Portfolio Hiver 2015

  • View
    224

  • Download
    3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Portfolio Hiver 2015

  • PORTFOLIO

    LANCHANTIN Elina ENSAPB M12011-2014

  • SOMMAIRE

    I VOLUMES, PARCOURS

    II ANALYSE

    III LOGEMENTS

    IV EQUIPEMENTS

  • I

  • PREAMBULE

    Dans ce portfolio vous trouverez des travaux raliss au cours des cinq premiers semestres LENSA Paris Belleville, un court rsum des stages effec-tus ainsi quun ensemble de clichs photographis au long de mes voyages, expo-sitions, expriences.

    Vous y trouverez des travaux raliss en premire anne encadrs par les professeur denseignement du projet darchitecture : Galle Breton, Franois Bru-gel, Raphael Drizard, Estelle Thibault, Frderic Einaudi, Rmi Fromont, Mathias Gervais, Gal Huitorel, Saviri Jalais, Nicolas Karmouchkine, Marine Le Roy, Se-bastien Ramseyer, Herv Roux, Sabine Guth, et Arianne Jouannais.Figurent aussi des travaux de premire anne dArts Plastiques enseigns par Si-mon Vignaud, Morgan Bancon, Chiara Gaggiotti, Julie Lafortune, Jean Denis Schauer, et Jean Baptiste Secheret. En ce qui concerne la deuxime anne, il vous sera prsent le travail r-alis lors de lintensif sur la question du site, enseign par Dominique Hernan-dez. Ainsi que des travaux de studio. Pour le premier semestre jai choisi de suivre lenseignement Guy Desgrandchamps et Nicolas Andr : Habiter le logis. Pour le second, mon choix ,sest tourn vers Batrice Jullien et David Chambole : Situationsdeprojetsetlogiquedenqute-Projetssur la petite ceinture Paris. Sont aussi prsents les travaux raliss en cours de Matriaux des structures Acier : Concevoir et construire enseign par Arnauld de Bussierre. Ainsi que des travaux dArts Plastiques dont lenseignement ft assur par Patrick Chaput et Jean Luc Bichaud, Pour lenseignement du projet darchitecture de troisime anne jai choisi de suivre le studio de Jean Paul Robert : Un quipement pour la vie dun quartier. Ainsi que le studio dEmmanuelle Colboc : De la conception de logements collec-tifs la recherche de la juste chelle dun lieu. Pour lenseignement de la premire anne de master( ralise lUniversit de Montral) jai choisi le studio de Maxime Frappier : Pavillon de Canada, Dubai 2020.

    Ce portfolio se compose de quatre parties non chronologiques. La premire partie regroupe des travaux concernant la premire annes ainsi que lintensif de deuxime anne. La seconde partie sintresse plus aux problmatiques de lanalyse tout en mon-trant au fil des annes lvolution de notre mode de pense et de reprsentation face ces questions. La troisime partie voque le logis et le projet se rapportant ce thme. La dernire partie traite la thmatique de lquipement. Entre chaque squence se trouve des travaux plus personnels touchant diffrents domaines et se rapportant la squence prcdente.

    A la fin du document en index vous trouverez des rfrences photographiques in-diquant le lieu et lhistoire de chaque photo prsent dans ce corpus.

    I

  • VOLUMES, PARCOURS

  • MASSE, SURFACE , LIGNE

    Matriau... cest sur ce mot nigmatique que nous avons fait nos premiers pas dans lespace architecturale. En effet cest sous ce nom quen premire anne nous avons abord les questions de pleins, vides, ombres, lumires... Mais aussi celles de la reprsentation et notamment de laxo-nomtrie. Le but du jeu tait simple : un volume , trois dcoupes.A nous par la suite de composer cette sculpture/espace architectural.

    Matriau... cest aussi le procd de cration engag dans la matire. En effet cette squence nous plonge au cur du matriau, de ses questions, ses reflets, sa densit...Notre premier prototype fut dans un mat-riau massif, tout un processus derecherche se noua autour de ce mot.

  • Tel un sculpteur nous avons creus, dompt largile, le pltre, la paraffine recherchant leffet le plus lisse.A peine fini ce premier volume, dautres mots firent leur apparition tel filaire ou sur-facique.Ainsi ces volumes achevs la dernire tape fut de les sublims, les immortaliss sur papier glac et mine de plomb.

    Lgendes :

    Photos du modle surfacique en carton Photo du modle filaire en balsa Photo du modle massif en paraffine Axonomtries des modles

  • PARCOURS

    Parcourir un lieu cest aller dun point A vers un point B, cest aussi arpenter, flner dans un parcours qui nous y invite. Ainsi en premire anne nous avons abor-d ces questions par une srie de courts exercices avec des noncs simples : tout dabord un premier parcours autour dun arbre, dun banc, et dun endroit couvert. Puis lexercice sest transform, puisant sont inspiration dans les piscines de mer dAlvaro Siza.

    Nous avons donc cr un parcours entre terre et mer avec un bassin, un quai et le niveau de leau.Nous avons aussi abord lors de cette s-quence des questions dordre structurel tel les poutres moise/moisante, les pannes, les chevrons...

  • Lgendes :

    Photos du parcours bassin/banc/couverture/arbre Photo du parcours entre quai et mer Coupe perspective du parcours entre terre et mer

  • DE LEDOUX A LEDOUX

    De Ledoux Ledoux... derrire ce titre nigmatique ce cache lintitul de notre intensif de paysage (2me anne). Ce-lui ci consistait nous faire dambuler sans objectifs entre Stalingrad et Bas-tille. Notre parcours fut comme un retour en enfance, nous tions innocents, dans la qute du plus de sensations possibles. Tous nos sens furent veills. Une fois de retour nous devions par groupe trouver un sujet, une sensation qui nous avait marqu et lillustrer.

    Lhorizon... fut notre ligne directrice. En effet cause de la forte topographie notre horizon ne cessa de varier. Nous avons retrac notre parcours par une coupe topographique sur laquelle nous avons re-lev des points de vues intressants.

    Il nous est venu lide de dcomposer ces points de vues comme des plans de cinma. Ainsi nous avons spar larrire plan du premier, du second...

  • Un fois cette tape faite nous les avons d-coups dans du carton. Et nous avons recom-pos de nouveaux paysages. Pour cadrer ces nouveaux paysages nous avons cre une sorte de boite dans laquelle nous avons install un systme qui nous permettait de varier louverture et ainsi de faire varier notre perception de ce nouveau paysage imaginaire.

    Lgendes :

    Coupe topographique avec les diffrents points de vues Installation du systme Boite vue Exemples de paysages recomposs

  • LEPOPEE DUN CITADIN

    Av. de Jenny

    Rue de

    la Ga

    renne

    Les Terrasses

    Derrire cette pope se cache le sujet de lintensif ralis au deuxime semestre de la troisime anne. La vise de cet in-tensif tente de nous rendre compte dune situations actuelle sur un parcours donn dans louest parisien. Il nous a permis de faire le lien entre diffrentes dis-ciplines et diffrentes chelles de temps .Nous avons tent de capter des moments, des lments perceptible le long de notre parcours. Nous avons mis en scne le par-cours dun citadin lambda.

    Nous avons retranscrit le parcours de ce citadin principalement laide photogra-phies prises in situ.Le parcours partait du quartier de la Groue et sachevait sur les terrasses de Nan-terre et la Dfense.

  • Lgendes :

    Photographie de la sortie du mtro la D-fense 20hVues des terrasses depuis la rue de Ga-renne Plan du parcoursPrises de vue la Dfense Coupe sur la rue de Garenne

  • MATIERE

  • II

  • III

    IV

  • VVI

    VII

  • ANALYSE

  • CANAL SAINT MARTIN

    Atmosphre ! Atmosphre ! Est-ce que jai une gueule datmosphre ? Cette citation ainsi que le film deM.Carn fut longtemps lun des symboles du canal Saint Martin. Lors de notre premire anne nous nous sommes interrog sur des questions durbanisme de la ville et de ce quartier. Ainsi par groupe nous tions en charge dun couple de rues perpendiculaire s au canal. Le segment que jtudiais se trouve prs de lhpital saint Louis : rue Bichat et rue des Recolets. Tout dabord

    nous avons pris connaissance de ce qutait un cadastre avant de le reproduire. Cette tude sest donc traduite par une srie de cadastres ainsi que par des sries de maquettes : ralistes, voirie, pleins, vides....Cette enqute a nourri dautre matires comme lart plastique et la sociologie qui chacune dans leur domaine nous amnent nous rendre compte dune autre facette de ce cours deau.

  • Lgendes :

    Plan cadastre rue Bichat rue des RecoletsPhotos du canal Saint Martin et de ses ponts Maquette de site Croquis ralis en cours dArts PlastiquesMaquettes du btiment tudi rue des RecoletsPlan RDC du btiment rue des RecoletsElvation

    Une fois ce travail de groupe achev tout en restant dans notre cadrage initial nous avons effectu un relev de deux btiments dhabitations face face. Ce relev se traduit par une tude des cours intrieurs parisiennes ainsi que par des gomtraux et des maquettes.

  • MAISON SEYNAVE J.Prouv et N.Hutchinson 1962

    N

    Dans le cadre de lenseignement du pro-jet, nous avons commenc la deuxime anne par une analyse de maison en binme, nous avons choisis la maison Seynave de J.Prouv et N.Hutchinson La maison Seynave est situe dans le sud de la France , tout prs de Saint-Tropez, dans la ville de Grimaud . Le commanditaire de cette maison dt, Monsieur Seynave, est un industriel lorrain de la papeterie. Elle se situe dans une pinde, compose essentiellement de hauts pins.

    Au premier abord elle apparait comme une masse horizontale flottant au dessus du sol .Cette horizontalit est augmenter par lavancement du plancher et de la toiture vers lextrieure.Cette maison est utilise pour les va-cances dt, elle est donc trs ouverte vers lextrieure. Ainsi elle dispose dune grande terrasse extrieure couverte qui entoure toute la maison . Le jardin et la terrasse sont des lieux de vie tout comme lintrieur de la maison.

  • La circulation lintrieur est libre et fluide. Seul des cloisons pliantes pe