of 6 /6
Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque de Météo-France La Météorologie : revue mensuelle de météorologie et de physique du globe et Annuaire de la Société météorologique de [...]

Météorologie (Paris. 1925)/12148/bpt6k9633079d/f125n4.pdf · La Météorologie: revue mensuelle de météorologie et de physique du globe et Annuaire de la Société météorologique

  • Upload
    others

  • View
    2

  • Download
    0

Embed Size (px)

Citation preview

Page 1: Météorologie (Paris. 1925)/12148/bpt6k9633079d/f125n4.pdf · La Météorologie: revue mensuelle de météorologie et de physique du globe et Annuaire de la Société météorologique

Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque de Météo-France

La Météorologie : revuemensuelle de météorologie et

de physique du globe etAnnuaire de la Sociétémétéorologique de [...]

Page 2: Météorologie (Paris. 1925)/12148/bpt6k9633079d/f125n4.pdf · La Météorologie: revue mensuelle de météorologie et de physique du globe et Annuaire de la Société météorologique

Société météorologique de France. Auteur du texte. La Météorologie: revue mensuelle de météorologie et de physique du globe etAnnuaire de la Société météorologique de France. 1981-09.

1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart desreproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine publicprovenant des collections de la BnF. Leur réutilisation s'inscrit dans lecadre de la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 : - La réutilisation non commerciale de ces contenus ou dans le cadred’une publication académique ou scientifique est libre et gratuitedans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintiende la mention de source des contenus telle que précisée ci-après : «Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France » ou « Sourcegallica.bnf.fr / BnF ». - La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et faitl'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale larevente de contenus sous forme de produits élaborés ou defourniture de service ou toute autre réutilisation des contenusgénérant directement des revenus : publication vendue (à l’exceptiondes ouvrages académiques ou scientifiques), une exposition, uneproduction audiovisuelle, un service ou un produit payant, un supportà vocation promotionnelle etc.

CLIQUER ICI POUR ACCÉDER AUX TARIFS ET À LA LICENCE

2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens del'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnespubliques.

3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisationparticulier. Il s'agit :

 - des reproductions de documents protégés par un droit d'auteurappartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés,sauf dans le cadre de la copie privée, sans l'autorisation préalable dutitulaire des droits. - des reproductions de documents conservés dans les bibliothèquesou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par lamention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque municipale de ... (ouautre partenaire). L'utilisateur est invité à s'informer auprès de cesbibliothèques de leurs conditions de réutilisation.

4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est leproducteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du codede la propriété intellectuelle.

5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sontrégies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans un autrepays, il appartient à chaque utilisateur de vérifier la conformité deson projet avec le droit de ce pays.

6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditionsd'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en matièrede propriété intellectuelle. En cas de non respect de ces dispositions,il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet1978.

7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition, [email protected].

Page 3: Météorologie (Paris. 1925)/12148/bpt6k9633079d/f125n4.pdf · La Météorologie: revue mensuelle de météorologie et de physique du globe et Annuaire de la Société météorologique

DONNÉES COMplÉMENTAiRES

SUR lE cliMAT ThERMiQUE

dES TOURbiERES

dE [A CAillEUSE

J.M. CHIPOULET

I.N.R.A.

Nous avons récemment mis en évidence la froideur duclimat thermique régnant à lm70 au-dessus d'une des

tourbières de la Cailleuse (celle qui est au sud du Che-

min des Fonds), en le comparant avec le thermoclimatrégional relevé au Bourget (Chipoulet, 1979).

Dans le but d'obtenir des données complémentaires

sur le thermoclimat de cette tourbière, les variations de

la température ont été enregistrées durant une annéemétéorologique (juin 1978

-mai 1979) à l'aide d'un

thermographe Richard-Peckely à relevés hebdomadaires,installé à l'intérieur d'un abri météorologique situé àlm70 au-dessus de la tourbière et correspondant auxexigences des météorologistes. L'enregistrement ther-mique annuel a été analysé en détail et les donnéesobtenues ont été comparées avec celles du Bourget

pour la même période. La température est exprimée

en °C. Voici les principaux résultats :

La température moyenne annuelle est nettement plusbasse à la tourbière (606) qu'au Bourget (907). Rédui-tes au niveau de la mer, en adoptant un gradient de0055 pour 100 m, les moyennes annuelles sont respec-tivement de 7°3 et 1001

: on constate donc à la tour-bière une anomalie négative de 208 due à l'encaissement.A la tourbière nous aboutissons même à une altitudeapparente de 650 m, alors que l'altitude réelle n'est quede 140 m ! A la tourbière les moyennes des températuresextrêmes journalières des différents mois et saisons sontnettement plus basses que celles correspondantes auBourget (par exemple, - 308 au lieu de - 1° en janvier,1301 contre 16°9 en juillet), et il est de même des

moyennes des températures minimales journalières

(par exemple, - 6°8 au lieu de - 3°9 en janvier, 8°1

contre 1201 en juillet) et des moyennes des tempéra-

tures maximales journalières (par exemple,—

0°8 aulieu de 1°9 en janvier, 18°1 contre 21°7 en juillet). On

constate aussi qu'à la tourbière l'été est beaucoup plusfrais qu'au Bourget (1206 au lieu de 16°2) et l'hiverbien plus froid (- 0°4 contre 2°3) (Tab. I).

A la tourbière les températures minimales et maxima-les absolues des différents mois et saisons sont égalementdéficitaires par rapport à celles correspondantes auBourget : par exemple, le minimum de janvier est de

- 17°1 à la tourbière (le 6) au lieu de - 1108 au Bourget(le 7), le minimum de juin de 0° contre 5°9, le maxi-

mum de janvier de 5°3 au lieu de 8°2, le maximumd'août de 23°4 contre 29°. Notons que le minimumd'été est de 0° à la tourbière au lieu de 5°6 au Bourget(Tab. II).

Il y a seulement 5 jours de chaleur (maximale supé-

rieure à 250) à la tourbière (20 jours au Bourget). Parailleurs, à la tourbière, où les nuits chaudes sont rares,il n'y a que 22 jours où la température reste au-dessusde 10° (86 jours au Bourget). On est surpris par le nom-bre élevé (227) des jours où la température descend au-dessous de 5° à la tourbière (152 jours seulement auBourget). A la tourbière, nombreux (78) sont les joursoù la température ne monte pas au-dessus de 5° (56jours au Bourget). L'année compte respectivement à latourbière et au Bourget 135 et seulement 78 jours de gel,

101 et 63 jours de gel partiel, et donc 34 et seulement15 jours de gel continu (Tab. III et Fig. 1). On trouve àla tourbière 46 jours à minimale inférieure à

—5°

Page 4: Météorologie (Paris. 1925)/12148/bpt6k9633079d/f125n4.pdf · La Météorologie: revue mensuelle de météorologie et de physique du globe et Annuaire de la Société météorologique

(seulement 22 jours au Bourget) et même 4 jours où latempérature ne monte pas au-dessus de

—5° (0 jour

au Bourget). De plus on compte à la tourbière 12 joursà minimale inférieure à

—10° (3 jours seulement au

Bourget) et même 2 jours à minimale inférieure à

—15° (0 jour au Bourget). Rappelons enfin qu'à la tour-

bière il a gelé en été (juin) !

A la tourbière la température est inférieure à 50

(température considérée souvent comme la limiteinférieure d'activité de plusieurs processus biologiques)pendant 3338 heures (soit 38,1 % de l'année) et doncsupérieure à ce seuil pendant seulement 5422 heures.Il apparaît d'autre part qu'à la tourbière le gel affecte12,1 % de l'automne (3,2 % au Bourget), 57 % de

TABLEAU I

été aut. hiver print. année

Moyenne des températures LB 1602 11° 2°3 904 9°7

extrêmes journalières T 1206 7°6 - 004 605 6°6

Moyenne des températures LB 11°2 6°1 - 005 502 505

minimales journalières T 7°3 206 - 3°4 105 2°

Moyenne des températures LB 2101 1508 502 1305 1309

maximales journalières T 17°9 1206 2°5 1105 1101

(LB : Le Bourget, T : Tourbière)

TABLEAU II

été aut. hiver print. année

Température minimale LB 5°6 - 5°9 - 1108 - 2°5 -1108absolue T 0° - 10°2 - 1701 - 6°8 -1701

Température maximale LB 30°1 2603 1501 270 30°1absolue T 26° 2201 1302 2701 2701

Page 5: Météorologie (Paris. 1925)/12148/bpt6k9633079d/f125n4.pdf · La Météorologie: revue mensuelle de météorologie et de physique du globe et Annuaire de la Société météorologique

TABLEAU III

Eté Aut. Hiv. Print. Année

Nombre de jours où la température maximale a été

300 LB 1 0 0 0 1

T 0 0 0 0 0

250 LB 17 2 0 1 20T 2 0 0 3 5

supérieure à,

200 LB 54 26 0 11 91

T 26 5 0 9 40

o LB 90 50 2 33 175

T 74 32 0 25 131

o LB 0 12 69 24 105

T 0 25 '8} 48 156

50 LB 0 6 49 1 56

T 0 7 63 8 78inférieure à

oo LB 0 1 14 0 15

T 0 3 31 0 34

_ 50 LB 0 0 0 0 0T 0 0 4 0 4

Nombre de jours où la température minimale a été

.. , 150 LB 7 2 0 2 11supeneuré a 15

T 1 0 0 0 1

„ LB 33 77 90 79 279T 75 87 90 91 343

50 LB 0 32 77 43 152T 21 56 81 69 227

OoLB 0 13 51 14 78T 1 25 68 41 135

inférieure à

50 LB 0 2 20 0 22

T 0 5 36 5 46

-10° LB 0 0 3 0 3

T 0 1 11 0 12

_15o LB 0 0 0 0 0T 0 0 2 0 2

l'hiver (32,8 % au Bourget) et 13,6 % du printemps(1,3 % au Bourget), soit 20,5 % de l'année avec lechiffre énorme de 1797 heures de gel (9,2 % de l'année

au Bourget avec seulement 806 heures de gel) (Tab. IV) !

A la tourbière la température est inférieure à—

5°5 % de l'année et au-dessous de

—10° encore 1 % de

l'année.

Notons pour fmir, qu'à la tourbière le nombre an-nuel de cycles gel-dégel est très élevé (178). On trouve

2 cycles en été, 39 en automne, 68 en hiver et 69 auprintemps.

En conclusion, ces résultats achèvent de démontrer laspécificité des conditions thermoclimatiques de la

tourbière. Conformes notamment avec ceux de Touffet(1969), Morand (1971) et Frileux (1977), ils confirmentle caractère original du climat stationnel des tourbièresde vallée et permettent de comprendre le maintiendans leurs stations d'espèces boréales ou montagnardes.

Page 6: Météorologie (Paris. 1925)/12148/bpt6k9633079d/f125n4.pdf · La Météorologie: revue mensuelle de météorologie et de physique du globe et Annuaire de la Société météorologique

TABLEAU IV

Nombre d'heures où la température est inférieure à un certain niveau

été aut. hiver print. année

5° T 82 637 1726 893 3338

oo LB 0 70 708,2 27,9 806,1T e 265 1232 300 1797

- 5° T 0 37 374 16 427-10° T 0 1,5 76,5 0 78

L -15° T1

0 0 8,51

01

8,51

BIBLIOGRAPHIE

J.M. Chipoulet (1979)Le climat thermique des tourbières de la Cailleuse (forêtde Montmorency, Val d'Oise). La Météorologie, VIèmesérie, n° 17, juin 1979, p. 129-130.

P.N. Frileux (1977)Les groupements végétaux du Pays de Bray (Seine-

Maritime et Oise, France). Caractérisation, écologie,dynamique. Thèse, Rouen, 209 p. + annexes.

F. Morand (1971)Premières recherches mésologiques en Laonnois (Aisne).Bull. Ass. Géogr. Franç., 387-388, p. 125-141.

J. Touffet (1969)Les Sphaignes du Massif armoricain. Recherches phyto-géographiques et écologiques. Thèse, Rennes, 357 p.