pedagogiques...Untitled (Soap Bubble Set) devient la premire œuvre de l’artiste entrer dans un muse. Paralllement, Cornell ralise , Rose Hobart

  • Published on
    05-May-2018

  • View
    217

  • Download
    2

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>1</p><p>1</p></li><li><p>2</p><p>Sommaire</p><p>Prsentation de lexposition P. 4</p><p>Introduction P. 4 Qui est Joseph Cornell ? Quelques repres biographiques P.5 Les surralistes New York (section 1) P. 6</p><p>Les diffrents formats de cration de Joseph Cornell P. 7</p><p>Les collages (section 3) P. 8 Les objets (sections 2 et 4b) P. 9 Les botes dombre (sections 4a et 10) P. 11 Les films-collages (sections 5 et 8) P. 13 Les jouets optiques (section 6) P. 14 Les muses portatifs et les dossiers (sections 7 et 9) P. 16</p><p>Pistes pdagogiques complmentaires P. 18</p><p>Bibliographie slective P. 18</p></li><li><p>3</p><p>plan De leXpoSiTion</p><p> Les surralistes New York 1Objets 2Collages 3La constellation surraliste 4aLa constellation surraliste 4bJoseph Cornell et le cinma 5Limage en mouvement 6Cornell / Duchamp 7Joseph Cornell et le cinma Les films-collages 8Joseph Cornell et les no-romantiques 9Aprs le surralisme 10</p><p>NiveAu 1</p><p>entre de lexposition</p><p> 1</p><p> 2</p><p> 3</p><p>10</p><p> 5</p><p> 6</p><p> 7</p><p> 8</p><p> 9</p><p>NiveAu 2Sortie de lexposition</p><p>Sortie de lexposition</p></li><li><p>4</p><p>PrseNtatIoN de LexPosItIoN</p><p>inTroDucTion </p><p>Lexposition Joseph Cornell et les surralistes New York propose de dcouvrir luvre dun artiste amricain majeur, souvent prsent comme un satellite de la constellation surraliste. elle a pour ambition de retracer quelques-unes des tapes de son trajet artistique et den souligner toute la singularit. Lexposition se concentre sur les annes 1930-1940, qui correspondent aux annes de maturit de luvre de Joseph Cornell (1903-1972) et la grande phase de diffusion du surralisme aux tats-Unis, permettant ainsi de rappeler les tapes essentielles et les principaux acteurs du mouvement.</p><p>Le travail de Cornell se caractrise par la diversit et linterrelation de ses pratiques artistiques qui le conduisent laborer aussi bien des collages que des objets, des botes, des dossiers ou des films. galement rvlatrices des domaines de prdilection de lartiste, ces ralisations tmoignent de son intrt pour la littrature, la peinture, la musique, le monde du ballet et les danseuses ou bien encore pour le cinma et ses actrices. autant de crations qui invitent le spectateur dcouvrir une uvre insolite et potique.</p><p>Prs de 250 uvres sont montres parmi lesquelles des pices majeures de Cornell, mais aussi dartistes emblmatiques du surralisme comme ren Magritte, Pierre roy ou encore salvador dal, Marcel duchamp, Max ernst, Man ray et Yves tanguy, alors installs New York. exposes pour certaines en regard des crations de Cornell, autour des notions de collage, dobjet, dimage en mouvement ou encore de muse portatif, elles permettent de questionner les dfinitions conventionnelles de luvre dart.</p></li><li><p>5</p><p>1903Joseph Cornell nat le 24 dcembre Nyack dans ltat de New York. en 1917, il dbute des tudes scientifiques la Phillips academy dandover (Massachussets) quil dlaisse pour tudier les langues, notamment le franais. Il dcouvre ainsi avec intrt la posie symboliste.</p><p>1921Il devient vendeur itinrant pour une firme de textiles. Manhattan, il frquente des lieux qui faonnent sa sensibilit : magasins doiseaux tropicaux, boutiques orientales, mais aussi muses et galeries.</p><p>1929Joseph Cornell dmnage avec sa famille dans une maison au 3708 Utopia Parkway Flushing (New York), o il restera jusqu la fin de sa vie. Cest dans le garage de cette maison quil installera son atelier. </p><p>1931Joseph Cornell montre ses premiers collages au galeriste new yorkais Julien Levy. Quelques mois plus tard, en janvier 1932, il prsente ses uvres lors de lexposition Surralisme la galerie Julien Levy. Il en ralise par ailleurs le carton dinvitation et la couverture du catalogue. en novembre, sa premire exposition personnelle se tient dans le mme lieu.</p><p>1936Lartiste cre sa premire bote dombre, Untitled (Soap Bubble Set) [sans titre (Ncessaire bulles de savon)]. Ce travail est prsent lors de lexposition Fantastic Art, Dada, Surrealism au Museum of Modern art de New York. deux ans plus tard, le Wadsworth atheneum de Hartford en fait lacquisition. Untitled (Soap Bubble Set) devient la premire uvre de lartiste entrer dans un muse.</p><p>Paralllement, Cornell ralise Rose Hobart, le premier de ses films-collages, projet la galerie Julien Levy avec Anmic Cinma de Marcel duchamp et Ltoile de mer de Man ray.</p><p>1938lExposition internationale du surralisme, organise par andr Breton et Paul luard la Galerie des Beaux-arts Paris fait dcouvrir le travail de Cornell en France. </p><p>Durant lt 1940lartiste est marqu par la dcouverte dune lithographie de la ballerine Fanny Cerrito. Il lui ddie son premier dossier, Portrait of Ondine [Portrait dondine], initiant une srie dhommages au monde de la danse.</p><p>1942Joseph Cornell assiste duchamp pour la ralisation de ses Bote-en-valise.</p><p>en janvier 1943Lartiste ralise la couverture dun numro spcial de la revue View titr americana Fantastica </p><p>en dcembre 1946Lexposition Romantic Museum: Portraits of women [Muse romantique : Portraits de femmes], la Hugo Gallery (New York), runit les uvres consacres aux chanteuses, danseuses et actrices qui fascinent Cornell. </p><p>en dcembre 1949Lexposition Aviary [Volire] de Joseph Cornell legan Gallery (New York), prsente le travail rcent de lartiste marqu par un arrangement abstrait des formes. </p><p>1950Joseph Cornell dbute deux sries : Htels et Observatories [observatoires]. Il travaille galement recycler danciennes botes ainsi qu complter ses dossiers.</p><p>en juillet 1953Le Walker art Center de Minneapolis (Minnesota) est le premier muse organiser une exposition personnelle de Cornell.</p><p>dans les annes 1960 Joseph Cornell revient une pratique frquente du collage.</p><p>en dcembre 1966Une premire rtrospective lui est consacre, organise au Pasadena art Museum (Californie). elle est suivie dune deuxime au solomon r. Guggenheim Museum de New York en mai 1967. </p><p>1968Cornell reoit des rcompenses de la Brandeis University et de lacadmie amricaine des arts et Lettres.</p><p>en dcembre 1970dbute lexposition Collages by Joseph Cornell [Collages de Joseph Cornell] au Metropolitan Museum of art de New York.</p><p>en octobre 1971La premire exposition personnelle de lartiste en europe se tient la Galleria Galatea de turin. </p><p>Le 29 dcembre 1972Cornell meurt dune crise cardiaque.</p><p>1980Lexposition Joseph Cornell au Museum of Modern art de New York signe sa conscration. elle sera reprise dans plusieurs institutions, dont le Muse dart Moderne de la Ville de Paris en 1981.</p><p>Qui eST JoSeph cornell ? </p><p>QuelQueS repreS biographiQueS</p><p>du 18 octobre 2013 au 10 fvrier 2014, le muse des Beaux-arts de Lyon prsente Joseph Cornell et les surralistes New York, premire exposition consacre lartiste dans un muse franais depuis plus de trente ans.</p><p>lee millerPortrait of Joseph Cornell (from the series Twelve Needles Dancing on the Point of an Angel), Gelatin silver print, 1932-1933Gift of donald Windham, Wadsworth atheneum Museum of art</p></li><li><p>6</p><p>man ray Marcel Duchamp, tirage argentique dpoque, 1921Collection prive, courtoisie de la Galerie 1900-2000, Paris</p><p>man ray Andr Breton, tirage argentique dpoque, vers 1924Collection prive, courtoisie de la Galerie 1900-2000, Paris</p><p>leS SurraliSTeS new York </p><p>(section 1)</p><p> Cest la galerie Julien Levy qui ouvre ses portes New York en 1931 que Joseph Cornell rencontre la plupart des peintres et des potes surralistes. Parmi ces derniers, certains avaient d, lapproche de la seconde Guerre mondiale, quitter leur pays et trouver refuge aux tats-Unis.</p><p>Quest-ce que le surralisme ? Le surralisme est un mouvement artistique qui se dveloppe au dbut des annes 1920. dabord littraire, le mouvement stend rapidement aux arts plastiques, la photographie et au cinma. si la posie de Charles Baudelaire, stphane Mallarm, arthur rimbaud ou du Comte de Lautramont a t appele jouer un rle essentiel pour librer la sensibilit des acteurs du surralisme, les recherches rcentes de sigmund Freud sur le monde des rves et le rle de linconscient sont galement au cur de lesthtique du mouvement. </p><p>en 1924, andr Breton publie le Manifeste du surralisme qui officialise le mouvement. Il le dfinit comme ceci : automatisme psychique pur par lequel on se propose dexprimer, soit verbalement, soit par crit, soit de toute autre manire, le fonctionnement de la pense. dicte de la pense, en labsence de tout contrle exerc par la raison, en dehors de toute proccupation esthtique ou morale. Paralllement la posie, se dveloppe aussi un art surraliste qui souhaite troubler, dsorienter, agir sur limagination, linconscient du spectateur. dans un contexte daprs-guerre, et de rvolte face aux conventions, les surralistes pensent que lart, la posie, l trange et le merveilleux peuvent prendre place dans la vie quotidienne pour transformer la socit.</p><p>Peintre, photographe et cinaste amricain, Man ray (1890-1976) prsente ses premires uvres, des toiles abstraites, lArmory Show de New York en 1913. Il pratique ensuite la photographie qui sera son mdium de prdilection. en 1921, il se rend en France o il est chaleureusement accueilli par le groupe des surralistes, dont il fera de nombreux portraits. Il se consacre alors aux possibilits de limage, ralise quelques films et labore la technique du rayogramme permettant de raliser des photographies, en plaant des objets sur une plaque sensible expose la lumire. aprs la dfaite de la France en 1940, il rejoint les tats-Unis.</p><p>ProPosItIoNs PdaGoGIQUes (selon le niveau des lves)</p><p>noter les noms de quelques artistes surralistes, et retrouver dans la suite de lexposition leurs domaines de cration et leurs uvres. Quest ce qui surprend dans certaines photographies ? pourquoi ? Quel est leffet produit ? en quoi ces photographies remettent-elles en question la tradition du portrait ? </p></li><li><p>7</p><p>Les dIFFreNts ForMats de CratIoN </p><p>de JosePH CorNeLL </p><p>leS collageS (section 3)</p><p>LeS COLLAgeS De JOSePh COrNeLL</p><p>Cest partir de 1930 que Joseph Cornell ralise ses premiers collages. Cette pratique courante chez les artistes surralistes conduit associer des images se rfrant des univers diffrents. en dcoupant et en collant ces images, ce procd, qui se joue galement des changements dchelles, cre des effets insolites, inattendus, mobilise limaginaire et suscite le merveilleux. aprs 1942, le recours au collage se fait plus rare dans luvre de Cornell. </p><p>Les collages de Joseph Cornell entretiennent leur dbut une proximit troublante avec ceux dernst et notamment avec ceux de son roman-collage La femme 100 ttes dont il retient liconographie emprunte aux gravures du xIxe sicle.Pour Cornell, la dcouverte de cette uvre est la premire rencontre avec le surralisme, sans quil soit pour autant possible de savoir si cette dcouverte initie sa pratique du collage. </p><p>Joseph cornellCollage pour le catalogue de lexposition Surralisme,New York, Julien Levy Gallery, 1932Collection prive</p><p>FocuS J. cornellSurralisme. Collage pour la couverture du </p><p>catalogue et le carton dinvitation de lexposition surralisme, New York, Galerie Julien Levy. </p><p>Janvier 1932. </p><p>Lexposition de 1932, intitule Surralisme, confirme lchelle internationale du mouvement et la vocation de la galerie Julien Levy qui participe son rayonnement. elle marque aussi lentre de Joseph Cornell sur la scne artistique. Il expose aux cts dartistes tels que salvador dal, Max ernst, Man ray et Pierre roy. Pour cet vnement il ralise la couverture du catalogue de lexposition, ainsi que le carton dinvitation. Il y dcline le mme motif dun jeune garon soufflant dlicatement le mot surralisme , dont les lettres aux typographies diverses viennent sinscrire dans lespace de la page comme des notes de musique. </p></li><li><p>8</p><p>ProPosItIoNs PdaGoGIQUes (selon le niveau des lves)</p><p>reprer le type dimages privilgi par les deux artistes. Quels sont les domaines auxquels elles appartiennent ? pouvez-vous dcrire les lments dun collage ? Quel est leffet cr par leur juxtaposition ?</p><p> Quelles diffrences pouvez-vous faire entre lunivers des collages de max ernst et de Joseph cornell ? pourquoi ? Quel est leffet produit ?</p><p>max ernstLa mer de jubilation, collage, 1929Paris, muse national dart moderne - Centre Georges Pompidou</p><p>LeS COLLAgeS De MAx erNSt </p><p>artiste franais dorigine allemande, Max ernst (1891-1976) ralise des collages depuis le dbut des annes 1920. Il a men cette technique son plus haut degr dlaboration. en mai 1921, il expose Paris ses premiers collages qui seront reprs par les surralistes. Quelques annes plus tard en mai 1929, il excute cent cinquante collages partir de gravures, de revues et de catalogues illustrs de la fin du xIxe sicle ou du dbut du xxe sicle, pour constituer un ouvrage intitul La femme 100 ttes. Cest avec cet ouvrage quil invente le roman-collage surraliste : un roman sans texte, dont la narration est uniquement assure par limage. Le ralisme des reprsentations entre alors en contradiction avec les transformations que leur impose ernst. tous les lments, bien que dtourns de leur sens initial, demeurent reconnaissables, crant ainsi une ralit nouvelle. </p><p>Joseph cornellUntitled (Schooner), collage, 1931Washington, Hirshhorn Museum</p><p>FocuS J. cornellUntitled (Schooner). Collage. 1931. </p><p>Ce collage de Joseph Cornell est le premier prcisment dat. Un navire aux voiles dployes est habit par une rose la taille disproportionne au cur de laquelle se trouve une araigne ayant tiss une large toile. Les fils tendus de la toile daraigne font cho aux cordages des voiles du bateau. La vision de ce navire habit par une prsence animale et vgtale inattendue, invite un voyage sur le mode du rve.Prsent lanne mme de sa ralisation au galeriste Julien Levy, ce collage vaut lartiste son entre dans la constellation surraliste.</p></li><li><p>9</p><p>leS obJeTS : LeS PetitS OBJetS De JOSePh COrNeLL </p><p>et LeS OBJetS SurrALiSteS (section 3)</p><p>LeS PetitS OBJetS De JOSePh COrNeLL</p><p>dans des botes aux dimensions rduites, des objets ordinaires et de petite taille sont rassembls : ds coudre, aiguilles, billes, pingles, ressorts, mais aussi grains de sable ou coquillages. Naturels ou manufacturs, ces lments ont t ramasss, collects au cours des dambulations de lartiste dans les rues de New York. </p><p>de retour dans latelier, ils ont pu tre lgrement modifis puis juxtaposs sans rapport les uns avec les autres au sein de botes rcupres par lartiste. Les autres, ceux qui nont pas t retenus, sont classs et rangs dans latelier.Lutilisation dobjets trouvs par Joseph Cornell remonte 1932.</p><p>Paralllement, Cornell dtourne des objets. Pour Novalis et Hlderlin Object, ce sont des coffres anciens qui ont t utiliss, alors que lartiste fabrique lui mme ses propres botes </p><p>Joseph cornell Untitled (Group of Minutia), assemblage (botes et cloche de verre), 1933Collection prive</p><p>Joseph cornellObject, construction (bote), 1944Collection prive</p><p>Joseph cornell Ephemera Metaphysic: Novalis, construction (bote), 1941Vaduz, Kunstmuseum Lichtenstein</p><p>Joseph cornell Hlderlin Object, construction (bote), 1944-1946New York, Pavel Zoubok Gallery</p><p>Joseph cornell :Choses vues droite et gauche (sans lunettes), construction (bote), 1939Collection prive</p></li><li><p>10</p><p>LeS OBJetS SurrALiSteS </p><p>ds 1924, andr Breton suggre dans son Introduction au discours sur le peu de ralit, de fabriquer certains objets q...</p></li></ul>