L'université tunisienne

  • Published on
    18-Jul-2015

  • View
    147

  • Download
    3

Embed Size (px)

Transcript

<p>Diapositive 1</p> <p>Luniversit tunisienneDiagnostic et mise en route dune rflexionAtf Azzouna24/03/13</p> <p>Parmi les causes de lchec des anciennes rformes (4)1. Labsence de Dmocratie Des nominations politiques de structures non reprsentatives, Police Cause de tous les malheurs de luniversitRforme impose, structures de recherches non transparentesCarte universitaire dsquilibre, gouvernance absente </p> <p>Une dmocratisation meilleure Elections des directeurs et des prsidents des universitsInsuffisante cause de la vision que lon a de la dmocratie: lgitimer lexercice de son pouvoir par le rsultat des lections, puis oublier ceux qui les ont lusDue aussi labsence de lquilibre des pouvoirs2. La privation pour longtemps de lapproche participative Comportement qui dveloppe la transparence et duque en mme temps la dmocratieConsquence de labsence de vraie dmocratieLaccord sign entre le MESRS et la FGESRSCommissions tripartites de rflexion formant une pyramideNationaleUniversitairesInstitutionnelles</p> <p>Occasion saisir comme tape primordiale pour esprerla russite de notre rforme prochaineRpercussions graves sur :Les contenus redondants en formation et en recherche,Le cloisonnement trs fort alors que lapproche systmique de plus en plus ncessaire avec le dveloppement des mga-disciplines; la formation en gnral loigne des demandesLabsence de formation civiqueUne valuation trs quantitative des candidats au mtier</p> <p>3. Le manque de coordination et de visibilit entre les universits, au sein dune mme universit, avec les ministres concerns, avec le milieu socioconomique 4. Analyse pistmologique des anciennes rformes de la recherchede lenseignant de ltudiant toujours oubli alors quil est au cur du systme ducatifdes disciplines et de leurs mthodologies denseignementLa formation au mtierLvaluationToutes les anciennes rformes nont pas t valuesUne valuation objective et globale permet la problmatisation de ce qui marche et ce qui ne marche pas au niveau :Rflexion axe sur laspect humain 4 lments essentiels et qui demandent moins de dpenses, mais plus de volont institutionnelle et politique:Le statut de ltudiantLe statut de lenseignantLa formation au mtier denseignantLes contenus et les mthodologies</p> <p>4 axes de rflexion sur la rforme:Le systme des tudesLe systme de rechercheLa carte universitaireLa gouvernanceUn bac spcialis trs tt dvaluant les Lettres et les Sciences humainesDu bac, orientation selon un calcul dbile de score: hirarchisation en sciences nobles dures, et sciences peu nobles humainesUn systme de coefficients renforant ce classementUn guide de ltudiant foisonnant de parcours sans sens et brouillant les pistes Des disciplines dites optionnelles trs raresUn cloisonnement disciplinaire intense et dcontextualisUn manque considrable de formation au mtierLe statut de ltudiantRcepteur, priv de possibilit de rflexion et desprit critique7Sminaire Prparatoire au FMSD et au FSM le 15 fvrier 2013 On ne nait pas individu , on le devient en surmontant la tyrannie des ides reues Finkirlkraut, 1987Cest le point de dpart et le point daboutissement de lducationLe verbe duquer: Point de dpart: faire sortir lindividu en moi, par un processus interne lindividu qui pensePoint darrive: faire devenir lindividu, par un processus de construction personnel de sa propre vieLe savoir ne doit pas tre une simple collecte de connaissances mais une exprience de viepar la capacit choisir au-del des savoirs imposs, dogmatiques, imprgns dutililitarismeSi ltudiant ne participe pas rellement aux choix de sa formation, il sera un diplm sans comptences et sans motivations. Il ne sera pas lui-mme. disciplinaire: valorisation des disciplines dites modernesde lappliqu sur le fondamentalLa spcialisation: arme double tranchant car elle encourage le chauvinismeUne rflexion doit aller dans le sens de Linterdisciplinarit dans ces mgadisciplines comme lcologie: dveloppement de voies co-rformatrices de nos modes de pense pour embrasser dans sa complexit la relation entre lhumanit et la nature et prendre conscience de la communaut de notre destin sur notre Terre-mre La Spcialisation est certes ncessaire pour la maitrise dun savoir, Mais, le cloisonnement produit plus de ccit que de lucidit et doit tre palli par une approche systmique surtout avec le dveloppement des mga-disciplines puisque dj:La dmarcation sestompe entre sciences et techniques vers les technosciencesLa dmarcation disparait entre sciences fondamentales et appliques Je peux dire quelle sestompe aussi entre sciences et sciences humainesLe statut de lenseignantseul dtenteur dun savoir spcialis positiviste et pragmatique9Sminaire Prparatoire au FMSD et au FSM le 15 fvrier 2013Lenseignement suprieur a toujours souffert de ltouffement de lutilitarisme des connaissances, exig par la socit mme dans des savoirs censs tre ducateurs par excellence, comme les langues ou lducation civique. Devrait-on ajouter lenseignement suprieur, le concept ducation souvent oubli?Une rflexion sur les deux acteurs principaux du systme ducatif doit se faireLinstitution ducative doit tre un lieu de proposition, de cration et de projection dides, au lieu dtre un lieu de distribution de savoirs outils qui fabriquent des modles ne sexprimant que sous les masques du conformismeConclusion sur les statuts de ltudiant et de lenseignantMorin propose de mettre en place une rforme de ltre dans sa trinit humaine: Individu, Partie dune espce, Partie dune socit, Qui doit dvelopper son auto-conscience.La formation aux mtiers bien quessaye reste en de des esprancesLes comptences aux mtiers sont actuellement assures essentiellement dans des modules transversaux comme: Les droits de lHommeLes langues (uniquement langlais!!)Les C2iLa culture, gestion et cration de lentreprise</p> <p>Ces modules restent insuffisantsDserts par les tudiantsManquent de stages pratiquesManquent de formation continue valorisanteManquent dune valuation qualitativeLa formation au mtier: un autre dfi ducatif11Sminaire Prparatoire au FMSD et au FSM le 15 fvrier 2013La rforme universitaire doit tenir compte de ces problmes et cibler Une formation obligatoire indpendante de la formation diplmante qui doit tre certificative et comprendre: Des disciplines fondamentales partages entre les diffrents parcours: les droits de lHomme et de lenvironnement, les langues, linformatique, les TICE auxquelles doivent tre ajouts lpistmologie et lthiqueDes disciplines spcifiques chaque mtierUn stage pratique: Formation pratique par Coaching:Rflchir leur mode dvaluation dans le sens de promouvoir un mode de recrutement tenant compte des valeurs morales du candidat et de ses aptitudes la bienveillance, son souci de justice et dquit. </p> <p>La formation au mtier denseignantLa connaissance libre nous rend citoyenLes contenus de la rformeun savoir ne peut-tre utile que sil fait partie intgrante de la carte conceptuelle de ltudiant : pour cela ltudiant doit le construire lui-mmeLa connaissance doit tre un acte libre, une fin en soi dtache des besoins, Aristote: une passion naturelle Astolfi disait: la saveur du savoir car savoir drive de saveurLavalanche des contenus disciplinairestrs diversifis et dtachs de tout contexte social o chacun veut imposer ses choix. Normal chez les scientifiques qui sont par essence positivistes, ne dveloppent que le ct considr tord comme neutre, stabilis, tabli du savoirLe dterminisme du savoir scientifique en particulierSparation entre sciences et sciences humaines ds le 19me S: le mythe des donnes quantitatives, souvent cloisonnes, na cess daugmenter au dpens des donnes qualitatives discutablesCest la querelle ternelle entre le dterminisme des sciences dites dures et lindterminisme des sciences moins duresDeux problmes ont merg de lancienne rforme:Chercher les rponses dans la question thique:Comment harmoniser entre ltre et le connaitre?</p> <p>Comment faire pour choisir dans cette avalanche?Comment concilier entre le dterminisme et lindterminisme sans diminuer lobjectivit scientifique?Aborder les sciences autrement que positivistes peut participer lducation des comptences diffrentes, particulirement lincertitude et au risque, qui nous rapprochent au lieu de nous loigner des sciences engages, humaines et sociales, charges de choix thiquesNe plus prsenter les sciences sous forme de catalogues interminables qui cachent la complexit de la dmarche exprimentale vivante par essence, sous un langage abouti, distinct de ses applications, charg de morale, de devoir-tre qui oublie ltre et ses choixAccompagner ltudiant dans son auto-conscientisation: laider rechercher son individualit, dcouvrir ses potentialits en lui faisant dcouvrir de nouveaux besoins et dsirsAugmenter le nombre des options, par rapport aux units fondamentales et donner loccasion ltudiant de choisirPour Avalanche des contenus disciplinairesAffaiblir lentreprise des sciences modernes qui use de lthique de lobjectivit pour vivre dans le mensonge du progrs utilitaire au bien treEn dveloppant le dbat scientifique argument en classe considr tord comme le propre des experts des sciences. Ce travail permet de saffranchir de la rationalit utilitaire vers des finalits plus nobles sur la vie, la mort, le destin entre les deux et la nature, et ceci est possible dans beaucoup de disciplines socialement vivesEn dveloppant par ce biais, lesprit critique qui permet de faire des choix et de dvelopper le principe de responsabilit </p> <p>Le dterminisme scientifique remet en cause notre libert ce qui peut expliquer le malaise dans le rapport au savoir et efface le dsir des connaissancesPour le Dterminisme contre indterminismeConclusion sur les contenus de la rformeFormation souplePermettant une orientation progressive vers Choix multiples: fond, Appl Mobilit potentielle facile Ltudiant peut apprendre la dmocratie participative par lexercice de son rle de citoyen dans le choix de sa formation Lenseignant exercera aussi son rle de citoyen dans sa mthode dmocratique de construction du savoir et dans laccompagnement de ltudiant 18Sminaire Prparatoire au FMSD et au FSM le 15 fvrier 2013Cest la connaissance de notre connaissance, le questionnement des sciences sur elles-mmes, une remonte aux hommes qui ont produit les sciences dans la passion, la crativit, limagination, le conflit, en parcourant des idaux, des pistes parfois faussesLpistmologie est le moyen de relier les savoirs aux hommes et dharmoniser entre ltre et le connaitreCette culture scientifique est trs utile en ducation pour plusieurs raisons:Elle ressort le ct humain camoufl dans le savoir jug neutre; elle montre la rencontre des expriences au lieu de prendre des rsultats finis; elle dveloppe un questionnement problmatisant vis--vis du savoir, Elle dveloppe donc:Une vision critique sur le savoir Une reconnaissance de la libert de lespritUn positionnement de nos ides et un regard critique sur les innovationsLveil et le rveil du citoyen, ce qui rgnrerait la pense politique qui rgnrerait son tour la vocation militante pour apprhender les problmes plantaires (selon Morin)</p> <p>approche relativiste pour les deux: la premire rduit le dogmatisme, vers une vision critique sur le savoir vivantLa seconde, rduit leffet de la vrit absolue, vers plusieurs vritsCe qui peut dvelopper Les principes de tolrance et de solidarit Et librer de lesclavage une science toute faite</p> <p>Elles permettent quon soit le constructeur de son devenir qui donne un sentiment de confiance, destime de soi, dautonomie, de vie Vivre cest choisir Choisir cest tre autonome: cest le dfi de la rforme</p> <p>Une relation troite stablit entre lpistmologie et lthiqueLe savoir du 21me sicle: un vritable pouvoir un savoir post-normal cause de son lien avec le progrs social et conomique de lhumanit, un savoir qui colle au dveloppement sans limite du capitalisme</p> <p>Une des questions essentielles de nos dmocraties est la maitrise du savoir et du pouvoir quil confre: Le droit au savoir est un droit universel, que dire lorsquil devient un pouvoir </p> <p>Une des priorits de luniversit: tre accessible tous toute la vie et procurer:Un savoir acadmique pour former les spcialistesUn savoir mdiatis pour informer le public largeUn espace de dbat thique et pistmologique autour des questions controversesUn espace de formation continue la carte Un espace de formation aux mtiers </p> <p>Le statut de luniversitLuniversit loigne des proccupations sociales22Sminaire Prparatoire au FMSD et au FSM le 15 fvrier 2013La saveur du savoir est le dfi ducatifSi luniversit devient une organisation relai avec les diffrents acteurs sociauxO se ralise lveil philosophique du citoyen et son ducation la dmocratie participativeO se dveloppe la crativit et le foisonnement didesO la pratique thique devient la rgle</p>