Note du Comité national de suivi du dispositif « Plus de ...cache.media. ?· - de sa contribution…

  • Published on
    10-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Note du Comit national de suivi du dispositif Plus de matres que de classes

    Janvier 2017

  • Synthse des prconisations

    Note du Comit national de suivi du dispositif Plus de matres que de classes

    Septembre 2016

    Laccompagnement et le pilotage

    Rendre plus lisible le dispositif de prvention et de lutte contre la difficult scolaire Le comit national de suivi recommande de rendre plus lisible la dimension de prvention et de lutte contre la difficult scolaire du dispositif Plus de matres que de classes par le rappel, aux diffrents niveaux de pilotage : - du sens de ce dispositif et de son objectif : rduire le nombre dlves en difficult ; - de sa contribution la rduction moins de 10% des carts de russite scolaire entre les lves de lducation prioritaire et les autres lves, dfinie par la loi n2013-595 du 8 juillet 2013 pour la refondation de lcole ; - du maintien de la priorit denseignement du matre supplmentaire au cycle 2 et plus particulirement au CP et au CE1. Par ailleurs, le comit relve que les matres supplmentaires interviennent, parfois, sur de nombreuses coles, du fait de la petite taille de certaines dentre elles. Il rappelle que si lutilisation des postes matres supplmentaires en service partag entre plusieurs coles nest pas proscrite, cette modalit rend difficile un rel travail dquipe. Il recommande donc quelle naille pas au-del de deux coles.

    Concevoir un cadrage efficace et adapt, grce un pilotage rigoureux et coordonn aux diffrents chelons

    A lchelon acadmique : Afin dviter une trop grande disparit entre les dpartements, le pilotage du dispositif requiert un cadrage du mouvement des personnels sur les postes denseignants supplmentaires, dans le respect de la rglementation et en rfrence aux recommandations nationales. A lchelon dpartemental : Le comit recommande la mise en place dun comit de suivi dpartemental pluri-catgoriel, llaboration dun cahier des charges, la dfinition de critres dimplantation des postes de matres supplmentaires, en priorit au cycle 2. Il prconise ltablissement, pour chaque dispositif implant dans une cole, dune fiche descriptive (cf. rapport du comit de septembre 2015), afin de permettre aux enseignants intresss par un poste de matre supplmentaire ou demandant tre nomms dans lcole, lors du mouvement dpartemental, dtre pleinement informs de lexistence et de la nature de ce dispositif. A lchelon des circonscriptions : Le comit prconise lidentification des besoins des coles, laccompagnement llaboration et au suivi des projets et leur formalisation crite, sur la base dun cahier des charges dpartemental. Il recommande larticulation du pilotage du dispositif Plus de matres avec celui de lducation prioritaire et avec laction du rseau daides spcialises aux lves en difficult (RASED).

  • Directeurs dcole : Limportance de lengagement pdagogique des directeurs dans la mise en uvre du dispositif tait dj mentionne dans le rapport de septembre 2015. Il convient vritablement de renforcer leur rle danimateurs pdagogiques de lquipe enseignante et de pilotes de proximit favorisant la coordination, la rgulation et lvaluation du dispositif avec le soutien et la participation de lquipe de circonscription et des coordonnateurs REP.

    La formation

    Mutualisation, harmonisation et diffusion des outils conus aux divers niveaux de pilotage

    - Formalisation et organisation de temps dchanges pour construire, suivre et faire vivre le projet dcole et pouvoir ajuster lacte pdagogique et didactique aux besoins rels des lves. - Recensement des traces et crits relatifs au dispositif, mis en uvre dans les coles afin de mutualiser et de partager les pratiques dquipes (journal de bord) et de construire une mmoire professionnelle dquipe.

    Renforcer la formation adosse la recherche : formation didactique et accompagnement de la co-intervention et du co-enseignement

    Concernant le dispositif Plus de matres que de classes , limplication des Ecoles suprieures du professorat et de lducation (ESPE) dans la recherche et la formation est trs variable dun dpartement un autre. Le comit recommande le renforcement de la formation adosse la recherche en mobilisant davantage les ESPE ; toutes les quipes dcole mettant en uvre le dispositif Plus de matres que de classes doivent pouvoir bnficier dapports pdagogiques et didactiques sur des temps de formation continue formaliss. Le comit prconise ainsi la conception dactions de formations cibles portant sur lamlioration des comptences didactiques des enseignants, le suivi du projet des lves et lvaluation des pratiques professionnelles induites par la co-intervention et le co-enseignement : - organisation du travail en quipe du binme matre de classe/matre supplmentaire pour des regards croiss sur les gestes professionnels ; - analyse de situations dapprentissage ; - organisation des stages dquipe et dcole. - maillage des formations proposes dans le cadre du REP avec celles accompagnant le dispositif Il rappelle que les recommandations du jury de la confrence de consensus sur la lecture de mai 2016 linstitut franais de lducation (IFE) de Lyon peuvent utilement tre communiques, ainsi que la synthse du rapport de la recherche Lire-Ecrire , coordonne par Roland Goigoux. De mme, les recommandations de la confrence du Conseil national dvaluation du systme scolaire de novembre 2015 sur la numration peuvent servir de support des formations. Enfin, la priorit n1 du rfrentiel de lducation prioritaire, Garantir lacquisition du Lire, crire, parler et enseigner plus explicitement les comptences que lcole requiert pour assurer la matrise du socle commun , peut tre un point dappui pour construire les formations didactiques.

  • 1

    Note du comit national de suivi du dispositif Plus de matres que de classes _Septembre 2016

    Note du comit national de suivi du dispositif

    Plus de matres que de classes Janvier 2017

    INTRODUCTION ........................................................................................................................................................... 2

    1. POINT DETAPE SUR LE DEPLOIEMENT DU DISPOSITIF .......................................................................................... 2

    1.1. Caractristiques du dispositif Plus de matres que de classes ......................................................... 3

    1.1.1. Des exprimentations anciennes aux apports limits ........................................................................................ 3

    1.1.2. Des spcificits particulires .......................................................................................................................................... 4

    1.2. Etat des lieux du dploiement ............................................................................................................................ 5

    1.2.1. Donnes gnrales ............................................................................................................................................................... 5

    1.2.2. Eclairages apports par les travaux du comit ...................................................................................................... 6

    1.2.2.1. Pilotage ............................................................................................................................................................................... 6

    1.2.2.1.1. Les comits de pilotage des dpartements ............................................................................................. 6

    1.2.2.1.2. Les coles ................................................................................................................................................................. 8

    1.2.2.1.3. Le recrutement et le niveau dintervention des matres supplmentaires ............................ 9

    1.2.2.1.4. Articulation de lintervention du matre supplmentaire avec celle du RASED................. 10

    1.2.2.2. Formation et accompagnement ........................................................................................................................... 10

    1.2.2.3. Evaluation....................................................................................................................................................................... 15

    1.2.2.4. Lvaluation des lves ............................................................................................................................................ 15

    1.2.2.5. Lvaluation du dispositif ........................................................................................................................................ 16

    2. DES POINTS DE TENSION A RESOUDRE .................................................................................................................. 18

    2.1. Renforcer le lien entre la russite des lves et lvolution des pratiques enseignantes .......... 18

    2.2. Privilgier le rle prventif du dispositif ..................................................................................................... 18

    2.3. Inscrire la dyade matre supplmentaire -matre de la classe dans lquipe pdagogique ..................................................................................................................................................................................... 19

    3. UN DISPOSITIF EN COURS DEVALUATION NATIONALE ....................................................................................... 19

    4. RECOMMANDATIONS DU COMITE NATIONAL DE SUIVI DU DISPOSITIF ............................................................. 21

    4.1. Des recommandations suivies ......................................................................................................................... 21

    4.2. Des recommandations rappeler ................................................................................................................. 22

    4.3. De nouvelles recommandations...................................................................................................................... 23

    CONCLUSION .............................................................................................................................................................. 25

    LISTE DES ANNEXES ................................................................................................................................................ 26

  • 2

    Note du comit national de suivi du dispositif Plus de matres que de classes _Septembre 2016

    Introduction

    Les premires missions du comit national de suivi Plus de matres que de classes ont t fixes

    par lettre de mission de la directrice gnrale de lenseignement scolaire en date du 24 janvier 20141.

    Elles portaient sur le suivi et laccompagnement du dploiement qualitatif (moyens attribus, impact

    sur les apprentissages des lves) : reprage des projets et des organisations pdagogiques

    innovantes, articulation avec dautres dispositifs daide, recensement des besoins de formations des

    enseignants, dfinition des modalits dvaluation de lefficience du dispositif.

    Le rapport final du comit national de suivi de septembre 2015 a permis dtablir des

    recommandations2 pour une mise en uvre efficace du dispositif.

    Le comit national de suivi a prolong ses travaux par lettre de mission de la directrice gnrale de

    lenseignement scolaire en date du 16 novembre 2015. Les missions portaient sur laccompagnement

    du dploiement du dispositif, notamment en ducation prioritaire.

    Runi quatre fois entre le mois de fvrier 2016 et le mois de juin afin de pouvoir recenser diverses

    modalits de pilotage du dispositif, le comit national de suivi a rencontr des membres de comits

    de suivi dpartementaux dans plusieurs acadmies reprsentatives des diffrents territoires pouvant

    bnficier du dispositif Plus de matres que de classes .

    La prsente note tablit un premier bilan de laccompagnement du dploiement du dispositif dans

    les dpartements rencontrs aprs trois annes de mise en uvre et propose de nouvelles

    recommandations sur la base de lanalyse des donnes recueillies lors des visites que les membres

    du comit ont effectues.

    1. Point dtape sur le dploiement du dispositif

    Anticip par la circulaire n 2012-201 du 18 dcembre 20123, le dispositif Plus de matres que de

    classes a t institu par la loi n2013-595 du 8 juillet 2013 dorientation et de programmation pour

    la refondation de lcole de la Rpublique. Ce dispositif repose sur l'affectation dans une cole d'un

    matre supplmentaire dont laction est prioritairement centre sur l'acquisition des instruments

    fondamentaux de la connaissance (expression orale et crite, mathmatiques) et sur la mthodologie

    du travail scolaire.

    Dispositif phare de la priorit nationale donne l'cole primaire et la matrise des comptences

    de base, il a pour objectif de mieux rpondre aux difficults rencontres par les lves et de les

    aider effectuer leurs apprentissages fondamentaux indispensables une scolarit russie , en

    renforant lencadrement des lves dans les zones les plus fragiles afin de prvenir, dans un

    contexte denseignement ordinaire , la difficult scolaire, et en permettant de nouvelles

    organisations pdagogiques au sein mme de la classe.

    1 Annexe 2 : Lettre de mission et composition du comit

    2 Annexe 3 : Synthse des prconisations du rapport

    3 Annexe 1 : Circulaire n 2012-201 du 18 dcembre 2012 relative au dispositif Plus de matres que de

    classes

  • 3

    Note du comit national de suivi du dispositif Plus de matres que de classes _Septembre 2016

    Les coles prioritairement concernes par le dispositif Plus de matres que de classes sont situes

    dans les rseaux REP+ et REP, mais galement, de manire ponctuelle, sur des territoires fragiliss

    qui rencontrent des difficults scolaires et sociales significatives.

    1.1. Caractristiques du dispositif Plus de matres que de classes

    Des recommandations ont t mises dans le document 10 repres pour la mise en uvre du

    dispositif Plus de matres que de classes , publi en juin 2013 afin daccompagner le dploiement

    de ce dispositif la rentre 2013.

    Elles ont t labores en appui sur les conclusions de travaux de recherches portant sur des

    exprimentations de dispositifs proches, afin de donner des indications susceptibles dapporter un

    rel bnfice aux apprentissages des lves et dviter de reproduire des modles improductifs.

    1.1.1. Des exprimentations anciennes aux apports limits

    Des exprimentations ont t menes, notamment aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, avec des

    modalits de mise en uvre diffrentes de celles mises en place en France par le dispositif Plus de

    matres que de classes et prsentent un apport limit.

    Lexprience STAR (Student-Teacher Achievement Ratio) mene aux Etats-Unis en 1985 dans ltat

    du Tennessee a concern des enfants qui entrent, lge de 5 ans, dans les jardins denfants

    (kindergarten). Dans chaque cole participante, ces enfants furent assigns alatoirement dans des

    classes effectif rduit (13-17 lves)...

Recommended

View more >