64
Mon séjour en hémodynamie

Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

  • Upload
    others

  • View
    3

  • Download
    0

Embed Size (px)

Citation preview

Page 1: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

Mon séjour en hémodynamie

2115_couvert_2009.qxd 8/10/09 1:37 PM Page 1

Page 2: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

2115_couvert_2009.qxd 8/10/09 1:37 PM Page 2

Page 3: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

Mon séjour en hémodynamie

Préparé par

Jacqueline Paquin, INF.

Armande Vachon, INF.

Robert De Larochellière, M.D.

Louis Roy, M.D.

Service d’hémodynamie de l’Institut universitairede cardiologie et de pneumologie de Québec

brochure_laval_intro.qxd 8/10/09 10:46 PM Page 1

Page 4: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

ii

La production de ce document a été rendue possible grâce à la subvention offerte par la Cie Healthcare que nous tenons à remercier très sincèrement.

Dans ce document, l’utilisation du féminin ou du masculin pour désigner des personnes a pour but d’alléger le texte et d’identifier sans discrimination les individus des deux sexes.

©1995, révisé août 2009Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec et ses concédants.

Tous droits réservés. Il est interdit de reproduire ce document en tout ou en partie sans l’autorisationde l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.

ISBN : 978-2-923250-14-4Dépôt légal : 2009

Bibliothèque et Archives nationales du QuébecBibliothèque et Archives Canada

2115_brochure_hemo_intro.qxd 1/29/10 2:30 PM Page 2

Page 5: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

iii

Avant-propos.....................................ivIntroduction .......................................1

Avant votre examen ...........................3

Votre examen .....................................6À la salle d’examen......................6La coronarographie .....................8L’angioplastie coronaire.............10Le bilan hémodynamique ..........12Risques et effets secondaires........13

Après l’examen ................................15

Le retour à la maison........................20Facteurs de risque......................20Convalescence............................26Retour au travail ........................26Conduite automobile .................26Relations sexuelles .....................27Visite médicale...........................27Alimentation ..............................28Médication .................................36Reprise des activités ..................41PPMC ........................................43« Aide au fumeur » .....................44Votre mode de vie ......................47Aide-mémoire ............................49

Ressources communautaires ...........50

Sites Internet....................................52

Remerciements ................................53

Schéma des artères coronaires ........54

Lexique.............................................55

Où se trouve l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec? .......................................57

Table des matières

brochure_laval_intro.qxd 8/10/09 10:46 PM Page 3

Page 6: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

iv

Votre état de santé s’est modifié eton soupçonne que votre cœur en est

la cause. Vous avez convenu avecvotre médecin d’avoir un cathétérisme

cardiaque afin de vérifier le diagnosticet de déterminer quel est le traitementapproprié. Ce traitement peut être unemédication, une angioplastie coronaireou une chirurgie cardiaque. Si vousavez besoin d’une angioplastie, cettedernière peut vous être proposée aucours du cathétérisme cardiaque parle cardiologue hémodynamicien etêtre effectuée en même temps.

Cet ouvrage a pour but de vous renseigner surles principaux examens effectués au laboratoired’hémodynamie et de vous donner des conseilsconcernant le retour à domicile. Il donne aussides informations sur l’alimentation, la médication,l’introduction ou la reprise de l’activité physiquedans votre vie quotidienne. Enfin, certaines lecturessont suggérées.

Avant-propos

brochure_laval_intro.qxd 8/10/09 10:46 PM Page 4

Page 7: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

1

Le cœur est un muscle dont la principale fonction est depomper le sang vers les différentes parties de votre corps.À l’intérieur du cœur, quatre valves [aortique (A), mitrale(B), tricuspide (C) et pulmonaire (D)] ont pour rôle depermettre l’écoulement du sang dans une seule direction.L’oxygène transporté par le sang est la principalenourriture du cœur. Le sang est amené au cœur par troisartères coronaires (1).

Au laboratoire d’hémodynamie, nousétudions les maladies qui touchent le musclecardiaque, les valves cardiaques ou les artèrescoronaires. La plus fréquente parmi celles-ci est la maladie athérosclérotique qui touche lesartères coronaires (1). Il se forme alors des dépôtsdans la paroi des artères (2) et ceux-ci bloquentla circulation du sang. Lorsque le cœur manquede sang, l’angine apparaît. Elle est souventressentie comme une douleur, un serrement ouune oppression dans la poitrine. Si le manque desang est trop important ou dure trop longtemps,on peut alors subir un infarctus du myocarde.

Introduction

1

2

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 1

Page 8: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

2

Lorsque les atteintes des valves ou dumuscle cardiaque deviennent importantes,

elles causent principalement de la fatigueet/ou un essoufflement à l’effort. Celui-ci peut

augmenter avec le temps au point de donnerun essoufflement au repos et éventuellementun œdème pulmonaire, ce qu’on appelle com-munément « avoir de l’eau sur les poumons ».

Votre médecin vous a référé pour un examen au laboratoire d’hémodynamie de l’Institutuniversitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec. Celui-ci est probablement indiquéen raison de l'importance de vos symptômesou des résultats des tests que vous avez subis.

Différents types d'examen sont offerts aulaboratoire d'hémodynamie. Vos médecinsdéterminent le type d’examen qui est

requis par votre état de santé.

À la fin de l’examen, le médecin vousdira quelles sont les options de

traitements qui vous sont offertes.Il se peut que l’on vous dise tout

simplement de poursuivre la médication que vous

preniez avant l’examen.

On peut également vous proposer une angioplastiecoronaire qui pourrait être pratiquée immédiatement ou à un autre moment. On peut aussi vous suggérerd’autres interventions qui sont pratiquées au laboratoired’hémodynamie.

Enfin, il est possible que le meilleur traitement pour voussoit une chirurgie cardiaque. Dans ce cas, les résultats del’examen vous sont expliqués, puis ils sont transmis aumédecin qui vous a référé au laboratoire d’hémodynamie.Ils sont aussi acheminés au département de chirurgiecardiaque. Nous vous demandons de rencontrer votremédecin et de discuter avec lui de cette chirurgie. Si vousdécidez d’accepter cette chirurgie, votre médecin devraitalors communiquer avec les chirurgiens cardiaques del’Institut pour confirmer votre demande.

Le laboratoire d'hémodynamie de l'Institut est activementimpliqué dans l'enseignement et la recherche médicale. Ilse peut qu'un médecin en formation soit appelé àparticiper à vos soins sous la responsabilité du cardiologuehémodynamicien.

Il est également possible qu'un membre de notre équipede recherche vous sollicite pour participer à l'étude d'untraitement nouveau.Vous êtes libre de participer ou non àde telles études.

Introduction

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 2

Page 9: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

3

Vous êtes admis à l’Institut universitaire decardiologie et de pneumologie de Québec et lepersonnel se fait un plaisir de vous recevoir. Votreséjour à l’Institut sera probablement très court carhabituellement, vous pouvez quitter le jour même,quelques heures après votre intervention. Par moment,vous pourriez vous sentir bousculé par les préparatifsnécessaires à votre intervention.

• Collecte des données (renseignements sur votreétat de santé, votre médication etc.).

• Prises de sang, électrocardiogramme (ECG) etradiographie pulmonaire (sur demande).

• Un soluté sera installé.

• Un bracelet d’identification est installé à votrepoignet et il est important de ne pas l’enlever (et sic’est le cas, un bracelet identifiant vos allergies seraégalement installé).

• Rasage des deux aines et des deux poignets.

• Hygiène personnelle avec une solution désinfectantele matin de l’intervention.

• Il se peut que cette préparation soit faite en externe au Centre de soins de jour ou dans un Centre local de santé communautaire (CLSC) ou dans un centrepréparatoire de votre région.

Dans ce dernier cas, assurez-vousd’avoir en votre possession à l’arrivée àl’Institut : les résultats de vos examens etvotre médication bien identifiée. Vous devezdemander un relevé de votre médication àvotre pharmacien. N’oubliez pas d’apporterle présent document « Prendre sa vie à cœur ».

Prévenez le personnel :

- si vous avez déjà présenté une réaction à l’iodeou une allergie à d’autres substances;

- si vous êtes diabétique car vous recevrezune préparation particulière;

- si vous avez des problèmes rénaux ou unemaladie rénale;

- si vous avez des problèmes de retour àdomicile après l’intervention.

Avant votre examen

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 3

Page 10: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

4

Vous pouvez prendre un repas légeravant l’examen.

Advenant le cas où une angioplastie estenvisagée, vous recevrez des comprimés declopidogrel (PlavixMD), la veille de l’examen.

Si vous vous sentez nerveux, nous voussuggérons de prendre une tisane ou dedemander à votre médecin un médicamentpour favoriser le sommeil. Une bonne nuitvous disposera mieux à l’intervention.

Une bande vidéo expliquant l’intervention etson déroulement est à votre disposition (voirprogramme Téléduc). Une copie est disponibleà l’unité de soins où vous serez admis.

Vous êtes appelé au laboratoire d’hémodynamie

Lorsque le personnel d’hémodynamie vous appelle,l’infirmière vous donnera :

- 1 comprimé de BénadrylMD qui agit comme sédatifléger et qui peut prévenir certaines réactions auxsubstances injectées pendant l’examen;

- 1 comprimé d’aspirine pour prévenir la formation decaillots sanguins.

N’oubliez pas d’uriner juste avant de descendre à lasalle d’hémodynamie, car nous vous administrerons duliquide, ce qui vous donnera envie d’uriner. Par contre, ilvous sera possible de le faire en cours d’examen.

Si vous vous sentez nerveux, dites-le au médecin ou àl’infirmière. Le fait de parler de votre peur peut vous aider.

On vous installe sur une civière ou une chaise roulanteet un brancardier vous conduit au laboratoired’hémodynamie.

Avant votre examen

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 4

Page 11: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

5

Votre arrivée au laboratoire d'hémodynamie

À la salle d’observation

• Une infirmière vous accueille et s’assure que toutest prêt pour votre examen.

• Une cloche d’appel vous est remise, n’hésitez pas àl’utiliser si vous avez besoin d’aide.

• Un test est fait au niveau de vos mains afin devérifier si la circulation sanguine permet quel’examen soit fait par le poignet.

• Le cardiologue hémodynamicien vous rencontrepour vous examiner, vous expliquer l'examen etpréciser le type de procédure qui sera fait.

• Vous signez un consentement à votre intervention(référence p.18).

L’attente est variable et dépend de la durée del’examen de la personne qui vous précède.Parfois, une urgence se présente et peut retarderdavantage votre examen.

Avant votre examen

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 5

Page 12: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

6

À la salle d’examen

• Une infirmière et une technologue en radiologie vous accompagnent à la salle d'examen.

• Vous êtes allongé sur une table rigide et mobileautour de laquelle pivote la caméra à rayons X. Denombreux écrans permettent au cardiologuehémodynamicien de voir vos artères, votre cœur ainsique de suivre votre rythme cardiaque et votrepression artérielle tout au cours de l’examen.

• La température de la salle est plus basse que dansl’institut. Si vous avez froid, demandez une couverture.

• Des électrodes sont collées sur votre thorax pourobtenir un électrocardiogramme (ECG) pendantl’examen.

• On mesure la hauteur de votre thorax avec une règleafin de permettre une meilleure lecture des pressionsde votre cœur pendant l’examen.

• L’infirmière désinfecte un poignet et les aines. Mêmesi la procédure doit se faire par le poignet, l'aine estdésinfectée au cas où il serait impossible d’insérer lecathéter au poignet. La solution désinfectante procureune sensation de froid qui peut être désagréable.La coloration partira en nettoyant avec de l’eausavonneuse.

Votre examen

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 6

Page 13: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

7

• On vous recouvre ensuite de draps propres et stériles.

Il est très important de ne pas toucher à cesdraps afin qu’ils demeurent stériles. Ceci permetd’éviter les risques d’infection. Si vous y touchez,ils devront être remplacés.

• La préparation du matériel nécessaire à la réalisationde votre examen prend de 15 à 20 minutes.

• Si vous avez besoin d'uriner, n'attendez pas d'êtreindisposé, vous pouvez le faire sur la table qui estaménagée à cet effet avec des serviettes absorbanteset des draps imperméables.

• Signalez rapidement toute difficulté respiratoire,douleur au thorax ou sensation d'oppression durantl'examen. Ceci aidera l’équipe à prendre les mesuresnécessaires pour vous soulager.

• Votre collaboration facilite beaucouple travail de l’équipe professionnelle.Pendant la préparation, on vous demandede garder la position dans laquelle on vousa installé. Dites-le si vous êtes inconfortable.

• Durant l’intervention, on vous demandesouvent de placer vos bras au-dessus de latête dans le but de mieux voir votre cœur àl’écran.

Votre examen

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 7

Page 14: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

8

Les différents types d’examens

Le déroulement de l'intervention varie selonle type de procédure nécessaire à votre

condition. La coronarographie (étude desartères coronaires) et l'angioplastie coronaire(déblocage des artères coronaires) sont les plusfréquentes et seront décrites plus en détail.Nous aborderons le bilan hémodynamique.

La coronarographie

L’examen consiste à injecter à l’aide d’uncathéter (petit tube creux) un colorant à based'iode à l'intérieur des artères coronaires.On vérifie avec des rayons X s'il y a un ou desblocages pouvant ralentir la circulation dusang.

Les artères coronaires situées à la surface de votre cœurconduisent le sang oxygéné au muscle cardiaque.

Le cardiologue hémodynamicien gèle d'abord la peau dupoignet ou de l'aine. Puis, passant par l'artère, il glissedoucement un cathéter jusqu'à votre cœur. Il injecte uncolorant à base d’iode permettant de visualiser votrecœur et ses artères.

Habituellement sans douleur, le passage du cathéterpeut parfois être ressenti. L'injection du colorantprovoque parfois un léger malaise au thorax et peutoccasionnellement entraîner des nausées et des boufféesde chaleur. Prévenez-nous si vous ressentez un malaiseou un inconfort persistant.

Coronarographie

Gra

cieu

seté

de

Gui

dant

Can

ada

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 8

Page 15: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

9

Le colorant est injecté à plusieurs reprises alors que lacaméra à rayons X pivote autour de vous. L'analyse desimages obtenues permet au médecin de poserrapidement un diagnostic précis de votre condition.

Pendant l’intervention, le médecin vous demande souventd’arrêter de respirer pendant quelques secondes ouencore de prendre de grandes inspirations afin d’obtenirde meilleures images de votre cœur.

Dans la majorité des cas, le diagnostic posé permet deprendre une décision rapide sur la meilleure option detraitement. Ainsi, selon la nature des blocages de vosartères, le traitement pourrait consister en :

- un traitement par médicaments;

- un traitement par angioplastie avec ou sans tuteur;

- un traitement par chirurgie de pontages aorto-coronariens (chirurgie cardiaque).

Dans de rares situations, l'évaluation parcoronarographie doit être complétée par une « échographie endocoronaire » ou par une« étude du débit sanguin coronaire ».

L'échographie endocoronaire consiste àglisser un cathéter d'échographie à l'intérieur devos artères pour mieux définir la nature et lasévérité d'un blocage.

L'étude du débit sanguin coronaire se fait englissant un minuscule fil métallique capable demesurer la pression de part et d'autre d'unblocage de l'artère pour vérifier s'il affecte unecirculation adéquate du sang. Ces deuxexamens se font en même temps que lacoronarographie.

Coronarographie

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 9

Page 16: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

10

AngioplastieL'angioplastie coronaire

Si le médecin détecte un blocage (1) suffisammentsévère pour expliquer vos symptômes et que ce blocagese prête à une intervention par ballonnet, il pourra vousproposer une angioplastie coronaire.

L'angioplastie coronaire est habituellement pratiquéeà la suite de la coronarographie. Cette interventionconsiste à débloquer une artère rétrécie. Le cardiologuehémodynamicien glisse un minuscule fil métalliquejusqu’à l'artère bloquée en passant à l’intérieur du cathéterdéjà en place. Ce petit fil servira de guide pour amenerle ballonnet nécessaire à la réalisation de l'angioplastie (2).

1

avant

2

3A

3B

Gracieuseté de Guidant Canada

Gracieuseté de Guidant Canada

ballonnet

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 10

Page 17: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

11

Le ballonnet est positionné dans le blocage et gonflépendant quelques secondes afin d’élargir la partierétrécie de votre artère (3 A-B). Pendant le gonflement,la circulation du sang dans l'artère est interrompuemomentanément et vous pouvez éprouver une douleurà la poitrine ressemblant à votre douleur d’angine. Ladouleur disparaît progressivement quand le ballon estdégonflé; c’est normal, mais avisez le personnel.

Lorsque jugé nécessaire, le médecin peutdécider d'installer un tuteur pour garderl'artère mieux dégagée. Ce petit grillagemétallique de forme cylindrique est installé ausite du blocage par le gonflage d'un ballonnetqui le fixe à la paroi de l'artère (4). Une foisinstallé, le tuteur ne se déplacera jamais etdemeurera toujours dans votre artère (5 A-B).

La durée de l'angioplastie coronaire est trèsvariable et dépend de la complexité et de la façon dont votre artère répond à l'intervention.Généralement, la coronarographie et l'angioplastiepeuvent être complétées en 90 minutes.

Angioplastie

4

5A

5B

Gracieuseté de Guidant Canada

Gracieuseté de Guidant Canadaaprès

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 11

Page 18: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

12

Le bilan hémodynamique

L'évaluation de certaines maladies cardiaquespeut nécessiter l'étude du muscle cardiaque

et des différentes valves. On prendra alors lamesure des pressions des côtés droit et gauchede votre cœur.

Un cathéter est introduit par une veine de l'aine ou dubras et est glissé du côté droit de votre cœur puisjusqu’à vos poumons pour y mesurer les pressions. Undeuxième cathéter est glissé par une artère, soit dupoignet ou de l'aine, et permet des mesures de pressiondu côté gauche de votre cœur.

L'analyse des pressions est complétée par des injectionsde colorant et permet de mieux choisir le traitementapproprié à votre condition.

Autres procédures

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 12

Page 19: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

13

Risques et effets secondaires possiblesd’une procédure d’hémodynamie

Les examens au laboratoire d’hémodynamie se pratiquenttrès couramment pour investiguer des problèmescardiaques. Ces procédures comportent certains risquesmais fournissent des informations précieuses qui nepeuvent être obtenues autrement à ce jour.

Les risques par ordre de fréquence

• Hématome et lacération de l’artère ponctionnée aupoignet ou dans l’aine (environ 1 %); de façonexceptionnelle, on doit procéder à une interventionchirurgicale pour réparer une blessure. De très raresamputations de membre ont déjà été rapportées.

• À de rares occasions, certaines personnes présententdes réactions de type allergique au colorant à based’iode; les réactions sont la plupart du tempsbénignes (éruption cutanée, enflure), mais peuventprésenter un risque important pour la vie etnécessiter un traitement urgent. Il faut que vous nousavisiez de toute réaction antérieure à l’iode pourqu’une préparation médicamenteuse adéquate puissevous être administrée afin de réduire ce risque.

• D’autres complications sont exceptionnelles : troublesdu rythme cardiaque graves (0,3 %), embolie aucerveau et paralysie (< 0,1%), infarctus du myocardeet ses complications (< 0,1%), insuffisance rénale(0,5 %) et décès (< 0,1%).

• La dilatation d’une artère coronaire oul’installation d’un tuteur impliquent desrisques un peu plus élevés. En plus descomplications énumérées plus haut, il fautajouter :

- une fréquence plus importante d’infarctusdu myocarde avec dommage important aucœur (0,5 à 1 %) et de décès (< 1 %);

- si l’artère traitée devait se refermer, unechirurgie cardiaque d’urgence peut devenirnécessaire, mais cette situation est de plusen plus rare depuis que nous utilisons destuteurs (< 0,5 %).

• La dilatation de l’artère et l’installationde tuteur réussissent à plus de 95 %.Cependant, il peut y avoir récidive dublocage (resténose) sur le site traitéchez 10 à 30 % des patients aucours des mois qui suivent.

Risques

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 13

Page 20: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

14

Le médecin qui vous réfère a dû discuteravec vous des risques et de l’importance

de l’examen qui est demandé. Vous pouvezdemander des précisions à votre médecin

ou au cardiologue hémodynamicien avant laprocédure. De plus, le cardiologue hémody-namicien ou son assistant vous demanderontde signer un formulaire de consentement avantvotre intervention.

Risques

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 14

Page 21: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

15

L’examen est terminé

Si la procédure a pu être complétée par le poignet,le cathéter est immédiatement retiré et le saignementest contrôlé par un bracelet qui comprimera l'artèrependant quelques heures.

Accompagné de deux membres de l’équipe, vous sortez surpied de la salle d’examen pour vous rendre à votre civièreou à votre fauteuil roulant dans la salle d’observation.

Si la procédure a été effectuée par l'aine, le personnelvous transfère sur une civière et vous amène à la salled’observation. Lorsqu’il n’a pas été nécessaire d’éclaircirvotre sang, on procède immédiatement au retrait descathéters. On retire simplement le ou les petits tubeslaissés en place et on comprime votre aine pendantplusieurs minutes afin de prévenir tout saignement. Parla suite, un pansement de type compressif est souventappliqué pour quelques heures.

Si des médicaments anticoagulants ont étéutilisés, il est possible que l’on installe unsystème obturateur (AngiosealMD ou PercloseMD)au niveau de l’artère de votre aine.

Pour des raisons médicales, il se peut quel'on attende quelques heures ou aulendemain avant de retirer le cathéterplacé dans l’aine.

Après l’examen

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:24 PM Page 15

Page 22: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

16

Avant votre départ dulaboratoire d’hémodynamie

Le personnel infirmier vous donne lesconsignes suivantes :

- si vous éprouvez une douleur d’angine ou tout autre malaise, il est important d’aviserimmédiatement l’infirmière ou le médecin;

- vous devez boire beaucoup d’eau afind’éliminer le colorant à base d’iode reçupendant l’examen, (ex. : environ 1 à 2 verresd’eau à l’heure) pendant 3 à 4 heures;

- bougez légèrement les doigts pour activer lacirculation et diminuer l’engourdissement(si l’examen a été effectué par le poignet);

- si vous notez un saignement au niveaudu pansement (poignet, aine), appelez

l’infirmière ou le médecin immédiatement;

- si l’intervention a été effectuéepar l’aine, il est important de

demeurer couché sans lever latête car ceci peut provoquer

une reprise de saignement.

Le retour à votre chambre

• En arrivant à votre chambre et si vous avez subi uneangioplastie, une infirmière vous installe unetélémétrie (surveillance à distance de votre rythmecardiaque par les infirmières de l’unité coronarienne).

• L’infirmière vérifie régulièrement votre pressionartérielle, vos pulsations au niveau de votre pied oudu poignet, votre pansement et la médication quevous recevez.

Après l’examenVous retournez à votre chambre accompagné d’un brancardier.

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:58 PM Page 16

Page 23: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

17

• N’hésitez pas à demander l’infirmière immédiatementsi vous constatez l’apparition d’un gonflement ou d’unsaignement.

• Des prises de sang et un électrocardiogramme sonteffectués au besoin, à la demande du médecin.

Pour prévenir un saignement

L’examen a été fait par le poignet :

- un bracelet a été placé au niveau de votre poignetpour comprimer l’artère utilisée (voir photo p.19);une infirmière enlève celui-ci régulièrement pourvérifier s’il y a présence ou non de saignement; vousne devez jamais enlever ce bracelet vous-même;

- s’il y a un saignement actif ou un suintement, lebracelet est replacé et vérifié régulièrement;

- s’il n’y a pas de saignement ou de suintement, unepetite compresse et un diachylon sont installés;

- vous pouvez observer une coloration bleutée devotre main lorsque le bracelet est en place; cela estnormal et dû à la compression des vaisseauxsanguins du poignet; toutefois, si vous ressentezcertains malaises intolérables, avisez votre infirmière.

L’examen a été fait par l’aine :

- si le cathéter (introducteur) (voir photop.19) que vous avez à l’aine n’a pas étéenlevé au laboratoire d’hémodynamie, il lesera quelques heures plus tard; vous devezdemeurer couché jusqu’à ce qu’il soit retiré;à l’occasion le médecin peut déciderd’attendre au lendemain afin de diminuerle risque de saignement;

- lorsque le cathéter est retiré, le médecinexerce une compression sur l’aine pendantquelques minutes;

- par la suite un pansement compressifest mis en place;

- après le retrait de ce cathéter, vousdevez demeurer couché de 2 à 6heures selon la grosseur ducathéter qui a été utilisé;

Après l’examen

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:58 PM Page 17

Page 24: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

18

- ne levez pas la tête car ceci peutprovoquer la reprise de saignement;

- demeurez au repos complet, au lit, jusqu’àce que l’infirmière ou le médecin vouspermette de vous lever; votre premier leverdoit se faire en présence de votre infirmière;

- appuyez la main sur votre pansement pourprévenir les saignements lorsque vous faites uneffort tel que tousser;

- ne pliez pas la jambe du côté du pansement,mais vous pouvez bouger les orteils pourfavoriser la circulation du sang; tout mouvement brusque peut provoquer unsaignement;

- si vous sentez votre cuisse devenir chaudeet humide ou si vous ressentez une

douleur vive, avertissez immédiatementl’infirmière, car ce sont des signes de

saignement;

- vous pouvez prendre un repasléger 1 heure après votre retour

à la chambre si le médecinl’autorise ou après le retrait

de l’introducteur.

C’est le départ

Habituellement, après l’examen, dans la salle d’obser-vation, le médecin vous explique les résultats et sesrecommandations. Sinon, il vous reverra à votrechambre avant votre départ.

Que le site de ponction soit l’aine ou le poignet, on vousdemande de ne pas forcer, pousser ou vous appuyerfortement sur le membre ponctionné pour 48 heures.

Si l’examen a été effectué par l’aine, le pansementcompressif est enlevé et un diachylon est mis en place.Vous pouvez retirer le diachylon après 48 heures. Éviterde prendre un bain et une douche pendant cettepériode.

Si l’examen a été effectué par le poignet, un bain et unedouche sont permis sans chaleur excessive en protégeantle site avec une pellicule transparente (ex. : Saran-wrap).Vous pouvez retirer le diachylon après 24 heures.

Après l’examen

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:58 PM Page 18

Page 25: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

19

Habituellement, vous recevez votre congé quelques heuresaprès l’intervention. L’infirmière enlève vos solutés ainsique votre télémétrie (si vous n’avez pas eu de douleurd’angine et si vos résultats sanguins sont normaux).

Si on vous a installé un tuteur pendant l’intervention,votre médecin vous prescrira un médicament appeléPlavixMD que vous devrez prendre pendant au moins unmois. Ce médicament aide à prévenir la formation decaillots à l’intérieur du tuteur. Pendant ce temps, leprocessus de guérison incorpore le tuteur dans la paroide l’artère et le recouvre d’une mince couche de cellulesqui empêchera par la suite la formation de caillots.

Le fait d’être porteur d’un tuteur coronarien ne vousempêche pas d’avoir un examen par résonancemagnétique si vous en avez besoin. Cependant, il estrecommandé d’attendre 8 semaines avant de subir un telexamen.

Le cardiologue hémodynamicien, aidé d’unpharmacien, revoit votre médication etprépare au besoin une nouvelle ordonnance.

Prenez rendez-vous avec votre cardiologue ouvotre médecin traitant selon les recommandationsdu médecin hémodynamicien.

Si un saignement se présente au niveau de votresite de ponction, vous devez faire unecompression jusqu’à l’arrêt du saignement. Si lesaignement persiste, présentez vous à l’institutou au CLSC le plus près.

Si une chirurgie est prévue de même que sivous devez avoir un traitement dentaire,vous devez aviser votre médecin que vousprenez de l’aspirine et/ou du PlavixMD.

Avant de quitter l’Institut, n’oubliez pasde poser toutes vos questions relatives à la médication, l’alimentation, laconvalescence, le retour au travail,les relations sexuelles, l’activitéphysique, etc. Pour vous aider,nous avons préparé un aide-mémoire qui se retrouve àla page 53.

Vous quittez

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:58 PM Page 19

Page 26: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

20

N’oubliez pas que l’angioplastie améliorela circulation du sang dans vos artères

coronaires, mais qu’elle ne fait pas disparaîtrela prédisposition que vous avez à développer

des blocages dans vos artères. Sachez quec’est en maîtrisant les facteurs de risque de lamaladie coronarienne que vous pourrezdiminuer les risques de blocage.

Cochez le ou les facteurs de risque qui vousconcernent :

� hypercholestérolémie;

� tabac;

� hypertension artérielle;

� surplus de poids;

� diabète;

� stress;

� sédentarité.

Hypercholestérolémie (augmentation du taux de cholestérol)

Le cholestérol est produit surtout par le foie. Il se déplacedans le sang sous forme de minuscules gouttelettes. Cesgouttelettes, appelées lipoprotéines, aident à transporter lecholestérol pour répondre au besoin des tissus. Lecholestérol fait partie des substances innombrables quivoyagent dans le sang. En quantité normale, il circulelibrement et ne cause aucun problème. C’est en tropgrande quantité que le cholestérol devient un danger pourla santé. Il a alors tendance à se coller à l’intérieur desvaisseaux. Il forme ainsi un dépôt qui grossit de plus enplus, empêchant le sang de bien circuler. Avec le temps, cesdépôts empêchent le passage du sang dans les vaisseauxsanguins. Si un caillot sanguin se forme sur un de cesdépôts, l’artère peut alors se bloquer et causer un infarctus.

Facteurs de risque

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:58 PM Page 20

Page 27: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

21

Le tabac

La fumée de tabac contient plus de 4 000 produitschimiques. Beaucoup d’entre eux sont connus pour êtredes agents dangereux pour la santé, comme la nicotine,le monoxyde de carbone, le goudron, l’ammoniac, lechlore, etc. Selon Santé Canada, 50 de ces produitschimiques causent le cancer chez les humains, incluant :le 2-naphthylamine, le amino-4 diphényle, l’arsenic, lebenzène et le nickel.

Le monoxyde de carbone et la nicotine,responsables de la dépendance physique,ont des effets désastreux sur la santécardiovasculaire et plus spécifiquement surl’athérosclérose, l’hypertension et l’hyper-cholestérolémie. En plus d’avoir un impact surl’efficacité de l’insuline chez les diabétiques, lafumée de tabac a des effets destructeurs sur lasanté pulmonaire.

Si vous avez de la difficulté à abandonner cettedépendance physique et psychologique, vouspouvez vous adresser aux différents professionnelsde la santé. Ils vous indiqueront les ressourcesgratuites disponibles pour vous soutenir dansvotre démarche de cessation du tabagisme.

Facteurs de risque

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:58 PM Page 21

Page 28: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

22

L’hypertension artérielle

On parle d’hypertension artérielle ou hautepression, lorsque la pression artérielle estsupérieure à 140/90 mmHg. Le chiffre leplus élevé (pression systolique) ex. : 140représente la pression maximale exercéepar le sang sur les parois des artères lors

de la contraction du cœur (systole), lechiffre le plus bas (pression diastolique)

ex. : 90 représente la pressionminimale atteinte lorsque le cœur

se relaxe (diastole).

La cause exacte de l’hypertension artérielle est inconnue,mais l’obésité, le stress, l’usage du tabac, l’alcool et une alimentation riche en sel contribuent à augmenter la pression artérielle. De plus, elle favorise l’usureprématurée des vaisseaux sanguins car cette pressiongénère un stress excessif sur ceux-ci. Cette usure peutengendrer le dépôt de cholestérol dans les artèresaugmentant ainsi le risque que l’une d’elles se bloque.

Le surplus de poids

Il se définit comme étant un dépôt excessif de tissusadipeux. Les données canadiennes sur la santé publiquerévèlent qu’un nombre important d’hommes et defemmes ont un surplus de poids. Le surplus de poids quise retrouve au niveau de la taille (bedaine) est mauvaispour la santé. Cette graisse abdominale associée à destroubles de cholestérol ou tout autre facteur de risque,augmente les risques de développer une maladie cardio-vasculaire ou le diabète. Le contrôle du surplus de poidsest très important.

Facteurs de risque

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:58 PM Page 22

Page 29: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

23

Le diabète

Maladie chronique et courante qui se caractérise parune augmentation anormale du taux de sucre dans lesang, soit par l’absence de production d’insuline (type 1)ou l’incapacité du corps à utiliser correctement l’insulineproduite (type 2).

L’excès de sucre (hyperglycémie) endom-mage à la longue les parois des artères etfavorise le dépôt de gras. Des cicatrices seforment dans les vaisseaux et les parois perdentleur élasticité, durcissent et épaississent.L’hyperglycémie peut donc endommager lesvaisseaux et causer des problèmes cardiaques(angine, infarctus), des accidents vasculairescérébraux (thrombose), de l’hypertensionartérielle, des troubles circulatoires surtout auniveau des jambes, des problèmes au niveau desyeux et des reins.

En présence d’un diabète, il est primordiald’obtenir le meilleur contrôle possible devotre glycémie.

Facteurs de risque

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:58 PM Page 23

Page 30: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

24

Le stress

Le stress est une réponse de l’organisme à un événement interne ou externe. L’individu

perçoit d’abord cette situation comme dépassantses capacités d’adaptation à y faire face. Cessituations peuvent être physiques ou psycholo-giques. Nous parlons de stress physique lorsquela personne présente une maladie, un infarctuset un stress psychologique lors de situationscomme un deuil ou un divorce. Lors d’un stress,l’organisme libère une hormone naturelle quenous appelons l’adrénaline. Cette hormonepermet à l’individu de réagir et de luttercontre le stress.

Les effets du stress au niveau physiologique :

- augmentation de la fréquence cardiaque;- augmentation de la pression artérielle;- augmentation du sucre dans le sang (glycémie); etc.

Les impacts du stress au niveau physique :

- brûlure d’estomac;- insomnie;- problème de peau;- boule dans la gorge;- serrement dans la poitrine; etc.

Les impacts du stress au niveau des émotions :

- changement d’humeur rapide;- difficulté à se concentrer;- difficulté à prendre des décisions;- passivité ou agressivité soudaine inexpliquée; etc.

Les impacts du stress au niveau des comportements :

- prédisposition à boire (alcool);- prédisposition à fumer davantage;- prédisposition à travailler davantage; etc.

Quelques conseils

Il est très important d’identifier les événements qui causentce stress et de trouver des solutions adaptées à votresituation; acceptez vos propres limites; identifiez bienquand dire « non ».

Facteurs de risque

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:59 PM Page 24

Page 31: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

25

Sédentarité

• Une personne sédentaire a deux fois plus de risquesde souffrir de problèmes cardiaques qu’une personnephysiquement active.

• Les bienfaits attribués à la pratique quotidienne del’activité physique sont multiples :

- oxygénation du cœur;- amélioration du rythme cardiaque;- possibilité d’augmentation du bon cholestérol

(HDL);- baisse de la pression artérielle;- perte de poids et maintien de la perte.

Par ces effets bénéfiques, l’activitéphysique a une influence directe sur ladiminution des autres facteurs de risque des maladies cardiovasculaires tels quel’hypertension, l’obésité, le diabète, l’hyper-cholestérolémie et le stress psychologique etphysique.

Changer des habitudes de vie nécessite beaucoupd’énergie et le soutien de vos proches. Allez-yprogressivement et commencez par ce qui semblele plus facile pour vous. Fixez-vous un objectifréaliste et chaque jour où vous réussissez,félicitez-vous. Considérez qu’il est normal,certains jours, de ne pas réussir; reprenez-vousle lendemain sans vous culpabiliser et comptezle nombre de jours où vous avez réussi pourvous encourager.

Facteurs de risque

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:59 PM Page 25

Page 32: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

26

Convalescence

S’il y a eu angioplastie, on vous suggère unesemaine de repos à la maison, puis une

reprise progressive, mais rapide, de vosactivités dans la deuxième semaine.

Retour au travail

La date de votre retour au travail est établie enfonction des symptômes ou des événements qui vous ont amené à subir un cathétérismecardiaque ou une angioplastie coronaire. Pourune coronarographie ou une angioplastie coronaire, la convalescence sera généralementde 2 jours à 2 semaines. Elle pourrait êtreprolongée si vous avez récemment souffertd’un infarctus du myocarde ou si vousdevez attendre une chirurgie cardiaque.

Discutez-en avec votre médecin traitant.

Conduite automobile

La loi ne prescrit pas d’arrêt obligatoire de la conduiteautomobile à la suite d’un cathétérisme cardiaque oud’une angioplastie coronaire. Cependant, une périoded’arrêt de 2 jours à deux semaines peut être recommandée.

Si vous avez souffert d’un infarctus du myocarde, cettepériode d’arrêt est d’au moins trois semaines. Cette période d’arrêt est de 2 mois en ce qui concerne laconduite d’un véhicule lourd, d’un autobus ou d’unvéhicule d’urgence. En cas de doute, parlez-en à votremédecin.

La convalescence

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:59 PM Page 26

Page 33: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

27

Relations sexuelles

Vous pouvez reprendre votre vie sexuelle 2 jours après lecathétérisme. Par contre, si vous avez été hospitalisé pour un infarctus du myocarde, il est recommandé dedébuter par une reprise d’activité physique pendant une semaine (ex. : marche) avant d’avoir des relationssexuelles. Dans les deux cas, le retour à vos expressionshabituelles de tendresse et d’affection peut être l’occasionde manifester de l’attachement à votre partenaire oupermettre à celui-ci de trouver une voie privilégiée devous manifester son soutien. La reprise d’une vie sexuelleagréable contribuera même favorablement à votreconvalescence. En soi, le cathétérisme ou l’angioplastiene sont pas des motifs pour écarter la vie sexuelle au-delàde la période que nous vous recommandons. Les organesde la vie sexuelle ne sont ni touchés, ni modifiés et leursfonctions demeurent aussi intègres qu’elles l’étaientantérieurement.

La prise de médication (ViagraMD,LevitraMD,CialisMD) ou de suppléments particuliers n’estpas nécessaire. Si vous en aviez l’habitude,assurez-vous qu’ils ne soient pas incompatiblesavec votre médication.

Visite médicale

Vous devez communiquer avec votre cardiologuepour prendre rendez-vous 4 à 6 semaines aprèsune angioplastie.

N’oubliez pas qu’entre temps si vous remarquezl’apparition de douleurs angineuses, vous devezcommuniquer avec votre médecin.Au besoin, ilpréviendra votre cardiologue.

Si l’on vous suggère une chirurgiecardiaque à la suite du cathétérisme,prenez rendez-vous le plus rapidementpossible avec votre cardiologue ouvotre médecin pour discuter de cetteopération. Celui-ci devra confirmerla demande de chirurgie auprès duservice de chirurgie cardiaque.

La convalescence

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:59 PM Page 27

Page 34: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

28

L’adoption de saines habitudes alimentairesest un élément important de votreréadaptation pour une bonne prise encharge des facteurs de risque de la maladie

coronarienne. Il est indispensable, à cemoment-ci, de vous interroger sur votre

alimentation. Est-elle équilibrée?Correspond-elle à vos besoins?

Êtes-vous vigilant quant au choixet à la quantité de gras et de sel?

Profitez de votre convalescence pour prendreconscience de vos habitudes alimentaires. C’est un pasvers l’autonomie-santé.

Bilan lipidique

Si cela n’a pas déjà été fait, demandez à votre médecinun bilan lipidique (analyse des gras sanguins) et uneinterprétation des résultats. Les niveaux recommandéssont les suivants :

LDL (mauvais cholestérol) < 2,5 mmol/L

Cholestérol total/HDL (bon cholestérol) < 4,0 mmol/L

Triglycérides (autre sorte de gras sanguin) < 1,7 mmol/L

HDL (bon cholestérol) > 1,0 mmol/L

Lorsque vos résultats de LDL (mauvais cholestérol) etde triglycérides sont trop élevés, demandez uneconsultation avec une nutritionniste. Elle vous donnerade bons conseils et vous apportera un soutien dans lamodification de vos habitudes alimentaires. C’est aussiune bonne idée de la rencontrer avec votre conjoint(e).

Alimentation

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:59 PM Page 28

Page 35: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

29

Par ailleurs, si votre bilan lipidique est « normal », unealimentation préventive est recommandée. Les conseilsqui suivent seront très précieux et permettront d’évaluervos habitudes alimentaires et d’identifier les points àmodifier. Fixez-vous des objectifs réalistes. Changer seshabitudes alimentaires n’est pas une mince tâche, maisc’est possible si vous le faites par étape. Lisez doncattentivement ce qui suit.

Alimentation préventive

Les aliments que vous choisissez et les quantités quevous mangez peuvent influencer votre niveau decholestérol sanguin, de triglycérides et de glycémie.Mais alors, quels aliments choisir?

Vous devez, à chaque jour, choisir des aliments dechacune des catégories du Guide alimentaire canadienpour manger sainement. Nous vous le présentonssuccinctement dans les pages suivantes. Vous yretrouverez les quantités que vous devez consommer. Deplus, il est important de manger moins gras, c’est-à-direde restreindre la consommation de matières grasses(particulièrement les gras saturés : gras des viandes et dela volaille, produits laitiers gras, beurre, saindoux…); dediminuer la consommation de sucres concentrés et de selainsi que d’augmenter la consommation de fibresalimentaires et de sucres complexes (pains, céréales àgrains entiers).

Alimentation

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:59 PM Page 29

Page 36: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

30

Guide alimentaire canadienpour manger sainement

Pour rendre les choses plus simples, il vousfaut, en général, modifier vos habitudesalimentaires en suivant ces quelques conseils.

Mangez plus de fruits et de légumes (source de vitamines, sels minéraux, glucides, fibresalimentaires, antioxydants)

• Consommez de 5 à 10 portions de fruits et/ou delégumes par jour.

Une portion équivaut à :

- 1/2 tasse de légumes frais, en conserve ou surgelés,par exemple : carottes, pois, betteraves, 1 pommede terre;

- 1 fruit frais de grosseur moyenne,par exemple pomme, orange, banane, 2 kiwis;

- 1/2 tasse de jus de fruits.

• Consommez plus de fruits et de légumes frais etcrus. Ils fournissent des vitamines et des fibresalimentaires.

• Les fruits et les légumes ne contiennent pas dematières grasses. Ils ne contiennent pas non plus decholestérol.

• Pas le temps? Les légumes surgelés sans sel ajoutésont pratiques, rapides et aussi nutritifs que leslégumes frais.

Alimentation

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 9:59 PM Page 30

Page 37: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

31

Mangez plus de produits laitiers (source de calcium et de protéines)

• Consommez de 2 à 4 portions de produits laitierstous les jours.

Une portion équivaut à :

- 1 tasse (250 ml) de lait écrémé de préférence,1 %, 2 %;

- 3/4 tasse (175 g) de yogourt à moins de 2 % de M.G.;

- 50 g de fromage à moins de 20 % de M.G.;

- 1/2 tasse (125 ml) de fromage cottage à 2 % de M.G.

• Le lait est la meilleure source de vitamine D.

• Évitez la crème et ses succédanés (simili-crèmes etgarnitures fouettées) car ils contiennent une grandequantité de gras saturés.

• Le fromage contient beaucoup plus de gras que le laitet le yogourt (ex. : un fromage à 30 % vs le lait à 2 %ou 1 % de gras!).

• À l’occasion, choisissez une crème glacée à teneurréduite en matières grasses, le yogourt glacé, ou le laitglacé.

• Le tapioca, les poudings à base de lait, le blanc-manger et les potages sont d’autres sources deproduits laitiers. Pensez-y.

Mangez plus de produits céréaliers(source de glucides complexes, fibres,vitamines, protéines)

• Consommez au moins 5 à 12 portions par jour. Privilégiez les produits céréaliers àgrains entiers.

Une portion équivaut à :

- 1 tranche de pain;

- 1/2 petit pain, bagel ou muffin anglais;

- 1/2 pain pita : 15 cm/6 pouces de diamètre;

- 3/4 tasse (30 g) de céréales sèches;

- 1/2 tasse de céréale cuite;

- 1/2 tasse (30 g) de riz cuit ou de pâtesalimentaires cuites;

- 4 biscuits secs, melbas ou craquelinssans sel ajouté;

- 1 petit muffin.

• La plupart des pains et descéréales ont une faible teneuren gras et en cholestérol.

Alimentation

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 31

Page 38: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

32

• Choisissez des aliments à grainsentiers. Recherchez le mot « son », « blé

entier » ou « multigrains » dans le choix devos produits.

• Privilégiez le son d’avoine car il contientdes fibres solubles qui peuvent contribuer àréduire le cholestérol sanguin.

Si vous mangez plus de fibres, n’oubliez pas deboire plus d’eau (6 à 8 verres par jour).

Mangez plus de poisson et de légumineuses(poisson : source de protéines et d’acides gras oméga-3)(légumineuses : source de fibres solubles, protéines,favorisent la régularité intestinale)

• Consommez au moins 2 à 3 portions de poisson et1 à 2 repas de légumineuses par semaine. Cesproduits sont d’excellentes alternatives à la viande.

Une portion équivaut à :

- 2 à 3 onces (50 à 100 g) de poisson;

- 1 tasse (250 ml) de pois ou haricots secs outoutes autres légumineuses : pois chiches,lentilles, fèves rouges, etc.

• Habituez-vous au goût et à la texture deslégumineuses! Cuisinez des fèves au four et la soupeaux pois en remplaçant le lard salé par 2 cuillères àtable de margarine non hydrogénée.

• Pas le temps? Les poissons en conserve dans l’eausont rapides, économiques et aussi nutritifs que lespoissons frais.

Mangez moins de matières grasses

• Choisissez des morceaux de viande maigre parexemple filet, croupe, ronde et surlonge. Enleveztout le gras visible de la viande avant la cuisson.

• Choisissez des viandes froides moins grasses tellesque poitrine de dinde ou de poulet, jambon maigre,rosbif, longe de porc maison, pastrami.

Alimentation

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 32

Page 39: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

33

• Utilisez des méthodes de cuisson qui n’augmententpas la quantité de gras de la viande : cuire sur legril, rôtir au four ou encore griller dans une poêleanti-adhésive ou à rainures.

• Enlevez la peau et les morceaux de gras de lavolaille avant la cuisson.

• Jaunes d’œufs et abats (foie, rognons...) contiennentbeaucoup de cholestérol. La consommation desjaunes d’œufs devrait se limiter à 2 par semaine etcelle des abats à 1 fois par mois.

• Choisissez une margarine où vous trouverez sur lecontenant le terme non hydrogénée à 100 % (ex. :Becel de Lipton, Olivina de Lactantia, Crystal deMirage, Nuvel de Thibault, Fleischman, Attitude-Santé de Lactantia).

• De nombreux produits (par exemple, mayonnaises etfrites) dits « sans cholestérol » contiennent néanmoinsune proportion élevée de gras saturés.

• On vous suggère d’utiliser les huiles monoinsaturéestelles l’huile d’olive ou de canola pour la cuisson,étant plus stables à la chaleur. Les autres huiles tellesmaïs, tournesol, soya, carthame peuvent être utiliséesuniquement pour les produits de boulangerie ou lesvinaigrettes.

• Pour les salades, utilisez de petites quantités devinaigrette maison ou de mayonnaise à teneurréduite en calories et en matières grasses.

AlimentationExemples d’équivalence :

- 1 portion moyenne de frites (20 frites)ou

- 6 croquettes de pouletou

- 1 petite pizzaou

- 1 hot dogou

- 1 petit sac de chips (55g)

- 4 cuillères à thé de gras

Les croustilles « sans cholestérol» ou « sans sel »sont aussi grasses que les autres!

Un croissant, même au blé, contientl’équivalent de 3 cuillères à thé de gras etune danoise ou un gros muffin ducommerce cachent jusqu’à 4 cuillères àthé de gras.

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 33

Page 40: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

34

Mangez moins de sel

• Le sel en trop grande quantité joue unrôle néfaste sur votre pression artérielle. Nous

vous conseillons finalement de diminuer votreconsommation de sel en évitant de saler à latable. Remplacez le sel par vos épices et herbesfavorites. Essayez aussi des nouvelles saveurs :thym sur du poulet, ciboulette et persil dans lessalades, citron sur le poisson et du poivre sur lesteak.

• Les viandes salées et fumées, lesconcentrés de soupe et les soupes enconserve, les marinades commerciales,divers assaisonnements (sel d’ail etc.)contiennent beaucoup de sel. Les 3/4 dusel que l’on consomme provient desaliments transformés.

• Les mets au restaurant sontsouvent très salés (fast food, chinois,

mexicains, etc.)

Mangez moins de sucre

• Réservez les pâtisseries et gâteaux pour lesoccasions très spéciales. Essayez de diminuer votreconsommation de sucres concentrés (sucre, miel,etc.). D’ailleurs, les aliments très sucrés sont souventtrès gras et plein de calories vides.

Exemples d’équivalence :

- 1 canette de boisson gazeuse = 8 sachets de sucre(355 ml)

- 1 barre de chocolat = 6-7 sachets de sucre(50 g)

Desserts suggérés : fruits frais, yogourt et dessertsà base de lait.

Alimentation

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 34

Page 41: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

35

Pour vous aider à mettre ces conseils en pratique

D’excellents livres de recettes vous aideront à vousapprivoiser en douceur à une alimentation préventive.Les livres de recettes suggérés sont disponibles enlibrairie.

• Les plaisirs de la cuisine santé, Margo BrunCornellier. Éditions Trécarré.

• Cœur atout simple comme tout, Bonnie Stern.

• Bonne table et bon cœur, Anne Lindsay. Fondationcanadienne des maladies du cœur.

• Au goût du cœur, Anne Lindsay. Éditions Trécarré.

• Nouveaux plaisirs de la cuisine santé, Margo BrunCorneillier. Éditions Trécarré.

• Qu’est-ce qu’on mange? Volume 4 : Cuisine santé. Lecercle des fermières de Québec.

• Nouvelles saveurs, Au goût du cœur. Bonnie Stern.

Lors de votre hospitalisation, vous pouvez visualiserplusieurs documents vidéo sur l’alimentation. Vérifiezla grille de diffusion affichée dans votre chambre pouren connaître l’horaire. Ce service d’enseignement estoffert gratuitement.

• Au cœur du problème (12 minutes).

• Coup d’œil sur le cholestérol (12 minutes).

• Écoutez votre cœur(non disponible sur Téléduc).

• L’alimentation(non disponible sur Téléduc).

• La motivation (15 minutes).

Ces documents vidéo sont aussi disponibles auposte des infirmières du département où vousêtes hospitalisé.

Informez-vous sur : Le cours de cuisinesanté Cœur atout offert par le Pavillon deprévention des maladies cardiaques(PPMC).

Réf. : Louise Gagnon, nutritionnisteTél. : 418 656-4594 poste 5416

Consultez la brochure :Programme santé ACTI-MENU Mangez-vous en santé?

Information :514 985-2466

Alimentation

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 35

Page 42: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

36

Médication

Il est important d’apprendre à mieuxconnaître vos médicaments : leurs noms, leurs

actions et la posologie, c’est-à-dire combien decomprimés à prendre et le moment optimal de les prendre. Une bonne compréhension devotre traitement vous aidera à mieux saisirl’importance de suivre les recommandationsmédicales. À cet effet, un pharmacien ouune infirmière peut vous rencontrer à lasuite de votre intervention pour vousexpliquer vos médicaments et vous remettredes feuillets d’information ainsi qu’une grilled’administration de votre médication.

Il est par ailleurs essentiel de toujoursavoir avec vous une liste exacte desmédicaments et de leurs doses que vous

prenez à chaque fois que vousrencontrez un professionnel de la

santé. Gardez cette liste sur vous àla portée de la main.

Plusieurs catégories de médicaments sont utilisées dansle traitement de la maladie coronarienne. Ils agissent defaçon différente et une combinaison de plusieurs agentsest souvent nécessaire afin de rendre votre traitementoptimal. Voici les classes de médicaments que vous êtessusceptible de recevoir.

La nitroglycérine à courte action(NitrolingualMD)

La douleur ressentie lors d’une crise d’angine vous avertitque votre cœur manque d’oxygène. La nitroglycérinesoulage les douleurs en dilatant les vaisseaux sanguins quinourrissent le cœur. Ceci permet un plus grand apport desang et d’oxygène au cœur. De plus, en dilatant lesvaisseaux, la nitroglycérine a pour effet de diminuer letravail du cœur et ses besoins en oxygène.

Médication

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 36

Page 43: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

37

On utilise la nitroglycérine à courte action poursoulager rapidement les douleurs à la poitrine (angine)ou pour la prévenir avant un effort. Elle se présentesous forme de vaporisateur. Conservez toujours votreNitrolingualMD sur vous… vous ne savez jamais quand lebesoin de l’utiliser se fera ressentir!

Utilisation

• En présence d’une douleur à la poitrine, asseyez-vousquelques minutes. Si la douleur est toujours présente,pulvérisez 1 à 2 bouffées sous ou sur la langue.

• Vous pouvez vaporiser 1 à 2 bouffées à chaque 5 minutes pour une période maximale de 15 minutes.Après ce délai, consultez immédiatement un médecinen vous rendant à l’urgence de l’hôpital le plus prèspar transport ambulancier.

Amorçage

• Lorsque vous vous procurez une nouvelle pompe,vous devez l’amorcer. Pour ce faire, vaporisez 3 bouffées dans le vide.Afin de s’assurer de l’amorçageconstant de la pompe, pulvérisez 1 bouffée dans le videà chaque mois. Profitez-en pour vérifier la dated’expiration de votre pompe.

Important

Si vous devez utiliser votre pompe régulièrement,parlez-en rapidement à votre médecin qui réajusteravotre traitement au besoin.

Les nitrates à longue action(ImdurMD, IsordilMD,NitroDurMD/MinitranMD)

Ces médicaments agissent en dilatant lesvaisseaux de votre cœur afin de lui apporter plusde sang et donc plus d’oxygène. Ils facilitentaussi le travail du cœur. Ils ont une action pluslongue que la nitroglycérine à courte action. Cesmédicaments sont donc utilisés en prévention descrises d’angine.

Utilisation

• Lorsque votre médecin vous prescrit lanitroglycérine sous forme de timbrecutané (NitroDurMD ou MinitranMD), il estimportant de l’appliquer et de le retirerau moment prescrit. De plus, vousdevez faire la rotation des sitesd’application afin d’éviter que votrepeau devienne irritée.

Médication

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 37

Page 44: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

38

Les bêta-bloqueurs (CoregMD,CorgardMD, LopresorMD, MonocorMD,

MonitanMD/SectralMD,TénorminMD)

Ces médicaments sont utilisés pour faciliter letravail du cœur. Ils ralentissent les battementsde votre cœur, ce qui lui demande moinsd’effort et donc prévient l’angine. Les bêta-bloqueurs sont aussi utilisés pour contrôlerl’hypertension artérielle (haute pression) etl’insuffisance cardiaque.

Afin d’évaluer l’efficacité de votre médicament,votre médecin mesurera votre pression et votrefréquence cardiaque au repos. Idéalement, ilajustera votre médicament afin d’obtenir unefréquence de repos variant entre 50 et 60battements par minute.

Les bloquants du canal calcique(CardizemMD/ TiazacMD, IsoptinMD/ChronoveraMD, AdalatMD, NorvascMD, PlendilMD)

Ces médicaments affectent l’entrée du calcium danscertaines cellules du cœur et des vaisseaux sanguins. Ilsproduisent ainsi une relaxation des artères du cœur etd’autres vaisseaux sanguins, ceci favorisant unemeilleure oxygénation du cœur. Ces médicamentspeuvent être utilisés pour prévenir les crises d’angine etcontrôler l’hypertension et/ou le rythme du cœur.

Précaution

• Vous devez aviser votre médecin si vous notez del’enflure aux pieds, aux chevilles ou dans le bas desjambes suite à l’utilisation de ces médicaments.

• L’IsoptinMD ou le ChronoveraMD peuvent entraîner dela constipation. Si un tel problème se présente,parlez-en avec votre médecin ou votre pharmacienqui vous conseilleront des correctifs.

Médication

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 38

Page 45: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

39

L’aspirine (AsaphenMD/RivasaMD,EntrophenMD/NovasenMD)

À faible dose (80 à 325 mg par jour), ce médicamentest utilisé pour « éclaircir » votre sang et ainsi diminuerla formation de caillots sanguins. Il agit en diminuantla capacité des plaquettes sanguines à adhérer les unesaux autres.

Précaution

• Il est important de prendre ce médicament avec de lanourriture car il peut être irritant pour votre estomac.De plus, afin de protéger votre estomac, votremédecin peut vous prescrire l’aspirine sous formeenrobée (EntrophenMD ou NovasenMD). Dans ce cas,vous devez avaler les comprimés en entier sans lescroquer ou les écraser.

Le clopidogrel (PlavixMD)

Ce médicament diminue la capacité des plaquettessanguines à adhérer les unes aux autres, mais de façonun peu différente à celle de l’aspirine.

On utilise ce médicament en association avec l’aspirinepour prévenir la formation d’un caillot de sang, suiteà la pose d’un tuteur coronaire (stent). À cet effet, cemédicament est habituellement administré pendantune période variant de 30 jours à un an.

Le clopidogrel peut aussi être utilisé lorsde certains événements coronariens aigus(angine, infarctus)

Prévenez-nous si vous devez prendre cemédicament de façon prolongée.

Précaution

• Avisez toujours votre médecin ou votredentiste de la prise de ce médicament,particulièrement si vous devez subir unechirurgie, car le clopidogrel peut entraînerdes saignements prolongés.

Médication

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 39

Page 46: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

40

Précaution

• Afin de maximiser leur effet, la plupart de cesmédicaments doivent se prendre en soirée (ausouper ou au coucher) puisque la production decholestérol est plus intense la nuit. Demandez àvotre pharmacien le moment optimal de la prise devotre médicament.

• Ces médicaments peuvent entraîner des douleursmusculaires. Si cela se produit, parlez-en à votremédecin qui réévaluera votre traitement.

Les inhibiteurs de l’enzyme de conversionde l’angiotensine II (AccuprilMD, AltaceMD,CapotenMD, CoversylMD, InhibaceMD, MavikMD,MonoprilMD, PrinivilMD/ZestrilMD,VasotecMD)

Ces médicaments aident votre cœur à avoir plus deforce et à mieux travailler. De plus, ils favorisent unebonne « cicatrisation » de votre cœur après un infarctus.

Précaution

• Ces médicaments peuvent entraîner une petite touxsèche ou un enrouement de la gorge habituellementsans conséquence. Toutefois, si cet effet devenaitinsupportable, parlez-en à votre médecin quiréévaluera votre traitement. Notez que la toux sècheoccasionnée par ce médicament ne répond à aucunsirop contre la toux disponible en pharmacie.

MédicationLes agents hypolipémiants

(CrestorMD, LescolMD, LipidilMD/Lipidil MicroMD/Lipidil SupraMD,

LipitorMD, LopidMD, MévacorMD,PravacolMD, ZocorMD)

Ces médicaments sont utilisés pour réduire laproduction de cholestérol et/ou des triglycéridesdans le sang. Ils préviennent l’accumulation dedépôts dans les parois des artères (athéro-sclérose). Ces dépôts peuvent réduire le débitde sang vers le cœur. Ces médicaments neremplacent pas la diète : ils doivent être utiliséscomme traitement complémentaire à unrégime alimentaire faible en gras.

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 40

Page 47: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

41

Reprise des activités

Il est très important de pratiquer régulièrement desactivités physiques et de garder un mode de vie actif. Eneffet, cela vous permettra d’améliorer à la fois l’efficacitéde votre cœur et votre capacité physique. De plus, etcela est très important, vous vous sentirez mieux!

Ce n’est pas très compliqué de faire de l’exercicerégulièrement. Éviter les ascenseurs et les escaliersroulants est déjà un excellent début.

Voici quelques exemples d’activités :

- marche légère;- bicyclette stationnaire (sur place);- bicyclette de randonnée;- natation;- jardinage;- danse sociale;- golf;- ski de fond;- etc.

Voici quelques conseils pour vous aider à profiterdes bienfaits de l’exercice :

- pratiquez des activités que vous aimez et de façondétendue;

- suivez les recommandations de votre médecin;

- commencez votre séance d’activités par des exercicesd’assouplissement;

- la pratique d’exercices en groupepeut être stimulante et tous peuventainsi bénéficier des bienfaits del’exercice;

- évitez de pratiquer une activité physiqueimmédiatement après avoir mangé;attendez de 30 à 60 minutes après le repas;

- soyez patient : il se peut que cela prennequelques semaines avant de voir desaméliorations (souvent les 4-6 premièressemaines sont les plus difficiles), alorsrespectez votre rythme; après, vous nepourrez plus vous en passer!

Reprise des activités

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 41

Page 48: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

42

Comment débuter des activités?

Il est très important de commencer endouceur. En effet, il se peut que vous soyez

craintif au début et cela est normal. Vouspouvez débuter avec de la marche légère afinde reprendre confiance en vous. Les premièresfois, il est donc préférable d’en faire souvent(ex. : 2 à 3 fois/jour) avec de courtes durées(10-20 minutes). Vous pourrez graduellementaugmenter la durée de vos marches, jusqu’à enfaire 60 minutes/jour si vous le désirez, et ceidéalement tous les jours de la semaine. Il enest de même pour les autres activités.

Un bon truc

Afin de savoir si vous faites votre activitéà un bon rythme, soyez attentif à votre

niveau d’essoufflement. Si vous pouvezparler ou siffler une chanson en

même temps que vous pratiquezvotre activité, c’est que l’intensité

est adéquate. Il n’est surtout pasnécessaire de « forcer » afin de

s’améliorer. Les bénéfices vontvenir d’eux-mêmes et vous

vous sentirez mieux.

Votre médecin pourra également vous faire desrecommandations à ce sujet à la suite de votre évaluation à l’effort (tapis roulant).

Éviter

• Les efforts inhabituels ou trop brusques, les sportsde compétition, le transport de lourdes charges.Attendez d’avoir amélioré votre condition physiqueet suivez les recommandations de votre médecin.

• De faire vos activités physiques lors de températuresextrêmes (grand froid, humidité et température tropélevée, grand vent...).

• De dépasser vos limites!

Que faire en cas de douleur d’angine

• Cessez l’activité et prenez quelques minutes derepos.

• Si la douleur persiste et devient intolérable :

- asseyez-vous;

- prenez une bouffée ou un comprimé denitroglycérine;

- répétez aux 5 minutes si la douleur persiste; si ladouleur est toujours présente après 3 doses, avisezvotre médecin ou présentez-vous à l’urgence;

- si la douleur est disparue, reprenez l’activité à unniveau un peu moins intense; il se peut que vousne sentiez pas de douleur angineuse par la suite etainsi vous pourrez continuer votre activité.

Reprise des activités

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 42

Page 49: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

43

Pour aller plus loin...

Le Pavillon de prévention des maladies cardiaques(PPMC) est un service de l’Institut universitaire decardiologie et de pneumologie de Québec qui vousoffre de nombreux programmes de conditionnementphysique encadrés par des spécialistes et adaptés àvotre condition médicale.Vous pourrez donc apprendreà mieux vous connaître et vous activer dans uneambiance agréable et détendue.

Il peut aussi exister dans votre région des programmessemblables à ceux du PPMC.Vous pouvez consulter laliste à la fin de ce guide ou encore vous adresser auxintervenants de votre CLSC.

Programme « La vie à cœur »Votre nouvelle condition médicale fait en sorte quevous devez modifier de nombreuses habitudes de vie etdemande de nombreux ajustements au plan personnel.Le programme d’enseignement « La vie à cœur » peutvous aider à vous adapter à votre état de santé. Il vise àvous informer sur la maladie, les facteurs de risque, lesmoyens de prévention et les façons d’améliorer la santé.

Ce programme comprend 6 rencontres de 2 heureschacune. Elles sont réparties sur une période d’unmois et demi à raison d’une rencontre par semaine. Ceprogramme est répété à 5 reprises au cours de l’année.C’est également une bonne occasion de rencontrer despersonnes qui ont vécu les mêmes choses que vous etde poser vos questions.

Les thèmes abordés :

- la maladie coronarienne :ses causes et ses manifestations;

- les médicaments;- l’exercice;- le stress : ses manifestations physiques

et psychologiques, sa gestion;- l’impact de la maladie sur le patient

et la famille;- l’anxiété;- la sexualité;- l’alimentation;- et bien d’autres.

Les sessions sont animées par les professionnels suivants :

- infirmières, médecins, travailleurssociaux, pharmaciens,nutritionnistes, éducateursphysiques.

Ce programme d’enseignement estoffert au Pavillon de préventiondes maladies cardiaques(PPMC) del’Institut (vouspouvez appeler au418 656-4594) et dans certainsCLSC.

PPMC

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:34 PM Page 43

Page 50: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

44

Pourquoi cesser de fumer?Le tabac, sous toutes ses formes, augmente

considérablement vos risques de maladiecoronarienne.

La nicotine contenue dans le tabac accroît votrefréquence cardiaque, ce qui impose unesurcharge de travail à votre cœur. De plus, lanicotine entraîne des spasmes ou une constriction(resserrement) des vaisseaux sanguins. Celaobstrue le passage du sang et augmente lesrisques d’hypertension artérielle.

Des avantages pour la santéVoici quelques avantages que vous allezretirer à court, moyen et long terme del’abandon de la cigarette. Évidemment, ledélai peut varier selon le nombre d’années

pendant lesquelles vous avez fumé et lenombre de cigarettes que vous fumiez.

20 minutes après la dernièrecigarette :

- la tension artérielle et lafréquence du pouls diminuent

et reviennent à la normale;- la température corpo-

relle augmente et revientà la normale.

8 heures :- le taux sanguin de monoxyde de carbone chute

alors que le taux d'oxygène remonte et redevientnormal.

24 heures :- le risque de crise cardiaque est déjà moindre.

48 heures :- les aliments ont meilleur goût et sentent meilleur.

De 2 semaines à 9 mois :- la toux, la congestion, la fatigue et l'essoufflement

diminuent;- l'énergie globale augmente.

1 an :- le risque de problème cardiaque est deux fois

moins élevé que chez un fumeur.De 5 à 15 ans :

- le risque de cancer du poumon diminue de moitié;- le risque de décès est comparable à celui d'une

personne qui n'a jamais fumé.

Cessation du tabagisme

Lorsque l’on désire atteindre un but important, il nousarrive souvent de demander conseil ou de se renseignersur les moyens utilisés par des personnes comme nouspour atteindre un objectif semblable. Si vous désirezcesser de fumer et que vous avez besoin de quelquespistes de réflexion, pourquoi ne pas suivre l’exemple despersonnes qui ont le plus de succès dans leur démarchepour cesser de fumer? Il semble que les personnes quiréussissent le mieux se préparent davantage et suivent ceque l’on pourrait appeler les 5 clés du succès.

Aide aux fumeurs

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:36 PM Page 44

Page 51: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

45

Mais quelles sont ces clés?

Clé 1 • Connaître les raisons pourlesquelles vous continuez à fumer

Ces raisons peuvent être :

� pour gérer le stress et l’anxiété;

� pour se faire plaisir ou se récompenser;

� parce que je suis dépendant, accroché;

� parce que c’est agréable socialement;

� parce que je me sens seul, je m’ennuie;

� pour d’autres raisons; ________________________.

Maintenant que vos raisons sont identifiées, commentallez-vous combler ces besoins différemment? Quels sontles outils qui peuvent vous aider? Quelles stratégies allez-vous déployer? Avez-vous des gens à qui vous pouvezdemander de l’aide? Savez-vous que votre médecin et lesautres professionnels de la santé peuvent vous aider dansvotre démarche?

Clé 2 • Se pratiquer avant la date d’arrêt

Essayer les stratégies auxquelles vous avez penséesavant d’arrêter de fumer pour tester lesquelles sontefficaces et pour vous familiariser avec celles-ci. Unefois rendu à votre date d’arrêt, vous aurez davantageconfiance en vos capacités pour cesser de fumer.Tel unathlète, vous aurez accompli votre entraînement.

Clé 3 • Faire face au sevrage

Le sevrage est la réaction normale de votrecorps à l’arrêt de la consommation denicotine. Il peut durer de quelques jours àquelques semaines. Les symptômes les plusfréquents sont les maux de tête, la constipation,les nausées, les troubles du sommeil et lestroubles de l’humeur. Quel genre de sevragepensez-vous vivre? Comment voulez-vous y faireface? Il existe des aides pour le sevrage telles queles timbres de nicotine, la gomme de nicotine etle ZybanMD. Parlez-en à votre médecin ou àvotre pharmacien, ils pourront vous conseiller.Aussi, le fait de boire de l’eau, d’avoir unealimentation riche en fruits et légumes etpauvre en gras et en sucre, de faire del’activité physique et des exercices derespiration sont des moyens très efficacesde faire face à vos symptômes desevrage. Enfin, on peut aussi songer àune psychothérapie de soutien quivous guidera à long terme.

Aide aux fumeurs

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:36 PM Page 45

Page 52: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

46

Clé 4 • Élaborer un pland’action pour faire face aux

envies de fumer et aux tentations

Il faut se rappeler que l’envie de fumer est tout àfait normale. Il faut cependant différencier l’enviede fumer causée par le manque de nicotine decelle causée par les habitudes et les automatismes.La première peut être atténuée par les aides pourle sevrage (timbre, gomme, ZybanMD) et ladeuxième diminuée par des changements auniveau de ses habitudes. Vous pouvez, parexemple, boire votre café dans une autre pièce,enlever tous les accessoires de fumeurs de votreenvironnement, vous asseoir dans un autrefauteuil au salon, etc. Il s’agit de laisser librecours à votre imagination! Mais lorsquel’envie de fumer se pointera, comment

allez-vous la gérer? Certaines personnesprennent des marches, boivent de l’eau,

se changent les idées, se font plaisir,brossent le chat! Ici aussi la créativité

est de mise!

Clé 5 • Faire face à la rechute

La rechute fait partie du processus pour cesser defumer. Il faut se souvenir que l’abandon du tabac estun apprentissage et que chaque rechute est un momentde connaître un peu mieux ses habitudes de fumeur etles raisons qui provoquent la reprise du tabagisme.Avez-vous un plan pour faire face à la rechute?

Votre succès est entre vos mains. Il ne vous reste plusqu’à élaborer votre plan pour la préparation et à lemettre en action. Demandez de l’aide! Il existe descentres spécialisés tels que le « Centre d’abandon dufumeur » de la région de Québec. Des intervenantsformés et expérimentés sont disponibles pour voussoutenir et vous conseiller dans votre démarche. Vouspouvez les rejoindre au 418 656-8711, poste 5900.

Bon succès!

Aide aux fumeurs

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:36 PM Page 46

Page 53: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

47

Votre mode de vie

« Être à l’écoute de son CŒUR sous-entend être àl’écoute de son CORPS »

Ces mots signifient qu’il est important d’atteindre uncertain équilibre entre votre corps et votre esprit. Pour avoir« un esprit sain dans un corps sain », il ne faut pas négligerl’importance des méthodes de relaxation qui favorisent engénéral le bien-être physique et mental des individus.

Moyens

Il existe une panoplie de moyens derelaxation qui peuvent répondre à vosbesoins. Par exemple, le yoga, la méditation,le massage, le training autogène, etc.

Prendre le temps de vivre, revoir son mode de vieet choisir une activité relaxante qui répondra à vosgoûts peuvent modifier votre façon de voir la vieet vous aider à:

Votre mode de vie

« Mieux vivre »et vivre plus sereinement

en prenant sa vie à cœur.

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:36 PM Page 47

Page 54: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

48

Chacun d’entre nous est concerné

Nous souhaitons par ce cahier d’information,avoir répondu aux questions que vous vous

posiez au sujet de votre traitement. Nousespérons qu’il vous aidera à vivre l’interventionavec le plus de sérénité possible et qu’il vousguidera quand, de retour à la maison, vous devrezréorganiser votre vie quotidienne de manière àcombler vos nouveaux besoins.

Souvenez-vous qu’il n’est jamais trop tardpour agir et que cela demande un effortcontinuel. Personne ne peut le faire pourvous, vous pouvez être responsable de votresanté!

Et n’oubliez surtout pas qu’une angioplastie coronaireaméliore la circulation du sang dans vos artères, maisqu’elle ne fait pas disparaître la tendance que vous avezà développer des blocages dans vos artères. Sachez quec’est en corrigeant les facteurs de risque de la maladiecoronarienne (tabagisme, obésité, cholestérol, etc.) quevous pourrez arriver à diminuer la formation de cesdépôts (plaques athéromateuses) dans vos artères.

Bonne convalescence!

Votre mode de vie

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:36 PM Page 48

Page 55: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

49

Avant de quitter l’Institut, assurez-vous d’obtenir desréponses à vos questions. À cette fin, nous avons préparé unaide-mémoire. Cochez les éléments que vous connaissez etdemandez à votre infirmière les informations qui vousmanquent.

� Facteurs de risque, page 20

Pansement :

� quand l’enlever, page 18;� quand prendre sa douche, page 18;� quand prendre un bain (aine), page 18.

� Site de ponction : si saignement, page 19

Reprise des activités :

� programmes de réadaptation, page 43;� travail, page 26;� loisirs, page 26, 41, 42;� relations sexuelles, page 27;� conduite automobile, page 26.

� Médication : concordance avec votre médication à la maison.

� Particularité au sujet du PLAVIX et les précautions à prendre, page 39.

� Rendez-vous avec votre médecin de famille ou cardiologue, page 27.

� Programme de réadaptation cardio-pulmonaire, page 43, 50, 51.

Aide-mémoire

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:36 PM Page 49

Page 56: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

50

Fondation des maladies du cœur du Québec (F.M.C.Q.)

440 ouest, boulevard René-LévesqueBureau 1400

Montréal (Québec)H2Z lV7514 871-1551

Fondation des maladies du cœur du Québec (F.M.C.Q.)1005, chemin Sainte-FoyQuébec (Québec)G1S 4N4418 682-6387

Pavillon de prévention des maladiescardiaques de Québec (PPMC)2725, chemin Sainte-FoyQuébec (Québec)

GlV 4G5418 656-4594

Programme régional de réadaptation pourla personne atteinte de maladieschroniques « Traité Santé »Territoire Haute-Ville-des-Rivières CLSC-CHSLD Haute-Ville-des-Rivières

- Accueil central 418 641-2572

Territoire Basse-Ville-Limoilou-Vanier CLSC-CHSLD Basse-Ville-Limoilou-Vanier

- Accueil central 418 641-2572

Territoire Sainte-Foy-Sillery-Laurentien • CLSC-CHSLD Territoire Sainte-Foy-Sillery-Laurentien

- Accueil central 418 641-2572

Territoire de la Jacques-Cartier • Centre de santéde la Haute-Saint-Charles

- Accueil central 418 843-3001

Territoire La Source - CLSC-CHSLD La Source- Accueil central 418 641-2572

Territoire Orléans • Centre de Santé Orléans- Accueil central 418 641-2572

Territoire Portneuf • Centre de Santé Portneuf- Accueil central 418 285-2626

Territoire Charlevoix- CH Charlevoix (Baie Saint-Paul) 418 435-5150- CH Saint-Joseph (De la Malbaie) 418 665-1700 - CLSC Charlevoix 418 665-6413

Ressources communautaires

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:36 PM Page 50

Page 57: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

51

Ressources à l’extérieur de la région de QuébecCentre Maria-Chapdeleine2000, boul. Sacré-CœurDolbeau, Québec G8L 2R5Tél. : 418 276-1234 poste 4600

Hôpital Hôtel-Dieu de Montmagny321, boul. Taché OuestMontmagny, Québec G8L 2R5Tél. : 418 248-0630 poste 3311

Centre hospitalier régional de l’Amiante1717, rue Notre-Dame NordThetford Mines, Québec G6G 2V4Tél. : 418 338-7777 poste 4169ou SIRA 418 338-7763

La Fondation Louis-Georges-Fortin Inc.C.P. 756Saint-Georges de Beauce Sud, Québec G5Y 7C9Tél. : 418 227-1843En collaboration avec le Centre hospitalier Saint-Georges de Beauce

CLSC Les Aboiteaux (région de la Pocatière)575, av. MartinSt-Pascal, Québec G0L 3Y0Tél. : 418 856-7000 poste 3100

Complexe hospitalier de la Sagamie305, rue St-VallierChicoutimi, Québec G7H 5H6Tél. : 418 541-1027

CLSC Baie-ComeauTél. : 418 589-4499 poste 103

L’Association des cardiaques de laMauricie, Inc.4030, rue Louis-PinardTrois-Rivières, Québec G8Y 4L9Tél. : 819 373-3722

Hôpital des Sept-Îles45, rue Père-DivetSept-Îles, Québec G4R 3N7Tél. : 418 962-9761 poste 2816

Centre Hospitalier Honoré-Mercier 2750, boul. LaframboiseSaint-Hyacinthe,Québec J2S 4Y8Tél. : 514 771-3333

Ressources communautaires

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:36 PM Page 51

Page 58: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

52

http://www.hc-sc.gc.ca (français, anglais) http://www.hc-sc.gc.ca/pphb-dgps/ccdpc-cpcmc/lhk-tcs/index.html (français, anglais)

http://www.rqct.qc.ca (français)http://ww2.fmcoeur.ca (français, anglais)

http://ptca.org (anglais) http://www.theheart.org (anglais) http://www.americanheart.org (anglais) http://www.howstuffworks.com/heart.htm (anglais)http://www.merckfrosst.ca/f/health/heart/cheartdis/home.html (français, anglais)http://www.diabete.qc.ca/mainframe.html (français, anglais)http://www.boncholesterol.com (français, anglais)http://www.stop-tabac.ch/fr/documentation.html http://www.santepub-mtl.qc.ca/tabagie/siteavisiter.html (français, anglais)http://www.obesite.chaire.ulaval.ca/menu_f.html#Top (français) http://francais.pfizer.ca/health%20info/consumer/heart%20disease/default.asp?s=1 (français, anglais) http://www.e-cardiologie.com/ (français)http://www.infirmiere.net/ (onglet « Mon coeur j'en prends soin ») (français) http://www.nin.ca (français, anglais)

http://www.canoe.qc.ca/artdevivresante/sept19_coeur_a-can.html (français, anglais)http://www.adaqnet.org/nouvelles/gras_trans.html (français)

http://www.doctissimo.com/html/dossiers/maladies_cardiovasculaires.htm (français, anglais)http://www.becelcanada.com (français, anglais)

http://www.canadaegg.ca (français, anglais)http://www.dietitians.ca (français, anglais)

http://www.saaq.gouv.qc.ca (français, anglais)

Sites suggérés

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:36 PM Page 52

Page 59: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

53

Cher lecteur, chère lectrice,

Vos inquiétudes et votre questionnement quant à votreintervention et tout ce qui l’entoure, ont été à la base decette nouvelle version de « Prendre sa vie à cœur ».

Nous espérons qu’il saura vous guider et vous rassurerface à votre intervention en hémodynamie.

Nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont aidés àélaborer ce cahier que ce soit en nous fournissant destextes, des photographies ou en révisant le texte. Noustenons à souligner particulièrement la contribution deMme Louise Gagnon, Mme Isabelle Taillon, Dr. PaulPoirier, M. Gaétan Hébert, Mme Mireille Dubé,M. Pierre Desgagné, M. Yves Gagné, Mme France Morin, M. Robert Bellemarre, M. Paul Langlais,M. Roméo Dufour, Mme Madeleine Dumont, M. RéjeanLamontagne, M. Mario Grandmont, M. Denis Morency,M. Médrick Féquet, et la compagnie Guidant Canada.

Ce projet a pu être mené à terme grâce à la contributionfinancière de la Fondation de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, de lacompagnie Pfizer, G.E. Healthcare ainsi que de la compagnie Key Produits Pharmaceutiques une division deSchering Canada.

Mme Jacqueline Paquin Mme Armande Vachon Dr Robert De Larochellière Dr Louis Roy

Remerciements

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:36 PM Page 53

Page 60: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

54

1

2

3

3

35

5

5

76

4

Artère coronaire gauche

Tronc commun 1

Interventriculaire antérieure 2

Diagonales 3

Circonflexe 4

Marginales 5

Artère bissectrice (présente à l’occasion) 6

Artère coronaire droite 7

Schéma des artères coronaires

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:37 PM Page 54

Page 61: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

55

LexiqueAngine de poitrine : douleur thoracique provoquée par un apport sanguin inapproprié au cœur.

Angioplastie : procédure selon laquelle un cathéter àballonnet gonflable est introduit dans une zone artérielleobstruée. Une fois gonflé, le cathéter comprime la plaquecontre la paroi vasculaire.

Anticoagulant : substance qui ralentit la coagulation dusang.

Arythmie: modification du rythme de la pulsationcardiaque.

Athérosclérose : accumulation de dépôts lipidiques dansles vaisseaux sanguins.

Cathéter : tube creux qui permet d’introduire ou de retirerdes liquides ou des objets de l’organisme.

Cathéter à ballonnet : dispositif gonflable utilisé pourécarter les parois des vaisseaux sanguins.

Cathétérisme : introduction d’un cathéter dans un canalou un conduit naturel à des fins exploratoires (cathérismecardiaque, urétral) ou thérapeutique (cathétérismeœsophagien, duodénal).

Cholestérol : substance cireuse que l’on trouve uni-quement dans la nourriture d’origine animale.

Circulation : mouvement du sang dans les vaisseaux del’organisme, déclenché par le cœur qui agit comme unepompe, permettant le transport de produits nutritifs etd’oxygène dans le corps.

Clopidogrel : nom générique d’un médi-cament anti-plaquettaire dont le nomcommercial est PlavixMD.

Échographie : technique qui utilise les ultrasonspour générer des images de l’intérieur du corpshumain.

Électrocardiogramme : test utilisé pour mesurerl’activité électrique du cœur.

Glycémie : taux de sucre dans le sang.

Hématome : accumulation anormale de sang dans lesespaces intercellulaires du tissu d’un organe.

Hémodynamie ou hémodynamique : qui se rapporteaux conditions mécaniques de la circulation du sang.(pression, débit, etc...).

Hypertension: pression sanguine élevée.

Infarctus du myocarde : lésion cardiaque provoquéepar l’obstruction d’une artère coronaire.

Laboratoire d’hémodynamie : salle d’opérationradiographique où a lieu le cathétérismecardiaque dans des conditions stériles.

Oe dème : accumulation anormale de liquideséreux dans les espaces intercellulaires dutissu d’un organe.

Tuteur : dispositif qui fournit unsupport structurel à un vaisseausanguin.

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:37 PM Page 55

Page 62: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

brochure_laval_final2009.qxd 8/10/09 10:37 PM Page 56

Page 63: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

Plan de l’Institut universitairede cardiologie et de pneumologie de Québec

LocalisationINSTITUT UNIVERSITAIRE DE CARDIOLOGIEET DE PNEUMOLOGIE DE QUÉBEC

2725,CHEMIN SAINTE-FOYQUÉBEC (QUÉBEC)

2115_couvert_2009.qxd 8/10/09 1:37 PM Page 3

Page 64: Mon séjour en hémodynamie - IUCPQ · Mon séjour en hémodynamie Préparé par Jacqueline Paquin,INF. Armande Vachon, INF. Robert De Larochellière,M.D. Louis Roy,M.D. Service d’hémodynamie

2115_couvert_2009.qxd 8/10/09 1:37 PM Page 4