Click here to load reader

L’opéra NatioNaL de paris en 2012 - res.cloudinary.comres.cloudinary.com/opera-national-de-paris/image/upload/v... · ... Cavalleria Rusticana et Pagliacci ou l ... Cavalleria

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of L’opéra NatioNaL de paris en 2012 -...

  • operadeparis.fr

    Lopra NatioNaL de paris en 2012

    mcne principal de lOpra natiOnal de paris

    mcne principal du Ballet de lOpra natiOnal de paris

  • Lopra NatioNaL de paris en 2012

  • 3

    sommaire

    2012 en chiffresp. 6

    6

    Les spectacles de lOpra en 2012p. 8

    6

    a sest pass lOpra en 2012p. 10

    6

    Crerp. 15

    6

    Transmettrep. 25

    6

    Dmocratiserp. 35

    6

    Prenniserp. 45

    62012 en images

    p. 53

    6

    Annexesp. 85

    Lopra NatioNaL de paris

    est dirig par Nicolas Joel, Directeur nomm par le ministre de la Culture

    pour un mandat de 6 ans. Philippe Jordan, Directeur musical,

    Brigitte Lefvre, Directrice de la danse.

    6

    Ltablissement public est administr par un Conseil dadministration prsid par Bernard Stirn

    au sein duquel sont reprsents :le ministre de la Culture et de la Communication

    (secrtariat gnral, direction gnrale de la cration artistique, dlgue la musique),

    le ministre du Budget,deux personnalits qualifies,

    Patricia Barbizet et Stphane Richard,quatre reprsentants des salaris de ltablissement.

    Le dcret n94-111 du 5 fvrier 1994 modifi fixe le statut de lOpra national de Paris.

    Les modalits du contrle conomique et financier de ltat sur lONP ont t fixes par arrt du 2 mai 1995.

    Le rglement financier de lONP a t approuv par un arrt du 2 mai 1995.

  • 54

    Pour lOpra national de Paris, deux matres mots ont prsid lanne 2012 : fidlit et performance. Fidlit dabord car, une fois encore, tous les publics ont t au rendez-vous des 370 spectacles lyriques et chor-graphiques que nous lui avons prsents. En 2010 et 2011, je me flicitais juste titre du taux de frquentation de Bastille et Garnier de 94%. Pour 2012, ce chiffre, dj trs lev, est largement dpass et atteint les 96%. Cette fidlit de nos publics est sans nul doute la plus belle rcompense pour le travail men par toutes les quipes de cette maison, au milieu de mon mandat.Jy vois plusieurs explications. Il sagit dabord dun plbiscite de la pro-grammation lyrique et de sa diversit : des uvres rputes difficiles comme La Dame de Pique ou Pellas et Mlisande ont remport un trs grand succs, tout comme des ouvrages parfois jugs plus lgers comme La Fille du Rgiment ou La Veuve Joyeuse, sans oublier lattrait pour des nouvelles productions aussi varies quHippolyte et Aricie, Cavalleria Rusticana et Pagliacci ou lternelle Carmen. Notre Ballet pour sa part na connu que des immenses succs publics, nouvelle preuve de la qualit dune programmation qui allie tradition (La Bayadre, Don Quichotte) et modernit (Romo et Juliette de Sasha Waltz, Orphe et Eurydice de Pina Bausch, soires Robbins-Ek, Forsythe-Brown), sans oublier la cration mondiale de Sous apparence, confie notre toile Marie-Agns Gillot.Jy vois galement le tmoignage de lexceptionnelle qualit de notre Ballet, dirig avec tant de talent par Brigitte Lefvre, et sans conteste la meilleure compagnie au monde qui, en 2012, aura galement triomph lors dune tourne historique aux tats-Unis. Jy vois enfin le fruit de cette collaboration artistique remarquable qui sest instaure entre Philippe Jordan et notre orchestre. Cest aussi la poursuite du travail formidable men par Patrick Marie Aubert avec les artistes du Chur. On ne fait pas venir au cours dune anne plus de 855 000 spectateurs lOpra par hasard.Performance est un mot que lon emploie souvent pour saluer le travail dun artiste. En 2012, lOpra de Paris dans son ensemble a dmontr

    cette capacit. Toutes les ressources propres de cette maison ont t por-tes des niveaux encore jamais atteints : billetterie, mcnat, visites du Palais Garnier, concessions, locations despace De surcrot, les dpenses ont fait lobjet dun contrle particulirement strict. Au total, le rsultat net de lOpra pour 2012 atteint le niveau historique de 8,4 M. Plus dun quart de ce montant sera revers aux salaris de lOpra sous forme din-tressement, venant ainsi saluer cette russite sans prcdent.On ne peut que se rjouir davoir connu de trs bons rsultats en 2010, 2011 et 2012, compte tenu du contexte prochain de rduction des res-sources publiques. Le modle conomique de lOpra de Paris va connatre une profonde volution. Nous allons devoir tre encore plus dynamiques et imaginatifs sur nos ressources propres. Cest un beau dfi pour cette maison. Avec tous les talents que recle lOpra de Paris, sur scne, en coulisse, dans les ateliers ou les bureaux, je suis persuad quil sera relev avec brio !Enfin, en 2012, ont t lancs deux projets trs importants pour notre avenir. La cration en octobre de notre filiale de production audiovi-suelle Opra de Paris Production va nous permettre enfin ! dtre propritaire des droits audiovisuels des spectacles capts dans nos salles et ainsi de pouvoir les diffuser beaucoup plus largement, notamment dans les salles de cinma, en France et dans le monde entier. Je veux que lOpra de Paris aille la rencontre dun public toujours plus large. Lautre grand projet cest Opra de Paris Campus : je souhaite faire de la formation des jeunes tous les mtiers de lOpra une vritable prio-rit. Nous sommes dj trs actifs en la matire. Ce que nous avons entrepris, notamment dans le domaine pdagogique, est remarquable. Mais nous pouvons faire davantage en multipliant nos contributions la formation des jeunes aux quelques 250 mtiers que lon peut trouver dans un thtre comme le ntre.Bonne lecture tous.

    Nicolas Joel

  • 6 7

    Concerts et rcitals

    4 coNcerts symphoNiques

    de lOrchestre de lOpra national de Paris lOpra Bastille et la Salle Pleyel

    6

    11coNcerts

    proposs au Palais Garnier dont 1 rcital, 1 concert de lAtelier Lyrique

    et 9 concerts de musique de Chambre

    Amphithtreet Studio

    118 reprseNtatioNs

    lAmphithtre et au Studio Bastille dont 38 reprsentations Convergences, 4 dans le cadre du Festival dAutomne, 6 reprsentations de lAtelier Lyrique et 70 reprsentations Jeune Public

    Frquentation

    1 millionde spectateurs

    dont 465 000 pour les spectacles lyriques, 337 000 pour les spectacles chorgraphiques, 32 700 pour la programmation Convergences,

    Jeune public et le Festival dAutomne, 20 800 pour les concerts, et lAtelier Lyrique,

    57 500 pour les tournes du Ballet, 104 000 pour les diffusions

    en cinma ou en plein air

    6

    66o ooo visiteurs

    accueillis au Palais Garnier

    Opra

    2o spectacLes Lyriques

    couvrant lensemble du rpertoire du xviie sicle au xxie sicle

    6

    6 NouveLLes productioNs

    6

    1cratioN moNdiaLe

    La Cerisaie de Philippe Fnelon

    6

    199 reprseNtatioNs

    rparties sur les deux thtres

    Ballet

    12programmes

    chorgraphiquesillustrant le rpertoire

    classique et contemporain

    6

    1cratioN moNdiaLe

    Sous apparence de Marie-Agns Gillot

    6

    2compagNies iNvites

    le Ballet Royal du Danemark et le Tokyo Ballet

    6

    171reprseNtatioNs

    dont 10 de lcole de Danse

    2012 en chiffres

  • 8 9

    Les opras

    ManonJules Massenet

    NouveLLe productioN

    Mise en scne de Coline Serreau

    La Dame de piquePiotr Ilich Tchakovski

    Mise en scne de Lev Dodin 3e RePRISe LOPRA De PARIS

    La CerisaiecratioN moNdiaLe

    Philippe FnelonMise en scne de Georges Lavaudant

    RigolettoGiuseppe Verdi

    Mise en scne de Jrme Savary7e RePRISe LOPRA De PARIS

    Pellas et MlisandeClaude Debussy

    Mise en scne de Robert Wilson4e RePRISe LOPRA De PARIS

    La Veuve joyeuseFranz Lehr

    Mise en scne de Jorge Lavelli2e RePRISe LOPRA De PARIS

    Don GiovanniWolfgang Amadeus Mozart

    Mise en scne de Michael Haneke2e RePRISe LOPRA De PARIS

    Cavalleria Rusticana / PagliacciPietro Mascagni et Ruggero Leoncavallo

    NouveLLe productioN

    Mise en scne de Giancarlo del Monaco

    Le Barbier de SvilleGioacchino Rossini

    Mise en scne de Coline Serreau6e RePRISe LOPRA De PARIS

    Hippolyte et AricieJean-Baptiste Lully

    NouveLLe productioN

    Mise en scne dIvan Alexandre

    ArabellaRichard Strauss

    NouveLLe productioN

    Mise en scne de Marco Arturo Marelli

    LAmour des trois orangesSerguei Prokofiev

    Mise en scne de Gilbert Deflo2e RePRISe LOPRA De PARIS

    Les Contes dHoffmannJacques Offenbach

    Mise en scne de Robert Carsen5e RePRISe LOPRA De PARIS

    CappriccioRichard Strauss

    Mise en scne de Robert Carsen2e RePRISe LOPRA De PARIS

    Les Noces de Figaro Wolfgang Amadeus Mozart

    Mise en scne de Giorgio Strehler20e RePRISe LOPRA De PARIS

    The Rakes progressIgor Stravinsky

    Mise en scne dOlivier Py1Re RePRISe LOPRA De PARIS

    La Fille du rgimentGaetano Donizetti

    NouveLLe productioN

    Mise en scne de Laurent Pelly

    ToscaGiacomo Puccini

    Mise en scne de Werner Schroeter11e RePRISe LOPRA De PARIS

    La CenerentolaGioacchino Rossini

    Mise en scne de Jean-Pierre Ponnelle1Re RePRISe LOPRA De PARIS

    CarmenGeorges Bizet

    NouveLLe productioN

    Mise en scne dYves Beaunesne

    Les spectacles de lOpra en 2012

    Les ballets

    Ballet Royal du Danemark, Compagnie inviteNapoli

    Sorella englund et Nikolaj HbbeMusique de Hans Christian Lumbye

    Orphe et EurydicePina Bausch

    Musique de Christophe Willibald Gluck2e RePRISe LOPRA De PARIS

    La BayadreRudolf Noureev

    Musique de Ludwig Minkus8e RePRISe LOPRA De PARIS

    Spectacle de lcole de DanseVariationsViolette Verdy

    Musique de Johannes BrahmsLe Bal des cadets

    David LichineMusique de Johann Strauss (fils)

    Symphonie en trois mouvementsNils Christe

    Musique dIgor Stravinsky

    Soire Jerome Robbins / Mats ekDances at a Gathering

    Jerome RobbinsMusique de Frdric Chopin3e RePRISe LOPRA De PARIS

    AppartmentMats ek

    Musique du Fleshquartet2e RePRISe LOPRA De PARIS

    LHistoire de ManonKenneth MacMillan

    Musique de Jules Massenet4e RePRISe LOPRA De PARIS

    Romo et JulietteSasha Waltz

    Musique dHector Berlioz1Re RePRISe LOPRA De PARIS

    Tokyo Ballet, Compagnie inviteKabuki

    Maurice BjartMusique de Toshiro Mayuzumi

    La Fille mal gardeFrederick Ashton

    Musique de Louis Joseph Ferdinand Hrold2e RePRISe LOPRA De PARIS

    Soire George BalanchineSrnade

    George BalanchineMusique de Piotr Ilich Tchakovski

    eNTRe Au RPeRTOIRe eN 1947

    AgonGeorge Balanchine

    Musique dIgor StravinskyeNTRe Au RPeRTOIRe eN 1974

    Le Fils prodigueGeorge Balanchine

    Musique de Serguei ProkofieveNTRe Au RPeRTOIRe eN 1973

    Soire Marie-Agns Gillot / Merce CunninghamSous apparence

    cratioN moNdiaLe

    Marie-Agns GillotMusique dAnton Bruckner,

    Morton Feldman et Gyrgy LigetiUn Jour ou deuxMerce Cunningham

    Musique de John Cage4e RePRISe LOPRA De PARIS

    Don QuichotteRudolf Noureev

    Musique de Ludwig Minkus3e RePRISe LOPRA De PARIS

    Soire William Forsythe / Trisha BrownIn The Middle, Somewhat Elevated

    William ForsytheMusique de Thom Willems

    6e RePRISe LOPRA De PARIS

    O Zozony / O CompositeTrisha Brown

    Musique de Laurie Anderson3e RePRISe LOPRA De PARIS

    Woundwork 1William Forsythe

    Musique de Thom Willems2e RePRISe LOPRA De PARIS

    Pas. / PartsWilliam Forsythe

    Musique de Thom Willems3e RePRISe LOPRA De PARIS

  • 10 11

    JuILL

    eT

    AOT

    SePT

    eMBR

    e

    OCTO

    BRe

    NOVe

    MBRe

    DCe

    MBRe

    Clbration du 14 juilletspectacLe gratuit La Fille mal gardePalais Garnier

    Tournagedun long mtragepaLais garNierLes Schtroumpfs 2(location despace)

    Josua HoffaltNomm daNseur toiLeOpra Bastille

    Concert MassenetpaLais garNieravec lOrchestre de lOpra et lAtelier Lyrique

    Ludmila PaglieroNomme daNseuse toiLeOpra Bastille

    Les Matres Chanteursde NurembergrecratioN du troisime actedans le dcor original de lOpraAmphithtre

    Sous apparencede Marie-Agns Gillot

    cratioN moNdiaLe

    Un Jour ou deux reprise du ballet de Merce CunninghamPalais Garnier

    Stphane Lissner est Nomm directeur dlgu de lOpra

    Dfil Stella McCartneypaLais garNier(location despace)

    Juan-Diego Flrezpremier bis de lhistoire de lOpra Bastilledans La Fille du Rgiment

    Spectacle delcole de DansepaLais garNier

    Cration dOpra de Paris production

    La ResurrezionecratioN scNiqueAmphithtreavec lAtelier Lyrique

    MyriamOuld-BrahamNomme daNseuse toiLe Palais Garnier

    Ltoffe de la modernitCostumes du xxe sicle lOpra de Paris

    iNauguratioN de LexpositioNPalais Garnier

    La Belle poquede MassenetcLture de LexpositioNPalais Garnier

    Tourne du Balletaux tats-uNis25 spectacles Chicago, Washington et New York

    Le Diable dans le beffroiLa Chute de la Maison UshercratioN scNiqueAmphithtre

    Tokyo BalletcompagNie iNvite

    Hippolyte et AricieNouveLLe productioNDiffusion sur Mezzo en direct Palais Garnier

    Adieux de Claire-Marie OstadaNseuse toiLePalais Garnier

    Ballet Royal du DanemarkcompagNie iNvite

    Tourne du Ballet siNgapour

    La Cerisaiede Philippe Fnelon

    cratioN moNdiaLePalais Garnier

    Centenaire de la disparition de Jules Massenetamphithtreavec lAtelier Lyrique

    Concert de George MichaelpaLais garNier(location despace)

    Les Contes dHoffmannretraNsmissioN eN direct dans plus de 200 cinmas en France et en europe

    Dmonstrationsde lcole de DansepaLais garNier

    JANV

    IeR

    FVR

    IeR

    MARS

    AVRIL

    MAI

    JuIN

    Matine Rve denfantsorgaNise par Larop550 enfants invits une reprsentation de Don Quichotte

    CarmenNouveLLe productioNretransmission en direct dans plus de 200 cinmas en France et en europe

    Don QuichotteretraNsmissioN eN direct dans plus de 200 cinmas en France et en europe

    a sest pass lOpra en 2012

  • 13

    LOpra nationalde Paris en 2012

    CR eN 1669 PAR LeTTRe PATeNTe De LOuIS XIV SOuS Le NOM

    DACADMIe ROYALe De MuSIque, LOPRA NATIONAL De PARIS SATTACHe

    FAIRe VIVRe eT RAYONNeR LeS ARTS LYRIque eT CHORGRAPHIque,

    eN FRANCe eT DANS Le MONDe. IL ReMPLIT AuJOuRDHuI CeTTe

    MMe MISSION, CuR De SON IDeNTIT eT FRuIT De TROIS CeNTS ANS

    DHISTOIRe, SeLON quATRe AXeS PRINCIPAuX : CReR, TRANSMeTTRe,

    DMOCRATISeR, PReNNISeR. eN 2012, LOPRA NATIONAL De PARIS

    AFFICHe uN BILAN eXeMPLAIRe SuR CHACuN De CeS AXeS.

  • 15

    Crer6

    nous faisons vivre un patrimoine artistique unique au monde

    nous crons des uvres nouvellesqui enrichissent le rpertoire

    nous attirons les meilleurs artisteslyriques et chorgraphiques

    nous entretenons lexcellence des artistes et artisans de la maison

    nous exportons nos savoir-fairedans le monde entier

  • 1716

    Une programmationremarquable

    chaque anne depuis sa fondation, lopra entretient et fait vivre

    un patrimoine musical et chorgraphique unique en proposant une

    programmation quilibre entre cration et rpertoire toujours

    dans un mme souci dexcellence.

    coNceptioN et mise eN uvre

    Conue par Nicolas Joel, Philippe Jordan et Brigitte Lefvre, qui lui donnent son sens et sa cohrence, la programmation de lOpra est mise en uvre par prs de 100 collaborateurs : rpartis en cinq direc-

    tions Direction musicale, Direction de la danse, Direction de la programmation, Direction de la production artistique, Direction du planning et de la scne , ils ont pour fonction de rassembler les quipes artistiques et de production autour des projets labors en amont et de les accompagner tout au long de leur ralisation, des premires esquisses la scne. Cest notamment grce leur travail, leur engagement et leur passion que nos pro-

    ductions atteignent lexcellence qui les caractrise et que nos salles affichent une frquentation historique de prs de 96% tous spectacles confondus en 2012 tandis que les cots de pro-duction demeurent stables.

    des cratioNs popuLaires

    LOpra favorise la cration duvres nouvelles en passant commande auprs des artistes les plus emblmatiques de lpoque. En 2012, latten-tion particulire prte au renouvellement du rpertoire sest concrti-se par la cration dune uvre lyrique et dune uvre chorgraphique. Compose par Philippe Fnelon sur un livret dAlexei Parine sur la pice homonyme de Tchekhov et mis en scne par Georges Lavaudant, La Cerisaie fut loccasion dune collaboration exemplaire entre le Thtre Bolcho, dont de nombreux chanteurs ont particip la cration scnique au Palais Garnier, et lOpra, dont lOrchestre se produisait exception-nellement la fois en fosse et sur scne. Avec Sous apparence, la danseuse

    20opras

    13baLLets

    11coNcerts

    6

    toile Marie-Agns Gillot, septime personnalit issue du Ballet se voyant confier une chorgraphie par Brigitte Lefvre, a sign sa premire uvre pour le Ballet, dans la ligne dune tradition chre lOpra dassociation dartistes chorgraphes, plasticiens et couturiers : Laurence Equilbey, auteure dune dramaturgie musicale indite, Olivier Mosset, qui ralise ses premiers dcors pour lOpra, et Walter van Beirendonck, dont les costumes extravagants ont enchant le Palais Garnier.

    des NouveLLes productioNs

    LOpra fait vivre son rpertoire en passant commande auprs de metteurs en scne afin quils revisitent certaines des grandes uvres lyriques. En 2012, six nouvelles productions ont vu le jour sur les scnes de lOpra, dont le Manon de Massenet revu par Coline Serreau avec Natalie Dessay dans le rle titre, Cavalleria Rusticana et Pagliacci de Mascagni et Leoncavallo, revisits par Giancarlo del Monaco, Hippolyte et Aricie de Rameau mis en scne par Ivan Alexandre avec Emmanuelle Ham la direction, ainsi quArabella de Strauss dans une mise en scne de Marco Arturo Marelli avec Rene Fleming, et enfin Carmen de Bizet, repris par Yves Beaunesne et dirig par Philippe Jordan, avec Karine Deshayes et Anna Caterina Antonacci en alternance dans le rle titre, sans oublier lun des vnements de lan-ne : La Fille du rgiment de Donizetti, prsente dans une mise en scne de Laurent Pelly, en coproduction avec le Metropolitan Opera de New York, le Royal Opera House de Londres et le Staatsoper de Vienne, avec Juan Diego Flrez qui, en reprenant un passage du clbre air Ah ! Mes amis ! , a inscrit le premier bis dans lhistoire de lOpra Bastille.

    des reprises soigNes

    LOpra prend un soin tout particulier aux reprises de ses productions pas-ses. En 2012, notre public a pu dcouvrir ou revoir notamment, Bastille, le Pellas et Mlisande de Robert Wilson et, Garnier, Capriccio, toutes deux diriges par notre Directeur musical Philippe Jordan. En danse, il faut citer en tout premier lieu la reprise du Romo et Juliette de Sasha Waltz, qui a vu collaborer le Ballet, lOrchestre, le Chur et lAtelier Lyrique, ainsi que les reprises duvres cres pour le Ballet de lOpra par le pass, In the Middle Somewhat Elevated de William Fortsythe, Appartment de Mats Ek et O Zozony / O Composite de Trisha Brown, sans oublier Un jour ou deux de Merce Cunningham qui, vingt-cinq ans aprs sa dernire production, a de nouveau investi la scne du Palais Garnier.

    14chefs iNvits

    pour Le Lyrique

    209artistes Lyriques

    iNvits

    6

    500figuraNts

    eNFANTS FIGuRANTS, COMDIeNS-MIMe,

    DANSeuRS Ou ACROBATeS

    6

  • 1918

    La programmatioN coNvergeNces

    Conue par le Directeur de la dramaturgie de lOpra, Christophe Ghristi, pour notre Amphithtre, la programmation Convergences propose un public de plus en plus nombreux une alternance duvres rares et dar-tistes consacrs. En 2012, trois crations scniques ont t ralises dans ce cadre : lopra inachev de Debussy La Chute de la maison Usher a fait son entre au rpertoire de lOpra, Les Matres chanteurs de Nuremberg de Wagner ont retrouv leurs dcors dorigine et Le Mystre Georges Bizet dEric-Emmanuel Schmitt, avec Karine Deshayes, retraait la vie du compositeur dans une alternance de passages narrs et dextraits chan-ts. Par ailleurs, lAmphithtre a reu Janina Baechle, qui a interprt le Miroir de Jsus dAndr Caplet avec le Chur de lOpra, ainsi que Sophie Karthuser, Topi Lehtipuu, Yann Beuron, Soile Isokoski, Luca Pisaroni et Franz Joseph Selig, le pianiste Jean-Efflam Bavouzet et le Quatuor Psophos. Enfin, lOpra y a rendu hommage deux composi-teurs : Jules Massenet pour le centenaire de sa disparition (qui a gale-ment fait lobjet dune exposition au Palais Garnier), avec les solistes de lAtelier Lyrique, et Frdric Delius pour le cent-cinquantime anni-versaire de sa naissance avec Lynne Dawson, Simon Wright, Nelson Goerner et le Quatuor Danel.

    LOpra rayonne6

    On compte en 2012

    2 spectacLes eN coLLaboratioN avec dautres iNstitutioNs

    La Cerisaie avec le Thtre Bolcho de Moscou

    La Fille du Rgiment avec le Metropolitan Opera de New York,

    le Royal Opera House de Londres et le Staatsoper de Vienne

    6 productioNs de Lopra de paris prseNtes LtraNger

    Pllas et Mlisande au Gran Teatre del Liceu de Barcelone

    LHeure espagnole au Festival de Glyndebourne

    Le Vaisseau fantme au Teatro Regio de Turin

    La Force du destin au Gran Teatre del Liceu de Barcelone

    Adriana Lecouvreur au Gran Teatre del Liceu de Barcelone

    Macbeth au Teatro Real de Madrid

    2 productioNs de Lopra de paris Loues

    La Petite Renarde ruse lOpra de LyonTristan et Isolde

    la Canadian Opera Company de Toronto

    6

    Les coproductions et collaborations artistiques, locations et changes de productions sont conduits par la Direction de la production artistique de lOpra.

  • 21

    Des artistes et artisans exceptionnels

    les spectacles de lopra, dont la qualit est reconnue dans le monde

    entier, sont le fruit du travail dartistes et dartisans uniques qui

    mettent leur talent et leurs savoir-faire au service de lart.

    Lorchestre de Lopra

    Constitu de 174 musiciens permanents rpartis en deux formations, lOrchestre de lOpra est plac sous la direction musicale de Philippe Jordan. En 2012, sous sa direction, lOrchestre a interprt trois reprises lyriques (Pellas et Mlisande de Debussy, Don Giovanni de Mozart et Capriccio de Strauss), et deux nouvelles productions (Arabella de Strauss et Carmen de Bizet). Par ailleurs, lOrchestre a particip la cration, la Salle Pleyel, des Jeux deau pour violon et orchestre de Bruno Mantovani, associs la Symphonie n1 en r majeur Titan de Mahler, et enregistr pour parution en 2013 le Prlude laprs-midi dun faune de Debussy, le Sacre du prin-temps de Stravinsky et le Bolro de Ravel.Au cours de lanne 2012, lOrchestre a particip dix-neuf productions lyriques auxquelles il faut ajouter le concert de lAtelier Lyrique ainsi que sept productions chorgraphiques dont le spectacle de lcole de Danse. Comme chaque anne, les musiciens de lOrchestre ont eu loccasion de se produire en formation rduite lors des neuf concerts de musique de chambre organiss au Palais Garnier dans le cadre des Salons Musicaux ainsi quune quinzaine de fois lors des Jeudis de Bastille. Mene par lIntendant de lOrchestre, une quipe de trente personnes compose du chef de la musique de scne, des rgis-seurs dorchestre, bibliothcaires et dispositifs musicaux, assure la pr-paration et le bon droulement des rptitions et des programmations.

    Le chur de Lopra

    Les 112 artistes composant le Chur de lOpra, dirigs par Patrick Marie Aubert, Chef de chur, assist dAlessandro di Stefano, de quatre chefs de chant, dun administrateur et de trois rgisseurs, rpondent chaque anne aux exigences dune programmation mlant des rpertoires varis :

    174artistes musicieNs

    112artistes du chur

    154daNseurs

    DONT 18 TOILeS

    6

  • 2322

    en 2012, ils ont particip dix-neuf productions soit plus de 180 reprsentations ncessitant prs de 1000 services de rp-titions musicales ou scniques parmi lesquelles Cavalleria Rusticana (prs de 90 interprtes) et La Cerisaie (cration scnique mondiale), chantant ainsi en italien et russe, mais galement en allemand, anglais et franais. Enfin, lAmphi-thtre, le Chur a pris part linterprtation du Miroir de Jsus dAndr Caplet sous la direction de son chef.

    Le baLLet de Lopra

    Compos de 154 danseurs dont dix-huit toiles, seize Premiers danseurs, quarante Sujets, trente-sept Coryphes et quarante-trois Quadrilles, le Ballet de lOpra est considr comme lune des meilleures compagnies du monde pour son excellence et pour la diversit dun rpertoire allant du plus classique au plus contemporain. Fait exceptionnel, trois danseurs ont

    t nomms toiles en 2012 : Myriam Ould-Braham, Ludmila Pagliero et Josua Hoffalt. Avec les autres solistes et danseurs du Ballet, ils ont inter-prt dix-sept uvres chorgra-phiques soit 171 reprsentations dont trois ont t diffuses en direct dans les salles de cinma partenaires. La direction et lencadrement du Ballet sont assurs par la Directrice de la

    danse, Brigitte Lefvre, assiste dun Administrateur, Olivier Aldeano, dun Matre de ballet associ la Direction de la danse, Laurent Hilaire, et de deux Matres de ballet. Le Ballet de lOpra a accueilli cette anne deux compagnies invites : le Ballet Royal du Danemark en janvier et le Tokyo Ballet en mai.

    Les artisaNs de Lopra

    LOpra est lune des seules institu-tions du monde raliser entirement ses spectacles depuis la conception jusqu la scne : prs dune centaine de savoir-faire rares, que nous nous attachons prserver, concourent lexcellence de nos productions, des

    Le costume de Liuba dans La Cerisaie est la fois noble et dstructur : lapplication de dentelles par une technique de feutrage et la coiffure extravagante refltent bien latmosphre de la pice de Tchekhov, une famille autrefois riche devenue dpressive et presque folle.

    5 500costumes doNt 1 300 cratioNs

    1 000perruques

    et coiffures

    6

    Dans Carmen, en allusion au paseo (dfil), Yves Baunesne fait intervenir un Picador : une figurante avec cheval en bois sur chasses est vtue dune chaquetilla (veste), dun castoreno (chapeau) et dune culotte en cuir tann adapte au contexte.

    artisans des dcors et costumes aux mtiers techniques en passant par les maquilleurs et coiffeurs qui prparent les artistes.La Direction des costumes, dirige par Christine Neumeister, est res-ponsable de lensemble des costumes, perruques, coiffures et maquil-

    lages ncessaires aux spectacles de lOpra. Les 150 artisans permanents qui y travaillent, dans une constante effervescence, ont fabriqu et retou-ch, prpar et habill, entretenu et conserv prs de 5 500 costumes, cr et modifi, teint et coiff prs de 1 000 perruques. En formant chaque anne de nombreux jeunes profes-sionnels aux techniques particulires

    du travail pour la scne, lOpra sattache prserver un patrimoine dont la qualit est reconnue en France et ltranger.Parmi les activits de la Direction technique, dirige par Valentin Essrich, la ralisation de dcors pour les spectacles de lOpra mobilise prs de soixante peintres, sculpteurs, menuisiers et autres artisans. En 2012, ils ont cr les dcors de onze nouvelles productions, dont cinq opras et un ballet, ainsi que quatre spectacles donns lAmphithtre et le spectacle du programme Dix mois dcole et dOpra . Parmi celles-ci, Hippolyte et Aricie, premire uvre de Rameau reprsente lOpra en 1733, a suscit la ralisation et ladaptation de nombreux dcors et toiles peintes ainsi que la rnovation et la moder-nisation minutieuses, dans le respect de la tradition de la scne la fran-aise, des dessous du Palais Garnier.

    Les acadmiques pour Un Jour ou deux fabriqus sur mesure et teints en dgrad de noir gris-clair servent la philosophie de Merce Cunningham : librs de lanecdote et de la narration, parties du corps et gestes appa raissent et dispa raissent selon les effets de lumire.

    Ce costume du ballet Sous apparence de Marie-Agns Gillot rpond sa volont de crer une chorgraphie de contraintes inhabi-tuelles : recourant des matires traditionnelles (tulle et lycra), le styliste Walter van Beirendonck a ainsi ralis des costumes de formes droutantes.

  • 25

    Transmettre6

    nous formons de nouvelles gnrations dartistes

    nous initions les jeunes aux arts lyriques et chorgraphiques

    nous organisons des activits culturelles mettant en valeur le patrimoine de lopra

    nous dveloppons une ligne ditoriale de qualit sur tous les supports

    nous exploitons le numrique pour accrotre notre offre ditoriale

  • 27

    Un objectif de formation et de

    sensibilisation lart

    afin de promouvoir la pratique professionnelle des arts lyrique et

    chorgraphique, lopra assure la formation de jeunes artistes et

    sensibilise le jeune public au spectacle vivant en dveloppant des

    activits pdagogiques dune richesse rare.

    LcoLe de daNse

    Installe Nanterre depuis 1987, lcole de Danse de lOpra, dirige depuis 2004 par lisabeth Platel, propose une scolarit adapte une pratique intensive de la danse, avec une possibilit dinternat. En 2012, lcole comptait 163 lves rpartis en six divisions, dont une quinzaine dtrangers, encadrs par quatorze professeurs de danse classique et

    dix-sept de disciplines complmentaires, contribuant acti-vement la russite artistique et acadmique des lves : lissue de leur scolarit, tous sont dtenteurs du brevet et du baccalaurat et se prsentent au concours dentre du Ballet de lOpra. Deux dentre eux y ont t intgrs en qualit de stagiaire en 2012. lOpra, en plus du Spectacle et des Dmonstrations annuelles, les lves ont particip deux pro-ductions de lOpra, La Bayadre de Noureev et La Fille mal

    garde dAshton, ainsi quau dfil du Ballet. Lcole a accueilli, lors dun spectacle, des lves de lun des programmes Jeune Public des services pdagogiques de lOpra, ainsi que, tout au long de lanne, une quipe de tournage venue raliser un film sur lcole, Graines dtoiles, qui sera diffus sur Arte pour son tricentenaire en 2013.

    LateLier Lyrique

    Dirig depuis sa cration en 2005 par Christian Schirm, lAtelier Lyrique a pour mission de former de jeunes chanteurs et pianistes chefs de chant et de les prparer une future carrire artistique en consolidant leurs acquis et en les confrontant lexprience de la scne. En 2012, les douze chanteurs ont donn seize concerts dont, au Palais Garnier, le concert avec lOrchestre

    LcoLe de daNse compte

    163Lves

    DONT 89 FILLeS eT 74 GARONS

    6

  • 2928

    dix mois dcoLe et dopra

    Dans le cadre dun partenariat de plus de vingt ans avec le ministre de lducation nationale, qui met disposition des enseignants des trois aca-dmies franciliennes, lOpra conduit le programme pdagogique Dix mois dcole et dOpra , qui propose des lves dtablissements ins-

    crits en Rseaux dducation prioritaire de dcouvrir le monde et la vie dun grand thtre : en 2012, 1000 lves issus de 35 tablissements allant de la maternelle au lyce profession-nel ont entam ou poursuivi des projets en lien avec lOpra, rencontrant des artistes, assistant des spectacles et, pour une soixantaine dentre eux, participant un spectacle sur

    la scne de lAmphithtre sur le thme, cette anne, du baroque, inti-tul LOiseau de glace. En outre, huit musiciens de lOrchestre ont par-rain des lves dans leur troisime anne dapprentissage du violon et de lalto en 2012.

    opra-uNiversit

    Pour les tudiants, lOpra met en uvre le programme de sensibilisa-tion Opra-Universit depuis 1995 : en 2012, prs de 1750 tudiants de tous cursus issus de 62 tablissements denseignement suprieur franais et trangers ont pu saisir le processus de production des spectacles tra-vers des parcours pdagogiques labors pour eux intgrant visites des thtres, accs privilgi des rptitions, et rencontres avec des pro-fessionnels. Sur la mme ligne, les tudiants se voient proposer dautres activits qui viennent enrichir ces parcours, comme des confrences th-matiques, des tables rondes inter-universitaires ou encore la participa-tion des concerts ou spectacles.

    de lOpra. Ils ont raliss, lAmphithtre, un hommage Jules Massenet, lAuditorium du Louvre, un concert des grands classiques du xxe sicle et, en Grce, un concert avec lOrchestre symphonique de Thessalonique qui a remport un vif succs. Ils ont aussi donn quatorze reprsentations lyriques, dont une production scnique de La Resurrezione de

    Haendel lAmphithtre, au Thtre Jean Vilar de Suresnes et au Thtre de Poissy, une production de La Finta Giardiniera de Mozart la MC 93 de Bobigny, et une reprise dOrphe et Eurydice de Gluck au Thtre national de Bordeaux-Aquitaine. Certains chanteurs de lAtelier ou issus de lAte-lier ont particip des productions de lOpra dont Mariane Crebassa et Florian Sempey dans Rigoletto (Le Page et Marullo) ; Elena Tsallagova dans Pellas et Mlisande (Mlisande) ; David Bizic et Nahuel Di Pierro dans Don Giovanni (Leporello et Masetto) ; Andrea Hill dans Hippolyte et Aricie (Diane) ; Michal Partyka dans Tosca (Sciarrone) ; Claudia Galli et Anna Wall dans La Cenerentola (Clorinda et Tisbe) ; Olivia Doray et Alexandre Duhamel dans Carmen (Frasquita et Morales).

    aNimatioN et jeuNe pubLic

    LOpra conduit une politique pdagogique offrant des mil-liers de jeunes, en classe ou en famille, une initiation lopra et la danse. En 2012, prs de 18 500 jeunes originaires de toute la France ont assist 70 reprsentations de spectacles crs spcialement pour eux, comme ladaptation de La Petite Renarde ruse de Leo Jancek lAmphithtre, ou encore Cuisses de gre-nouille de Carlotta Sagna, spectacle de danse accessible aux enfants partir de 5 ans. Diffrents styles de musique et de danse sont ainsi abor-ds : uvres du rpertoire, crations contemporaines, baroque, jazz, hip hop, etc. Les spectacles peuvent tre complts dateliers de sensibilisa-tion anims par les quipes artistiques, organiss dans les tablissements scolaires ou lAmphithtre pour les familles. Certains spectacles sont rservs au public scolaire : des rcitals pour se familiariser avec la voix, des concerts de musique de chambre organiss avec des musiciens de lOrchestre, des dmonstrations de danse pour approfondir une tech-nique ou un genre. Enfin, lOpra propose des activits la carte prs de 200 groupes menant des projets pdagogiques en lien avec lopra et la danse, qui permettent notamment de dcouvrir lOpra et ses mtiers par des visites de ses thtres, des rencontres avec des professionnels, un accs certaines rptitions et des places de spectacle tarifs rduits.

    18 500jeuNes

    spectateurs

    355 CLASSeS

    6

    1 000Lves

    35 TABLISSeMeNTS

    6

    12jeuNes chaNteurs

    4chefs de chaNt

    6

  • 3130

    78

    95

    77

    91

    92

    93

    94

    78

    95

    77

    91

    92

    93

    94

    Acadmie de Paris

    Acadmie de Crteil

    Acadmie de Versailles

    1

    2

    3

    4

    567

    8

    9 10

    11

    12

    14

    15

    1617

    18

    19

    2021

    22

    2324

    25

    26

    27

    28

    29

    30

    31

    33 >>

    32

    >> >>

    40

    41

    42

    43

    44

    4546

    47

    48

    49

    50

    51

    13

    12

    34

    5

    6

    7

    8

    9

    10

    11

    12

    13

    14

    49

    50

    2122

    2324

    25

    3435

    36

    41 38

    39

    40

    42

    37 43

    46

    4748 26

    27

    28

    29

    15

    16

    17

    33

    18

    30

    31

    32

    4419

    20

    45

    Les tabLissements partenaires de LOpra dans Le cadre du prOgramme dix mOis dcOLe et dOpra

    cOLes1. cole maternelle Piver, 75011 Paris2. cole Keller, 75011 Paris3. cole lmentaire dapplication de la Brche aux Loups, 75012 Paris4. cole maternelle Auguste Perret, 75013 Paris5. cole maternelle Simplon, 75018 Paris6. cole lmentaire Richomme, 75018 Paris7. cole Polyvalente des Poissoniers, 75018 Paris8. cole lmentaire Belleville, 75020 Paris9. cole lmentaire Jules Valls, 93400 Saint-Ouen10. cole Firmin Gmier, 93300 Aubervilliers11. cole lmentaire Marc Seguin, 94190 Villeneuve-Saint-Georges

    12. cole Paul Langevin, 94120 Fontenay-sous-Bois13. cole lmentaire des Coteaux, 95100 Argenteuil14. cole lmentaire Anatole France, 95200 Sarcelles

    cOLLges15. Collge Alain Fournier, 75011 Paris16. Collge Gustave Flaubert, 75013 Paris17. Collge Gabriel Faur, 75013 Paris18. Collge Hector Berlioz, 75018 Paris19. Collge Pierre Mends-France, 75020 Paris20. Collge les sablons, 91170 Viry-Chatillon21. Collge Paul Eluard, 91223 Brtigny-sur-Orge22. Collge Jean Jaurs, 92110 Clichy la Garenne23. Collge Louis Pasteur, 92230 Gennevilliers24. Collge Edouard Vaillant, 92230 Gennevilliers25. Collge Louise Michel, 93390 Clichy-sous-Bois26. Collge Jacques Prvert, 93130 Noisy-le-Sec

    27. Collge Louis Pasteur, 94000 Crteil28. Collge Lon Blum, 94140 Alfortville29. Collge Eugnie Cotton, 95100 Argenteuil30. Collge Henri Wallon, 95140 Garges-ls-Gonesse31. Collge Voltaire, 95200 Sarcelles32. Collge Jules Verne, 77160 Provins33. Collge Camille Saint-Sans, 77440 Lizy-sur-Ourcq34. Collge Jules Verne, 78130 Les Mureaux35. Collge Heni IV, 78250 Meulan

    LYces36. Lyce professionnel Chennevire Malezieux, 75012 Paris37. Lyce professionnel Tolbiac Corvisart, 75013 Paris38. Lyce professionnel Etienne Dolet, 75020 Paris39. Lyce professionnel Louis Blriot, 91150 Etampes40. Lyce Newton-Enrea, 92110 Clichy

    41. EREA Jean Monnet, 92380 Garches42. Lyce Jacques Brel, 93120 La Courneuve43. Lyce des mtiers de lhotellerie et de la restauration Franois Rabelais 93440 Dugny44. Lyce polyvalent Eugne Hnaff, 93170 Bagnolet45. Lyce Saint-Exupry, 94000 Crteil46. Lyce technique et technologique Gustave Eiffel, 94230 Cachan47. Lyce Guillaume Apollinaire, 94320 Thiais48. Lyce polyvalent Champlain, 94430 Chennevires-sur-Marne49. Lyce professionnel Gabriel Pri, 94500 Champigny50. Lyce des mtiers Pierre Mends-France, 95400 Villiers le Bel51. Lyce denseignement gnral et technologique Van Gogh, 95120 Ermont

    LOpra pdagogique

    Les tabLissements partenaires de LOpra dans Le cadre du prOgramme Opra-universit

    LYces (classes prparatoires ou spcialises)1. Collge-Lyce des Francs-Bourgeois, 75004 Paris2. Lyce Henri IV, 75005 Paris3. Lyce Louis le Grand, 75005 Paris4. Lyce Saint-Louis, 75006 Paris5. Lyce Paul Poiret, 75011 Paris6. Lyce Priv Blomet, 75015 Paris7. Lyce Janson de Sailly, 75016 Paris 8. Lyce Jean-Pierre Vernant, 92310 Svres9. Lyce Jean Jaurs, 93100 Montreuil10. Lyce Olympe de Gouges, 93130 Noisy-le-Sec11. Lyce du Paysage et de lEnvironnement Fnelon, 93410 Vaujours12. Lyce La Source, 94130 Nogent-sur-Marne

    13. Lyce Jean-Jacques Rousseau, 95200 Sarcelles14. Lyce La Bruyre, 78000 Versailles15. Lyce Apollinaire, 06300 Nice16. Institution Sainte-Marie, 14000 Caen17. Lyce Marceau, 28000 Chartres18. cole-Collge-Lyce Jean-Paul II, 50200 Coutances19. Lyce Paul Lapie, 54300 Lunville20. Lyce Camille Gurin, 86000 Poitiers

    universits21. Universit Paris-1, 75005 Paris22. Universit Paris-3, 75005 Paris23. Universit Paris-4, 75005 Paris24. Columbia University, 75006 Paris25. Sarah Lawrence University, 76006 Paris26. Universit Paris-7, 75013 Paris27. Universit Paris-8, 93200 Saint-Denis28. Universit Paris Ouest Nanterre, 92000 Nanterre

    29. Universit dEvry-Val- DEssonne, 91000 Evry 30. Universit de Rouen, 76130 Mont-Saint-Aignan31. Universit de Rennes 35000 Rennes 32. Universit de Lille-3, 59650 Villeneuve-dAscq33. Universit de Bourgogne 21000 Dijon

    cOnservatOires34. Conservatoire municipal Wolfgang Amadeus Mozart, 75001 Paris35. Conservatoire Rayonnement Rgional de Paris, 75008 Paris36. Conservatoire municipal Darius Milhaud, 75014 Paris37. cole normale de Musique, 75017 Paris38. Conservatoire national suprieur de musique et de danse de Paris, 75019 Paris39. Conservatoire municipal de Musique, 77330 Ozoir-la-Ferrire

    cOLes dart40. cole du Louvre, 75001 Paris44. Institut national du Patrimoine, 75002 Paris 42. cole Estienne, 75013 Paris

    mtiers du spectacLe43. Conservatoire national suprieur dart dramatique, 75009 Paris44. Centre de Formation des Apprentis, 54000 Nancy45. Institut international de la Marionnette, 08000 Charleville-Mzires

    grandes cOLes46. ESCP Europe, 75011 Paris47. Paris Tech, 75013 Paris48. Institut de la Communication et du Commerce, 75014 Paris49. cole Polytechnique, 91120 Palaiseau50. cole Centrale, 92290 Chtenay-Malabry

    tabLissements Ltranger*. Lyce Franais Gustave Flaubert La Marsa, Tunisie. Luther College, Decorah (Iowa), tats-Unis. Florida State University / School of Dance, Tallahassee (Florida), tats-Unis. Collge douard-Montpetit de Longueil (Qubec), Canada

    *ne sont pas reprsents sur la carte

  • 3332

    Un important travail denrichissement

    culturel

    les expositions et publications de lopra ont pour ambition de

    mettre en valeur le patrimoine de linstitution et dentourer la pro-

    grammation de contenus de qualit sur les spectacles.

    des expositioNs attractives

    Redynamise par Christophe Ghristi, la programmation dexpositions temporaires au Palais Garnier, conues et montes en partenariat avec la Bibliothque-muse de lOpra (Bobliothque nationale de France), sest concrtise par La Belle poque de Massenet, qui clbrait le compo-siteur franais pour le centenaire de sa disparition, puis par Ltoffe de la modernit, qui offrait une histoire du costume de scne travers les spec-tacles produits lOpra au sicle dernier. Ces expositions contribuent lattractivit du Palais Garnier. Elles ont chacune fait lobjet dune publi-cation richement illustre. Par ailleurs, le Centre national du costume de scne de Moulins, en partenariat avec lOpra, a organis une expo-sition consacre aux costumes raliss par Christian Lacroix pour le ballet La Source de Jean-Guillaume Bart, cr en 2011 au Palais Garnier.

    des ditioNs de rfreNce

    En 2012, lOpra a dit 170 000 exemplaires de programmes de spectacles, vritables ouvrages de rfrence sur les spec-tacles lyriques et chorgraphiques de lanne. Ils contiennent des visuels indits, des prsentations littraires et, pour les programmes lyriques, le livret. Publi quatre fois par an, le journal gratuit En Scne !, adress aux abonns et mis dispo-sition des spectateurs et visiteurs dans nos thtres, fait lob-jet dun tirage de 50 000 exemplaires par numro, complt cette anne dune version numrique tlcharge 2 500 fois. Commands des spcialistes et crivains contemporains, puiss dans la littrature et les arts, les articles et images ainsi publis ont pour vocation de prsenter un contenu riche et original en lien avec la programmation.

    170 000exempLaires

    De PROGRAMMeS De SPeCTACLeS

    200 000exempLaires

    Du JOuRNAL En SCnE !

    6

    uN site iNterNet performaNt

    Outil de communication devenu indispensable pour informer et enrichir nos publics sur les nombreuses manifestations que nous lui proposons, le site Internet de lOpra fait lobjet dune attention croissante. Sa frquentation, dj la deuxime du monde pour les sites dopras, a poursuivi sa hausse avec, en 2012, prs de 6,5 millions de visites, soit 20% de plus que lan pass, dont 8% depuis un iPhone et 4% depuis un iPad. Le site Internet de lOpra dispose dune rubrique Opra Vido offrant aux internautes la possibilit de simmerger dans luni-vers de lOpra travers 210 vidos classes en cinq thma-tiques : extraits de spectacles, images de rptitions, rencontres avec les artistes, prsentation des mtiers de lOpra et bandes annonces de spec-tacles prsentes par Philippe Jordan, Brigitte Lefvre et Christophe Ghristi. Dans la mme perspective, le lancement de la saison 2012-2013 a fait lobjet dun film bande-annonce diffus sur le site Internet, vue par plus de 70 000 visiteurs en une seule journe.

    Le muLtimdia et Les bases de doNNes cuLtureLLes eN dveLoppemeNt

    En sus du site institutionnel, plusieurs mini-sites consacrs certains des spectacles ou manifestations culturelles importantes de lanne permettent au public de se prparer ou de complter leur dcouverte travers reportages, interviews, textes ou images. En 2012, trois mini-sites ont t crs : Sous apparence / Un jour ou deux (20 000 visiteurs), La Cerisaie, le journal dune cration (15 000 visiteurs) et Ltoffe de la modernit (30 000 visiteurs). Par ailleurs, la chane Dailymotion de lOpra, lance le 3 mars 2012, prolonge le travail effectu sur le site en proposant prs de 60 vidos (extraits de spectacles, interviews etc.) vues au total prs de 55 000 fois en 2012. Enfin, dans le cadre de notre politique de diffusion et dinformation sur lhistoire de lOpra, la base de donnes culturelles numriques MemOpera, outil darchivage et de rfrencement mis en ligne lanne dernire, continue dtre alimente : elle donne accs aux lments gnraux sur prs de 800 spectacles produits lOpra depuis louverture de la salle de Bastille : informations gnrales sur la produc-tion, dates et distributions pour chaque reprsentation etc.

    41 500 000pages vues

    eN MOYeNNe 5 MIN

    6 500 000visites

    DONT 47% De NOuVeLLeS

    3 200 000visiteurs uNiques

    SOIT 20% De PLuS que LAN PASS

    6

  • 35

    Dmocratiser6

    nous amliorons laccueil et le confort de nos spectateurs

    nous nous adaptons lvolution des pratiques de notre public

    nous proposons chacun une offre correspondant son profil

    nous nous donnons les moyens de toucher le public le plus large possible

    nous conduisons une politique dinformation et de communication ambitieuse

  • 37

    Une grande attention tous les publics et leurs attentes

    lopra rassemble chaque anne un nombre de spectateurs plus lev

    que toute autre institution comparable dans le monde et fait en

    sorte de proposer chacun une offre de qualit, facilement acces-

    sible, qui correspond ses attentes et ses moyens.

    uNe offre de meiLLeure quaLit

    La frquentation historique des thtres de lOpra en 2012, avec plus de 855 000 spectateurs et 660 000 visiteurs du Palais Garnier, est le signe du succs de notre programmation et de lattention que nous accordons laccueil et aux envies de chacun. En 2012, de nombreux travaux et inno-vations ont permis de mieux rpondre aux attentes de tous les publics et daccrotre la qualit de notre offre :3 cration de 74 nouveaux siges dans les deux salles ;3 surlvation de 178 siges du Palais Garnier pour accrotre leur visibilit ;3 installation de 8 crans rendant le surtitrage visible depuis 152 siges qui ny avaient pas encore accs lOpra Bastille ;3 doublage des surtitres en anglais pour satisfaire le nombre croissant de spectateurs trangers ;3 mise en place dun rideau acoustique permettant aux visiteurs du Palais Garnier de voir la salle mme pendant les rptitions ;3 rfaction des sanitaires et ramnagement des deuximes loges du Palais Garnier pour faciliter laccueil des prs de 1300 personnes han-dicaps (et accompagnateurs) qui viennent chaque anne assister nos spectacles.Nos efforts pour contenter le public se retrouvent dans le dveloppe-ment doutils de vente plus fonctionnels et mieux adapts lvolution de ses pratiques : les achats effectus sur le site Internet de lOpra, qui reprsentent prs de 36% du total (65% hors abonnement), sont dsor-mais plus scuriss, plus simples et plus personnaliss grce la cration despaces personnels pour chacun des spectateurs.

    855 500spectateurs

    DANS LeS THTReS De LOPRA

    eN PROGRS De 7,5% PAR RAPPORT 2011

    6

  • 3938

    uNe offre adapte tous Les pubLics

    La prise en compte du profil de chaque spectateur contribue galement la bonne tenue du taux de remplissage de nos salles. LOpra propose des offres adaptes tous les publics, et en tout premier lieu aux abonns qui reprsentent prs de 28% des places vendues en 2012 et contribuent, par leur fidlit, soutenir notre activit : une fois de plus, le large choix de formules qui leur a t propos a remport un franc succs. lorigine de 13% des achats de billets, les groupes collectivits et pro-fessionnels disposent dun service spcifique rpondant bien leurs

    attentes : lenqute ralise en 2012 fait apparatre un taux de satisfaction lev lgard de lensemble des services de lOpra, notamment de la qualit relationnelle, exprim en particulier par les comits dentreprise et les agences de tourisme qui constituent une part croissante de nos clients. Linternationalisation de notre public, compos prs de 14% de spectateurs ne rsidant pas en France (contre 10% en 2011), se poursuit en effet sous laction des agences de bil-letterie partenaires et de nos oprations marketing cibles, comme la campagne dabonnement du Ring (saison 2012-2013), de mme que la diversit de lorigine gographique des spec-tateurs franais saccrot, lOpra accueillant de plus en plus damateurs dopra et de ballet venant de rgions.

    Enfin, des offres nouvelles ont t imagines pour rpondre aux demandes particulires de notre public : une offre familiale donnant accs un tarif rduit de 25% pour les groupes de trois personnes au moins incluant un mineur, exprimente avec succs sur des spectacles donns pendant les vacances scolaires ; une offre de billet cadeau changeable contre une place la date de son choix, achete plus de 6000 fois en 2012.

    uNe poLitique douverture

    En 2012, pour la troisime anne conscutive, le prix des places na pas augment tandis que le prix des places de catgories dites populaires (quatrime, cinquime et sixime catgories) pour le lyrique lOpra Bastille a t abaiss de 5 euros : pour la saison 2012-2013, prs de 1000 places du Palais Garnier et 600 places de lOpra Bastille sont vendues un prix infrieur ou gal 70 pour les nouvelles productions et inf-rieur 50 pour les reprises. Le Pass Convergences, dclin en deux formules cette anne, donne accs douze concerts, rcitals, spectacles lyriques ou chorgraphiques pour 90 seulement.

    Nombre de pLaces daNs

    Les saLLes de Lopra eN 2012

    2027Au PALAIS GARNIeR

    2745 LOPRA BASTILLe

    500 LAMPHITHTRe

    250Au STuDIO

    6

    La politique de lOpra en faveur des jeunes se traduit en outre par une vingtaine de formules dabonnements spcifiques vendues un tarif prfrentiel ainsi que par la vente de Pass Jeunes Opra / Comdie-Franaise, offrant aux moins de 28 ans un accs prioritaire aux places de dernire minute des

    tarifs trs rduits pour les spectacles des deux tablissements.Par ailleurs, lOpra organise chaque anne dans le cadre des Jeudis de Bastille une vingtaine de manifestations gratuites et ouvertes tous, per-mettant de rencontrer artistes et spcialistes des arts lyriques et chor-graphiques et de se familiariser avec certaines des uvres prsentes pendant la saison : Brigitte Lefvre, Christophe Ghristi, Laurent Hilaire, Martine Kaufmann, Jrme Rossi ou encore Andr Tubeuf ont particip ces manifestations en 2012.

    ge moyeN du spectateur

    47 ansPOuR LOPRA

    44 ansPOuR Le BALLeT

    6

    65 000pLaces

    veNdues aux moiNs de 28 aNs

    6

  • 4140

    largir le public au-del des frontires

    les tournes du ballet et la diffusion de spectacles en salles de

    cinma rpondent dune mme volont de prsenter nos spectacles et

    de faire rayonner lopra aux yeux du public le plus large possible.

    uNe aNNe de tourNe historique pour Le baLLet

    Le Ballet part chaque anne la rencontre de nouveaux publics en rali-sant des tournes en rgions o ltranger qui contribuent au rayonne-ment dune maison et dun patrimoine uniques au monde. Le Ballet sest dplac deux fois en 2012 : Singapour, pour quatre reprsentations de Giselle, dans une salle chaque fois comble, qui ont conquis prs de 7 500 personnes, et surtout aux tats-Unis, pour une sixime tourne dont

    le succs historique a dores et dj marqu durablement la troupe. En juin et juillet, tandis quune partie de la compagnie interprtait La Fille mal garde de Frederick Ashton au Palais Garnier, vingt-cinq reprsentations de trois programmes dif-frents ont t donns Chicago, Washington et New York : Giselle (dans les trois villes), le French Program Suite en blanc, LArlsienne et Bolro ( New York et Chicago) et Orphe et Eurydice de Pina Bausch (uniquement New York), devant un public particulirement enthousiaste. Au total, prs de 50 000 personnes ont assist un spectacle du Ballet pen-

    dant la tourne, soit un taux de remplissage suprieur 95%, sans comp-ter les 14 000 personnes qui ont suivi la retransmission en direct dans le Millenium Park de Chicago. La tourne aux tats-Unis a mobilis 80 danseurs du Ballet ainsi que lencadrement de la Direction de la danse et celui de la technique et des costumes (50 personnes). Elle naurait pu voir le jour sans le mcnat ras-sembl par les American Friends of the Paris Opera & Ballet et lArop, qui ont recueilli plus dun million deuros en France et aux tats-Unis, notamment loccasion du Dner en lhonneur du Ballet de lOpra organis lissue de la pr-gnrale dOrphe et Eurydice. Par ailleurs, la tourne a bnfici du soutien de la Florence Gould Foundation, de la Annenberg Foundation, de Vacheron Constantin, de Safran et de NYSE Euronext.

    71 500spectateurs

    pour Les tourNes du baLLet 64 000 AuX

    TATS-uNIS DONT 14 000 LORS

    DuNe DIFFuSION eN PLeIN AIR

    7 500 SINGAPOuR

    6

    uNe poLitique audiovisueLLe dyNamise

    LOpra poursuit et dveloppe une politique de diffusion audiovisuelle de ses spectacles en France et ltranger grce laquelle il valorise son patrimoine immatriel et touche un public plus large. En 2012, cinq spectacles ont t capts lOpra et retransmis en direct dans les cin-mas partenaires du rseau FRA Cinma (UGC et indpendants), ru-nissant un total de prs de 90 000 spectateurs, auxquels il faut ajouter les nombreux internautes qui ont pu voir ou revoir certains spectacles en ligne sur les sites operadeparis.fr et medici.tv : le Pellas et Mlisande mis en scne par Robert Wilson a rassembl plus de 10 000 internautes sur notre site Internet pour le direct du 13 mars puis prs de 70 000 en vido la demande. lavenir, grce laccord pass avec UGC et FRA Cinma, huit produc-tions en moyenne par saison seront diffuses en direct de lOpra Bastille ou du Palais Garnier dans prs de 400 salles en France, en Europe et

    dans le monde, chiffre qui devrait encore augmenter dans les annes venir. Paralllement, nous poursuivons notre colla-boration avec France Tlvisions, qui prvoit la diffusion de six productions (opras ou ballets) par an sur les chanes de laudiovisuel public, ainsi quavec Radio France.Les bases dune expansion future de notre activit audio-visuelle ont t poses avec la cration, au mois doctobre 2012, de la filiale Opra de Paris Production, dtenue 100%

    par lOpra, qui devrait permettre, en dtenant et grant directement les droits audiovisuels, de mieux matriser le catalogue de lOpra, dac-crotre le nombre de spectacles diffuss et lampleur des diffusions sur tous les supports (TV, cinma, DVD, VOD, etc.). Ces projets bnficient du soutien de la Fondation Orange, mcne des retransmissions audio-visuelles de lOpra national de Paris.

    450saLLes de ciNma

    parteNaires

    prs de

    90 000spectateurs

    6

  • 4342

    Une communication digitale dynamique

    afin de dvelopper les relations quil entretient avec ses specta-

    teurs les plus fidles tout en se donnant les moyens datteindre de

    nouveaux publics, lopra sengage sur les nouveaux mdias et les

    rseaux sociaux, champs dans lesquels il est devenu prcurseur.

    Lusage croissaNt des Nouveaux mdias

    Conscient de lvolution des habitudes de ses publics en matire daccs linformation, lOpra poursuit le dveloppement de sa communication sur les supports mobiles et la conversion de ses ditions au numrique. Une version actualise de lapplication iPhone a vu le jour, tlcharge 30 000

    fois entre aot et dcembre, dcline sur de nouveaux systmes dexploitation (1). galement lance cette anne, une version numrique enrichie en vido du journal En Scne !, accessible sur toutes les tablettes (2), donne accs aux archives de cette publi-cation, constituant ainsi une vritable bibliothque nomade qui contribue la diffusion de nos donnes culturelles num-riques. Pour la premire fois en 2012, la brochure de saison est tlchargeable sur tablette : actualise en temps rel, elle

    donne accs des contenus multimdias sur les spectacles de la saison venir et cre un pont avec notre site Internet (5 500 tlchargements). (1) Android et Windows Phone / (2)Android et iOs / (3) au 31 dcembre 2012

    LeNgagemeNt sur Les rseaux sociaux

    LOpra sadapte aux pratiques de communication dmatrialises en sengageant sur des plateformes que ses publics utilisent de plus en plus assidument : cest une manire de renforcer nos liens avec nos specta-teurs et de partir la conqute de nouveaux publics. La page Facebook de lOpra, mise en ligne en 2010, comptait 35 000 fans fin 2012, qui sont informs rgulirement de notre actualit. De mme prs de 9 000 fol-lowers de lOpra sur Twitter sont avertis en temps rel de nos dernires actualits et publications ainsi que des opportunits saisir. Ces volu-tions permettent de diffuser nos contenus ditoriaux un plus large public en intensifiant notre politique de communication digitale.

    35 000faNs

    sur facebook (3)

    9 000foLLowers

    sur twitter (3)

    6

    LOpra numriqueLOpra dveloppe sa ligne ditoriale sur de nou-veaux supports : smartphones et tablettes per-mettent dsormais daccder gratuitement nos publications depuis nimporte o dans le monde et de profiter de contenus multimdia indits sur les spectacles, les artistes ou linstitution.

    De plus en plus de spectateurs nous suivent via ces nouveaux mdias : ils entretiennent avec nous un rapport culturellement plus riche, que nous cher-chons entretenir et renforcer en nous enga-geant sur les rseaux sociaux. Mieux couter et mieux informer nos publics est pour nous le gage dune plus grande russite de nos missions.

  • 45

    Prenniser6

    NOUS INSCRIVONS NOS POLITIQUES DANS LE LONG-TERME

    NOUS OPTIMISONS NOTRE BUDGET POUR MIEUX ATTEINDRE NOS OBJECTIFS

    NOUS DIVERSIFIONS NOS FINANCEMENTS ET ACCROISSONS NOS RESSOURCES PROPRES

    NOUS ENTRETENONS ET DVELOPPONS NOTRE OUTIL DE TRAVAIL

    NOUS ATTIRONS DE PLUS EN PLUS DE MCNAT

  • 4746

    Un bilan financier exemplaire

    dans un contexte budgtaire marqu par la diminution de la subven-

    tion de ltat, lopra fait en sorte de prenniser son activit artis-

    tique en accroissant ses ressources propres et en matrisant ses

    dpenses dans une perspective pluriannuelle de plus en plus forte.

    uNe poLitique budgtaire souteNabLe

    Malgr une diminution du concours de ltat de prs de 3,5 millions deuros en 2012, le rsultat financier de lOpra est exemplaire, tant par la hausse des ressources propres que par la matrise des dpenses : posi-tif de prs de 8,5 millions deuros (soit 3 millions de plus que lan pass), il consacre nos efforts pour prenniser les politiques que nous menons et anticiper limpact budgtaire de nos choix artistiques.Les ressources propres de lOpra reprsentent en 2012 prs de 50% de son budget, non seulement grce au rsultat exceptionnel de la billette-rie qui progresse de 15% 66 millions deuros, consquence dune pro-grammation attractive, mais galement grce au dveloppement de nos activits commerciales, en progrs de prs de 20% : les visites du Palais Garnier ont gnr un chiffre daffaires de plus de 4,5 millions deuros (+ 17%), de mme les locations despaces ont produit 2,7 millions deuros (+ 50%) ; les concessions reprsentent 3 millions deuros, dont plus d1 mil-

    lion deuros qui se renouvelleront tous les ans grce aux pre-mires annes dexploitation pleines du Club Med Gym et de lOpra-Restaurant du Palais Garnier. Pour amplifier ce mouvement lavenir, lOpra a engag une rflexion sur la valorisation de sa marque qui devrait permettre la conclusion de contrats de licence en 2013. Enfin, le mcnat a atteint le niveau record de prs de 9,1 millions deuros.La matrise des dpenses, qui sest traduite par la stabilit des cots de production et lattention porte lvolution de la masse salariale, participe du bilan positif de lanne 2012 : alors que les recettes progressent de 5%, les dpenses ne pro-gressent que de 3,7%, la masse salariale fixe reprsentant elle seule la moiti de cette progression.

    50 %de ressources

    propres

    66miLLioNs deuros De VeNTe De BILLeTS

    De SPeCTACLeS

    12,5miLLioNs deuros

    De ReCeTTeS COMMeRCIALeS

    9,1miLLioNs deuros

    De MCNAT

    6

    Lexcdent budgtaire dgag nous permet daccentuer le caractre dmo-cratique de notre politique tarifaire et de raliser les investissements ncessaires la scurit des spectateurs et la prservation de nos outils de production, pour un total de 10 millions deuros.

    voLutioN de La rpartitioN des recettes et des dpeNses 2009 2012

    MASSe SALARIALe (HORS CACHeTS DARTISTeS) SPeCTACLeS AuTReS DPeNSeS*

    3 dpeNses 2009 3 dpeNses 2012

    3 recettes 20123 recettes 2009

    SuBVeNTION De LTAT VeNTe De BILLeTS MCNAT eT PARTeNARIATS ReCeTTeS COMMeRCIALeS AuTReS ReCeTTeS DONT PRODuITS FINANCIeRS*

    57,6 %26,9 %

    3,5 %6,5 %

    5,3 %

    50,4 %31,9 %

    4,4 %

    7,9 %5,4 %

    56,7 %19,8 %

    23,5%

    55,5 %

    25,2 %

    19,3 %

    * Hors oprations exceptionnelles (notamment faades de lOpra Bastille)

  • 49

    Des mcnes engags et fidles

    la progression des ressources propres de lopra est favorise,

    grce laction de lassociation pour le rayonnement de lopra de

    paris (arop), par le concours important de ses mcnes, contribu-

    teurs de premier ordre laccomplissement de nos missions.

    uN mcNat eN expaNsioN

    Depuis 1980, lOpra confie aux quipes de lArop le soin de runir et de susciter la leve de fonds privs auprs dentreprises ou de particuliers qui dsirent soutenir nos activits. En 2012 les sommes runies au titre du mcnat (hors budget dinvestissement et mcnat de comptences) ont poursuivi leur augmentation pour atteindre un niveau historique avec plus de 9,1 millions deuros, soit 8% de plus quen 2011 : compte tenu du contexte conomique actuel, il sagit l dun vritable succs qui confirme lattachement des mcnes linstitution et leur fidlit.Une fois encore, lintrt pour la programmation et les projets de lOpra ne sest pas dmenti : concrtis notamment par des soutiens nos pro-ductions lyriques et chorgraphiques ou aux tournes du Ballet, il contri-bue entretenir et dvelopper la vitalit artistique de lOpra.Les mcnes sont associs la vie de lOpra, quils bnficient dun accs privilgi aux spectacles et aux activits proposes par lArop ou, pour les entreprises, valorisent leur image en organisant des oprations de relations publiques et en offrant leurs salaris des avantages exclu-sifs (visites des coulisses, rencontres avec les artistes) dans le cadre fis-cal de la loi sur le mcnat de 2003.

    Les eNtreprises mcNes

    Le Cercle des entreprises mcnes de lOpra rassemble en 2012 seize entreprises qui apportent leur soutien aux nombreux projets artistiques, pdagogiques ou patrimoniaux que nous menons. Les recettes provenant du Cercle ont atteint le montant record de 4,3 millions deuros pour lan-ne 2012, en progression de 22% par rapport 2011. Cette performance exceptionnelle, obtenue dans un contexte conomique dlicat, na pu sac-complir qu la faveur dune remarquable fidlit des entreprises mcnes

  • 5150

    ainsi que de la qualit et la crativit des projets de lOpra, en France comme ltranger. Ernst & Young, Mcne principal de lOpra, a ft en 2012 dix annes dun engagement exemplaire nos cts en organi-sant notamment la vingtime dition du Prix de lEntrepreneur de lAn-ne au Palais Garnier, le 24 octobre, devant quelque 1 300 invits. Paprec Group, Mcne Principal du Ballet, a galement reconduit son action de mcnat, tout comme la quasi-totalit des autres membres du Cercle, auxquels sest ajoute en 2012 lentreprise Axa France.

    Les graNds doNateurs et foNdatioNs prives

    Aux cts des dons mutualiss des membres de lArop verss lOpra au bnfice de ses nouvelles productions, de grands donateurs et fonda-tions prives ont de nouveau affirm un trs gnreux soutien aux pro-jets de leur choix.Parmi ces projets, le programme pdagogique Dix mois dcole et dOpra , a connu des dveloppements notables grce la gnrosit de Sabine Masquelier, Flavia et Barden Gale, dont les aides sajoutent celle de Karine et Philippe Journo. Il faut galement citer les activits de lAtelier Lyrique chres Lon et Martine Cligman et au Cercle des Fondateurs de lAtelier Lyrique. Cest aussi la gnrosit de Madame Athina Maria Fix que les jeunes solistes et chefs de chant de lAtelier Lyrique doivent davoir pu partir en tourne Thessalonique. Quant la nouvelle production dArabella avec Rene Fleming, dirige par Philippe Jordan lOpra Bastille, elle a pu bnficier du concours exceptionnel de la Eloise Susanna Gale Family Foundation.Outre la possibilit de donner directement lOpra ou par le truchement de lArop, les donateurs privs peuvent aussi adresser leurs dons, affects ou non des projets spcifiques, la Fondation pour le Rayonnement de lOpra national de Paris, place sous lgide de la Fondation de France, qui a recueilli en 2012 les dons de plus de 50 donateurs franais et trangers.

    LArop en 20126

    Plus de 3 000 membresParticuliers et entreprises,

    passionns dart lyrique et chorgraphique

    Un soutien essentielaux productions lyriques et chorgraphiques,

    aux tournes du Ballet ou de lOrchestre,aux programmes pdagogiques

    15 millions deuros gnrs dont9,1 millions deuros de mcnat

    5,1 millions deuros dachats de billets prix major400 000 euros dachats de produits la boutique

    6 galasTokyo Ballet

    prside par Madame Sabine VeyratLe Dner des toiles

    en lhonneur des toiles du BalletArabella

    prside par Madame Flavia GaleLa Fille du rgiment

    prside par Madame Martine CligmanCarmen

    prside par Madame Salma Hayek-PinaultMatine Rve denfants Don Quichotte

    prside par Madame Valrie Bernis

    ainsi que 41 soires dabonnement

    Des vnements exceptionnelsPrix de lArop, prsentations de saison,

    dners avec des artistes, etc.

    6

  • 53

    2012 en images

  • Sous apparenceAmAndine Albisson et Vincent chAillet Julien benhAmou onP

  • Orphe et EurydiceMARIE-AGNS GILLOT URSULA KAUFMAN ONP

  • Woundwork 1Agns letestu et herV moreAu Anne deniAu onP

  • AppartmentAlice renAVAnd et nicolAs le riche sbAstien mAth onP

  • Le Fils prodigueJRMIE BELINGARD ET AGNS LETESTU SBASTIEN MATH ONP

  • LHistoire de ManonAurlie duPont Anne deniAu onP

  • Hippolyte et AriciemAnuel nuez cAmelino,

    frAnois lis et stPhAne degout AgAthe PouPeney onP

  • CarmenAnnA cAterinA AntonAcci chArles duPrAt onP

  • Cavalleria Rusticanachur de loPrA mirco mAglioccA onP

  • Arabellarene fleming et michAel Volle christiAn leiber onP

  • Pellas et MlisandeelenA tsAllAgoVA chArles duPrAt onP

  • La CerisaieAnnA KrAiniKoVA et elenA Kelessidi christiAn leiber onP

  • La Chute de la Maison UsherProgrAmmAtion conVergences

    AlexAndre duhAmel, AlexAndre PAVloff,

    PhiliP Addis et dAmien PAss lisA hAberer onP

  • CHAT PERCHJEUNE PUBLIC XAVIER PINON ONP

    Le Bal des cadetsCOLE DE DANSE FRANCETTE LEVIEUX ONP

  • La ResurrezioneAtelier lyrique

    dAmien PAss, AndreeA soAre

    et corneliA oncioiu mirco mAglioccA onP

  • 85

    Annexes

  • 86 87

    Bilan de la frquentation 2012

    3taux de frquentation lyrique

    Salle titre du SpectaclenomBre de

    reprSentationSnomBre de

    SpectateurS Jauge (1)

    # araBella 9 22371 91%

    # carmen 10 27379 100%

    # cavalleria ruSticana pagliacci 9 23510 95%

    # don giovanni 12 32926 100%

    # la dame de pique 7 18942 99%

    # la fille du rgiment 10 26165 95%

    # l'amour deS troiS orangeS 8 17349 79%

    # le BarBier de Sville 14 36552 95%

    # leS conteS d'Hoffmann 10 23182 84%

    # leS noceS de figaro 14 36790 96%

    # manon 10 25329 92%

    # pellaS et mliSande 7 18847 98%

    # rigoletto 10 27385 100%

    # toSca 10 26645 97%

    @ capriccio 8 14177 100%

    @ Hippolyte et aricie 12 20367 99%

    @ la cenerentola 12 20906 100%

    @ la ceriSaie 7 11303 94%

    @ la veuve JoyeuSe 12 21691 100%

    @ tHe rake'S progreSS 8 12642 91%

    total lyrique BaStille 140 363 372 95%

    total lyrique garnier 59 101 086 98%

    total lyrique grandeS SalleS 199 464 458 95%

    Activit

    3taux de frquentation cHorgrapHique

    Salle titre du SpectaclenomBre de

    reprSentationSnomBre de

    SpectateurS Jauge (1)

    # don quicHotte 26 69518 97%

    # la Bayadre 15 41160 100%

    # romo et Juliette 9 23773 96%

    @ Ballet royal du danemark 6 10427 100%

    @ Soire roBBinS ek 13 21598 97%

    @ dmonStrationS de l'cole de danSe 6 9642 93%

    @ Soire BalancHine 11 19484 100%

    @ la fille mal garde 16 26836 98%

    @ l'HiStoire de manon 17 28567 98%

    @ Soire gillot cunningHam 12 19540 94%

    @ orpHe et eurydice 9 16696 100%

    @ Spectacle de l'cole de danSe 4 7035 100%

    @ tokyo Ballet 6 10544 100%

    @ Soire forSytHe Brown 21 32830 90%

    total cHorgrapHique BaStille 50 134 451 98%

    total cHorgrapHique garnier 121 203 199 96%

    total cHorgrapHique grandeS SalleS 171 337 650 97%

    (1) Jauge retraite des places sans visibilit Garnier

  • 88 89

    Activit

    rSultat financier

    dpenSeS

    (en millionS deuroS Ht) 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012

    Masse salariale (hors cachets dartistes) 92,9 93,9 96,9 98,7 100,4 103,7 108,3 112,7

    spectacles 35,3 33,7 36,1 37,3 34,9 39,3 38,3 39,5

    autres dpenses * 39,1 41,2 43,0 44,6 45,5 45,8 45,1 46,7

    total 167,2 168,7 176,0 180,6 180,8 188,8 191,6 198,9

    recetteS

    (en millionS deuroS Ht) 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012

    subvention tat 97,0 97,4 99,3 103,3 104,6 105,8 105,8 104,5

    spectacles 44,4 45,3 48,2 49,6 48,9 53,2 57,8 66,2

    Mcnat partenariat 5,0 5,8 6,5 7,4 6,4 7,7 8,5 9,1

    recettes coMMerciales 13,3 12,4 12,7 15,0 11,9 12,5 15,8 16,4

    autres recettes dont produits financiers * 5,8 8,1 10,2 12,3 9,7 12,6 9,2 11,1

    total 165,4 168,9 177,1 187,6 181,4 191,8 197,2 207,3

    rSultat -1,8 0,2 1,0 7,0 0,6 2,9 5,6 8,5

    *hors oprations exceptionnelles (notamment faades bastille)

    fondS de roulement

    (en millionS deuroS Ht) 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012

    variation du fonds de rouleMent 2,1 6,8 6,3 3,5 2,2 4,8 7,1 6,9

    inveStiSSement

    (en millionS deuroS Ht) 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012

    investisseMents et travaux lourds 13,6 11,2 12,5 17,2 13,2 11,5 11,3 10,7

    capacit d'autofinanceMent 6,0 8,9 9,3 14,4 9,9 8,6 13,3 16,2

    subvention investisseMent 9,4 8,7 9,3 6,0 5,1 6,0 4,0 1,0

    perSonnel cdi perSonnel cdd

    effectif effectif

    catgorie 2010 2011 2012 2010 2011 2012

    directions techniQues 633,79 621,87 620,40 109,52 117,67 107,60

    directions artistiQues 554,67 554,94 556,02 68,08 73,16 67,09

    directions adMinistratives 372,17 363,32 357,17 34,73 43,14 49,79

    total 1560,66 1540,13 1533,59 212,33 233,97 224,48

    rpartition de leffectif moyen menSuel par catgorieeffectif physique et effectif en quivalent temps plein

    Ressources Humaines

    3indicateurS dmograpHiqueSGe Moyen 43,55 ans

    anciennet 15,2 ans

    3indicateurS de formation profeSSionnelletaux de dpart en forMation par catGorie

    cadres 90,00 %

    artistiQues 32,99 %

    techniQues 82,46 %

    adMinistratifs 162,32 %

    nombre de participants cdi partis en formation en cours danne sur leffectif de la catgorie.

    3indicateurS de moBilittaux des entresnombre des entres sur leffectif total des cdi au 31/12/2012

    2,94 %

    taux des sortiesnombre des sorties sur leffectif total des cdi au 31/12/2012

    3,51 %

    turn overnombre des entres et des sorties divis par deux sur leffectif total des cdi au 31/12/2012 3,22 %

    taux des dpartsnombre des sorties sur leffectif moyen des cdi

    3,51 %

    3indicateur li aux rmunrationSrMunration annuelle Moyenne des cdi (hors cachets)frais de personnel sur leffectif total des cdi en etp

    45 997,06

    rpartition de lanciennet de leffectif cdiau 31/12/2012

    39,8%

    16,8%

    30,8%

    7,4% 5,2%

    de 1 5 ans de 6 15 ans de 16 25 ans

    de 26 30 ans plus de 30 ans

    leS principaux indicateurS en geStion deS reSSourceS HumaineS pour 2012

  • 90 91

    rpartition par ge et par Sexe de leffectif au 31 dcemBre 2012

    2010 2011 2012

    femmeS HommeS femmeS HommeS femmeS HommeS

    nBre % nBre % nBre % nBre % nBre % nBre %

    25 ans 72 3,92% 66 3,60% 68 3,67% 66 3,56% 78 4,26% 53 2,89%

    25 29 ans 81 4,41% 86 4,69% 82 4,43% 75 4,05% 79 4,31% 73 3,99%

    30 34 ans 92 5,01% 115 6,27% 96 5,18% 115 6,21% 92 5,02% 109 5,95%

    35 39 ans 101 5,50% 187 10,19% 106 5,72% 163 8,80% 93 5,08% 137 7,48%

    40 44 ans 87 4,74% 206 11,23% 93 5,02% 210 11,34% 87 4,75% 219 11,96%

    45 49 ans 114 6,21% 191 10,41% 114 6,16% 188 10,15% 107 5,84% 195 10,65%

    50 54 ans 80 4,36% 154 8,39% 93 5,02% 162 8,75% 98 5,35% 167 9,12%

    55 59 ans 67 3,65% 84 4,58% 61 3,29% 106 5,72% 59 3,22% 117 6,39%

    + 60 ans 31 1,69% 21 1,14% 36 1,94% 18 0,97% 42 2,29% 26 1,42%

    total 725 39,51% 1 110 60,49% 749 40,44% 1 103 59,56% 735 40,14% 1096 59,86%

    (hors artistes invits)

    -25 an

    s

    30

    34 an

    s

    25 29 a

    ns

    + 60 a

    ns

    55 59 a

    ns

    50

    54 an

    s

    45 49 a

    ns

    40

    44 an

    s

    35 39 a

    ns

    -25 an

    s

    30

    34 an

    s

    25 29 a

    ns

    + 60 a

    ns

    55 59 a

    ns

    50

    54 an

    s

    45 49 a

    ns

    40

    44 an

    s

    35 39 a

    ns

    hoMMes 2010 hoMMes 2011 hoMMes 2012

    feMMes 2010 feMMes 2011 feMMes 2012

    Ressources Humaines6666

    5386

    75 73

    206 210

    219

    191

    154

    162

    167

    21 1826

    8410

    6 117

    72

    188 19

    5

    187

    137

    163

    115

    115

    109

    78

    81 7982

    9692

    101 10

    693 93

    8711

    411

    410

    7

    8093

    98

    6761

    3136

    42

    59

    rpartition par anciennet de leffectif cdi au 31 dcemBre 2012

    cadreS tecHniqueS artiStiqueS adminiStratifS total

    femmeS HommeS femmeS HommeS femmeS HommeS femmeS HommeS femmeS HommeS total

    1 an 4 4 1 5 6 6 9 5 20 20 40

    1 5 ans 18 25 16 47 37 42 18 20 89 134 223

    6 10 ans 28 44 16 80 44 47 15 12 103 183 286

    11 15 ans 32 48 30 106 56 47 12 6 130 207 337

    16 20 ans 21 34 19 65 37 51 13 9 90 159 249

    21 25 ans 40 44 16 64 28 32 9 1 93 141 234

    26 30 ans 10 33 3 28 12 25 4 1 29 87 116

    + 30 ans 16 29 8 9 7 8 3 1 34 47 81

    total 169 261 109 404 227 258 83 55 588 978 1566

    1 an

    6 10

    an

    s

    1 5 a

    ns

    + 30 a

    ns

    26 30

    an

    s

    21 25 a

    ns

    16 20

    an

    s

    11 15 a

    ns

    8 513 1

    4

    4352

    90

    63

    3399

    91

    38

    64

    45

    143

    103

    9288

    4133

    375

    4419

    153

    27 24

    7685

    6013

    cadres techniQues artistes adMinistratifs

    68

    92

    87

  • 92 93

    Publics

    venteS de BilletSde SpectacleS

    venteS deS SpectacleSen aBonnementS et HorS aBonnement

    nomBre de placeS % ca (ttc) %

    internet 294567 36,0% 25352542 37,8%

    abonneMents 224494 27,4% 21263653 31,7%

    Guichets 108491 13,3% 4448061 6,6%

    Groupes, aGences 80317 9,8% 6781613 10,1%

    centre dappels 37092 4,5% 3301084 4,9%

    arop 25697 3,1% 3165701 4,7%

    autres* 48160 5,9% 2824898 4,2%

    total 818 818 100,0% 67 137 552 100,0%

    *autres : correspondance, Jeune public, contrle

    venteS deS SpectacleSHorS aBonnementS

    filireS nomBre de placeS % ca (ttc) %

    internet 294567 64,3% 25352542 73,1%

    Guichets 108491 23,7% 4448061 12,8%

    centre dappels 37092 8,1% 3301084 9,5%

    correspondance 17884 3,9% 1560968 4,6%

    total 458 034 100,0% 34 662 655 100,0%

    profil deS SpectateurS

    aSSiduit deS SpectateurS individuelS*(Selon le nomBre de reprSentationS)

    profil nomBre de placeS %

    occasionnels 212536 36,9%

    abonns 200027 34,7%

    rGuliers 163566 28,4%

    dont rGuliers 2 sances 64 759 11,2%

    dont rGuliers 3 sances et plus 98 807 17,2%

    total 576 129 100,0%

    gograpHie deS SpectateurS individuelS*

    Zone gograpHique nomBre de placeS %

    paris 266301 46,5%

    rGion parisienne 163454 28,5%

    autres rGions, tranGer 143257 25,0%

    total 573 012 100,0%

    ge deS SpectateurS individuelS*

    opraS BalletS

    claSSe dge nBre placeS % nBre placeS % nBre placeS %

    019 ans 2769 0,8% 1255 0,6% 1514 1,1%

    2039 ans 107613 32,3% 55307 28,0% 52306 38,6%

    4059 ans 122193 36,7% 71061 36,0% 51132 37,7%

    6074 ans 84132 25,2% 58630 29,7% 25502 18,8%

    75 ans et plus 16496 5,0% 11369 5,7% 5127 3,8%

    total 333 203 100,0% 197 622 100,0% 135 581 100,0%

    *selon les informations renseignes par les spectateurs individuels.

  • 94 95

    venteS deS groupeSet agenceS

    nomBre de placeS % ca (ttc) %

    Groupe daMis et association 32223 28,3% 2588011 26,3%

    coMit dentreprise 28064 24,6% 2839213 28,8%

    aGence 26990 23,7% 3232898 32,8%

    enseiGneMent 23785 20,9% 884600 9,0%

    tourisMe, voyaGe 2865 2,5% 302504 3,1%

    total 113 927 100,0% 9 847 226 100,0%

    viSiteS du palaiS garnierfrquentation annuelle

    3nomBre de viSiteurS

    100 000

    200 000

    300 000

    400 000

    500 000

    600 000

    700 000

    02009 2010 2011 2012

    + 5%

    + 13%

    + 17%

    475 000500 000

    565 000

    660 000

    Publics

    3artiSteS du cHur et de lorcHeStre moBiliSS par production

    3nomBre de rptitionS et de reprSentationS par production

    97 98 101109 110

    2420

    4436

    46

    2521

    16

    46

    3023

    31

    90 93

    74

    3338

    5358

    64 66 6768 68 70 70 71

    72 726961

    77 77 77 78 7982 82 82 8585

    72 69

    8981

    con

    cert du

    ch

    ur

    la v

    euv

    e Joy

    euse

    la cen

    eren

    tola

    les con

    tes dh

    offM

    an

    n

    the ra

    kes pro

    Gr

    ess

    la da

    Me d

    e piQu

    e

    les no

    ces de fiG

    aro

    pellas et M

    lisan

    de

    la baya

    dr

    e

    cavaller

    ia r

    ustica

    na

    paG

    liacci (nlle prod.)

    le bar

    bier d

    e sville

    capr

    icciod

    on

    Qu

    icho

    tte

    con

    cert syM

    pho

    niQ

    ue d

    u 250

    4

    spectacle co

    le de da

    nse

    tosca

    la fille M

    al G

    ar

    de

    Ma

    no

    n (nlle prod.)

    con

    cert syM

    pho

    niQ

    ue d

    u 18

    02

    con

    cert atelier ly

    riQ

    ue 15/03

    ara

    bella (nlle prod.)

    la fille d

    u r

    GiM

    ent (nlle prod.)

    car

    Men

    (nlle prod.)

    riG

    oletto

    soire ba

    lan

    chin

    e

    do

    n G

    iova

    nn

    i

    lhisto

    ire d

    e Ma

    no

    n

    roM

    o et Ju

    liette

    con

    cert syM

    pho

    niQ

    ue d

    u 260

    5

    la cer

    isaie (cration)

    laM

    ou

    r d

    es trois o

    ran

    Ges

    chur orchestre

    1

    4

    6 6 65

    1 1 1 1

    4

    7 7 78 8 8 8 8

    7 77

    1312

    10 10 10 10 10 1011 11 11

    12 12 12 1213

    14 1415

    17 17 17

    26

    18

    3

    6

    21 21

    8 8 8

    65 56 6 6 6 6

    7 78

    10

    89 9 9 9 9 9

    7

    10

    12

    26

    98

    10

    3

    1

    con

    cert du

    ch

    ur

    la v

    euv

    e Joy

    euse

    la cen

    eren

    tola

    les con

    tes dh

    offM

    an

    n

    the ra

    kes pro

    Gr

    ess

    la da

    Me d

    e piQu

    e

    les no

    ces de fiG

    aro

    pellas et M

    lisan

    de

    la baya

    dr

    e

    cavaller

    ia r

    ustica

    na

    paG

    liacci (nlle prod.)

    le bar

    bier d

    e sville

    capr

    iccio

    do

    n Q

    uich

    otte

    con

    cert syM

    pho

    niQ

    ue d

    u 250

    4

    spectacle d

    e lecole d

    e dan

    se

    tosca

    la fille M

    al G

    ar

    de

    Ma

    no

    n (nlle prod.)

    con

    cert syM

    pho

    niQ

    ue d

    u 18

    02

    con

    cert atelier ly

    riQ

    ue 1503

    ara

    bella (nlle prod.)

    la fille d

    u r

    GiM

    ent (nlle prod.)

    car

    Men

    (nlle prod.)

    riG

    oletto

    soir

    e bala

    nch

    ine

    do

    n G

    iova

    nn

    i

    lhisto

    ire d

    e Ma

    no

    n

    roM

    o et Ju

    liette

    con

    cert syM

    pho

    niQ

    ue d

    u 260

    5

    la cer

    isaie (cration)

    laM

    ou

    r d

    es trois o

    ran

    Ges

    *pour le chur, seules les rptitions scnique sont comptabilises, compltes chaque anne de plus de 300 rptitions en studio.

    Artistes

    reprsentations rptitions du chur* rptitions de lorchestre

    10

    50

    20

    100

  • le palaiS garnier

    Lenvers de lOpra

    la rotonde des abonns servait dantichambre cette catgorie du public qui pntrait dans ldifice par o se situe aujourdhui lopra-restaurant.

    le foyer de la danse, salle de rptition richement dcore, nest dvoil au public que lors du traditionnel dfil du ballet qui ouvre chaque saison.

    le plafond de la salle tait lorigine dcor dune toile de Jules eugne lenepveu que luvre commande Marc chagall par andr Malraux, vritable olympe de lopra, a remplac en 1964.

    les dessous, rnovs loccasion de la production dHippolyte et Aricie dans la mise en scne divan alexandre, conservent encore des cabestans autrefois manis force de bras.

    le grand escalier a t pens par charles Garnier comme le dcor dun spectacle o le public se met lui-mme en scne.

    la salle peut recevoir jusqu 2027 personnes sur ses siges de velours rouge.

    le foyer et lavant-foyer, conus comme des lieux de mondanits, sont rgulirement lous loccasion dvnements exceptionnels.

    le plateau est inclin de 5% pour permettre une meilleure visibilit du public et pour accroitre les effets de perspective dont joue par exemple la mise en scne de La Cenerentola par Jean-pierre ponnelle.

    les espaces publics accueillent chaque anne plusieurs expositions : La Belle poque de Massenet et Ltoffe de la modernit y ont t organises en 2012.

    la fosse dorchestre, plusieurs fois agrandie depuis sa construction, a reu jusqu 80 musiciens en 2012 avec Capriccio.

    les pourtours font lobjet dune campagne de restauration qui a permis la rnovation de la faade ouest en 2011 et verra celle de la ceinture de lumire partir de 2013.

    les loges taient autrefois rserves la haute bourgeoisie mais sont aujourdhui accessibles tous les publics notamment aux personnes handicapes grce aux travaux raliss en 2012.

    les cintres permettent de faire apparatre ou de dplacer des lments de dcors comme ce grand mur vert mouvant de Sous apparence, la cration de Marie-agns Gillot.

    6

    iMaGin par charles Garnier pour napolon iii, le palais Garnier, crin des arts lyriQue et chorGraphiQue Qui a inspir toute une Gnration darchitectes, est finaleMent inauGur sous la iiie rpubliQue, le 5 Janvier 1875. son caractre MonuMental et son intrieur raffin, conu pour la reprsentation des spectacles coMMe pour celle du public, font souvent oublier la haute technicit du Matriel de scne, lun des plus labors du Monde lpoQue.

    J

    ean

    sch

    orm

    ans

    / rM

    n

    Gra

    nd

    pal

    ais

    (Mu

    se

    do

    rsay

    )

  • la grande salle dispose de 2 745 places bnficiant dsormais toutes de surtitres en franais et en anglais, innovation de 2012.

    la fosse dorchestre peut contenir les 110 musiciens de Rigoletto auxquels pourraient encore sajouter une vingtaine dautres.

    la scne accueille parfois plusieurs centaines de chanteurs, choristes, techniciens, danseurs et figurants, comme dans le Carmen dyves beaunesne.

    lamphithtre, lieu de la programmation convergences et des spectacles Jeune public, a vu la cration de trois uvres scniques en 2012.

    le plateau est constitue de 9 lvateurs sadaptant aux besoins de chaque production, systme particulirement utilis dans Les Contes dHoffmann de robert carsen.

    le poste de commandement abrite les rgisseurs gnraux qui donnent le signal des levers de rideau, mouvements de dcors ou changements dclairage.

    les dcors sont conus pour tre dmonts et stocks dans des conteneurs entreposs bruyres-sur-oise dans lattente de leur rutilisation future.

    lescalier extrieur, de nouveau ouvert depuis lt 2011, permet aux spectateurs munis de billets daccder directement la salle.

    les toiles, comme celles de Pagliacci, sont peintes plat dans les ateliers de lopra, souvent laide de pinceaux long manche, avant dtre charges dans les cintres.

    lespace technique, tendu sur plusieurs niveaux, est compos de Marell , plateformes carres qui favorisent la circulation des lments de dcor.

    larrire-scne est quipe dun plateau tournant que lon retrouve ltage infrieur qui permet dorienter les dcors avant de les installer sur le plateau.

    une salle de rptition aux dimensions de la scne, la salle Gounod, permet aux quipes de rpter dans latmosphre du spectacle.

    les loges et bureaux rpartis sur 8 tages abritent plus de 1 000 salaris.

    lclairage bnficie dun des systmes les plus modernes du monde, ncessaire la prcision requise par des spectacles comme le Pellas et Mlisande de robert Wilson.

    6

    uvre de carlos ott, lopra bastille est inauGur le 13 Juillet 1989 lors des clbrations du bicentenaire de la rvolution franaise. son architecture, MarQue notaMMent par la transparence des faades et la noblesse des Matriaux utiliss, suGGre une Modernit Que lon retrouve dans les QuipeMents scniQues, parMi les plus en pointe de la plante.

    lopra BaStille

    Lenvers de lOpra

    in

    fog

    rap

    hie

    art

    pre

    sse

  • (

    Publication de lOpra national de ParisnicolaS Joel Directeur

    Coordinationemmanuel quincHeZ

    direction de la dramaturgie et de ldition

    Crdits photoscouverture :PatrickTournebuf/TendanceFloue/OnP

    p. 4 :ElisaHaberer/OnPp. 14 :AgathePoupeney/OnP

    p. 20 :SimonChaput/OnPp. 22-23 :ChristianLeiber/OnPp. 24 :AgathePoupeney/OnP

    p. 26 :SimonChaput/OnPp. 34 :AgathePoupeney/OnP

    p. 36 : Jean-PierreDelagarde/OnPp. 44 :SimonChaput/OnP

    p. 48 : BertrandRindoffPetroff

    Conception et ralisation graphique atalante, pariS

    ImpressionStipa, montreuil

    201 011 2122

    LicenceE.S.:1-1056733,1-1056734,2-1056485,3-1056486OpranationaldeParis2013

    mcneS de lopra national de pariSen 2012

    cercle deS entrepriSeS mcneS

    ernSt & youngmcne principal de lOpra natiOnal de paris

    paprec groupmcne principal dU Ballet de lOpra natiOnal de paris

    axa france

    cHampagne cHarleS HeidSieck

    eiffage

    fondation Bnp pariBaS

    fondation orange

    fondation total

    gdf SueZ

    groupama

    kone

    maStercard france

    nySe euronext

    Saint-goBain

    SiemenS

    vacHeron conStantin

    aSSociationS et fondationS

    arop, leS amiS de lopra

    fondation pour