Parole - février 2012

  • Published on
    06-Mar-2016

  • View
    219

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Parole - fvrier 2012

Transcript

  • Les vux du maire : le rendez-vous avec les Brtignolais

    site internet de La viLLe Crez votre espace personnel

    FestivaL de La diversitPourquoi et comment

    N 98 - fvrier 2012

  • 2Gratuit

    * fvrier 2012 * Parole *

    Votre mairie

    01 69 88 40 40Mairie de Brtigny-sur-Orge44 rue de la mairie 91220 Brtigny-sur-Orge

    Pour tout renseignement administratif, appelez la mairie du lundi au vendredi de 8h30 12h et de 13h30 17h30 (16h le vendredi) et de 8h30 12h le samedi au 01 69 88 40 40.

    Sommaire

    allo monSieur le maire

    0 800 880 483Un numro vert est mis votre disposition pour toutes vos proccupations quotidiennes. La municipalit sengage vous rpondre dans les 3 jours suivant votre appel.

    les lus viennent votre rencontre Prochain rendez-vous :

    dimanche 5 fvrier, place du march, de 10h 12h. Venez discuter avec eux. Venez leur faire part de vos interrogations, vos suggestionsEnsemble, nous trouverons des solutions !

    magazine

    4 retour en images Les bons chiffres du Cin220, le CityBus la Fontaine, tournois de badminton...

    6 Dossier les voeux du maire : le rendez-vous avec les Brtignolais

    10 reportageRetour sur... la hotte du Service Jeunesse : des animations foison pendant les vacances de Nol

    11 actualits Classes de dcouverte : mieux comprendre, mieux apprendre Recensement : 23 142 Brtignolais en 2012 ! Coeur de nature, un nouveau magasin bio Diversit et solidarit, des notions intouchables Lglise Saint-Pierre : incline, mais solide Le gymnase Camille Hbert reprend des couleurs

    Sortir

    16 lagenda du moisMusibb, atelier cinma, atelier dArt culinaire...

    19 rendez-vous culturelsLe Thtre, le CAC, la Mdiathque, le Rackam...

    22 rendez-vous sportifsLe CSB Roller, Athltisme, lAmicale Laque Handball...

    23 rendez-vous associatifsLUTL, lAINVO, lAssociation Lire et Faire Lire, le Caf Littraire...

    24 a noter Vide-grenier, prparation du Carnaval, Papilles dOr 2013...

    25 Vivre ensemble www.bretigny91.fr : votre site web Dites que vous laimez...en grand !

    exPreSSionS

    28 tribunesPratique

    27 les travauxNotre ville avance: les travaux en cours et venir

    30 CarnetEtat civil

    31 Brtigny porte de mainTous les contacts pratiques des Brtignolais

    Concours maisons et balcons fleuris 2012 embellissons notre ville ensemble, fleurissons nos jardins et balcons...

    Vous souhaitez participer ?Bulletin dinscription

    Nom : Prnom : Adresse :

    Numro de rue : Etage : Escalier :

    Concours des jardins fleuris 1re participation

    Concours des balcons fleuris 1re participation Ecoles et accueils de loisirs Commerces Rsidences

    Bulletin retourner avant le 15 mars 2012.Dlai de rigueur.

    Service Environnement46 rue de la mairie - 91220 Brtigny-sur-Orge

    Avec la participation de

    Rcupration des eaux de pluies compostage paillage

  • * Parole * fvrier 2012 *

    3

    Sommaire

    Ce magazine est imprim sur du papier 100% recycl. Notre imprimeur est engag dans un processus dco-responsabilit certifi ISO 14001, Imprimvert, FSC et PEFC. Les encres utilises pour imprimer ce document sont 100 % vgtales.

    rencontrez vos lus lors de leurs permanencesBernard Decaux - Maire - Tl : 01 69 88 40 01

    Permanences de... Genevive Colot, dpute sur RDV au 01 40 63 96 03Philippe Camo, conseiller rgional Ile-de-France sur RDV au 01 53 85 68 50 ou au 01 60 88 48 58 - E-mail : philippe.camo@wanadoo.frMichel Pouzol, vice prsident du conseil gnral de lEssonne sur rendez-vous au 06 33 88 60 17

    Agenda 21 - Travaux - Commerce - Artisanat Michel ParrotTl : 01 69 88 41 60

    Actions artistiques et culturelles - Festivits - JumelagePhilippe CamoTl : 01 69 88 40 80

    Finances - PersonnelChristian RomecTl : 01 69 88 41 40

    Seniors - Petite enfance SantStphanie PerronSeniors 01 60 85 27 12Petite Enfance 01 60 85 75 60

    Citoyennet - Dmocratie - Egalit des chancesSteevy GustaveTl : 01 69 88 40 62

    SolidaritsElisabeth PetitTl : 01 60 85 06 91

    Education - EnfanceJocelyne GarricTl : 01 69 88 41 00

    Urbanisme - HabitatRobert ChambonnetTl : 01 69 88 41 60

    Jeunesse - EmploiSylvie DaeninckTl : 01 69 88 41 80

    Vie associative - SportsJeanne LhuillierTl : 01 69 88 40 70

    les rendez-vous dmocratiques de 2012Le 22 avril, le 6 mai, le 10 et le 17 juin, noubliez pas de vous mobili-ser. Votez pour lire le prochain Prsident de la Rpublique (lec-tions prsidentielles du 22 avril et du 6 mai 2012) et les dputs lAssemble Nationale (lections lgislatives des 10 et 17 juin 2012).

  • * fvrier 2012 * Parole *magazine

    4

    anne 2011

    les bons chiffres du Cin220

    Le cinma franais se porte bien et le Cin220 aussi. Les salles Brtignolaises ont totalis 69001 spectateurs en 2011 contre 67749 en 2010 et 65164 en 2009. Un succs d, sans doute, son originalit: une programma-tion de qualit mlant films dauteurs exigeants et grosses productions populaires. Lautre plus de ce lieu rside dans la relation particulire quil entretient avec ses spectateurs qui peuvent participer des dbats aprs une projection ou des cins-concerts.

    retour en images

    13 janvier

    une petite forme thtrale en grande forme !

    Ils sont tous assis autour dune table et regardent une immense carte. A les voir ainsi suivre le chemin trac sur cette immense feuille, on pourrait croire quil sagit de lex-pos dun carnet de voyage. Cest un peu a, mais ce nest pas tout fait a. Il sagit dun spectacle particulier, propos par la Revue clair, en rsidence au thtre de Brtigny: Les arpenteurs. Sept arpenteurs ont march sur les traces des deux astronomes envoys en 1792 mesurer le mridien de Paris (entre Dunkerque et Barcelone) afin den dduire la dimension du mtre universel. Leur journal retraant leurs aventures a t mis en mis en scne pour une reprsentation intime autour dune table.

    18 janvier

    ge tendre et tte couronne

    Paso doble, tango, valse, rumba, madison, cha-cha-cha, etc. Pendant plus de trois heures, je vais enchaner tous les styles. Pascal, laccordoniste, assurait la partie musicale de la galette des rois des Seniors. Elle se droulait le 18 janvier dernier, la salle Maison Neuve. Organis par le ple Seniors, ce rendez-vous est toujours trs pris. Cest agrable de se retrouver entre nous, tmoigne Grard, et puis cela me permet de danser un peu dans une ambiance chaleureuse. Les 160 convives ont dgust les dlices la frangipane et ont tir les rois avec gourmandise A la fin de laprs-midi, il ne restait que des miettes des trente galettes.

  • * Parole * fvrier 2012 *

    5

    magazine / retour en images

    21 janvier

    Joueurs au volant, spectacle au tournant

    Lobjet peut atteindre des vitesses folles, plus de 300 km/h, et il est parfois difficile de le voir et mme de le filmer. Cette petite chose rapide sappelle un volant. Il fait office de balle dans un sport de raquette trs specta-culaire: le badminton. LAmicale Laque de Brtigny orga-nisait son traditionnel tournoi national au gymnase Camille Hbert. 150 joueurs venus de toute la France (Dom Tom compris) se sont affronts sur deux jours (samedi 21 et dimanche 22 janvier). Le club de Brtigny a fait une excel-lente impression. Sur dix finales, deux socitaires termi-nent la premire place et trois autres la seconde place.

    21 janvier

    etoiles sur toile

    Lassociation Au bout des toiles a propos, le 21 janvier, dernier une contemplation astronomique cinq classes de la ville et aussi un public curieux dimages de lespace. Ils devaient utiliser, au Cin220, deux tlescopes professionnels situs lautre bout de la plante (Australie et Polynsie) grce une connexion Internet. Malheureusement des problmes techniques et mto-rologiques ont empch cette observation. Roger Ferlet, directeur de recherche lInstitut dAstrophysique de Paris a propos un diaporama du systme solaire et des autres galaxies. Les spectateurs ont pu suivre sur cran gant une passionnante confrence et ont promis de revenir pour voir de plus prs les toiles

    17 janvier

    le CityBus sarrte la Fontaine

    Le CityBus, ce sont les services publics qui viennent la rencontre des habitants de Brtigny. Et ceux du quartier La Fontaine reconnaissent ce CityBus. Ils vien-nent y chercher tout type de renseignements: comment obtenir une aide au logement, qui sadresser pour obte-nir un soutien scolaire pour les enfants, quelles dmarches effectuer auprs du syndic pour amliorer la propret de la cage descalier, etc. Le CityBus parcourt ainsi le terri-toire du Val dOrge et sarrte tous les quinze jours dans le quartier La Fontaine.

  • * fvrier 2012 * Parole *magazine

    6

    les vux du maire : le rendez-vous avec les Brtignolais

    Cest chaque anne un rendez-vous important : pour Bernard Decaux, pour lquipe municipale, pour les personnalits locales et pour les Brtignolais. Plus de 800 personnes avaient rpondu linvitation du maire de Brtigny dimanche 15 janvier, pour partager la fois une crmonie rpublicaine et un moment convivial. Tout au long de son discours, le Maire a voqu cette anne 2011, tant sur le plan international, que national et local. Mais il a voulu aussi se projeter dans lavenir de Brtigny en annon-ant aux Brtignolais les grandes tapes de cette anne 2012.

  • * Parole * fvrier 2012 *

    7

    les vux du maire : le rendez-vous avec les Brtignolais

    magazine / dossier

    2, Gilles Jacquier, abattu dans le digne exercice de sa mission de reporter de guerre. Citons Nelson Mandela dont le prix, pay pour sa libert et celle de son peuple, fait dsormais partie de lhistoire universelle des droits de lhomme. Nous ne sommes pas encore libres , disait-il, nous avons seulement atteint la libert, le droit de ne pas tre opprims. Nous navons pas encore fait le dernier pas de notre voyage, nous navons fait que le premier pas sur une route plus longue et plus difficile . En ce dbut danne 2012, formulons un vu pour que la libert simpose plus largement dans le monde.

    une europe en criseSi lEurope et loccident vivent dans un monde de paix et de libert, la guerre conomique fait rage et touche de plein fouet des populations depuis longtemps fragilises. De 2008 2010, nous avons vu le capitalisme international secou sur ses bases avec lclatement de la bulle finan-cire, gonfle par des irresponsables obsds par les gains faciles et lar-gent roi. Nous vivons depuis le prin-temps dernier une crise de la dette et de la gouvernance europenne. Une crise qui a une incidence sur len-semble de la plante financire, une crise qui met en pril des Etats, sous la pression des marchs, de la spcu-lation et des agences de notation qui viennent de retirer la France son triple A. Une crise qui, dans tous les

    cas, se vit au quotidien par de la souf-france dhommes et de femmes, des fermetures dentreprises, des faillites, des pertes demplois, sans parler des baisses importantes de pouvoir dachat, de prcarit et de peur de la misre.

    Aucun signe ne nous laisse entrevoir lespoir dune socit nouvelle. Il est cependant grand temps de rformer cette logique des marchs rois, de rguler lconomie librale, de mieux rpartir les richesses de notre pla-nte, de conjuguer lconomie avec lcologie, de consommer sans ou-trance, de partager et de prserver.En ce dbut danne 2012, je formule le vu pour un nouvel ordre co-nomique mondial, pour une Europe politique, solidaire et cologique, une croissance plus vertueuse, plus co-nome, une croissance axe sur des valeurs autres que le seul profit, go-ste et sans scrupule....

    En prsence des lus du Conseil Muni-cipal de Brtigny, Jean-Vincent Plac, Snateur, Genevive Colot, dpute, Olivier Lonhardt, Prsident de la Communaut dagglomration, des vice-prsidents et des Maires du Val dOrge, de Conseillers rgionaux et gnraux, Bernard Decaux a pris la parole devant celles et ceux qui partagent comme patrimoine essentiel les belles valeurs de notre Rpublique.

    Le Maire a dbut sa prise de parole en souhaitant: des vux de bon-heur personnel, tant il nest de vie russie que dans son propre accom-plissement et celui de sa famille, des vux de russite dans vos fonctions, vos engagements, votre implication au sein de votre entreprise, de votre institution ou de votre association....

    un tour du monde indispensableCependant, il faut bien le constater, cette anne 2012 est trs largement place sous le signe du doute et de linquitude dans un monde en plein chamboulement. Un monde marqu par les guerres, les tueries, les res-sentiments, les atteintes la dignit humaine.En Afghanistan, en Irak, la guerre civile et les attentats redoublent dintensit. Au Maghreb et au Proche-Orient lanne 2011 fut lanne des rvolu-tions dmocratiques. Les contestations ont touch tous les pays de cette rgion et ont vu tomber quelques dictateurs. Certes, avec les gouvernements provisoires ou lors des lections qui ont suivi, les par-tis religieux ont pris trs souvent le dessus. Certes, les valeurs dfendues sont loin de ce que nous pouvions esprer au regard de la lacit et du droit des femmes. Mais le chemin de la dmocratie est dsormais trac, il est partag par tous sans exception. En Syrie, le peuple est lui aussi dter-min mettre mal des dcennies dopposition et de rpression du r-gime de Bachar Al Assad. Notre pen-se va naturellement et plus particu-lirement, parce que cela nous touche de trs prs, au journaliste de France

    Prise de parole du maire pour voquer 2011 et se projeter sur 2012

    Bernard Decaux accueille les Brtignolais

  • * fvrier 2012 * Parole *

    8

    magazine / dossier

    De leurope la FranceDans notre pays, la crise a creus plus encore les ingalits. Des si-tuations sociales qui apparaissent comme un film en trois dimensions. Avec dun ct une socit issue de la rente, des privilges, une so-cit de toutes les protections. De lautre, une socit qui vous prdes-tine et vous conforte dans une vie modeste, de lacceptable aux portes de la prcarit extrme. Comment maintenir, dans ces conditions, un minimum de cohsion sociale ? Comment tre fort et uni face aux attaques de la crise, quand la poli-tique mene conduit opposer les Franais entre eux, construire des amalgames htifs et inacceptables, quand le politique provoque les va-leurs collectives par une rpartition injuste de leffort ? Face au dfi de cette crise, de cette impasse poli-tique, face aux difficults financires des collectivits publiques, la mobili-sation citoyenne est plus que jamais indispensable. La construction euro-penne doit aussi se consolider, au-tour de nations fortes et solidaires, ne plus douter ni delle-mme ni de sa monnaie. Il nest en effet de fatalit inexorable ni au dclin de lEurope ni la dcomposition sociale de notre pays. Que la dmocratie fasse son uvre en 2012 pour la France, en 2013 pour lAllemagne...!

    Brtigny, une gestion responsable Ici chez nous, Brtigny, nous pre-nons modestement notre part dans ce ncessaire volontarisme politique, dans une gestion pleinement dter-mine mettre notre ville dans un

    mouvement positif tout en veillant ne laisser personne en dehors des couleurs de la vie. Un respect et une responsabilit qui engagent, en par-ticulier sur un lment de proccu-pation majeure des Franais et des Brtignolais : les impts et la fiscalit locale. Cela fait plusieurs annes que le taux de fiscalit na pas boug Brtigny. En 2012, une fois de plus, nous naugmenterons pas les im-pts de la commune. Il est vrai...