Newsletter n°195

  • View
    219

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Spécial Roch 'Hodech Chevat 5773

Text of Newsletter n°195

  • Le Dvar Malhout de cette semaine luiaussi nous montre laudace dont un Juifdoit faire preuve pour servir D.ieu detout son cur, de toute son me. Alorsque la Paracha de la semaine Varanous rappelle la force et le courage desPatriarches Avraham, Itshak et Yaacov.En effet, par leur mrite et alors quilsnont pas bnfici du dvoilement duNom dAvay (le Nom de D.ieu quiexprime lEssence), ils ont tous les troisfait don deux-mmes tout au long deleur vie et le Rabbi Roi Machiah Chlitanous explique que cest cet aspect deleur travail qui leur permit de dvoilerlEssence de leur me. Et cest toujourspour cette raison que nous, les enfantsdIsral, nous avons mrit le don de laTorah. Et cest encore nous, notre po-que qui allons mriter le nouveau com-mentaire de la Torah, de la NouvelleTorah qui sortira de Moi (Vaykra Rabba13) .Mais notre travail cette semaine ne selimite pas cela. Tout dabord nousvivons actuellement les jours qui sui-vent la Hilloula de lAdmour Hazaken.Ce grand moment donne les forces denous prparer la Hilloula du RabbiRayats le 10 Chevat et surtout la

    Nessiout du Rabbi Roi Machiah Chlitale 11 Chevat, la vritable lection du roidIsral, du dirigeant idal, le RoiMachiah (car par intervention de ladivine providence, ce jour est aussi lejour dlection du dirigeant en Isral le22/0/13). Or nous savons que la puissance dunumro 11 qui est sans cesse en allusiondans de nombreux Dvar Malhout est limage de la dlivrance vritable etcomplte que nous vivons actuellementet de manire ternelle. Le 11 reprsentele Keter, la couronne qui surplombetoutes les Sefirot divines.Le 11 nous permet de dpasser toutesnos limites et de nous lever au niveaude la Guoula et de percevoir lensei-gnement du Roi Machiah. Lui-mmetant n le 11 Nissan pendant le mois dela Guoula.Nous devons donc organiser pour notreentourage un Farbengen, une runionhassidique pour la Hilloula delAdmour Hazaken auteur duChoulhan Arouh et du SeferHaTanya Et depuis maintenantjusqu Youd Chevat nous devons nousprparer en apprenant le discours BatiLegani du Rabbi HaRayats ainsi que

    ceux du Rabbi Roi Machiah Chlita.Tout cela dans la plus grande joie, la joiedes nombreux Farbrengen, la joie dou-vrir les yeux et de voir que la table estdresse avec le festin du Leviathan et duGrand Buffle accompagn par le vinvieux de 5773 ans Car cest bien laGuoula qui arrive et se dvoile duninstant lautre aux yeux de tous avec letroisime Temple, le Rabbi RoiMachiah Chlita lui-mme notre tte,tous les Juifs de toutes les gnrationslors de la rsurrection avec lesPatriarches Abraham, Itshak et Yaacovainsi que tous Rebbm et nous allonstous danser en ronde avec le Saint bnisoit-Il Lui-mme, le clbre chant, le dixime chant celui de la GuoulaHaamitite Vehachlma : YehiAdoneinou!!! Vive le RoiMachiah Maintenant ! Mamach.

    N195 - Chabbat Parachat Vara - Roch Hodech Chevat 5773 - Hebdomadaire dit par le Beit Machiah de Arnona-Talpiot 058-4770055 - viveleroi770@gmail.com - www.viveleroi770.comBonnes Nouvelles Editorial

    Photo de la semaine

    Travaux dimpression numriquelogos, graphisme

    Demandez John pour service en franais

    072-2424245print@colorprint.co.il

    JrusalemOro Chel Machiah6, rue Yavets Farbrengen le jeudi soirRav Doron Oren 052-3618770

    Beit Machiah Har HomaJeudi soir : cours deHassidout avec le RavMordeha Sibony - BeitMachiah dHar Homa 20h30 - 34, rue Rav ItshakNissim 050-4147725

    Beit Machiah ArnonaCours de Tanya et DvarMalhout le mercredi soir 20h00 - 19/5 rue ChalomYehuda 058-4770055

    Minyane Habad Bakale Chabbat 10h30 suivi des Psoukim pour lesenfants (distribution de frian-dises) et dun Farbrengen1, rue Dan Baka synago-gue Tefila LeDavid 058-4770055

    Katamon : Beit Habad francophone de Katamon Rav Avraham Haviv054-4866072

    Guilo : Beit Habad francophone de Guilo Rav Itshak Haviv054-4833764

    Allumage desBougies

    Chabbat ParachatVara

    Jrusalem Entre : 16h19Sortie : 17h35

    Roch Hodech Chevat 5773 : Vivre le Etsem, lEssence !Un jour, un isralien qui tait partit faire du business au USA, a dcid avec quelques amis de rendre visiteau Rabbi Roi Machiah Chlita. Il est entr en audience prive dans son bureau et lui a dclar: Rabbi, jevoudrais un million de dollar pour ouvrir mon affaire ici New York . Le Rabbi Roi Machiah Chlita luia rpondu : Et bien empruntez la banque ! . Ce Juif a suivi ce conseil, est entr dans une banque eta demand avec un minimum dapport personnel un prt dun million de dollars. Le prt lui a t accord.Quelques jours plus tard, la banque a ferm ses portes et largent na jamais t rclam ce Juif. Le butde cette histoire est de nous montrer quel point on doit solliciter les conseils du Rabbi Roi Machiah Chlita, tout moment par lintermdiaire des Igueroth Kodech !

    Grand Farbrengen (runion hassidique), au Beit Machiah du Rav Shlomo Yossef Tsion avec le Rav David Itshak Aziza de Tel Aviv

  • Daprs ces versets, le Saint bnisoit-Il sest dvoil aux Patriarchespar le nom E-l Cha-da , et nonpar le Nom Avay, puis, par la suite,Il se dvoilera aux enfants dIsralpar le Nom Avay. Comment donc leterme Lahen (de mme) , quisignifie limplication et la cons-quence, convient-il dans ce verset ?Or, on comprend exactement lecontraire, savoir, que les enfantsdIsral atteindront un stade com-pltement nouveau qui na pas trvl aux Patriarches.Plus encore, le dbut de la Parachamontre le niveau des enfants dIsralqui mriteront le dvoilement duNom Avay. Et pourtant le nom de laParacha est Vara (Je me suisdvoil) qui concerne lesPatriarches !?On explique dans les commentairesde la Hassidout, que le Nom Avay(le Nom explicite, le niveau de divi-nit qui se tient au-dessus du monde)sest dvoil au moment du don de laTorah. Cest pour cela que lesPatriarches, qui ont vcu auparavant,nont pas connu ce dvoilement, maisseulement celui de E-l Cha-da.Contrairement aux enfants dIsralqui vont vivre le don de la Torah et ledvoilement du Nom Avay.Et mme si la jonction entre les mon-des suprieurs et les mondes inf-rieurs (qui est la nouveaut du don dela Torah), a dbut lors de la circonci-sion en temps que Mitsva sur unmembre du corps dAvraham notrepre (qui tait un char, vhicule de laDivinit) : a) Les fianailles dIsthak et deRivka (lunification entre les Nomsde D.ieu Mah et Ban), sont le butultime de laccomplissement de laTorah et des Mitsvot dans ce monde,la manifestation de la Saintet dans cemonde.b) Tout ceci intervient par linterm-diaire dElizer, le serviteurdAvraham. Elizer, au sujet duquelAvraham a dclar : Mon fils estbni et toi tu es maudit et le bni nepeut sattacher au maudit . Et cestjustement Elizer quAvraham choisitpour faire la connection entre Itshak

    et Rivka, afin de pratiquer la conver-sion de lobscurit en lumire et delamertume en douceur car grce cette opration, peut natre la jonctionentre les mondes suprieurs et lesmondes infrieurs dans les sommetsde la perfection.

    La force des PatriarchesCest donc le fait que Je me suisdvoil Avrahampar le Nom E-lCha-da concerne principalementla Mitsva de la Mila (circoncision)par laquelle est ne la possibilit dudon de la Torah. Ce qui inclut le dbutdu dvoilement du Nom Avay quiappartient au don de la Torah (la Milatant le dvoilement de la Lumirequi se tient au-dessus de toute limitecontrairement au reste du monde, quilui, ne supporte pas ce dvoilement).Plus prcisment : la nouveaut dudon de la Torah ne concerne pas justeun attrait du Haut vers le bas, maissurtout, le dvoilement de lEssence.Car grce au fait que lon pratiqueune attraction du Haut vers le bas, ondvoile alors lEssence qui nest nilimite, ni dfinie par aucun facteurextrieur, et de ce fait, se dvoile entout endroit.Ainsi, par la Mitsva de la Mila qui at pratique par les Patriarches,lEssence sest donc dvoile dansle plus bas niveau des mondes inf-rieurs, mais le voile tait trop opaquepour que lEssence y soit reconnais-sable.En fait, la puissance dattraction delEssence ne nous vient que par lin-termdiaire des Patriarches. Car le

    travail des enfants, aprs le don de laTorah, ne fut possible que dans leslimites et contraintes quoffrait lemonde. Mais le travail des Avoth, lesPres fut du niveau de lEssence delme (le don de soi) et cest par cetteforce que le travail des enfants futrendu possible.Le don de la Torah est ce que lonnomme le mariage entre lassembledIsral et le Saint bni soit-Il et lorsdun mariage participent tous lesparents et grands-parents, sur troisgnrations, de mme que ceux qui setrouvent dj dans le monde de lavrit :- Le travail des enfants se fait doncpar la force des Patriarches- La force des Avoth (lEssence) sedvoile grce lattraction vers le baseffectue par le travail des enfants.

    Le Nom Avay Le verset : Et par Mon NomAvay, Je ne me suis pas fait conna-tre , indique le niveau qui prcde ledon de la Torah dans ce quil sintgredans le niveau qui succde au don dela Torah. Or, la Torah est ternelle et apriori : puisque des milliers dan-nes se sont coules depuis quesest dvoil le Nom Avay lors dudon de la Torah, en quoi ce versetpeut-il bien concerner notre actua-lit ?Mme si lors du don de la Torah, il ya eut le dvoilement du Nom Avaycomme il a t dit : Vous saurez queJe suis Avay, et puisquil est dit ausujet du monde futur : Et Avaysera pour moi Elokim, D.ieu (1),

    cela signifie que le niveau dAvayviendra dun niveau bien suprieur ce quIl a t jusquici. Alors, le NomAvay ne sera que du niveaudElokim (D.ieu). Se dvoilera alors,un Nom Avay bien plus lev que leprcdent : le principe de dvoile-ment de Son Grand Nom (2).

    Ce qui implique que mme le niveauqui suit le don de la Torah, sera pournous comme par Mon Nom Avay,Je ne me suis pas fait connatre enrapport au dvoilement du NomAvay du monde futur o le degr dudon de la Torah sera totalement trans-cend Une nouvelle Torah sortirade Moi (3) . Alors interviendra laperfection du mariage de lassembledIsral avec le Saint bni soit-Il,comme lont dit nos Sages (4) : Cemonde-ci a t les fianailleslpoque messianique sera leMariag