Presentation E Tourisme

  • View
    13.989

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Presentation E Tourisme

  • 1. E-TOURISME
    1

2. LE E-TOURISME
1 INTRODUCTION

  • Quest ce que le E-tourisme?

3. Les acteurs du E-tourisme.2- ETAT DES LIEUX

  • Le march du secteur,

4. Lactualit 2008, 5. Les enjeux et les stratgies futures.3- UNE SOCIETE DU SECTEUR
- Le cas OPODO
2
6. QUEST CE QUE LE-TOURISME?
Le E-TOURISME est n de la rencontre de deux secteurs dactivits que sont les nouvelles technologies et les tourisme.
DEFINITION :
Le E-tourisme est lensemble des activits touristiques lies au commerce lectronique et loutil internet
3
7. LES DIFFERENTS ACTEURSDU E-TOURISME
LA QUASI TOTALITE
DES ACTEURS DU TOURISME
SONT PRESENT SUR INTERNET.
DES CENTAINES DE SITES DEDIES AU TOURISME COEXISTENT SUR LA TOILE
4
8. LES AGENCES DE VOYAGE
En France, les grands rseaux dagences se sont lancs sur internet ds 1995.
Par ce biais elles souhaitent rivaliser avec les nouvelles agences virtuelles qui vendent exclusivement sur le Web (Expdia, Last Minute.com).
Le march a vu galement apparatre ces dernires annes, la grande distribution (Leclerc, Carrefour).
5
9. LES COMPAGNIES AERIENNES
LE TRANSPORT AERIEN A CONNU DE PROFONDES MUTATIONS CES DERNIERES ANNEES

  • LES COMPAGNIES NATIONALES ONT ADOPTE UNE STRATEGIE DE PRUDENCE FACE AU E-COMMERCE

Air France notamment a choisi le rentrer sur le march du E-tourisme pour fidliser sa clientle et amliorer les services(ex : billet lectronique..)

  • de nouvelles compagnies ariennes bas prix (low-cost) SONT APPARUS SUR LE MARCHE

Ces compagnies se sont en effet ds leur origine servie du canal de la vente en ligne
Elles ont opt pour le 100% lectronique afin de rduire leurs cots de distribution.
6
10. LHOTELLERIE
Lhtellerie est un acteur de lE-tourisme.
Leur apparition tardive sur le march est d a la diversit du secteur.
Limportante varit des tablissements hteliers et des modes de commercialisation rend la mise en place de stratgie vis--vis dInternet difficiles.
une politique divergeante :

  • tablissement individuel

11. htel rattach une centrale de rservationAujourdhui, nombreux sont les htels qui ont leur site internet (vitrine ou site commercial).
7
12. LES TOURS OPERATEURS
LES TOURS OPERATEURS ONT PERDU LE MONOPOLE DE LEUR ACTIVITE DEPUIS LAPPARITION DU E-TOURISME
LES AGENCES DE VOYAGE EN LIGNE ONT INVESTI LE RESEAU INTERNET
les TOURS OPERATEURS ont du procedeR des alliances, des regroupements stratgiques et investir galement le domaine de la vente en ligne (Fram, Club Med, Jet Tours)
LEURS OBJECTIFS : PARER A LA CONCURRENCE
8
13. LETATLES ORGANISMES INSTITUTIONNELS
Les deux derniers acteurs qui ont investit le monde de lE-tourisme sont:

  • LEtat

14. les organismes institutionnelsAujourdhui, la plupart des organismes institutionnels ont leur propre site Internet ddi au tourisme
LEtat franais sest engag soutenir
les entreprises franaises face au E-tourisme
les organismes territoriaux sont les premiers bnficier de son soutien.
Face leur mission principale dinformation sest, peu peu greffer une activit commerciale.
9
15. ETAT DES LIEUX
10
16. LE MARCHE DU SECTEUR
LE DEVELOPPEMENT DES NTIC A PROVOQUE LA MODIFICATION DE LA CHAINE DE DISTRIBUTION DU TOURISME
LE NOMBRE DINTERMEDIAIRE A BAISSE AUSSI BIEN DANS LES RELATIONS
EN BtoC QUEN BtoB.
Chacun leur tour, les diffrents acteurs du tourisme sinvestissent dans les NTIC
et dans la vente en ligne.
Il est en effet invitable pour une entreprise de lindustrie touristique dtre absente sur le march du E-tourisme.
11
17. LE E-TOURISME EN BtoC
La dmatrialisation du billet davion a t lorigine du dveloppement du E-tourisme
Le E-tourisme reprsente cest 40% du volume financier du E-commerce en France.
En France, le montant des ventes entirement ralises sur internet en E-tourisme en 2006 est de 4 milliard dEuros
Le produit qui se dveloppe aujourdhui et qui va continuer de progresser dans les annes venir est le PACKAGE DYNAMIQUE
Aujourdhui le E-touriste via son ordinateur :
Est demandeur de produits quil peut composer de lui-mme en matrisant tous les intervenants (htel, avion, voiture, train, visite).
12
18. LE E-TOURISME EN BtoB
LA DEMOCRATISATION DINTERNET
A ENGENDRE DES MODIFICATIONS
DANS LES RELATIONS EN BtoB

  • LES HOTELIERS

19. LES CENTRALES DE RESERVATION 20. LES AGENCES DE RESERVATIONSSONT RELIEES VIRTUELLEMENT
13
21. SCHEMA DU E-TOURISME
Pure players :

  • Activit de vente de services/produits

22. Comparateur de cotsEntreprise de services *
Lastminute.com
Opodo.fr
Partirpascher
* Hors pure players
Fram
Nouvelles Frontires
Accor
Les Offices de tourisme
Site internet intgr ou filiale spcialise
Accorhtel.com
Govoyages.com
Voyages-scnf.fr
Fram
14
23. QUELQUES CHIFFRES
EN EUROPE LE CHIFFRE DAFFAIRES DU E-TOURISME EN 2006

  • 32 % EN GRANDE BRETAGNE

24. 23 % EN FRANCE 25. 20 % EN ALLEMAGNE 26. 10 % EN SCANDINAVIE 27. 5 % EN ESPAGNE 28. 10 % ET LE RESTE DANS LES AUTRES PAYS EUROPEENSPRODUITS CONSOMMES EN EUROPE EN 2006

  • 56% DE BILLETS DAVION

29. 16% DES HOTELS 30. 16% PACKAGES 31. 10% TRAIN 32. 2%LOCATION DE VOITURESExtrait du Journal du Net (suivant une tude du Benchmark Group)
15
33. EN 2006

  • Tourisme de loisir : 30,9 millions de franais gs de 15 ans et plus sont partis en courts sjours marchands et non marchands

34. Taux de dpart : 75% chez les internautes et 41% non internautes 35. Courts sjours marchands : 34,9% des internautes et 19,5 non internautes 36. Frquence de dpart : 2,71 internautes, 1,80 non internautes 37. Vacances marchandes: 43,3% internautes, 20,9% non internautes 38. Sur 21,9 millions dinternautes partis en courts et/ou longs sjours : 12,4 millions lon prpar sur internet et 6,5 millions lont rserv ferme en communiquant leur numro de CB, sans avoir utilis le tlphone, le mail ou la tlcopie, et sans stre dplacsCes lments permettent de constater que le consommateur devient plus expert, plus actif et plus autonome.
Etude 2007 Business to consumer du Cabinet Raffour
16
39. LE-TOURISME MONDIAL
LE-TOURSME MONDIAL EST EN PLEINE EXPLOSION
LE DEVELOPPEMENT :

  • Des courts sjours

40. Des dparts de dernire minute 41. La rduction du temps des transports 42. La dmocratisation des transports ariensONT TENDANCE A ACCROITRE FORTEMENT LA COMPETITION ENTRE LES ZONES TOURISTIQUES
LE TERRITOIRE QUI SAIT APPORTER UNE REPONSE RAPIDE ET EFFICACE AU CONSOMMATEUR DISPOSE DUN NET AVANTAGE SUR SES CONCURRENTS
17
43. LES ENJEUX

  • LANCEMENT DE NOUVELLES MARQUES

44. POSITIONNEMENT MARKETING 45. STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT DE SERVICE EN LIGNE 46. PASSAGE AUX TECHNOLOGIES Web 2.0LE MONDE DU E-TOURISME
EN PLEINE EBULITION
LEUR STRATEGIE:

  • LES ENTREPRISES TOURISTIQUES

47. LES INSTITUTIONNELS LEUR PRESENCE SUR LE SECTEUR
ETRE DES ACTEURS TRES PERFORMANTS
18
48. AXES STRATEGIQUES

  • NECESSITE DUN SITE WEB ATTRACTIF ET DYNAMIQUE

49. UNE PARFAITE VISIBILITE DU SITE SUR INTERNET (rfrencement et outil de recherche) 50. FIDELISATION DE LA CLIENTELE ET GAIN DUNE NOUVELLE CLIENTELE (E-marketing) 51. MESURER LEFFICACITE DU SITE (analyse de laudience) 52. RENFORCER SON AVANTAGE CONCURRENTIEL (les technologies de linformation)ADEQUATION ENTRE LA DEMANDE
ET LE SUPPORT TECHNOLOGIQUE
19
53. QUELQUES EXEMPLES DE STRATEGIES
ACCOR
Une approche plus segmente (nouvelles fonctionnalits RSS*, nouveaux moyens interactifs)
PUY DU FOU
Visites virtuelles, vidos en ligne, simplification de la rservation et dmatrialisation des billets
SELECTOUR
Dveloppement : de ses services clients en ligne avant, pendant et aprs leur voyage, et de ses outils multicanaux
VOYAGE SNCF
Rpondre aux attentes de ses clients (prix, informations produits, informations pratiques
*Le format RSS ( Really Simple Syndication ) permet ainsi de dcrire de faon synthtique le contenu d'un site web, dans un fichier au format XLM
20
54. E-TOURISME LACTUALITE 2008
21
55.

  • Le voyagiste ASIAlancera dbut 2008 TAO, pour Tourisme assist par ordinateur.Cette brochure en ligne permettra de crer un voyage individuel sur mesure en temps relet modifiable volont.

56. Sprice, comparateur de voyage nouvelle gnration, ouvre son "tripadavisor" maison baptis Verif-hotel.com. Via diverses sources d'informations, ce portail cherche modrer les tmoignages pas toujours d'une grande objectivit et propose aux internautes un avis neutre et objectif concernant la qualit des htels, selon le comparateur en ligne. 57. Le web 2.0 la disposition des professionnels du tourisme et des consommateurs : 58. Les blogs 59. Les espaces communautaires (forums/ wikis) 60. Le RSS 61. Le mashup espaces communautaires/ cartographie http://visionary.wordpress.com/2007/04/30/web20/
22
62. UNE SOCIETE DU SECTEUROPODO
23
63. Opodo, leader europen du voyage en ligne
Cre en 2001 par : les grandes compagnies ariennes europennes - Air France, Lufthansa, British Airways, KLM, Iberia, Alitalia, Austrian Airlines, AerLingus, Finnair.