Newsletter 9 septembre 2012

  • Published on
    28-Mar-2016

  • View
    217

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Newsletter du Service Jeunes: la rentre, la journe des 12-16, le Festival SoulQuest, les JMJ, film, livre, le Service sur la Radio, un agenda...

Transcript

<ul><li><p>la vivre avec tout son </p><p>cur, non seulement </p><p>faire de notre mieux, </p><p>mais aussi ouvrir toute </p><p>grande notre vie aux </p><p>autres. Soyez parfaits </p><p>comme votre Pre du </p><p>Ciel est parfait . Nous </p><p>dis Jsus. (Mt 5,48) </p><p>Tout un programme ! </p><p> Pre Stphane </p><p>A la nouvelle anne </p><p>civile, le 1er janvier, </p><p>nous nous proposons </p><p>toujours de bonnes r-</p><p>solutions que nous es-</p><p>sayons de tenir en vue </p><p>damliorer notre vie </p><p>(vie physique, sociale, </p><p>morale ou spirituelle). </p><p>Nous dbutons en ce </p><p>mois, une nouvelle an-</p><p>ne scolaire, paroissiale </p><p>et pastorale, puissions </p><p>aussi, la dbuter, non </p><p>pas en se disant de re-</p><p>prendre une mme </p><p>routine, mais au </p><p>contraire, avec le but de </p><p> Edito </p><p>Dans ce numro : </p><p>Journe des 12-16 ans 1 </p><p>Festival SoulQuest 2 </p><p>A voir, couter - JMJ 2 </p><p>A lire 3 </p><p>Rflexion sur lactualit 3 </p><p>La rentre avec Jsus 4 </p><p>AGENDA 4 </p><p>Service de Pastorale des Jeunes du diocse de Namur </p><p>Newsletter du Service Jeunes </p><p>Sommaire : </p><p> Echos dactivits </p><p> Activits </p><p> A voir, lire... </p><p> Agenda </p><p>SEPTEMBRE2012 ANNE 2012, N9 </p><p>La Parole, cest vital ! </p><p> Cest dsormais une tradition dans le diocse de Namur : dbut octobre, une grande journe pour les 12-16 ans est organise par le Service Jeunes. Cest loccasion pour beaucoup de groupes de commencer lanne avec un temps fort, dapprofondir un th-me, dentendre des tmoignages, dal-ler ensemble sur un mme chemin. Cette anne, tous ces jeunes sont invits se retrouver Champion, le samedi 6 octobre pour dcouvrir que La Parole, cest vital ! . Savez-vous que la Parole de Dieu nest pas quelque chose de vieillot et de dpass ? Non, elle est bien actuel-le et saccomplit aujourdhui, tous les jours. Elle rejoint chacun dentre nous. Mais pour cela, il faut sy frot-ter, parfois mme sy piquer. Cette Parole, elle nous interpelle, elle nous drange, elle nous console, elle nous met en action...bref : elle est vie. Et pour recevoir cette vie, il ny a pas de secret, il faut ouvrir sa Bible et lire les mots qui nous y sont adresss. Cer-tains disent dailleurs que la Parole de Dieu est une norme lettre damour qui nous est adresse mais quon ne comprend pas toujours trs bien. Il </p><p>f a u t a l o r s l a ruminer , la mcher , la lire, la relire et la relire enco-re, en la ponctuant de silence. </p><p> Et la parole avec un petit P ? Les paroles que nous nous changeons entre nous au quotidien, sont-elles sans valeur ? Non, elles sont aussi source de vie quand elles sont enracines dans lamour, quelles </p><p>laissent passer lEsprit de vie. On oublie mal-heureusement trop souvent que nos paro-les ont un impact sur la vie des autres. A-t-on dj pens la </p><p>valeur de notre prnom ? Il y a quel-ques semaines, un ami me faisait part dune exprience : il tait parti en vacances avec un groupe de mar-cheurs quil ne connaissait pas et il sest rendu compte aprs deux jours que personne ne lavait encore appe-l par son prnom. Et il sentait au fond de lui que personne, dans le groupe, ne reconnaissait pleinement son existence. Appeler quelquun, cest le reconnatre, cest lui dire : toi, tu es quelquun. Nommer les gens, leur donner des qualificatifs, les juger tout cela les aide grandir ou au contraire, les empche de se rvler. Pensons-y! Inscriptions jusquau 15 septembre (fiche dinscription 12-14 ou sur demande par e-mail) </p></li><li><p>cela aura pris 3 ans de travail. Des centaines de figurants ont particip la ralisation du tournage. Pour se le procurer, commandez-le via le CDD </p><p>Du 26 au 29 octobre Beauraing ! </p><p>Page 2 NEWSLETTER DU SERVICE JEUNES </p><p>Tu ne sais pas trop o aller la messe? Pour taider, le site du diocse de Namur toffre un outil qui rfrencie tous les horaires </p><p>des messes. a cest utile dis-donc! </p><p>Tu kottes dans une nouvelle ville ? </p><p>Cest parti ! a y est, le lancement de lanne prpara-toire aux JMJ commence. Rendez-vous le 14 octobre Namur 16h00 pour un temps din-triorit et de dcouverte des JMJ. Pour tins-crire, rends-toi sur www.jmj.be ! Lenvie de prend de rejoindre des millions de jeunes au Brsil mais tu te dis cest trop cher , je ne connais pas dautre jeune moti-v a ne fait rien! Tu es loin dtre le seul dans ce cas-l et la coordination gnrale fran-cophone est l pour soutenir les jeunes moti-vs. </p><p> Contacte-nous pour en parler ! </p><p> Un film sur sainte Marie-Dominique vient de sortir. Qui ? Cette sainte a fond, en 1872, la famille des Salsiennes de Don Bos-co. Au cur de sa vie: apprendre aux enfants quelle accueille aimer Celui quelle aime tant. Cest loccasion du cent quaran-time anniversaire de leur naissance que les Salsiennes dcident elles-mmes de faire connatre leur fon-datrice sur grand cran. Au total, </p><p> Les inscriptions pour le Festival sont maintenant ouvertes ! Le Pape na pas t le premier sinscrire, contrairement louverture des ins-criptions des JMJ de Rio mais a ne devrait pas tarder (hum). A Beauraing, la Vierge au cur </p><p>dOr nous accueillera. Nous rpondrons ainsi son invitation lance en 1932 : Priez, priez beau-coup et Venez ici en pleri-nage. Pour nous prparer couter notre orateur principal, le Pre Eric de Beukelaer, lisons cet </p><p>Man, la maison du bonheur </p><p>Festival Soul Quest Beauraing 16-30</p><p>extrait : "Notre monde engendre chaque jour des moyens techniques indits, des murs nouvelles et des horizons insouponns. L'univers mental d'un homme ordinaire n'est plus centr sur le clocher de son glise ou organise autour de la chemine de son glise. Il est dsormais fragment par la toile du Web. Le christianisme est-il condamn une lente fossilisation ou va-t-il trouver une fois de plus les ressources spirituelles pour rebondir ? Quel sens cela a-t-il de vivre en chrtien dans un monde qui semble fort bien se passer du message du Christ ? Est-ce que l'Evangile rend vraiment plus vivant ? Et si oui, en quoi et comment ?" </p><p>Rejoins-nous sur You Tube </p><p>Rejoins-nous sur </p><p>www.soulquestfestival.be </p><p>Qu'est-ce qui m'a pris de devenir une "sur"? C'est ce que nous conte sur Marie de Lovinfosse qui a prononc </p><p>des vux librement et pour toujours dans la Congrgation de Notre-Dame. Ecoutez son t-moignage sur RCF ! </p><p>Je suis devenue sur </p><p>Et aussi, coute lmission du Service Jeunes ce lun-di 17 septembre 11h30 sur RCF ! Ou plus tard en podcast </p></li><li><p> Intelligente, issue d'une famille aise, soucieuse des apparences et notamment de la sienne , Coraline Dutilleux est une adoles-cente bien ancre son poque. Et pourtant, il suf-fit d'un coup du sort pour que son univers rassurant s'effondre... commencer par la disparition de son village de Baelen, par la prsence d'une mystrieuse brume o le temps s'abolit, par ses camarades de classe qui ne la reconnaissent </p><p>plus... Plus de toit, plus de famille donc pour une jeu-ne fille dont les attaches ont t pulvrises... Seul point de repre qui merge dans ce nant : Nathan, garon de son ge, embar-qu dans la mme msa-venture, mais avec qui elle partage si peu. Une incursion fantastique double d'une aventure spirituelle : voici ce que rserve M. Weickmans Stommen Coraline dans ce roman qui la conduira </p><p>toujours plus loin de son monde. Et l'hrone de vivre un voyage aux ac-cents initiatiques, o le d-paysement se fera intrieur, l'amenant se redfinir, faire sa mue au contact de personnes qu'elle n'aurait jamais autrement frquen-tes. "Daybreak" : une oeu-vre destine la jeunesse o il est ainsi moins ques-tion de morale que de va-leurs et d'apprentissage de l'authenticit. Lire les premires pages </p><p>que mon engagement contre le mal est </p><p>suffisant et que je nai pas aller plus </p><p>loin. Mais ai-je assez de lucidit pour </p><p>regarder le mal qui est aussi tapi chez </p><p>moi ? Bien sr ce mal ne dtruit pas des </p><p>vies denfants, mais ne les empche-t-il </p><p>pas parfois de se dvelopper comme ils </p><p>pourraient lesprer, est-ce quil ne blesse </p><p>pas des proches, des collgues ? Est-ce </p><p>quil nexclut pas, ne blesse pas injuste-</p><p>ment ? Un des meilleurs remdes contre </p><p>le mal est la lucidit. Utilisons-le. </p><p>Un deuxime point danalyse peut tre </p><p>soulev : ny a-t-il pas quelque part, elle </p><p>aussi tapie au milieu de nos motivations </p><p>explicites, un certain plaisir un peu per-</p><p>vers de laisser continuer lautre souf-</p><p>frir ? Navons-nous pas secrtement </p><p>espr que le recours en cassation contre </p><p>la libration aboutisse et quainsi Michelle </p><p>Martin continue souffrir en prison ? </p><p>Navons-nous pas parfois un certain plai-</p><p>sir voir lautre que nous naimons pas, </p><p>souffrir ou tre touch par le malheur ? </p><p>Citons ici Philippe van Meerbeeck : Le </p><p>petit de lhomme est, comme nous la </p><p>montr Freud, un pervers polymorphe, </p><p>dot dune cruaut possible, dune violen-</p><p>ce intrieure et extrieure illimite et tou-</p><p>te lducation par le pre et la mre, par la </p><p>culture ambiante va lui permettre de pou-</p><p>La libration conditionnelle de Michelle </p><p>Martin provoque des ractions nom-</p><p>breuses et est source de frustrations. </p><p>Ny aurait-il pas une possibilit de sortir </p><p>de cette frustration en prenant cet v-</p><p>nement et nos ractions son gard </p><p>comme une opportunit pour chacun de </p><p>nous de rflchir notre attitude face au </p><p>mal ? Certaines ractions de lopinion </p><p>publique peuvent nous permettre de </p><p>dcoder certains comportements, dont </p><p>parfois les ntres. </p><p>Cela peut nous aider considrer que, </p><p>sans liminer sa part de pertinence et d</p><p>-propos, la pugnacit vouloir laisser </p><p>Michelle Martin derrire les barreaux a </p><p>peut-tre aussi sa part dobscurit. Voici </p><p>bien simplement deux pistes pour y </p><p>rflchir. </p><p>Une premire piste de rflexion est </p><p>trouver dans notre rapport au mal. Les </p><p>crimes commis par le couple Dutroux-</p><p>Martin sont inhumains, et touchent </p><p>lextrmit du mal. On peut cependant </p><p>sinterroger si cette extrmit-mme et </p><p>linsistance la montrer du doigt ne </p><p>prsentent pas lavantage de nous dis-</p><p>penser de considrer notre propre rap-</p><p>port au mal. Ds lors que je pointe le </p><p>doigt sur le mal extrme, je peux estimer </p><p>voir dpasser petit petit le mal qui est </p><p>prsent autour et en lui (Dieu est-il in-</p><p>conscient ? p.126). Reconnaissons que </p><p>nous sommes toujours en phase de dpas-</p><p>sement. </p><p>Ces rflexions sont poses sous forme </p><p>dhypothse ou de question. Il ne sagit </p><p>aucun moment daccuser, de juger, de </p><p>dnoncer mais de proposer un temps de </p><p>lucidit. Esprons que nous pourrons </p><p>rpondre ngativement ces questions </p><p>mais ne le faisons pas trop vite. </p><p>La disponibilit des Clarisses de Malonne </p><p>appelle une dernire prise de recul. Sans </p><p>vouloir verser dans une leon danthropo-</p><p>logie ou de psychanalyse, il est bon de </p><p>rappeler que linterdit est structurant pour </p><p>lhomme. Il y a des choses ne pas faire </p><p>sans quoi une humanit ne peut pleine-</p><p>ment saccomplir. Au-del des interdits </p><p>traditionnels mis en vidence par la psy-</p><p>chanalyse, ny aurait-il pas un interdit refu-</p><p>sant quon puisse jamais considrer un </p><p>tre humain comme dfinitivement per-</p><p>du ? Ce serait l un signe supplmentaire </p><p>dhumanit. Ctait en tout cas au cur de </p><p>lesprit de Saint Franois dont se nourris-</p><p>sent les Clarisses de Malonne : L o il y </p><p>a la haine, que je mette lamour. </p><p>(Patrick Denis) </p><p> DayBreak: Lexprience </p><p>Nous librer nous aussi </p><p>Disponible sur commande ICI ou au CDD </p><p>Page 3 ANNE 2012, N9 </p></li><li><p>OCTOBRE </p><p> 3 octobre: Fte de la foi </p><p>Maredsous pour les 8-12 </p><p>ans </p><p> 5 octobre 20h00 : Soire </p><p> Responsable de ma vie </p><p>Arlon pour les jeunes </p><p> 6 octobre : La Parole, cest </p><p>vital ! Journe pour les 12-</p><p>16 ans du diocse de Na-</p><p>mur, Champion </p><p> Du 5 au 7 octobre: WE </p><p>chants Donnons de la voix </p><p> Farnires </p><p> 14 octobre: Soire de lance-</p><p>ment des JMJ Namur </p><p> 20 octobre: Veille avec </p><p>Gianadda la Cathdrale </p><p> 27 octobre: Explique-nous </p><p>la liturgie: la Liturgie des </p><p>Heures Ermeton </p><p>SEPTEMBRE </p><p> 17 septembre 11h: eu-</p><p>charistie de rentre pour les </p><p>tudiants de Namur </p><p> Du 21 au 23 septembre: </p><p>WE ado Lets Go La Pai-</p><p>relle </p><p> 22 et 23 septembre: WE </p><p>historico-culturel Trves avec </p><p>CASA (plus dinfo sur </p><p>demande au SJ) </p><p> 26 septembre 19h: </p><p>rentre officielle du Centre </p><p>Religieux Universitaire pour </p><p>les tudiants de Namur </p><p> Du 28 au 30 septembre : </p><p>Conscration Marie pour </p><p>les 15-30 ans Ciney avec </p><p>la famille Marie-Jeunesse </p><p> 29 septembre: formation </p><p>pour futurs animateurs du </p><p>MEJ Namur </p><p> Du 26 au 29 octobre : </p><p>Festival Soul Quest pour les </p><p>16-30 ans Beauraing. </p><p>A noter durant lanne </p><p>acadmique </p><p> Tous les jeudis 19h45, </p><p>groupe de prire Saint-</p><p>Damien la chapelle </p><p>universitaire de Namur </p><p>pour les tudiants. </p><p> Tous les vendredis </p><p>Ciney chez Marie-</p><p>Jeunesse. A 16h45, activi-</p><p>ts, souper et eucharistie. </p><p>Possibilit de passer tout </p><p>le WE avec eux. </p><p> Et 2013: JMJ Rio de </p><p>Janeiro au Brsil pour les </p><p>18 ans et plus et aussi </p><p>en Belgique! </p><p>AGENDA SEPTEMBRE-OCTOBRE </p><p> Vous tes le sel de la terre. Vous tes la lumire du monde. (Mt 5,13-14) Lorsque Jsus sadresse nous par ses paroles, il nous invite tre tmoin, mais pas nimporte comment, il nous appelle reflter sa propre lumire dans nos vies. En effet, il sest prsent avant tout comme tant lui-mme la lumire du monde (Jn 8,12), lui que saint Jean prsente dans le prologue de son vangile comme tant la vie et la lumire des hommes venue dau-prs de Dieu (Jn 1,1-5). </p><p>Pour reflter cette lumire du Christ, il faut ncessairement se mettre devant elle ; si nous restons dans lombre, nous navons rien reflter. On ne peut donner que ce que lon a tout dabord reu. Jsus nous a ainsi donn toutes les ficelles qui nous relient lui : la prire, les critures, les sacrements et plus particulirement lEucharistie et le sacrement de la rconciliation. Sil nous a donn les moyens, sil est aussi celui qui attire Lui, il nous demande aussi un acte libre et volontaire pour venir sa rencontre. Nous sommes invits devenir acteur de notre foi, de notre vie tout en gardant nos yeux, notre cur, notre es-prit fixs sur Lui. </p><p>Nous avons trop souvent tendance saucissonner notre journe, dans un but de bonne organisation, ce qui est normal, mais nous le faisons galement avec Dieu en ne lui don-nant quune partie de notre journe. Pourtant notre relation, car il sagit bien dune rela-tion, doit tre semblable celle que nous entretenons avec un(e) ami(e), ou sa(son) fianc(e). On peut, tout en tant occup quelque chose, avoir le cur uni avec elle (lui). Sain-te Thrse de lenfant Jsus expliquait cela en disant : tout faire en prsence de Dieu, tout faire par amour, mme ramasser une pingle tombe terre . </p><p>Que cette rentre soit pour tous un nouveau dpart, ou un renforcement de notre relation au Christ afin de mieux pouvoir Le porter aux autres dans les grandes comme dans les petites choses du quotidien. </p><p>Tlphone : 081/25 64 86 Courriel : jeunesnamlux@catho.be Site : http://sjnamluxcatho.blogspot.com/ (le nouveau est en construction!) </p><p>Service de Pastorale des Jeunes du diocse de Namur </p><p> Prier </p><p>pour soi-mme </p><p>est un instinct </p><p>de nature ; </p><p>prier </p><p>pour les autres </p><p>est un instinct </p><p>de grce. </p><p>(St Jean </p><p>Chrysostome) </p><p>Passe nous voir </p><p>quand tu veux pour </p><p>discuter! Un petit </p><p>coup de fil pour </p><p>prvenir et nous </p><p>taccueillons! </p><p>Service Jeunes du diocse de Namur Rue du Sminaire 11b 5000 Namur </p><p>Ed</p><p>iteu</p><p>r re</p><p>spon</p><p>sab</p><p>le: </p><p>Kry</p><p>styn</p><p>a S...</p></li></ul>