Physiologie des gonades - univ.ency- .Physiologie des gonades (Cour de physiologie deuxième année

  • View
    221

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Physiologie des gonades - univ.ency- .Physiologie des gonades (Cour de physiologie deuxième année

  • Universit de Constantine. Facult de mdecine. Dpartement de mdecine.Service de physiologie et des explorations cliniques fonctionnelles CHU ConstantinePrpar et prsent par: Dr M Madani -Dr NH Chibani Dirig par: Pr F NedjarAnne universitaire 20t3 / 2t4

    Physiologie des gonades(Cour de physiologie deuxime anne mdecine et pharmacie)

    Directeur du dpartement de mdecine

    Le responsable du module

    Page L

  • Objectifs du cours

    Dcrire la fonction commune des organes gnitaux males et femelles.

    Connaitre I'origine, les tapes essentielles de la synthse, le mode d'action et les effetsbiologiques des hormones sexuelles femelles (strognes et progestrone).

    Dcrire les tapes du cycle menstruelle au niveau de I'endomtre, de l'ovaire et eninsistant sur les variations hormonales et leur rgulation.

    Connaitre I'origine, les tapes essentielles de la synthse, le mode d'action et les effetsbiologiques des honnones sexuelles males.

    Dcrire les niveaux de la rgulation hormonale male.

    Page 2

  • Plan

    1-lntroduction2-Activit gonadique femelle- 2-1'Rappel anatomo-histologique

    2-2*Les hormones sexuelles femeltes- les strognes-la progestrone

    2-3-Le cycle menstruel$activit gonadique mal

    3-1 -Rappel anatomo-histologiqueS2-Les hormones sexuelles males

    4-Conclusion

    II

    Page 3

  • l.INTRODUCTIONLa femme joue un rle beaucoup plus complexe que l'homme dans la

    reproduction (non seulement son organisme doit-il produire des gametes maisdoit aussise prparer soutenir un embryon).Les gonades males et femelles exercent une double fonction:

    -Une fonction exocrine : la production des gamtes (gamtogense).'-Une fonction endocrine: la scrtion d'hormones sexuelles.?-ACTIVITE GO NADIAU E FEMELLE2.1 .MPPEL ANATOMO-HISTOLOGIQU ELes ovaires reprsentent les gonades femelles, se situent dans la cavitpelvienne .l!s sont de forme ovalaire, 4 cm de diamtre et 159 de poids.Une coupe longitudinale de l-ovaire offre dcrire:- le cortex ovarien : il occupe la partie priphrique de l'ovaire, on y trouveles difrrents stades de la folliculogense ; et- la mdullaire : elle constitue la partie centrale de l'ovaire. Elle est composede tissu conjonctif lche, riche en vaisseaux sanguins, tymphatiques ainsique des nerfs.2.2. LE$ HORMONES SEXUELLES FMELLESSont:

    -strognes (oestradiol; oestrone, oestriol)- progestrone

    2-2-1-les estrognes2-2-1-1- Biosynthee-l'ovaire et le placenta sont la source principale des strognes ; et ils sontsynthtiss accessoirement dans les testicules et la cortico-surrnale.-Le cholestrol est le prcurseur des hormones stroides.- les cestrognes sont forms dans la thque interne et dans les cellules de la granulosa(possdent les enzymes d'aromatisation quitransforment les andrognes enstrognes).

    Page 4

  • *4Llosfrcne

    t2 1 1 { i - n

    nHlase: lsff.rse- -\ t 4r l

    _ i: ; J

    - r , i . : r

    It

    A5 Prgnno lone,

    "l l r : ; qf , :nhydraxylase i desrn&lase

    !r

    DHA -_-.-4 S-FHA. sulf*transfra*e

    lSClnrgrasqrr

    I

    . ' t 7 H l a s e ;v

    tT tH Progestrn

    11 ZrF IHlase

    t

    ar'-f isol

    - r - r + . A 4

    2-2-1-2-Transport. Assur par la TeBG: testosterone-oestradiol Binding Globulin. L'aetradiol stimule Ia synthse hpatique de TeBG. TetsG .t pendanf Ia grossesse. TeBG possde plus d'affinit pour la testostrane que l'oestradiol

    2-2-1-3-Mode d-actionLes strognes sont des hormones stroies (rcepteurs intracellulaires).

    1 xydc

    I reductase

    f r:xyoo,!:eductase

    Te5-fOStdFne -+,_ i , : - r .S,- ; : , I '

    I So 4r 'oRr:t-a:-eIl r edu ts '?

    ?

    5s bHTFig ure{ : Biosynthse d' hormones stroides

    *^--a;'--1:::::i::{-'' '"j'- 1 , t r ,r ; , t I

    a' ' . 4 . Lj

    l _ e ! _ , : l'*"'-

    \Tfanccrrporr .'t _i l

    . . t .

    Figure2 : mode d-action des hormones stroides.'l-'strogne agit aussi par I'augmentation des rcepteurs de la progestrone.3-5-Effets biologiques-A la pubert : dveloppement des caractres $exuels secondaires.-Aprs la pubert: Tractus gnital *r activit trophique.

    Page 5

  • Apparition e{ epith pavinrenteux

    Diffre:rciation et rlvelcppenrerrt cle1' pith galactophorique

    contraction.lu corp et relaxatior rleI'isthme

    Cririssrrnt--e et pr olifration

    srrtoire

    -Apris mnapause.' en absence de production d'sfrognes, il rsulte uneatrophie des rcepteurs gnitaux.-Sur autres flss#s.Croissance, minralisation osseuse, maturation squelettique..Mtabolisme des glucides: Amliorent la tolrance aux hydrates de carbones..Mtabolisme des llpides: rTG circulants..HzO et Na: active le systme Renine-Angiotansine-Aldostrone.3-5-Catabolisme-Comme toutes les hormones stroides la dgradation des oestrognes se faitessentiellement dans le foie (gluco et sulfo conjugaison).-la demi-vie de l'stradiol:90 min.-Elimination:

    9A c/o dans les urines"10% dans la bille.

    3-7-RgulationFait intervenir l'axe hypothalamo-hypophysaire:

    -hypothalamus secrte :lH-RH(gonadotrophine)-l'hypophyse secrte :

    LH (l'hormone luteisante)., pSH {l'hormone folliculo-stimulante.

    L'strogne exerce un feed back ngatif sur la libration hypothalamique deLH.RH.A l'inverse l'imprgnation progressive de l'hypophyse en strogne aboutit une amplification de la rponse hypophysaire au LH-RH : feed back positif.

    |la motricitJla scrtion tle la glaire

    J la permbilit capillairr:

    Frovoqu/ r.rstrtrdiol et I l,phncrmnes cer-lmateuxcycliques

    Relaxationdu cor?s etc onbracfion cle I'isthme

    Transf orrne 1' en.{omtre

    Trompes:Col utrin;\raSin:

    seins

    rnYom.tre

    endernrtre

    J la rnotricit{la secrtionde la glaire

    proliiratif en en*-lorntre

    Page 6

  • *-1. ::r;,1: -.,, :r,._.i. d* :=; _..1 ;t*

    -

    _"'F.+-=-r*j}' ..

    * i+j ; ': f i

    j {+t= - "

    ' it" '

    It .

    *t i

    : i r , : ' , .

    i ' ' ' , '" ! jr i\. I

    t i- \ :. ;r-*..; t " . : ' l

    "} .;.,; *..-.: _ ., / . ' ' " "

    . . j . l - - ::\.1, ,

    . - .' l

    If r ' - . . . , - . '

    : , - 'a ' ._ . -

    t

    - - - - - t l r t * tx :d#' ; i r r r r t f td{ t . }p l r iaf i l l . t ! 'g i . t j ' - f i i rd}nFl i f , rt: i 'eu: t i ! r* tFtsFia - i r ' r -

    FigureS : rgulation hormonale chez la femme

    2-2-2-La progestrone (L'hormone de la nidation et la gestation)2-2-2-1-8iosynthseAu niveau de: -les cellules de la granulosa du corps jaune.

    -les cellules syncitrophoblastiques (placenta).2Q-2.-2-Transport-le taux variable au cours du cycle (15n9/ml-25ngiml).-Possde une affinit lpour la transcortine et une affinit moindre pourI'albumine.2-Z-2-3-Mode d'action {Le mme des autres hormones stroiTes).2-2-2 d.-Ef ets biol og iq ues

    -Acti on h y p erth e rmisanfe.^Action sur/e SNG: action sdative.-sur H2O ef Na:f Ia duirse et I natriurse.-Action au niveau des rcepfeurs gnitaux (le tableau).

    2-2-24-Catabolisme

    Page 7

  • Essentiellement hpatlque (secondairement: rien, utrus, placenta, peau)La forme principale d'excrtion des progestatifs (progestrone, 17a-OHprogestrone) est le prgnandroL Son dosage dans les urines peut servir de fesfde grossesse2-2-24-Rgulation*la rgulation de la biosynthse est assur par:

    -LH-HCG (si grossesse) qui maintient le gonado trophine chorionique,

    *Rgutation hypothalamo-hypophysaire :(figure 3).-Phase folliculaire: une petite quantit additionne son effet l'strogne***1 LH-RH-Phase lutale: la progestrone exerce un feed back(-) sur I'axe hypothalamo-hypophysaire2.3.LE CYC LE IiII EN STRU EL2-3-1-DEFTNtTtONSrie de modifications cycliques subies par I'endomtre chaque mois en rponseaux variations des concentrations sanguines des hormones ovariennes; lesmodifications de I'endomtre sont coordonnes avec les phases du cycleovarien.

    -Dure du cycle: 28 5 j.-Dure du saignement: 3 5j"-Caractres du saignement: sang fonc incoagulable.

    2.3-2.DEROULEMENT DU CYCLE II'IENSTRUEL AU NIVEAU DE L'OVAIRE(LA FOLLTGULOGENSE)

    1 -La phase folliculaire- De la naissance la pubert, la folliculogense est bloqu.-De la pubert la mnopause, une fois par rnois juste aprs fes rgles, unevingtaine de follicules primordiaux continue la folliculogense.- Le follicule primordial est compos d'un cvocytel, bloqu en prophase l, entour parquelques cellules folliculaires aplaties.-lls se transforment en Follicules secondaires ; puis en Follicules tertiaires{cavitaires) et en fin habituellement, un seuf arrive terme :Follicu[e mr (deGraaf); les autres dgnrent.

    2-La phase ovulatoire : le 14 eme jour du cycle ;l'ovocyte II, est expulss, hors del'ovaire, et se capte par les trompes.

    3- La phase lutaleAprs I'ovulation le reste du follicule mr constitue, une glande endocrine,temporaire dite corps jaune. Les cellules de la granulosa aprs leurslutinisation, deviennent capables de synthtiser la progestrone. Les cellules dela thque interne synthtisent toujours les strognes" Le corps jaune peutvoluer de deux manires diffrentes savoir :

    Page 8

  • -En l'absence de fcondation : le corps jaune est dit progestatif, sa dure de vieest de 14 jours ; et

    - n cas de fcondation : le corps jaune est dit gestatif, sa dure de vie est de 3mois. Ensuite, il dgnre et le relais de la synthse des stroTdes est prispar les cellules du syncytiotrophoblaste du placenta.

    -Dans l'ovaire le corps jaune dgnre et forme le corps blanc, qui sera phagocytpar les cellules phagocytaires"

    2-3.3.DEROULEMENT DU GYCLE MEHSTRUEL AU NIVEAU DE L'ENDOMETREF phase prolifrative : dveloppement de la muqueuse utrine (endomtre) qui se

    trouve ainsi prpare recevoir 1 ovocyte fcond.

    rapide des taux plasmatiques d 'strognes et de progestrone provoque uneconstriction des ar