of 3 /3
Critères physiques : Nature du relief Petits fonds rocheux et pieds de falaises Profondeur 5-10 m | struc- ture : plateaux, éboulis, tom- bants de pieds de falaises | milieux exposés | essentiel- lement minéraux | jeux de lumières, belle luminosité Cotation : 0 à 4. Prendre en compte la diver- sité & complexité du relief (plateau, éboulis, tombant) ainsi que les jeux de lumière. Roches plates Plateaux & dalles Cotation : 0 à 3 Un plateau, plus étendue qu'une dalle, obtiendra une cotation plus importante. Là aussi l'occur- rence d'apparition de ces pla- teaux et/ou dalles confortera une forte valeur pour l'indice Eboulis/ champs de blocs détachés Profondeur relativement faible | Fonds couverts de blocs et grosses pierres 2 m de dia- mètre | taux colonisation limité Cotation : 0 à 5 Petit amas de taille réduite avec petits blocs et diffus (cot.1) | Amas diffus, de taille conséquente mais avec de petits blocs (cot.2) | impo- sant éboulis dense avec anfrac- tuosités et amas chaotique (cot.5) Cotation : 0 à 8 < 3 m (cot.1) | entre 3 et 5 m (cot.2) | supérieur à 5 m (cot.3) supérieur à 10 m (cot.4). La forme (biseautée à très effilée) de la structure permettra d'aug- menter la cotation (entre +1 et +4) Dimension imposante Forme conique aiguille ro- cheuse simple roche conique issu plateau rocheux Pitons côtiers et secs rocheux pointus Cotation : 0 à 8 < 10 m (cot.1) | entre 10 et 20 m (cot.4) | entre 20 et 30 m (cot.6) | > 30 m (cot.8). Selon la verti- calité du tombant l'on pourra ra- jouter une valeur maximale de 4 Rupture de pente de 4 m mi- nimum +/- verticale et pro- fonde (falaise sous-marine). Peu être le côté d'un gros bloc rocheux ou d'un piton Tombants

MedObs - Critères Physiques

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Aide à la saisie des critères physiques de l'observatoire des paysages sous-marins de Méditerranée MedObs-sub

Citation preview

Page 1: MedObs - Critères Physiques

Critères physiques : Nature du relief

Petits fonds rocheux et pieds de falaises

Profondeur 5-10 m | struc-ture : plateaux, éboulis, tom-bants de pieds de falaises | milieux exposés | essentiel-lement minéraux | jeux de lumières, belle luminosité

Cotation : 0 à 4.Prendre en compte la diver-sité & complexité du relief (plateau, éboulis, tombant) ainsi que les jeux de lumière.

Roches plates Plateaux & dalles

Cotation : 0 à 3Un plateau, plus étendue qu'une dalle, obtiendra une cotation plus importante. Là aussi l'occur-rence d'apparition de ces pla-teaux et/ou dalles confortera une forte valeur pour l'indice

Eboulis/ champs de blocs détachés

Profondeur relativement faible | Fonds couverts de blocs et grosses pierres 2 m de dia-mètre | taux colonisation limité

Cotation : 0 à 5Petit amas de taille réduite avec petits blocs et diffus (cot.1) | Amas diffus, de taille conséquente mais avec de petits blocs (cot.2) | impo-sant éboulis dense avec anfrac-tuosités et amas chaotique (cot.5) 

Cotation : 0 à 8< 3 m (cot.1) | entre 3 et 5 m (cot.2) | supérieur à 5 m (cot.3) supérieur à 10 m (cot.4).La forme (biseautée à très effilée) de la structure permettra d'aug-menter la cotation (entre +1 et +4)

Dimension imposanteForme conique aiguille ro-cheuse simple roche coniqueissu plateau rocheux

Pitons côtiers et secs rocheux pointus

Cotation : 0 à 8< 10 m (cot.1) | entre 10 et 20 m (cot.4) | entre 20 et 30 m (cot.6) | > 30 m (cot.8). Selon la verti-calité du tombant l'on pourra ra-jouter une valeur maximale de 4

Rupture de pente de 4 m mi-nimum +/- verticale et pro-fonde (falaise sous-marine). Peu être le côté d'un gros bloc rocheux ou d'un piton

Tombants

Page 2: MedObs - Critères Physiques

Critères physiques : Nature du relief

Cotation : 0 à 2Présence sans particularité notable (cot.1) | présence en nombre et imposantes (cot.2)

Situé dans ou entre les roches. Toute cavité, anfractuosité assez petite pour ne pas être visitable.

Failles, cassures, petites cavités

Cotation : 0 à 4Encoche peu profonde dans la roche (cot.1) | larges encoches s’enfonçant dans la roche (cot.2) | larges et nombreuses encoches dans la roche (cot.3) aspect remarquable du paysage en taille et en nombre (cot.4)

Rague : située sous la roche, pouvant être large mais ne permettant pas le passage d'un plongeur.

Surplomb : creusement de la roche formant une voute.

Ragues, petits surplombs

Cotation : 0 à 10Cavité étroite peu profonde (cot.1) cavité avec peu d’intérêt paysager (cot.2) | cavité étroite mais relati-vement profonde (cot.2) | dimen-sion importante (cot.5à6) | carac-tère exceptionnel de la forme ou de la taille (cot.7à8) | plusieurs cavités au caractère exceptionnel (cot.9à10)

Eléments spéctaculaires par leurs tailles permettant d'être visités : grottes, arches, tunnels, grands surplombs, cheminées.

Grandes cavités visitables

Cotation : 0 à 5 Faible dimension, difficilement visi-table (cot.1) | élément visitable mais construction relativement simple (cot.2) | construction intermédiaire (cot.3) | grande structure, effet grand canyon (cot.4) | effet spectaculaire de labyrinthe ou grand canyon (cot.5)

Couloirs étroits entre deux structures verticales (falaises, gros blocs). Elargissement pos-sible donnant lieu à des cirques.

Canyons et cirques

Cotation : 0 à 4Pré-coralligène de paroi, struc-ture isolée, faiblement étendue (cot.1) | construction biogène mul-ti-strates de grande ampleur, nom-breuses anfractuosités, encorbel-lement tridimensionnel (cot.4)

Formés d'espèces bioconstruc-trices, structurantes du relief sous-marin profond (40 m et +) mais, qui peuvent égale-ment structurer le relief dans les enclaves (pré-coralligène). Se rencontrent généralement sur les parois verticales Formés à partir de bioconcrétionne-ments d' "algues" calcaires.

Coralligène dans sa structure physique

Page 3: MedObs - Critères Physiques

Critères physiques : Nature du relief

Cotation : 0 à 3Herbier clairsemé, fragmen-té, patché de faible densité et de faible recouvrement (cot.1) herbier continu (cot.2) | her-bier de plaine, dense de fort re-couvrement et continu (cot.3)

Prairies sous-marines ren-contrées de la surface jusqu'à environ 40 m environ. Sur roche (ils forment un habi-tat fragmenté, herbier en mosaïque) ou sur matte (ils forment alors un habitat mo-notypique - herbier de plaine) leur densité et leur surface peuvent être impréssionante).

Herbiers de posidonie en tant qu'habitat

Cotation : 0 à 4Faible étendue sableuse (cot.1) grande étendue sableuse pré-sentant de nombreuses dunes hydrauliques et un change-ment dans la nature du sédi-ment ou la granulométrie (cot.4)

Désert sous-marin plat sans véritable macro-reliefs mais qui peuvent toutefois former des on-dulations (dunes hydrauliques).

Belles étendues sableuses, dunes hydrauliques

Cotation : 0 à 6 Traces éparses d'épave morceaux de tôles (cot.1) | gros débris épars (cot.2) | grande épave morcelée ou petite épave (cot.3) | épave de taille conséquente morce-lée (cot.4) | épave entière bien conservée (cot.5) | épave très im-posante, faiblement endommagée

Structures artificielles ayant une valeur paysa-gère marquée (avion, ba-teau, sous-marin, voiture ...)

Epaves

MedObs-sub est un programme porté par le CPIE Côte Provençale avec le soutien financié de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse.

Réalisation & Rédaction : Tristan DIMEGLIO - Crédits photo : Tristan DIMEGLIO & Daniel MAGNIER