Newsletter N°9
Newsletter N°9
Newsletter N°9
Newsletter N°9

Newsletter N°9

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

La lettre d'information de l'AFTIB : Association Française de Thermographie Infrarouge dans le Bâtiment.

Text of Newsletter N°9

  • 1 | P a g e

    Le mot du prsident

    Lessor rapide de lAFTIB en quelques annes a rappel la ncessit pour un large panel de professionnels de disposer dun organe central pour les former et les conseiller sur la thermographie. Les nombreux salons auxquels lAFTIB participe montrent que le grand public, de plus en plus sensibilis, sintresse aussi de trs prs aux outils pour mesurer la performance nergtique des btiments. Il devenait donc urgent de synthtiser les connaissances dans un guide, pour les mettre la porte de tous. Toute lquipe a travaill assiduement depuis plusieurs mois et jai le plaisir de vous annoncer la sortie de notre ouvrage en septembre.

    Jacques AMSELLEM

    Actualits de lAFTIB

    En avril dernier, lAFTIB tait prsente la premire dition parisienne du salon Bluebat, ddi la performance du btiment et de la construction durable. Hormis un constructeur et un distributeur de camras thermiques, lassociation demeurait lunique reprsentante des oprateurs en thermographie. A ce titre, elle a jou le rle dinterlocuteur principal prsent pour conseiller les participants, constitus pour lessentiel de professionnels du btiment dhorizon trs divers. Ces derniers ont montr un vif intrt tre forms pour ajouter la thermographie leurs comptences.

    Toutefois, laffluence tait quelque peu dcevante. La multiplication de rendez-vous professionnels lis au btiment quelques mois dintervalle explique sans doute le faible intrt des professionnelsvisiblement nettement plus motivs par la visite du salon Ecobat, comme lassociation la constat lors de sa participation en mars.

    En effet, Ecobat sattardait sur la conception de btiments conomes en nergie, depuis le systme constructif jusqu'au projet. Les questions adresses lAFTIB taient nettement plus techniques, dmontrant le savoir-faire dun public professionnel dj trs au fait des outils existants.

    Prochaines formations

    Module thermographie infrarouge (2 jours) : MASSY TGV (le-de-France): 6-7 juin, 4-5 juillet, 12-13 septembre - BORDEAUX, PERPIGNAN, CHAMBERY: voir le site

    Module infiltromtrie et tanchit lair (1 jour) : MASSY TGV (le-de-France): 8 juin, 6 juillet, 14 septembre 2012 Toutes les infos et les programmes sur : www.aftib.org/formation-thermographie.php

    PARUTION DE NOTRE GUIDE SUR LA THERMOGRAPHIE

    APPLIQUE AUX BTIMENTS

    Nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie prochaine de louvrage Guide pratique de la thermographie applique aux btiments , dit par lAFTIB. Vritable guide dinitiation la thermographie, ce livre fait un tour dhorizon complet de loutil, des principes scientifiques lutilisation dune camra, des applications aux btiments (y compris les panneaux solaires) aux mthodologies dinvestigation.

    Parution : septembre 2012. Prix : 47 . Pour toute commande ou demande dinformation, envoyez un mail : sandrine@aftib.fr

    n9 Juin 2012

    Newsletter diffuse par lAFTIB AFTIB 2012 www.aftib.org Contact : presse@aftib.fr Rdaction et conception graphique : Greenvibes SARL www.greenvibes.fr

    AU SOMMAIRE

    Actualits de lAFTIB p.1

    La "valeur verte", nouvel indicateur immobilier p.2

    Suivi sportif : "TIR" russi p.3

    Choisir une camra : les paramtres NETD et IFOV p.4

    A vous de jouer : tude de cas pratique p.4

    Parution bimensuelle La seule newsletter francophone pour suivre toute lactualit de la thermographie infrarouge : dcouverte des applications relatives au btiment, aux industries, au milieu mdical, revue et test matriels de thermographie IR, certification, assurances et responsabilits de loprateur

    Inscrivez-vous la newsletter et devenez adhrent depuis notre page daccueil www.aftib.org

    AFTIB Association Franaise de Thermographie Infrarouge www.aftib.org

  • 2 | P a g e

    Mini Quizz : Un bon tuyau pour l'oprateur

    Grce la thermographie infrarouge, il est possible de dtecter des canalisations enterres, mais pas n'importe lesquelles. Trouvez les intrus qui restent indtectables en fonctionnement normal : A. Conduite de gaz encastr B. Canalisation de chauffage

    C. Cble lectrique

    Rponses A et C

    La "valeur verte", nouvel indicateur immobilier

    Face au cot du kWh qui senvole avec des ressources naturelles qui disparaissent, la rduction des consommations nergtiques dans le btiment est en passe de devenir un argument de vente. En effet, les acheteurs prennent de plus en plus conscience du poids des factures nergtiques dans leur budget et des gains raliser sur le long terme. La valorisation conomique des logements nergtiquement performants devraient donc tre observe dans les prochaines annes.

    Cette tendance vient dtre confirme par deux tudes rcentes qui dmontrent quel point quantifier cette "valeur verte" va devenir un levier conomique essentiel pour motiver les acteurs atteindre les objectifs du Plan Btiment Grenelle.

    En dcembre 2011, l'Association Qualitel publiait les rsultats d'une tude conomique sur la valeur verte de l'immobilier de logements ralise par sa filiale CERQUAL. En avril 2012, ctait au tour de lAdeme (Agence de lenvironnement et de la matrise de lnergie) et le groupe Artelia (union de Coteba et Sogreah), estimant que cette valeur verte devrait encourager les professionnels et propritaires tenir compte des bnfices de lamlioration des performances nergtiques pour accroitre la valeur de leurs biens.

    Ltude de lAdeme value ainsi quun logement construit selon la norme RT 2012 devrait pouvoir gnrer une plus-value de 60 (habitat collectif) 100 (habitat individuel) par mtre carr, par rapport un bien construit selon la RT 2005. Les logements anciens ne sont pas exclus : rnovs selon la norme RT 2012, leur prix de vente pourrait galement augmenter de 30%.

    Dj en 2009, une enqute mene par TNS Sofres indiquait que 76% des Franais reconnaissaient lintrt dune valeur verte dans limmobilier. LAdeme va plus loin et indique que "61 % seront prts payer plus cher dans dix ans un logement quip en nergies renouvelables".

    Sensibiliser, conseiller et accompagner les propritaires et les professionnels de limmobilier va donc devenir un enjeu majeur pour amliorer les performances nergtiques des logements.

    Ces objectifs sont dailleurs dj au cur de la dmarche de lAFTIB qui, de surcrot, dispose dun rseau de professionnels mme de diagnostiquer et analyser les performances et les besoins en matire de travaux.

    Dici quelques annes, au-del de chasser les dperditions thermiques, loprateur en thermographie pourrait devenir un acteur incontournable pour contribuer valoriser les biens immobiliers !

    Rfrences : Ademe (2012) mergence de la valeur verte dans limmobilier : anticiper les bnfices de la performance nergtique, magazine Ademe & Vous n32 13 avril 2012

    TNS-Sofres (2009) Les consommateurs face la ralit du Grenelle Environnement, tude ralise pour Cap Consommateurs Habitants

    CERQUAL (2011) Etude conomique sur la valeur verte de limmobilier de logements rapport publi en dcembre 2011.

    http://www.flir.com

    http://www.flir.com/cs/emea/fr/view/?id=56094

    PUBLICIT

    LA

    FTIB

    est

    une

    ass

    ocia

    tion

    ind

    pend

    ante

    , non

    aff

    ilie

    u

    ne m

    arqu

    e pa

    rten

    aire

    . La

    publ

    icit

    con

    trib

    ue

    fina

    ncer

    la n

    ewsl

    ette

    r.

  • 3 | P a g e

    Suivi sportif : "TIR" russie

    Le recours la thermographie infrarouge (TIR) en mdecine se rpand peu peu (voir newsletter n2, oct. 2010 sur la mdecine vtrinaire). En effet, loutil permet didentifier certaines pathologies ou inflammations sur le corps (tendons, infection, chauffement aprs leffort). Il pourrait alors sembler vident que cette technologie puisse aussi tre utilise au service des sportifs bipdes que nous sommes, au vu des enjeux financiers et de la qute omniprsente du dpassement de soi ! En ralit, cest loin dtre le cas. Ou presque.

    Depuis peu, le Groupe de Recherche de Sciences pour lIngnieur (GRESPI EA4694) de luniversit de Reims sintresse de prs lutilisation de la thermographie pour ltude de lactivit sportive et musculaire.

    Comprendre la thermorgulation durant leffort Au repos, la temprature de la peau avoisine les 33C en conditions normales de temprature et dhygromtrie. Mais lors dun exercice physique, les trois-quarts de lnergie dpense par le sportif est convertie en chaleur que le corps vacue. Lpiderme reste le lieu privilgi pour la dissiper sous forme de sueur, de ventilation, de convection, de conduction et de rayonnement.

    Ces changements de temprature la surface du corps deviennent lisibles la camra thermique mme si cette dernire ne distinguera pas le principe physique sous-jacent (ex. impossible de dterminer sil sagit de rayonnement ou de convection).

    Malgr tout, grce la thermographie, les chercheurs ont pu constater une proprit intressante de notre corps : ce dernier ne dissipe pas la chaleur de faon uniforme. Quel que soit le niveau du sportif ou sa corpulence, la thermorgulation sexprime suivant un rseau de points concentrs lieux de passage privilgis limage des pores de lpiderme. Selon les chercheurs, cette caractristique est certainement lie linhomognit des tissus adipeux et cutans.

    Amliorer les performances La capacit de rcupration des sportifs de haut niveau est un enjeu cl, objet dun suivi attentif. Dans cette attente, la thermographie infrarouge permet dobserver ce quil se passe en temps rel. Des tudes menes en partenariat avec la Fdration Franaise de Natation ont ainsi compar la capacit de rcupration de nageurs masculins et fminins suivant diffrentes nages (crawl, brasse). Des expriences similaires ont t menes sur des cyclistes. Dans les deux