles et une situation stable chez les garons. Montral enregistre elle aussi une diminution du nombre de jeunes cyclistes assidus. En 2005, 57 % des Montralais de 6 17 ans roulaient plusieurs fois par semaine. Cinq ans plus tard, ce pourcentage passe 35 % alors quil est de 43 % pour le Qubec.

    En moyenne, les jeunes Qubcois qui font du vlo y consacrent 3,5 heures par semaine entre mai et septembre.

    vlo, Montral La chose est frappante pour le visiteur qui arrive Montral. Sil est Amricain et peu habitu aux hordes de cyclistes sur les coins des rues, ce sera videmment la surprise. Pour lEuropen qui sattend arriver dans lAmrique de lauto , la scne est aussi surprenante : suspendus aux balcons, verrouills aux parcomtres ou dfilant dans les rues par essaims, les vlos sont partout dans le paysage montralais ! Le Tour de lle de Montral et tout le mouvement danimation urbaine quil a gnr ont contribu de faon significative non seulement la dmocratisation du vlo, mais aussi la naissance dune culture du vlo montralaise. Limage dune mare de cyclistes dfilant au pied des gratte-ciel du centre-ville a fait le tour du monde. La mise en place des infrastructures (pistes et bandes) et plus rcemment la mise en service du BIXI, ont t au fil des ans les autres lments essentiels au dveloppement dune culture du vlo Montral.

    Sommaire 2 vlo, Montral 2 Tous vlo ! 3 Monter vlo, un jeu denfant

    4 Le bonheur des navetteurs

    5 Dans un rayon de quelques kilomtres

    6 Un cocktail de plus en plus populaire

    7 BIXI, la nouvelle vlorution !

    8 Roulez, touristes ! 10 Un loisir populaire 11 Le vlo ? La sant ! 11 Rouler en toute scurit 12 Cycliste Montralais recherche environnement favorable

    18 Un rseau trs en demande

    21 Une saison qui ne demande qu sallonger

    22 Montral et le monde 26 Faire bien, faire mieux

    Tous vlo ! La popularit du vlo au Qubec est indiscutable. Impressionnante. Enviable. Mieux encore, elle continue de grimper. En 2010, 2 millions dadultes gs de 18 74 ans font du vlo au moins une fois par semaine. Ils taient 1,8 million en 2005, 1,6 million en 2000.

    Cet accroissement du taux de cyclistes dans la population a lieu alors que lactivit physique stagne au Qubec. Selon une tude de lInstitut national de sant publique du Qubec, la proportion dadultes qubcois actifs durant leurs loisirs flchit lgrement en 2007-2008 aprs avoir atteint un sommet en 2005. Heureusement, il y a le vlo

    La popularit du vlo et sa pratique varient selon quon se trouve Montral, Qubec ou Gatineau. Divers facteurs peuvent expliquer ces variations. La qualit du rseau cyclable, et donc la possibilit de circuler tant sur des pistes cyclables que sur des rues faible circulation, constitue un facteur dencouragement pour les cyclistes. loppos, ltalement urbain est un facteur dfavorable puisquil accrot la distance entre le domicile et le rseau cyclable et diminue le nombre de destinations immdiatement accessibles vlo ; les cyclistes de la banlieue doivent gnralement rouler un plus grand nombre de kilomtres pour se rendre destination.

    Quen est-il Montral en 2010 ? Plus de la moiti des adultes de lle, soit 52 % de la population de

    Taux de cyclistes Montral selon lge

    2000 2005 2010

    10%

    20%

    30%

    40%

    50%

    60%

    70%

    80%

    90%

    100%

    65-74 ans55-6445-5435-4425-3418-246-17

    Des vlos partoutEn 2010, les Montralais ont achet 95 000 vlos pour adulte. Ils peuvent compter sur une centaine de points de vente pour se procurer le vlo de leur choix. Parmi ceux-ci, on compte quelque 20 magasins grandes surfaces et environ 80 boutiques spcialises, dont plusieurs sous bannire (Sports Experts, La Corde, ProCycle, Le Yti, etc.). Lindustrie du cycle est aussi bien prsente Montral, avec plusieurs grands noms : les marques Argon 18 et Opus y conoivent et y assemblent leurs vlos ; la multinationale Dorel, qui a rachet les marques amricaines Cannondale, Schwinn et Mongoose, y a son sige social.

  • 4 Ltat duvloauQubecen2010ZoomsurMontral Ltat duvloauQubecen2010ZoomsurMontral 5

    La pratique du vlo des fins de transport devrait tre encourage

    Tout faitdaccord

    59%Assezdaccord 33%

    En dsaccord 8%

    pied, vlo, MontralUn peu moins dun jeune Qubcois sur cinq utilise son vlo pour se rendre lcole loccasion : 15 % des 6 9 ans le font, tout comme 20 % des 10 13 ans et 22 % des 14 17 ans. Cest dans ce contexte, afin damener les lves du primaire et du secondaire intgrer le transport actif au quotidien, que Vlo Qubec a cr, en 2005, le programme Mon cole, pied, vlo ! Rapidement, ce programme, qui comporte des volets sensibilisation, mobilisation et amnagements, a gagn en popularit. la rentre 2010-2011, il touche 16 des 17 rgions administratives du Qubec et 210 coles. Le programme est diffus dans 69 coles Montral.

    Le bonheur des navetteurs Non seulement le transport vlo est-il bnfique pour la sant, mais il procure du plaisir. Selon une enqute sociale gnrale de Statistique Canada, 59 % des navetteurs qui se dplacent soir et matin vlo aiment le navettage. Seuls 38 % des automobilistes et 23 % des usagers du transport en commun en disent autant. Le vlo, cest aussi du bonheur

    En 2000, le cinquime des cyclistes adultes q