Presentacion Tango[1][1]

  • Published on
    02-Mar-2015

  • View
    96

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

<p>LE TANGO</p> <p>DEMANDE DINSCRIPTION SUR LA LISTE REPRSENTATIVE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATRIEL</p> <p>A. tat(s) partie(s)</p> <p>ARGENTINA Ville de Buenos Aires URUGUAY Ville de MontevideoB. Nom de llment (manifestation culturelle)</p> <p>LE TANGO Manifestation culturelle qui rassemble la danse, la musique, la posie, la chanson. Des lments qui, dans leur propre interaction, crent un univers symbolique, dont la permanence imprgne ce qui est limaginaire social des deux villes capitales.</p> <p>C. Communaut(s), groupe(s) ou, le cas chant, individu(s) concern(s)</p> <p>Les communauts de Buenos Aires et de Montevideo qui soccupent du travail artistique et culturel relatif au TANGO : des danseurs, des musiciens, des compositeurs, des potes, des chanteurs, des chercheurs, des producteurs, des metteurs en scne, les milongas, [nom employ pour les lieux o lon danse le TANGO], des cinastes, des journalistes spcialiss, des tanglogos (experts du monde du tango), des tudiants et des stagiaires des arts et mtiers et des techniques.</p> <p>BUENOS AIRES Academian Nacional del Tango ANT.* Asociacin Argentine de Autores y Compositores - SADAIC.*</p> <p>1</p> <p>Asociacin Argentina de Intrpretes AADI.* Academia Portea de Lunfardo APL.* Bailarines y Coregrafos de Tango Argentino AMBCTA.* Foro Argentino de Cultura Urbana.* Fundacin Astor Piazzolla.* Asociacin de Milongas.*</p> <p>MONTEVIDEO</p> <p>Academia del Tango de la Repblica Oriental del Uruguay. Avalancha Tanguera. Asociacin General de Autores del Uruguay, AGADU. * Diversas Milongas Fundacin Piazzolla. Federacin Uruguaya del Tango, FUTANGO.* Joventango. La morocha. La yunta. Sociedad Uruguaya de Artistas e Intrpretes, SUDEI.** Voir les ANNEXES. D. Brve description textuelle de llment (la manifestation culturelle) propose.</p> <p>Le TANGO est une manifestation culturelle qui rassemble la danse, la musique, la posie et la chanson. Il exprime la manire dont les habitants de Buenos Aires et de Montevideo conoivent le monde et la vie, et il est lun des lments majeurs de leur imaginaire culturel. Le tango regroupe galement de diffrents musiques, comme la milonga, la milonga candombeada (mlange de milonga et de candombe, lune des musiques dorigine africaine prsentes en Amrique latine), et la denomme le valse crole.</p> <p>2</p> <p>Le TANGO est n comme une manifestation culturelle dans les secteurs les moins favoriss de la rgion du Ro de la Plata. A lorigine, il a t une fusion des apports</p> <p>afro-amricains, croles et de limmigration europenne. Le TANGO est une expression artistique et culturelle rsultant des processus d hybridation , qui constitue actuellement lun des signes fondamentaux de lidentit culturelle du Ro de la Plata . Candidature1. Identification de llment 1.a. Nom de llment</p> <p>LE TANGO1.b. Autre(s) nom(s) de llment, le cas chant</p> <p>LA MUSIQUE POPULAIRE CITADINE. LA MUSIQUE CITADINE. LA MUSIQUE TYPIQUE DU RO DE LA PLATA.1.c. Identification de la ou des communaut(s), du (des) groupe(s) ou, le cas chant, de l(des) individu(s) concern(s) et de leur localisation</p> <p>La pratique du TANGO rassemble des communauts, des groupes et des individus porteurs des savoirs et dautres lments qui lont permis de demeurer vivant mme actuellement. On remarque entre autres :</p> <p>ARTISTES qui se consacrent exclusivement au TANGO en toutes ses expressions. ENSEMBLES et SOLISTES. DANSEURS PROFESSIONNELS et AMATEURS. CHOREOGRAPHES.</p> <p>3</p> <p>COMPOSITEURS. AUTEURS de POSIE ou TEXTES du TANGO. DRAMATURGES et SCNARISTES. JOURNALISTES SPCIALISS. TANGOLOGOS: des spcialistes et des chercheurs des diffrents aspects du TANGO. MAISONS DEDITION [OUVRAGES ET PARTITIONS DE TANGO]. ACADMIES ET ATELIERS DENSEIGNEMENT DE TANGO. TRSORS VIVANTS du TANGO. SITES DINTERNET CONSACRS AU TANGO. AMATEURS EN GNRAL.</p> <p>Voir en ANNEXES les INSTITUTIONS et les PERSONNES qui SOUTIENNENT cette PRSENTATION dans les deux villes. Aussi des adhsions des lgislateurs et des gouvernements et du secteur non gouvernemental.</p> <p>1.d. Situation gographique et tendue de llment</p> <p>Le TANGO est n et il sest dvelopp dans les deux villes capitales du bassin du Ro de la Plata: Buenos Aires et Montevideo. Voil la raison pour laquelle la prsentation pour la nomination est conjointe.</p> <p>De nos jours, mme si le TANGO est connu dans le monde entier, et que son esprit change et acquiert des nouveaux sens, il demeure lun des symboles culturels le plus en vue, ainsi que marque identitaire des habitants des deux rives du Ro de la Plata.</p> <p>Voir ANNEXES.</p> <p>4</p> <p>1.e. Domaine(s) reprsent(s) par llment</p> <p>Le TANGO se manifeste spcialement dans les domaines suivants:</p> <p>a) Les traditions et les expressions de loralit, y incluse la langue orale en tant quun autre expression du patrimoine culturel immatriel. b) Arts du spectacle : la danse, la musique, la posie, la chanson. c) Les habitudes, les pratiques sociales et les ftes populaires d) Lartisanat2. Description de llment (cf. critre R.1)</p> <p>Le TANGO constitue un PATRIMOINE CULTUREL IMMATRIEL daprs la dfinition qui relve de lArticle 2 de la Convention pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatriel du 17 Octobre 2003, en tant que symbole de la cration humaine et de leur interaction avec la nature et de leur histoire .</p> <p>Le TANGO est conu comme une manifestation culturelle particulire, cre par des individus et des groupes de diffrentes origines. Au dbut, les premiers crateurs du TANGO, ont t obligs vivre ensemble dans des situations prcaires, loigns de leurs racines [les immigrs], de son milieu [comme les anciens gauchos], en dtriment de sa potentialit sociale [comme les descendants des Noirs du Ro de la Plata]. Dans cette vie en commun impose, ils ont du mler leurs habitudes, leurs croyances, leurs rituels, leurs objets. Au mme temps ils se sont transforms et ont transform la culture des deux villes au sens large.</p> <p>Tout ce quon vient de signaler aboutit un bagage culturel qui comprend une immense quantit de manifestations reprsentatives de la crativit des</p> <p>communauts concernes, surgies du mlange des collectivits qui se sont tablies dans la rgion du Ro de la Plata. Le TANGO est un exemple du processus de sdimentation culturelle, dont il est un chantillonnage exceptionnel des</p> <p>transformations dans le temps des communauts concernes. Il est transmis de</p> <p>5</p> <p>manire empirique de gnration en gnration jusqu la moiti du XX Sicle.</p> <p>On reconnat une diminution dans sa cration et diffusion et en mme temps il se produit un changement dans les gots des nouvelles gnrations, particulirement chez les jeunes, accrochs pour la plus part la culture pop international. Cependant, le TANGO demeure jusqu nos jours. Il est un des principales couches de notre culture urbaine et au mme temps, il rapparat avec dautres manires et expressions.</p> <p>Comme tout phnomne de longue date dans de socits complexes, le TANGO a une grande quantit de variations et dapports. Dici quon devrait souligner son sentiment didentit, tout en respectant la diversit culturelle.</p> <p>3. Contribution la visibilit et la prise de conscience, et encouragement au dialogue (cf. critre R.2)</p> <p>Bien que le TANGO soit, dune certaine manire, connu presque partout dans le monde, nanmoins il nest pas toujours bien connu dans ses expressions les plus authentiques. Les connaissances que lon a de lui sont souvent superficielles et non remarque que son apparence extravagante et exotique.</p> <p>Par exemple, en Europe, on a lhabitude de voir le TANGO comme une musique de la belle-poque, avec le glamour des annes folles et des cabarets. Il est regard avec la fascination que lon a pour une danse qui est toujours associe la sensualit et dans laquelle lhomme fait que la danseuse penche le torse en arrire de manire exagre et anormale. Cette manire-l de danser na jamais t prdominante dans notre milieu, lexception de certaines manifestations chorgraphiques mises en scne. Il semblerait que le TANGO est synonyme de luxe alors quen ralit il a dbut dans les marges de la socit et quil a mis beaucoup de temps simposer et tre reconnu comme propre dans ses villes dorigine.</p> <p>6</p> <p>Daprs cette image dforme que lon a du TANGO, son inscription dans la Liste Reprsentative du Patrimoine Culturel Immatriel savre ncessaire. Le but tant dassurer sa visibilit en tant quun lment essentiel et un produit authentique dune multiplicit de cultures avec dexpressions qui varient tout le long de leur histoire.</p> <p>Ds nos jours, les grandes industries culturelles ditent des livres et des DVD sur le TANGO, frquemment sans marque dorigine, sans particularits ou en mettant en avant une espce de folklore universel avec le seul objectif de la vente. Dans un tel contexte, la protection du TANGO dans toutes ses manifestations et dans toute lampleur de sa signification aidera sa raffirmation comme lment culturel.</p> <p>Linclusion du TANGO dans la Liste Reprsentative permettra lenrichissement du patrimoine culturel immatriel de toute lhumanit et la fois quelle raffirmera le caractre dlment essentiel de la culture de Buenos Aires et de Montevideo.</p> <p>4. Mesures de sauvegarde proposes (cf. critre 3)</p> <p>4.a.</p> <p>Efforts actuels et rcents pour sauvegarder llment</p> <p>BUENOS AIRES ET MONTEVIDEO Des initiatives prives, publiques, collectives et individuelles qui cherchent rpandre le TANGO dans toutes ses dimensions et le divulguer dans toutes les classes sociales et culturelles en essayant dintgrer un plus grand de nombre de personnes. Cration dune Commission pour la Prservation du Patrimoine Culturel du Ro de la Plata. La coordination dobjectifs en commun pour raliser dactivits, dvnements et de projets. Fte pour les 90 ans de la pice La Cumparsita [2007].</p> <p>7</p> <p>Organisations des Ateliers de Formation Maestros Ledesma et Romo [20072008].</p> <p>BUENOS AIRES Les efforts dindividus et des institutions de la communaut. Voir C.</p> <p>Au niveau gouvernemental, le TANGO est-il protg par :</p> <p>La Lgislation Nationale argentine:</p> <p>Instauration du 11 dcembre en tant que Journe Nationale du TANGO. Cration de lAcadmie Nationale du TANGO. Loi Nationale du TANGO.</p> <p>Lgislation de la Ville de Buenos Aires :</p> <p>Loi du TANGO en tant que Patrimoine Culturel de la Ville. Cration d un Circuit touristique et culturelle souterraine du TANGO. Hommages divers et rguliers du Gouvernement de la Ville et de la Lgislature aux figures reprsentatives, aux partenaires culturelles et aux personnalits du TANGO.</p> <p>Organismes dpendants de la Mairie de la ville de Buenos Aires :</p> <p>LOrchestre du TANGO de Buenos Aires. LOrchestre cole Emilio Balcarce. Le Concours de TANGO Hugo del Carril. La Radio de la Ville 2 x 4 , Frquence Module 92.7. Elle a une programmation 100% TANGO.</p> <p>8</p> <p>Le Festival de TANGO et le Championnat Mondial de Danseurs de TANGO. Le Programme Culturel Dans les Quartiers [Programa Cultural en Barrios]: Enseignement et productions de TANGO - danse, de musique, de chant et</p> <p>de l histoire du TANGO dans les centres culturels de tous les quartiers. Le Circuit dEspaces Culturels. Le Muse Carlos Gardel. L Orchestre de Jeunes Musiciens : Programmes dInclusion Sociale. Les Hautes tudes de TANGO au Conservatoire de Musique Manuel de Falla. Les Fonds de Culture de la ville de Buenos Aires: financement pour la recherche, la production, l dition et l enregistrement douvrages.</p> <p>Organismes dpendants du Gouvernement de la Province de Buenos Aires:</p> <p>L cole de Musique Populaire dAvellaneda.</p> <p>MONTEVIDEO:</p> <p>La Journe du Patrimoine: Clbration annuelle avec des activits relatives au TANGO. Le Festival Vive le TANGO: Ralis au mois doctobre, le Mois du TANGO, depuis 1977. La Journe du Patrimoine 2003: Hommage au professeur et musicologue Lauro Ayestarn. III Sommet Mondial du TANGO 1996 dans le cadre de Montevideo - Capitale Ibero Americaine de la Culture. L Exposition: Collection de disques originaux de Carlos Gardel auprs de lUNESCO, dclare Mmoire du Monde. La Comparsita Hymne culturel et populaire de lUruguay [Dcret Prsidentiel, 1998].9</p> <p>Le Circuit de TANGO - Guide de Montevideo sur le TANGO - Corporation Touristique de Montevideo. Le 5 Octobre - Journe Uruguayenne du TANGO.</p> <p>L Orchestre Philharmonique de Montevideo. Ftes de TANGO. Le Circuit de TANGO - Danse travers la promotion de projets communautaires des quartiers. Les Festivals: Vivez le TANGO, TANGO Vivant, Festival International de TANGO [La Dominguera]. Les Ateliers de formation et de construction musicale. La Coordination avec lcole Universitaire de Musique. Les Ateliers Maestro Nicols Ledesma. La Coordination avec l cole Municipale. Formation en Bandonon: Maestro Romo [Argentina]. 90 + 1 Comparsita. Patrimoine Intangible de Montevideo. Le Monument sonore La Cumparsita. Numrisation de toutes les versions de La Cumparsita. TANGO des proximits et des banlieues [Circuit des Boites et ses Bars Historiques]. Le Circuit TANGO: March du Port. Parcours des rues avec des noms de TANGO.</p> <p>4.b. Mesures de sauvegarde (cf. critre R.3)</p> <p>BUENOS AIRES ET MONTEVIDEO</p> <p>Le Ministre de Culture de la Ville du Buenos Aires et le Dpartement de Culture de lIntendance Municipale de Montevideo se sont mis daccord pour prendre ensemble des mesures de sauvegarde du TANGO, savoir :</p> <p>10</p> <p>I. LORCHESTRE TYPIQUE du RO DE LA PLATA.</p> <p>OBJECTIFS: Rcupration et enregistrement du rpertoire des orchestres typiques.</p> <p>ACTIONS: cration de l ORQUESTA TPICA DEL RO DE LA PLATA [Orchestre tipique du Ro de la Plata] intgre par de jeunes musiciens des deux villes sous la direction de maestros de renom. Elle jouera de divers rpertoires, tout particulirement les moins connus lactualit. Au mme temps, elle crera des nouveaux rpertoires la demande.</p> <p>Date du dbut : mai 2010.</p> <p>RESPONSABLES : le Ministre de Culture Mairie de la Ville de Buenos Aires.</p> <p>MONTANT ESTIM : U$S 100.000</p> <p>II. Le CENTRE DE FORMATION AU MTIER DE LUTHIER</p> <p>OBJECTIFS: Former des jeunes au mtier de luthier, spcialement en ce qui concerne la rparation, laffinage et lentretien du bandonon, objet qui nest plus fabriqu actuellement. Dans la mesure du possible, gnrer les moyens pour relancer la fabrication du bandonon dans la rgion.</p> <p>ACTIONS:</p> <p>Crer une chaire sur le bandonon. Encourager lapprentissage du bandonon chez des enfants et les jeunes. Favoriser ldition douvrages consacrs lenseignement et </p> <p>lapprentissage du Bandonon.</p> <p>DLAI POUR LA MISE EN PLACE: mai 2010.</p> <p>11</p> <p>RESPONSABLES: le Ministre de la Culture Mairie de la Ville de Buenos Aires.</p> <p>MONTANT ESTIM: U$S 70.000</p> <p>III. TANGO DATA DU RO DE LA PLATA.</p> <p>OBJECTIFS: Enregistrement et suivi de tout renseignement concernant le TANGO.</p> <p>ACTIONS: CRATION DUN PORTAL.</p> <p>DLAI: juillet 2010.</p> <p>RESPONSABLES: le Ministre de la Culture Mairie de la Ville de Buenos Aires et le Dpartement de la Culture Montevideo.</p> <p>MONTANT ESTIM : U$S 30.000.</p> <p>IV. DITIONS CONJOINTES</p> <p>OBJECTIFS : la diffusion et la divulgation.</p> <p>ACTIONS:</p> <p>Production dune Guide du TANGO. ditions de littrature et de musique.</p> <p>DLAI : Novembre 2009.</p> <p>RESPONSABLES: le Ministre de la Culture Mairie de la Ville de Buenos Aires et le Dpartement de la Culture...</p>