PABLO PICASSO (1881-1973) CONTEXTE La Guerre DES ARTS : GUERNICA – PABLO PICASSO - 1937 PABLO PICASSO (1881-1973) Peintre, dessinateur et sculpteur espagnol ayant pass la majeure
PABLO PICASSO (1881-1973) CONTEXTE La Guerre DES ARTS : GUERNICA – PABLO PICASSO - 1937 PABLO PICASSO (1881-1973) Peintre, dessinateur et sculpteur espagnol ayant pass la majeure

PABLO PICASSO (1881-1973) CONTEXTE La Guerre DES ARTS : GUERNICA – PABLO PICASSO - 1937 PABLO PICASSO (1881-1973) Peintre, dessinateur et sculpteur espagnol ayant pass la majeure

  • View
    229

  • Download
    5

Embed Size (px)

Text of PABLO PICASSO (1881-1973) CONTEXTE La Guerre DES ARTS : GUERNICA – PABLO PICASSO...

  • HISTOIRE DES ARTS : GUERNICA PABLO PICASSO - 1937

    PABLO PICASSO (1881-1973) Peintre, dessinateur et sculpteur espagnol ayant pass la majeure partie de sa vie en France. Fondateur du CUBISME (avec Georges Braque) Engag contre la guerre. Le 5 octobre 1944 il adhre au Parti Communiste Franais. En 1949 il peint la Colombe de la Paix pour son adhsion au Conseil Mondial de la Paix.

    CONTEXTE La Guerre Civile Espagnole, oppose le gouvernement rpublicain aux troupes nationalistes du gnral Franco, alli lAllemagne Nazie. Le 26 avril 1937 la Lgion Condor (laviation allemande) bombarde la ville basque de Guernica. 1500 personnes sont tues lors du bombardement. Picasso apprend la nouvelle par la presse (photos de la ville dtruite), trs choqu par ce massacre de civils, il commence son uvre quelques jours plus tard.

    GUERNICA

    TECHNIQUE Huile sur toile

    COMMANDITAIRE Luvre est commande par le gouvernement rpublicain espagnol. DATE Ralise Paris en moins dun mois, partir du 1er mai 1937. Elle est expose le 25 mai 1937 au pavillon espagnol de lExposition Universelle Paris.

    DIMENSIONS 3,49m de haut sur 7,76m de large. (taille monumentale) En peinture, une uvre de grand format est traditionnellement rserve au sujet dHistoire, considr comme le genre le plus noble.

    LIEU DE CONSERVATION Picasso refusait dexposer luvre en Espagne avant le retour de la dmocratie. Guernica reste donc au MOMA de New York jusquen 1981, date de son retour en Espagne, au Muse du Prado, puis en 1992 au Muse de la Reine Sofia Madrid.

    DESCRIPTION / ANALYSE

    TAILLE Ce tableau imposant permet au spectateur de simmerger dans la scne pour mieux ressentir les motions dgages par luvre.

    COULEURS Bruns, gris, ocres, noir et blanc. La dominante noir et blanc voque les photos de presse dont Picasso sest inspir pour raliser son uvre. Les traits noirs sur le cheval voquent les caractres typographiques des journaux. Lutilisation de plusieurs sources lumineuses permet de renforcer laspect dramatique de la scne par un jeu de contrastes mettant en vidence les actions et les motions.

    DECOR CHAOTIQUE La scne se situe la fois lintrieur (carrelage, lucarne, lampe au plafond) et lextrieur (toits). Il ny a pas de perspective, les corps et les objets sont enchevtrs. Lclairage met en avant les personnages sur un fond trs sombre par des contrastes violents. Il est impossible de dire sil sagit du jour ou de la nuit. Les mouvements et les regards se dirigent dans tous les sens. Les corps sont dmesurs, les expressions exagres. Tout ceci contribue donner une impression de dsordre et de chaos dans cette scne de massacre.

    PERSONNAGES ET OBJETS

    1

    2

    3

    4

    5

    6

    7 8

  • 1/ La mre et l enfant : femme tenant son enfant mort (tte renverse, bras tombant, visage fig) dans les bras et hurlant sa dtresse (yeux en larme, langue en pointe). Cette figure renvoie la Pita, la Vierge Marie tenant le Christ mort dans ses bras, il sagit dune figure centrale de lart occidental. 2/ La femme la lanterne : elle surgie de la droite par une fentre, tire par un long bras tendant une lampe huile. Cette faible lumire soppose lclairage violent des flammes et du bombardement, elle symbolise lespoir et la revanche des rpublicains. 3/ La femme blesse : en bas droite, une femme se traine pniblement, un genou terre. Elle relve la tte dans une attitude implorante et regarde la lanterne tendue au dessus delle. 4/ La femme aux bras levs : tout fait droite une femme dsespre lve les bras, elle est entoure de flammes et tourne le regard vers une petite fentre carre blanche au dessus delle. Cette figure aux bras levs voque le tableau de Tres de mayo de Goya (1814). 5/ Le soldat : au sol, en bas du tableau, un soldat gt les bras tendus, disloqus ou coups. Sa main gauche, crispe, montre une paume laissant voir un rseau de lignes entrecroises qui rappelle la main dun travailleur. Son autre main tient une pe brise, symbole de lchec des rpublicains face aux armes puissantes de leurs ennemis. Au dessus de cette main pousse une petite fleur, symbole despoir et de renouveau. 6/ Le cheval : il reprsente pour Picasso le peuple espagnol. Son corps est transperc dune lance dont la pointe ressort par le flanc. Ses mouvements sont dramatiques, il semble seffondrer, et son expression traduit la douleur (sa langue pointue voque un cri perant). 7/ Le taureau : symbole de la brutalit, il renvoie lagresseur fasciste. Ses yeux fixent le spectateur, son profil attire le regard vers une queue enroule telle une spirale de fume. Il peut galement voquer la figure du Minotaure, terrible crature mythologique mi homme mi taureau. 8/ Loiseau : sur un coin de table, droite du taureau, un oiseau saffole, plong dans lombre. Il peut renvoyer la colombe, mais son attitude traduit surtout le dsespoir et limpuissance. La lampe et les f lammes : en haut du tableau, au centre, une lampe domine la scne, elle ressemble un il nimb de flammes. Les flammes, peu prsentes dans le tableau sont toutes reprsentes par des formes claires et triangulaires limage de dents acres. La lampe et les flammes peuvent symboliser les bombes et la destruction, ainsi que la domination des nationalistes travers ce grand il inquitant. MESSAGE DE LUVRE Cette uvre dnonce le massacre dinnocents par les nationalistes espagnols et les nazis. Tout dans cette uvre voque un sentiment dhorreur et de chaos (format monumental, contrastes violents, dformation et mutilation des personnages, rfrences religieuses et mythologiques, fragmentation de la composition). A travers cette uvre Picasso mlange ses rfrences personnelles : origines espagnoles (tauromachie, corrida), opinions politiques (communisme et lutte pour la paix), religion et mythologie, et enfin le cubisme, considr par les nazis comme un art dgnr. Avec Guernica, Picasso nous plonge dans une scne dhorreur pour nous contraindre prendre position contre ce massacre, il nous oblige regarder pour mieux nous amener nous aussi contester cette barbarie.

    UVRES EN LIEN

    Tres de Mayo, Francisco de Goya, 1814 La pita, Michel-Ange, 1498-1499 Le Radeau de la Mduse, Thodore Gricault, 1818-1819 Le minotaure et jument morte devant une grotte, Pablo Picasso, 1939 Massacre en Core, Pablo Picasso, 1951 La guerre, Otto Dix, 1932 Masques Bobo- Fing du Congo