Nouvelles N° 2088

  • View
    217

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Nouvelles N° 2088 du 5 mars

Text of Nouvelles N° 2088

  • LECTIONS DPARTEMENTALES // MARS 2015 // GIRONDE22 mars 2015 :

    le dpartement

    lalternative laustrit !

    Libert,dmocratie,solidarit,proximit !JEN AI BESOIN !

    MON DPARTEMENT

    RECONSTRUISONS LESPOIR, COMBATTONS LAUSTRIT :UNE URGENCE SOCIALE, COLOGIQUE ET DMOCRATIQUE

    LE 22 MARS, JE VOTE POUR

    LA JUSTICE SOCIALE !

    Jeudi 5 mars 2015 - N 2088 - Hebdomadaire - 15, rue Furtado - 33800 BORDEAUX Prix : 0,80 euro

  • 2 Les Nouvelles 5 mars 2015

    ACTUALIT DES LUTTES

    CHEMINOTS

    Journe daction ptition Usagers/cheminotsA lissue dune tude commande par les syndicats sur les consquences de la rforme ferroviaire vote en aot 2014, la Fdration CGT des Cheminots est conforte dans ses critiques et a tenu une confrence de presse le 26 fvrier en prsence des lus du CCE (CGT- Sud-Rail) et du cabinet dexpert.

    Purge sur lemploi

    Cette rforme non finance est toujours vivement critique au regard de son impact sur le territoire : suppressions demplois, fermetures de guichets, de boutiques, de gares, de lignes Alors quentre 2003 et 2013, les effectifs la SNCF ont dj fondu de 25 000 personnes coup de dparts en retraite non remplacs, la rforme va imposer des objectifs dconomies qui auront un impact lourd sur lemploi , notamment dans la branche Mobilits exploitant les trains.

    Le cabinet sattend, dans cette branche, environ 10 000 suppressions demploi dici 2020, soit une acclration de 25 60 % du rythme de baisse des effectifs par rapport aux dernires annes. Pour 2015, ce serait prs de 2 000 emplois.

    Le cabinet prvoit galement une augmentation de la sous-traitance et une forte diminution du nombre de lignes - notamment du fait du recentrage de loffre ferroviaire sur les lignes les plus rentables - ainsi que la concurrence grandissante de lautocar dont le march doit tre libralis selon la loi Macron.

    La fermeture de 7 500 km de voies

    Dans lobjectif de raliser des conomies, le rseau national pourrait tre rduit dau moins un quart en passant de 30 000 km de voies actuelles, moins de 23 000 km moyen terme. Des pans entiers du territoire ne seraient plus desservis du fait de cette stratgie de la terre brle .

    La fdration CGT des cheminots revendique louverture de ngociations sur la structuration de lentreprise et lorganisation de la production. Cest le sens du plan de dploiement national en direction des cheminots, usagers et des lus locaux prvu jusquau 31 mars prochain, pour obtenir des directions et du gouvernement dentendre la CGT et ses propositions et exiger de loyales ngociations.

    Les fdrations CGT Commerce et Service, Chimie, lUSD 33, la FILPAC, AVIRAIL, Transport 33, UL Bx-Centre, la CGT Aquitaine, CGTFord se sont rassembls place de la Victoire Bordeaux le 4 mars, contre les rformes rtrogades et violentes en cours. Ctait galement le jour du lancement des clbrations des 120 ans de la CGT.

    Joseph Martos

    CADILLAC

    En grve pour le service public et lemploiLes facteurs de La Poste de Cadillac sont 80 % en grve illimite depuis le 2 mars lappel de la CGT FAPT 33

    Ce pravis de grve est motiv par :- Le comblement de deux emplois vacants (sur 9 tournes de facteur) pour leur permettre dassurer une continuit de Service Public postal de qualit.- Lembauche en CDI dune collgue, en CDD depuis novembre 2013 sans interruption, sur lune des deux tournes vacantes.- pour que toutes les tournes soient assures quotidiennement (actuellement 13 tournes non distribues depuis le 9 janvier 2015, malgr les efforts des facteurs effectuant des doubles tournes).Lors des ngociations La Poste na pas donn de garantie sur les comblements demploi etrefuse la transformation du CDD en CDI.Les grvistes ont eu la visite et le soutien des lus du secteur (Mairie de Cadillac, Conseillergnral, maire adjoint) qui interviennent auprs de la Direction de La Poste.

    Dans un communiqu, les or-ganisations syndicales signa-taires* appelaient les tudiants et les personnels se rassembler, dbattre et se mobiliser le 5 mars, sur lensemble du territoire national, pour dfendre leurs conditions dtudes et de travail.Le dsengagement de ltat du service public denseignement suprieur et de recherche a des consquences directes et drama-tiques sur nos conditions dtudes et de travail.Dans les tablissements, ce sont des millions deuros qui manquent pour pouvoir fonctionner correc-tement. Ponctionner les fonds de roulement ne peut en aucun cas tre une solution.Partout, les personnels se pr-

    carisent, des postes sont gels voire supprims, et les formations rabotes. Cette situation nest plus tenable. Le gouvernement doit prendre ses responsabilits et mettre un terme laustrit qui asphyxie les tablissements, universits comme organismes de recherche, afin dassurer des conditions de travail et dtudes dcentes.Dans plusieurs tablissements, les personnels et les tudiants se mobi-lisent pour sauver leurs formations et leur budget, contre des suppres-sions de postes, pour les salaires et les conditions de travail.Les organisations syndicales signa-taires revendiquent :- un accs libre et gratuit lensei-gnement suprieur public ;

    - un plan pluriannuel ambitieux de cration demplois de titu-laires denseignants-chercheurs et enseignants, de chercheurs, ding-nieurs, administratifs et techni-ciens pour rsorber la prcarit et rpondre aux besoins en matire denseignement suprieur et de recherche ;- une augmentation significative du financement de base de ltat pour les formations, les laboratoires et les services.

    *FSU (SNESUP, SNCS, SNASUB, SNEP, SNETAP) - CGT (SNTRS, FERC Sup) - CFDT (Fdration des SGEN CFDT, SGEN Recherche CFDT) - SNPTES - UNSA (Sup Recherche, A&I, ITRF.B.i.O) - Solidaires (Sud Recherche EPST Sud ducation) - UNEF

    Dans le cadre de la premire lec-ture du projet de loi de transition nergtique, les snateurs ont adopt un amendement dpos par lUMP autorisant les cou-pures deau. Le groupe communiste, rpubli-cain et citoyen (CRC) a vot contre cet amendement qui sappuie sur un prsuppos que les factures impayes* seraient le fait dusagers mauvais payeurs : Nous prfrons, pour notre part, faire confiance nos concitoyens a insist le groupe CRC.

    Leau, comme llectricit, est un bien essentiel

    La loi Brottes (avril 2013) a consti-tu une vritable avance. Pourquoi vouloir revenir sur une disposition de bon sens, sachant quil est pos-sible de rduire le dbit de leau et que, par consquent, rares seront les mnages fraudeurs ? Ladoption de cet amendement serait synonyme dun grave recul social, particulire-ment dplorable dans le contexte de chmage de masse et de prcarit galopante que connat notre pays.

    liane Assassi a rappel que la justice a condamn la Lyonnaise des Eaux, dans lAisne, Veolia Eau, dans le Cher, et une rgie publique, dans le Nord, au motif quelles avaient procd des coupures deau lencontre de personnes dmunies nayant pas recours des services sociaux.Elle a soulign que la coupure deau ne doit pas tre le premier moyen mettre en uvre pour recouvrer des impays.* Moins de 1 % dimpays en France

    SANT

    3 milliards dconomies programmes sur trois ans

    ENSEIGNEMENT SUPRIEUR ET RECHERCHE

    Dfendre les conditions de travail et dtudes

    TRANSITION NERGTIQUE

    Coupures deau votes par le Snat

    Selon le quotidien Challenges, lors dune runion huis clos, Marisol Touraine a prsent les efforts demands aux hpitaux quelques hauts fonctionnaires. Dans un document du ministre de la Sant, que le quotidien sest procur, la facture slverait 3 milliards sur 3 ans.Plus prcisment, la matrise de la masse salariale pourrait rapporter 860 millions deuros. Traduite en nombre demplois, cette somme reprsenterait une conomie de 22 000 postes et 2% des effectifs de la fonction publique hospitalire.

    Depuis quelques semaines, le gou-vernement dispose du plan dtaill des 10 milliards dconomies sur les dpenses de sant annonc il y a presque un an.La mutualisation des achats des hpitaux et lobtention de meil-leurs tarifs auprs des fournisseurs doivent dgager 1,2 milliard. Les baisses de prix des mdicaments et des dispositifs mdicaux les plus coteux rapporteraient 350 millions et les synergies lies aux rapprochements entre hpitaux voisins quelque 450 millions.Le dveloppement de la chirurgie

    dite ambulatoire, sans nuit lhpital, doit gnrer 400 millions et la rduction des dures dhospi-talisation 600 millions. Le minis-tre affiche un objectif ambitieux de 57% doprations effectues en ambulatoire en 2017, contre 43 % aujourdhui, et estime 15.000 le nombre de rhospitalisations qui pourraient tre vites.Mdecins surveills

    Les mdecins des hpitaux seront mis contribution sur dautres postes budgtaires. Comme leurs collgues libraux, ils devront prescrire de plus en plus de mdi-caments gnriques et limiter les examens redondants. Lamlioration de la pertinence des soins doit permettre dconomiser 3,1 milliards sur lensemble des dpenses de sant et la monte en puissance des gnriques et biosi-milaires 1,3 milliard. Le reste des efforts concerne les ta-blissements mdico-sociaux (500 millions), les baisses de prix des mdicaments (1,6 milliard) et les gains sur les dispositifs mdicaux et prothses (250 millions).

  • Les Nouvelles 5 mars 2015 3

    EditorialACTUALIT

    Pas de libert ni de dmocratie sans galit

    Si le nouveau mode de scrutin, le redcou-page des cantons, sont sources de beaucoup dinsatisfactions et dinquitudes quant la composition politique de la future assemble dpartementale, il y a au moins une avance: autant de femmes que dhommes seront lus conseillers dpartementaux, la parit des binmes des titulaires et remplaants tant la rgle.

    Dans un contexte de rgression dmocratique, dun recul des ides de progrs, de libert, les militants communistes avec les candidats et candidates du Front de Gauche sont porteurs de propositions de justice sociale, pour conso-lider et conqurir