of 37/37
POUR LA NUTRITION ENTÉRALE PRÉCOCE AU COURS DES PANCRÉATITES AIGÜES Reynaud Marie Miquet Mattéo DESC réa med le 6/12/05

POUR LA NUTRITION ENTÉRALE PRÉCOCE AU COURS DES PANCRÉATITES AIG Ü ES Reynaud Marie Miquet Mattéo DESC réa med le 6/12/05

  • View
    105

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of POUR LA NUTRITION ENTÉRALE PRÉCOCE AU COURS DES PANCRÉATITES AIG Ü ES Reynaud Marie Miquet...

  • Page 1
  • POUR LA NUTRITION ENTRALE PRCOCE AU COURS DES PANCRATITES AIG ES Reynaud Marie Miquet Matto DESC ra med le 6/12/05
  • Page 2
  • Introduction La PA complique est une agression svre responsable dun tat hypercatabolique justifiant un support nutritionnel
  • Page 3
  • 1.Prcocement : SIRS, SDMV et dcs 2.Tardivement : volution locale : infection de ncrose Sepsis : 40 80% des dcs Svrit de la maladie
  • Page 4
  • Rle du tube digestif 1. Barrire physique : intgrit muqueuse : hauteur des villosits 2. Barrire immunologique : secrtion IgA par la muqueuse intestinale (80%) Gut associated lymphoid tissue : GALT (65%) Brandtzaeg, Gastroenterology 1989
  • Page 5
  • Consquences du je ne - Atrophie des villosits - Microcirculation perturbe - Dsquilibre de flore endogne - Pristaltisme diminu : pullulation bactrienne Translocation bactrienne Endotoxinmie
  • Page 6
  • Infection de ncrose: germes digestifs
  • Page 7
  • But de la NE 1. Satisfaire demande nergtique augmente 2. Maintenir la trophicit du TD Immunit locale Fonction barrire prcocement car aggravation du SRIS dans premires heures de maladie 3. Rduction des complications sans aggravation de la pancratite
  • Page 8
  • Quel site ? Site gastrique traditionnellement non recommand : - Stase gastrique - Stimule la scrtion denzymes pancratiques
  • Page 9
  • Quel site ? Jjunum au del de angle de Treitz +++ recommandation grade A CCM 2004 Diminution des inconvnients habituels de la nutrition entrale : vomissements Apports nutritionnels plus importants Pas daugmentation des enzymes Bodoki, Ann J Surg 1991 Wu, Gastroenterology 1999 Czako, Pancreas 1999
  • Page 10
  • Abord du site jjunal. Jjunostomie percutane endoscopique : 86% de succs Shike, Gastrointest endosc 1996. Sonde nasojjunale : - sonde autopropulse de Bengmark passe le pylore en 1 heure Bengmark, S Clin Nutr 1998 - sonde leste. Jjunostomie chirurgicale : si chirurgie prvue
  • Page 11
  • Sonde de Bengmark
  • Page 12
  • Abord du site jjunal Choix de la technique dabord jjunal : fonction contexte local
  • Page 13
  • Position demi assise Dbit continu Choix produit nutritif : - Semi-lmentaires - lipides chanes moyenne moins de scrtion pancratique vs chane longue, diminution hypertriglycridmie - pas dapport lipidique si PA sur hypertriglycridmie - Immunonutrition : non valu Pas de produit quivalent en NP En dehors de ltat de choc Modalits de la NE
  • Page 14
  • Intrt de NE Dmontr en ranimation : Nutrition entrale prcoce (
  • Etat nutritionnel Comparable patients icu et patients atteints sepsis svre Etat hypermetabolique Augmentation dpense nergtique de repos 1,2 N 1,5 Dickerson CCM 1991 Etat hypercatabolique Protolyse avec balance azote constamment ngative Lipolyse Insulinorsistance Diminution capacit doxydation du glucose =>immunosuppression
  • Page 35
  • NE prcoce : 3 essais NE dbute dans les 48H Site jjunal PA svres dans deux essais, modres et svres pour un
  • Page 36
  • physiopathologie
  • Page 37
  • Quels patients nourrir ? PA svre PA modre : PA dmateuse priori non sauf Reprise alimentation avant fin premire semaine Chez 21% des patients risque rapparition douleur H48 de reprise alimentaire FDR : lipasmie>3N,, stade D Balthazar et dure pisode douloureux initial Lvy Gut 1997 Pousse aigu sur pancratite chronique : dnutrition chronique