PLUME la poupée d'APACHE

  • View
    219

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Pourquoi PLUME ? APACHE a voulu un objet qui ait une forme de poupée, Sébastien Côte a dessiné, ce qui pour nous est un indien avec deux plumes sur son bandeau…Mais chacun, professionnel, parent ou enfant réagira avec son propre imaginaire. Ce sera donc une poupée, un lapin, un doudou, ce que l’on voudra.APACHE lui a choisi un nom : PLUME, pour tous les enfants qui sont soignés à l’hôpital mais aussi en PMI, par le médecin de famille…Et les feutres ?Avec le minikit de feutres l’enfant peut sans danger (à partir de 3 ans) dessiner sur la poupée PLUME.

Text of PLUME la poupée d'APACHE

  • Bonjour,

    je mappelle

    PLUMeles enfants

    qui doivent tre soigns.

    Opration poupe PLUME avec le soutien de :

    rassurer...expliquer,

    dialoguer, Pour changer,

    PLUMela poupe dAPACHE

    APACHE

  • 2Je suis une poupe dAPACHE.

    Je suis lgre, douce au toucher

    Jai une forme de poupe, je suis en tissu,

    je suis ni trop grande, ni trop petite

    Bonjour, je mappelle PLUMe

    On peut jouer avec moi, me dessiner dessus,

    me laver

  • 3Plume mais quel drle de nom !

    Qui es-tu ? Un lapin ou une drle de poupe avec deux oreilles

    du mme ct ?

    Quest-ce-quon

    peut faire avec toi ?

    On peut jouer avec moi, me dessiner dessus,

    me laver

  • 4

  • PLUMePourquoi ?APACHE a voulu un objet qui ait une forme de poupe, Sbastien Cte a dessin, ce qui pour nous est un indien avec deux plumes sur son bandeau

    Mais chacun, professionnel, parent ou enfant ragira avec son propre imaginaire. Ce sera donc une poupe, un lapin, un doudou, ce que lon voudra.

    APACHE lui a choisi un nom : PLUMe, pour tous les enfants qui sont soigns lhpital mais aussi en PMI, par le mdecin de famille

    Et les feutres ?Avec le minikit de feutres lenfant peut sans danger ( partir de 3 ans) dessiner sur la poupe PLUMe.

    5

  • 6

  • Avec ce livret nous vous accompagnons, vous soumettons des ides, des propositions, nous vous faisons part de tmoignages.

    Cest en quelque sorte un guide partir duquel libert est laisse chaque enfant dutiliser la poupe comme bon lui semble.

    Professionnels et parents, leur tour, entrent dans le jeu avec leur exprience et leur imagination, guids par les ractions de lenfant et le contexte de la situation.

    la poupe dAPACHE pour changer, dialoguer, expliquer, rassurer

    PLUMe

    7

  • 8PLUMe est un cadeau

    Oui, la poupe PLUMe accompagne dun minikit de feutres, est un cadeau.

    Un cadeau du professionnel de lhpital ou de la PMI ou de tout autre lieu de soins lenfant qui arrive.

    Un cadeau sans aucune condition pralable (comme par exemple : si tu es sage, tu auras une poupe).

    Un cadeau que lenfant garde et peut rapporter chez lui.

  • 9PLUMe sert damorce au dialogue avec lenfant

    Faire un don un enfant est une faon de laccueillir, lui et son imaginaire et damorcer le dialogue.

    On peut par exemple poser des questions ouvre-botes :

    - Comment vas-tu lappeler ?

    puis lui demander - Quest-ce que tu lui dis ?

    - Et quest-ce quelle te dit ?

  • 10

    PLUMe est aussi un objet de mdiation

    En tant quobjet de mdiation, PLUMe peut permettre la parole de prendre sa place, aussi bien la parole de ou des adultes que celle de lenfant.

    PLUMe permet lexpression de lenfant par les mots, par le dessin ou par les deux.

  • 11

    PLUMe est un support pour expliquer

    Quand un enfant arrive avec sa propre poupe, son doudou, son nounours, il naccepte pas toujours que cet objet intime soit utilis pour une dmonstration.

    Il lacceptera mieux avec PLUMe.

    On peut faire avec PLUMe ce que depuis des annes les professionnels font avec les poupes, les nounours : sen servir pour expliquer, pour montrer. Les feutres sont une invite dessiner (et peuvent tre utiliss sans danger ds lge de trois ans).

    - Est-ce que tu veux bien que je te montre ou que je te dessine ce quon va faire ?

  • 12

    PLUMe est un moyen dexpression pour lenfant

    Le dessin accompagne ou non la parole. Lorsque lenfant dessine, il exprime quelque chose qui vient de son exprience, de son vcu, de son ressenti, de limage quil se fait de son propre corps.

    Lenfant peut galement choisir de faire subir la poupe PLUMe,

    les traitements quil a lui aussi affronter.

    On parle didentification lagresseur . PLUMe peut crier plus fort que lenfant, refuser dtre soigne.

  • 13

    En utilisant un support comme PLUMe, lenfant, exprime ses propres motions : colre, violence, refus, peur.

    Et PLUMe peut aider ddramatiser les traitements, lhpital, les gestes de soin.

    Lagression du soin se dplace du corps de lenfant celui de PLUMe.

    PLUMe pour se consoler ou tre consol

    Le parent, le professionnel, lenfant peuvent sadresser la poupe PLUMe, la consoler, la rassurer ou encore lui demander de consoler lenfant.

  • PLUMe

    14

  • PLUMe aux urgences, dans les services, en consultation, en PMILenvironnement mdical dans lequel PLUMe va tre utilis est important.

    Les maladies soignes dpendent des spcialits mdicales. Certains soins sont spcifiques un service donn. Le temps sorganise aussi diffremment en fonction du lieu.

    Les professionnels connaissent le contexte de leur service et sont les plus mme den tenir compte dans leurs projets pour amliorer laccueil des enfants et des familles et rendre lensemble du sjour aussi peu traumatisant que possible.

    15

  • 16

    Les urgences

    Lexprience de larrive aux urgences est toujours angoissante pour un enfant et ses parents. Cela peut tre la premire exprience du contact avec lhpital. Latmosphre est souvent survolte. Lenfant (mais aussi ses parents) ne sait pas ce qui va se passer. Aux urgences on attend dans linquitude

    Lenfant peut avoir mal, avoir peur, craindre les piqres.

    La poupe offerte demble peut faire baisser la tension, aider supporter lattente, permettre lenfant de sapproprier PLUMe et de dessiner sur cet objet.

    De multiples gestes sont pratiqus aux urgences : prise de sang, pose de perfusion, radiographie, prise de tension artrielle, etc. Le professionnel peut proposer lenfant de faire dabord le geste sur la poupe avant de le faire sur lui.

    Certains enfants qui ont mal ne parviennent pas montrer o se situe leur douleur. On peut alors demander lenfant si la poupe, elle aussi, a mal et o. On peut proposer des endroits du corps de la poupe et demander si la douleur se situe l, ou l

  • 17

    Les consultations et les hpitaux de jour en pdiatrie

    Des enfants sont amens revenir souvent en consultation, pour des soins rguliers, des pansements (cest le cas des enfants brls, des enfants qui ont t oprs, des enfants qui ont des stomies, des enfants qui ont des chimiothrapies, etc.).

    De consultation en consultation, lenfant revient avec PLUMe, tmoin de ces moments passs lhpital. PLUMe se remplit jour aprs jour dune charge affective. PLUMe est aussi un objet protecteur, un personnage intermdiaire entre lenfant et les soignants.

    Et on peut proposer lenfant de dessiner ce quon va lui faire.

    Manon a 6 ans. la suite dune brlure, elle a d avoir une greffe et elle vient rgulirement en consultation pour changer ses pansements. Linfirmire lui propose de dessiner le pansement sur PLUMe. chaque nouvelle consultation, Manon amne PLUMe toute bariole de pansements et avant chaque soin, la montre firement linfirmire.

    La a 8 ans. Avec beaucoup de srieux, elle dessine sur PLUMe le tee-shirt quelle-mme porte ce jour l. Puis, sans un mot, elle tend PLUMe linfirmire qui commence donc par soigner PLUMe et soigne ensuite La.

    Les soins raliss dabord sur PLUMe permettent lenfant dapprivoiser la situation, de se prparer aux gestes qui vont lui tre faits.

  • 18

    Les services dhospitalisation

    Les enfants restent un certain temps dans les services dhospitalisation et PLUMe peut les accompagner tout au long de leur sjour.

    Les usages de PLUMe dpendent de la spcialit du service, mdecine ou chirurgie et des gestes spcifiques qui y sont pratiqus.

    Mais dans tous les cas, les prises de sang, les perfusions, qui sont des gestes quotidiens lhpital, cristallisent souvent les peurs des enfants. Ces gestes peuvent tre montrs, expliqus sur PLUMe.

    En chirurgie par exemple, le chirurgien ou linfirmire peut dessiner la cicatrice, aprs avoir pris soin de demander lenfant sil accepte quon dessine sur sa poupe et quon lui parle de la cicatrice.

    PLUMe peut aussi servir lenfant exprimer sa douleur et en prciser la localisation.

  • 19

    La PMI (Protection maternelle et infantile)

    Le mdecin, les infirmires et les ducatrices de la PMI peuvent utiliser PLUMe, notamment pour ddramatiser les vaccinations.

    Linfirmire a vaccin dabord PLUMe puis Karim, 4 ans. Il pleure, mais pas beaucoup. En quittant la salle de soins, il a encore quelques larmes, mais il sest dj consol en serrant bien fort PLUMe contre lui.

  • 20

    Pour continuer sur ce cheminDj en 19081, Sigmund Freud crit : Chaque enfant qui joue se conduit comme un crivain, dans la mesure o il cre un monde son ide, ou plutt arrange ce monde dune faon qui lui plat Il joue srieusement. Ce qui soppose au jeu nest pas le srieux, mais la ralit. .

    Franoise Dolto2, en 1949, prsente son exprience de la poupe-fleur la Socit psychanalytique de Paris dans le contexte particulier de la psychanalyse dune enfant de 5 ans (la poupe-fleur a un corps de poupe et une tte de fleur).

    Donald Winnicott, pdiatre et psychanalyste, dcrit le rle de lobjet transitionnel 3 dans la maturation psychique du bb. Cet objet soutient lenfant dans le cheminement difficile de la sparation davec sa mre et de lacceptation de la ralit extrieure. la fois trouv et cr par le bb, lobjet transitionnel est le prcurseur du jeu. Par extension, on appelle communment doudou un objet que lenfant investit et avec lequel il noue une relation forte. Le doudou peut tre un ours, une peluche, une poupe, une couverture, un morceau de tissu

    Une poupe ou une peluche est en quelque sorte la continuation de lobjet transitionnel. Pour lenfant, ces