Maurice Le Scou«zec.pdf

  • View
    229

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Maurice Le Scouëzec

Text of Maurice Le Scou«zec.pdf

  • 1

    MAURICE LE SCOUZEC

    Montparnasse

    LAfrique

    La Bretagne

  • 2

  • 3

    Maurice Le Scouzec

    1881-1940

    Du 27 novembre 2010 au 8 janvier 2011

    GALERIE DOYEN

    Village breton, huile sur papier maroufl sur toile, 53 x 82 cm, n2671 de linventaire

  • 4

    4, rue de la Bienfaisance - 56 000 VANNES

    Tel: 02 97 47 08 93

    www.galerie-doyen.com

    contact@galerie-doyen.com

  • 5

    Maurice Le Scouzec

    N au Mans en 1881, il est issu dune famille bretonne implante dans la rgion lorientaise depuis

    le XVIme sicle. Il a 10 ans quand son pre meurt, sa mre sinstalle avec ses enfants Versailles o Mau-

    rice est scolaris au lyce Hoche, tablissement quil quitte ds la cinquime, pouss dj par le dsir de

    voir dautres horizons.

    Le 12 Aout 1897, il est embarqu comme pilotin sur l Emile Renouf , il na pas encore 16 ans.

    Cest un de ces grands voiliers qui relie la France la Nouvelle Caldonie en passant par le Cap de

    Bonne Esprance et en revenant par le Cap-Horn.

    Il ritra cette exprience en signant au Havre le 2 mai 1900 un autre contrat dengagement sur lErnest

    Siegfried. Dbarqu en 1901, il pose dfinitivement son sac terre.

    Ce nest que bien plus tard, en 1930, quil nous conte ses voyages : le Horn qui tant par la qua-

    lit du texte que des illustrations nous permettent dimaginer ces longs voyages sur les routes maritimes,

    avec la vie du bord, lennui, les temptes

    Toujours en qute de rves, quatre mois aprs avoir dbarqu, il sengage dans la cavalerie, engagement

    qui sachve en juin 1905.

    Le 19 octobre de cette mme anne, il est signal sur la cte de Zanzibar, travaille

    probablement en Afrique Orientale allemande la construction du chemin de fer de

    Dar-es-Salam. Visite le lac Tanganyka, Bulawayo et les ruines de la mystrieuse

    cit de Zimbabwe. Toujours la poursuite de ses rves, il va encore plus loin, Jo-

    hannesburg, la ville de lor.

    En 1906, le Scouzec cherche aussi ses racines et sinstalle quelques temps

    en Bretagne. Hisser la voile Dessin, 22 x 17 cm

    Travail prparatoire lillustration du Horn

  • 6

    Le 26 Avril 1909, Le Scouzec sengage nouveau pour une dure de 5 ans dans le 4me rgiment

    dinfanterie coloniale. Pour une raison inconnue, il ne rejoint pas la caserne et est dclar insoumis. Il

    quitte la France. Courant mars, il est dans la rgion de Bilbao la recherche, en vain, dun embarque-

    ment. En dsespoir de cause, il embarque clandestinement sur un navire britannique, voyage qui le mne

    Vera Cruz.

    Laventure amricaine dure 1 an. De Mexico, Le Scouzec visite toute la rgion sud et pour survivre pra-

    tique tous les mtiers.

  • 7

    Nu au coussin bleu

    Huile sur toile

    Dim: 48 x 65 cm

    Nu au fond bleu

    Huile sur papier maroufl sur toile

    Dim: 103 x 63 cm

    En dbut davril 1910,

    il dbarque la Corogne. En

    mai, il franchit la frontire

    franaise et se prsente la

    gendarmerie. Ramen Paris,

    il est condamn pour insou-

    mission 6 mois de prison

    ferme. sa libration, il est

    rform grce lintervention

    dune amie de sa mre, pouse

    dun gnral, la comtesse de

    Saint-Germain. Il trouvera au-

    prs de cette dame de quarante

    ans son aine une aide pr-

    cieuse. Elle a conscience de

    ses qualits artistiques, et lai-

    dera dans ce projet qui com-

    mence prendre forme. De

    1912 1914, ils voyagent en-

    semble dans le Jura, en Pro-

    vence, en Italie et en Corse.

  • 8

    La guerre clate le 4 aout. Le 24 septembre,

    bien que rform, il sengage pour la dure de la

    guerre. Bless en 1917, il est hospitalis Chaumont

    puis la Guerche. En attente dune rforme dfini-

    tive, il est affect Aix.

    De son temps libre il va tirer profit, en se ren-

    dant dans la campagne provenale chre Czanne, il

    y peint des paysages, des personnages, il se portraitise

    en tirailleur algrien, la chchia pose sur loreille.

    Cest Aix quil organise sa premire exposition.

    Cest donc dcid Le Scouzec sera peintre. Toute

    cette nergie quil na jusqualors pas russi canali-

    ser va trouver l un panouissement. Il a 36 ans et

    toute sa vie est dsormais tourne vers cet objectif.

    Au mois de juillet Le Scouzec part pour Paris

    et sinstalle Montparnasse. Il frquente les acad-

    mies, la Grande Chaumire et Cola Rossi et dcouvre

    lart du nu et des portraits. En dcembre, il rencontre

    le sculpteur Zadkine et fixe ses traits. Il ne travaille

    pas encore en grands aplats de couleurs poss sans la

    moindre hsitation aux couteaux. De grandes

    gouaches aux models trs forts naissent, il a dj

    cette capacit traduire au fusain dans un geste ample

    les formes et les gestes de ses modles. Il sait lire et

    Ossip Zadkine

    Huile sur papier

    Maroufl sur toile

    65 x 50 cm

    n770 de linven-taire

    Portrait au reflet dans le miroir

    Aquarelle

    61 x 45 cm

  • 9

    transcrire les personnalits et leurs caractres. Il est passionn par la nature humaine et ses complexits.

    Il frquente le milieu artistique le plus fcond au monde, les plus grands sont l, Montparnasse est une

    ruche , tous ces artistes se ctoient, saiment ou se dtestent et partagent une passion commune.

    Le couple du bistrot

    Huile sur papier maroufl sur toile, 64 x 104 cm, n2812 de linventaire.

    Reproduit en couleur sur les catalogues de lexposition de lAbbaye de lEpau (1998) et de lexposition du muse des Beaux-Arts de Vannes (2010)

  • 10

    Femme au face main rouge

    aquarelle, 65 x 50 cm, n 859 de linventaire.

  • 11

    Loulou, Montparnasse 1919

    Aquarelle, 63 x 47 cm

  • 12

    Nus, priode Montparnasse:

    Nu genoux, fusain et aquarelle, 29 x 26 cm

    Nu assis de dos, fusain et aquarelle, 24 x 25 cm

    Nu 1918, fusain et aquarelle, 50 x 40 cm

    En 1920, il expose au Salon des Indpendants, au Sa-

    lon des Jeunes et au Salon dAutomne. Cest aux Indpen-

    dants quil fait scandale en prsentant La visite des filles

    lhpital Broca . Cest un beau peintre qui se rvle pre et

    direct dira Francis Carco dans lEvnement .

  • 13

    Nu aux rideaux jaunes

    Huile sur papier maroufl sur toile, 75 x 50 cm.

  • 14

    Le gout du voyage le reprend en

    1921. Il a entre temps connu Mathilde

    Merle en 1918 qui devient sa compagne

    puis sa femme. Cannes en janvier, la

    Bretagne en juillet et en aot, de nou-

    veau la Provence fin aot et lAlsace en

    septembre.

    En 1922, son frre obtient de

    revenir en Bretagne, il est nomm juge

    de paix Landivisiau. Le Scouzec,

    partir de ce moment, y revient rgulire-

    ment. Il nous laisse de belles uvres :

    scnes de la vie quotidienne Landivi-

    siau, bretonnes sous leurs parapluies,

    marchs, grands paysages des bords de

    mer des environs de Plouescat, dunes

    battues par les vents, cume des mers

    qui en grands aplats blancs rythme le

    balancement de la houle.

    En avril 1923, il est en Corse,

    puis en mai et juin en Provence auprs

    de sa vieille amie Mme de Saint-

    Germain qui se meurt.

    Lcume, aquarelle, 50 x 65 cm, n124 de linventaire

    Femmes du Lon, (dtail) , aquarelle, 50 x 65 cm, n94 de linventaire.

  • 15

    1924 Montparnasse : scnes de gare, wagons au triage, convois en partance, il vend un peu et d-

    cide de voyager avec Mathilde. Ils partent en Belgique, il en rapporte une moisson de croquis qui servi-

    ront de support des tableaux o la vie des gens les plus humbles, les pauvres et les rejets de la soci-

    t sont les sujets : mineurs de Charleroi, putains dAnvers, bateaux en charge, rues louches autant de su-

    jets qui transcendent la ralit et lanecdote pour crer des uvres puissantes et criantes de vrit.

    Le bistrot,

    Aquarelle, 40 x 50 cm

  • 16

    1925, une anne dterminante. Au dbut de fvrier, il embarque pour Dakar, fin fvrier il arrive

    Sgou au Soudan. Un merveillement, les cases violettes, les ciels, les pistes, les bords du Bani et ses

    pirogues, les baobabs aux bras tendus vers des ciels de plomb, cest une Afrique absolue, radicale. La

    Haute-Volta, Bobo-Dioulasso, la bourgade forteresse avec ses maisons de pis, Ouagadougou. Les

    femmes africaines pilant le mil, portant leurs enfants en vaquant leurs travaux dans les champs ou aux

    abords des cases, lui donnent prtexte lutilisation de palettes aux reflets de bronze bleut, des corps

    aux splendeurs naturelles, vocation de la vie dans ce quelle a de plus pure.

    Au vu de cette uvre de 1925 et de lexposition quil en a faite, il obtient une bourse de travail

    en Afrique Occidentale. Il arrive Dakar avec Mathilde, le jour de Nol 1927. Le 8 janvier suivant ils

    sont Bamako, le 15 ils ont remont le Niger et accostent Sgou. Il cherche sloigner de la civilisa-

    tion pour laquelle il affiche un certain mpris. Ne lintresse que labsolu, approcher des socits pures

    exemptes de corruption o la relation de maitre esclaves est banni. Cest certainement une vision uto-

    pique du bon sauvage , une qute semblable celle de Gauguin en Ocanie.

    Femmes travaillant

    Huile sur papier marou-

    fl sur toile, 129 x 194

    cm, Burkina-Faso 1928,

    n2436 de linventaire.

  • 17