Portugues - Assimil

  • View
    2.474

  • Download
    243

Embed Size (px)

Text of Portugues - Assimil

  • VOUS investissez aujourd'hui dans une mthode de langues et attendez d'elle une acquisition rapide et efficace de la langue tudie. Depuis plus de 70 ans, Assimil propose son principe exclusif de 1'Assimilation intuitive. Vous avez ainsi en mains tous les atouts pour mener, dans les meilleures conditions, votre tude a son teme avec un plein succes.

    I DES NIILLlONS D'"ASSIMII.ISTES" SATISFAITS E N TMOIGNENT ! I Sans gadgets inutiles, a raison d'une demi-heure d'tude chaque jour, vous apprenez le brsilien comme, tant enfant, vous avez appris a parler votre langue maternelie : par la frquentation quotidienne de la lanmie. de son vocabulaire

    - .

    et de sa gramkaire, introduits progressivernent, sans "par coeur" ni exercices grammaticaux rebutants. Cet apprentissage du brsilien se fera en deux phases :

    D'abord vous vous contentez de rpter et comprendre : c'est la phasc passive.

    Ensuite, quand nous vous l'indiquons, vous passez a la phasc activc ou, tout en continuant a progresser, vous commencez 5 former vos propres phrases. Assimiler le brsilien vous demandera environ cinq mois. Cependant, vous pourrez dja vous dbrouiller au bout de deux mois. Le niveau atteint sera celui de la conversation courante dans un brsilien vivant, utile et actuel. 1,es enregistrements de I'ensemble des lecons et des exercices peuvent Etre obtenus sparment. Raliss par des locuteurs professionnels, ils seront une aide prcieuse pour votre tude.

    LE BRSILIEN SANS PEINE

    I I Niveau : dbutant, faux dbutant. ("O brasileiro sem esforco" para os francfonos) lllustration : P Gavignet 3 135410 000191 ISBN : 2-7005-01 12-8

  • lntroduction

    LE BRSILIEN SANS PEINE

    Si le brsilien est originellement sernblable au portu- gais, i l a des caracteristiques tres precises, dues a son Bvolution historique, culturelle, et linguistique : il s'est en effet enrichi, tant du point de vue lexical (vocabu- laire d'origine tupi et africaine), que phontique et grammatical.

    QUEL BRES~LIEN ? Celui de la vie de tous les jours, donc tres vivant, et par 18 meme utilitaire, a travers jeque1 vous vous familiari- serez, dans la detente et I'humour, avec le Brsil et ses coutumes.

    COMMENT APPRENDRE LE "BRSILIEN SANS PEINE" ? Vous decouvrirez doucement la gramrnaire. Le lan- gage quotidien, souvent "disect", !u chappe parfois ; mais son introducton progressive vous permettra avec I'acquisition d'un vocabulaire vivant et tendu, d'acceder sans effort aux bases de la langue classique.

    LA PRONONCIATION Le bresilien est une langue tres riche en sons "vocoli- ques" (voyelles). Pour vous aider, donc, a avoir quel- ques points de repere, voici quelques notions de pro-

  • nonciation. Cette introduction est a consultersi besoin est, mais ne doit en aucun cas vous empkher de revenir aux !qons prcedentes pour prciser la pro- nonciation correcte d'un rnot sur lequel vous "bute- riez". Quand la prononciation sera plus dfficile, nous y reviendrons avec plus de prcision dans les notes. De toute facon, le plus irnportant, surtout au dbut, est de vous familiariser avec la prononciation en Iisant a haute voix la prononciation "directe" qui suit les phra- ses en bresjlien. II est bien sur recommande, si vous en avez la possibilit, d'couter les enregistrements, reproduction fidele et "ao vivo" (en direct) des leqons. Le Bresil est tres grand et chaque rgion a ses particu- larits phonetiques. Nous avons donc choisi comme "norme" la rgion de Sao Paulo. car sa prononciation semble etre un moyen terme entre le Nord et le Sud ; en outre, cette rgion etant peupte de gens de tous horizons, sa langue est comprise de tous. Nous vous signalerons cependant a I'occasion les caractristi- ques des autres regions (par exemple : les "cariocas" prononcent les S en fin de rnot : ch ; o3 iivros = ou& IivrouchJ. Enfin, notez qu'un meme son n'a pas tout a fait la meme sonorite selon sa place dans la phrase et dans le mot. Ex. : d o o (dvou) : je dois et deve (devi) : il doit, invgo (invejo) j'envie et inveJa (inveja) : I'envie, esf~rco, j ~ g o (je m'efforce, je joue) ont un o semblable a celui de bol, alors que o esf~rco, o j ~ g o (I'effort, le jeu) ont le meme o que dans m ~ t . Enfin, et nous vous le rappellerons souvent, observe2 I'accent tonique (lettres en caractere gras) : c'est la syllabe sur laquelle il faut appuyer en parlant ; c'est lui qui donne sa musicalit et son rythme a la langue et permet que I'on vous comprenne ; n'hsitez donc pas a exagrer, cela deviendra par la suite un reflexe (pour apprendre a bien chanter, on apprend a chanter en ''mesure"). En rsum, PRONONCEZ TOUS LES SONS, INSISTE2 SUR LES SYLUBES TONIQUES!

    Veuillez noter que dans la traduction des leqons, les mots entre parentheses correspondent a la traduction litterale d'un rnot brsilien, ex. : Que fruta ? : Quel(que) fruit ? Les mots entre crochets n'existent pas dans le texte brsilien, mais sont necessaires a la traduction, ex. natural : [elle] est naturelle. - A(a) - correspond en francais a chat, fruta, o gato. II

    est parfois un peu plus ferm quand il est "nasalis", nous le verrons "sur le terrrain". AU se prononce soit A-O : ex. : paulista (pa- ~lissta), soit A-OU : ex. : sade (ssa-oudji).

    E - correspond soit au son (J francais, ex : fresco, mesmo, preto. soit au son @ francais, ex. : (il est), p (pied).

    - en position non tonique, en fin de mot, se pro- nonce (), ainsi qu'au dbut de certains mots, ex. : verde (vert) - e (et) - estudo (j'tudie) - menino (petit garcon). EU se prononce E-O : ex : meu (m-o), cu (sse-O).

    O - correspond parfois au o de bol (o), ex. : pq, rima, porta. ou au o de rnot (-) : moco (le jeune homme).

    - en fin de rnot il a, en position non tonique, le son (OU), ex. : 2 l i v r ~ (ou livrou).

    - c'est parfois un o ferme : amor, senh~r, doutor (un peu comme le 6 francais).

    - OU, par contre se dit o : pouco (pokou), roupa (ropa).

    U - se prononce toujours OU, ex. : puro (pourou), muro (mourou).

    - l(i) - se prononce comme en francais : midi (rnidi) ; quand il est avec une autre voyelle et qu'il porte un trma, i \ a le son : e+'( = ei (pay), o+. = o (comme le rnot anglais oil), a+'i = ai' (baij).

  • Nous verrons les voyelles nasales au fur et a mesure (30, nha, nho, em, irn, om, etc ...). Ex. : pao, manha, moinho, tern, rnarfim, batom. Pour terrniner, quelques particularits des consonnes : C, soit c soit c comme en francais, ex. : corneco - (komssou) : (K), ex. : maca, cedo (ssdou) : (SS). G, J, Q, sont a peu pres identiques au francais : jogo, gato, jornada, parque, que, quadro (jogou, gatou, joR- nada, parki, ke, kouadrou). Notez que I'on met parfois un trma sur le U prced d'un G ou d'un Q : il indique que I'on prononce GOUA ou KOUA : ex. : aaentar (agouGntaR), cinwenta (ss'ikouenta). 1 final se dit toujours ou, ex. : brasil (braziou), sauf dans le Sud. Ih correspond au son de dalhia : ex. : espe-o - (sspliou). r, soit Igerement roule : pe~de, plus roul : caro (kar- rou), soit racl : Senhol (R), p r o (Rarou), cago (kaEou). Le X, nous le verrons, est soit (ch) abacaxi, (2) exerccio, soit (kss), ex. : txi. En ce qui concerne les consonnes iJ, E, 6, Q, C, etc ... suivies de E, la prononciation de ce se situe entre R roul et L, ex. : PRE entre PRE et PLE, FRE entre FRE et FLE ... Le H ne se prononce pas en gnral sauf dans certains cas, il est alors tres racle (R), hippy (Rippi). Le M et le N avec une voyelle (bem,) nasalisent cette voyelle, ainsi que le groupe m (venho, banho). Nous le verrons a u cours des lecons. Enfin le $, selon le cas est (2). meza (mza), ou (SS) sorte.

    Enfin, un 1 s'intercale souvent entre deux consonnes - pneu (pino), ritmo (ritchirno), digno (diginou), advogado (adivogadou). De toute facon, nous nous arreterons sur les cas plus difficiles dans les notes. Surtout, observe2 bien la pro- nonciation transcrite apres les phrases. Que I'on apprenne une langue, a jouer d'un instrurnent de musique, ou une matiere plut6t scolaire, tout s'assi- mile en lisant, en oubliant, en revoyant et en pratiquant pluseurs fois. Nos lecons de rvision mises a part, la deuxieme vague vous fera pratiquer activement le brsilien.

    Votre tude sera passive jusqu'a la 49" lecon ; c'est-a- dire que vous couterez, vous lirez a voix haute et vous ferez les exercices par crit. Mais a partir de la 50" lecon, vous reprendrez, en plus de votre lecon quoti- dienne, la lecon que nous vous indiquerons et que vous aurez deja vue. Les deux sont lies de facon a pouvoir revoir les structures et les mots importants que vous aurez peut-&re oublis. C'est ainsi que vous apprendrez d'une facon naturelle et sans trop d'efforts.

    N'oubiez pas que votre tude doit etre avant tout rguliere. Il vous faut absolument franchir le cap des trois premieres semaines ; apres, rien ne pourra plus vous arreter tant vos progres vous seront vidents et agrabfes.

    Et maintenant ... Allons-y !

    Notez que le o suivi d'un E (parfois d'un i) se prononce m, ex. : (dji), et que le 1 suivi d'un E a le son TCHE, ex. : noite (no'itchi). De rnerne si un 1 est suivi d'un i, on prononce : tio (tchiou), partiu (paRtchiou).

  • 1 urn (ou'!. urna (ourna) dois (do.iss), fem duas (douass) 2

    PRIMEIRA (la) AULA

    A rosa, a fruta ...

    1 - A rosa branca. (1) 2 - O piano novo. 3 - O carro comodo. 4 - A fruta madura deliciosa. 5 - Que fruta, a banana ? 6 - A praia deserta. 7 - O barco verde. 8 - Como o vinho ? (1) 9 - O vinho branco.

    10 - O sorvete gelado, 11 natural. (2) 12 - A floresta escura. (3)

    PRONUNCIA (pron6u'ssia) prime-ira aola - 1 a Rza e bra'-nka - 2 Ou pianou e novou. - 3 Ou KaRRou e Komodou. - 4 A frouta madoura edelissiza. - 5 K frouta. a banana ? - 6 A praya e dezeRta. - 7 Ou baRkou e vRdji. - 8 Komou e ou vignou ? - 9 Ou vignou e bra'-nkou. -10 Ou ssowtchi e jladou. -