PRESENTATION DU RAPPORT SUR LE CAMEROON BUSINESS FORUM * CBF LE PRIME MINISTER FOREIGN INVESTMENT COUNCIL * PMFIC

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    103

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

  • Page 1
  • PRESENTATION DU RAPPORT SUR LE CAMEROON BUSINESS FORUM * CBF LE PRIME MINISTER FOREIGN INVESTMENT COUNCIL * PMFIC
  • Page 2
  • TERMES DE REFERENCES Rsultats attendus Rsultats attendus Cration dun Forum des affaires : Plateforme de Dialogue PP pour lamlioration du climat des affaires au Cameroun Structure consensuelle de pilotage de cette plateforme
  • Page 3
  • METHODOLOGIE Revue et Analyse des initiatives gouvernementales de DPP Evaluation des modles existants de DPP par les organisations multilatrales Consultation des parties prenantes : secteur priv, gouvernement, bailleurs de fonds, socit civile Visite du Forum des affaires du Vietnam Propositions de design et de la structure de pilotage Prsentation du rapport aux parties prenantes Atelier de validation
  • Page 4
  • DEROULEMENT DE LA MISSION Du 15 janvier au 22 fvrier 2007 : Rencontres des reprsentants du secteur priv, du gouvernement, des bailleurs de fonds et de la socit civile Rencontres des reprsentants du secteur priv, du gouvernement, des bailleurs de fonds et de la socit civile 10 fvrier : rapport provisoire 13 fvrier : discussions internes du rapport provisoire 21 30 mars : laboration schma CBF & PMIC 04 avril : Discussions internes Rapport CBF & PMFIC 15 juin : Atelier de validation du Rapport CBF & PMFIC
  • Page 5
  • BASE DINFORMATIONS Bibliographie : DSRP 2003, Actes CIESP 2006, ICA 2006, Doing Business, Etudes BDS, Publications sur les DPP Vietnam Business Forum report Cameroon Investment Forum, 6-8 novembre 2006 Comit de comptitivit: Sminaire Kribi indicateurs Doing Business 2006 en fvrier 2007 Rencontres avec diffrents acteurs
  • Page 6
  • Table des Matires Abrviations Introduction 1. Climat dinvestissement, Secteur priv et Croissance 2. Dialogue public priv : perception des dtenteurs denjeux 3. valuation des dtenteurs denjeux : forces et faiblesses 4. Analyse comparative des mcanismes de dialogue public priv et Impact sur lenvironnement des affaires et les Investissements trangers. 5. Schma pour la promotion des investissements trangers et lamlioration de lenvironnement des affaires par le renforcement du dialogue public priv 6. Analyse des risques Annexes Bibliographie STRUCTURE DU RAPPORT
  • Page 7
  • CH 1. JUSTIFICATION DE LEXERCICE CH 1. JUSTIFICATION DE LEXERCICE IMPORTANCE DU DPP Pari du Cameroun aprs le point dachvement : Une croissance vigoureuse et quitable, profitable au plus grand nombre Forte corrlation entre flux investissements privs, croissance et rduction de pauvret Illustrations : Malaisie, Chine, Chili, Brsil, Core, Thalande, Vietnam Cameroun en dessous de son potentiel et des ODM Faible niveau des IDE : moins de US$ 100 millions par an Enqute ICA 2006 : Principales contraintes identifies Infrastructures : nergie, transports Infrastructures : nergie, transports Cadre lgislatif et rglementaire : fiscalit, justice, travail Cadre lgislatif et rglementaire : fiscalit, justice, travail Accs aux financements Accs aux financements Corruption Corruption
  • Page 8
  • IMPORTANCE DU DPP (suite) Deux axes de solution : Amlioration de lenvironnement des affaires pour la comptitivit des entreprises locales Accroissement des investissements directs trangers Dialogue Public priv au cur de la problmatique damlioration du climat dinvestissement et du renforcement de la comptitivit.
  • Page 9
  • Graphique 1 : volution de la croissance sur la priode 1994-2005
  • Page 10
  • Tableau 1 : Indicateurs de quelques pays en dveloppement et mergents PaysSecteur Secteur Secteur Primaire secondaire tertiaire (en pourcentage du PIB 2004) Inv.directs trangers (IDE) (En millions de US$) 2002 % exportations manufactures sur total exportations 2002 1.Malaisie 2.Sngal 3.Kenya 4.Afr. du sud 5.Cte Ivoire 6.Tunisie 7.Rp. Core 8.Cameroun 9 49 42 17 21 62 17 19 64 4 31 65 28 21 52 13 30 58 3 35 62 45 19 37 3203 93 50 739 230 795 1972 86 79% 51% 24% 63% 21% 82% 92% 7% Source : UNCTAD World investment report, 2001 ; Economic freedom of the world 2004 Annual report by James Gwartney and Robert Lawson.
  • Page 11
  • Tableau 2 : Cameroun, Ghana, Sngal : comparaison de quelques indicateurs sociaux IndicateursCamerounGhanaSenegalPays revenu moyen Revenu par habitant (US$)630 (2003)320 (2003)540(2003)440 (2003) Taux de pauvret (%)40.2 (2001)39.5 (1998/99)n.a Taux dachvement de lcole primaire (2000/01-2003/04) 70624871 Taux dinscription des hommes et femmes lcole primaire et secondaire (%) 85918784 Taux de mortalit infantile95597880 Taux de mortalit des enfants de moins de 5ans (par 1000 naissances vivante en 2003) 166 (2003) 144 (2004) 95 (2003)137 (2003)123 (2003) Ratio de mortalit maternelle (par 1000 naissances vivantes) 73 (2003) 69 (2004) 54 (2003)69 (2003) Taux daccs leau potable (%, 2002) 41 (rural) 84 (urbain) 68 (rural) 93 (urbain) 54 (rural) 90 (urbain) 70 (rural) 89 (urbain) Taux de prvalence du VIH (pourcentage de la population ge de 15-49 ans, infecte par le VIH) 5.5 (2004)3.1 (2003)0.8 (2003)2.1 (2003) Sources : Indicateurs de dveloppement humain 2005; Evaluation de la pauvret au Cameroun, 2005; Enqute dmographique et de sant (EDS) 2004, extrait de Interim Strategy note for Cameroon, november 2006
  • Page 12
  • CH 2. DIALOGUE PUBLIC PRIVE PERCEPTION DES ACTEURS Climat de dfiance et de mfiance Secteur Priv: Absence de considration pour le secteur priv Traitement incomprhensible de la vache laitire Incapacit de mise en uvre des recommandations CIESP : Talking shop Absence de mcanisme de suivi Scepticisme et lassitude pour une autre initiative DPP Espoir fond sur la prsence des bailleurs dans cette intitiative
  • Page 13
  • PERCEPTION DES DETENTEURS DENJEUX Bailleurs de fonds Problme de coordination et de mise en uvre Problme de coordination et de mise en uvre Harmonisation des initiatives semblables en cours Harmonisation des initiatives semblables en cours CBF : Plateforme dchange et de coordination des interventions dappui au dveloppement du secteur priv CBF : Plateforme dchange et de coordination des interventions dappui au dveloppement du secteur priv Secteur Public Incapacit du secteur priv contribuer aux stratgies de long terme Incapacit du secteur priv contribuer aux stratgies de long terme Secteur priv riv sur les oprations de court terme Secteur priv riv sur les oprations de court terme
  • Page 14
  • CH 2. DIALOGUE PUBLIC PRIVE PERCEPTION DES ACTEURS (suite) Socit civile Faible courant de dialogue entre le secteur priv et la socit civile Socit civile : ppinire de la prparation des chefs dentreprises et hauts cadres de ladministration.
  • Page 15
  • CH. 3 EVALUATION DES ACTEURS FORCES ET FAIBLESSES Secteur priv Points forts Dynamisme et diversit de lentreprenariat Prise de conscience croissante du rle important du secteur priv Exigence croissante de participation la gestion des affaires conomiques ; Points faibles Disparit de culture entre les entrepreneurs : commerants, PME, exportateurs, non exportateurs, multinationales ; Absence de communaut dintrt et didentit commune ; Recherche de rente et promotion dagendas individuels ; Absence dune capacit commune de veille stratgique ; Insuffisance de ressources humaines et financires ;
  • Page 16
  • CH. 3 EVALUATION DES ACTEURS CH. 3 EVALUATION DES ACTEURS FORCES ET FAIBLESSES (suite) Secteur public Points forts Finances publiques stabilises Rformes en cours dans la gestion des finances publiques Atteinte du point dachvement : libration des ressources Points faibles Mconnaissance de lentreprise prive et de son cadre opratoire Faible apprhension des enjeux et dfis associs aux volutions du monde Faiblesse de gouvernance : Mcanismes de march peu fiables Mcanismes de march peu fiables Justice peu crdible Justice peu crdible Processus dcisionnels non transparents et lourds Processus dcisionnels non transparents et lourds Coordination inefficace Coordination inefficace Faible ractivit Faible ractivit
  • Page 17
  • CH. 3 EVALUATION DES ACTEURS CH. 3 EVALUATION DES ACTEURS FORCES ET FAIBLESSES (suite) FORCES ET FAIBLESSES (suite) Bailleurs de fonds Points forts Capital de confiance auprs du secteur priv Capital de confiance auprs du secteur priv Capital de respect auprs des secteurs public et priv Apprhension des enjeux et dfis du secteur priv face aux volutions Disponibilit des ressources dexpertise pour le renforcement des capacits au sein des groupes de travail Disponibilit des ressources financires. Points faibles Insuffisance de coordination et dharmonisation des interventions ; Dialogue lche avec le secteur public ; Niveau lev de tolrance ; Absence de pressions pour la mise en uvre des actions arrtes.
  • Page 18
  • CH. 4 COMPARAISON DES MECANISMES DPP ET IMPACT SUR AMELIORATION ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES ET INVESTISSEMENTS CIESP CH. 4 COMPARAISON DES MECANISMES DPP ET IMPACT SUR AMELIORATION ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES ET INVESTISSEMENTS CIESP FAIBLE EFFICACITE EN MATIERE DE MISE EN UVRE DES RECOMMANDATIONS ADOPTEES. Causes : Systme de dialogue sporadique et non systmatique Absence de groupes de travail permanents pour approfondir recommandations Absence de matrices dactions contraignantes : rsultats, responsabilit, dlais. Absence de mcanisme de suivi Comit de Comptitivit Comit de Comptitivit Positionnement institutionnel inappropri Comit de Facilitation du trafic maritime
  • Page 19
  • CH. 4 COMPARAISON DES MECANISMES DPP ET IMPACT SUR AMELIORATION ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES ET INVESTISSEMENTS CIESP (SUITE) Conseil Prsidentiel des Investisseurs Appui Banque mondiale pour acclrer la mise en uvre des rformes damlioration de lenvironnement des affaires Sngal, Ghana, Tanzanie, Ouganda, Mali Participants : personnalits internationales du monde des affaires, rsidents ou non rsidentes, plus reprsentants locaux des associations patronales.
  • Page 20
  • CH. 4 COMPARAISON DES MECANISMES DPP ET IMPACT SUR AMELIORATION ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES ET INVESTISSEMENTS CIESP (SUITE) Facteurs de succs : Secrtariat permanent et Groupes de travail Implication personnelle du Prsident du pays hte Implication personnelle du Prsident du pays hteEvaluation Impact favorable en matire dacclration des rformes Absence de corrlation entre CPI et flux dinvestissements Recommandations Elargir participation nationale Inclure bailleurs de fonds
  • Page 21
  • Impact des mcanismes DPP sur lenvironnement des affaires et les investissement trangers Amlioration de lenvironnement des affaires Amlioration de lenvironnement des affaires Accroissement des investissements trangers Accroissement des investissements trangers Deux logiques diffrentes qui exigent des stratgies spcifiques Deux logiques diffrentes qui exigent des stratgies spcifiques Amliorer lenvironnement des affaires pour renforcer la comptitivit des entreprises locales Amliorer lenvironnement des affaires pour renforcer la comptitivit des entreprises locales Attirer des investissements trangers dans des secteurs nouveaux fort potentiel dexportation par des approches sectorielles et cibles. Attirer des investissements trangers dans des secteurs nouveaux fort potentiel dexportation par des approches sectorielles et cibles.
  • Page 22
  • Business Forum Un autre processus de DPP initi par la SFI dans certains pays dAsie : Vietnam, Cambodge et Laos Un autre processus de DPP initi par la SFI dans certains pays dAsie : Vietnam, Cambodge et Laos Similarit dobjectifs avec le CPI Similarit dobjectifs avec le CPI
  • Page 23
  • Illustration du Vietnam Business Forum Processus de dialogue PP deux niveaux : Processus de dialogue PP deux niveaux : Premier niveau : Secrtariat Permanent point focal Premier niveau : Secrtariat Permanent point focal Groupes de travail spcialissGroupes de travail spcialiss Frquence rgulire des runions des GTFrquence rgulire des runions des GT Traitement approfondi des sujetsTraitement approfondi des sujets Propositions de rformes (textes lgislatifs et rglementaires, institutions, etc.) transmises au ForumPropositions de rformes (textes lgislatifs et rglementaires, institutions, etc.) transmises au Forum
  • Page 24
  • Deuxime niveau : Forum, instance suprieure et quasi dcisionnelle Deuxime niveau : Forum, instance suprieure et quasi dcisionnelle Runion deux fois par an sous la prsidence du V//PMRunion deux fois par an sous la prsidence du V//PM Participants : Reprsentants secteur priv (entreprises, associations) et GouvernementParticipants : Reprsentants secteur priv (entreprises, associations) et Gouvernement Observateurs : Bailleurs de fonds, Missions diplomatiques, Socit civileObservateurs : Bailleurs de fonds, Missions diplomatiques, Socit civile Dure : 04 heures pour dcider.Dure : 04 heures pour dcider. RsultatsRsultats Efficacit reconnue dans la mise en uvre des rformesEfficacit reconnue dans la mise en uvre des rformes
  • Page 25
  • Facteurs de succs Comptences du secrtariat et groupes de travail permanents Comptences du secrtariat et groupes de travail permanents Dialogue rigoureux, structur et systmatique Dialogue rigoureux, structur et systmatique Processus orient vers les rsultats Processus orient vers les rsultats Mcanisme de suivi et de contrle dexcution Mcanisme de suivi et de contrle dexcution Dfense des intrts gnraux et non particuliers Dfense des intrts gnraux et non particuliers Pas de plaintes mais des solutions ralistes et faisables Pas de plaintes mais des solutions ralistes et faisables Ambassadeurs et Hauts commissaires : Parrains et Tmoins Ambassadeurs et Hauts commissaires : Parrains et Tmoins Ancrage local pour lappropriation et la prennisation Ancrage local pour lappropriation et la prennisation Volont politique Volont politique
  • Page 26
  • CH. 5 SCHEMA POUR LA PROMOTION DES INVESTISSEMENTS ETRANGERS ET L AMELIORATION DE LENVIRONEMENT DES AFFAIRES PAR LE RENFORCEMENT DU DIALOGUE PUBLIC PRIVE A - Prime Minister Foreign Investment Council (PMFIC) Mcanisme de dialogue initi autour du PM le 19 mars 2007 Similarit avec le Conseil Prsidentiel des Investisseurs lexception de son articulation autour du PM B - Cameroon Business Forum (CBF) (Diagramme a)
  • Page 27
  • OBJECTIF GLOBAL : RENFORCER LE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE POUR UNE CROISSANCE VIGOUREUSE ET EQUITABLE Comit interministriel largi au Secteur Priv (CIESP) Large Dialogue Public Priv Prime Minister Investment Council (PMIC) Dialogue restreint Public Priv Cameroon Business Forum (CBF) Organe Excutif de Facilitation du Dialogue Public Priv et de mise en oeuvre des rformes Prime Minister Foreign Investment Council (PMFIC) Organe conseil pour la promotion de linvestissement tranger A SITUATION ACTUELLE B - SITUATION FUTURE Structure informelle Groupe Consultatif Structure...

Recommended

View more >