Lettre Valloire hiver 2012

  • Published on
    08-Mar-2016

  • View
    281

  • Download
    52

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Lettre Valloire hiver 2012

Transcript

  • MAGAZINE DCEMBRE 2012 - 5

    Patrick Findeling (Plastivaloire)

    Ces bassins industrielsqui djouent la crise

  • Point de vue

    FranoisXavier Beuzon

    Ni absent, ni omniprsent n pensait que le ni, ni de Franois Mit-terrand avait dfinitivement tranch la

    tte de lhydre de la nationalisation, chre lagauche franaise. Pourtant, elle a ressurgibruyamment avec les hauts-fourneaux de Flo-range, trouvant mme quelques chos droite,ce qui prouve quen France le dogme de lin-faillibilit de lEtat est largement partag, toutesfamilles politiques confondues.Nous ne dirons pas, avec la prsidente du Me-def, quune nationalisation est scandaleuse. Onexproprie bien des dtenteurs de terrains et dim-meubles, pourquoi, par principe, nexproprierait-on pas les actionnaires dune entreprise? Et lEtat,dans certains cas rares mais prcis, nest-il paslgitime conserver, voire sapproprier desbiens de production parce que lintrt gnralle rclame ? La nationalisation des compagniesdlectricit a ainsi permis de crer une grandeentreprise capitaux franais, devenue le premierlectricien mondial, tandis que celle du CrditLyonnais a laiss des dirigeants incomptentsjouer au Monopoly avec largent des par-gnants, entranant une catastrophe.Florange, cest autre chose : on sait que la filireliquide des hauts-fourneaux lorrains nest pas ren-table et que maintenir quelque 600 sala-

    ris au service de ce Moloch moderne est uncontresens : le premier aciriste mondial yavait dailleurs renonc pour se consacrer la fi-lire aval. Mais limprobable ministre du Re-dressement productif tait pourtant dispos en-gager des fonds publics, si rares en ce moment,dans une aventure qui navait pour but que demontrer la capacit du nouveau pouvoir rus-sir l o lancien avait chou. Quitte vendredes actifs sains en loccurrence une participa-tion dans GDF Suez pour les engloutir dans unebranche dficitaire. Pire, dans la foule des ro-domontades montebourgiennes, tel chantier na-val sans commandes, telle usine sans clients r-clamaient leur tour le secours de lEtat, me-naant dalourdir encore la dette publique enpure perte.Nen dplaise aux libertariens, lEtat capitalistenest pas une monstruosit : le sauvetage dAls-tom, les interventions cibles du FSI ou de CDCEntreprises sont l pour le prouver. Mais si la puis-sance publique veut se maintenir sur la scne delconomie de march, elle doit le faire commeles autres acteurs, avec le mme pragmatisme etaussi, parfois, le mme cynisme. Si elle en est in-capable, quelle sabstienne.

    O

  • 4 La Lettre Valloire - Dcembre 2012

    Points Chauds

    www.lettrevalloire.com

    6-17

    Ce magazine est un hors sriede La Lettre Valloire, bimensuel dinformation politiqueet conomique en rgion Centre.Edit par MCM PresseSAS au capital de 51 000 RCS Tours B 341 914 273.

    Sige social :14, boulevard Heurteloup Tours

    Adresse postale :BP 9203137020 Tours Cedex 102 47 70 60 00contact@lettrevalloire.com

    Rdaction :Franois-Xavier Beuzon (rdacteur en chef)Jean-Christophe Savattier (rdacteur en chef adjoint)Elise Pierre (journaliste)Aurlie Vouteau (charge ddition)

    A collabor ce numro :Capucine BeckerJacques HugueninRomain LejeuneBruno Villeneuve

    Maquette :Rgis BeauneStve Ankilbeau

    Rvision et correction :Odile Mnard

    Publicit :Au support

    Diffusion :Evangline Beauvallet

    Crdits photographiques :Une, 20 (Plastivaloire) - DR : 6, 7, 8, 9, 10, 12, 14,15, 16, 17, 42, 43, 51, 56, 59, 60, 61, 62, 64, 67, 69, 76, 77, 79 - Franois-Xavier Beuzon : 44, 49 - Centre Immo Promotion : 63 - Patrice Deschamps:6 - Sbastien Drouet : 8 - Anthony Ghnassia : 54,55 - Romain Lejeune : 71, 72, 73, 74, 75 - ElisePierre : 48, 50, 52, 66, 68 - Bruno Villeneuve : 46

    Impression :Imprimerie Vincent, Tours (37)

    Informations lgales :Abonnement annuel 2013 (23 numros et magazines hors srie) : 360Abonnement lectronique avec dition bihebdomadaire : 450Prix de ce numro : 5

    CPPAP : 0116 I 85872ISSN : 1246-4333Dpt lgal : dcembre 2012

    Directeur de la publication :Franois-Xavier Beuzon

    MCMpresse

    6-8 En BrefLactualit du trimestre en bref. Marisol Touraine et Claude Roiron rglent leurs comptes sur la toile.

    10 Comment faire reculer le dsert mdical ?LEtat et la Rgion Centre sattaquent la dsertification mdicale avec des moyens renforcs.

    12 Mais o est la taxeprofessionnelle dantan ?Une disposition de la loi de finances 2011 autorise les collectivits accrotre les bases de la CFE, avec des hausses spectaculaires dimpt la cl.

    13 Dreux veut jouerdans la cour des grandsEn regroupant 78 communes et 109 000 habitants, Dreux deviendrait la 4e agglomration la pluspeuple de la rgion.

    14-17 A LA UNECes bassins industrielsqui djouent la criseL o dautres souffrent, des bassins demplois rgionaux rsistent et parviennent collectionner les offres demploi. La Lettre Valloire donne un coup de projecteur sur ces territoires qui djouent la crise avec Nogent-le-Rotrou (28), Gien (45) et Chabris (36).

  • SommaireDCEMBRE 201252 Tane, les cosmtiques

    bio dans la peauTane est ne de la rencontredune Orlanaise passionne de cosmtiques et dune plante aux vertus cicatrisantes.

    52 Eredova innove pourfaire passer la piluleEredova se lance sur un march inexplor pour faciliter la prise de mdicaments par les patients.

    54-55 France Business School casse les codesFBS adopte son propre systme de slection qui rompt avec les usages des business schools.

    56 LAbraysienne sengagepour linsertion La socit Abraysienne a ft ses 20 ans en parrainant lassociation pour linsertion Aabraysie Dveloppement.

    59-62 La lettre de linnovation

    63 Centre Immo Promotiontous azimutsLe promoteur rgional CIP construit depuis six ans un rythme soutenu.

    64-67 Immobilier dentreprisesLes installations rcentes dentreprises.

    68-69 Les chantiers

    78 Le carnet

    42-43 En BrefLactualit du trimestreen bref.

    Zefal rouleencore franaisMarque centenaire daccessoires pour cycles, Zfal parvient rsister la mondialisation grce linnovation.

    46 Des projets pleinles cuves chez ETAAprs avoir quip aux Etats-Unisla plus grande laiterie mondiale, ETA poursuit, depuis Rians (18),son dveloppement.

    48 Esprit Sushi mene la baguetteEsprit Sushi a dj quip prs de 400 restaurants franais et sduit par lingniosit de ses concepts.

    49 Il tait une foisune histoire de painsMichel Conton a ouvert une franchise Histoires de Pain St-Jean-de-Braye Un vrai succs.

    50 Eminc.fr ne racontepas de saladesLaurat du rseau Entreprendre,le jeune diplm de lEscem Julien Casteleina lancEmince.fr.

    51 Une agence fait le buzz OrlansForts du succs de leur street marketing, les fondateurs de Buzznative lancent une seconde socit.

    La Lettre Valloire - Dcembre 2012 5

    19-41 Le palmars des entreprisesPour cet EcoGuide 2012,La Lettre Valloire et son partenaire Coface ont choiside classer les 500 premiresentreprises de la rgion Centre suivant leur rsultat net 2011.

    Le Palmars

    Economie

    A LA UNEPlastivaloire,un champion retrouvLe spcialiste tourangeau de linjection plastique accde la premire place de notre palmars de la rentabilit. Il doit cette performance des lments non-rcurrents lis lacquisition du groupeBourbon en 2010 mais aussi une politique de diversification et dinnovation.

    44

    Retrouvez en fin de magazine

    nos itinraires touristiques.

    Escapades71-77

  • Points Chauds En Bref

    nuclaire et partisan dunerforme du code minierpour interdire lexploitationdes gaz de schiste, il propose aussi le relvement de la taxe sur le gazole. Faudra-t-il que Michel

    Sapin, son supplant aux dernires lectionslgislatives, lui rappelleque lhomme des discours pour rien est celui qui lui a permisde rester dput en juin dernier ?

    Serge Richard, lex-prsident du Medef Centre et prsident du laboratoire Cerb, de Baugy (18), pro-pos des mesures gouvernementales visant lentreprise : Je me suis assez serr la ceinture. Maintenant,je suis prt prendre le fusil . Dans la mme veine, Laurent Chabart, prsident du Medef 18 : Sebarrer hors de France, on y pense tous. Pas question de continuer se faire plumer . Jean-Franois Mayet, maire UMP de Chteauroux et en forme de mea culpa propos de lchec initialdu projet dimplantation dentreprises chinoises : Jai t trop enthousiaste. Et linvestisseur quenous avions choisi navait pas les reins assez solides . Jean Germain, maire PS de Tours,

    I nterroge par une journaliste duMonde dans le cadre dun portrait fort laudateur publi parle quotidien du soir, la ministre de la Sant Marisol Touraine a rvl la raison pour laquelleelle avait vinc lan pass Claude Roiron, socialiste comme elle, de son fauteuil de prsidentedu Conseil gnral dIndre-et-Loire. Elle faisait mal son job , a lch lex-strauss-kahnienne.Cette nouvelle attaque ad mulierem a fait sortir de ses gonds la vibrionnante inspectrice daca-dmie.Dans une tribune meurtrire publie sur son profil Facebook, lex-dame de fer du Dpartementa appel son tour la ministre faire son travail plutt qu juger celui des autres . Claude

    Roiron regrette aussi quelle soit la seule ministre ges-ticuler et perturber le travail collectif par des proposgostes et arrogants . Enfin, vacherie ultime, la conseil-lre gnrale du canton de Tours Nord-Ouest a dplor que Madame Touraine ait visiblement un problmeavec les personnes qui nappartiennent pas sa caste .Mais que nos mules de la guerre des Deux-Roses, quiopposa au XVe sicle la Maison de Lancastre et la Mai-son dYork, se mfient. A lissue dun conflit o les pro-tagonistes sliminrent, cest Henri Tudor qui remportala mise Un Tudor qui engendra dailleurs une lignefort peu somnolente.

    LA GUERRE DES DEUX-ROSES 2.0

    6 La Lettre Valloire - Dcembre 2012

    LHONORAIREFAMILIAL SERA-T-IL SAUF ?Marisol Touraine a rcemment bataill contreles dpassements dhonoraires pratiqus par les mdecins spcialistes. Au forceps, la ministre en charge de la Sant a russi obtenirun accord qui limite certaines exagrations. Il est vrai quelle est trs au fait du dossier ! Seloncertains sites en ligne, le frre de Marisol, Philippe Touraine, endocrinologue et diabtologue, ne pratique pas les tarifs dun mdecin de quartier. Il en cote en effet entre130 et 150 pour leconsulter, cinq fois le tarif de la ScuritSociale Pour autant, la ministre de la Sant a, dans sa dclaration dintrt, bien not que son frre tait professeurde mdecine et, ce titre, membre dun comit de lex-Afssaps(dsormais ANSM) charg dune mission sensible : ltude desconditions de mise surle march des mdicaments.

    JEAN-PAUL CHANTEGUETVERT DE RAGE Jai le sentiment quelambition du Prsident de la Rpublique de faire de la France le pays de lexcellence environnementale est undiscours pour rien : le dput de lIndre et ex-maire du Blanc (il vientde cder le fauteuil sonadjoint Alain Pasquer) amis, une fois nest pascoutume, les pieds dans leplat, fin octobre, dans uneinterview parue dans LesEchos. Devenu, au fil desannes, plus vert que rose,militant de la sortie du

  • La Lettre Valloire - Dcembre 2012 7

    propos de la gouvernance du SMAT, un syndicat en charge de lamnagement de lagglomration tourangelle : Si la structuredevient un machin genre ONU, je ne suis pas sr que ce sera un progrs . Christophe Degruelle, prsident dAgglopolys etmaire-adjoint de Blois, propos du choix du nouvel exploitant des transports de lagglomration : Pour vrifier que le dl-gataire tient bien ses promesses, il faut lui donner une claque par semaine . DEric Dolig, prsident de lUMP du Loiret, plai-santant propos de llection la prsidence nationale du parti : Je vise la prsidence nationale de lUMP car il y a un petit passage ! Un petit passage ou un petit pas sage ? Henri Zamarlik, maire et conseiller gnral de St-Paterne-Racan (37), propos du mariage homosexuel : Jappliquerai la loi, mme si cest dur avaler .

    ALAIN RAFESTHAINQUITTE LA RGIONLe prsident du Conseilgnral du Cher AlainRafesthain (PS) a dmissionn du Conseilrgional le 1er novembre.Cest Jolle Matthieu,conseillre municipale dopposition (PS) Dun-sur-Auron, qui devraitle remplacer Orlans. Elu en 2010 la Rgion, il en avait t le vice-prsident (1998-2000) puisle prsident (2000-2004). Il ne se reprsentera pasaux prochaines lectionscantonales dans son fiefde St-Martin-dAuxigny.

    CHIFFREDU TRIMESTRE109 000

    Les Tourangeaux aiment dcidment le sport ct pouvoir. Aprs un premier ballondessai en juin 2011, Eric Thomas, un ancien collaborateur de Claude Roiron au Conseilgnral dIndre-et-Loire, sest de nouveau lanc lassaut de la prsidence de laFdration franaise de football (FFF) et du titulaire du poste, le breton Nol Le Grat,71 ans justement la... Nol. Ce dfenseur du football amateur prend le relais dun autreTourangeau, Christophe Bouchet un ex-prsident de lOlympique de Marseille , qui,certainement chaud par son rsultat aux lections lgislatives de juin dernier sur la 1re

    circonscription dIndre-et-Loire (1,62 %), a finalement jet lponge la mi-novembre.Plus rcemment, on a appris quun grand patron tourangeau, Yves Bouget (HFCompany, 49e de notre Palmars de la page 21), se jetait dans la bataille pour la pr-sidence de la Fdration franaise de volley-ball. Dcid prendre le filet, il dclaresans ambages quil est grand temps que les gens qui ont capt le volley des fins per-sonnelles partent .

    RIEN AU HASARDLe dput socialiste duCher Yann Galut participe sa faon la frnsie fiscale du gouvernementquil soutient. Lavocat envisage ainsi de prsenterune proposition de loi quiinstaurerait une taxation de50 % des gains des jeux de

    hasard. Aujourdhui,comme le prvoit le codegnral des impts, lesgains de jeux de hasard,ds lors quil sagit de gainsexceptionnels, sont exonrs dimpts . YannGalut souligne quen 2011, plus de 7 Md ont tredistribus par la

    Cest le nombre dhabitants que devrait compterla communaut dagglomration de Dreux dansson nouveau primtre (lire ce sujet page 13),ce qui en fera la quatrime de la rgion Centre,aprs Chartres mais devant Blois (107000 habi-tants) et Bourges (100000 habitants).

    Franaise des Jeux lensemble des joueurs, 87dentre eux tant devenusmillionnaires. Parmi eux, 17 personnes ont gagnplus de 5 M .

    EFFEUILLAGE En priode de crise, leslus nhsitent pas donner de leur personne. ALignires-de-Touraine (37),le premier adjoint au maire,plus connu sous le nom de Jojo larboriculteur , na pas hsit poser nu, en compagnie de commerants et dagriculteurs, dans uncalendrier qui sera venduau profit de lassociation 1001 ptales en faveurdes enfants de lhpitalClocheville, Tours. Belleimage que celle de cetarboriculteur qui seffeuillepour des ptales.

    LE CNRI AU TAPISLaffaire na pas fait beaucoup de bruit ! Bourges, le Centre nationaldes risques industriels(CNRI), qui avait tent demettre lagglomration et ledpartement du Cher aupremier plan des questionslies au management desrisques industriels, a mis la clef sous la porte. LEtat a refus sa subvention et les collectivits si lonexcepte la Rgion nontmme pas rpondu aux demandes daides.

    IL VA Y AVOIR DU SPORT

    Yves Bouget

  • Points Chauds En Bref

    8 La Lettre Valloire - Dcembre 2012

    quune mutualisation,notamment dans ledomaine du tourisme,aurait du sens .

    DIVORCE CHINOIS Ltau se resserre sur Lisa Han, lex-charge des relations avec la Chine de la Ville de Tours, organisatrice des fameux mariages chinois vouluspar...