Livret d'accueil SYNPTAC

  • View
    213

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Livret du syndiqué

Text of Livret d'accueil SYNPTAC

  • SYNPTAC - CGT Sige social : Bourse du Travail 3, rue du Chteau dEau 75010 Paris

    Tl. : 01 42 08 79 03 - Fax 01 42 39 00 51 - synptac@synptac-cgt.com

    SYNPTAC - CGT Languedoc-Roussillon UD - Maison des Syndicats - 474, alle Henry II de Montmorency - 34000 Montpellier

    Dlgation Rgionale - Eva Loyer - 06 18 46 46 33 - languedoc@synptac-cgt.com

    SYndicat National des Professionnels du Thtre et des Activits Culturelles (Branche Technique, Administrative et dAccueil du Spectacle Vivant)

    LLLiiivvvrrreeettt dddaaaccccccuuueeeiiilll ddduuu sssaaalllaaarrriii sssyyynnndddiiiqqquuu

  • 2 / 16

    Bonjour et bienvenue, Vous venez dadhrez au Synptac CGT. Ce livret a pour but de prsenter en quelques pages son histoire, son organisation et son fonctionnement. Nous esprons ainsi clairer ce qui, parfois par dfaut dinformation, pourrait paratre opaque ou compliqu. Dans les entreprises o vous tes amen travailler, nhsitez pas rencontrer le Dlgu Syndical, ou dfaut, le Dlgu du Personnel, ou le Secrtaire du Comit dEntreprise. Ils sont tout disposs rpondre vos questions, sur votre contrat de travail par exemple, et vous informeront sur les accords internes applicables dans lentreprise (qui en gnral amliorent les droits des salaris). Si lentreprise o vous travaillez na pas dIRP (Instance Reprsentative du Personnel), si vous avez du mal faire valoir vos droits sociaux auprs de votre employeur ou dun organisme social, ou encore si vous souhaitez joindre le dlgu(e) dune entreprise, contactez votre dlgu(e) rgional(e) Synptac.

    En Languedoc Roussillon : Eva Loyer 06 18 46 46 33 - languedoc@synptac-cgt.com

    Vous pouvez galement joindre les lus nationaux :

    Patrice Mass, Secrtaire Gnral Angeline Barth, Secrtaire Gnrale Adjointe

    Tl. : 01 42 08 79 03 - Fax 01 42 39 00 51 - synptac@synptac-cgt.com

  • 3 / 16

    LLLaaa ppplllaaaccceee eeettt llleee rrrllleee ddduuu sssaaalllaaarrriii sssyyynnndddiiiqqquuu Se syndiquer cest dabord exprimer la volont de ne pas rester isol(e), dtre acteur (actrice) de son avenir, de prendre ses affaires en mains.

    Cest aussi estimer laction syndicale ncessaire pour lavance des droits des salaris. Se syndiquer est un droit pour chaque salari, comme de participer la vie et au fonctionnement de la Cgt ds quil acquitte sa cotisation.

    Le salari syndiqu dcide seul de divulguer ou non publiquement son appartenance la CGT. Lanonymat des fichiers syndicaux est garanti et protg par la loi.

    Seule lidentit des dlgus est publique, cest pour cela quils sont des salaris dits protgs au regard du mandat qui leur est confi par les salaris.

    La Cgt invite chacune et chacun de ses syndiqu(e)s prendre sa place dans laction et lactivit syndicales, sy investir, et sy panouir selon ses souhaits et ses possibilits. Car la Cgt, ce nest pas " les autres ", quils soient responsables ou dlgu(e)s, lu(e)s ou mandat(e)s ; la vraie force de la Cgt, cest laction collective et cohrente de ses 700 000 adhrents pour amliorer la situation de toutes et tous.

    La Cgt se construit au travers et par la participation des syndiqus. Ils sont auteurs, acteurs et dcideurs de leur organisation. Leurs diversits et leurs diffrences, conjugues au respect, la tolrance, lcoute et la dmocratie, font toute la richesse et le dynamisme de la Cgt.

    Cet engagement ouvre au syndiqu des droits essentiels son activit et son investissement dans lorganisation pour en devenir pleinement acteur : droit la formation syndicale, droit de recevoir de linformation (tracts, bulletins fdraux, infos locales et dpartementales, publications confdrales).

    Verse rgulirement par le travailleur, la cotisation syndicale matrialise son appartenance la Cgt et constitue un lment vital du financement de lorganisation. Elle garantit son indpendance lgard du patronat et des institutions.

    La cotisation est fixe statutairement 1% du salaire net en principe dgalit. Ainsi, chaque adhrent cotise proportionnellement ses revenus. Elle irrigue lensemble des structures de la Cgt, du syndicat qui mne laction dans lentreprise la confdration. Elle sert financer leur activit et leur fonctionnement, animer, dvelopper et renforcer toute laction de la Cgt

  • 4 / 16

    Les fdrations, qui interviennent dans le champ professionnel, les unions locales, les unions dpartementales et les comits rgionaux, dans le champ territorial, ont en effet besoin de moyens financiers pour vivre et mener une activit efficace. Une rpartition de la cotisation du syndiqu est donc opre entre tous ces " outils " complmentaires indispensables lefficacit de la Cgt, pour une gestion srieuse et rgulire.

    La Cgt et ses organisations pratiquent et favorisent le prlvement automatique des cotisations syndicales.

    UUUnnn pppeeeuuu dddhhhiiissstttoooiiirrreee

    LLLaaa CCCGGGTTT

    Cest en 1895 que se cre la CGT. Cest alors lunique confdration de syndicats dans notre pays. Des annes plus tard, le patronat, aid dune partie de lglise, favorise la cration dun autre syndicat qui pourrait se montrer plus mallable, et cest la naissance de la CFTC. Mais la CGT reste largement majoritaire chez les salaris.

    En 1949, dans le cadre du Plan Marshall, les Etats-Unis, dcident que la CGT est trop proche du parti communiste et imposent la cration dune nouvelle centrale syndicale, membre de la Confdration internationale des syndicats libres (CISL). Do une scission au sein de la CGT qui donne naissance FO (Force Ouvrire). Considrant que la division ne peut que les affaiblir, les professionnels du spectacle choisissent de rester unis au sein de la CGT,

    Au dbut des annes soixante, nouvelle scission syndicale : une partie de la CFTC (Confdration Franaise des Travailleurs Chrtiens) fonde la CFDT (Confdration Franaise des Travailleurs) avec des militants lacs issus des mouvements de rsistance catholiques, notamment de Tmoignage chrtien.

    LLLaaa FFFNNNSSSAAACCC CCCGGGTTT FFFdddrrraaattt iiiooonnn NNNaaattt iiiooonnnaaallleee dddeeesss SSSyyynnndddiiicccaaatttsss CCCGGGTTT ddduuu SSSpppeeeccctttaaacccllleee,,, dddeee lll AAAuuudddiiiooovvviiisssuuueeelll eeettt dddeee lll AAAcccttt iiiooonnn CCCuuulll tttuuurrreeelll llleee

    La Fdration prend ses racines dans la Commune de Paris. En effet, cest ds 1871 qu'est cr le premier Syndicat des musiciens excutants. Son sige est l'Opra. Un an plus tt, les artistes dramatiques, lyriques et musiciens avaient constitu la premire Chambre syndicale dont la vie avait t trs brve. Plus tard, le 31 mars 1880, un artiste de caf-concert, Broca, rvolt par l'obligation faite aux artistes femmes, non seulement de quter, mais encore de consommer avec les clients , fonde la Chambre syndicale des artistes dramatiques, lyriques et musiciens.

  • 5 / 16

    La premire fdration de mtier s'organise au sein de la CGT en 1902. Il s'agit de la Fdration des musiciens, dont le prsident est alors Gustave Charpentier, auteur de lopra Louise. C'est lui qui pose les bases de la Fdration que nous connaissons aujourd'hui. Chef d'orchestre, compositeur, puis directeur de l'Opra comique, Gustave Charpentier n'est pas de ceux que l'on peut souponner de mconnatre la singularit de la cration artistique. Mais avec ses amis, il a pris en compte trois ides simples :

    la premire, c'est que les artistes sont des travailleurs comme les autres : ayant des intrts dfendre, ils ne peuvent le faire que collectivement ;

    la deuxime, c'est que le spectacle est une oeuvre commune chacun et tous ; les uns ont besoin des autres, de l'toile au machiniste, de la vedette l'habilleuse. Chaque mtier a sa noblesse, sa grandeur, ses servitudes ;

    la troisime, c'est que pour agir efficacement en tant que salari, il faut le faire avec l'ensemble des autres travailleurs de toutes les professions, de toutes les industries.

    D'o la ncessit d'tre partie prenante de la plus grande et plus vnrable centrale syndicale : la CGT. Quels que soient les niveaux et diffrences de penses, ou mme les prventions, c'est la CGT que, ds le dbut, s'est organis le syndicalisme du spectacle.

    En 1909, est cre la Fdration gnrale du spectacle, puis en 1914, la Fdration des syndicats du spectacle. En 1921, la scission qui divise le mouvement syndical n'pargne pas notre Fdration et les salaris de nos professions sauront s'en souvenir en refusant celle de 1947 qui entrane la cration de FO.

    Cette priode a t prcde par un grand lan d'actions unitaires. Nos syndicats ont combattu un accord conclu en 1946 - les accords de Washington, plus connus sous le nom d'accords Blum-Byrnes -, accord de soumission du cinma franais aux profits des grandes compagnies amricaines. Cette mobilisation, laquelle participa largement l'opinion publique, contraignit le Parlement voter, en 1948, la premire loi d'aide au cinma et la rvision des accords Blum-Byrnes.

    Ainsi s'est difie, dans notre pays, la fdration qui regroupe en son sein l'ensemble des catgories professionnelles du spectacle, du cinma, de l'audiovisuel et de l'action culturelle.

    Cette unit jointe cette diversit constituent une force inestimable, enrichie grce la vie dmocratique qui intervient tous les chelons de nos organisations et que chacun s'efforce de parfaire. Elle a pour socle la communaut profonde d'intrts qui unit les salaris de nos professions, pour lesquels le dveloppement culturel et la satisfaction de leurs revendications sont intimement lis.

  • 6 / 16

    Par le pass et comme aujourd'hui, c'est sa force et celle de ses syndicats qui ont permis la conclusion de conventions collectives dans le spectacle vivant, le cinma et l'audiovisuel. Ainsi simpose sa prsence active dans les organismes professionn