Madame Olivier

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Dossier de présentation

Text of Madame Olivier

  • MADAMEOLIVIERCARNAVALDE MARTIGUESDOSSIER DE PRESENTATION

  • MADAMEOLIVIER

    CARNAVALDE MARTIGUES

    DOSSIER DE PRESENTATION

  • CEDOSSIERCONTIENT

    CAR

    NAV

    ALE

    SQU

    E

    LIM

    AG

    INA

    IRE

    PR

    END

    VIE

    DA

    NS

    LA V

    ILLE

    LES

    PR

    IT C

    ON

    TEM

    PO

    RA

    IN IN

    TER

    GEN

    ERAT

    ION

    NEL

    LE P

    RO

    JET

    AR

    TIST

    IQU

    E D

    AN

    S LA

    VIL

    LE

    MA

    DA

    ME

    OLI

    VIER

    : LE

    CA

    RN

    AVA

    L D

    E M

    AR

    TIG

    UES

    LA C

    OM

    PAG

    NIE

    MA

    DA

    ME

    OLI

    VIER

    PR

    OJE

    T 20

    10

  • Susciter lintrt, attiser la curiosit, provoquer la rencontre dcale, la ville de Martigues joue la carte de lesprit Carnavalesque depuis plus de 10 ans.

    Lesprit carnavalesque, cest bien plus quun carnaval ! Cest loccupation de lespace par limaginaire, cest le mistral potique qui emporte prs de 2000 acteurs-habitants, cest confier les cls de la ville la

    compagnie de thtre Madame Olivier.

    Tout ce beau monde se met pied duvre pendant 7 mois pour :

    Raliser une mise en scne ; Construire chars et dcors ; Confectionner costumes et accessoires ; Transformer la population en personnages, favoriser la rencontre ; Un mois entier de spectacles aux quatre coins de la ville ; Montrer un visage festif plus de 10000 spectateurs !

    Le Carnaval de Martigues est devenu un vnement incontournable de la commune impliquant les acteurs de la ville sans distinction. Il est devenu un projet artistique rgional phare grce son originalit contemporaine et sa participation humaine importante. Il tend devenir un projet international dans le cadre partenariats artistiques avec dautres vnements europens de grande chelle (Carnaval de Viareggio).

    Il peut devenir un vnement phare dans le cadre de Marseille-Provence 2013 avec sa dimension populaire et fdratrice.

    Soutenir le projet Carnaval, cest participer lvnement populaire et artistique de la ville.

    CAR-NA-VA-LESQUE

  • L'IMAGI-NAIREPREND VIEDANS LA VILLE

  • Limaginaire prend vie dans la ville. Comme guide, un conte urbain permet aux acteurs-habitants de composer leur propre projet. Dans chaque quartier, dans chaque structure, le spectacle prend naissance autour de la table et dans un esprit de partage artistique.

    Du concept la ralisation, les artistes de la compagnie Madame Olivier accompagnent les projets. Du constructeur lartiste chorgraphique, la rencontre humaine et artistique converge vers la ralisation du spectacle. La prparation donne lieu des effervescences dondes positives et solidaires entre les gnrations.

    Le conte urbain est le concept. Plus simplement, lhistoire qui est raconte la ville et aux habitants devenus acteurs du projet.

    Limaginaire et la rencontre sont les deux ingrdients de base pour la mise en route du projet. Comme tout spectacle, cest autour dune table lors dune discussion que projet nait.

    partir dune histoire crite par la compagnie, la rencontre permet de personnaliser le projet avec les acteurs associatifs, les Maisons de quartier, les structures culturelles de la ville. Chaque groupe peut intervenir pendant les prambules (3 premiers week-ends de mars) avec une forme artistique dans un endroit de la ville. La seule contrainte est de sapproprier lhistoire du carnaval et de la dcliner sous une forme pluridisciplinaire.

    Le mois de mars, le mois de la fte : dans les quartiers et dans la ville, des vnements artistiques sont les signes de bouillonnement carnavalesque. Chaque week-end, des spectacles, des carnavals de quartier, des ftes originales lancent les festivits. La couverture presse et la communication permet de mobiliser de nombreux spectateurs.

    Pour le dernier week-end de mars et devant 10 000 personnes, les acteurs du carnaval participent la parade du dimanche. Longue de plus 800 mtres, elles rassemblent plus de 1800 acteurs tous dguiss autour des chars en musique.. La mise en scne permet de poser un acte thtral ou chorgraphis rpts avec les artistes de la compagnie MADAME OLIVIER lors du spectacle final o chacun est acteur

  • Depuis 2 ans, le carnaval a pris une dimension potique plus forte, amorant un virage important dans son esthtisme.

    Le rsultat se voit durant le mois de mars mais le projet se monte pendant les 7 mois qui prcdent lvnement.

    Il est le fruit dun travail entre les habitants de la ville et les artistes professionnels de la compagnie Madame Olivier.

    De lide la ralisation, la rencontre, la parole sont lhuile de coude du projet. Les discussions ouvrent les dimensions de limaginaire. Le concept va souvent loin. Les habitants-acteurs rvent de machineries automatiques, de costumes surralistes. Les gens mlangent leurs ides, les jeunes et les moins jeunes rflchissent ensemble un projet de plusieurs mois. La mixit est totale. Chaque personne est mme damener de leau au moulin.

    Les frus de bricolage uvrent la ralisation des chars, les doigts habiles nhsitent pas raliser parfois plus de 100 costumes pour leur groupe de carnavaliers. Dans les Maisons de quartier, la MJC, dans les associations, on sactive pour donner vie son propre projet. Projet artistique dont chacun est fier, dont chacun a pos sa propre pierre.

    Les foyers du 3me ge ne sont pas en reste, bien au contraire. Sassociant des maisons de quartier, leur temps libre est consacr la confection de leurs costumes, la ralisation de chars ou apprendre une chorgraphie.

    L'ESPRITCONTEMPORAININTER-GENERA-TIONNEL

  • Au-del de lart, il y a la rencontre. Bien plus quun spectacle, le lien qui se noue entre les habitants devient une force supplmentaire. La Fabrique, haut lieu de la construction des chars, est aussi le hangar o se partagent les repas entre la centaine de personnes qui sy croisent. La Fabrique est un lieu de solidarit, dentre-aides entre les personnes de tous les ges et de tous les quartiers. On se prte un outil, on y goutte la spcialit culinaire de chacun.

    Il existe une effervescence artistique et humaine. Cette effervescence existe galement dans les crches et les coles. Les poussettes prennent des allures de mini-chars pour le dfil. Dans la cour des coles, les danseurs de Madame Olivier rptent la chorgraphie de la parade pendant la rcration. Dans les maisons de quartier et les foyers du 3me ge, les ateliers couture tournent plein rgime. Les enfants et les parents mettent tous la main la patte pour que le rve devienne ralit.

    Lesprit carnavalesque de Martigues na pas dge et ne connait aucune limite.

  • Transformer la ville est habituellement le travail des architectes. Modifier la ville par le carnavalesque revient au mme. Limaginaire et la conception sont la base. Seule la finalit diffre.

    Le Carnaval de Martigues transforme la ville pour lamusement.La forme contemporaine du projet repose sur un conte urbain lchelle de la ville, une participation active de la population, un accompagnement artistique soutenu.

    La ville vit, prend un rythme de fte, limaginaire prend le pas sur le quotidien. Des actes saugrenus la parade finale, le Carnaval se dcline sous des formes diverses et dcales. Il traverse les quartiers et sinscrit dans la dure (le mois de mars). Transformer la ville, cest aussi lhabiter.

    Pendant un mois, londe truculente traverse la ville, le dcalage est de rigueur. Ici et l, les actes se mnent les uns aprs les autres, les habitants et les artistes la baguette, tous acteurs. On y voit de la diversit, des sourires et de la spontanit. La mdiathque devient discothque pour le bal des costumires. Le principe est simple : en laissant son manteau au vestiaire, la personne reoit un costume en change le temps de la soire. Lide est de danser dans la peau dun costum.Au cur de la ville, le comptoir des costumes ressemble un magasin de vtements au premier abord. Seule diffrence (et pas des moindres !), il faut raliser son vtement soi-mme avec laide des costumires de la compagnie Madame Olivier. Et pas nimporte quel vtement : le costume carnavalesque !

    Rendre visible la fte carnavalesque devient une ambition partage par tous. Partager la convivialit, montrer lart festif au public de la ville. A chaque coin de rue, sur les places et dans les quartiers, le dcalage est marqu, lesprit de la ville tourne et vire. Au fur et mesure, la ville se transforme pour atteindre son apoge le dernier week-end de mars. Le serpent de couleurs pntrent dans le cur de la ville, la musique fuse par-del les maisons, les habitants dansent les chorgraphies travailles en rptition.

    Une machine bien huile, une passion partage, une histoire raconter la cit.

    LE PROJETARTISTIQUEDANS LAVILLE

  • Lambition de ce grand projet voulu par la ville et confi la compagnie Madame Olivier est de raliser un vnement fort.

    Lappui des partenaires de la ville est une force essentielle pour la dynamique. Lengouement de la population est un moteur en vue de la ralisation du projet dans une ambiance incroyable et presque indescriptible. Il suffit de suivre la monte en puissance du projet et de constater quel point la passion carnavalesque est prsente. Lamusement et le plaisir sont les mots-cls. Il sagit dans un premier temps dinsuffler un concept fort qui puisse susciter lintrt auprs de tous les publics.

    La ville de Martigues et la compagnie Madame Olivier proposent une nouvelle image du Carnaval, plus moderne et festive.

    Devenir partenaire du Carnaval, cest participer un vnement essentiel de la ville.Sassocier lesprit carnavalesque, cest contribuer la russite dun projet culturel de grande echelle sur le te